Sujets thématiques

  • SPIROU FAIT FRONT AU COVID-19: numéros spéciaux durant l'été sur des événements annulés!

    spirou2.JPG

    Un véritable tour de force est à épingler : durant toute la période du confinement de la crise de la Covid-19,  Spirou est paru chaque semaine. Après un spécial Vacances, le magazine jettera un regard amusé  sur tous les événements qui auraient dû avoir lieu cet été.

    Un peu fatigué mais heureux. Morgan Di Salvia savoure le goût de la victoire: il a relevé un beau défi, dont il n’est pas peu fier : avoir assuré la continuité de la diffusion du journal Spirou, depuis la mi-mars.  

    « Cette période de restriction, liée à la crise sanitaire,  était tellement anxiogène que nous ne voulions, à aucun prix, priver nos lecteurs de retrouver leur magazine favori,  chaque semaine. Je suis père de deux enfants de 9 et 5 ans, et la lecture du journal constituait pour eux un petit moment de bonheur, dans une atmosphère assez lourde  » confie le rédacteur en chef de Spirou.  

    Saluons aussi la sortie, d’un numéro spécial Vacances,  disponible actuellement, composé principalement de bandes dessinées et d’un cahier de jeux.

    spirou3.jpeg

    "Raowl" de Tébo: un petit air de Shrek...

    Et pourtant, les tuiles et les difficultés  diverses se sont accumulées au sein des éditions Dupuis.  Il a fallu faire face à des problèmes d’approvisionnement en papier, trouver un nouvel imprimeur après une faillite, décaler certaines publications, se réunir à distance, et non plus à la rédaction à Marcinelle, pour préparer les numéros avec quelques semaines d’avance,… « Il faut remonter à la Seconde Guerre mondiale pour voir une interruption dans les parutions de Spirou. Nous ne voulions pas cela ! » poursuit Morgan.

    8 numéros spéciaux en juillet-août

    Durant la période de confinement, quelques bandes dessinées ont fait référence à la crise de la Covid-19, notamment à travers la série BD « Family Life », une BD courte : « Bronzer masqué » dans le spécial Vacances,  ou encore,  à l’occasion de la Journée mondiale des Infirmier(e)s, sur une  couverture représentant les « Femmes en blanc » de Bercovici et Cauvin, applaudies pour leurs missions en première ligne. Une forme de clin d’œil à « Rosie la riveteuse », une icône de la culture populaire américaine.                  

    spirou4.jpeg

    Spirou veut aller plus loin encore,  en lançant,  à partir du 8 juillet, des numéros spéciaux. Chaque magazine comportera 4 planches consacrées  à un événement d’été supprimé : Le Festival de Cannes, Les Jeux Olympiques, l’Euro 2020, la Japan Expo, les Festivals musicaux d’Avignon, de Tomorrowland et de Rock en Seine et pour boucler la boucle… le Festival BD Spirou à Bruxelles.

    spirou5.jpeg

    Un regard décalé sur le Festival de Cannes 

    Pour donner déjà un petit-avant goût au lecteur, le dessinateur Bouzard ne sera pas invité au Festival de Cannes en tant que dessinateur, mais pour faire disparaître des graffiti,  les auteurs Fabrice Erre et Fabcaro, seront complètement perdus dans le monde d’ados du Festival Tomorrowland,  Féroumont égratignera le chauvinisme aussi bien du côté belge que français dans l’Euro 2020,…

    spirou6.jpeg

    De belles surprises en perspective. Et à la rentrée, un spécial « Tuniques Bleues », un classique du journal… depuis 1968 !

    JEAN-CLAUDE HERIN

    Depuis 1 an, comme rédacteur en chef

    Arrivé en juin 2019 comme rédacteur en chef de Spirou, pour succéder à Florence Mixhel,  Morgan Di Salvia,  né en 1981, a multiplié les casquettes : journaliste, libraire, commissaire d’exposition, diplômé d’Histoire contemporaine,… Il est bien connu des bédéphiles pour avoir été écrit des articles pour ActuaBD de 2008 à 2016 ou pour avoir signé, entre autres, la préface des intégrales Jojo.  « Mon objectif est de toujours surprendre en proposant des BD familiales, dans des styles différents et de qualité » explique-t-il.  Sa ligne éditoriale se partage entre Thierry Tinlot, ex-rédacteur  en chef (très connu pour sa créativité et sa fantaisie), et Frédéric Niffle, directeur de publication.

    J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Sujets thématiques 0 commentaire
  • CHARLEROI- Réouverture du Steak House & Bar's, ce lundi, à minuit !

    steakhouse1.JPG

    Une vingtaine de personnes  ont été accueillies chaleureusement au  Steak House & Bar’s,  lundi, en pleine nuit !  Et cela, après une longue période de confinement… Tarkan Karasular, patron de l’établissement, est confiant dans l’avenir.

    steakhouse2.JPG

    « Bienvenue aux Cow-boys ! » s’exclamait Tarkan Karasular. 

    Ce lundi, à minuit, le Steak House &Bar’s  était le seul établissement éclairé au Boulevard Tirou. Et pour cause : après 85 jours de fermeture,  pour cause de Covid-19,  les cafés et restaurants belges peuvent rouvrir -enfin !-  le 8 juin. 

    steakhouse3.JPG

    Une vingtaine de personnes ne cachaient pas leur joie de (ré)intégrer l’établissement carolo.  Alors que le Boulevard était quasi désert au même moment, les semaines précédentes,  voir ce petit monde faisait plaisir à voir…

    « J’ai pris l’habitude de me promener très tard en Ville, car j’étais l’ancien directeur du Parisiana,  une boite de nuit mythique à Charleroi » signale Domenico de Châtelineau. « Alors, quand  j’ai vu que le Steak House était ouvert, je n’ai pas hésité à y entrer, avec ma fille Valeria. On y mange très bien ! Ce que je préfère ?                               

    Le « Tomahawk  », une découpe particulière de la côte de boeuf,  faux-filet avec os long ! »

    l’équipe carolo au complet, cette semaine

    Signalons, - mesures sanitaires obligent-, qu’à l’entrée, le personnel présente systématiquement du gel hydro-alcoolique aux clients. Les tables, qui peuvent recevoir un maximum de 10 personnes, sont espacées d’1 mètres 50 les unes des autres. 7 tables ont été sacrifiées, ramenant les couverts de 80 à 40. Le pain n’est plus servi à table, et la lecture « physique » des menus n’est plus possible.  

    steakhouse6.jpg

    « Economiquement parlant, nous avons réussi à tenir le coup.                  Mais il n’aurait pas fallu que le confinement dure plus longtemps… L’équipe de 12 personnes sera de nouveau complète, à partir de cette semaine » se félicitait Tarkan Karasular, le patron, qui se livrait d’ailleurs  à quelques démonstrations  de flambée.  

    Le Steak House de Charleroi rouvrira 7 jours sur 7 de 11h à 23h, celui de Jumet de 18h à 23 h et de la Louvière de 11 h à 23 h.  Et un nouvel établissement, tenu par François Roosens, ouvrira ses portes bientôt au Centre commercial du Bultia de Gerpinnes, 64, rue Neuve, avec une grande terrasse de 300 m2.  JEAN-CLAUDE HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société, Sujets thématiques 0 commentaire
  • HORECA- Recommandations de l'échevine Babette Jandrain

    Une des mesures prises par le CNS d'hier quant à la réouverture de l'HoReCa est l'interdiction d'utiliser des menus qui vont de main en main.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Sujets thématiques 0 commentaire
  • LES CAROLOS AURONT LEUR(S) MASQUE(S)

    jeannoelgillard.jpg

    Amis Carolos, les masques sont bien arrivés !

    Via le lien ci-dessous, vous pourrez obtenir toutes les informations nécessaires pour savoir Où et Quand vous pourrez recevoir vos masques.https://public.charleroi.be/masques/index.php…

    Pour les personnes âgées ou ayant du mal à se déplacer, n'hésitez pas à faire appel à la plateforme Charleroi Solidaire. 

    Lien permanent Imprimer Catégories : Sujets thématiques 0 commentaire
  • STAGE VIDEO AVEC FRED LEGRAND

    videos.jpg

     

    Deux jours pour apprendre à réaliser votre vidéo à partir de votre smartphone : c'est ces 18 et 19 août à la Maison-Presse de Charleroi, avec Frederic Legrand. Et hop, on s'inscrit !
    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements, Sujets thématiques 0 commentaire
  • EDEN: Trois fois rien...

    ll y eut d’abord un choc, celui de l’arrêt brutal de toutes les activités. 
    Il y eut ensuite, le confinement et son décompte macabre. 
    Il y eut enfin des reprises, progressives…

    Fabrice Laurent, directeur de l'Eden 

    Et pendant ce temps, RIEN pour la culture si ce n'est l’assourdissant silence du vide.
    Jour après jour, semaine après semaine, nous attendions des nouvelles pour vous écrire, vous dire qu’on pense bien à vous et vous annoncer les modalités de reprise.

    En attendant, les équipes ont travaillé d’arrache-pied à l’élaboration d’une saison que l’on espère pouvoir vous dévoiler sous peu. Les contacts ont été pris, les confirmations se sont succédées… et toujours RIEN. Pas de perspectives, même lointaines, pour un déconfinement du secteur culturel.

    Alors, on s’est dit que, cette fois, on n’allait plus attendre, qu'on allait vous écrire pour vous dire qu’évidemment, on a très envie et hâte de vous retrouver mais pas dans n’importe quelles conditions, ni à n’importe quel prix.
     

    Si la relance de la vie culturelle doit être pensée et organisée dans la plus grande cohérence possible avec la reprise des autres aspects de la vie en société, elle doit aussi l’être en respect avec les équipes ainsi que tou·te·s les partenaires et artistes avec lesquel·le·s nous composons nos saisons. 
     

    Comment faire de la distanciation physique quand notre métier c’est le partage, le mélange et la proximité émotionnelle ? 
     

    Nous sommes prêt·e·s à nous réinventer, à évoluer et à trouver de nouvelles manières de faire ville ensemble avec vous. Mais pour cela, il nous faut un cadre, des perspectives, un horizon. Et à ce jour… toujours RIEN ! 
     En attendant que les autorités se décident à décider, nous continuons d’avancer dans l’espoir de vous retrouver prochainement !

    L'équipe de l'Eden

    Lien permanent Imprimer Catégories : Sujets thématiques 0 commentaire
  • CHARLEROI- Soutenons nos commerces de proximité !

    La Ville de Charleroi et Charleroi CentreVille mettent en place une plate-forme web de bons d’achat dans les commerces locaux et l'HoReCa des 15 communes de Charleroi!

    Un extra de 20% vous est offert.

    Vous êtes clients ? Foncez vous procurer vos bons d'achat avec l'extra de 20% pour soutenir le commerce local.

    Vous êtes commerçants ? Inscrivez-vous gratuitement sur la plateforme. https://www.cbonpourlelocal.be/- 

    Possibilité de payer en Carol'Or : RDV à l'asbl Charleroi CentreVille.

    La Nouvelle Gazette en parle : https://bit.ly/2T7xyyE A lire aussi sur http://charleroi.blogs.sudinfo.be

    cbonpourlelocal.jpg

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Sujets thématiques 0 commentaire
  • MONCEAU-SUR-SAMBRE: hommage aux victimes de la Seconde Guerre

    moceaupatriote.jpg

    Dans ce contexte particulier de confinement, avec ses Amis Daniel Massart et Véronique Scohier, Serge Beghin a tenu à célébrer, ce 8 mai, la fin de la guerre 40-45 et rendre ainsi hommage à tous ceux qui ont défendu notre liberté.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Sujets thématiques 0 commentaire
  • LE PERSONNEL DE L'ANCRE EN CHOMAGE ECONOMIQUE TEMPORAIRE

    C’est avec une réelle tristesse que L’Ancre est contraint de placer l'ensemble de son personnel en chômage économique temporaire pour raison de force majeure durant le mois de mai.

    En effet, comme vous le savez, la crise sanitaire liée au Covid 19 impacte très durement le secteur culturel et les artistes. Notre secteur est par ailleurs le plus touché avec 93% de pertes de revenus. Depuis le début du confinement, les pertes financières sont également importantes pour L’Ancre. En l’absence de réponses structurelles du gouvernement actuellement et de perspectives claires pour la prochaine saison, il semble nécessaire de prendre des mesures pour limiter l’impact financier de cette crise en mettant le théâtre à l’arrêt pour les semaines à venir.

    L’avenir est en effet encore très incertain. À ce jour, il nous est impossible d’accueillir des artistes dans notre infrastructure pour leur permettre de travailler sur leurs projets et de répéter leurs futures créations. Nous espérons pouvoir leur ouvrir à nouveau nos portes le 8 juin en respectant bien entendu les mesures d’hygiène leur permettant de travailler en toute sécurité. De cette façon, le théâtre pourrait déjà reprendre vie partiellement et remplir sa mission première de soutien aux artistes, artisans et créateurs.

    Pour le moment, force est de constater qu'au niveau fédéral notre secteur culturel et plus particulièrement les théâtres et les salles de spectacle sont totalement oubliés par les mesures de déconfinement. Nous sommes donc dans l’inconnue concernant une potentielle date de réouverture des lieux culturels aux publics. Bien que la saison 2020/21 soit déjà ficelée, nous sommes dans l’incapacité de dire quand les spectacles pourront reprendre. Certains devront probablement être reportés. Vous comprendrez dès lors que notre brochure de saison paraîtra plus tardivement.

    Bien entendu, dès la réouverture, nous mettrons tout en œuvre pour assurer les conditions sanitaires adéquates pour accueillir en toute sécurité artistes et spectateurs. Néanmoins, il semble déjà évident que, tant que la distanciation sociale sera requise, il sera impossible financièrement pour L’Ancre, avec sa salle déjà trop étroite en temps normal et sa jauge limitée à 102 personnes, de prévoir des représentations pour maximum 30 personnes.

    Peut-être nous faudra-t-il encore envisager de vivre le théâtre autrement dans les mois à venir mais sachez que notre souhait le plus cher est de rester en contact avec les spectateurs et de continuer à faire vivre l’art et la création ensemble. Dès lors, nous espérons pouvoir reprendre nos activités à distance le 8 juin et proposer une autre série de rendez-vous virtuels. Notez déjà la prochaine rencontre, le mercredi 10 juin, avec la diffusion du spectacle Les Villes Tentaculaires suivie d’une rencontre en live avec les artistes et créateurs.

    D’ici là, portez-vous bien et surtout prenez soin des autres et de vos proches.


    Jean-Michel Van den Eeyden
    Direction

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements, Sujets thématiques 0 commentaire
  • Coronavirus: des cours à distance pour les apprenants IFAPME

    Il y a quelques semaines, l’IFAPME fermait ses bâtiments pour lutter contre la propagation du COVID-19. Malgré cela, les cours ne se sont pas arrêtés pour autant. Comment se passe l’apprentissage d’un métier à distance ? On vous dit tout.

    Un sacré défi !

    Organiser rapidement des formations à distance pour les nombreux apprenants dans plusieurs sections de formation, c’est le challenge qui est en train d’être relevé par l’IFAPME.

    « 75% des formateurs de cours professionnels ont pris des mesures pour pouvoir organiser des formations à distance et tous les formateurs de cours généraux enseignent à distance. » souligne Michèle Linder, Inspectrice générale à l’IFAPME.

    Une mission rendue possible grâce à la participation de chacun : élèves, formateurs, équipes administratives et pédagogiques… et grâce aux technologies !

    L’investissement est total comme nous l’explique Baudouin Stevens, Président de l’Association des Centres IFAPME : « Tous les Centres sans exception organisent des cours à distance pour tous les cours où il est possible de le faire, d’un point de vue pédagogique ».

    Apprendre des métiers techniques en ligne ?

    C’est possible ! Exemple en mécanique avec la plateforme « Electude ». Il s’agit d’un outil permettant de donner de la théorie mais aussi de pratiquer des réparations virtuelles sur véhicules. Un tutoriel a été réalisé par un formateur IFAPME afin de permettre aux apprenants de se familiariser avec l’outil.

    Cependant, Jérémie Fraselle, Directeur des Centres IFAPME de Gembloux et Perwez, tient à rappeler : « Il est important de ne pas substituer nos méthodes pédagogiques habituelles. Ces formations à distance sont des actions momentanées qui ne se substitueront jamais à nos formations pragmatiques en présentiel ».

    La Direction Formation et Alternance et les Centres de formation réfléchissent donc à différents scénarios pour envisager les épreuves de fin d’année dans les meilleures conditions et surtout sans pénaliser les élèves de la situation actuelle.

    Quelles matières sont abordées ?

    Les cours à distance abordent-ils de nouvelles matières ? Pas pour tout le monde. Ainsi, en ce qui concerne la formation à un métier dans ces filières :

    • Apprentissage (accessible dès 15 ans) : les élèves bénéficient de remédiations, de révisions et de challenges formatifs concernant le métier qu’ils ont choisi d’apprendre. La nouvelle matière n’est pas abordée.

    Rémy, apprenti soudeur : « Les formateurs envoient les cours par e-mail. Ça se passe bien car ce sont des matières déjà vues auparavant, ce sont des révisions ».

    • Chef d’entreprise et Coordination et encadrement (accessible dès 18 ans) : si les élèves sont en capacité de suivre, le formateur peut avancer dans la matière.

    Un contact permanent avec les apprenants

    L’IFAPME utilise de nombreux outils pour continuer à enseigner en ligne et aussi garder le contact avec les apprenants : l’application Konecto (un outil de communication entre l’école et les parents), de nombreuses plateformes en ligne comme Google Classroom, Wallangues, Moodle, Padlet, Kahoot!, Office 365 Education… ou encore des visioconférences live diffusées sur YouTube par exemple.

    Il est important de noter que les équipes de chaque Centre IFAPME tiennent également compte des spécificités de chaque apprenant en étant particulièrement attentives aux risques de fracture numérique. L’Institut analyse d’ailleurs actuellement plusieurs solutions pour pallier cette difficulté : prêt d’ordinateurs ou de tablettes, création d’espaces numériques ou encore de bornes d’accès Wi-Fi…

    Plus d’informations sur www.ifapme.be/actualites/coronavirus-des-cours-distance-pour-les-apprenants-ifapme

    Vous avez d'autres questions liées aux mesures prises par l'IFAPME pour lutter contre la propagation du Coronavirus ? N’hésitez pas à nous contacter ou consultez notre Foire aux questions.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Sujets thématiques 0 commentaire
  • REOUVERTURE DU CAZIER LE 19 MAI

    LE BOIS DU CAZIER PRÉPARE SA RÉOUVERTURE… ET SES RDV DE L'ÉTÉ

    Fermé depuis le 14 mars, avec la mise au chômage temporaire du personnel, le Bois du Cazier a été fortement impacté par ces semaines de confinement. En cette période de déconfinement qui s'annonce, toute l'équipe espère retrouver le public en bonne santé.

    Vu les circonstances, à l'instar des autres sites culturels et musées, le Bois du Cazier a dû modifier sa programmation.

    "En tous cas, nous espérons pouvoir vous accueillir, à nouveau, à partir du 19 mai prochain. Nous vous tiendrons bien évidemment informés de cette réouverture et de l'ensemble des dispositions sanitaires qui seront mises en place. Nous pouvons vous annoncer qu'une nouvelle billetterie en ligne sera accessible, via la page d'accueil de notre site web, dès le 11 mai. D'ores et déjà, nous vous communiquons notre programmation de l'été, avec toutes les réserves liées à l'évolution de la pandémie" souligne l'équipe. 

    bois du cazier.jpg

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements, Sujets thématiques 0 commentaire
  • JUMET- Le Tour de la Madeleine 2020 est annulé pour cause de Covid-19

    madeleinnne.jpg

    " En tant qu’Echevine du folklore, je soutiens de tout cœur nos 3 comités organisateurs de la Madeleine; l’Etat-Major, le Comité de la Madeleine, les Amis de la Madeleine pour leur courage face à cette délicate décision!

    Comme vous toutes et tous, j’en suis triste, car nous attendons cette marche toute l’année et que le folklore est très précieux à nos yeux, mais la sécurité des citoyens et des participants doit primer avant toute chose, pas de doute là dessus.

    J’ai confiance en vous, les Jumétois, en vous les différentes Sociétés participantes, en vous l’Etat-Major, le Comité de la Madeleine, les Amis de la Madeleine pour que l’année 2021 soit des plus grandiose ! Je me tiens à votre disposition en tant qu'Échevine de ce précieux folklore !" souligne Babette Jandrain. 

    Suite aux décisions du Conseil National de Sécurité annoncées par la Première Ministre Sophie Wilmès les 15 et 24 avril, les trois comités organisateurs de la Madeleine (la Société Royale Etat-Major du Tour de la Madeleine, la Société Royale Les Amis de la Madeleine et le Comité des Fêtes de la Madeleine) ont décidé d’annuler l’édition 2020 du Tour et des Festivités de la Madeleine qui devaient se tenir du 17 au 23 juillet prochains.

    Pour rappel, au-delà de la limitation des contacts entre les personnes et du respect des distances de sécurité, la Première Ministre avait annoncé le 15 avril que les événements de masse de type « festival » ne seraient pas autorisés avant le 31 août.

    Lors du Conseil National de Sécurité du 24 avril où étaient attendues des précisions sur la définition des événements de masse, le Gouvernement fédéral et les entités fédérées en ont finalement confié la décision et la responsabilité de la tenue aux organisateurs et aux pouvoirs locaux.

    En conséquence, les trois comités organisateurs de la Madeleine en concertation avec les autorités communales de la Ville de Charleroi ont décidé, afin de préserver la santé de toutes et tous, d’annuler le Tour et les Festivités de la Madeleine 2020.

    Le Comité des Fêtes, l’Etat-Major et les Amis de la Madeleine partagent et connaissent l’amour du folklore des Madeleineuses et des Madeleineux et aussi de très nombreuses personnes qui le manifestent chaque année par leur présence assidue aux festivités ou le long du Tour le dimanche.

    C’est une décision historique dans l’existence du Tour de la Madeleine qui est prise ce samedi et qui ne manque pas de provoquer une certaine tristesse. Mais la santé de toutes et tous prévaut et est une priorité absolue et indiscutable.

    D’ores et déjà, les trois comités organisateurs travaillent à la préparation de la Madeleine 2021. Un contact a été établi dès ce samedi avec les autorités communales des communes traversées par le Tour de la Madeleine et une concertation se mettra rapidement en place avec elles.

    Aussi dans le cadre de notre responsabilité de comités organisateurs, nous invitons les sociétés et les personnes participantes au Tour de la Madeleine au respect des consignes des pouvoirs publics suite à notre décision d’annulation.

    Nous ne pouvons conclure cette communication sans exprimer notre solidarité avec les sociétés de Madeleine, les participantes et participants, le public et aussi les commerçants, établissements Horeca et les forains. Nous leur souhaitons beaucoup de courage en cette période »

    La Société Royale Etat-Major du Tour de la Madeleine,
    La Société Royale Les Amis de la Madeleine,
    Le Comité des Fêtes de la Madeleine. – avec Benjamin Visée, Maxime Sempo, Babette Jandrain, Jean-Claude Payen et Tour et Fêtes de la Madeleine - Jumet Heigne, Charleroi.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements, Sujets thématiques 0 commentaire
  • MISSION COURSES DU SAMEDI - "Le retour de la chauve-souris"

    Voici un texte posté par le comédien carolo Jacques Dutrifoy

    jacques dutrifoy11.jpg

    Jacques était Félix dans "Le Père Noël est une ordure" à la Ruche Théâtre 


    « Mission accomplie colonel ! »
    La routine s’installe, la vérification du matériel est rapide. Toujours pas de masque, mais la générale Wilmés a dit qu’un foulard suffisait comme protection. Il est impératif de cacher la bouche et le nez … et la tête « alouette » ! Chût, non, pas la tête sinon c’est une cagoule.
    Sur les conseils du Marshal Trump, je me suis concocté une potion à base d’eau de javel et de désinfectant. Une bonne rasade après le petit déj’, la digestion est immédiate, mais je n’aurais pas dû éternuer dans le coude, la manche de mon pyjama bleu est désormais toute blanche.
    Prêt colonel, je peux quitter la base ! Maintenant, il faut atteindre le véhicule. Le ciel est gris, mais la pluie du matin n’arrête pas le pangolin.
    Démarrage au quart de tour, elle ronronne comme un chaton qu’on cajole.
    La base de ravitaillement est assez déserte, tant mieux. Les allées ne sont pas très fréquentées. Mais que vois-je, un petit rayon de rabe de Pâques à 50% ! Quel bonheur ! Des p’tits œufs, des p’tits œufs, toujours des p’tits œufs.
    Tout est là, je me dirige vers la caisse mais à l’approche de la terre promise c’est la confrontation. L’endroit est très propice à une embuscade, le terrain est découvert et il n’y a qu’une seule issue. Nous sommes trois à convoiter la même file. Mon regard noir croise celui de mes deux concurrents du jour. J’ai l’impression d’entendre une musique de Ennio Morricone. Ma petite caissière préférée est à quelques mètres devant moi et m’apparaît comme une inaccessible étoile. Tel Moïse, je dois écarter cette merde, euh, pardon, cette mer de dangereux ennemis masqués. Ne baisse pas les yeux et avance doucement, me dis-je, ce sont deux hommes, ils ne pourront certainement pas faire deux choses en même temps. Laisse s’exprimer ta part féminine. J’entame donc une progression lente mais décidée, tout en brandissant la canne de pépère en guise de bâton de pèlerin. Ils n’ont pas moufté les lâches !
    Et me voilà arrivé devant elle, face à son sourire d’ange et son regard d’enfant. Ses yeux un peu floutés par ses lunettes et le plexiglas de protection m’apparaissent comme dans un rêve. Cette anamorphose éveille en moi une métamorphose, je suis sous le charme.
    Tel un gentleman cambrioleur, je lui vole un instant d’amour sans qu’elle ne s’en aperçoive.
    Bonjour Monsieur. Bonjour Madame.
    Vous avez la carte du magasin ?
    Bien sûr, lui dis-je, en lui tendant le sésame qu’elle fait rougir de son scanner à main.
    La musique a changé, légère et douce … elle se retourne à nouveau et me murmure : voilà ça fera €€€ !
    Rien de tel que la réalité financière pour vous remettre les pieds sur terre.
    C'EST LA GUERRE COLONEL ! (Enfoiré de pangolin)
    (Aaaaah, fichue intégrale de Rambo !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Sujets thématiques 0 commentaire
  • FLEURUS- Distribution de masques

    Lors de sa dernière conférence de presse, le Gouvernement fédéral a précisé que « le port de masques en tissu jouera un rôle important dans la stratégie de déconfinement ».

    masques13333333.jpg

    Considérant l’annonce du Gouvernement fédéral de ne pas assurer la distribution de tels masques à la population et soucieuse de garantir la sécurité de l’ensemble de la population, la Ville de Fleurus a décidé d’opter pour une stratégie à plusieurs canaux :

    1. La Ville de Fleurus a marqué son intérêt pour participer à l’achat groupé de masques lancé par Charleroi Métropole.
    2. Au-delà de cette action, la Ville a lancé un marché en interne pour l’approvisionnement préalable de masques.
    3. La filière « bénévole » est confirmée (plateforme Fleurus Solidaire) et renforcée par l’aide du CPAS de Fleurus pour l’approvisionnement en matériel (tissu).
    La Ville procèdera dès que possible à la distribution, en deux phases, de masques pour chaque habitant, enfant et adulte, de l’entité.
    Distribution
    Les modalités de distribution des masques n'ont pas encore été définies à ce stade. Nous ne manquerons pas de vous les communiquer dès que possible.
    Afin d’assurer une distribution la plus rapide possible pour tous les citoyens, il est probable qu’un appel aux bénévoles soit lancé en vue d’aider les services communaux.
    Du matériel pour les professionnels de la santé – plus de 22.000 pièces distribuées !
    Pour les professionnels du secteur de la santé, en plus des masques fournis par les gouvernements fédéral et wallon, la Ville de Fleurus a déjà contribué à la mise à disposition de près de 1440 masques chirurgicaux, respiratoires, FFP1, FFP2 et FFP3 à destination des professionnels de la santé (infirmier(e)s à domicile, médecins généralistes, pédiatres, sages-femmes, kinésithérapeutes), des maisons de repos, de la Zone de Secours et des pharmacies.
    Plus en détails, à ce jour, la Ville a déjà procédé à la distribution de :
    · 13.200 masques chirurgicaux et FFP2 aux maisons de repos de l’entité et au CPAS ;
    · 5850 masques chirurgicaux aux infirmier.e.s à domicile (dont 750 acquis par la Ville) ;
    · 2506 masques chirurgicaux et FFP2 aux médecins généralistes (dont 406 acquis par la Ville) ;
    · 85 masques respiratoires et FFP1 aux kinésithérapeutes de l’entité, tous acquis par la Ville ;
    · 58 masques chirurgicaux pour les sages-femmes et les pédiatres, tous acquis par la Ville ;
    · 50 masques FFP3 pour la Zone de Secours Hainaut-Est, fournis par la Ville ;
    · 10 masques FFP1 pour l’ASBL Les Feux Follets, fournis par la Ville ;
    · 80 masques respiratoires et FFP1 pour les pharmacies, fournis par la Ville ;
    Des salopettes en papier et des lunettes de protection ont également été mises à disposition des médecins généralistes et des infirmier(e)s par la Ville de Fleurus.
    Au total, ce sont plus de 22.000 pièces de matériel de protection qui ont été distribuées sur l’entité.
    La distribution des masques aux professionnels de la santé suit son cours.
    Prochainement, le service Planification d’urgence procèdera à une distribution à destination des dentistes, kinésithérapeutes, sages-femmes, infirmier(e)s et pompes funèbres.
    L’atelier de couture du centre de formation « La P’tite Main Fleurusienne » assurera l’approvisionnement de plus de 700 masques pour le personnel des maisons de repos et du CPAS.
    Mobilisation citoyenne
    Plusieurs volontaires ont proposer leur aide pour confectionner et mettre à disposition des masques de protection, notamment via la plateforme « Fleurus solidaire ». Mais malgré la distribution massive de la Ville et votre mobilisation, de nombreuses structures et intervenants ont encore besoin de matériel de protection.
    La Ville de Fleurus rappelle donc la possibilité pour chaque personne qui souhaite produire des masques en tissu de s’inscrire sur la Plateforme Fleurus Solidaire.
    Par ailleurs, le Comité des Locataires et Propriétaires (CCLP) de Mon Toit Fleurusien a initié une action solidaire « Masques pour tous dans nos cités » et invite également celles et ceux qui souhaitent contribuer à la confection de masques à les contacter (cclpfleurus@gmail.com)+
    Besoin de matériel ?
    Le CPAS de la Ville de Fleurus contribuera à la mise à disposition de matériel pour les couturiers bénévoles.
    Pour plus d’informations, n’hésitez pas à consulter le site internet www.fleurus.be et la page Ville de Fleurus, régulièrement mis à jour ou le numéro gratuit mis à disposition par la Ville de Fleurus : 0800/99 947.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Sujets thématiques 0 commentaire
  • ANNONCE: LA FOURMILIERE CAROLO CHERCHE COUTUERIER(E)S BENEVOLES

    Avec ou sans expérience, la Fourmilière carolo fournit matériels et tutoriels nécessaires. Accompagnement possible dans l'apprentissage. Dépôt du matériel et reprise des masques à votre domicile. Coudre pour Charleroi, de chez-soi. Redistribution gratuite à la population. Plus d'infos: lola_destercq@live.be. Ensemble, faisons en sorte que la solidarité soit plus virale que le Coronavirus !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Sujets thématiques 0 commentaire