Sujets thématiques

  • RANSART- Inauguration de la rue Gaston Durvaux

    durvaux1.jpg

    durvaux2.jpg

    Inauguration de La rue Gaston Durvaux à Ransart. Gaston Durvaux fut un résistant de la 1ere heure, déporté en 1942 après une rafle et décédé dans le camp de Monthausen la même année. Hommage et surtout respect !

    durvaux3.jpg

    Lien permanent Imprimer Catégories : Sujets thématiques 0 commentaire
  • PREMIERE ETAPE POUR L'INSTALLATION DU WI-FI URBAIN A CHARLEROI

    wifi.png

    En tant qu’Echevin du Développement numérique, Eric Goffart a proposé au Conseil Communal de ce soir d’approuver le dossier relatif à la fourniture, au déploiement et à la gestion du Wi-Fi urbain avec accès gratuit à l’Internet public.

    "L’installation du Wi-Fi urbain pose la première pierre du Charleroi numérique de demain. Etudiant.e.s, personnes touchées par la fracture numérique, visiteur.euse.s de notre métropole ou travailleur.euse.s, il est primordial d’offrir aux Carolos un outil performant leur permettant de bénéficier d’une connexion efficace. Que ce soit pour des raisons professionnelles, de loisirs ou simplement pour rechercher un endroit où dîner, ce dispositif apporte une véritable plus-value à l’attractivité de la Ville (commerces, tourisme, mobilité, hébergement…).

    Ce dispositif va permettre aux citoyen.ne.s d’accéder à l’Internet en divers endroits de la ville : Hôtel de ville de Charleroi et Maisons citoyennes, nouveau campus, Place de la Digue, quai de la Rive gauche, place Buisset et Parc reine Astrid. La Ville de Charleroi se donne, via ce marché, la possibilité de couvrir d’autres sites comme la Place Verte Charleroi, le quai de la Rive droite et le Centre culturel l’Eden.

    Dans une logique à plus long terme, il s’agit d’une opération qui s’inscrit dans une volonté politique de faire de Charleroi une Smart city, une ville intelligente, durable et au service du citoyen, à l’horizon 2024" précise Eric Goffart.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Sujets thématiques 0 commentaire
  • UNE SAINT ROCH BIEN ARROSEE A THUIN !

    rochthuin2.JPG

    Les capes de pluie étaient bien nécessaires

    Ils sont vaillants nos marcheurs de la Saint-Roch ! Malgré le mauvais temps, ils étaient plus de 2000 à prendre le départ de la Marche.

    rochthuin3.JPG

    Comme le veut la tradition, la statue de Saint-Roch est sortie en matinée. L’événement (pas très souhaité !), c’était aussi le mauvais temps. Mais pas de quoi plomber le moral. « Ce ne sont pas quelques gouttes qui arrêteront un(e)Thudinien(ne) ! » s’exclamait Murielle, membre de la Société Royale des Mousquetaires du Roi (75 membres), rassemblés, en fin de matinée, à la Ferme du Vert Gazon.

    rochthuin1.JPG

    Les Mousquetaires

    rochthuin8.JPG

    Les marcheurs en costume avaient prévu des imperméables et des plastiques pour protéger les tambours et les drapeaux. En début d’après-midi, le temps   se remettait un peu. Toutes les sociétés affluaient vers le Chant des Oiseaux.  La rentrée solennelle avait lieu en soirée à l’église Notre-Dame d’El Vaulx. Lundi : vénération des reliques, grand messe militaire, formation du cortège, remise des décorations et hommage aux morts des deux Guerres. JCH

    rochthuin6.JPG

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Sujets thématiques 0 commentaire
  • DEUX EVENEMENTS POUR LE CAROL'OR

    Le Carol’Or est une Monnaie Complémentaire Locale. Cette Monnaie circule dans le bassin de vie du Pays de Charleroi.

    carolor4.jpg

    Les objectifs du Carol’Or sont de:

    • favoriser les circuits courts, et donc réduire notre empreinte écologique, maintenir la richesse dans le bassin de Charleroi, gage de bonne santé économique et d’emploi et
    • se réapproprier pacifiquement l’économie en redonnant du sens, de la visibilité et de l’éthique à cet outil fondamental de la finance. 

    Le samedi 11 mai, les citoyens porteurs du projet relieront symboliquement tous les partenaires du Centre-Ville qui ont d’ores et déjà accepté de prendre part à cette initiative. Rendez-vous à 10h00 au BPS 22.

    Quant au «lancement officiel», en présence des premiers partenaires et utilisateurs.trices du Carol’Or, il aura lieu le lundi 13 mai à 10h00 à l’Eden, premier comptoir de change du Carol’Or. Il y aura matière à images, sons et interviews puisque seront présents à la fois les citoyens à l’initiative du projet mais aussi les premières personnes à changer leur € en Carol’or ainsi que plusieurs commerçant.e.s qui les accepteront.

    Pour rappel, un premier objectif de 7000€ a été atteint début avril, permettant l’impression et la sécurisation des billets.

    Tous les dons récoltés ensuite vont servir aux frais de communication et de gestion liés à la mise en circulation de la monnaie.Notons encore qu’à ce stade, près de 30 partenaires font déjà confiance au Carol’Or et sont prêts à se lancer dans l’aventure, parmi lesquels nous pouvons citer: le BPS22, Livre ou verre, La Manufacture Urbaine, TShirt Mania, la Ferme du Maustitchi, la Ferme du Martin Pêcheur, L&F Coiffure…Nous comptons sur votre présence pour offrir une belle visibilité à cette toute nouvelle monnaie.

    Carmela Morici ( Service Relations publiques à l'Eden )

    Lien permanent Imprimer Catégories : Sujets thématiques 0 commentaire
  • CHARLEROI- Village de la Démocratie

    Le 26 mai, les Belges ont à nouveau rendez-vous avec les urnes… et les Carolos, avec le Village de la démocratie, un mini-festival organisé par le Centre Ener'J, Cenforsoc et 22 partenaires. Il revient du 6 au 18 mai avec la même énergie et des partenaires toujours plus motivés. 13 jours pour explorer les multiples facettes de la démocratie, ses enjeux et les dangers qui la menacent. 13 jours pour informer, sensibiliser, interpeller mais aussi questionner. 13 jours d’activités pour les étudiants, les primo-votants, les professionnels et les citoyens curieux. Pour vous faire découvrir la programmation, nous vous invitons à plonger, en avant-première, au cœur de Karlcity, la ville dystopique pas très démocratique, une création théâtrale pour cette 6ème édition du Village de la démocratie. Si vous osez, retrouvez-nous à l’ancienne piscine de Gilly, le vendredi 26 avril à 11h tapantes

    démocratie.jpg

    Lien permanent Imprimer Catégories : Sujets thématiques 0 commentaire
  • CHARLEROI: TRAVAUX BOULEVARD MAYENCE

    pose1.jpg

    photos: Eric Goffart

    La pose du revêtement définitif se poursuit au début du Boulevard Mayence de sorte à rendre parfaitement praticable la zone d'accès à la tour de Police.

    pose2.jpg

    Lien permanent Imprimer Catégories : Sujets thématiques 0 commentaire
  • L'IFAPME de Charleroi veut redéployer son offre de formations numériques

    à Charleroi, le monde digital et numérique s’installe peu à peu en bords de Sambre. L’IFAPME, en tant qu’opérateur wallon de la formation, est attentif à ce redéploiement numérique, notamment via E6K, un futur pôle de la formation numérique.

    De nombreux acteurs du monde numérique sont installés ou arrivent dans le quartier de la « Ville basse » à Charleroi : Co.Station qui accueille les startups innovantes ou BeCode, proposant des formations au codage. On y retrouve aussi le Quai10, le Centre de l’image animée carolorégien, et bien d’autres entreprises actives dans le secteur digital.

    E6K, un pôle de la formation numérique

    C’est dans ce cadre, que prend forme le pôle de la formation numérique : le projet E6K. Il répond à un des axes forts du plan CATCH, visant à accélérer la croissance de l’emploi dans la région. En tant qu’acteur wallon de la formation, l’IFAPME tient à s’insérer dans cette initiative tournée vers le futur. L’Institut travaille donc sur un projet pilote pour renforcer, développer et intégrer son offre de formations au sein d’un véritable « quartier numérique ».

    « L’idée est de pouvoir être en connexion directe avec d’autres opérateurs et entreprises actifs dans ce secteur tourné vers l’avenir. Il y a là une opportunité à ne pas rater pour développer de solides partenariats et pour répondre aux demandes futures du marché de l’emploi dans ce domaine », déclare Nicole Roland, Administratrice générale de l’IFAPME.

    Une nouvelle vie pour le Tri postal ?

    Le Centre IFAPME de Charleroi (Gilly), en partenariat avec Technofutur TIC, entrevoit la location d’un plateau de 1300 m² dans le bâtiment de l’ancien « Tri postal » à côté de la gare, partiellement inoccupé depuis quelques années. Très accessible via les transports en commun, cet espace serait dédicacé aux formations numériques. Ce pôle accueillerait dans un même lieu plusieurs programmes complémentaires basés sur des méthodes pédagogiques innovantes, comme la formation en alternance par exemple. L’objectif pour l’IFAPME et son Centre de Charleroi sera de diversifier encore plus son offre de formations numériques.

    Si ce modèle s’avère concluant, il pourrait être dupliqué dans un ou plusieurs des 15 autres Centres IFAPME en Wallonie. Ce projet serait une réponse novatrice à la déclaration de politique régionale au niveau du numérique.

    Pour plus d’informations sur ce projet et ses futures formations, n’hésitez pas à nous contacter. IFAPME : Institut wallon de Formation en Alternance et des indépendants et Petites et Moyennes Entreprises. Il a pour mission d’organiser la formation en Alternance sur le territoire de la Région wallonne. Le Réseau IFAPME est constitué d’un Organisme d’Intérêt Public (OIP) et de 16 Centres de formations situés à Arlon, Braine-Le-Comte, Charleroi, Dinant, Gembloux, La Louvière, Libramont, Liège, Marche-en-Famenne, Mons, Namur, Perwez, Tournai, Verviers, Villers-Le-Bouillet et Wavre.

    IFAPME
    IFAPME | Place Verte, 15 | 6000 Charleroi
    Tél : 0800 90 133   

    Lien permanent Imprimer Catégories : Sujets thématiques 0 commentaire
  • L'ECHEVINE JULIE PATTE AUX ETATS GENERAUX DE LA PARTICIPATION

    juliepatte.jpg

    "Au cours des prochains mois, je vais réaliser de très nombreuses rencontres citoyennes dans le cadre des Etats généraux de la Participation.

    Plus de 30 Comités de Quartiers, 5 Conseils de participation, 53 relais de Quartiers, associations représentatives de la Maison pour Associations,...

    Merci aux membres du Comité de Quartier de Dampremy pour leur accueil formidable pour ma première rencontre. Merci pour ces échanges très constructifs !

    L'objectif principal pour moi est d'améliorer les outils existants et la satisfaction des citoyens impliqués en leur donnant les moyens de réaliser plus rapidement et plus efficacement leurs projets.

    Je souhaite également impliquer davantage de citoyens dans des processus participatifs et dans les décisions et actions qui les concernent, notamment grâce à la multiplication des outils afin qu’ils répondent aux différents modes de vie et d’action des habitants. Pour nous aider à atteindre ces objectifs, n'hésitez pas à répondre à l'enquête citoyenne via le lien suivant: https://www.charleroi.be/formulaire/je-participer"  Julie Patte.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société, Sujets thématiques 0 commentaire
  • COUILLET: Travaux à la rue du Vivier

    vivier1.jpg

    Les opérations de rabotage/pose du tarmac sont actuellement en cours à la rue du Vivier

    vivier2.jpg

    photos: Eric Goffart

    Lien permanent Imprimer Catégories : Sujets thématiques 0 commentaire
  • RANSART- Début des travaux de voirie à la rue Appaumée

    appaumée.jpg

    C'est parti ! Les travaux de rénovation tant attendus de la rue Appaumée à Ransart ont commencé.

    Le chantier réalisé de façade à façade comprend la réfection des trottoirs, des éléments linéaires et de la chaussée. Des aménagements de l'égouttage sont également prévus. Ces travaux devraient durer un an.

    Plusieurs autres chantiers sont actuellement menés à Ransart, notamment à la rue Paul Pastur, autre axe structurant important, mais aussi rue Eugène Hins (César De Paepe), chaussée de Gilly et rue Masses Diarbois.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Sujets thématiques 0 commentaire
  • COURCELLES -Philippe Samain de Courcelles se bat pour la sécurité des cavaliers

    chevaux1.jpg

                       Crédit PHOTO: Maria di Biase di Quadri©2008 by Sofam

    Avertissant du danger qu’encourent les cavaliers, un panneau de signalisation routière attend toujours sa publication au Moniteur belge…Plus de 50 ans après sa création par Philippe Samain de Courcelles !

    Philippe Samain de Courcelles habite toujours la maison dans laquelle il est né. Dès son enfance, il est passionné par les chevaux et se bat depuis plus d’un demi-siècle pour améliorer la sécurité des cavaliers. En 1967, il concevait le panneau, d’abord intitulé provisoirement «A5» jusqu’en 2014, ensuite «A24». Ce signal routier représente un cavalier se dirigeant vers la gauche, provenant du signal C15 dont Philippe avait extrait le cavalier pour le replacer dans le triangle «14a», finalement homologué en 2009 par le Secrétaire d’État Étienne Schouppe. Mais… n’étant pas encore passé au Moniteur belge, ce signal routier n’a aucune valeur légale !

    Son combat s’était déjà illustré en 2001. À l’heure de l’ouverture de séance du Conseil communal, un cortège composé d’une septantaine de cavaliers, dont il faisait partie, prenait position pour une rencontre avec le Bourgmestre André Trigaut et tout le Collège communal. L’objectif était de formuler une demande afin de solliciter l’aménagement de promenades équestres sécurisées dans l’entité.

    Avec 6 manèges, élevages et centres équestres, totalisant plus de 500 cavaliers, et des terrains aménagés sur le site du terril du Six Périer à Souvret, l’entité de Courcelles, mi-citadine, mi-rurale est devenue l’épicentre d’activités équestres en pleine nature.

    Avenir des randonnées compromis

    L’urbanisation galopante de Courcelles et la disparition de chemins forestiers et agricoles, à la suite de la création du zoning industriel, à proximité de l’autoroute E 42, ont fortement aggravé cette situation. Lors de randonnées, les chevaux doivent parfois être transférés à bord de véhicules !

    Philippe Samain de Courcelles a remporté quelques victoires. Citons un Ravel avec une bande herbeuse ex-centrée, jouxtant la piste asphaltée a été obtenu en 2002. Une première promenade a été ensuite élaborée, testée à pied par le groupe et qu’il a validée à cheval, tant pour l’équitation que l’attelage en avril 2005. Avec le groupe Sentier, la C.C.A.T.M et Caroline Taquin, la réhabilitation du Chemin des Morts en octobre 2011…

    En septembre 2018, l’Ecuyer Courcellois, le plus ancien club affilié à la FFE, (Fédération Francophone d’ Équitation) fêtait ses 50 ans d’existence. De nombreuses générations de cavaliers de Courcelles se sont succédé dans ce centre géré par Renaud Dehan.

    Philippe Samain de Courcelles publie régulièrement des articles et réalise des clichés d’illustration pour la revue Hippo-News. L’occasion pour Philippe de relancer le combat pour 2019 ! JEAN-CLAUDE HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Sujets thématiques 0 commentaire
  • CHARLEROI- Portes Ouvertes au Palais de Justice !

    procès4.JPG

                                              photos : J.C.Hérin

    Samedi, trois procès fictifs, mis sur pied par la Conférence du Jeune Barreau de Charleroi, ont permis au public d’entrer un peu plus dans le milieu de la Justice.  L’avocat carolo Pierre-Alexandre Napoli y a joué trois rôles !

    007.JPG

    Le public est attentif !

    Un jeune homme se présente en chaussettes au Tribunal de la Jeunesse. Pourquoi dans cette tenue ? Parce que, ne recevant plus d’argent, il n’a plus grand-chose à se mettre ! A ses côtés, une représentante du Rebond, un centre d’accueil  d’urgence à Charleroi. Derrière lui, l’avocat du mineur.

    Dans la partie adverse, un couple déchiré : l’homme est accusé d’actes de violence sur son fils et sa femme, laquelle veut divorcer de son mari.  A l’arrière, se trouve l’avocate de la mère. Face à tout ce petit monde : la juge (présidente), le greffier et le procureur du Roi. Voilà ! Les pions sont placés.       

    Si cette situation est fictive (mais parfaitement plausible !), elle n’en a pas moins le mérite de montrer en public un type de procès qui ne se déroule qu’à huis clos, puisqu’il concerne  un mineur.  C’est dans une salle du Palais du Verre, une extension du Palais de Justice de Charleroi qui abrite le Tribunal du Travail, son auditorat et le Tribunal du commerce, que se déroulaient les (fausses) audiences.

    vol de voiture tiré d'un fait divers

    Particularité de ce procès : il a été « scénarisé » par trois avocates du Jeune Barreau de Charleroi : Sophie Bruyre, Krystel Inglese et Anaïs Leal Y Pittia. Le rôle de la victime était tenu par l’avocat Romain Boudelet, défendu par Pierre-André Hallet, qui, en réalité, est le Juge de la Jeunesse ! «J’ai beaucoup aimé plaider la cause de mon jeune client» reconnait ce dernier.

    Dans le deuxième procès, qui traite d’une affaire de vols de vols de voiture, Pierre-André  incarne la Partie Civile. «Les faits sont inspirés d’une réelle de course-poursuite à Nalinnes, en décembre 2015, à l’issue de laquelle une Ford a été immobilisée, ainsi que ses cinq occupants » signale-t-il. «Heureusement que, dans les statistiques, les faits de délinquance ont tendance à diminuer, ces trois dernières années.  Cela se traduit par une baisse de saisines pour le juge».

    le prévenu, au centre du procès

    procès8.JPG

    L'avocat Pierre-Alexandre Napoli

    Mais la palme des changements de rôles revient à l’avocat Pierre-Alexandre Napoli, qui est, tour à tour, père violent et jeune délinquant dans le procès du Tribunal de la Jeunesse… et, avocat de la défense, dans un Procès pénal, d’un habitant de  Montigny-le-Tilleul, qui a subi l’irruption à son domicile de deux furies armées ! «Quel rôle m’a le plus interpellé ? Celui du prévenu, car il est au centre du procès » reconnaît Pierre-Alexandre. «Si, par cette journée Portes Ouvertes, le public en a appris davantage sur les rouages de la Justice, notre mission est atteinte !»  souligne François Etève, avocat du Jeune Barreau, et dans un domaine très différent, un des pionniers de la Wake Up ! à Charleroi.

    005.JPG

    procès6.JPG

    On se croirait... à un vrai procès !

    Micro-portraits

    1.Yoel ( 27 ans )

    POUR LA MEDIATION

    procès1.JPG

    «Je baigne moi-même dans le milieu de la justice, puisque je suis expert au   Parquet de la Cour d’Appel de Liège. Je suis venu m’informer ici sur les services de médiation. Généralement, je suis plus habilité à régler des conflits entre les personnes et l’Etat, et non des conflits entre personnes. Dans la médiation, on se rend très vite compte que l’affectif prime sur le juridique».

    Audrey (25 ans ) de Gosselies 

    FAN DES EMISSIONS DE JUSTICE

    procès2.JPG

    « Mon métier d’assistante vétérinaire est éloigné de la justice. Je suis certaine donc apprendre beaucoup de choses, lors de cette Journée Portes Ouvertes. J’apprécie beaucoup les émissions de télévision qui traitent de la justice comme «Indices», «Devoir d’enquête», «Face au juge», «Un crime parfait ? »,… On voit bien comment se déroulent les enquêtes».

    Valérie (47 ans) de Jumet

    UNE DEMANDE DE CONSEILS

    procès3.JPG

    «Je ne suis pas venue écouter les procès fictifs, mais plutôt pour demander des conseils. Deux avocats m’ont bien aiguillée sur une situation à régler concernant une situation familiale. J’ai apprécié leur disponibilité. Il n’est pas toujours facile de s’y retrouver dans des tas de documents qui utilisent un langage qu’on ne comprend pas toujours ».

    J.C.Hérin

    Lien permanent Imprimer Catégories : Sujets thématiques 0 commentaire
  • COUILLET- Une nouvelle vie pour la piscine de Couillet ?

    piscine1.jpg

    Enfin la Piscine de Solvay va faire l’objet d’une vente publique en ligne...Les visites ont commencé ce 19 novembre...et les enchères en ligne débuteront le 12 décembre. 

    Espérons qu’elle pourra retrouver une nouvelle vie! 

    Lien permanent Imprimer Catégories : Sujets thématiques 0 commentaire
  • MARCINELLE- 1er "'Artisan Jump", samedi, au Bois du Cazier

    artisan.jpg

                                                        Première édition d’«Artisan Jump» avec Julien Lapraille ! photo: Antoine Mélis

    Ce samedi, un premier Marché de l’Artisan viendra clôturer une opération Tremplin menée par l’ASBL Délipro Jeunesse.  De 10h à 20h, une quarantaine d’exposants présenteront leurs créations sur le site du Bois du Cazier. Julien Lapraille parraine le projet.                  

     A 11h30, cinq prix seront en outre remis aux ambassadeurs du projet.    Chacun d’eux recevra un chèque à investir dans le développement de son activité.  L’occasion aussi pour Julien Lapraille de présenter son dernier livre : «Les pâtes de Julien Lapraille, mes recettes au service du terroir». Traditionnellement active dans le développement de la citoyenneté et de l’esprit critique, l’organisation Délipro Jeunesse a muri l’idée de se rapprocher des envies créatives des jeunes,  en s’intéressant de plus près au monde de l’artisanat. Ainsi est né le projet «The Artisan Jump». « Plus qu’un marché, cet événement sera surtout l’occasion de mettre à l’honneur et de récompenser les jeunes artisans » précise Audrey Mercier, coordinatrice « Il a pour principaux objectifs de mettre les jeunes en contact direct avec le public, de valoriser l’esprit d’entreprendre et de susciter de nouvelles vocations ». 

    L’aventure a officiellement démarré en mai par un appel à candidatures et la sélection d’artisans-ambassadeurs.

    réalisation de capsules vidéo

    Plusieurs jeunes ont alors introduit un dossier défendant leur savoir-faire auprès d’un jury. Cinq d’entre eux ont été choisis sur base de la qualité et l’originalité du produit proposé, mais également sur leur motivation à gérer leur activité et à promouvoir l’audace artisanale. Ces ambassadeurs se verraient bientôt investis d’une mission de taille : valoriser l’artisanat belge !

    En septembre, l’équipe de Délipro partait en tournage pour réaliser une  série de capsules vidéo dont le but était de présenter le parcours et le savoir-faire de ces ambassadeurs sur les réseaux sociaux. Des mini-clips à partager sans modération pour donner aux autres jeunes l’envie de se lancer ! En parallèle à cette campagne collaborative, les occasions de partager leur expérience et de faire prospérer leur activité ont été diverses : rencontres  avec des étudiants, speed dating avec des experts de l’entreprenariat et organisation du marché final. Un coup de projecteur festif sera donné, samedi, sur un secteur qui allie brillamment tradition et modernité, ancrage local et innovation !  Infos sur www.theartisanjump.be J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Sujets thématiques 0 commentaire