Sudinfo Charleroi - Page 9

  • BIERCEE- Ducasse aux cerises

    cerise1.JPG

    Jacques Burny, nouveau grand-maître du Taste-Cerise ( à gauche sur la photo ) et Nicolas Charles-Pirlot, grand chancelier

    Biercée, une charmante localité de Thudinie, est indissociable de sa Ducasse aux Cerises. Changement à noter lors de cette 144ème édition : Jacques Burny est le nouveau grand-maître de la Confrérie du Taste-Cerise, qui compte 12 membres.

    Les festivités avaient débuté vendredi par une soirée de la jeunesse bierçoise, et s’étaient poursuivies samedi par une brocante, l’ouverture des loges foraines et un bal. Dimanche, la Ducasse commençait avec le Te Deum de la confrérie du Taste-Cerise, suivi de l’apéritif dans la cour des écoles.

    Escortées par les Sapeurs/Grenadiers de Thuin, une trentaine d’autres confréries gastronomiques belges et françaises étaient représentées. La tarte géante aux cerises a fait le bonheur des gourmets. Ce lundi, le public retrouvait à nouveau une animation musicale et pour finir, l’enterrement de la tarte.

    065.JPG

    Les confréries invitées

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • NALINNES- Marche Notre-Dame de Bon Secours

    bonsecours2.jpg

    Tous les Nalinnois (ou presque !) étaient sortis dans les rues de la localité pour suivre la 30èmeédition de la Marche Notre-Dame de Bon Secours.

    bonsecours4.JPG

    Edition exceptionnelle! La Marche Notre-Dame de Bon Secours comptait,ce week-end, 800 marcheurs, dont les compagnies masculines locales: Noirs Sapeurs, Voltigeurs, Zouaves et 1ers Sapeurs et féminines : cantinières, vivandières, porte-chapeaux, de la Jeune Marche et infirmières (depuis l’an passé), ainsi que des membres de 21 délégations de Marches d’Entre-Sambre et Meuse : Silenrieux, Villers-Poterie, Florennes, Hanzinnelle,…

    bonsecours5.JPG

    Le programme du 30ème anniversaire avait commencé samedi par le transfert de  Notre-Dame depuis l’église de Nalinnes-Centre jusqu’en sa chapelle du Mont, et s’étaient poursuivies par la prise du drapeau et la remise des médailles sur  la place. Le lundi, les marcheurs étaient plus de 400 ans à sortie à nouveau dans les rues.

    bonsecours7.JPG

    attaché à Notre-Dame

    bonsecours3.JPG

    Avec leurs habits du 1er Empire, Olivier Meys (48 ans) de Gourdinne et Laurent Lambert (41 ans) de Nalinnes-Haies font tous deux partie des Noirs Sapeurs, une compagnie de Nalinnes qui compte 63 membres, dont 3 caporaux. Olivier marche depuis l’âge de 10 ans, dans différentes Compagnies : Voltigeurs de Beignée, les Gendarmes de Walcourt, les Volontaires réunis d’Ham-sur-Heure. « Je suis né derrière la Basilique de Walcourt, qui honore Notre-Dame, lors de la Trinité. Il est important que je sois ici aussi présent pour Notre-Dame de Bon Secours ! » fait-il remarquer. Laurent, quant à lui, marche depuis 5 ans, et fait partie aussi des Volontaires réunis. « Il règne ici une ambiance très conviviale, voire familiale. Tout le monde se connaît et a plaisir à se retrouver ! » JEAN-CLAUDE HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • SPECTACLE: LAMY RALE au Comédie Centrale

    lamyrale.jpg

    André Lamy dans la peau de Marie-Martine Schyns... complètement bourrée !

    C’est déjà le 22ème spectacle pour André Lamy ! Une belle performance  pour l’humoriste belge qui en change le contenu en fonction de l’actualité.    

    Le titre «Lamy râle » porte bien son nom, car l’humoriste belge y livre ses coups de gueule (la mobilité, les migrants, le climat,…), en passant les personnalités belges et quelques étrangères au rouleau compresseur.                       

    Avec un ton comique bien sûr, mais aussi au contenu plus politique et plus féroce que lors de ses one-man-show précédents. Il faut dire que les résultats des dernières élections belges, marquées par la percée de l’extrême-droite en Flandre, donnent du grain à moudre à moudre à André Lamy. C’est ainsi  que l’on voit le fantaisiste dans la peau de Bart De Wever, tel un nouveau Jésus, faire une campagne de séduction en Wallonie, dénonçant au passage l’islamo-gauchisme, la luxure, la fainéantise,... Léopold Lippens, bourgmestre de Knokke, pense ériger un mur « anti-migrants ».

    En prennent pour leur grade, l’ex-roi Albert II (son personnage fétiche), bien embêté avec les tests de paternité, son fils Philippe, pas très fute-fute, Joëlle Milquet (surnommée « Joëlle Mil-couilles! »), aux prises avec la justice, Marie-Martine Schyns, complètement bourrée (elle avait été contrôlée positive, sous l’influence de l’alcool), Didier Reynders, qui, en politique, « se retrouve à terre », Emmanuel Macron, accompagné de « sa vieille », Donald Trump qui se bat contre les fake news,… Quant à Elio Di Rupo, on le retrouve à la fin de sa vie, dans un centre gériatrique, pour faire le bilan du PS !

    une place P. Magnette à Charleroi ?

    Toutes les personnalités ne sont pas logées à la même enseigne. Ainsi l’humoriste peut aussi se montrer très positif. Charles Michel est congratulé  par son père qui déclare : « A sa naissance, mon fils était déjà tout bleu ! ». Laurent fait l’objet d’une émission spéciale de « Secrets d’Histoire » de Stéphane Bern, où le prince parle le poulpe ! «  Et pourquoi ne pas ériger à Charleroi une place Paul Magnette ? » se demande André Lamy.

    A ne pas rater des imitations de Bigard (dans L’île de la tenta«cule»), Maggie De Block (très, très arrondie !), Raymond Devos (tout un sketch sur son ventre !), Gérard Depardieu, Jacques Brel, et beaucoup d'autres…

    « Lamy râle », écrit par André Lamy et Benoit Noël, est à voir jusqu’au 21 juillet et du 29 août au 8 septembre au Comédie Centrale, 33, rue du Grand Central à Charleroi. Tél. :071 30 50 30. Tarif : de 25€ à 12,50€- www.facebook.com/comedie.charleroi   JEAN-CLAUDE HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • FLEURUS: Trois générations de femmes italiennes !

    italia2.JPG

    Réunies autour de Maria Di Donato

    Agées de 15 à 25 ans, les candidates au titre de Miss Italia in Vallonia ne seront pas les seules à concourir, le 14 septembre, au Centre Culturel de Mont-sur-Marchienne. Pour la première fois, elles seront accompagnées de deux autres catégories : - la Lady Mamma (25-55 ans) et - la Lady Nonna (+ de 50 ans).

    italia3.JPG

    Faire de belles boules: tout un art...

    Autour de Maria Di Donato, présidente de l’ASBL V.I.A.L.E (dont le but est de créer des liens), une bonne partie des candidates (elles seront 16 en tout pour le concours) se retrouvaient à l’établissement Gelatissimo, dirigé par Isabelle Di Michele, pour faire de bonnes glaces.  Une épreuve sera organisée pour les garçons en 2020. Pour tout contact : Maria D.D.: 0476/59 43 82.  J.C.HERIN

    italia1.JPG

    Hummm ! Une bonne glace!

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • CHARLEROI- Lancement de Quartier d'été sur la place de la Digue !

    quartierplage.JPG

    quartierplage4.JPG

    Le bar est tenu par des établissements carolos

    Environ 800 personnes avaient fait le déplacement pour le 1er jour.

    Tout ce week-end, la place de la Digue s’est animée au rythme de Quartier d’été. La nouvelle formule est-elle du goût des Carolos ? Les avis sont partagés.

    Ne cherchez plus : la plage est sur la Digue ! Avec 100 tonnes de sable déversé, cette place est devenue un nouvel espace de détente (avec chaises longues, hamacs, parasols,…) et une aire de jeux prisée par les enfants ! Dès le vendredi soir, ces derniers avaient investi les lieux pour y jouer et construire des châteaux de sable. L’installation de cette grande plage est une des principales transformations de ce nouveau Quartier d’été.

    quartierplage13.JPG

    Pour rappel, les quatre éditions précédentes, qui se déroulaient dans le parc Reine Astrid, étaient coordonnées par la société événementielle 50°N5°E (qui a migré vers Heppignies pour le rooftop). Cette année, l’ASBL Charleroi Centre Ville et la Ville ont repris les rênes de l’événement. Bien entendu, la comparaison était établie entre les deux formules. « La durée de cette nouvelle édition est trop courte. L’espace s’est aussi réduit et nous semble moins attractif que l’an passé. Et puis, on est un peu déçus de ne plus voir cette belle verdure… » soulignaient Arnold (30 ans) et Mathias (29 ans) de Monceau-sur-Sambre.

    quartierplage2.JPG

    Arnold et Mathias ne sont pas vraiment conquis...

    « On voit peu d’abris. Que se passera-t-il en cas d’intempéries ? » poursuit Paul de Gilly.                                      

    D'autres avis sont plus positifs: « Je viendrai davantage ici parce que l’ambiance est plus familiale, alors que le public, auparavant, était plus centré sur les ados et jeunes adultes » signale Laura, maman de Théo. Basile de Roux, quant à lui, remarque la différence de prix. « Les consommations sont moins chères, j’apprécie ! »

    établissements carolos au bar

    Du côté des commerçants, on se frotte plutôt les mains.  Catherine Rouanet, patronne du Nophil, est contente que cet événement fasse vivre toute la place. « C’est super, les terrasses sont bien remplies. Il n’y a pas de concurrence, car nous proposons des bières qui ne sont pas vendues au Quartier d’été » se félicite-elle. Sophie Colin, directrice de Charleroi Centre-Ville, pointe aussi l’implication des établissements carolos : « Aux moments de plus grande affluence, le bar est tenu par La Cuve à bière, la Rhumerie, l’Eden, l’Impasse-Temps, le Nirvana,… Le reste du temps par notre ASBL ».

    Vendredi, la Brasserie de l’Eden organisait une soirée « années 90 ». Samedi et dimanche se déroulaient des parties d’échecs avec le Cercle Royal des Echecs de Charleroi, des activités sportives familiales (ASBL Moov’ti), un petit déjeuner équitable, une initiation aux danses latino-américaines,…

    quartierplage14.JPG

    Jusqu’au 3 août, du mardi au dimanche, de nombreuses animations gratuites seront proposées aux visiteurs, sans oublier l’Apéro des Quais qui fera escale sur la plage, le 24 juillet, ainsi que la battle danse Ground Killaz organisée par la maison de jeunes La Broc. Plus d’infos : www.charleroicentreville.com- Facebook : Quartier d’été- Place de la Digue. JEAN-CLAUDE HERIN

    quartierplage5.JPG

    quartierplage9.JPG

    Les terrasses étaient bondées...

    quartierplage10.JPG

    Bonne ambiance, place de la Digue, vendredi soir, pour l'inauguration de Quartier d'été

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • COUPS DE COEUR POUR LE WEEK-END

    Gastronomie, humour, marche folklorique, détente,…. sont au menu des Bons Plans, avec le coup d’envoi de « Quartier d’été », nouvelle formule, sur la Place de la Digue, et d’« Eté Divert’ » par la plate-forme Divertiscènes. De beaux moments en perspective !

    didiersuper.jpg

               Didier Super ouvre Eté Divert’. Crédit : Isabelle Simon/Sita

    Folklore/gastronomie

    Biercée fête sa célèbre Ducasse aux cerises. Les festivités débutent à la Ferme de la Cour, là où la célèbre Flambée est distillée. La Confrérie du Taste Cerise y amène la tarte aux cerises géante et intronise de nouveaux membres. 12 juillet : soirée de la jeunesse berçoise. 13 juillet : brocante à partir de 6h. 17h30 : après-midi musical. 14 juillet: 9h35 : chapitre et intronisation à l’église de Biercée- 11h15 : apéritif offert dans la cour de l’école. 17h : concert avec le groupe Virus. 15 juillet : à minuit : soirée de l'enterrement de la tarte aux cerises, en guise de clôture des festivités.

    Animations

    Lors du nouveau Quartier d’été, de nombreuses animations gratuites seront proposées, du 12 juillet au 3 août, aux habitants et visiteurs, sur une place de la Digue transformée, pour l’occasion, en plage. 12 juillet à 18h : inauguration, suivie d’une soirée années 90. 13 juillet de 13h à 17h : jeu d’échecs géant. 15 h à 17h : Activités sportives familiales par l’ASBL Moov’ti. 19h : soirée années 80. 14 juillet de 9h à 11h : petit-déjeuner équitable. 14h à 18h : Initiation salsa, bachata et merengue. Fermé le lundi. Plus d’infos au 0477/ 35 93 23 ou sur le site www.quartierdete.be

    Spectacles

    Les Carolos qui ne partent pas en vacances et les autres aussi pourront se divertir tout l’été, avec la 5ème édition d’Été Divert’, mise sur pied par Divertiscènes (Le Poche Théâtre- La Ruche Théâtre- Le Théâtre Marignan- Cabaret 2000 et Impro Carolo), du 12 juillet au 25 août. 3 lieux- 40 spectacles- 16 stages. Ouverture le 12 juillet à 20h à la Ruche Théâtre avec « Didier super est bien plus marrant que ces comiques de merde ». Quel est donc le déclencheur de ce virage artistique tant attendu par son entourage ? Peut-être un voyage en Inde que l’humoriste s’est offert pour ses 40 ans… Pour info et/ou réservation : 0479/ 28 98 27 ou sur www.divertiscenes.be

    Folklore/Marche

    Du 13 au 15 juillet se déroulera la Marche Notre-Dame de Bon Secours à Nalinnes. Le 13 juillet : 16h30 : Transfert de Notre-Dame de Bon Secours depuis l'église jusqu'en sa chapelle au Mont. Le 14 juillet : 8h : rassemblement de la Marche au Pairain. 10h: Place du Centre : prise des drapeaux et remise des médailles.10h40 : départ vers Tingremont, par la suite bivouac aux Monts. 15h30 : honneur à Notre-Dame de Bon Secours et départ de la Procession. 17h : rentrée de la Procession à l'Eglise du Centre. 19h30 : rentrée de la Marche aux Monts - bataillon carré et dernière salve. Le 15 juillet : 10h : sortie de la Marche dans les différents quartiers de Nalinnes.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • MOLIERES ET MOCASSINS - Stage de théâtre pour enfants

    Vous recherchez une activité artistique mais à la fois ludique et enrichissante pour votre enfant ou votre ado ? Alors n’hésitez pas ! Pour la 13ème année, LES MOLIERES ET MOCASSINS organisent un STAGE DE THEATRE pour les 8-12 ans

    Entourés par 2 comédiens professionnels issus des Conservatoires Royaux de Belgique, les stagiaires pourront s’essayer au théâtre grâce à l’improvisation, au travail corporel, vocal, à la création de personnages mais également au travail de saynètes amusantes, ludiques et adaptées à l’âge des participants.

    A la fin de la semaine, les stagiaires auront le plaisir de présenter un spectacle sur une vraie scène devant leurs parents et amis.

    Ce stage donne l’occasion de s’essayer à l’art dramatique et de vivre intensément pendant une semaine l’aventure de la scène.

    STAGE POUR LES ENFANTS du 05/08 au 11/08

    Les stages se dérouleront au Petit Théâtre de la Ruelle rue des Platicheûs à Lodelinsart (près de la Place Edmond Gilles)

    Prix : 125 € (assurance comprise).

    Renseignements et inscriptions au 0474/388.032

    Vu le nombre limité (15 stagiaires), il est prudent d’inscrire votre enfant le plus vite possible.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements 0 commentaire
  • MONCEAU SUR SAMBRE: Rien ne se perd, tout se donne

    brocante1.JPG

    brocante2.JPG

    Sur le site de Monceau/Fontaines, le Germoir et l’Atelier/M mettaient sur pied leur 5ème brocante gratuite, soutenue par les projets participatifs du CPAS. « Nos valeurs ? Favoriser la solidarité, éviter le gaspillage, encourager la rencontre et l’entraide entre les stagiaires du site » expliquait Emmanuelle Paternostre, coordinatrice de la journée. Au programme également : ateliers de sérigraphie pour customiser les vêtements (Atelier/M), atelier de fabrication de produits d’entretien faits maison (TIBI), château gonflable… Cette brocante a été un véritable succès !  J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • Gozée: Magnifique prestation de Sylvia Huang !

    huang.JPG

    Retour sur ses terres pour Sylvia Huang. Accompagnée par l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie, la jeune violoniste virtuose de Montigny-le-Tilleul a fait une magnifique prestation, vendredi soir, au Juillet Musical d’Aulne, en exécutant des œuvres de Joseph Haydn, Eugène Ysaye et Michel Lysight.

    Lauréate du Concours Reine Elisabeth 2019, la musicienne a obtenu le Prix du Public Musiq3 et Canvas-Klara. 

    «Le public à Gozée a été très chaleureux. Je reconnais d’ailleurs plusieurs personnes dans la salle, qui m’ont beaucoup soutenue, lors de ma formation. Enfant, je venais souvent écouter des concerts ici-même, en compagnie de ma sœur, de ma mère et de ma grand-mère. C’est un retour aux sources, en quelque sorte » confiait Sylvia, toute souriante. « La suite de mon emploi du temps ? Je vais encore un peu travailler au Studio 4 de Flagey, et puis je partirai en randonnée en Islande, pour des vacances bien méritées ». JC Hérin

    huang4.JPG

    un public conquis !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Concours, Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • GOSSELIES- Fan d'Eddy Merckx !

    eddy3.JPG

    eddy4.JPG

    eddy5.JPG

    Déjà un beau merchandising !

    Une expo intitulée : « J’avais 16 ans en 1969 » était montée, ce week-end, au Centre Automobile, avenue du Millénaire à Gosselies.

    Fan de la première heure du Cannibale, le regretté Dominique Saucin (1953- 2019), membre du CP Nord, a collectionné des photos (Championnat du Monde 1967, Giro d’Italie 1968, Tours de France,…) ainsi que divers objets : livres, assiettes, jeux de société, jeux de cartes, tasses, albums BD,…

    « C’est dingue de voir à quel point le merchandising était si important à l’époque ! » signalait un visiteur.                            

    Le carnet de bord de Dominique Saucin livre de précieux renseignements,  pas toujours connus du grand public, sur le plus grand champion belge. Certaines de ses lettres sont empreintes d’émotion, comme celle-ci : « Eddy, je suis sûr que tu n’as pas fini de nous étonner. Nous sommes de tout cœur pour t’encourager. Quoi qu’il arrive, nous te supportons ». Cette expo a été visitée aussi bien par les accros qu’en famille, pour fêter les 50 ans du premier grand succès d’Eddy Merckx dans le Tour de France. JCH

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • GOZEE- Beau succès pour les Jardins d'Aulne

    jardinsdaulne2.JPG

    Une belle équipe autour de Vincent Gargiulo (en jaune)- photo: J.C. Hérin

    600 personnes ont foulé la terrasse des Jardins d’Aulne, lors de l’inauguration. Vincent Gargiulo est content de cet excellent démarrage.

    jardinsdaulne1.jpg

    600 personnes à l'inauguration, jeudi. photo: Nicolas Manzo

    « Le cadre boisé et bucolique de l’abbaye d’Aulne est très apprécié des estivants, qui trouvent l’ambiance extra » fait remarquer Vincent Gargiulo.  

    L’organisateur des Jardins d’Aulne et gérant également du restaurant Da Vinci est entouré d’une solide équipe : sa compagne Marina Moreau, qui a imaginé la déco (avec papillons et champignons !), Matthews Paterakis, responsable des équipes, Jérémy Meurée, responsable bar,…

    Ces jardins d’été, d’une superficie de 1000 m 2, contiennent plusieurs espaces : bar central, bar cocktail, bar granita, VIP, détente,…

    « Les retours sont bons aussi du côté des restaurateurs (Au Bief du Moulin, L’Ecluse, Les Caves,…) chez qui nous envoyons nos clients. Nous faisons vivre ainsi le commerce local » poursuit Vincent Gargiulo. 

    Des journées à thèmes sont aussi organisées (une soirée Alice au Pays des Merveilles vient d’avoir lieu). Le dimanche est réservé aux enfants, avec grimages et différentes animations. Les Jardins d’Aulne se tiennent du jeudi au samedi de 16 h (avec présence de DJ) à 23 h et les dimanches de 11 h à 23 h. JC Hérin

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • BOUFFIOULX-Les potiers à l'heure du design

    potiers1.JPG

    De gauche à droite: Didier Lardinois, Stéphanie Dubois, fille du potier Bernard Dubois, Sébastien Lambert (poterie Biron), Patrick Everaert, designer belge et Clovis Lambert ( père de Sébastien ), devant les créations/protoypes de Patrick Everaert.

    La Fête des Potiers de Bouffioulx soufflait, ce week-end, ses 50 bougies ! De nombreuses animations ont égayé la Cité.

    potiers3.JPG

    Les petits potiers

    C’était la toute grosse foule, vendredi soir, à la Maison de la Poterie, pour le vernissage de la Fête de la Poterie. De petits potiers vendaient des pots à liqueur à l’entrée. Les membres de la Confrérie des Potiers de Bouffioulx avaient revêtu leur toge.

    Une édition marquée, cette année, par la présence d’invités  exceptionnels: Claude Aiello, céramiste-designer de Vallauris (Provence-Alpes-Côte d’Azur) et Patrick Everaert, designer belge. Ce dernier  a fait forte impression en présentant ses derniers prototypes : un luminaire à double fonction, à la fois lampe et de poche et lampe de bureau, un vinaigrier, dont la poignée est fermée avec un bouchon de liège (ce qui évite de soulever le couvercle), des bougeoirs, dans lesquels on met des bougies chauffe-plat pour garder la flamme à la même hauteur,…

    potiers4.JPG

    Spectacle par "La Tribu"

    potiers6.JPG

    à gauche, Claude Aiello interviewé par Martial Dumont

    les trois potiers dans un collectif

    Didier Lardinois, Bernard Dubois et Sébastien Lambert (poterie Biron), réunis dans un nouveau collectif « L’Avenir des Potiers de Bouffioulx » sont inspirés par les créations de Patrick Everaert.

    Au mois d’octobre, les trois potiers bouffaloniens participeront à un salon à Liège. « Le design est un bon moyen  de donner un second souffle à notre poterie locale. Il faut absolument privilégier le circuit court » a précisé Jean-Sébastien Pirnay, président du Syndicat d’initiative de Châtelet.

    La fête se poursuivait par le Village de la Terre : démonstrations et initiations aux différentes techniques de la terre, le marché artisanal, la bénédiction des potiers, le workshop du chef Stéphane Chermanne : « le grès dans tous ses états », un cortège folklorique et par le concert d’Andy Kirk. Original : les géants Madame Amphore et Monsieur Pichet ont renouvelé leurs vœux de mariage ! JEAN-CLAUDE HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • MARCINELLE- Bois du Cazier: Expo de Roman Minin en virtuel et réalité augmentée

    minin1.JPG

    Un vitrail de Roman Minin

    Par l’observation directe, ou à l’aide d’un casque ou d’un smartphone, le public est amené à découvrir l’univers onirique de la mine par l’artiste urkrainien Roman Minin. Les œuvres sont réparties dans tout le site du Cazier.

    Avec son T-shirt aux couleurs vives et aux motifs géométrisés, reproduisant l’une de ses œuvres, Roman Minin faisait sensation lors de l’inauguration de l’exposition : « Mining Charleroi ». Réfugié de Donetsk, à cause des contentieux russo-ukrainiens, Roman Minin est très attaché à la mine. Né en 1981 dans le Donbass, une région où règne encore une intense activité minière, le plasticien est issu lui-même d’une famille de mineurs.

    « Le mineur, je le vois avant tout comme quelqu’un de courageux, qui se dévoue, voire se sacrifie pour les autres » précisait-il.

    Avec « Mining Charleroi », c’est le travail de ce peintre, graphiste, auteur d’installations scénographiques et graffeur ukrainien, de renommée internationale, qui est mis en valeur. Avec sa façon bien à lui de mêler des icônes du folklore populaire, ses compositions sont toujours très colorées et morcelées, à la manière d’un jeu de construction. Par ses courbes et le remplissage des tableaux, ses œuvres ne sont pas sans rappeler celles de l’artiste belge Jean-Luc Moerman.

    le numérique, pas une fin en soi

    « Cette expo est aussi liée aux bonnes relations entre l’Ukraine et la Belgique, et à leur passé minier commun » a précisé Litiaga Vladyslava, 2ème secrétaire de l’Ambassade ukrainienne.

    Sur le site du Cazier sont disséminées plusieurs œuvres de Roman Minin, dont 5 bâches géantes, une tapisserie, un bas-relief (représentant des mineurs au pied des deux chevalements) et un vitrail.                        

    Les œuvres en 2D sont sublimées par la réalité augmentée par le biais d’un smartphone (8 stations) ou en réalité virtuelle avec un casque (2 animations).

    « Il s’agit d’un pas de plus dans l’univers des nouvelles techniques numériques. En octobre 2018, nous avions déjà créé une application pour smartphone pour guider les visiteurs de manière ludique selon trois circuits sur le site. Cela dit, les nouvelles technologies ne constituent pas une fin en soi, mais elles peuvent attirer de nouvelles générations » avertit Jean-Louis Delaet, directeur du Cazier.      

    minin2.JPG

    Dans le casque, tout un univers à découvrir

    vitrail géant à réaliser

    Pour découvrir l’installation, il faut télécharger gratuitement l’application SIMO AR, et conserver la 4G activée pendant tout le parcours.

    L’utilisateur devra se repérer en suivant la numérotation sur le plan et en scannant les différents lutrins verts. Attention : il est conseillé de disposer de smartphones de générations récentes ! Les 9, 10 et 11 juillet prochain, le public est invité à réaliser un vitrail géant. De 10 à 12h pour les enfants de 8 à 12 ans, et de 14h à 16h : pour tous dès 12 ans. 25 € pour l’ensemble de l’animation.                

    L’expo « Mining Charleroi », mise sur pied en collaboration avec la galerie bruxelloise Mhaata (le galeriste Jacques-Antoine Tanner a initié les contacts avec Roman Minin et expose des œuvres de Roman Minin jusqu’au 21 juillet), Asymétrie et l’Ambassade d’Ukraine en Belgique, est à voir jusqu’au 6 octobre 2019 au Bois du Cazier. JC Hérin

    Prix : 8 € à 4,50 €. - de 12 ans : gratuit. Ouvert tous les jours sauf le lundi. Du mardi au vendredi : de 9h à 17h. Samedi et dimanche : de 10h à 18h. Infos : 071/ 88 08 56

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Animations sur la place Verte en marge du Tour de France

    vélo11.JPG

    Un vélo à godasses...

    vélo13.JPG

    Un autre vélo de Circomédie

    La faute au temps instable ou à la retransmission du Tour de France? Toujours est-il que le public n’était pas très nombreux à la Place Verte, samedi après-midi, pour les animations de la Grande Boucle. L’installation d’accroche-vélos sur la Place serait certainement un incitant pour la pratique du vélo…

    Cela dit, l’originalité était au rendez-vous. Circomédie faisait des démonstrations de vélos quelque peu excentriques : à godasses (sur les roues) ou encore avec 2 roues avant séparées !

    Etienne Grandchamps apprenait aux volontaires comment monter sur un grand- bi. Cet ancêtre, dont la commercialisation s’est arrêtée en 1895, possède une roue avant d'un très grand diamètre et une roue arrière beaucoup plus petite. « C’est un engin très particulier. On le lance comme une trottinette et on le monte par deux marches à l’arrière. La plus grande difficulté n’est pas de rouler, mais surtout de s’arrêter ! »faisait remarquer le bouquiniste carolo.

    D’autres animations étaient aussi proposées : balade en vélo sur le Ravel, parcours cycliste de la Cellule Cyclisme de la Ville de Charleroi, exposition sur l’Histoire du vélo, gravure et diagnostic vélo et stand de sensibilisation par l’ASBL Pro Vélo.

    vélo12.JPG

    Etienne et son grand-bi, avec l'échevin Xavier Desgain

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire