Sudinfo Charleroi - Page 5

  • NOUVELLE SAISON AU THEATRE MARIGNAN

    marignan1.JPG

    Un nouveau look pour Bastian Baker ! photo: J.C.Hérin

    Pour cette saison 2019-2020, le Théâtre Marignan programme du théâtre de divertissement (en français et en wallon), des variétés, des soirées cabarets, des contes, un défilé multiculturel,… Il y en aura vraiment pour tous les goûts.

    C’était il y a 1 an exactement. Cabaret 2000 mettait sur pied un gala d’ouverture pour relancer le Marignan, fermé pendant quelques années suite au départ du Vaudeville et de la Théâtrothèque.

    Forte de ses 24 500 spectateurs l’an passé, la troupe carolo n’arrête pas en si bon chemin. D’abord avec les productions propres. Cela commence avec « Le Kangourou » du 21 septembre au 13 octobre, en exclusivité à Charleroi, une pièce dans laquelle le comédien carolo Antoine Vandenberghe donnait, à Paris,la réplique à l’humoriste français Patrick Sébastien. Les spectacles de Cabaret 2000 s’enchaînent avec de grands classiques du rire : « La Bonne planque », du 13 décembre au 5 janvier 20, « Le Malade Imaginaire » du 7 février au 1er mars, « Le Tombeur » du 22 mai au 7 juin, ainsi que la reprise de « Ladies Night » du 20 mars au 5 avril. Effeuillages de messieurs (pas toujours canons !) assurés.

    D’autres spectacles invités sont à l’affiche : « Star d’un soir » le 6 septembre, « Journal d’un fœtus » avec Julien Mutombo, le 17 octobre, Pierre-Emmnanuel Alias Pé #Optimiste, le 18 octobre, « Bibot distinguée », du 8 au 11 novembre, Kody, le 5 décembre, « Manon Lapomme »,le 6 décembre. Antoine Vandenberghe et Bernard Suin se retrouvent dans " Si ça tombe, ça va aller », le 10 janvier. Le théâtre wallon n’est pas oublié avec 2 grands succès d’El Bwèsse à Tèyâte : «  El tin dès cèréjes », du 25 au 27 octobre, et « El Bourwès Djintilome » du 6 au 8 mars.

    Bastian Baker, après Scène sur Sambre !

    Le Marignan fait la part belle également aux variétés. Après sa prestation très remarquée le 30 août à Gozée dans les Aventuriers d’un Autre Monde, au côté de Louis Bertignac, guitariste et co-fondateur du groupe « Téléphone », Bastian Baker (affichant un nouveau look !) se produira le 25 septembre, en formule solo, pour un « Intime Tour Belgique ». Le jeune artiste suisse présentera son 4ème album. Jean-François David chantera les années 60 et 70, le 17 novembre. De la musique, il en sera également question avec « Marc Ysaye : Rock’n’roll », du 24 au 26 avril. La programmation compte également 3 Cabarets : « Comme un lundi, da ! », d’octobre à décembre, une Scène Ouverte à la Maison du Conte, ainsi que 5 spectacles d’ImproCarolo, de septembre à mai.

    Nouveauté, cette année : un défilé de mode interculturelle, présenté par le comédien Jacky Druaux, le 14 septembre, avec des créations de Thérèse Ngalula (Mangue Citron), Maguy Lusikala, Patience Muepu Malu, belges d’origine congolaise,…

    marignan2.jpg

    Abonnements pour 6 spectacles à 85 €- 4 spectacles à 50 €. A payer sur le compte bancaire BE82 0013 8842 6068. Permanences au Boulevard Tirou, 53 à Charleroi, les mardis, jeudis et samedis de 10h à 13h. www.theatremarignan.be- 0495/10 20 14.  JCH

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • LES CRACS DU CLIC, DU 22 AU 25 OCTOBRE

    Dans la continuité de ses actions et de manière à réaffirmer les défis et les enjeux de l'éducation aux TIC, le Centre Ener'J poursuit son année numérique « Les Cracs du Clic » par la mise en place d’un module de sensibilisation, de réflexion et d'échanges. Durant la semaine numérique, du 22 au 25 octobre 2019, le Centre Ener’J vous invite à l’Auberge de Jeunesse située rue du Bastion d'Egmont, 3 à 6000 Charleroi, pour découvrir toute une série d’outils pédagogiques à destination des enseignants et professionnels (22 octobre 2019) et d’animations à destination des élèves du secondaire (24 et 25 octobre 2019) en partenariat avec différentes associations expertes dans le domaine de l'éducation aux médias.

    L’accès à ces journées est entièrement gratuit mais nécessite une inscription ! Vous trouverez en pièce jointe le détail du programme de la semaine. Inscription jusqu’au 16 octobre via les formulaires suivants :

    - Inscription pour la journée découverte d’outils pédagogiques à destination des professionnels du 22 octobre : Journée découverte d'outils

    - Inscription pour les journées d’animations scolaires des 24 et 25 octobre : Journées animations scolaires

    Merci de sélectionner un deuxième choix afin que nous puissions vous proposer une alternative si l'atelier de votre premier choix était complet. Une confirmation d’inscription vous parviendra par mail.

    Dans l’attente de pouvoir vous rencontrer, nous vous souhaitons une bonne rentrée scolaire.  

    Isabelle Kidawa chargée de projet epn@enerj.be

    Déborah Doucet
    Animatrice

    CENTRE ENER'J - CENTRE D'ANIMATION ET D'INFORMATION JEUNESSE
    Chaussée de Lodelinsart 64
    6060 Gilly             
    Tél : 071/41.09.05
     
    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • MARCINELLE- Qui sera la Miss Italia Vallonia, la Miss Mamma et la Miss Nonna ?

    mamma1.JPG

    Réparties en 3 catégories de générations, 17 Italiennes de Wallonie concourront au Centre Culturel de Mont-sur-Marchienne. La soirée se déroulera le 14 septembre.

    mamma2.JPG

    16 candidates italiennes wallonnes (il en manquait une) prenaient la pose, samedi, sur le site du Bois du Cazier, parmi les scooters du Vespa Club de Charleroi et les ancêtres de la Scuderia Belgio Alfa Romeo. Notons la présence, à leurs côtés, d’Alfredo Damiani des Ex-Minatori de Marcinelle et de Gaetano La Valle de l’AMCW (Amicale des Mineurs des Charbonnages de Wallonie).

    Les 8 candidates de « Miss Italia Vallonia », 5 de « Lady Mamma » et 4 « Lady Nonna » participeront au concours, dont la formule change cette année. Pour rappel, les années précédentes, les catégories « Miss Italia Vallonia » et « Ragazzo in… Hainaut » concouraient ensemble. Cette année, seules les dames sont en lice. Que les messieurs ne s’inquiètent pas pour autant : une autre date sera programmée pour eux en 2020.    

    soirée intergénérationnelle

    « L’idée germe depuis un certain temps dans l’esprit des membres de l’association » note Maria Di Donato, présidente de l’ASBL V.I.A.L.E. (Vita Italiana All’Estero), dont le slogan est de créer des liens entre les candidates, et non de susciter des rivalités.

    « Cette initiative, inédite en Belgique, a la vocation principale de valoriser la « donna » italiana dans sa dimension particulière de Femme, épouse, mère et grand-mère, en sa qualité d’ange du foyer, toujours active et attentive au bien de la famille. Nous parlons, ici, de cette personne qui œuvre la plupart du temps dans l’ombre, en coulisse, pour le bonheur et le plaisir des siens et des autres. Elles incarnent, à elles seules, le pilier, les fondations d’une structure familiale saine et solide ».   

    mamma7.jpg

    Maria Di Donato ( au centre ) bien entourée !

    La soirée aura lieu le 14 septembre à 18h30 au Centre Culturel de Mont-sur-Marchienne, rue du Château, 3 à Mont-sur-Marchienne. Réservations : Maria Di Donato au 0476/594 382. J.C.HERIN

    mamma3.JPG

    Cette Nonna prend la pose

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • CHARLEROI- Grand slam de poésie

    slam2.JPG

    En prélude aux Fêtes de Wallonie, qui se déroulent tout ce week-end, 12 équipes belges et françaises participaient, vendredi soir, au grand slam de poésie, à la brasserie de l’Eden. Parmi les candidats : Ryga représentant Charleroi.

    Le spectacle se déroule autant dans la salle que sur l’estrade : un jury dans le public cote les prestations et les spectateurs sont invités à manifester leur (dés)approbation. Une compétition prétexte aux interactions. Objectif : partager son récit avec émotion. J.C.HERIN

    slam1.JPG

    Ryga, le candidat carolo

    slam3.JPG

    Le trophée sculpté par Francis

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • PETIT THEATRE DE LA RUELLE- LODELINSART- "21, rue des Roses" avec Carmela Locantore, pour ouvrir la saison

    Ouvrant la nouvelle saison du Petit Théâtre de la Ruelle, « 21, rue des Roses » est joué par Carmela Locantore. La comédienne y raconte sa vie de fille de mineur, dans le quartier de la Grande Chenevière à Marcinelle.

     

    carmellla.jpg

    Carmela Locantore

    « Avant tout, la nouvelle saison est centrée sur l’humain ! Bien sûr, le rire sera présent, mais aussi une bonne part d’émotion traversera tous nos spectacles » assure Jacques Delmeire, directeur du Petit Théâtre de la Ruelle. C’est d’ailleurs par un seul(e)-en-scène vibrant que débute la saison « Chocolat piment ».  

    Dans « 21, rue des Roses », du 20 septembre au 6 octobre, Carmela Locantore emmène le public avec sensualité, poésie, rythme endiablé, engagement, suavité, humour et profondeur, au récit des chapitres passionnants de son vécu à Marcinelle. « J’avais 10 jours quand je suis entré dans cette maison de la Grande Chenevière, au cœur d’une cité, comme on les construisait après la guerre » explique-t-elle.

    « Fille de mineur, je me demandais pourquoi ma mère refusait de donner un baiser à mon père. Progressivement, la poésie a réussi à extraire cette gamine que j’étais d’un milieu social précaire ».                    

    Tour à tour, la comédienne y évoque la catastrophe du Cazier, fabrique des pâtes sur scène, parle de l’immigration italienne,…

    23ème Revue !

    Du 1 au 17 novembre: « Rapt » d’Ahmed Madani. Henri et Simone sont au bout du rouleau : pas de travail, pas d’argent, seulement un peu d’amour, mais quand on mange des pâtes et des pommes depuis des mois, ça tue la vie ! Alors, ils ont tous deux une idée diabolique : enlever un vieux du quartier qui vient de gagner au millionnaire.

    Du 13 décembre au 12 janvier (et probablement avec prolongations) : la Revue 2020 : l’actualité de la bonne ville de Charleroi en rires et en chansons. La 23ème édition d'un rendez-vous attendu ! Du 13 au 29 mars : « Chocolat piment » de Christine Reverho. Cet immense gâteau d’anniversaire, chocolat piment, Paul s’en serait bien passé. Comme il se serait bien passé de fêter cet anniversaire, si ses deux filles, affublées de son gendre, ne s’étaient mis en quatre pour tout organiser.  On ne choisit pas sa famille mais choisit-on bien ses amours ? Du 15 au 31 mai : « La nuit des reines » de Michel Heim. Henri III amoureux de sa sœur, la capiteuse Reine Margot, est aux prises avec sa mère, l'irrésistible Catherine de Médicis qui veut le marier à Elisabeth Ier d'Angleterre, la Reine vierge. Vérité historique non garantie, mais rires assurés. Abonnements : 65 € : adultes- 55 € : pensionnés et étudiants. Pour tous contacts : 0474/388 032.  JEAN-CLAUDE HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • COUPS DE COEUR POUR LE WEEK-END

    barrow3.jpg

    Typh Barrow

    Une foule d’activités attend le public ce week-end, puisque les Journées du Patrimoine sur le thème : « Le Patrimoine sur son 31 » et les Fêtes de Wallonie y sont organisées !

    Concert/Evénement

    Après avoir sorti son nouveau single, "Replace", en avril dernier, Typh Barrow maintient un rythme effréné. Pas de répit pour notre auteure, compositrice et interprète, qui sera au rendez-vous des Fêtes de Wallonie. Au programme, des morceaux profonds aux sonorités vibrantes du jazz et de la soul. Retrouvez notre artiste le samedi 7 septembre, à 20h, Place de la Digue. Un organisation de la RTBF.

    Littérature

    Autour d’un bon verre, les Editions marcinelloises du Basson invitent le public à découvrir 27 nouveautés de 9 maisons d’édition, le 7 septembre à 18h30 à la salle de la Réserve du PBA, place du Manège à Charleroi. Entrée gratuite. Infos : page Facebook-Editions du Basson.

    Patrimoine

    Dans le cadre des « Journées du Patrimoine », le Château de la Paix, au 61, Chemin de Mons, se met sur son 31 et accueille de nombreuses activités gratuites pour toute la famille. La Ville de Fleurus vous y invite ces 6, 7 et 8 septembre ! A cette occasion, cette demeure de prestige, officiellement labellisée comme le dernier Palais impérial de l'Empereur Napoléon en campagne, ouvrira ses portes aux concitoyens et visiteurs d’ailleurs. Durant 3 jours, la Ville propose de nombreuses activités gratuites dans le parc du Château: marché des producteurs locaux, spectacles familiaux et Jeune Public, balade cyclotouriste, visites guidées, bal aux lampions… Pour tous renseignements complémentaires : office du Tourisme de Fleurus. 071/88.50.72. laurent.fauville@fleurus-tourisme.be / patricia.mawettendjou@fleurus.be

    « Fermes et châteaux : d’hier à aujourd’hui ». Balade en circuit libre dans le cadre des Journées du Patrimoine 2019, organisée par le Cercle d’Histoire et de Généalogie de Gerpinnes. Au départ de la villa gallo-romaine d’Ôjète, rue A. Thiébaut, 11, à Gerpinnes, le visiteur remontera le temps à la découverte de huit fermes et châteaux du centre du village, les 7 et 8 septembre,  de 9h à 16h. La promenade de 4km proposera une immersion dans l’histoire de ces édifices remarquables. Le circuit sera étayé de textes didactiques et de documents anciens. Des QR codes disposés le long du tracé permettront d'accéder à un contenu plus large. Circuit de 4 km - Durée ± 2 h. Gratuit.

    Spectacle/Cabaret

    Dans le cadre des Fêtes de Wallonie, un cabaret wallon : « Toudi sul’voye », mis en scène par Victor Gravy, sera présenté à l’Eden, le 8 septembre à 15h. Avec la participation d’El Bwèsse à Tèyâte, les Joyeux Nordistes, Goslam City, Cabaret 2000, Cabaret d’El Buze, la chorale « Les Motivés » et les Cercles Wallons de Couillet, de Mont-sur-Marchienne et des Chéniers. Au piano : Vincent Perez. Prix : 8 € le spectacle. 30 € repas-spectacle. Infos et réservations : 071/202 995, du lundi au vendredi à l’Eden. info@eden-charleroi.be    Programme complet à télécharger (PDF – 6 Mo)- Charleroi Big Five. Du 6 au 8 septembre : village wallon, block party, Festival des Arts de la Rue, Cinéma en wallon, feu d’artifice,…

    voye.jpg

    Concert/Festival

    L'Uzine Festival rassemble de nombreux artistes & DJ's créant un line up international et inédit. Rendez-vous le 7 septembre pour la 5ème édition au Rockerill, rue de la Providence, 136, à Marchienne-au-Pont, avec des groupes belges et internationaux : 6 KR, Alkpote, Apashe, Biffty, Gonzi, Harry Potar, et bien d’autres ! Prix : 29 €. Ouverture : 17h30. Réservations : bitd.be/Uzine 2019.  Une organisation Rockerill- Back in the Dayz.

    Salon/Solidarité

    Le 8 septembre de 14h30 à 16h se tient « Grafiteria Mobilidays » au Centre Culturel de Pont-à-Celles, place de Liberchies, 7 à Liberchies. Début de 30 jours de mobilisation et d’idées créatives. Donnerie d’objets utiles en bon état. Pour tout contact : Nathalie Sawczuk au 0495/203 389.

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • DOME- 1er Drone Indoor Exhibition &Modelism, le 7 septembre

    Le drone, plus qu’un objet de loisir, est devenu au fil des années un véritable « outil technologique ». Il est utilisé par de nombreuses entreprises ou institutions dans des domaines aussi variés que la logistique, la surveillance, la sécurité, les prises de vues,… Le drone, sous toute ses formes, vous sera présenté ce 7 Septembre 2019 de 10h à 22h.

    Une exhibition de haut vol : les meilleurs pilotes du Royaume se défieront, sur les épreuves d’un circuit exceptionnellement conçu pour permettre au public de ressentir les sensations que procurent ces engins pouvant atteindre une vitesse de pointe de près de 160kM/heure.

    Des entreprises privées et des institutions publiques viendront présenter comment le drone a révolutionné leur approche et leur métier. Des conférences, animées par les référents du secteur, se pencheront sur la question de ce qu’est le drone, comment en devenir pilote, sous quelles conditions.  Des ateliers techniques et de prise en main vous expliqueront quels sont les métiers techniques et débouchés professionnels offerts par les applications du drone dans le monde industriel et de l’entreprise.

    Pour les passionnés de modèles réduits, une bourse d’achat et d’échange sera organisée sur la thématique « terre et mer »… retrouvez donc tout ce qui touche, de près ou de loin, au modélisme ; tanks, voitures, trains, hélicoptères, camions… tous seront représentés le temps d’une journée au DÔME de Charleroi.

    L'entrée est gratuite pour les enfants de moins de 14 ans accompagnés d'un adulte payant. Prix 10 euros.

    CONTACTS

    Tél. 071/20.60.40
    Fax 071/20.60.45
    Mail info@dome-events.be
    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • LIVRE- "Menaces", troisième et dernier volet des Eprouvés ( Editions du Basson )

    menaces.JPG

    « Menaces », le troisième volet des « Eprouvés », vient de sortir aux Editions du Basson. Dans un thriller haletant, où la géopolitique a toute sa place, l’auteur carolo Richard Lorent mêle la fiction à la réalité.

     

    Très prolifique, l’auteur Richard Lorent, habitant Pont-de-Loup, vient de mettre un terme à la trilogie des «Eprouvés » qu’il avait entreprise en 2016.                              

    Dans le premier tome, le sociologue Hector Detroie (On appréciera le jeu de mot !) donnait une conférence devant 200 étudiants d’une Haute Ecole de Charleroi.

    «Membre du trio dirigeant de la Ligue des Urnes, le protagoniste du roman transgressait un tabou politique : il faisait l’apologie de l’abstention électorale comme point de départ d’une reconquête citoyenne de la démocratie » signale Richard Lorent.

    Dans le dernier opus, le risque de la destruction de la Ligue des Urnes est provoqué par l’enlèvement de l’économiste Hélène Agapi qui, aux mains de ses geôliers, fait face à une mort programmée.

    Attentats, enquêtes, mensonges, espionnage, complots, mystères, utopies,… donnent du sel au roman.

    Des allusions claires à des faits d’actualité nationale et internationales y sont faites : la chute du gouvernement belge, la montée de la NVA, la coalition de la Suédoise, la prise d’otages et le massacre de Beslan en Ossétie du Nord en 2004,…

    quelques accents carolos

    La fiction y approche aussi parfois la réalité de façon originale, par exemple, la manière dont l’auteur explique l’origine des Gilets Jaunes et les circonstances dans lesquelles ils reviennent sur le devant de la scène politique et sociale.                    

    Le « Symposium », décrit dans le roman, ramasse en une figure unique un ensemble de pratiques de lobbying, liées à certaines multinationales qui se sont illustrées dans un passé récent.

    La connaissance de la géopolitique de Richard Lorent lui vient de son métier de journaliste, d'abord : durant sept ans, au sein de l'hebdomadaire "Au Travail", il a, entre autres, couvert l'actualité internationale du point de vue syndical. De son activité d'écrivain ensuite, dans la mesure où l'une des questions centrales auxquelles il s’est fait devoir de répondre concerne les causes de l'effondrement du modèle de société ayant prévalu dans les trente années, qui ont suivi la fin de la seconde guerre mondiale. « Cela implique de saisir la physique des rapports de force au niveau mondial » note Richard Lorent.

    Très attaché à Charleroi et à sa région, Richard Lorent ponctue sa narration, ça et là, de références et de lieux carolos, comme l’illustre cet extrait : « Hector Detroie avait traversé le parc Reine Astrid où trônait la statue de Lucky Luke, descendu vers la Ville Basse, longé le boulevard Tirou et déambulé au cœur du Complexe commercial Rive Gauche pour gagner la place Buisset et se retrouver ensuite sur un banc en bord de Sambre ».

    « Menaces », 400 pages, aux Editions du Basson. www.editionsdubasson.com editionsdubasson@gmail.com. Le roman sera présenté le 7 décembre au PBA (La Réserve) à 18h30, en présence de l’auteur. Entrée gratuite. Une soirée conviviale pour découvrir 27 nouveautés de 9 maisons d’édition.  JEAN-CLAUDE HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- C'était la Fête de l'Amour à la place Verte !

    amour1.JPG

    Des mariages « for a joke » pour des unions sans tabou(s) !

    Engagement, complicité, tendresse, amitié,…, l’Amour est multiple

    Dépassant largement le cadre de la communauté LGBTQI +, la Fête de l’Amour était dédiée à l'amour sous toutes ses formes. Samedi, un millier de personnes ont foulé la place Verte, sous un magnifique soleil, pour ce premier événement. Clou de la journée : les mariages «for a joke » !

    amour4.JPG

    Kevin et Antoine travaillent tous les deux à "Mine de rien"

    Antoine (32 ans) et Kevin (23 ans) sont respectivement patron et plongeur/serveur au restaurant : « Le Mine de rien », à proximité du Bois du Cazier. Leur rencontre remonte à plusieurs années, mais c’est seulement à la suite d’une soirée plutôt arrosée qu’ils ont déclaré leur flamme. « J’étais déjà marié, avec une fille, quand j’ai fait la connaissance de Kevin » confie Antoine. «  Entre nous, ça colle assez bien, mais en public, nous évitons d’être trop démonstratifs. Nous sommes assez complémentaires : mon compagnon est plutôt extraverti, tandis que moi, je suis plus réservé ».  

    Comme Antoine et Kevin, des centaines de couples ont affiché leur union, ou leur amitié, sans aucun tabou, lors de la Fête de l’Amour. « Lorsque nous avons émis l’idée d’une telle journée, c’était pour montrer qu’une union peut être solide et très belle, même si elle est différente » note Laurane, assistante sociale à la Maison Arc-En-Ciel, ASBL installée depuis un an à la rue de Marcinelle. « Démonter certains clichés est, à coup sûr, une façon de faire reculer l’homophobie,  parfois encore trop présente dans notre société ».

    Grégory, un des membres actifs, poursuivait: « Cette première édition est un peu un « test ». Nous étofferons sans doute la manifestation, par des chars, par exemple, l’an prochain. Laissons à cette Fête le temps de grandir. »

    amour8.JPG

    Laurane et Grégory

    recouverts d’une tonne de confetti !

    La journée était mise sur pied par Luna Roméo de l’ASBL Charleroi Centre-Ville. Un Village associatif proposait des débats, des stands d’informations (notamment sur le Sida), des expo-photos, des murs d’expression, ainsi que diverses animations, telles qu’un défilé de Drag Queen, du cirque (avec Circomédie), …

    L’originalité venait très certainement des mariages for a joke », c'est-à-dire de « faux mariages », mais en présence de vrais officiants. En l’occurrence, l’échevine des Fêtes Babette Jandrain, accompagnée du comédien carolo Victor Gravy, célébrait les cérémonies, et délivrait par la suite des diplômes aux (faux) couples, dont certains étaient recouverts d’une tonne de confettis à l’issue de leur mariage. Toutes les excentricités et fantaisies étaient permises, même les mariages à trois !

    amour3.JPG

    Les établissements carolos : La Cuve à bière, los Tacos et la Rhumerie, présents dans le Village, apportaient leur soutien. Se baladant, Nicolas, le candidat carolo de Koh-Lanta, soulignait : « C’est plutôt cool, comme journée. C’est vraiment à refaire !  » JEAN-CLAUDE HERIN

    389.JPG

    isabelle Cohart de la Cuve à bière

    amour5.JPG

    à gauche: Nicolas de Koh-Lanta

    304.JPG

    Micro-portraits de couples « for a joke »

    Hélène de Marcinelle et Rudy de Montignies-sur-Sambre

    Hélène et Rudy se sont connus au club de basket AC de Gilly. « Je rêve toujours de me marier. Cette cérémonie est déjà un avant-goût. Peut-être qu’un jour… » confie Hélène. Rudy est divorcé et trouve l’idée de ce mariage assez plaisante.

    amour9.JPG

    Estelle de Charleroi et Jeanne de Jumet

    Estelle et Jeanne sont amies depuis longtemps, et défilent au Carnaval de Charleroi. « Nous célébrons, à notre manière, l’amitié et l’amour universel » notent-elles. Ce mariage « décalé », jouant sur les ambiguïtés, est assez amusante.

    amour10.JPG

    Samuel de Saint-Amand et Caroline de Marcinelle

    « Nous ne formons un couple que depuis 1 mois. Nous nous sommes rencontrés à la Rhumerie. Bien sûr, il est trop tôt pour parler de « vrai mariage ». Nous allons apprendre à bien nous connaître d’abord et à envisager la suite, par après ! »

    amour11.JPG

    Fabrice et Francis de Walcourt

    Malgré la différence d’une vingtaine d’années qui les séparent, Fabrice et Francis s’aiment comme au premier jour. « Chaque année, nous nous rendons aux Fiertés Namuroises, deux journées de sensibilisation et d'informations sur toute une panoplie de thématiques Lgbtqi+. » précisent-ils. J.C.HERIN

    amour12.JPG

    L'amour sans tabou(s)

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • GOZEE- Bilan des trois jours de Scène-sur-Sambre

    lej1.JPG

    LEJ: trois filles branchées PHOTOS J.C.HERIN

    lej4.JPG

    lej3.JPG

    lej2.JPG

    Avec 22500 personnes en trois jours pour cette 9ème édition, Cédric Monnoye, l’organisateur de Scène sur Sambre, peut se frotter les mains. La programmation a réjoui un large public. De plus, la météo a été exceptionnelle !

    Aucun festival n’est à l’abri d’un (gros) imprévu. Apprenant, vendredi soir, que le concert de Soolking, prévu le dimanche, était annulé, Cédric Monnoye a dû trouver rapidement une solution. C’est finalement après plusieurs heures de transpiration et de coups de fil que l’organisateur de Scène-sur-Sambre a pu programmer Black M, en clôture de la 9ème édition.

    « Cette annonce s’est répandue comme une trainée de poudre sur les réseaux sociaux. Grâce à Black M, on espère faire grimper la fréquentation, dimanche, à plus de 8000 personnes, alors qu’elle était de 6800 personnes, vendredi, et de 7500 personnes, samedi. Quant aux campeurs, ils étaient plus de 1500 à avoir planté leur tente, et il a fallu refuser du monde » se félicite Cédric Monnoye. D’année en année, le succès de Scène-sur-Sambre se confirme par ses choix musicaux, ciblés en fonction de trois publics : les plus de 40 ans, pour le premier jour, les familles, pour la deuxième, et les jeunes, pour la troisième. « Mais il est parfois hasardeux d’établir des classifications trop rigides » prévient Cédric Monnoye. « J’ai eu des retours très positifs de jeunes qui ont apprécié les Négresses Vertes ou encore les Aventuriers d’un Autre monde. Leur concert a dégagé plein d’énergie, d’émotion, d’humanité et d’énergie.  Et un public plus mature a découvert des petites pépites telles que Lej, Marwa Loud ou encore Youssoupha ».

    pour les 10 ans, un événement exceptionnel

    Cédric Monnoye est satisfait par l’organisation du festival. « Environ 1000 personnes : bénévoles, musiciens, techniciens,… travaillent pour que tout se déroule au mieux. Une des forces est la proximité des services. A l’avenir, on gardera la grande scène et une plus petite pour les DJs. Ca fonctionne bien, comme ça. » Question finances, Scène sur Sambre finit de résorber le trou laissé, il y a deux ans, par le fait que « les Solidarités » à Namur se déroulait le même week-end, entraînant une perte de 5000 personnes. Parmi les points très positifs, signalons la sécurité (aucun incident n’est à déplorer) et le soleil qui a brillé de mille feux. Petite ombre au tableau : les verres recyclables, imposés par la commune. « Ce système provoque parfois de l’agressivité. Certains volent les gobelets pour les revendre par la suite » constate Cédric Monnoyer. « De plus, la réduction de leur empreinte écologique reste à prouver ».  La 9ème édition a vécu. Et déjà, l’organisateur prévoit un Scène sur Sambre exceptionnel pour la 10ème saison ! JEAN-CLAUDE HERIN

    lej6.JPG

    lej5.JPG

    A l'année prochaine, pour les 10 ans !

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • GOZEE- Ambiance de feu pour la première soirée de Scène-sur-Sambre

    aventuriers7.JPG

    Les Aventuriers d'un Autre monde

    aventuriers1.JPG

    Belle révélation avec Circus Café, groupe gagnant du Concours: "L'Envol des Cités"

    aventuriers2.JPG

    Beau succès, vendredi, pour la scène flottante de Scène sur Sambre avec Circus Café, les Négresses Vertes, les Aventuriers d'un Autre monde... Photos: JC Hérin

    aventuriers3.JPG

    Les DJs enflamment le dancefloor

    aventuriers4.JPG

    aventuriers5.JPG

    aventuriers6.JPG

    Les Négresses Vertes

    aventuriers8.JPG

    Bastian Baker et Saule, la jeune génération des Aventuriers

    aventuriers10.JPG

    Cali

    aventuriers11.JPG

    Louis Bertignac, indissociable du groupe "Téléphone"

    027.JPG

    aventuriers12.JPG

    C'est plutôt cool, Scène-sur-Sambre !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • COUPS DE COEUR DU WEEK-END

    scenesursambre1.jpg

    Bastian Baker sera à Gozée vendredi dans "Les aventures d'un autre monde"

    Week-end très musical et festif à Charleroi et dans la périphérie, pour la rentrée !

    Festival

    Pour la neuvième année consécutive, le Festival des Barges « Scène sur Sambre » revient sur le site de l’Abbaye d’Aulne à Gozée. Trois jours  de festival, trois jours pour finir l'été à fond, avec une scène qui fera, comme nous en avons désormais l'habitude, la part belle aux artistes du moment.  30 août à 18h45 : Circus Café. 20h : Les Négresses Vertes. 22h : Les Aventuriers d’un autre monde : Louis Bertignac, Cali, Bastian Baker, Richard Kolinka, Saule, Melle K, Xam Hurricane. 31 août à 16h : Cré Tonnerre. 17h : Sttellla. 18h30 : Karin Clercq- 19h45 : Suarez- 21h15 : Alice On The Roof- 23h : Hyphen Hyphen. 0h30 : The Magician. 1 septembre à 16h : Chilla. 17h : Suzane- 18h15 : LEJ- 20h : Youssoupha- 21h45 : Marwa Loud- 23h15 : Soolking. Réservations: https://www.weezevent.com/scene-sur-sambre-3

    scenesursambre2.jpg

    Alice on the roof ( photo: Stéphane Poupin )

    Animations

    La 6ème édition des « Estivales », Fêtes Communales de Farciennes, est lancée avec un programme très varié, tout le week-end ! 30 août à 18h30 : ouverture officielle du Village des Saveurs, de l’espace forains et intronisation des nouveaux confrères du Marquisat- 19h30 : concert de Madura- 20h30 : concert des « Zappeur Palace ». 31 août de 10h à 18h : gaming Party au Centre Culturel- 15h : animations dansantes diverses (zumba, hip-hop, salsa,…). 16h : animations tout public Oxyjeunes. 20h15 : concert de Génération Boys Band. 21h15 : soirée Choc des générations! Années 80: DJ Dyla (Flagrand Délire). 1er septembre à 15h : départ de la Cavalcade, rue Clément Daix (Espace fêtes). 17h30 : rondeau final sur la Grand’Place et présentation des groupes.19h-19h30 : spectacle de clôture d’Oxyjeunes. Programme complet à télécharger sur « Farciennes bouge ».

    Société/culture

    « Sans regard » à Thuin. Voyants/malvoyants sont invités à découvrir des œuvres d’art disséminées dans la Cité. Tous les sens sont mis en éveil ! Parfois une dégustation s’impose. Le 1 septembre à 14h. Rendez-vous à l’Office du Tourisme à Thuin, place du Chapitre. Tarifs : 7 € adulte, 6 € senior, 3 € 12 à 18 ans. Moins de 12 ans : gratuit. En collaboration avec les Amis des Aveugles. Inscription par téléphone : 071/59 54 54. Thuin@thuintourisme. be

    Evénement

    Le 31 août aura lieu, sur la Place Verte à Charleroi, la première Fête de l'Amour. Dépassant largement le cadre de la communauté LGBT, ce nouvel événement est dédié à l'amour sous toutes ses formes. Rendez-vous dès 14h sur la Place Verte, avec des défilés de Drag Queens, des stands LGBTQI+, des activités circassiennes pour petits et grands, et plus encore ! Ambiance musicale assurée par Globul et Cedric du Rockerill & after party dans les bars gay friendly. Des mariages « for a joke » seront célébrés. Il s’agit de mariages festifs, décalés, célébrés par de vrais échevins mais pour du faux ! De 15h à 17h (sur inscription). De 17h à 18h (libre). Durée : +- 10 min/mariage. Totalement gratuit ! Vous souhaitez participer? Inscrivez-vous par mail à luna.romeo@charleroicentreville.com.

    Marche folklorique

    11ème édition de Notre-Dame de Lourdes à Gilly Sart-Culpart. Depuis 2013, cette marche, qui n’a cessé de croître en participants, a rejoint l’Association Royale des Marches Folkloriques de l’Entre-Sambre et Meuse. 29 août à 18h30 : rassemblement au chapiteau. 31 août à 10h45 : Monument Place St Pierre. 18h15 : bataillon carré Quartier J. Gailly. 1er septembre à 5h : réveil des officiers. 11h : procession. Envie d’assister à la procession du dimanche ? Contacter Aurélien Lafineur : 0494/23 75 38- Sandy Cleremans : 0494/28 53 49.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • HAM-SUR-HEURE: Balade d'Emeraude

    ancêtres1.JPG

    170 ancêtres, 150 motos et une cinquantaine de scooters étaient rassemblés, dimanche, sur le parc du Château d’Ham-sur-Heure, pour les Balades d’Emeraude. Le circuit faisait 140 km, jusque dans le Nord de la France. Une tombola était organisée, avec pour premier prix une voiture !                      

    ancêtres2.JPG

    « Au départ, nous étions quelques copains, qui avions envie de nous  tourner vers les autres. Le projet a grandi, et nous sommes actuellement 70 bénévoles, oeuvrant aussi bien à l’extérieur qu’en cuisine » signale Jean-Claude Bauduin, initiateur et directeur général de l’ASBL « L’Emeraude ».

    Les bénéfices seront versés au profit des personnes souffrant de déficience mentale de l’association. J.C. HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • CHATELINEAU: Gilles sous un soleil de plomb !

    gilles.JPG

    En parallèle à la Marche de la Grande Terre, qui s’est déroulée jusque lundi à Châtelineau, un cortège carnavalesque, constitué de Gilles du Pays Noir et des Mexicains de Bouffioulx, a déambulé joyeusement, dimanche, sur la place Wilson. Le bourgmestre Daniel Vanderlick est même sorti du restaurant « Le Dodécanèse » pour venir les saluer.

    gilles4.JPG

    Par une température caniculaire, les gilles suaient de grosses gouttes ! Avec l’appui de Marc Vandenbosch, échevin du Folklore et du Tourisme, le Comité des « Petits cœurs » de Châtelineau souhaite relancer la Grande Fête, qui a disparu depuis plusieurs années. Celle-ci devrait se dérouler l’an prochain, le Week-end après la Marche de la Grande Terre. J.C.HERIN

    gilles6.jpg

    Chaud, chaud pour les gilles !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire