Sudinfo Charleroi - Page 4

  • COVID 19: 2 masques pour chaque Carolo

    masques10.jpg

    L'échevine Babette Jandrain

    La Ville s’est donc fixé pour objectif la fourniture de deux masques en tissu lavables par habitant. Néanmoins, eu égard au nombre d’habitants, la constitution d’un stock d’environ 410.000 masques reste un défi conséquent et se fera via une approche multicanale, à savoir : * via un achat groupé organisé à l’échelle de Charleroi Métropole, * via des marchés de fourniture lancés par la Ville. * via le soutien à la production par des bénévoles amplifié par la Ville de Charleroi. En outre, la Ville a le privilège de disposer de réseaux de bénévoles déjà actifs et bien organisés (la « Fourmilière » et l’Union des Mosquées de Charleroi). Plus d'infos: https://bit.ly/3alsQmE. https://www.facebook.com/CharleroiEvenements/

    Lien permanent Imprimer Catégories : Sujets thématiques 0 commentaire
  • CPAS- Covid-19: Extension de la distribution de colis alimentaires

    colisalimentaires.jpg

    En cette période de crise liée au COVID 19 et au confinement, le CPAS de Charleroi a décidé d'étendre et de de décentraliser la distribution de colis alimentaires.

    ✅Passage 45 (de 10h à 13h00)

    Concernant les distributions habituelles au Passage 45, nous avons décidé de décentraliser ces distributions afin de mieux toucher nos coopérateurs, bénéficiaires de l’aide sociale, mais également toute personne qui en aurait besoin.

    ‼️‼️Lieux / planning :

    Lundi 20/04 : Couillet - Habitat Solidaire du CPAS - Place communale (ancienne maison communale annexe)

    Mardi 21/04 : Monceau - Salle des Cayats - Site de Monceau-Fontaines - Rue de Monceau-Fontaines 42/1

    Mercredi 22/04 : Roux - Service des Bâtiment du CPAS - Rue de Marchienne, 33

    Jeudi 23/04 : Ransart/Jumet - Château Mondron - Rue du Château Mondron 159

    Vendredi 24/04 : Mont-sur-Marchienne - Le Triangle - Rue du beau site 28

    ✅ Le Resto du Coeur de Charleroi : du lundi au vendredi (Place Elie Delferrière 6 à Charleroi)

    ✅Le Rebond : tous les jours un repas chaud aux personnes se rendant à l'accueil de jour près de la Maison pour Associations à Marchienne-au-Pont

    ✅La Faim du Mois :distribution de repas chauds chaque mercredi et samedi sur la Place de Digue ‼️distribution supplémentaire dès ce samedi 18 avril à 16h ‼️‼️

    ➡️ www.cpascharleroi.be/…/extension-et-decentralisation-des-di…

    Lien permanent Imprimer Catégories : Sujets thématiques 0 commentaire
  • CONTES FINEMENT

    Face au virus, des mesures sont prises à juste titre. La Maison du Conte de Charleroi tient le public au courant des reports et annulations engendrés par cette résistance sanitaire.

    La situation à la fois inédite et historique l'oblige à se réinventer. C'est pourquoi la Maison du Conte de Charleroi a mis en ligne, depuis le 19 mars dernier, plus de 10 capsules mêlant contes et moments musicaux créés pour l'occasion, et diffusés sur les réseaux sociaux Facebook,Youtube, Instagram.

    Une courte vidéo qui reprend quelques extraits de ces capsules se trouve sur www.contecharleroi.be
    " Vous aimez nos histoires ? Sachez que toutes nos vidéos se trouvent sur notre chaîne YouTube. N'hésitez pas à vous abonner, vous serez avertis à chaque nouvelle vidéo !" signale le comédien Jacky Druaux.

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • ANDERLUES- Le peintre/sculpteur MMani réalise 2 oeuvres sur le Covid-19

    mmani1.jpg

    " Confinement, reste chez toi !"

    Nino Mammone, dit MMani, peintre/sculpteur d’Anderlues, représente le Covid-19 à sa façon.

    Dans « Confinement, reste chez toi », l’artiste a imaginé 2 cadenas. L’un est ouvert, pour illustrer le monde d’avant, où tout le monde était libre de ses mouvements. Le cadenas fermé symbolise le monde d’aujourd’hui, confiné. Dans « Coronavirus- La mort », deux esprits voyagent…

    mmani2.jpg

    "Coronavrus- La mort "

    « Mon souhait ? Qu’un industriel, qui travaille dans le tissu, reprenne le motif de ces 2 œuvres pour en faire des Tshirts en grande série » souligne le plasticien.

    Né en 1948 à Forchies-la-Marche, MMani crée des œuvres tantôt réalistes, tantôt décalées et surréalistes, dans la veine de René Magritte.

    « Je me définis comme un artiste autodidacte. Je peins depuis plus de 10 ans et je sculpte depuis presque 40 ans » signale cet ancien vendeur d’antiquités.

    Parmi ses autres œuvres, citons des têtes de personnalités célèbres, un hommage aux victimes du Cazier (MMani est lui-même fils de mineur), ou encore un C en acier, massif à la base, et sur un double socle pour marquer la puissance de Charleroi, Ville à laquelle il est attaché. Une particularité ? Pour ses peintures, MMani n’utilise jamais le pinceau, mais bien la spatule et le rouleau. Il a pris du sable pour ses œuvres sur le Covid-19.

    mmani3.jpg

    Elio Di Rupo a rendu visite à MMani, que l'on voit ici avec ses trois enfants: Léa, Maxime et Valentin 

    « Je crée à l’instinct, et d’après mon humeur » poursuit le plasticien.

    Depuis 2015, Mmani dispose de son propre atelier à Anderlues, qu’il ouvre bien volontiers au public (même en période de confinement) au 110, rue Joseph Wauters. 50 tableaux et 30 sculptures y sont exposés. Pour tout contact : 0471/79 26 79.
    J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • COMMUNIQUE DES AMIS DE LA MADELEINE

    Comme vous, en tant que Madeleineux, nous sommes inquiets depuis l'annonce de la première Ministre ce 15 avril de l'obligation d'annuler les événements de masse jusqu'au 31 août. Nous aimerions, en tant que Comités organisateurs de la Madeleine, pouvoir nous prononcer fermement et définitivement sur la tenue de la Madeleine 2020. Mais nous attendons le résultat de cette réunion du 24 avril au niveau fédéral qui définira les critères d'un événement dit de masse. Ensuite une fois informés et après concertation avec nos autorités communales, nous pourrons sereinement vous faire part de notre décision qui se voudra dans une double ligne: la préservation de la santé de toutes et tous et également celle de notre folklore à long terme.
    Le Comité des Fêtes de la Madeleine,
    L'Etat-major,
    Les Amis de la Madeleine.

     

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements 0 commentaire
  • Françoise Daspremont: souvenirs, souvenirs,...

    daspremont.jpg

    Françoise Daspremont en meneuse de revue

    Georges, un ami de longue date de Françoise Daspremont, vient d'envoyer à l'échevine carolo cette photo du cabaret de"L'héritage de la famille Polycarpe". Elle y était meneuse de revue. 

    " J'étais bien entourée par mes "boys", dont mon cousin Philippe. On y reconnait Marc, Michaël, Jean, Yves et Philippe Thirion". (Eric n'apparait pas, car il était présentateur).

    Cette photo date de 1986.

    "Quel joli souvenir ! Merci, Georges ! " s'est exclamée Françoise. 

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • EVELYNE DELFOSSE CHANTE DANS SON JARDIN

    Depuis le début du confinement, la comédienne pousse la chansonnette… Chaque soir, rue d’Azebois à Gosselies, Évelyne Delfosse fait le bonheur de ses voisins en interprétant un titre du répertoire d’Édith Piaf, de Leonard Cohen, etc.

    DELFOSSE&.jpg


    Tout a commencé par un appel lancé aux artistes par Télésambre pour permettre à la culture de continuer à s’exprimer malgré la fermeture des théâtres, des musées, des salles de concerts… La comédienne Évelyne Delfosse s’est prêtée à l’exercice en chantant, dans sa rue, Milord d’Édith Piaf. « Jusque-là, je fredonnais dans ma salle de bain. Ce n’est pas mon métier… J’avais le trac. Je tremblais. Je redoutais de me faire huer par les voisins. On se met à nu en chantant ainsi en rue ». Au final, c’est une bulle d’émotion qui a touché le voisinage. Depuis, presque chaque soir, la comédienne devenue chanteuse récidive devant chez elle… ou dans les rues avoisinantes. Car désormais, on la sollicite au-delà de son quartier. Évelyne pioche dans le répertoire de Piaf, mais il lui arrive aussi de lui faire quelques infidélités du côté de Leonard Cohen… ou de Marilyn Monroe dont elle empruntera ce soir sa célèbre version de « Happy birthday », qu’elle dédicacera à sa voisine. Lundi, elle chantera à quelques centaines de mètres de chez elle, dans un jardin avec vue sur la clinique Notre-Dame de Grâce à Gosselies. Avis donc au personnel soignant et aux patients de l’hôpital, cette chanson est pour vous !

    Évelyne Delfosse ne se contente pas d’interpréter les chansons, elle revisite aussi les paroles. Une « reconversion » réussie pour la comédienne empêchée de scène au Marignan pour cause de coronavirus. La présence des voisins sur le pas de leur porte ou à la fenêtre en témoigne ! Et quand elle ne chante pas, Évelyne Delfosse… coud ! Elle confectionne des masques pour faire barrière au Covid-19. « Je donne un coup de main à ma sœur, qui croule sous la tâche ». Le coronavirus aura révélé une comédienne éclectique et une femme au grand cœur…

    TEXTE DE MARIE-GRACE DESCAMPS DANS LA NOUVELLE GAZETTE DU 17 AVRIL 

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CINEMA: Dans "AB Négatif", le comédien carolo Tony Pana avait annoncé une pandémie !

    fléau1.jpg

    Tony Pana ( avec le casque) est un visionnaire...

    Dans « AB Negatif», le long métrage de fiction du réalisateur et comédien Tony Pana, un virus mortel est sur le point de ravager la population mondiale aux environs de 2035 !

    Le jeune réalisateur carolo Antoine Panagiotopoulos (Tony Pana) serait-il le nouveau Nostradamus ? Six mois après la grande première du film au cinéma Côté Parc (Quai 10), voilà que ce satané Covid-19 se manifeste ! Est-ce que les scientifiques ont déjà testé le sang « AB Négatif » comme remède potentiel ? « Il y a un monde de différence entre la fiction et la réalité.

    L’apocalypse que rien n’arrête est du domaine de la fiction. Fort heureusement, la population carolo, ainsi que tout le pays, réagit dans le plus grand calme en se prêtant au confinement. Nous sommes loin d’un scénario à la Mad Max où la nature reprend ses droits et où le fort chasse le faible avec un seul mot à l’esprit : la survie. Bien au contraire, c’est bien dans un bel exemple de solidarité que nous nous trouvons actuellement ! Car en restant à la maison, ce n’est pas seulement soi que l’on protège, mais aussi les autres, si l’on est porteur de symptômes. Le seul geste un peu empreint de panique à signaler est le pillage des rouleaux de papier toilette, et cela peut se comprendre… ! Et ça c'est vraiment "chiant » signale Antoine. « C’est pourquoi toute l’équipe du film invite le public à redécouvrir AB Négatif dans le confort de vos foyers.

    Bien que le film traite d’un sujet violent et terrible, il contient un message puissant d’espoir qui ne manquera pas de vous remonter le moral et de vous donner du courage. Le film est disponible sur primevideo.com. Pour reprendre une ligne de dialogue du film prononcée par le personnage de Ty Lowe, interprété par l’acteur Anthony Reese : « La Vie ne veut pas dire grand-chose, c’est ce qu’on en fait ». Alors tirons le meilleur de cette désagréable expérience et tâchons d’en sortir grandi et plus fort. Comme dans les films. Bon confinement, bon film ! "

    tonypana5.jpg

    Tony Pana ( Antoine Panagiotopoulos) 

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • DECES DE JEAN MAUCLET, FIGURE DU FOLKLORE CAROLO

    Le folklore carolo est en deuil ce lundi, avec l’annonce du décès de Jean Mauclet, personnalité bien connue. Jean, 72 ans, a fait partie des Gilles de la jeunesse commerçante de Charleroi et des Gilles marchiennois. La maladie a été plus forte que lui.

    mauclet.jpg


    C’est une mauvaise nouvelle qui s’est répandue comme une traînée de poudre, ce lundi : Jean Mauclet, ancien Gille à Marchienne et à Charleroi, avait perdu le combat qu’il menait depuis quelques jours face au coronavirus.
    « Il avait été admis à Notre-Dame de Grâce de Gosselies, ce samedi », confirme Jean Bougenies, président de la société des Gilles de la Jeunesse commerçante de Charleroi, où il avait côtoyé Jean Mauclet durant 15 ans.
    « Nous avions gardé le contact depuis son installation dans un home, à Jumet. Mercredi dernier, il m’avait appelé pour m’annoncer une mauvaise nouvelle. Il était positif au coronavirus ; nous étions plusieurs à penser qu’il surmonterait cette épreuve », poursuit Jean Bougenies.

    Hélas, l’état de santé du septuagénaire s’est dégradé à un point tel qu’il a fallu l’admettre en milieu hospitalier. C’était hélas pour y succomber. « Je ne garde que de bons souvenirs de Jean », poursuit Jean Bougenies. « Un homme chaleureux, très actif au sein des sociétés où il se trouvait. Je l’ai eu comme secrétaire, comme trésorier… »

    Julie Patte, qui fut échevine des fêtes, se souvient, elle aussi, de Jean Mauclet : « En dehors du carnaval, il était très actif dans les différentes manifestations préparatoires, les soupers… Il s’était aussi inscrit dans la dynamique marchiennoise, où on le voyait, notamment, lors du Parc en fête, en septembre », se souvient-elle.
    Ancien militaire de carrière, Jean avait travaillé en Allemagne : « Il était basé à Ziegen, et y avait piloté des chars Leopard », se souvient encore Jean Bougenies. Après son départ de l’armée, Jean Mauclet était revenu vivre à Charleroi, à Ransart, plus précisément, avant donc de se retrouver dans un home, à Jumet.

    BENJAMIN BERTHAUT - NOUVELLE GAZETTE DE CHARLEROI DU 14 AVRIL

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements, Sujets thématiques 0 commentaire
  • CARTE BLANCHE AU COMEDIEN JACKY DRUAUX

    culture1.jpg

    "Quand on aura trouvé la solution sanitaire pour réouvrir les écoles, peut-être aura-t'on celle qui permettrait de réouvrir les petites salles de spectacles et les restaurants et cafés . Une fois les tests sanguins ou autres effectués, (quand ? , ben ça on verra, ) les contrôles de température à l'entrée des établissements (qui va les fournir ? +/- 25 € pièce) imaginons que dans quelques semaines (rappel 4 semaines dans un mois...) ça reparte....

    Points communs : une estrade ou une scène, un public assis côte à côte (en classe 2 par 2 , en rang dans les auditoires), un intervenant en face pour l'école, un ou plusieurs en face selon le type de spectacle (stand up, conte, théâtre , concert , danse...) Autre point commun, élèves, spectateurs masqués ? Professeurs, artistes aussi ?

    Différence notable : école, public relativement homogène en classes d'âge,(quoiqu' il y ait des profs de tous les âges...) public plus hétérogène, familial selon certains spectacles."

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements 0 commentaire
  • BONNE FETE DE PAQUES

    paques.jpg

    Bonjour à tous ! Merci pour votre fidélité, en ces temps difficiles ! 

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • LE COVID-19 FAIT ENCORE PARLER DE LUI A CHARLEROI ET AILLEURS !

    covid13.jpg

    postillon1.jpeg

    Le Postillon à Marcinelle: est-il prudent de s'y arrêter, par les temps qui courent  ? 

    Voici une nouvelle sélection de dessins et de caricatures, glanés ici et là… Certaines sont tendres, sérieuses, d'autres drôles, voire piquantes... JCH

    covid27.jpg

    magaston.jpg

    confinement1.jpg

    pangolin.jpg

    covid20.jpg

    covid22.jpg

    covid25.jpg

    covid26.jpg

    covid 18.jpg

    covid16.jpg

    covid30.jpg

    covid33.jpg

    covid34.jpg

    crane.jpg

    covid32.jpg

    Le passage du virus de l'homme à l'animal… ou l'inverse ? 

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société, Sujets thématiques 0 commentaire
  • UNE PARTIE DU PASS CULTURE 20-21 DE LA RUCHE THEATRE POUR LE PERSONNEL SOIGNANT

    passculture.jpg

    passculture2.jpg

    La nouvelle saison sera en ligne fin avril pour les réservations.

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • LA VILLE DE FLEURUS INFORME ET ACCOMPAGNE

    Depuis le début de la crise sanitaire, la Ville de Fleurus communique et partage quotidiennement des informations utiles vers la population.

    En cette deuxième phase de confinement, les outils de communication sont renforcés afin de toujours mieux informer et accompagner les citoyens.

    Fleurus INFORME : Edition d’une « Foire aux questions » (FAQ) sur le site de la Ville

    Bien que les sites officiels des instances fédérales et régionales restent le meilleur moyen de s’informer sur la situation liée au coronavirus, la Ville de Fleurus a souhaité, afin de faciliter les recherches d’informations, mettre à disposition une « FAQ » reprenant les questions les plus fréquemment posées aux services administratifs.

    Vous souhaitez joindre les services communaux ? Vous êtes commerçant ? Vous êtes isolé ? Vous voulez effectuer un changement d’adresse ? …

    La FAQ est disponible via le lien : http://www.fleurus.be/siteFleurus2014/?corona-faq

    Pour d’autres informations, le numéro gratuit de la Ville de Fleurus reste disponible : 0800/99.947.

    Fleurus ACCOMPAGNE : Lancement de la plateforme « Fleurus Solidaire » 

    La Ville de Fleurus lance la plateforme « Fleurus Solidaire » qui regroupera les demandes et propositions d’aide des citoyens sur l’entité pendant la période de confinement.

    La Ville de Fleurus assurera un rôle d’intermédiaire entre les citoyens demandeurs et les volontaires locaux.

    Il s’agit d’une action bénévole. Aucun défraiement n’est prévu. Les bénéficiaires du service conviennent avec le bénévole du mode de paiement des achats.

    Les bénévoles en ordre d’assurance, de permis de conduire, de contrôle technique assurent les missions avec leur véhicule.

    Les données collectées sont uniquement utilisées dans le cadre de l’aide nécessaire dans la crise du coronavirus.

    En s’inscrivant à la plateforme, les personnes prêtes à donner de leur temps marquent leur accord sur ces règles.

    Besoin d’aide ?
    Les demandes d’aide peuvent être envoyées
    · via le formulaire d'inscription : https://www.impactdays.co/assistance/
    · à l’adresse suivante: solidaire@fleurus.be
    · par téléphone au 0800/99.947 ou au 071/820.211 de 9h à 12h et de 14h à 16h du lundi au vendredi

    Les actions possibles sont variées : approvisionnement alimentaire, pharmaceutique, dépôt de colis,
    livraison de repas d’un restaurant de l’entité de Fleurus à une personne fragilisée, baby-sitting, confection de masques en tissu, etc.
    Des services pourront être ajoutés en fonction des demandes.
    Toutes les questions seront examinées et les personnes seront contactées dès que nos services auront trouvé un volontaire approprié, de manière strictement confidentielle.

    N’hésitez pas à communiquer cette information aux personnes non connectées de votre entourage.
    Nos équipes ne peuvent garantir que toutes les demandes seront assurées mais elles feront de leur mieux pour en satisfaire un maximum.

    Vous souhaitez aider ?
    Il est conseillé d’aider les personnes dans votre environnement immédiat: famille, voisins ou amis.

    Vous voulez donner un coup de main supplémentaire?
    Il est possible d’enregistrer une action directement sur la plateforme : https://www.impactdays.co/fleurussolidaire/

    Lien permanent Imprimer 1 commentaire
  • CORONAVIRUS: Humoristes et comédiens carolos font leurs capsules

    covid1.jpg

    Entre Bernard Suin et Maggie De Block, pas le grand amour...

    covid10.jpg

    Le Covid-19 ne laisse aucun répit aux neurones de nos humoristes et comédiens carolos. Petit tour d’horizon avec Bernard Suin, Jacky Druaux, Tim et Alain Doucet pour qui le virus donne bien du grain à moudre.

    « Tu n’es plus drôle à regarder, t’as toujours l’art de faire la gueule. On n’a plus envie d’rigoler… Tu tyrannises, tu exaspères, tu n’es pas du tout du genre hospitalier… Et ce corps qui fait la risée pour une ministre de la Santé ».

    L’humoriste carolo Bernard Suin n’y va pas par 4 chemins pour exprimer ce qu’il pense de la ministre Maggie De Block. La chanson, entièrement de sa composition, qu’il a postée sur sa page Facebook, a déjà recueilli 175 000 vues sur le blog, mercredi matin. Ces chiffres sont amenés à grimper encore !

    "Il est évident que c'est le genre de personnage auquel on pense quand on écrit une revue basée sur l'actualité. Donc, j'avais des notes. L'élément déclencheur, c'est son attitude qui a fini par exaspérer. J’ai donc tenté de faire passer ce qui est ressenti de manière générale" signale Bernard.

    " Dans le cas de son physique nombreux sont ceux qui l’ont, dès le début, souligné simplement par l’étonnement. L’image qui ne correspond pas à l’image première qu’on a par rapport à la fonction. Même si ce n’est pas juste, c’est une réalité. Je souligne d’ailleurs ce point. La moquerie existe depuis qu’elle est en fonction. Elle existe en dessins, dans des chroniques, dans des sketches et cela finalement amusait. Peut-être pas tout le monde mais beaucoup. Mais même ça aujourd’hui n’amuse plus. Au contraire, le sentiment est devenu plus agressif et plus blessant. Une sorte de dégoût s’est installé. Cela peut se constater sur les réseaux. Des personnes dont les interventions sont souvent posées finissent aussi par être un peu moins réservées.

    « Le texte exprime le manque de respect et d’humanité que Maggie De Block éprouve envers tout le personnel qui est au front et envers les malades. Mon avis sur son incompétence, notamment le fait qu’elle n’ait pas anticipé un stock de masques suffisant, ne peut-être que le reflet de ce que j’entends ou je lis… Mais je ne suis pas au cœur du dossier ».

    Avec les « Inocins… » et la Maison du Conte de Charleroi 

    covid2.jpg

    Détournement du célèbre "Bisous m'chou "! 

    De son côté, la Maison du Conte de Charleroi met en ligne des capsules contées, mêlées de musique : « Les Contes finement ». Raphaëlle et Pascale proposent des vidéos avec du kamishibaï, petit théâtre animé avec voix contée. Jacky propose des vidéos reprenant des contes cours mêlant humour, parfois de la musique ou encore un brin de poésie.

    La troupe Cabaret 2000 a mis en ligne une vidéo parodique sur le confinement : « Les Inocins présentent la compagnie picole ». « Ces actions, à la fois ludiques et artistiques, créent un lien certes virtuel, avec notre public et nous permet de garder le contact de manière positive » signale Jacky Druaux. « Tout est visible soit sur nos pages Facebook ou sur nos chaînes You tube, Théâtre Marignan ou La maison du conte de Charleroi. Enfin, nous mettons ce temps à profit pour préparer la prochaine saison ».

    jackyyyy.jpg

    Jacky Druaux

    Le con… finement de Tim Doucet dans sa chambre

    covid3.jpg

    Dans la famille Doucet, père et fils travaillent de concert ! Chaque jour, Tim (13 ans) poste une capsule sur Instagram et Facebook dans une série intitulée : « Tim fait le con finement dans sa chambre ». L’adolescent en est déjà à sa 13ème ! La première était « L’école est finie », une parodie de la chanson de Sheila. « La Salsa du Virus » a déjà enregistré 10 000 vues. Dans cette vidéo, la reine Mathilde lit du… San Antonio, un genre littéraire très éloigné de Marie Colot, auteure de « Jusqu’ici tout va bien », que Sa Majesté conseillait à l’écran !

    Alain, quant à lui, a détourné une chanson de Jacques Brel, qui devient « Ce virus-là », qui a déjà fait 40 000 vues.https://www.youtube.com/watch?v=WTD48W40G00

    « Nous ne cherchons à faire le buzz à tout prix, mais ces chiffres font plaisir » note Alain Doucet.

    Invité sur la chaine LN 24 sur le thème « Peut-on rire de tout ? », Tim ne pourra malheureusement pas se produire en spectacle au festival de Rochefort (en première partie de Virginie Hocq !), ni au Poche Théâtre et au Comédie Centrale. « Ce n’est que partie remise, bien entendu » poursuit Alain.

    « Tous les spectacles seront reportés. C’est dommage, mais Tim poursuivra à la rentrée. Mon gamin s’est déjà fait une belle carte de visite ! ».  JEAN-CLAUDE HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire