Sudinfo Charleroi - Page 4

  • JOURNEE DE L'ARBRE LE 23 NOVEMBRE

    arbre.jpg

    La Ville de Charleroi participera une fois encore à la Journée de l’Arbre. A cette occasion, une grande distribution de plants aura lieu le samedi 23 novembre, de 8h à 15h, aux serres communales, à Ransart.
    Des animations et des expositions sont également prévues au programme : compostage, nichoirs, hôtels à insectes, jardins partagés, apiculture, démonstration de taille d’arbres, visite guidée des serres, permaculture, etc.
    Infos : Service Nature et Propreté : tél.: 071/86.93.25.
     – avec Durand Elsa et Paul Magnette.

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • CHARLEROI - CEREMONIE DU 11 NOVEMBRE

    novembre.jpg

    Imposante cérémonie patriotique, hier matin, à Charleroi. Merci aux autorités militaires et civiles, aux représentants d'Ambassade, aux représentants du conseil provincial et communal, à Mr le president du CLAP, aux associations patriotiques et porte drapeaux. Un remerciement particulier aux jeunes cadets de marine fidèles à nos cérémonies et à Mr le Commodore Mercier. Grâce à vous tous, les cérémonies du 11 novembre ont pu retentir au son du clairon.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire
  • CHANSON- Jean-Luc Mayon a sorti un album: " Ces gens..."

    mayon.jpg

     Jean-Luc Mayon (66 ans), dit JLaiMe, a sorti un CD avec 10 de ses chansons. Cet habitant de Montignies-sur-Sambre fait part d’expériences personnelles ou aborde des thèmes de société, comme la solitude ou la communication virtuelle. 

    De par son nom et son prénom, Jean-Luc Mayon a prise le pseudo « JLaiMe ». Lorsqu’il était enfant, ce Montagnard voulait se lancer dans la chanson. «Mais, au vu de la famille, c’était une profession très mal vue, alors, je n’y ai plus pensé… » explique l’artiste. « J’ai effectué quelques petits boulots, puis je suis entré à la SNCB. J’y ai travaillé pendant 44 années. D’ailleurs, je suis retraité depuis 1 année. J’ai toujours eu envie de chanter et voilà, je le fais même à mon âge ! ».

    Jean-Luc a suivi quelques cours de chant pour travailler sa voix, puis il a enregistré, il y a 2 ans, un CD de reprises (cover) et s’est rapidement tourné vers ses propres textes, mis en musique par Ange Rémia. Il a participé à des concours de chant en Belgique et en France, notamment « Starseniors » en 2015 et 2016 à Nice-ville. Le chanteur a été sélectionné parmi 22 premiers candidats sur 370 auditionnés. Il fait partie également du « Kiosque aux chansons » de Charleroi (Alain Gilson-Alain Vanhek). « Fin mai 2020, nous faisons un concert ouvert au public à Charleroi » précise-t-il.

    L'amour sur le Net est néfaste

    Dans les 10 textes de son dernier CD : « Ces gens… », sorti en août, Jean-Luc aborde des faits de société. « Il me fallait aborder tous ces sujets dont on ne parle presque jamais » poursuit-il. « Dans « Bonjour, bonsoir », j’ai voulu mettre en avant le fait que les gens ne se parlent plus et font grise mine». J’illustre aussi dans une de mes compositions que « L’Amour sur le net » est trop néfaste, vu qu’on ne sait jamais à qui on s’adresse et les conséquences. Un autre titre : « Seule chez toi » me fait penser à une connaissance dont son mari est décédé depuis peu et qui veut absolument retrouver quelqu’un».

    L’auteur se dévoile dans « Le chemin de ma vie », petite introspection de son existence, « Les poings liés », en souvenir d’un mauvais garçon, « De mon sang » pour ses deux petits-enfants de 7 et 6 ans. Certaines chansons sont de pures créations comme : « La chanteuse de music-hall ». Ses projets : déjà en cours, l’élaboration d’un CD en duo de 10 textes de ses compositions (deux sont déjà écrits et chantés). Le 28 février 2020, Jean-Luc chantera pour le Restaurant du Cœur de Charleroi.

    « J’espère faire un peu plus de concerts ou pourquoi pas… faire la une d’une vedette ! » signale-t-il. Pour tout contact : 0486/979052. Adresse mail : j.lion@live.be JEAN-CLAUDE HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • MONTIGNY-LE-TILLEUL: 4ème Grafiteria, ce 11 novembre

    La Gratiferia est une brocante, un marché où tout est gratuit ! Rien ne s'achète ni se vend, tout se donne !
     
    Livres, jeux, Déco, DVD, CD, vaisselle, Petit électroménager, Vélos, ... (pas de vêtement, ni chaussure). Vous pouvez tout amener tant que c'est en bon état, fonctionnel, propre, non périmé et légal !

    Le Lundi 11 Novembre, venez avec ce dont vous n’avez plus besoin, repartez avec ce qui vous sera utile. Il n’est pas nécessaire de donner pour recevoir.

    Chacun a sans doute chez lui des objets qu'il n'utilise plus, nous vous invitons à les amener, même en petit nombre. Ceci permet de garder un relatif équilibre dans ce moment de partage.

    La Gratiferia commence à 11h ! On peut apporter les objets jusque 16 h et prendre ce qui vous intéresse jusque 17 h.
    Vous pouvez, si vous le désirez, reprendre aussi vos propres objets  restant en fin de journée !

    Le marché gratuit est une démarche qui vise à réduire nos déchets, à diminuer la surproduction mais aussi simplement un geste d’échange et de solidarité.

    Présents :

    L'Equipe Sociale de Montigny-le-Tilleul, le Stand "Dites-nous" de la locale Ecolo de Montigny / Landelies, le groupe “récoltes solidaires”

    Où ?

    La Gratiferia aura lieu dans la salle St Martin, 2 rue de l’Eglise à Montigny-le-Tilleul de 11 heures à 17 heures -  le parking est aisé à proximité, devant l’Eglise et autour de la pelouse communale.

    Contact ?

    David Petit – responsable de la Gratiferia – 0498 16 86 63 -  david.petit.mlt@gmail.com

    L’activité est organisée par la locale Ecolo de Montigny-le-Tilleul / Landelies en collaboration avec plusieurs associations de solidarité sociale.

    gratiferia.jpg

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Société 0 commentaire
  • EDEN- Super concert de Dou Doillon !

    doillon6.JPG

    doillon3.JPG

    doillon5.JPG

    Lou Doillon et ses musiciens

    Lou Doillon et ses musiciens ont mis une ambiance du tonnerre, vendredi soir, à l’Eden. 450 personnes y étaient rassemblées pour son concert. «  J’veux qu’on danse, qu’on chante,… et qu’on s’roule des pelles » a déclaré l’artiste, peu après être entrée en scène. Sept ans après son premier album, la chanteuse et auteure, fille de Jacques Doillon et Jane Birkin, est désormais installée dans le paysage musical, qui l'avait un peu vite cataloguée folk. Avec «Soliloquy» ( « L’album dont je suis le plus fière» a-t-elle dit au public), la trentenaire a choisi une formation plus rock, qui la force à pousser une voix rauque et chaude, dont les aléas l'«amusent beaucoup». JCH

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • PETIT THEATRE DE LA RUELLE: " Rapt" : Cas de conscience face à un enlèvement...

    rapt.JPG

    Ecrit dans le cadre d’une résidence d’auteur, le spectacle : « Rapt » d’Ahmed Madani, un jeune écrivain français, pourrait alimenter les journaux dans la rubrique des faits divers : un couple de chômeurs séquestre le gagnant d’un jeu de loterie, le bâillonne, le rationne,… exigeant qu’il renseigne l’endroit où il a caché le magot.

    Nouveau venu dans le Petit Théâtre de la Ruelle, Jean-Claude Lauwereys, comédien bien connu de la troupe wallonne des Disciples de Chénier, est bouleversant dans la peau du « kidnappé ».                         

    Face à lui, Henri et Simone. Le premier, joué par Salvatore Vullo, est impulsif et autoritaire. Mais derrière cette « carapace », l’homme n’est pas si mauvais que ça, tout compte fait… La seconde, campée par Sarah Anciaux, est naïve et sensible. Mais que faire quand la personne enlevée oppose une résistance assez inattendue ? C’est là tout le nœud du problème ! Après la pression psychologique, nos deux acolytes, touchés par la précarité et la peur du lendemain, auront-ils recours à la violence physique ? Seront-ils prêts à commettre l’irréparable, pour passer de la survie à une vie plus ou moins convenable ? Y a-t-il un point de non-retour?

    « Cela pourrait être un mauvais téléfilm américain. Mais quand la faim, la misère et la peur sont là, le « drame » n’est pas loin et, tout le monde, dans des situations extrêmes, est contraint de révéler ses vérités profondes » note Victor Scheffer, metteur en scène.

    Heureusement, quelques moments d’humour allègent un peu le tout, évitant de tomber dans le mélodrame. Avec une véritable surprise à la fin du spectacle (mais chut…!). Les représentations se donnent au Petit Théâtre de la Ruelle (rue des Platicheux - près de la place E. Gilles) par les Molières et Mocassins, Lodelinsart, jusqu’au 17 novembre, les vendredis et samedis à 20 h et les dimanches 16 h. Représentation supplémentaire le jeudi 14/11 à 20 h. Prix : 16 à 9 €. Réservations : 0474 388 032.  J.C.HERIN

    059.JPG

    La précarité poussera-t-elle ce couple à commettre l'irréparable ?

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • COUILLET- THEATRE WALLON: "In drole d'apote à ses côrdèles, d'après "L'emmerdeur" de F.Veber

    emmerdeur.JPG

    La 115ème saison du Cercle Wallon de Couillet commence avec «  In drole d’apote a sès côrdèles », une adaptation en wallon carolorégien par Philippe Decraux, d’après « l’Emmerdeur » de Francis Veber, immortalisé sur l’écran par les acteurs Jacques Brel et Lino Ventura. La mise en scène est de René Mairy. Pour rappel, Simon Milan est un tueur à gages qui compte accomplir sa besogne à partir de la fenêtre de la chambre de son hôtel. Dans la chambre voisine se trouve Victor, un éternel dépressif qui, après avoir été abandonné par sa femme Louise, tente de mettre fin à ses jours dans sa chambre… Ce dernier est venu photographier celui que son voisin de chambre veut éliminer. Une porte communicante entre les deux chambres sera à l’origine de quiproquos et de situations plus loufoques les unes que les autres…

    « Philippe Decraux et moi jouons les deux rôles principaux » note Pierre Jandrain, directeur de la troupe. « Les objectifs du Cercle ne manquent pas, car le divertissement reste une valeur sûre et le public ne s’y trompe pas.                      

    De nouvelles recrues viennent renforcer les rangs ! ». En février, une autre adaptation de Philippe Decraux : « Délit de fuite », rebaptisée : « Esbroufes à Tarlarigo » sera présentée, et pour terminer la saison, un retour aux sources avec « On etere Ludovic » de Derache, un grand classique du répertoire wallon. « In drole d’apote a ses côrdèles » est à voir les 9, 15 et 16 novembre à 19h30 et les 10 et 17 novembre à 16h, au Centre Culturel de Couillet, rue E.Vandervelde, 2-4. Entrée : 8 €. Réservations au 0495/52 98 74 et 071/32 00 58 ou sur le site www.cerclewalloncouillet.be J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • SOIREE A DAMPREMY

    triangle 10.jpg

    triangle11.jpg

    Philippe Vasseur a joué dans Hélène et les garçons

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • COUPS DE COEUR POUR LE WE

    doillon1.png

    Envie de sorties récréatives, culturelles, familiales,… ? Suivez nos bons plans ! Photo: Lou Doillon Craig Mc Dean

    Concert

    Fille de la chanteuse Jane Birkin et du réalisateur Jacques Doillon, Lou Doillon décrochait, en 2013, une Victoire de la musique de l'artiste interprète féminine de l'année. Depuis lors, la chanteuse française a enchaîné les concerts et tournées, et est partie au Canada composer son deuxième opus, « Lay Low », qui est arrivé dans les bacs en octobre 2015. En février 2019, elle publiait son troisième album : « Soliloquy ». Un opus où elle s’affirme en tant que autrice/compositrice. Lou Doillon sera le 8 novembre à 20h, à l’Eden, 1 bd Jacques Bertrand à Charleroi. Avec le soutien des Femmes de Mars. Prix : 32/25€. 28€ (prévente). Pour toute info : 071/202.995. info@eden-charleroi.be

    Salon

    Les gourmets peuvent déjà noter le 24ème Salon des produits normands à l’Hôtel de Ville de Châtelet, 10, place de l’Hôtel de Ville, le 8 novembre, de 17h à 20h, et les 9 et 10 novembre de 10h à 19h. Une organisation de la Ville de Châtelet et de son Comité de jumelage. Entrée libre.

    Théâtre

    1872. À la suite d'un pari, Phileas Fogg, gentleman anglais, s'engage à accomplir le tour du monde, en quatre-vingts jours. Avec l'ingénieux Passepartout, son serviteur dévoué, ce dernier utilise tous les moyens de transport possible pour mener à bien cette course contre la montre…  

    La pièce, adaptée du fameux roman de Jules Verne, est une sorte de road-movie déjanté, qui emmène le public en Egypte, en Inde, en Chine puis aux Etats-Unis. 8 comédiens aux multiples facettes se partagent les 32 personnages à un rythme effréné. La mise en scène est signée Olivier Clément. "Le Tour du monde en 80 jours": au Poche Théâtre, 70, rue du Fort à Charleroi, les 8-9-10 novembre 2019 et du 13 au 16 novembre 2019. Horaires : me-je: 19h30 / ve-sa: 20h30 / di:15h. Tarifs : Adultes : 15€ (12€ en prévente*). Etudiants et + 65 : 10€ (-12ans gratuit). Groupe : 10€ (10 personnes min.)Infos et réservations : 0476/87.60.96 ou theatreduchiche@gmail.com

    Conférence/nature

    Une conférence, organisée par le Cercle horticole Le Magnolia, sera donnée sur les choux, le 10 novembre, à 15h, au Château de Ham-sur-Heure, Chemin d'Oultre-Heure, 20, à Ham-sur-Heure. Entrée gratuite.

    Hommage

    Natif de Mont-sur-Marchienne, Franz Goovaerts interprète Elvis depuis plus de 25 ans avec succès. En 2006, il était désigné par ses pairs comme le  King World Champion à Memphis USA. Walter Proost, le créateur des plus grands « Cross Over », à la direction de l'European Philharmonia, a décidé de rendre un hommage symphonique à Elvis, un mythe qui reste encore une star mondiale et célébrée partout dans le monde. « Elvis Symphonic » est basé sur ce concept. L’orchestre sera accompagné par le Rock Band d’Eric Mélaerts et deux choristes. 25 « tubes » d’Elvis Presley seront interprétés sur la grande scène. Le 10 novembre à 16 h 00 au PBA, Place du Manège à Charleroi. PAF : 53 €, 43 € et 36 €. Billetterie : 071/31 12 12

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • CHARLEROI- Hommage aux "morts de la rue"

    rue.jpg

    Beaucoup d'émotion ce matin lors de la cérémonie en hommage aux "Morts de la Rue". 18 personnes sont décédées entre novembre 2018 et novembre 2019 à Charleroi. Aucune mort ne peut être anonyme. Merci à toutes les personnes qui oeuvrent chaque année pour organiser cette cérémonie à l'Hôtel de Ville. Merci à tous les travailleurs sociaux et les citoyens carolos qui s'investissent chaque jour pour soutenir les citoyens qui en ont besoin.
    #Solidarité #Hommage #Charleroi

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire
  • EXPOSITION AU FUTUR MUSEE DES BEAUX-ARTS DE CHARLEROI

    Exposition%20photos.png

    Du 16 novembre au 14 décembre 2019

    Boulevard Mayence, 73 à Charleroi

    Vernissage: le 15 novembre à 18h30.

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • NOUVELLE AFFICHE POUR "RISE OF THE FORCE" !

    rise4.png

    L’affiche de « Rise of the Force », le Star Wars du réalisateur Raytan Rawling, vient d’être dévoilée. Le Thudinien Brandon Gotto et sa compagne  Margaux Colarusso y jouent les nouveaux personnages du rebelle Thy-Lan et d’Aelia, apprentie d’un maître Jedi.

    Depuis la première annonce, à la mi-octobre, de « Star Wars- Rise of the Force » dans les colonnes de la Nouvelle Gazette, le film du réalisateur Raytan Rawling a fait abondamment parler de lui dans la presse écrite, la radio et la télé (Moustique, Ciné Télé Revue, VivaCité, RTBF,…). 

    L’occasion pour le Thudinien Brandon Gotto, acteur, scénariste, monteur et cameraman, et sa compagne Margaux Colarusso, également comédienne et scénariste, de mettre en avant ce « fan film » 100% indépendant. 

    Le couple ne cache pas sa préférence pour les films de la première trilogie de George Lucas dans les années 70-80. Pour preuve, l’affiche du film « Rise of the Force » est dans les mêmes tons un peu vintage. « Nous regrettons d’ailleurs que les personnages incarnés par Harrison Ford, Carrie Fisher et Mark Hamill ne soient pas plus exploités dans la deuxième trilogie » signalent Margaux et Brandon.

    Margaux et Brandon dans un drame familial

    Le film « Rise of the Force », dont l’avant-première aura lieu au cinéma Caméo de Tamines, le lundi 4 mai 2020, se situe entre l’épisode 5 et 6 de la saga.  

    Dark Vador, le Seigneur noir des Sith, est envoyé en mission par l’Empereur pour exterminer les Jedi encore existants. Aidée par Akin, tuteur d’Aelia, jeune Padawan, va désespérément tenter de fuir l'Empire et de trouver d'autres groupes rebelles menés par Thy-Lan, afin de rééquilibrer la balance dans la guerre contre l'Empire...

    Les trois protagonistes sont des créations : Aelia, jouée par Margaux Colarusso, est une jeune apprentie d’un maître Jedi, un peu têtue. Akin, incarné par Raytan Rawling, est un maître Jedi, proche du personnage d’Obi-Wan Kenobi (Alec Guinness). Brandon Gotto endosse le personnage de Thy-Lan, un rebelle, qui fait penser à Han Solo (Harrison Ford). Le couple est passionné par cet univers. « Nous avons fait ce long métrage avec un petit budget, mais avec toutes nos tripes » expliquent Brandon et Margaux.

    « Nous sommes passionnés par cet univers : début novembre, nous sommes allés à Bretzwars, un salon-exposition sur le thème de Star Wars, à Molsheim en Alsace. Depuis 1 an, le couple est très productif, puisque une dizaine de films (courts, moyens et longs-métrages) est à mettre à leur actif : 2 versions d’« Halloween », « Baby Doll », « Indiana Jones et le médaillon maudit »,…                

    On les verra aussi bientôt dans « L’enfer n’est pas loin », un drame entre son père et sa fille dans un chalet isolé des Ardennes. En course pour décrocher un « Magritte » ?  JEAN-CLAUDE HERIN

    rise2.jpg

    Margaux et Brandon

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • ATELIERS PEDAGOGIQUES ET FOCUS HETEROCLITE A L'ANCRE !

    Ce samedi 9/11 le premier atelier écologique « Pimp your jacket » de 14h à 17h. Quatre autres ateliers auront lieu sur la saison dont un très sympa mi-décembre pour préparer ses cadeaux de Noël (réalisation de cartes de voeux décalées, macramé, réalisation de son brassin…)

    ateliersecologiques.jpg

    Customisation, cadeaux de Noël, plantes comestibles, lait végétal, jardin médecin... L'Ancre propose une série d'ateliers autour de l'écologie. Pas d'écoculpabilité, juste des pistes pour poser des gestes simples au quotidien.

    Tarifs ? 15€ / atelier (tarif spécial pour l’atelier du 14/12 : 25€ la journée),

    Pass : 40€ / 3 ateliers (hors atelier du 14/12).

    À L'Ancre.

    Infos et inscriptions :   info@ancre.be ou 071/314 079.

    upcycling.jpg

    La semaine prochaine, du 11 au 16/11, Le Focus HétéroCLITe avec 6 propositions artistiques (théâtre et danse) autour du désir féminin. En plus des spectacles, trois résonances sont proposées: un après-ciné le 13/11 (interdit aux moins de 18 ans), un philo-salon le 14/11 et la fête de clôture le 16/11. toutes les infos sur https://www.ancre.be/presse/fichiers/dossier-focus-heteroclite-compressed.pdf 

    heteroclite©Zoe Buckman Champion Uterus Neon.jpg

    heteroclite 6 moncorpsestchaud©PPLU.jpg

    "Mon corps est chaud"

    Heteroclite 8 Metagore_Majeure©emilie Sornasse.jpg

    Metagore Majeure. Photo Crédit: Emilie Sornasse

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • PITCH CAFE- 6 projets, 7 minutes !

    pitch.JPG

    Les 8èmes rencontres créatives du Pitch Café de Charleroi se déroulaient à la West Station Skatepark. 6 projets étaient présentés chacun en 7 minutes !

    C’est à la West Station Skatepark de Couillet, un espace plutôt réservé aux skateurs et amateurs de roller(s), inauguré en juillet 2018, à l’emplacement des anciens bâtiments de la Sambrienne, que se tenait la 8ème édition du Pitch Café de Charleroi. Pour info, un Pitch Café est une rencontre, mise sur pied  par le Comptoir des Ressources Créatives de Charleroi, mettant en lumière  des initiateurs de projet ainsi que leurs activités en cours de réalisation.  6 projets ont été présentés.

    1) « La Clairière », un espace de création de lieu de résidence/retraite. « Il s’agit d’un lieu idéal pour s’immerger dans la nature, tout en bénéficiant des commodités offertes par le joli village de Chastrès. Nous souhaitons créer des ponts avec des acteurs du monde culturel ou/et associatif carolo » précisait Antoine Roméo, coordinateur.

    2) Avec le Burn (it) out Festival », la volonté de Charlotte, Séverine, Elisabeth et Julien est d’organiser un festival sur la thématique large du burn out et du mal-être au travail.

    3) « Ashes to Ashes » est un projet d’exposition multi-médiale autour du thème du deuil et de la nostalgie. « Je cherche des lieux pour exposer l’ensemble ou des parties de mon projet ainsi qu’un réseau de personnes ou de structures qui peuvent prêter des écrans et/ou des projecteurs » signalait Gerda Van Damme.

    Projets individuels et collectifs

    4) Jean-Marc Terdeuse de « TJ Metal » est venu expliquer son travail. Cet artisan prend plaisir à tordre le métal, le plier, le souder, lui donner des formes invraisemblables. Il travaille actuellement dans son garage, mais cherche un infographiste pour trouver un logo ainsi qu’un espace de travail pour étendre ses activités.

    5) « La Consoude » est un laboratoire d’initiatives citoyennes et socioculturelles dans un ancien couvent à Charleroi Nord. « Nous aimerions mettre sur pied un pool de bénévoles afin de nous aider lors d’événements » pointait Estelle Fontaine, à l’initiative du projet. «

    6)   La Découpe » est un labo de développement de photographies argentiques coopératif. « L’idée de base est de proposer un lieu de développement et de tirage de photographie argentique. Chaque membre travaille sur ses propres projets. Cependant,  des projets collectifs peuvent être envisagés » soulignait François Lemaire. Pour tout contact : 0492 /07 56 02. info@crc-charleroi.be ou www.crc-charleroi.be

    JCH

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire