Sudinfo Charleroi - Page 3

  • CHARLEROI- Journée des Femmes: Enterrement de Pat Riarcat !

    cercueil1.jpg

    Un cercueil faisait le tour de la Ville Haute, dimanche matin. Une action symbolique menée dans le cadre de la Journée Internationale des Droits des femmes.

    A l’appel du Collectif « Femmes de Mars », plus de 150 personnes formaient un cortège funéraire à la Ville Haute, dimanche matin. Un cortège pas tout à fait comme les autres, puisqu’il portait la dépouille de Pat Riarcat, un sinistre individu sous le règne duquel les femmes ont été victimes de nombreuses inégalités. La cérémonie de clôture se terminait à la place du Manège. « Nous sommes réunies aujourd’hui pour dire au revoir à notre pire ennemi » signalait Lisa Lebrun, coordinatrice de Médecine pour le Peuple. « Parmi les points d’injustice, citons la santé des femmes, sous-financée dans notre société. Le gouvernement ne se gêne pas pour économiser des millions sur le dos des femmes. En 2020, il n’est pas complètement fou d’imaginer un monde où les femmes n’auraient pas à souffrir, à se priver de soins et auraient la liberté de choix». Audrey et Clara, étudiantes en Sciences sociales et éducatives à l’Institut Saint Joseph, poursuivaient : « Oh, oh, Pat, tu nous as rabaissées, humiliées et discriminées. Tu nous as fait croire que nous étions bêtes, inutiles et faibles. Tu nous as condamnées à exercer des métiers moins valorisés. Par ta faute, nous ne pouvons faire des choix en toute liberté et conscience ».

    Bruits de casseroles à la Ville Basse

    Cette année, la plateforme Femmes de Mars souffle sa cinquième bougie. Jusqu’au 27 mars, à travers des conférences, expos, ateliers, rencontres, théâtre, interventions,… une vingtaine d’associations et de groupements (Maison de la Laïcité, centre culturel d’Aiseau-Presles, Maison des Jeunes de Marcinelle, Maison de la Presse, ASBL Maison Plurielle,…) militent en commun pour la réduction des inégalités( le programme est sur www.femmesdemars.be). A noter aussi qu’à la Ville Basse, ce dimanche, Vie Féminine se lançait dans un grand mouvement de mobilisation marqué par un appel à la grève des femmes, par une manifestation bruyante de casseroles et par un flashmob : « Un violeur sur ton chemin », au cours duquel les femmes avaient les yeux bandés pour ouvrir les yeux des dirigeants.
    JEAN-CLAUDE HERIN

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • CARNAVAL DES ENFANTS DE FORCHIES-LA-MARCHE

    gillesenfants.jpg

    gillesenfants1.jpg

    photos Crédit: Ville de Fontaine l'Evêque

    Les écoles de Forchies-la-Marche: des Trieux, des Trois Bonniers et du Congo étaient au rendez-vous vendredi après-midi pour le Carnaval des enfants de Forchies. Ils se sont réunis sur la place de la Résistance où a eu lieu le traditionnel rondeau.

    gillesenfants3.jpg

    photo: Crédit: Ville de Fontaine l'Evêque

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • STUDIO LYRIQUE- PBA- 7 jeunes artistes en récital

    studiolyrique1.JPG

    Hier soir, 7 chanteurs lyriques, dont Tiffany Delguste de Mont-sur-Marchienne, donnaient de la voix au PBA lors d’un récital « Jeunes talents ». Du 7 au 9 mai, ces artistes se produiront dans « Così fan tutt’ », l’aboutissement de quatre mois de travail vocal et scénique.

    Blandine Coulon, Tiffany Delguste, Kenny Ferreira, Marie-Juliette Ghazarian, Cécile Lastchenko, Halidou Nombre et Nicolas Roy n’ont qu’une envie : percer dans l’art lyrique et faire de leur passion une profession. Pour tous ces chanteurs, venus de France et de Belgique, le Studio Lyrique pourrait constituer un formidable tremplin. Porté par Pierre Bolle, directeur du Palais des Beaux-Arts, ce Studio, une master class pour les jeunes chanteur(se)s lyriques, a été mis en place, il y a 4 ans, dans le but de former et de sensibiliser au monde de l’opéra, de l’opérette et de la comédie. En première partie de spectacle, hier soir, le récital « Jeunes Talents » permettait de découvrir la promotion 2020 dans les plus beaux et grands airs d’opéra (Mozart, Rossini, Gounod, Gershwin, Bizet). Les chanteurs étaient accompagnés par 40 musiciens de l’Orchestre de la Chapelle Musicale de Tournai, sous la direction de Philippe Gérard. La direction artistique et le coaching vocal sont assurés par Marcel Vanaud et Cécile Bolle.

    Un rôle à part entière pour Tiffany

    Dans la seconde partie, les jeunes artistes présenteront des extraits de l’opéra bouffe : «Così fan tutt’ », une fable philosophique de Mozart, sous la houlette de la dramaturge Karine Van Hercke. Les femmes sont-elles fidèles ? C’est la question que se posent les deux officiers Guglielmo et Ferrando. Lors de cette pièce, les jeunes chanteurs découvrent les méandres de leurs sentiments. Personne ne sera épargné et Don Alfonso sera pris dans ses propres filets, pour le plus grand plaisir du public, puisque tout ceci n’était que du théâtre. Le titre « Così fan tutte » a été modifié en « Cosi fan tutt’… : puisque tant les hommes que les femmes sont bien entendu capables d’infidélité.

    studiolyrique2.JPG

    Tiffany Delguste

    Tiffany Delguste (26 ans) fait partie de la promotion. Cette habitante de Mont-sur-Marchienne a chanté dans les chœurs de la Monnaie. En 2014, elle intégrait l’IMEP (Institut Supérieur de Musique et de Pédagogie) en 2014. Elle termine en ce moment un master class. Dans le cadre du programme Erasmus, Tiffany est partie 1 an au Conservatoire de Rome. « Mon but est d’accumuler des expériences scéniques supplémentaires et de travailler un rôle dans sa totalité : ce qui est le cas ici dans « Così fan tutt’ », puisque j’incarne la soubrette Despina » souligne Tiffany Delguste.

    Le concert « Jeunes talents » sera réjoué le 13 mars à Bruxelles (Wolubilis) et le 19 mars à Tournai (Église Saint-Jacques). Les représentations de « Così Fan Tutt’ » auront lieu du 7 au 9 mai dans le Hangar du PBA. Prix : 16€ (plein) – 13€ (-26 ans) – 11€ (abonné). Infos et réservations : 071/ 31 12 12. JC Hérin

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • COUPS DE COEUR

    mirad.jpg

    " Mirad, un garçon de Bosnie » : photo Ernesto Tim

    Théâtre

    Mirad a 13 ans quand la guerre civile éclate en Bosnie-Herzégovine. Son père et sa sœur assassinés, sa mère disparue, Mirad s’enfuit et se retrouve seul en France. Mais comment accepter de se reconstruire quand cette dernière est peut-être encore en vie ? Il décide de retourner sur sa terre natale toujours en conflit pour tenter de la retrouver. À travers ce voyage initiatique, Mirad nous raconte son histoire, une histoire de tous les temps, celle des victimes de la guerre et de son absurdité, celle de l’exil des réfugiés politiques. Un témoignage intime et émouvant qui nous touche au cœur par son humanité et nous rappelle la chance que nous avons de vivre en paix. « Mirad, un garçon de Bosnie » de Ad de Bont (traduction Jan Simoen, l’Arche éditeur) dans une mise en scène de Christophe Laluque est à voir à L’Ancre, 122 rue de Montigny, le 6 mars à 20H30, dans le cadre du Festival « Kicks/Regards(s) sur la Jeunesse ». Tarifs : plein 14€, réduit 11€, abonnements : 9€. Le festival se poursuit jusqu’au 21 mars par d’autres spectacles, de la danse, des stages, des lectures, des résonances,… info@ancre.be ou www.ancre.be- 071/31 40 79.

    Concert
    Depuis maintenant plus de 15 ans, le chanteur et musicien carolo Aurélien Belle, un de nos ovnis de la chanson belge, sillonne sans relâche les scènes de Wallonie et Bruxelles pour notre plus grand plaisir. Auteur-compositeur interpellant et inclassable, il nous fait passer du rire aux larmes et nous permet de méditer sur notre société actuelle avec cette touche belgo-belge facétieuse et le dixième degré qui le caractérise. Son spectacle en formule piano-voix vous propose ses nouvelles chansons, ainsi qu'un best-off de ses plus grands classiques. Un nouvel album reprenant l'ensemble de ces nouveaux titres est en préparation ! Le 6 mars à 20h30 à la Folie Ordinaire, 38, place de la Digue à Charleroi. Entrée gratuite.

    Souper
    Les Nouveaux Gilles de Marchienne-au-Pont mettent sur pied un « Souper de l’Amitié », le 7 mars, à 19h, au Salon Communal de Marchienne-au-Pont, place Kennedy (derrière la maison communale). Au menu : apéro des Nouveaux Gilles- porchetta ou lasagne- dessert. Animation de la soirée : Sono Babis. Adultes : 20 €. 6-12 ans : 10 €. – de 5 ans : Gratuit. Infos et/ou réservations : 0486/78 39 05 ou 071/325 937.
    Carnaval

    Atelier/Enfant
    Un atelier « chanteur/euse pour enfants de 0 à 3 ans débutera, au Centre Culturel d’Aiseau-Presles, 1, rue de la Rochelle à Presles, le 8 mars de 9h45 à 10h45 avec Stéphanie Guilmin. On chante, on tape en rythme, on écoute, on se balance. Et on recommence à la maison... 3€ = un adulte et un enfant. Adulte supplémentaire: 1€. Réservations au 071/400317 ou ccaiseaupresles@hotmail.com (mettez en objet bébés chanteurs). Les prochains ateliers: 8/3, 19/4, 17/05 et 14/06.

    chhht.jpg

                                                   Spectacle : « Chhht… » : Crédit Nicolas Verfaillie.

    Expositions

    -Dans le cadre de Femmes de Mars, la Maison du Hainaut, au Quai Arthur Rimbaud, 20 à Charleroi, expose « Figures de femmes » du 13 mars au 13 juin. Accès gratuit du lundi au vendredi de 8h à 12h et de 13h à 16h. Vernissage, le 13 mars de 18h30 à 21h 30. Concert « The Girls ». Poésie : Fidéline Dujeu. Pour info : 071/64 10 61. sophie.vincent@hainaut.be

    -Le Lions Club Charleroi Sextant met sur pied une exposition BD-peinture-photographie et sculpture de 14 artistes du 14 mars au 17 mars de 14h à 18 h, au Salon Communal de la MCA, place Albert 1er à Montignies-sur-Sambre. Entrée libre- Vernissage le 13 mars à 19h30.

    Portes ouvertes- Espace numérique

    Le Coder Dojo, club de programmation sympa et détendu, de Fontaine-l'Evêque a été créé en 2018 à l'occasion de la Semaine du Code. Avec une moyenne de 26 à 28 « ninjas », il est un des centres de la région qui accueille le plus de participants à raison d'un samedi par mois, de 9h à 12h. Venez découvrir cette activité dans l’Espace Numérique à l'occasion d'une journée « portes ouvertes » à la Bibliothèque de Fontaine-L'Evêque, le 14 mars de 10h à 12h. Place de la Wallonie, 16 Fontaine-l'Eveque. Gratuit. A partir de 7 ans. 071/54.81.98. - Pas de réservation.

    Santé/Bien-être 

    Les Plans de Cohésion sociale de Ham-sur-Heure-Nalinnes et de Gerpinnes et leurs administrations communales respectives invitent le public à leur 4ème Journée santé, le 14 mars de 10h à 18h au Château de Ham-sur-Heure, chemin d’Oultre-Heure, 20. Cette journée a pour but d’informer, de sensibiliser et ... de divertir sur le thème de la santé. Activités : parcours trial, snag golf et jeux de bois par Hainaut Sports, apprentissage de lecture sur les lèvres par l'ASBL Les Malentendants, psychomotricité par la Maison des Familles, Géocatching (par l'Observatoire de la Santé), chasse au trésor,… Attention, inscription obligatoire au 071/22.93.75 . virginie.gonze@publilink.be- Plan de Cohésion sociale de Gerpinnes Patricia Druszcz - 071/50.90.21 - pdruszcz@gerpinnes.be


    Concert
    Le Festival Gerpina Musica reçoit l’Orchestre de la Fondation Grumiaux, sous la direction de Luc Dewez. Artiste : Emmanuel Tondus-violoncelle solo, le 15 mars à 17h à l’église Saint-Michel de Gerpinnes, place des Combattants. PAF : 12 €. Réservations : 071/ 50 11 64.


    Théâtre/Enfant
    Chhht…. Les enfants dorment enfin. Commence alors pour les parents le grand bal quotidien des tâches ménagères. Mais les éléments semblent déchaînés ! Et si ce soir tout allait sens dessus dessous ? Quel enfant n’a jamais rêvé, le soir tombé, de se transformer en petite souris, sortir silencieusement de sa chambre et d’observer discrètement ses parents ? C’est ce que nous révèle ce spectacle pétillant où la poésie du quotidien s’écrit dans les gestes les plus simples et où l’humour n’est jamais loin. Une épopée parentale burlesque, à la frontière entre rêve et réalité. « Chhht… » par la Compagnie Ceux qui marchent. Création collective à voir le 15 mars à 15h. Durée : 40 ‘. De 3 à 6 ans. Prix : 9 et 8 €. A La Ferme de Martinrou ASBL, Chaussée de Charleroi à Fleurus. 071 81 63 32- 071 81 63 47- info@martinrou.be

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • RUCHE THEATRE: "Vol au-dessus d'un nid de coucou" au Vaudeville: Mc Murphy: jusqu'où ira sa "folie" ?

    nid.jpg

    Un univers… glaçant ! Au centre McMurphy. A droite l'infirmière tyrannique Miss Ratched 

    Virage à 180° pour le Vaudeville. Contrairement aux pièces habituelles de cette Compagnie carolo, les portes ne claquent pas dans « Vol au-dessus d’un nid de coucou », mais grincent plutôt… Tout l’univers psychiatrique y est décrit dans sa froideur.

    En adaptant « Vol au-dessus d’un nid de coucou » sur la scène de la Ruche Théâtre, Alain Lackner a réalisé un véritable tour de force. Puisant dans la pièce de Dale Wasserman, d’après le roman de Ken Kesey, le metteur en scène carolo a réussi à réunir 16 comédiens, en tête desquels se hisse Georges Kelessidis, incarnant l’inoubliable Randall Patrick McMurphy. Immortalisé au cinéma par Jack Nicholson, en 1975, dans le film de Milos Forman, ce criminel, qui purgeait une peine ailleurs, est transféré dans un hôpital afin que sa santé mentale y soit analysée. Le nouvel arrivé y voit surtout une occasion de se faire la malle… !

    Mais à peine entré au centre psychiatrique, « cette forte tête » s’oppose violemment à la tyrannie et aux règles arbitraires de l’infirmière Miss Ratched (Annick Poulain). Loin de vouloir remettre Mc Murphy sur pied, cette dernière cherche plutôt à le contrôler. Le fait que le bouillonnant « malade » se lie d’amitié pour les autres pensionnaires et essaie de les faire sortir d’une certaine torpeur la met hors d’elle.

    Un appel à la résistance

    La galerie de personnages se complète de Chef Bromden (Olivier Clément), le plus ancien pensionnaire de l’hôpital, dont tout le monde pense qu’il est sourd et muet (il apparait surtout par la pensée dans la pièce), Cheswick (Jacques Dutrifoy), un gentil barjot, Harding (Giuseppe Maglieri), le révolté, Billy (Judicaël Vlieghe), l’hyper-sensible,…

    007.JPG

    Chef Bromden ( Olivier Clément ): est-il vraiment sourd et muet ? 

    « J’ai particulièrement travaillé le caractère de chaque personnage. Il fallait trouver des tics et des tocs pour chacun» poursuit Alain Lackner. Si certains pensionnaires ont peu de répliques, ils n’en dégagent pas moins une charge émotive. C’est le cas de Martini (Fabrice Gobessi). Ancien soldat du Vietnam, il ne peut plus supporter le bruit des avions. Un autre tient tout le temps ses bras en croix ou joue avec un élastique. L’univers psychiatrique est bien représenté par son personnel infirmier : Washington (Eric Lootens) et William (Loris Maldré), le parloir, le micro, les thérapies de groupes,…

    « Cette pièce est un aussi un appel à la résistance. Comment ne pas faire un parallèle avec le Printemps arabe, par exemple ? » fait encore remarquer le metteur en scène.

    La pièce démarre (trop) lentement, et la distribution est un peu inégale (le médecin n’est pas du tout convaincant), mais très vite le spectateur est pris dans cette spirale de violence et de folie. Une exclusivité par la troupe du Vaudeville à voir jusqu’au 14 mars, je/ve/sa à 20h30 et les di/16h30, à la Ruche Théâtre, Avenue Marius Meurée, 1 à Marcinelle. PAF : 15 à 12 €. Tél. 0473/ 39 00 82.info@laruchetheatre.be. www.laruchetheatre.ben  JEAN-CLAUDE HERIN

    096.JPG

    16 comédiens sur scène !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • STUDIO LYRIQUE- PBA

    jeunestalents.jpg

    Cela fait maintenant quatre années que le PBA a mis en place son STUDIO LYRIQUE, une master class pour les jeunes chanteur.euse.s lyriques professionnel.le.s.  Il répond ainsi à son objectif de production, de formation et de sensibilisation au monde de l’opérette et de la comédie musicale.  Les quatre chanteuses et les trois chanteurs de cette édition, entourés d’artistes de renom, travaillent depuis le mois de janvier. À la clé : deux représentations au PBA !

    Le Récital Jeunes Talents vous permettra de découvrir la promotion 2020 dans les plus beaux et grands airs d’opéra (Mozart, Rossini, Gounod, Gershwin, Bizet).  Così Fan Tutt’ sera l’aboutissement de quatre mois de travail vocal et scénique, dans une mise en scène de Karine Van Hercke.

    DATE
    07 mars 2020
    LIEU
    Grande salle
    PRIX
    16€ (plein) – 13€ (- 26 ans) – 11€ (abonné)

    Ticket
    Les voix de demain font entendre les plus grands airs lyriques!

    Ils sont sept jeunes talents, sept artistes en devenir, tous participants de la quatrième édition du Studio lyrique du PBA. Encadrés par des artistes de renom (Marcel Vanaud, Cécile Bolle, Karine Van Hercke, Philippe Gérard, Jocelyne Dienst, Annick Garso, Maryana Kozyreva), ils suivent un cursus complet qui les prépare aux exigences physiques, vocales et scéniques propres à la carrière de chanteur lyrique.

    Pour un soir, la grande salle sera leur ! Ils y interpréteront des oeuvres célèbres de Mozart, Rossini, Gounod, Gershwin, Bizet, accompagnés par l’Orchestre de la Chapelle musicale de Tournai… dans un pur moment de plaisir vocal !

     

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • COLLOQUE INTERNATIONAL "FEMMES DE VERRE, FEMMES DE VERRERIE", LES 5 et 6 MARS

    Dans le cadre du Cinquantième anniversaire de la Journée Internationale des Droits des Femmes (8 mars 2020), journée ayant pour thème « Je suis de la Génération Égalité », le Musée du Verre de Charleroi (Hainaut, Belgique) et l’Amaverre (Aisne, France) organisent uncolloque international“Femmes de verre, Femmes de verrerie“, les 5 & 6 mars 2020 au Musée du Verre de Charleroi, site du Bois du Cazier à Marcinelle (Belgique).

    Des intervenants internationaux

    Durant 2 jours, 23 intervenants venus du monde entier (Belgique, Canada, France, Italie, Liban, Grand-Duché de Luxembourg, Pays-Bas, Suède, Suisse) évoqueront le chemin parcouru par les femmes depuis plusieurs siècles dans les métiers du verre.

    Cette rencontre internationale, inédite, alterne communications à caractère historique et témoignages vivants, associant ainsi le regard de scientifiques et universitaires à ceux de professionnels de la pratique du verre, de cheffes d’entreprise, de musées et tout simplement de passionnés. Il sera désormais possible de cerner la place occupée par la gente féminine en verrerie, monde que l’on disait pourtant réservé aux hommes. Le choix du titre est d’ailleurs révélateur de la place occupée par les femmes dans le monde du verre.Très souvent, trop, elles apparaissent « transparentes » tel du verre quand il s’agit de parler de verrerie…

    Ce rendez-vous a également pour objectif de sauvegarder tout un patrimoine verrier immatériel qui est, il faut bien le reconnaître aujourd’hui, en voie de destruction.

    Enfin, se pencher sur l’art de la verrerie, c’est envoyer un signal fort, c’est faire état de l’implication des femmes dans des activités industrielles tant passées que présentes pour démontrer combien le futur leur tend les bras !


    A propos de l’Amaverre

    L’Amaverre est une association créée en 2010, basée dans le département de l’Aisne, en France, et qui a pour objet la médiatisation des arts du verre par l’étude, la recherche et la réalisation d’évènements. Elle a pour volonté de servir d’intermédiaire dans l’apport de la connaissance du matériau verre, de ses productions et de ses fabricants auprès du public quel qu’il soit, sous toutes les formes de communication (visuelle, auditive, tactile) qui sont ou seraient à l’avenir accessibles, et sans aucune restriction thématique, chronologique ou autre.


    A propos du Musée du Verre de Charleroi

    Né d’une volonté conjointe de la Fédération de l’Industrie du Verre et de la Ville de Charleroi, le Musée du Verre de Charleroi présente une spécificité toute particulière en Wallonie. Espace privilégié de rencontre entre le passé et l’avenir de la matière verre, il est aussi la mémoire vivante de l’histoire du verre en Wallonie, dont la richesse fait partie intégrante de la construction de l’identité de la région. Préserver cette histoire mais aussi la valoriser constituent l’une des missions essentielles de l’institution.


    Informations pratiques

    Événement Colloque international

    Lieu : Musée du Verre de Charleroi, site du Bois du Cazier à 6601 Marcinelle (Belgique).

    Horaires :
     5 mars 2020 ı 8h30 – 17h15
     6 mars 2020 ı 8h30 – 16h45

    Droits d’inscription : 30,00 € / personne et 10,00 € / étudiant(e), seniors et associations féminines.

    Walking-dinner du 5 mars 2020 à partir de 19h00. Tarif: 20,00 € / personne.
    Renseignements et inscriptions: mdv@charleroi.be / +32(0)71.86.22.65

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • FORCHIES-LA-MARCHE: Bientôt le Carnaval pour les Vrais Amis !

    vraisamis5.jpeg

    Les Vrais Amis dans l'univers de la Petite Sirène, lors des Soumonces générales 

    Les « Vrais Amis » de Forchies-la-Marche est un groupe de gilles, créé en 1985. Leur première sortie remonte en 1986. Le dimanche 8 mars, cette société sortira pour le Carnaval, en compagnie des Volontaires, des Gilles du Centre, des Gais Lurons, des Pierrots et Pierrettes du Mouligneau (qui fêtent cette année 50 ans d’existence), et des Boute-en-train (société invitée de La Louvière).

    Les costumes sont loués chez un louageur de Binche.

    3 tonnes et ½ d’oranges sont réceptionnées, le samedi qui précède les festivités !

    Les Vrais Amis comptent une centaine de membres, ce qui en fait une des plus grosses sociétés de Forchies-la-Marche.

    L’actuel bourgmestre de Fontaine l’Evêque, Gianni Galluzzo, en a été le président pendant 15 ans ! Depuis 1 an, Romain (17 ans de marche) a pris la relève.

    Cette année, deux Jonathan fêteront 25 et 20 ans de marche.

    Bien attendu avant le Grand Jour, les Vrais Amis fêtaient les soumonces générales. « Le thème choisi était la Petite Sirène. Je me suis déguisé en Ariel, et les autres membres en poissons, requins, pieuvres, Neptune,… Nous nous sommes vraiment bien amusés » signale Lee, secrétaire (15 années de marche).  J.C.HERIN

    Le 6/3 à 14h : sortie des enfants. Le 7/3 à 14h : ouverture de la Foire d’Hiver. 15h : bal costumé pour les enfants. Le 8/3 à 05h30 : ramassage des Gilles. 16h30 : regroupement des sociétés à la place Wauters. 17h : départ du Cortège. 20h : rondeau final. Le 10/3 à 18h : raclot.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • BAL DES CLIMBIAS- Des dizaines de masques brodés !

    masques1.JPG

    Pour leur grand retour au Bal Costumé des Climbias, après 10 ans d’absence, Jeanine et Jean-Pol ont eu une idée originale : broder des dizaines de masques sur leur veste, jupe et pantalon ! « Nous avons fabriqué les masques avec du papier mâché, nous les avons mis en couleur puis décorés. Nous avons aussi orné nos grands chapeaux de masques vénitiens. Nous ne comptons plus les heures passées sur nos costumes ! » expliquaient ces habitants de Mont-sur-Marchienne. D’autres costumes brillaient par leur originalité. Un participant avait choisi de rendre hommage à Michou, récemment décédé, un autre s’était paré des couleurs belges, un autre encore s’était transformé en marquis ou en yéyé… Chaque costume était noté par des membres du jury. Les festivités avaient commencé par le bal des enfants. Mais cette édition a été un peu plus lente à démarrer... Le nombre de candidats était aussi en baisse. J.C.HERIN

    masques4.JPG

    masques5.JPG

    masques7.JPG

    petit clin d'œil à Michou 

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • ANDERLUES- Que serait ce Carnaval sans majorettes ?

    carnavaderlues1.JPG

    Les majorettes ont fait tourner leur bâton !

    carnavanderlues2.JPG

    carnavanderlues6.JPG

    En Arlequin !

    Les 5 Sociétés rassemblant 300 Gilles, Paysans et dames : « Les Amis Réunis »,  « Les Amis du Coin », « Les Gilles du Centre », « Les Gilles de Bruyère-Polvez » et « Les Vrais Amis des Bruyères »ont bien animé les rues d’Anderlues, ce dimanche, à l’occasion du Feureu.  Dommage que la pluie se soit invitée lors des festivités…

    Cette année, Les Clowns en Folie de Fosses-la-Ville étaient le groupe invité du Carnaval.  Beaucoup de couleurs et de fantaisie aussi avec les Majorettes (toujours très appréciées !), Les Arlequins (Jeunesse anderlusienne) et la Société Tchô'Bourlette

    En début de soirée se déroulait le traditionnel rondeau des sociétés avec feux de bengale. Le Carnaval se terminera mardi à 16h avec le Raclot des sociétés, à l'exception des Amis Réunis qui sortent trois jours en Gilles et Paysans. Vers 21h auront lieu le Brûlage du Gille et du Paysan. J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • GOZEE- Un Grand Feu toujours créatif !

    popcorn3.JPG

    La pluie tombée samedi n’a pas entamé la bonne humeur du public venu assister aux animations du Grand Feu.

    Cette année encore, les groupes, constitués chacun d’une trentaine de participants, ont rivalisé d’imagination pour décorer leurs chars d’après différents thèmes : « Pop Corn » pour les Zamigos, « Top Gun » pour les P’tites djins de Gozée, « Les Coaches » pour les  Vï Djônes, « Les Rugbyman » pour les Dauphins de Gozée, « Bollywood » pour les Copains d’abord. Les Gilles et Paysans de Gozée, étaient aussi bien présents. 

    En toute fin d’après-midi, les cortèges de chars, tirés par les tracteurs,  s’ébranlaient vers le lieu du Grand Feu censé chasser l’hiver.

    Les festivités avaient commencé par la plantation d’une perche pour le bûcher par les derniers mariés de l’année et s’étaient poursuivies par le traditionnel souper aux gaufres et par le ramassage du bois dans les rues de Gozée. JCH

    popcorn2.JPG

    popcorn5.JPG

    popcorn6.JPG

    Ambiance Bollywood ! 

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • EDEN- Cérémonie des Jean-Claude: 1er prix à Fabienne Denoncin

    jeanclaude1.JPG

    jeanclaude3.JPG

                  1er Prix à la juge de paix Fabienne Denoncin 

    Beaucoup de nouvelles têtes ont fait leur apparition dans le Jean-Claude 2020, à l’Eden. Cette 3èmeédition a fait la part belle aux personnalités féminines, parmi lesquelles la juge de paix Fabienne Denoncin, déclarée : « Jean-Claude des Jean-Claude » !

    Il a fallu refuser du monde dans la grande salle de l’Eden pour assister, vendredi,  à la grande soirée des Jean-Claude 2020 qui récompensait les  « Jean-Claude » de l’année 2019 !

    Une cérémonie un peu à l’égal des « Gérard » au cinéma, mais qui constitue aussi une sorte de baromètre de  ce qui fonctionne bien et (surtout) dysfonctionne  à Charleroi.  D’entrée de jeu, un bel hommage était rendu à l’ex-tenancier de « Chez ta mère ».                       

    « A coup sûr, mon petit frère aurait aimé participer à cette édition, lui qui affichait tant ce côté décalé et irrévérencieux, bien présent lors de cette soirée » soulignait Agnès Wargnies. «  En acceptant de donner ses organes, Jean-Yves a sauvé 4 vies. Je tiens surtout à parler d’une Fondation à sa mémoire, qui verra bientôt le jour. Quant au concert prévu sur la place de la Digue, il sera reporté ».

    jeanclaude6.JPG

    Agnès Wargnies

    plus belle boudine à Eric Boschman

    Pour la première fois,  Paul Magnette participait aux Jean-Claude. Accompagné de l’échevine du Folklore Babette Jandrain, le bourgmestre de Charleroi, interrogé sur la suppression du quart d’heure  gratuit à l’aéroport  de Gosselies, a même lâché une phrase en wallon : « Ene bètch et pèt’è voi ! » (Un seul bisou et il faut partir tout de suite !).  

    jeanclaude4.JPG

    Le bourgmestre et Babette Jandrain

    A la barre du concours,  se tenait Philippe Genion, amateur de bon(s) mot(s) et de bonne chère. « Aujourd’hui,  c’est le vendredi gros ! » lâchait-il au public. Et de ventre, il en était d’ailleurs question avec la catégorie : « la plus belle boudine » décernée au sommelier Eric Boschman.

    jeanclaude11.JPG

    Eric Boschman

    La soirée était entrecoupée d’intermèdes musicaux avec Henri Le Magnifique et de sketches avec Frédéric Legrand et Tim Doucet,  où se sont invités l’ancien échevin Despi (toujours prêt à rebondir !) et le coronavirus ! Moins amusant, une panne  de courant dans le quartier a plongé le public dans l’obscurité, pendant 15 minutes… Parmi les rubriques, dont les titres valent chacun leur pesant d’or, figuraient : « Le Jean-Claude de la montée  du niveau de la mer au point qu’on annonce  des bateaux de plaisance dans la marina de  Charleroi, « des bazars qui n’ont pas bien marché alors que c’était prévu pour ou qui commencent à faire chier tout le monde », « l’entrée et la sortie de Rive Gauche au même endroit et les embouteillages qui s’en suivent ou asphyxient des usagers en prime,… ».

    En prélude du mois de la femme !

    Le prix des « Jean-Claude des Jean-Claude » a été remis à Fabienne Denoncin,  pour son soutien aux sans-abri. Cette juge de paix de Châtelet, suivie lors d’un reportage télé par « Devoir d’enquête »,  a d’ailleurs aidé l’une d’elles à trouver un logement.

    jeanclaude2.JPG

    Fabienne Denoncin au centre de la photo. A gauche : Stéphanie Joris (Cercle Saint-Charles) et à droite Isabelle Majois (TéléSambre).

    Citons encore parmi les primés,  Marc Tom Boddaert pour Le Vignoble du Blanc Caillou, Krego,  chanteur farciennois  de « The Voice Belgique », Mickaël Durant pour le Trou Normand, Les Gangsters d’Amour (beau retour à l’Eden, après 30 ans d’absence !),  les supporters du Sporting, Jean-Marie Verberght pour le Carol’Or,  Christophe Cornu, coprésident régional écolo Charleroi Métropole,  le plasticien Jérôme Considérant, Stéphanie Joris pour Le Cercle Saint-Charles,  Estelle Fontaine et Emilie Nettelmann pour la Consoude, Fanny Jandrain,  pour ses défis à Viva For Life, Isabelle Cohart  pour la reprise  du Nophil, Isabelle Majois, journaliste culturelle de TéléSambre,… Ces dernières candidates montrent que la gent féminine était bien représentée lors de cette édition. Le festival « Femmes de Mars » commence d’ailleurs ce mois-ci à Charleroi ! JEAN-CLAUDE HERIN

    jeanclaude7.JPG

    Fanny Jandrain

    jeanclaude8.JPG

    Philippe Genion et Marc Boddaert

    jeanclaude5.JPG

    Christophe Cornu

    jeanclaude13.jpg

    Frédéric Legrand, Tim Doucet et votre serviteur ! 

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • COUPS DE COEUR A VENIR

    Voici les bons plans !

    Grands feux

    -Les 28 et 29 février, le village de Gozée est animé par son grand feu, son carnaval et son cortège folklorique. La tradition consiste à permettre à un couple de mariés d'allumer ce grand feu. Une multitude d'animations s’y déroulent : la plantation de la perche, le ramassage de bois, le cortège, la mise à feu du bûcher,… Le 28 février,  les tracteurs circuleront dans le village afin de ramasser le maximum de bois pour le bûcher. Le 29 février, dès 13h30, le cortège carnavalesque partira de la rue Armand Bury (ferme Rary). Les groupes parcourront  les rues de Gozée jusqu'à la Place. À 16h,  rendez-vous sur la place de Gozée. Vers 18h00, départ du 2ème cortège vers le bûcher qui sera allumé aux alentours de 19h00. 23h00 Remise des prix au réfectoire (école place de Gozée).

    - Le Grand feu de Gerpinnes débutera le 28 février par une soirée Fluo.    Entrée 5 € à 20h, à la place des Combattants. Le 1er mars : 11h : fricassée. 15h : inscriptions des masqués. 16h : départ du cortège. 19h30 : grand rassemblement. 20h: allumage du bûcher par le Bourgmestre. 20h45 : rondeau final des gilles. Suivi d'une soirée gratuite, animée par Watt'Sound Damien Draye.

    Bal/concours costumé

    Cette année encore,  les Climbias organisent leur traditionnel bal costumé  à la Ruche Verrière à Lodelinsart, place Edmond Gilles, le 29 février. La formule est la même que l'année dernière. En effet, les plus attentifs vont voir que le concours a été avancé à 18h. Au programme : 14h30 : ouverture des portes. 15h : début des animations dans la salle. 16h : entrée des Climbias dans la salle en fanfare. 18h : début du concours costumé sur scène. 20h45 : fin du concours costumé. 21h : retour des Climbias dans la salle. 21h-23h : proclamation des résultats selon les délibérations. 4h : fin de l’animation.          

    Concert

    Inspiré par un demi-siècle de krautrock, de rock garage psychédélique    et de space rock, l’énergique trio « Slift »  propose une musique frénétique qui aime prendre des détours sinueux, et emporter avec lui l’auditeur dans la stratosphère et au-delà. En 2020, le groupe fera descendre les Titans sur la Terre avec un nouvel album « Ummon ». A voir à l’Eden, le 29 février à 20h.  Prix : 14 à 8 €. Réservations : 071/202 995. info@eden-charleroi.be

    Soirée

    L'Italie sera à l'honneur, à l’atelier de La M•U, rue de Brabant, à Charleroi.  Menu spécial "Pizza et pasta à volonté pour 29€.  Dj Nando Fortunato . Entrée libre à la soirée dès 21H30. Réserver une table: https://www.manufacture-urbaine.com/be/latelier : 071/30.60.13

    Citoyenneté

    La plateforme citoyenne « Femmes de Mars » propose un mois d’actions autour de la journée internationale des droits des femmes. Conférences,  expos, ateliers, rencontres, mais aussi théâtre, concerts et interventions  en rue : autant de rendez-vous destinés à la réflexion et à l’action collective.  Du 5 au 27 mars, une vingtaine d’associations et de groupements citoyens, de Charleroi  ou de sa périphérie, militeront en commun pour la réduction des inégalités. Soirée de lancement, le 5 mars, à 18h30, à la Maison de la Laïcité de Charleroi, rue de France, 31 : le public est invité à rencontrer les membres de la plateforme Femmes de Mars, inaugurer les expos et découvrir Rokia Bamba ! Gratuit. Programme sur Facebook : www.facebook.com/lesfemmesdemars

    Carnaval

    Forchies-la-Marche fête son grand Carnaval du 6 au 10 mars. Un rendez-vous à ne pas rater. Un cortège composé de 6 sociétés défile dans les rues. Le 6/3 à 14h : sortie des enfants. Le 7/3 à 14h : ouverture de la Foire d’Hiver. 15h : bal costumé pour les enfants. Le 8/3 à 5h30 : ramassage des Gilles. 16h30 : regroupement des sociétés à la place Wauters. 17h : départ du Cortège. 20h : rondeau final. Le 10/3 à 18h : raclot.

    Scoutisme

    La 24ème édition de la Scout Silver Cup, le plus grand évènement scout  de Wallonie, se déroulera le 7 mars au Collège Saint-Michel, Faubourg de Charleroi, 15,  à Gosselies. Il s’agit d’une journée mémorable réunissant chaque année pas moins de 1800 scouts/guides venus des quatre coins de Belgique qui s’affrontent dans des disciplines diverses et variées, de la plus physique à la plus intellectuelle et ce dans une ambiance joviale et bon enfant. Les inscriptions pour les bénévoles se font sur www.scoutsilvercup.be

    Atelier/Enfant

    Un atelier « chanteur/euse pour enfants de 0 à 3 ans débutera, au Centre Culturel d’Aiseau-Presles, 1, rue de la Rochelle à Presles, le 8 mars de 9h45 à 10h45 avec  Stéphanie Guilmin. On chante, on tape en rythme, on écoute, on se balance. Et on recommence à la maison...  3€ = un adulte et un enfant. Adulte supplémentaire: 1€. Réservations au 071/400317 ou ccaiseaupresles@hotmail.com (mettez en objet bébés chanteurs).  Les prochains ateliers: 8/3, 19/4, 17/05 et 14/06.

    Concert

    tabla flamenco.jpg

    L’atelier 642, à la rue Delestienne, 45 à Marcinelle,  revient avec un nouveau tablao flamenco. Il accueille cette fois Federico Ordoñez à la danse, Esteban Murillo au chant et Anthony Carrubba à la guitare. Avec « Mi Verdad »,  son second album, le Carolo Esteban Murillo rend un hommage vibrant à l’un des plus grands poètes espagnols du XXème siècle, Federico García Lorca, en adaptant certains de ses poèmes au flamenco. Le 8 mars à 19h30. Prix : 13€ en prévente - 15€ sur place. Infos & réservations : lrncgrgr@gmail.com  0485/ 44 69 92. Infos et réservations : 0485/44 69 92.

    silver.jpg

    silver2.jpg

    La Scout Silver Cup !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • RUCHE THEATRE/VAUDEVILLE- "Vol au-dessus d'un nid de coucou" du 27/2 au 14/2

    vol.jpg

    coucou.jpg


    Patrick Mac Murphy, un détenu au passé chargé, se fait volontairement interner dans un hôpital psychiatrique pour échapper à la vie carcérale.


    Il apprendra vite que les patients, attachants et complices, sont tout comme lui, sous l'emprise de l'infirmière en chef, et de l'impitoyable système médical de l'établissement. S'en suit une lutte de pouvoir, âpre et destructrice, qui bouleversera le quotidien de l’hôpital, et prendra définitivement le pas sur l'existence des protagonistes pour les jeter dans la plus violente des issues. Qui en sortira indemne ?

    coucou2.jpg

    coucou3.jpg

     

    " Dès ce soir, vous pourrez assister à un combat implacable et funeste entre Mr MacMurphy, nouveau pensionnaire dans l'institution psychiatrique qui sert de décor à l'intrigue, et l'ignoble Miss Ratched, castratrice en chef de l'institution (c'est moi, la salope monstrueuse) . On voit nettement se dessiner les rapports de forces, les faiblesses de chacun" souligne Annick Poulain, qui incarne l'infirmière en chef. "Les personnages très opposés à nous mêmes sont difficiles à incarner (dès qu'on refuse la caricature) et demandent plus de temps et de travail pour être incarnés. Mais y parvenir est tout simplement jouissif !!!"


    De : Dale Wasserman
    Mise en scène : Alain Lackner
    Avec : Georges Kelessedis, Giuseppe Maligieri, Annick Poulain,...
    Production : La Ruche Théâtre
    Création des lumières : Amaury Dubois
    Décors : Les Abeilles de La Ruche Théâtre

     

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire