Cultures - Evénements

  • MARCHIENNE-AU-PONT: Salon du Livre de Charleroi autour d'Eric Brogniet

    alchimie1.JPG

    Eric Brogniet et ses lecteurs

    Ce dimanche s’est tenu le du Salon du Livre de Charleroi « Alchimie du Livre », mis sur pied par Serge Budahazi, au Château de Cartier.

    L’invité d’honneur de la 8ème édition était Eric Brogniet, écrivain de Mont-sur-Marchienne. Ses trois publications les plus récentes : « Radical Machines », « Tutti Cadaveri » et «  Bloody Mary ». Une quarantaine d’auteurs se livraient aux traditionnelles séances de dédicaces. JCH

    alchimie2.jpg

    alchimie3.JPG

    Des allées bien remplies

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Un politicien qui s'assied sur l'électeur ! Expo de Jacques Servotte à "De passage"

    servotte1.JPG

    Drôles et décalées, les sculptures de Jacques Servotte ne manqueront pas d’interpeller les visiteurs, à la galerie/boutique: « De passage », jusqu’au 31 décembre. Le plasticien de la Basse-Sambre était aussi invité à « Culturiosité » à l’UT.

    servotte4.jpg

    Le politicien s'assied sur l'électeur !

    Si les statuettes de Jacques Servotte sont amusantes, certaines peuvent être aussi féroces ou sujettes à réflexion(s), comme un politicien assis sur un électeur (dont on voit les fesses !) ou encore un homme bien ventru,pour dénoncer la surabondance et la pollution…

    Plusieurs sculptures et sérigraphies du plasticien étaient exposées à Culturiosité, marché des Créateurs, qui se tenait dans l’atrium de la bibliothèque de l’UT.                        

    Une particularité ? Les créations portent des noms wallons, comme : « Riwètants » pour désigner des témoins ou des spectateurs, « Vike libe » pour illustrer le choix de la liberté. Certaines sont plutôt à usage pratique comme « Batch auzès man.nestes » et « Siervoz-vos », qui sont une poubelle de table et un pichet.

    servotte3.JPG

    Une poubelle de table et un pichet !

    pas deux pièces les mêmes

    Chaque travail fait partie du thème générique : «  Saynètes de la vie de tous les jours », estampillé du logo de Jacques Servotte. « Par le biais de l’humour, de la dérision voire du grotesque, je caricature des situations réelles de la vie » souligne l’artiste.

    Le plasticien a choisi pour ses rondes-bosses le modelage, le moulage et le tirage de travaux en céramique émaillée, matériau traditionnel de la région. Jusqu’au 31 décembre, Jacques Servotte présente 7 sculptures de sa création, à la galerie « De Passage », au Passage de la Bourse, Charleroi. Pour toute info : 081/444815. Adresse mail : jacques-servotte@skynet.be

    JEAN-CLAUDE HERIN

    servotte5.JPG

                                             Lisa Vanhee et Eva Lerios, étudiantes en communication à la Haute Ecole Condorcet.                                                                

    25 étudiants de Condorcet pour « Culturiosité »

    La 8ème édition de « Culturiosité » était mise sur pied par les 3ème Communication de la Haute École Condorcet de Marcinelle. Au programme : marché de créateurs (photographie, friperie, bijoux artisanaux, lutherie, créations artistiques en tous genres), ateliers, conférence sur la pleine conscience, confection d’un plaid, initiation au yoga et à la sophrologie, ainsi qu’une escape room ! « A la Culture, nous avons joint, cette année, les Relations publiques » note Valérie Iovino, professeur. « Saluons l’investissement de 25 étudiants, qui travaillent depuis la mi-septembre à cet événement ! » J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • MARCINELLE- Saint-Eloi, Saint-Nicolas et Sainte Barbe: Moins de flambeaux à cause de la pluie

    002.JPG

    040.JPG

    Associé à des délégations d’anciens travailleurs de la mine, de la sidérurgie et du verre, le Bois du Cazier mettait sur pied sa traditionnelle marche aux flambeaux, vendredi soir.

    barbe3.JPG

    Rencontre chaleureuse à l'issue de la cérémonie

    Facilement reconnaissables avec la mitre et la crosse, l’enclume et la tour, Saint-Nicolas, Saint-Eloi et Sainte-Barbe étaient portés sur le site du Cazier, vendredi soir.

    «  Les statues, vieilles de plus de 70 ans, ont été fabriquées dans les ateliers Bernardi par des plâtriers italiens, dont faisait partie mon grand-père, arrivé en Belgique en 1920  » signalait Daniel Blondiaux, un des marcheurs. En raison de la pluie et des fortes rafales de vent, les flambeaux ont été quasi supprimés, pour des questions de sécurité.            

    Escorté par l’Harmonie Policière de Charleroi, le cortège se composait de Jean-Louis Delaet, directeur du Cazier, ainsi que de membres de l’Amicale des Mineurs des Charbonnages de Wallonie, d’Ex-Minatori, de Gueules noires et  de Hiercheuses, du Groupement des Cadres prépensionnés et pensionnés de la Sidérurgie carolorégienne, ainsi que de l’Association Culture HF4 et du Comité de Défense.

    Placé sous le signe de la défense du puits 25 et du HF4, cet événement avait également une particularité, cette année, puisqu’il s’inscrivait dans une procédure de reconnaissance au Patrimoine Immatériel de Sainte-Barbe par l’UNESCO. La marche s’est terminée par une rencontre conviviale dans les Forges.

    barbe1.JPG

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • JUMET HEIGNE- Hommage à Sainte Barbe

    heignemineur1.JPG

                         Charles Flohimont, Angelo Cortese et Achille Goethals

    Le Pays Noir a célébré Sainte-Barbe, patronne des mineurs. Jumet Heigne n’était pas en reste avec une messe célébrée à la chapelle.

    Mise sur pied par l’Association des Anciens Mineurs de Jumet Heigne, une messe en hommage à Sainte Barbe était concélébrée par l’abbé Pharel Massengo, doyen de Jumet, et par l’abbé Gérard Ilunga.

    La célébration était animée par les chants de la « Seniorelle », dirigée par Stéphane Zech, avec la présence de Charles Flohimont, vice-président,  d’Achille Goethals, trésorier, ainsi que de mineurs et les hiercheuses des Charbonnages du Pays Noir. Le président Jacques Stichelbaut était retenu pour des raisons de santé.

    Au cours de la cérémonie, Angelo Cortese, ancien mineur à Tamines, a été honoré pour ses 80 ans.

    heignemineur2.JPG

    heignemineur3.JPG

    « La chapelle de Jumet Heigne est un lieu de recueillement depuis le 12ème siècle, mais ce soir,  c’est une autre histoire qui s’y déroule » signalait Achille Goethals. « Nous sommes (re)plongés dans   la pénombre et nous sommes transportés sur un carré de mine. On entend le bruit des lourds chariots de charbon qui roulent et s’entrechoquent, la sonnette du tireur qui commande plus haut, plus bas,…Alors, une musique joue les Corons et les mineurs s’avancent, venant du fond de la chapelle, comme s’ils sortaient d’un puits ».

    La célébration s'est terminée par un moment convivial et une distribution de panettone.

    J.C.HERIN            

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • COURCELLES- Lancement des Féeries !

    zenith.JPG

    Jusqu’au 29 décembre, la Commune de Courcelles enfile son plus beau costume de Père Noël pour la 7ème édition des « Féeries ». L’ouverture avait lieu avec le Cover Band belge : « Zénith ». Ambiance sous le chapiteau !

    zenith1.JPG

    zenith2.JPG

    Ultra-connu du côté d'Ath, le groupe Zénith a offert un concert débordant de vitalité, d'énergie et de bonne humeur, vendredi soir, lors de l’ouverture de la 7ème édition des Féeries de Courcelles.

    zenith3.JPG

    Le répertoire de cet Orchestre fait le grand écart entre les classiques des Rolling Stones et Rita Mitsuko,en passant par Queen et Michaël Jackson, avec quelques chouchous à classer au rayon « pop electro » : Faithless, Two Doors Cinema Club, Gossip, MGMT,… Le public dansait et reprenait en chœur toutes ces chansons à succès interprétées par le très charismatique Mathieu Dupire.

    zenith4.JPG

    zenith5.JPG

    De nombreuses activités, animations et spectacles de qualité égayeront la place Roosevelt, jusqu’au 29 décembre, sans oublier la patinoire et les chalets où les visiteurs humeront la bonne odeur du sapin et du chocolat chaud, des confiseries, de la tartiflette, de la raclette, des grillades et des traditionnels pekets,…Le programme des festivités est à suivre sur le Facebook de la Commune et sur le site https://site.courcelles.eu/ Une initiative de l’Echevin des fêtes, Joël Hasselin, avec le soutien de la Députée-Bourgmestre, Caroline Taquin, du Collège & du personnel communal. En partenariat avec C-Events, et la Posterie, Centre culturel de Courcelles ASBL. J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • MONCEAU-SUR-SAMBRE: théâtre wallon: "Ene feume à bon compte" et "Bondjoû Clara"

    clara.jpg

    Réservations: 0470/960 381

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • LE VECTEUR: EXPOSITION DE SOPHIE LECUYER

    lecuyer2.JPG

    En mars dernier, Sophie Lécuyer avait fait forte impression (c’est le cas de le dire !), lors du Festival de l’Image imprimée de Charleroi : « Papier Carbone », au BPS 22. Repérée par des membres du Vecteur, cette fabricante d’images, originaire de Nancy, y était récemment l’invitée pour la fête de clôture du festival « Livresse ».

    En résidence à Charleroi depuis une semaine, Sophie Lécuyer travaille la technique du cyanotype, un procédé photographique monochrome négatif ancien, par le biais duquel on obtient un tirage photographique bleu de Prusse, bleu cyan. Cette technique a été mise au point en 1842 par le scientifique et astronome anglais John Frederick William Herschel.

    «Mes créations sont réalisées à l’encre de chine. La femme, représentée avec des symboles des origines : le serpent, la flore,… y est omniprésente » souligne la plasticienne. « Bien sûr, le public pourra  décoder les symboles de différentes façons ».

    L’expo « Apparitions » est à voir au « Rayon » du Vecteur, les mercredis et vendredis de 15h à 19h, à la rue de Marcinelle, 30 à Charleroi, jusqu’au 20 décembre. Pour toute info : info@vecteur.betemese@vecteur.be. Pour toute info : 071/27 86 78. J.C.HERIN

    lecuyer3.JPG

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 1 commentaire
  • BD: Philippe Glogowski signe "Arsenal" aux éditions Dupuis

    arsenal.JPG

    Féru de football et d’Histoire, l’auteur de BD carolo Philippe Glogowski sort simultanément deux albums : «  Arsenal » et « Les Spahis 2 ». Le trait, réaliste, y est toujours élégant.

    arsenal2.jpg

    En chaussant ses crampons pour la dernière fois sur la pelouse d’Arsenal,en juillet 2017, Philippe Glogowski avait déjà une idée derrière la tête : rendre hommage, par une bande dessinée, à ce grand club de Londres auquel il est viscéralement attaché.

    L’auteur carolo, qui a toujours nourri une passion dévorante pour le ballon rond - ses précédents albums chez l’éditeur carolo TJ Editions sur Manchester United ou sur les Diables Rouges en témoignent - a ainsi réalisé à l’époque toute une série de croquis et d’esquisses, qui lui ont bien servi pour le premier tome d’Arsenal : « The Game we love ». Il s’agit là de la première grosse production de Philippe Glogowski pour les éditions Dupuis, pour lesquelles il avait surtout travaillé jusqu’à présent comme lettreur.

    Ce premier album, d’une série de trois (le deuxième est prévu en octobre 2020), sort en même temps que trois autres albums consacrés au Standard de Liège, Barcelone et à L’Olympique Lyonnais, réalisés par d’autres auteurs, dans la collection « Sport-Dupuis ». Coïncidence du calendrier : le 12 décembre, Arsenal et le Standard s’affrontent en Europe League !

    arsenal1.jpg

    personnages fictifs et réels

    Dans le premier tome d’ « Arsenal », le lecteur apprend que Nathan (11 ans) accepte difficilement Andrew (35 ans), le nouvel ami de sa maman. Ce dernier emmène le jeune garçon à un match des Gunners. C’est la première fois que Nathan entre dans un stade de football.

    La passion communicative d’Andrew pour son club de cœur, Arsenal, va briser la glace et rapprocher les deux êtres. « Il me semblait important d’écrire une histoire où la fiction et des thèmes sociaux avaient toute leur place  » signale Philippe Glogowski. « Nathan est un garçon que j’ai tout à fait imaginé. Il est métisse, rien d’étonnant à cela à Londres, où les habitants sont très cosmopolites ! A côté de ces personnages, je me devais de représenter, de façon la plus réaliste possible, des joueurs comme Seaman, Keown, Dixon, Linighan,… et surtout le 18ème entraîneur très charismatique : Arsène Wenger, qui a donné un bon coup de fouet au club ! ». L’album sort dans le format « comics » et devrait conquérir de nouveaux lecteurs. « Arsenal » par Ph. Glogowski , 62p. , 15,95 €, aux éditions Dupuis. JEAN-CLAUDE HERIN

    Chez les Spahis, les charges se font sabre au clair !

    spahis2.jpg

    Sur un scénario de Patrick De Gmeine, Philippe Glogowski a dessiné le second tome de l’Histoire des Spahis : de 1919 à nos jours. Les Spahis sont des soldats des corps de cavalerie indigène organisés autrefois par l'armée française en Afrique du Nord. Après la Grande Guerre en Europe, les combats continuent pour les régiments de Spahis qui s'illustrent jusqu'au Danube. Dans la période de l'Entre-deux-guerres, ces derniers servent au Levant. Au début de la Seconde Guerre mondiale, après l'Armistice, les Spahis du capitaine Paul Jourdier quittent clandestinement la Syrie pour rejoindre les Britanniques en Palestine. Il existe toujours un régiment à Valence qui vient de fêter son tricentenaire. Philippe Glogowski en est à son 15ème album historique ! Prix : 15,90 €. Editions du Triomphe. J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • SOUPER+SPECTACLE DE FLORENCE MENDEZ AU COMEDIE CENTRALE, LE 11 DECEMBRE

    florencemendez.jpg

    Le Comédie Centrale propose une promotion « diner/spectacle » exceptionnelle pour Florence Mendez. Au cours de sa prestation, la one-woman-show belge joue la carte de la confidence sur son parcours personnel. Elle n’hésite pas à revenir, avec une bonne dose d’humour noir, sur son ancien métier d’enseignante, ses frasques sentimentales ou encore sur son rôle de mère pas toujours au top.  Que ce soit à propos de la drague ou du harcèlement de rue, en passant par les fêtes scolaires, elle adopte, à l’instar d’humoristes françaises, telles que Florence Foresti ou Laurie Peret, un ton volontairement corrosif et dérangeant.

    « Délicate » est à voir au Comédie Centrale, 33, rue du Grand Central à Charleroi, le 11 décembre à 20H30. L'entrée, le plat et le dessert au choix à la carte + le spectacle de Florence Mendez : le tout pour 35€ par personne. Infos et réservations : 071/30 50 30. J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • 3EME FESTIVAL DE CHANSONS ITALIENNES

    canzone3.JPG

    23 candidat(e)s de la Région Wallonne et de Bruxelles Capitale donneront de la voix, lors du 3èmeFestival de la Chanson italienne. Le grand concours se déroulera le 8 décembre à Mont-sur-Marchienne.

    Une bonne quinzaine de candidat(e)s s’étaient déplacés, samedi, au Bois du Cazier pour la présentation du 3ème Festival Canzone Italiana. Parmi eux : Federico Lombardi (41 ans) de Châtelineau ou encore Cathy Florian (43 ans) de Forchies-la-Marche. Le premier interprétera « Solo per te » (Negramaro) et la deuxième: « La Paura che ho di perderti » (Bianca Atzei). Isabelle Provenza, élue Miss Nonna 2019, était aussi de la partie.                        

    canzone2.JPG

    Maria Di Donato et Isabelle Provenza

    « Lorsque l’on nourrit l’ambition de créer un lien fort avec sa culture d’origine, la musique constitue un levier important » soulignait Maria  Di Donato, présidente de l’ASBL Viale. « La chanson est plus qu’une simple forme d’expression, elle permet aux divers chanteurs, compositeurs, interprètes, d’apporter par leur créativité, de la chaleur, du bonheur et de l’émotion à notre vie quotidienne ».

    Un jury composé de personnalités du monde de la Musique et du spectacle jugera les prestations. Lyrique, variétés, grands standards de la chanson italienne,… tous les styles seront représentés. Marina Di Vendra, 1er prix de la Chanson italienne de Charleroi, et Naomi Amore, 1er prix catégorie Junior du Festival de la Chanson italienne 2018  à Charleroi, viendront encourager les candidats. Un mini-concert de Mauro Brisotto, showman attachant venu directement d’Italie, parcourra un répertoire des plus grands succès. A voir au Centre Culturel de Mont-sur-Marchienne, 3, rue du Château, à partir de 16h30. PAF : 10 €. Infos et réservations : 0476/594 382.

    JEAN-CLAUDE HERIN

    canzone4.JPG

    Federico et Cathy, deux candidats carolos

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • THEATRE WALLON - cercle de Mellet - "C'èst pou l'anonce "

    anonce.jpg

    On rit de bon cœur, tant les quiproquos et retournements de situations sont nombreux, dans « C’èst pou l’anonce », une pièce de Marc Camoletti, adaptée en wallon de Charleroi par Christine Tombeur. Ce vaudeville, mis en scène par Richard Dewez, est joué par le Cercle Wallon de Mellet, qui en est déjà à sa 106ème saison !

    Une ancienne star de music-hall loue des chambres à des étudiantes. Désirant se retirer à la campagne, elle met une petite annonce pour louer son appartement. Dans le même temps, l’étudiante en peinture cherche un modèle pour poser nue et rédige également une annonce. De son côté, la bonne de la star met aussi une annonce pour chercher un fiancé. Ces annonves ont quatre buts différents, mais se ressemblent comme des sœurs. Quatre hommes se présentent un par un. Bien sûr, personne ne trouvera chaussure à son pied, ou peut-être pas celle qu’il cherchait… Les séances sont toutes sold out. Mais il est encore possible d’assister à une representation supplémentaire, programmée le dimanche 1er décembre à 19h30 en la salle du Cercle Saint-Joseph, ruelle Gaspard à 6211 Mellet. Entrée : 8 euros. Réservations aux 0477/86 28 89, 0472/13 02 88, 0478/43 56 35 ou via un mail à jose_stevenne@hotmail.com.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • THEATRE: Peter Pan à la Ruche Théâtre jusqu'au 1er décembre !

    pan8.jpg

    pan1.JPG

    pan5.JPG

    pan6.JPG

    photos: J.C.Hérin

    Peter Pan, Wendy et Capitaine Crochet remontent sur la scène de la Ruche Théâtre, jusqu’au 1er décembre. Magie et rêve sont au rendez-vous. Un spectacle pour enfants… que ne bouderont pas les adultes !

    Sacré défi pour Thierry Piron d’avoir adapté « Peter Pan » sur la scène de la Ruche Théâtre ! « Je voulais remonter à la création de l’œuvre originale (1902) de James Matthew M. Barrie » précise le comédien carolo. « Mon équipe et moi voulions prendre des distances par rapport au film de Walt Disney : par exemple, nous ne voulions pas d’un Peter Pan qui s’élance dans les airs et qui tombe amoureux de Wendy, car il ne sait pas ce qu'est l'amour. Nous avons enlevé quelques stéréotypes sur les Indiens ».

    La distribution est impressionnante : 13 enfants et 12 adultes ! «  Ce spectacle, nous l’avons vraiment créé en pensant aux enfants ! D’ailleurs, nous avons gardé le casting pour notre prochaine création : « Alice au Pays des Merveilles » (du 19 mars au 5 avril 20) » poursuit Eladia Cerrato Sanchez, metteur(e) en scène. Les rôles de Peter Pan, de Wendy et du Capitaine Crochet sont tenus respectivement par Léopold Colart, Clara Fusella et Thierry Piron.

    Le comédien Guy De Hainaut assure la partie narrative. Pour Peter Pan, le monde reste un rêve éveillé qu'il est dangereux de quitter. Si la première partie du spectacle se laisser regarder avec plaisir, la seconde est plus animée encore avec des scènes de batailles de pirates et l’apparition du fameux crocodile qui a arraché la main du capitaine Crochet ! Un délicieux voyage pour les enfants, et une histoire qui fera réfléchir les adultes. Mention toute particulière pour les décors et pour l’animation de la Fée Clochette ! A voir le 24/11 et 1/12 à 16h 30 et les 29 et 30/11 à 20h30, à la Ruche Théâtre, 1, avenue Meurée à Marcinelle. www.laruchetheatre.be info@laruchetheatre.be. 0473/39 00 82. PAF 15 €. – 12 ans : 12 €. J.C.HERIN 

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- PBA- Plongée dans l'Arctique !

    085.JPG

    Belle distribution et gros succès pour "Arctique" joué ce WE au PBA

    080.JPG

    089.JPG

    L'échevin carolo Xavier Desgain, au premier rang, a beaucoup apprécié

    Après son saisissant Tristesses, Anne-Cécile Vandalem nous embarquait avec Arctique sur les eaux troubles du Grand Nord. Nous sommes en 2025, quelque part entre le Danemark et le Groenland. Notre monde a bien changé et le réchauffement climatique a fait de ce territoire le dernier Eldorado. Devenu une grande puissance économique grâce à ses réserves d'uranium, ses terres rares, son gaz et son pétrole, le Groenland est sur le point d'acquérir son indépendance et de fermer ses frontières. À bord de l'Arctic Serénity, un ancien navire de croisière de luxe transformé en hôtel pour touristes fortunés, sept passagers clandestins fuient une Europe en guerre. Durant leur errance en mer glacée, rien ne se passe comme prévu. Aux sons d'un mystérieux orchestre, ils partent à la dérive et comprennent qu'ils sont les victimes d'une manoeuvre politique destinée à les faire disparaitre. Il ne leur restera alors plus qu'à tenter de dénouer les fils d'une intrigue dont ils sont loin d'imaginer l'issue. Épaulés par l'usage de la vidéo en direct et servis par une ambitieuse scénographie, les comédiens (à la fois effrayants et drôles) nous livrent un huis clos aux multiples rebondissements avec son lot de vengeances et secrets. Une fable maritime théâtrale, musicale et cinématographique, à la croisée du thriller d'anticipation et de la comédie surréaliste qui fait froid dans le dos !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire