charleroi - Page 4

  • CHARLEROI: A la ruche on nous annonçait le rire, c'était bien plus !

    Ruche, Charleroi, Humour Ce mercredi soir faisait partie de la série des "Mercredis du rire" mis en place par la Ruche Théâtre de Marcinelle. L'occasion de pouvoir assister à un spectacle vraiment unique, regroupant plusieurs artistes humoristes mais aussi de sacrées personnalités. A l'affiche ce mercredi 17 décembre, l'inimitable Sum, la pétillante Aurélie Maratta, le séducteur Vincenzo Arnica, la magistrale Ludivine Spellanzon et le célèbre Dan Gagnon.  La soirée laissait également place à un jeune artiste qui souhaitait faire ses premiers pas sur scène, cela a été le cas de Kakou Magnet. - Une soirée sous le signe de l'humour bien entendu mais pas uniquement, pas seulement:

    S'il est une chose des plus importantes c'est le rire, le divertissement et le sens de l'accueil, la mise en valeur des artistes (assurée par la charmante Eladia Cerrato Sanchez "Ela Ruche" et l'artiste Sum à la présentation).

    Pour tous ça la ruche théâtre est l'endroit idéal. Un peu comme un refuge pour se détendre et partager tous ensemble ce moment si intime et privilégié qu'est l'éclat de rire sans retenue et en toute convivialité.

    "Les humoristes, La Direction et le personnel de la Ruche ont pu contribuer réellement à faire de ma soirée "aux mercredis du rire" un moment si particulier" - Tout est dit !

    Le prochain "Mercredi du rire" aura lieu le MERCREDI 21 Janvier 2015

    Vu le succès (que l'on souhaite bien entendu à toute l'équipe), il est préférable voir souhaitable de réserver vos places à l'avance pour cet événement qui ne cesse de faire parler de lui et attire de plus en plus un public d'amateur du plaisir simple ou plutôt devrions-nous dire... saint ! 

    Infos et réservations pour vos prochains événements:

    LA RUCHE THEATRE - www.laruchetheatre.be 

    Infos: 0473/ 39 00 82 ou info@laruchetheatre.be - Visitez aussi la page Facebook

    Source photo: Clara Fu. 

    Sébastien Delhez. (#seben)

    Ruche, Charleroi, Humour

    Lien permanent Imprimer Catégories : Billet d'humeur, Cultures - Evénements, Témoignage 0 commentaire
  • CHARLEROI: C'est la fermeture de la Féerique en centre ville.

    IMG_0001.jpgNous vous l'annoncions dans notre édition du 23 juillet 2014: l'ouverture d'un nouveau magasin, centre d'esthétique, une onglerie au sein de la galerie Bernard de Charleroi repris sous le nom de "Féerique".

    Quelle ne fut pas la surprise des riverains et des autres commerçants de la galerie de voir qu'aujourd'hui ce "nouveau" magasin "déjà" fermé. Nous n'avons pu obtenir de réelles informations concernant la fermeture prématurée de ce commerce qui était pourtant très prometteur.

    A l'époque de l'ouverture, la propriétaire nous confiait une réflexion pour le moins étonnante: "J'espère que le magasin, le centre fonctionnera bien car quand nous avons décidé de nous installer ici, d'autres gens nous ont dit de ne pas aller ouvrir dans la galerie Bernard qui était aussi appelée "La Galerie de la Mort", ce qui voulait dire que les commerçants qui ouvraient ici ne tenaient pas le coup bien longtemps par le peu de passage dans la galerie et la difficulté de pouvoir tenir le coup". Y aurait-il une réelle malédiction pour les indépendants qui ouvrent dans la Galerie Bernard ? Il faut croire que non,  puisque d'autres enseignes y sont présentes depuis plusieurs années.

    Une affiche "fermé pour cause de maladie" était restée en vitrine pendant deux semaines avant que le volet ne se ferme définitivement sur cette aventure.

    Retrouvez notre précédent article du 23/07/2014.

    https://charleroi.blogs.sudinfo.be/archive/2014/07/23/charleroi-un-peu-de-feerique-arrive-galerie-bernard-118402.html

    IMG_0001.jpg

    Lien permanent Imprimer Catégories : Témoignage, Votre quotidien 0 commentaire
  • CHARLEROI: Agressée, Marie-Eve perd l'usage d'un oeil.

    10359405_10152892023780149_7327671597032514642_n.jpgSon œil droit a un peu dégonflé, mais les marques de l’agression qu’à subit Marie-Eve dans la nuit de mercredi à jeudi sont encore bel et bien présentes. De la violence gratuite, en plein centre-ville de Charleroi, juste pour repartir avec son sac à main. « Je devais sortir avec un ami, manger un bout au restaurant. Il a finalement décommandé, j’y suis donc allée seule. Après, je suis repassée chez moi prendre mon chien pour sortir boire un verre à la Cave en Folie, rue de Montignies. J’ai passé une bonne soirée là-bas, en compagnie d’une quinzaine de personnes… Puis j’ai décidé de m’en aller », se remémore la jeune femme de 30 ans.

    C’est alors que tout s’emballe. Marie-Eve ne voit rien venir. « Je suis sortie pour attendre mon taxi. J’étais assise sur un petit muret, avec mon chien et là… Je ne me souviens plus de rien », ajoute-t-elle, « c’est le patron du bar qui a appelé les secours, il m’a vue au sol sur sa caméra. Il a aussi récupéré mon chien, traumatisé. Je le remercie, vraiment. »

    Marie-Eve se réveille quelques heures plus tard, aux urgences. « Je suis restée longtemps inconsciente. Quand je me suis réveillée, c’était le noir total. Je n’avais aucun souvenir de ce qui s’était passé. »

    Son visage, par contre, témoigne bien de la violence des faits. La jeune femme a été frappée à la tête et vu les différents hématomes, on peut presque parler d’acharnement. « J’ai une commotion cérébrale, mon nez est cassé, j’ai des bleus partout et j’ai dû être opérée de l’œil droit. Ils ont dû recoudre ma paupière ». Et concernant celui-ci, les nouvelles sont assez mauvaises. « Le côté droit a tout pris. À mon œil, je n’ai plus que 1/10. Légalement, je suis aveugle, je ne peux plus conduire. Je dois aller voir des médecins, j’espère qu’ils pourront faire quelque chose. »

    TOUT ÇA POUR… 15 EUROS

    « Ils ont volé mon sac. Une dame l’a récupéré sur le parking de la CGSP, tout était éparpillé au sol. Elle a trouvé mes cartes de visite et a pu le ramener. Ils ont tout pris dedans… Même mes sucettes et la nourriture de mon chien. Ils ont juste laissé mes cartes de fidélité. Le pire, c’est que je n’avais presque rien dedans. 15 euros tout au plus. S’ils avaient réclamé mon sac, je leur aurais donné. Ce n’est pas la première fois qu’on me pique des affaires à Charleroi. Je venais à peine de récupérer mes papiers d’identité de la dernière fois », indique Marie-Eve, « je me demande vraiment: pourquoi tant de violence? Je ne comprends pas, je n’ai rien fait. Si c’est rien que pour mon sac, c’est de l’acharnement gratuit. »

    Marie-Eve reste fortement marquée par cette agression dont elle a été victime. Elle se remet petit à petit et espère surtout pouvoir un jour récupérer l’usage de son œil droit.

    > Article et interview signé C.D de Sudinfo+ (l'actu en ligne de Sudpresse©)

    > Source info: Sudinfo Charleroi

    Lien permanent Imprimer Catégories : Faits Divers, Témoignage, Votre quotidien 0 commentaire
  • CHARLEROI: Le rire de qualité assuré à la Ruche !

    10421298_586056954861176_7296567851747850421_n.jpgSi vous aimez rire, passer un moment de détente et profiter d'un spectacle dans le bonne humeur, vous ne manquerez pas "Les mercredis du rire". 

    Mercredi prochain, le 17 décembre à 20:30Cinq humoristes se partageront la scène de la Ruche Théâtre dans le Blue Bar pour 1h30 de rire. La soirée sera animée par l'humoriste carolo Sum. Lors de chaque soirée, nous offrirons la possibilité à une personne voulant se lancer dans l'humour de se produire sur scène avec un sketch de 5 à 7 minutes.

    Infos: 0473/ 39 00 82 ou info@laruchetheatre.be
    Réservation: www.laruchetheatre.be -Heure: 20H30 - Prix: 5€

    10421298_586056954861176_7296567851747850421_n.jpg

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements, Tendance, Votre quotidien 0 commentaire
  • CHARLEROI: Les prostituées recherchent à tout prix un toit.

    charleroi,prostituée,règlement communalSouvenez-vous, en juin 2011, la Ville de Charleroi avait contraint les prostituées du quartier chaud "Le triangle" de déménager. Les "filles" n'avaient alors comme seul lieu de travail le quartier qui se situait à l'arrière du bâtiment des TEC de Charleroi, un endroit sombre, glauque et relativement insécurisant, tant pour ces travailleuse du sexe que pour les éventuels clients. Les bagarres n'étaient pas rares.

    Il faut savoir que ce déplacement faisant suite à une dérogation de "tolérance" offerte par la Ville de Charleroi qui se devait bien entendu d'être provisoire. Un nombre important de prostituées n'avaient pas bien tolérés ce changement et certaines avaient même regagnés les anciennes rues car elles estimaient celles-ci plus sécuritaires et beaucoup moins dangereuses que l'arrière de la TEC à proximité du Ring. (Même si la présence des établissements scolaires posaient un réel souci pour les parents, les élèves, la ville, les riverains).

    C'est donc fin novembre que le Conseil communal de Charleroi a pris la décision de clôturer la dérogation octroyée en juin 2011 et à pu sortir un nouveau règlement interdisant purement et simplement la prostitution de rue dans l'ensemble des communes du grand Charleroi. L'exploitation d'établissement où se trouvent plusieurs prostituées est également concerné par cette mesure, à l'exception des débits de boissons déjà existants à Gosselies (Faubourg de Bruxelles).

    Mais les filles ne veulent pas en rester là, suite à ce nouveau règlement communal, c'est une véritable recherche active de lieux qui s'organise, une chasse aux endroits pour continuer malgré tout à professer.  C'est ainsi que de très nombreuses prostituées se présentent quotidiennement dans des bars-vitrines, des clubs, des hôtels,... pour y dénicher un lieu pour travailler, tant et si bien que la demande en est semblerait-il étourdissante...

    Lire la suite

    Lien permanent Imprimer Catégories : Faits Divers, Société, Témoignage 0 commentaire
  • CHARLEROI: La riposte des entreprises contre la grève du 15 décembre est en route.

    phr_greve2010_0081.jpgComme vous le savez sans doute, le 15 décembre prochain aura lieu une grève générale en front commun sur l'ensemble du Pays. Une situation qui bloquera sans doute différents secteurs de la vie commerciale ou économique. Les événements,  dernièrement,  ont montré le blocage de certaines usines, zoning, centre commercial, petites ou grandes entreprises.

    La riposte des entreprises s'organise.

    Certaines entreprises et patrons ne sont pas favorables à un blocage supplémentaire qui doit intervenir durant ce mois de décembre. Ainsi, une entreprise de la région de Charleroi diffuse actuellement et très largement sur internet et via des emails massifs une demande pour le moins étonnant: le "recrutement" d'autres entreprises (entre 15 et 20 sociétés) pour opérer une demande en justice pour contrer le blocage des entreprises par les grévistes et les organisations syndicales. 

    Le communiqué de l'entreprise Carolo signale le dépôt d'une requête auprès du Tribunal (au plus tard pour le jeudi 11 décembre) pour obtenir l'autorisation d'une astreinte pour les éventuels manquements à gagner lors de la date du 15 décembre à charge des organisations syndicales ou des manifestants. La société à l'origine de ce projet s'engage également à s'occuper du dépôt de cette requête mais également la gestion de la procédure pour les sociétés qui seraient en accord de participer à cette action légale. 

    Reste à savoir si ce projet et cette procédure peut réellement conduire à un résultat satisfaisant pour les sociétés ou les commerces participants. Retrouvez le message de l'entreprise Carolo diffusé largement ce mardi.

    SDZ. #seben

    IMG_0004.jpg

    Lien permanent Imprimer Catégories : Faits Divers, Sujets thématiques, Votre quotidien 4 commentaires
  • CHARLEROI: Travaux Rive gauche: la messe est dite.

    IMG_0024.jpgComme vous le savez, les travaux de la ville basse de Charleroi "Rive gauche" ont fait couler beaucoup d'encre. Dernièrement un recours avait d'ailleurs été déposé au Tribunal Civil de Charleroi. C'est ce 3 décembre que le Tribunal a finalement déposé  ses conclusions.

    La ville de Charleroi se voit donc avec ce jugement autorisé à procéder aux ultimes expropriations. L'urgence des expropriations avait fait l'objet de différentes procédures. La situation actuelle en est que la Place Albert 1er et son parking sont actuellement "par terre": la place vient d'être éventrée depuis hier et l'ancien parking souterrain est à présent pratiquement complètement détruit.

    Les propriétaires des commerces avoisinants pourront obtenir entre 250.000 et un million d'euros, pour les locataires,  les sommes sont elles prévues entre 15 et 25.000 euros.

    La démolition des "colonnades" du Boulevard Joseph Tirou et la Place Albert 1er devrait quant à elle intervenir vers février 2015. 

    Enfin, l'anecdote sympa du moment nous vient d'une citoyenne carolo qui nous informe pour la petite histoire que le premier magasin du créateur de mode "Yves St Laurent" à Paris s'appelait "Rive Gauche". Doit-on y voir de la part des promoteurs de ce chantier l'espoir d'un avenir aussi prometteur à Charleroi ? 

    Crédit photo: ©Seben-SDZ

    IMG_0024.jpgIMG_0025.jpg

    Lien permanent Imprimer Catégories : Faits Divers, Société, Sujets thématiques, Votre quotidien 0 commentaire
  • RADARS: Contrôle région Charleroi du 01.12.2014

    Unknown.jpegRadars prévus le Lundi 1er décembre 2014 :


    - Marcinelle : av. de Philippeville et rue de Marchienne
    - Gosselies : rue Pont-à-Migneloux
    - Charleroi : rue de Lodelinsart
    - Lodelinsart : rue du Chenois
    - Couillet : rte de Châtelet
    - Montignies/S/Sambre : chée de Châtelineau

    Levez le pied et bonne route!

    Source: Police de Charleroi ©

    Lien permanent Imprimer Catégories : Allo Police, Société, Votre quotidien 0 commentaire
  • Charleroi: Eric Massin élu président de la fédération de Charleroi du PS

    1283837345_B974118548Z.1_20141122192117_000_G2N3GSK0O.1-0.jpgLe député fédéral et président du CPAS de Charleroi Eric Massin a été élu samedi à la présidence de la fédération de Charleroi du PS, apprend-on par communiqué

    Les militants carolos ont été invités à voter vendredi et samedi. Deux candidats étaient en lice: Eric Massin et Olivier Henry (président du CPAS de Fleurus et échevin de la Culture).

    Eric Massin a été élu avec 64% des voix. Le taux de participation s’est pour sa part limité à 27%.

    Le vote a été organisé en marge de l’élection pour la présidence du parti socialiste, pour laquelle Elio Di Rupo est le seul candidat à sa succession.

     

    Source: Belga & Sudpresse (La nouvelle Gazette)

    1283837345_B974118548Z.1_20141122192117_000_G2N3GSK0O.1-0.jpg

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société, Sujets thématiques, Votre quotidien 0 commentaire
  • Sudpresse: La soirée des blogueurs un bien bel hommage.

    IMG_0046.jpgCe jeudi 20 novembre 2014 avait lieu à Namur au siège de Sudpresse la soirée des Blogueurs et collaborateurs de Sudpresse (Sudinfo). Une soirée remplie de convivialité avec les confrères de Sudinfo et qui a permis à chacun de pouvoir donner ses propres impressions sur l'actualité régionale de chacun et conforter les collaborations futures pour pouvoir informer au mieux les lecteurs du groupe Sudpresse (Rossel), Sudinfo (les blogs régionaux).

    Lors de cet événement, nous avons également appris que le groupe Sudpresse était le numéro 1 des journaux (papier et web) le plus lu dans notre Pays. 

    Lors de cette Soirée, Sébastien a également pu être honoré par la remise d'un prix et d'une "Une" de la Nouvelle Gazette pour une actualité (en tant que participant de l'émission Vu à la Télé sur RTL-TVI pendant 7 semaines) mais aussi une collaboration sympathique pour Sudinfo Charleroi en tant que blogueur depuis plus d'un an. 

    Précision aussi que le succès et la qualité (de l'information, les publications, les diffusions) du blog de Charleroi Sudinfo ne serait pas une réussite sans le travail quotidien et l'investissement également du blogueur Jean Claude Hérin qui oeuvre pour informer les lecteurs des événements culturels, des soirées, des festivités de l'entité de Charleroi. Rendons lui également par ce billet un brillant hommage. 

    IMG_0047.jpgIMG_0046.jpg

     

    Lien permanent Imprimer Catégories : Billet d'humeur, Sujets thématiques, Votre quotidien 0 commentaire
  • CHARLEROI: Violation des commerces des colonnades (VIDEO)

    IMG_0040.jpgLes Colonnades situées Boulevard Joseph Tirou et Place Albert 1er se désertent peu à peu (les travaux de Rives Gauches faisant). Certains magasins ou tavernes sont vides ou du moins en apparence. D'autres surfaces commerciales sont elles encore bien occupées. Depuis quelques jours, des auteurs de vols tentent d'entrer dans les sous sols des surfaces commerciales pour y dérober d'éventuels matériaux qui ne serait pas encore déménagés.

    La Police Locale de Charleroi a ainsi pu ce dimanche soir procéder à des arrestations sur place et pris les auteurs sur le fait. Un homme habillé en noir accompagné d'un jeune garçon (qui trainait derrière lui un chariot pour récupérer le butin) rentrait par les trappes (soupirail) des différents bâtiment.

    "L'enfant avait comme fonction celle du guet, pendant que l'adulte habillé de noir ouvrait les trappes et descendait dans les immeubles avec une torche lumineuse à la main, le chariot que devait cacher l'enfant près des colonnades servait à recevoir le matériel pour effectuer l'effraction et le matériel éventuel volé sur place" déclare l'un des témoins. 

    Les faits ne semblent pas être des cas isolés à Charleroi depuis la fermeture de quelques surfaces commerciales, des riverains parlent d'un ballet incessant d'individus qui s'introduisent sur le chantier qui est pourtant fermé par des barrières (pour accéder aux commerces par la place qui ne reçoit plus de passage des riverains ni des carolos). La Police de Charleroi très réactive surveille efficacement ces lieux, les auteurs étant systématiquement poursuivi pour ce type d'infraction. 

    (EXCLUSIF: Voir la video - Les auteurs se sont attaqués à l'ancienne brasserie "Prince Baudouin" : On y voit l'individu sortir du soupirail et rejoint par l'enfant guetteur. L'auteur reviendra sur ses pas pour refermer la trappe pour masquer son passage. Le chariot étant lui dissimulé quelques mètres plus loin).

     

     

    Lien permanent Imprimer Catégories : Faits Divers, Société, Tendance 0 commentaire
  • AVIS DE RECHERCHE: Qui a vu Starbucks à Charleroi ?

    10710690_357152444461363_1649413911728648223_n.jpgUne habitante de Charleroi recherche activement "Starbucks", son chien de la race "American Bully" (NDLR: Rien à voir avec les American staff ou d'autres races ressemblantes à mauvaises réputations parfois). Il serait perdu ou introuvable depuis quelques jours d'après les premiers éléments recueillis. (différentes démarches de recherche ayant déjà été tentée par la propriétaire).

    L'animal pourrait se trouver (sans aucune certitude) à Jumet ou dans les environs voir peut être dans une autre commune de Charleroi s'il se serait ou aurait été déplacé. 

    Starbucks est âgé de 10 mois et demie, il est massif, de couleur beige clair (facilement identifiable), il est d'une nature docile et gentil. Par son aspect "molosse" il peut faire peur au premier abord quand on ne connait pas l'animal ce qui peut paraître logique comme avec tout animal mais n'est absolument pas agressif et bien habitué aux gens (photos à l'appui).

    Sa propriétaire précise "Il n'est pas agressif, il peut peut être avoir eu peur d'être seul ou dans un environnement inconnu. Si vous le croisez, parlez lui calmement, vous pouvez l'appeler par son prénom "Starbucks". Surtout inutile de l'effrayer. Même s'il peut paraître au premier abord assez "balaise" ou imposant par sa masse musculaire il reste un chien très gentil. Si vous l'appelez il pourrait juste se montrer excité de contentement d'être reconnu mais sans aucune agressivité réelle. Merci de me prévenir au plus vite si vous le croisez ou si vous savez exactement où il se trouve, y compris si vous le croisez accompagner de quelqu'un en rue. C'est extrêmement important pour moi je suis très inquiète car je ne sais pas où Starbucks se trouve. Merci aussi de diffuser tant que possible sa photo si cela peut permettre encore plus facilement de le reconnaître."

     APPELEZ-NOUS: Si vous croisez Starbuck ou savez où il peut se trouver, vous pouvez joindre notre rédaction par email à sudinfo.charleroi@seben.be ou par téléphone au 0494 76 34 24 ou au 071 960 990 (répondeur 24h/24) - Vous pouvez aussi laisser en commentaire à cet avis pour toutes informations. 

    (D'autres photos sont disponibles en suite de l'article)

    10710690_357152444461363_1649413911728648223_n.jpg

    Lire la suite

    Lien permanent Imprimer Catégories : Avis de recherche, Témoignage, Votre quotidien 0 commentaire
  • CHARLEROI: Le prince Baudouin n'est plus.

    L'information était annoncée depuis que l'on savait les colonnades de Charleroi (bd Tirou) condamnées par les travaux du projet rives gauche. 

    C'est ce lundi matin que les portes de la taverne la plus célèbre du centre ville de Charleroi se sont définitivement fermées. Le matériel mis en vente, les vitrines occultées, c'est bien la fin. Les citoyens, riverains et carolos ne pourront donc plus dorénavant profiter de ce lieu mythique qui laissera sous peu place aux travaux de démolition. 

    Une page de l'histoire se tourne aujourd'hui. Adieu Prince Baudouin. 

    ©seben / SDZ

    Lien permanent Imprimer Catégories : Faits Divers, Votre quotidien 8 commentaires
  • CHARLEROI: Place Albert 1er totalement inaccessible

    IMG_0040.jpgDans le cadre des travaux en plein coeur de Charleroi (Rive Gauche), la place Albert 1er a pu,  il y a une semaine,  fermer définitivement ses portes. Aujourd'hui c'est au tour de la ru,  le long de la place,  qui est inaccessible aux automobilistes et aux piétons. Des barrières ont pu être apposées et empêchent dorénavant toute circulation sur cette partie de la place, ce qui la rend totalement accessible par contre aux grues, camions de démolition et ouvriers du chantier.

    L'accès de la place est cependant maintenue par un seul et unique accès depuis le Boulevard Tirou mais pour très peu de temps,  selon nos informations. Les panneaux de circulations sur la Boulevard Tirou ont eu aussi été modifiés par les ouvriers communaux,  au moment même de la clôture de la circulation sur la place.

    Inutile donc de conseiller aux riverains, aux Carolos, aux automobilistes d'emprunter cette voie de circulation,  car la place est désormais totalement inaccessible et le sera encore pour plusieurs années. (La durée des travaux est estimée à 2 ans). 

    Source photo: Seben©

    IMG_0040.jpg

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société, Sujets thématiques, Votre quotidien 1 commentaire
  • RADARS: Région Charleroi du 08 Octobre 2014

    Unknown.jpegRadars prévus ce Mercredi 8 octobre 2014 


    - Gosselies : rue Pont à Migneloux
    - Couillet : rte de Philippeville, rue de Gilly
    - Marchienne : rte de la Providence 
    - Monceau : rue de Roux 
    - Jumet ; chée de Gilly
    - Dampremy : rue Jean Jaurès
    - Gilly : rue des Auduins
    - Montignies/S/S : rue du Résolu
    - Mont-S-Marchienne : rue du Cimetière

    Levez le pied et bonne route!

    Source: Police de Charleroi © Facebook

    Lien permanent Imprimer Catégories : Allo Police, Votre quotidien 0 commentaire