Cultures - Evénements - Page 2

  • SPECTACLE AU POCHE THEATRE EN HOMMAGE A MARCEL MOREAU

    moreau1.jpg

    Marcel Moreau

    Le metteur en scène Stefan Thibeau réunit le musicien carolo Olivier Terwagne et la comédienne Morgane Vanschepdael dans « BuvonZuncoup », un hommage à l’écrivain wallon Marcel Moreau (86ans). A voir le 29 mai.

    moreau4.jpg

    Olivier Terwagne

    Quand il ne se produit pas en concert, le très talentueux chanteur et compositeur multi-instrumentiste carolo Olivier Terwagne s’adonne à une autre de ses passions : le théâtre. Dans « BuvonZuncoup », l’auteur des « Cartes des Vacances » assure la musique et les ambiances sonores du spectacle dédié à l’auteur Marcel Moreau, né à Boussu en 1933 et parti s'exiler à Paris.

    L’empreinte que ce dernier a laissée dans le Borinage est encore bien présente. Soutenu par de grands noms tels que Simone de Beauvoir, Michel Bouquet, Jean Dubuffet ou Pierre Alechinsky,… mais tenu à l’écart  d’une certaine sphère médiatique, Marcel Moreau n'aura eu de cesse de parcourir ses instincts, à travers plus de 60 livres.

    Le spectacle est entièrement constitué de textes écrits par Marcel Moreau. « Vous vous trouvez face à face avec un homme ligoté sur une chaise : l’auteur » précise Stefan Thibeau, concepteur, metteur en scène et acteur dans le spectacle. « Côté jardin, le journaliste Karl écoute, grâce à un enregistreur, l’interview de Marcel Moreau qu’il a réalisée. Côté cour, un musicien incarne un personnage appelé Fou sert d’entremetteur entre l’auteur et son écriture.

    une prison lyrique

    Harmonium indien, tambourins, clavier,… rythment le spectacle autant que les mots de Moreau. « Dans cette atmosphère envoûtante créée par le Fou ( joué par moi-même ), l’Ecriture, interprétée de façon allégorique par la comédienne Morgane Vanschepdael, joue de sa sensualité et fustige son géniteur qui « a pour assassin sa propre écriture » fait remarquer Olivier Terwagne. « Entre elle et son auteur, cet homme qui s’est affranchi de son milieu ouvrier par la seule force des mots, tout cela n’a que trop duré ».

    Cette création théâtrale introduit le spectateur dans la tête d'un écrivain malmené par son écriture.  Une façon de mettre en avant cette relation houleuse entre un auteur et son verbe, entre un homme et la malédiction de sa "prison lyrique". Dans les meilleurs moments, elle est une amante ; dans d'autres, un cancer qui le ronge. « BuvonZuncoup », en partenariat avec La Fédération Wallonie-Bruxelles et La Roulotte Théâtrale ( dont le cheval de bataille est et a toujours été les auteurs belges), est à voir au Poche Théâtre, 70, rue du Fort à Charleroi, le 29 mai à 20h. Entrée : 12 €. Réservations : b.suin@me.com ou 0495/207 209.  J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Bébés admis !

    Des animations pour les petites blondes se déroulaient samedi aussi bien en plein air (sur la place Verte) qu’à l’intérieur ( Rive Gauche).

    bébés3.JPG

    Il fallait plutôt passer entre les gouttes, samedi matin, si l’on voulait se rendre sur la place Verte pour « Charleroi, Ville Bébés Admis ». Heureusement, quelques éclaircies faisaient leur apparition l’après-midi.             

    bébés2.JPG

    Cette journée, mise sur pied par la Guimbarde, dans le cadre du festival Pépites : « L’Art et les tout petits », avait pour thème : habiter/habiller/exister. La place était occupée par des jeux en bois et des tipis. « L’objectif est d’inviter les familles à habiller les différentes structures, au gré de leur imagination.                  

    Le temps de flâner, de s’arrêter, de s’approprier un espace, de construire et décorer un monde imaginaire, de faire battre le cœur de la Ville » signalait Gwenaëlle La Rosa, coordinatrice de l’activité. L’ASBL carolo Créative ‘toi apportait son concours pour la récupération de tissus. D’autres espaces étaient aménagés à l’intérieur du complexe Rive Gauche. De futures institutrices maternelles de la Haute Ecole de Louvain-La-Neuve proposaient des spectacles de marionnettes dans des castelets.

    bébés1.JPG

    Le festival Pépites se poursuit ce dimanche à 16 h au PBA avec « L’Histoire d’une longue journée » par le Théâtre Agora. Dans le plus beau des mondes, Avi et Iva se préoccupent essentiellement de faire régner l’ordre établi pour que tout soit toujours aussi beau qu’hier. Tout est satisfaisant, on s’y console, on s’y sent bien. Un jour, cette vie confortable est soudainement perturbée par l’arrivée de Plug, avec sa solitude, sa faim, et qui, en plus, a perdu toutes ses billes…Du théâtre mystérieux, musical et dansant pour adultes et enfants à partir de 3 ans. Tout le programme sur laguimbarde.be  J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • AISEAU : Marché fermier à la Ferme des Castors

    Les Castors organisent le dimanche 2 juin, en pleine nature, sur le site Fabuleux de castorland.be le Marché Fermier, basé sur la convivialité, le respect du « Circuit court », le Bio, la mise en valeur de travail, et du savoir-faire de producteurs, fermiers, artisans de la région.

    Il y en aura donc pour tous les goûts. Pour le Marché Fermier, les Castors ont préparé un programme champêtre, avec la visite et le nourrissage des animaux de la Ferme des Castors (les poules, les oies, les moutons, les chèvres, les cochons, les poneys, l’âne et plein d’autres compagnons de la ferme), pouvoir les caresser et peut-être les prendre dans les bras. Mais aussi des ateliers pour enfants : Eponges Tawashi – Plantes aromatiques, Chapeau nature - Enquête du Fermier – Château gonflable, semis de fleurs à papillon -Jeu tri des déchets.

    A l’issue des activités, les enfants pourront recevoir le « Label Castor », gage de leur engagement en faveur de la planète (je marche pour le climat). Les parents, les papys et les mamys ne seront pas en reste avec l’ouverture de stands ambiance de la Ferme.

    Des rendez-vous spécifiques vont jalonner la journée à la ferme avec art floral pour les enfants et « DIY » Do It Yourself pour les adultes avec, notamment, la fabrication de Boules de bain, et d’eau relaxante (*) sur réservation les places sont limitées. Tout au long de la journée Nature, visite de personnages : Le Lapin « Mascotte », la Poule « Caquette », Nestor le Castor.

    Tu pourras prendre des Selfies avec ton GSM et fais le Buzz sur les réseaux sociaux.  Tour en tracteur, baptême à cheval. La taverne mettra à l’honneur des spécialités et produits naturels de la région. Le repas-dîner « à la bonne franquette » sera encore une occasion supplémentaire de partager un bon moment dans le cadre de ces festivités.

    Plusieurs produits seront achetés, sur place par les Castors, aux producteurs et exposants pour les assiettes de dégustation. Pour tous renseignements : Les castors CJJM Email : info@castor.be ou par tél: 071/76.03.22 Adresse : Ferme des Castors rue du Faubourg 16 à 6250 Aiseau (Hainaut).

    Une organisation du Syndicat d’Initiatives d’Aiseau-Presles, de la Ferme des Castors, de Réseau castor ASBL et ses partenaires.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Comédia 77: "Le Nègre" jusqu'au 25 mai

    nègre.JPG

    Quand Julien décide d’écrire la biographie de Pierre, il va déclencher un véritable tsunami au sein de cette famille. A voir à partir de 18 ans.

    « Nègre » de son métier, Julien rédige les autobiographies des autres. Ayant pour mission d’écrire celle de Pierre, juge d’instruction, il passe trois semaines chez lui pour se mettre dans sa peau et mieux «sentir» sa vie.                    

    Pour étoffer son livre, il sème la panique dans son quotidien, son métier,ses amours,… À Lucienne, la bonne, il fait obtenir une audition à la télévision et la voilà sortie de la vie de Pierre. À Marjolaine, la fille de Pierre, il donne l'adresse d'un cinéaste connu auprès duquel elle obtient un rôle. Il envoie Olivier, le fils de Pierre qui se drogue au sirop pour la toux, cueillir des oranges dans un kibboutz en Israël. Finalement, il ne reste que Clémentine, la deuxième femme de Pierre qui peut enfin reprendre avec elle l'histoire d'amour commencée des années plus tôt…

    « Le spectacle est une ode à la vie et à l’amour et une belle leçon de gentillesse et d’humanité »» précise Christine Michel, metteur en scène. « Julien, le nègre, est un homme sympathique et gentil. Il pourrait profiter de chacun dans cette histoire familiale un peu compliquée et est même, à certains moments, un peu tenté de le faire…Ne vivant lui-même que par procuration, toujours dans l’ombre de ceux dont il raconte la vie, Julien utilise tous les moyens dont il dispose pour rendre le bonheur et le bonheur à tous. »

    059.JPG

    Une comédie énigmatique de Didier Van Cauwelaert, jouée par Comédia 77, avec Thierry Ledent, Annick Dufour, Réginald Sion, Alice Braem, François Helguers, Francine Materne, Frédéric Pourbaix et Larah Stiemans, à voir ve et sa/20h30 jusqu’au 25 mai    au Poche Théâtre, 70, rue du Fort à Charleroi. Prix : 14 à 10 €. Réservations : 0497/132 653. info@comedia77.be  J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • MARTINROU- Ateliers en fête ce week-end

    vendredi 24 - samedi 25 - dimanche 26 mai Les ateliers sont en fête!!

    Infos, réservations, inscriptions : 071/81 63 32 ou info@martinrou.be

    Copyright © 2019  La Ferme de Martinrou, Tous droits réservés.
    615 Chaussée de Charleroi - 6220 Fleurus
    Tél. 071/81 63 32 - info@martinrou.be - www.martinrou.be

    ateliers.jpg


    VENDREDI 24 MAI :
    De 19:00 à 20:00 
    VERNISSAGE DES EXPOSITIONS (salles 1erétage)
    -   Œuvres réalisées par les participants à l’atelier dessin-peinture(atelier animé par Omer Wiame)
    -   Ça s’est passé à Martinrou 
    Réalisations des stages de la saison 2017-2018
     19:15 Concert de guitare (atelier animé par Jean-Luc Van Praet) – Petit théâtre
     20:30  « Lebensraum »de Israël Horovitz par la Cie du Murmure

    SAMEDI 25 MAI :
    TOURNOI D’IMPROVISATION THEATRALE (international) Dès 10:00  dans le petit théâtre 

    18:30  « Lebensraum » de Israël Horowitz  par la Cie du Murmure
    Prévente : 7€ - Sur place : 9€ -  Grand théâtre
    20:30 Rencontre d’improvisation adultes Martinrou 

    DIMANCHE 26 MAI : LES ATELIERS EN SCENE
    De 10:00 à 11:30 Gym Pilates & modelling gym – leçon ouverte à tous (atelier animé par Marie-Rose Puzzolante) - Salle aux miroirs
    10:30 Chant polyphonique (atelier animé par Guillaume Houcke) – Corps de logis
    11:00 « L’histoire se fait la malle »(ateliers théâtre animés par Sophie Hodeige) – Grand théâtre
    12:30 « Au départ, on parlait de chaises… » (atelier théâtre 6-7 ans animé par Céline de Geyter) – Petit théâtre
    13:30  « L’histoire se fait la malle »(ateliers théâtre animés par Sophie Hodeige) – Grand théâtre
    15:00 Improvisation théâtrale (atelier pour enfants animé par Karim Djaroud) – Petit théâtre
    15:30« Quel cirque ! » (atelier théâtre 8-12 ans du lundi animé par Céline De Geyter) –Grand théâtre
    16:15 Improvisation théâtrale (atelier ados débutants animé par Karim Djaroud) – Petit théâtre
    16:45 Modern jazz & initiation à la danse classique (ateliers animés par Johanna Devos) - Grand théâtre
    17:45 Danse orientale (atelier animé par Katayoun Afzalian)– Grand théâtre
    18:15 Claquettes (atelier adultes animé par Monique Coffyn) – Grand théâtre
    20:00 « Lebensraum »de Israël Horovitz par la Cie du Murmure
    Prévente : 7€ - Sur place : 9€ - Grand théâtre
     
    Tout au long du week-end : 
    Au rez-de-chaussée
    Bar, petite restauration, jeux en bois et tartes vous aideront à soutenir le rythme effréné de cette manifestation !
    Au 1erétage : Ça s’est passé à Martinrou … 
    Expositions des œuvres de l’atelier dessin-peinture (animé par Omer Wiame) et de réalisations des stages de la saison

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • MARCINELLE- Exposition de l'artiste Georges Wasterlain jusqu'au 30 juin

    wasterlain2.JPG

    De Claude Simon, collectionneur, l’ASBL «Le Bois du Cazier» a reçu 33 œuvres du sculpteur et peintre ouvrier Georges Wasterlain (1889-1963). L’expo est à voir au Musée de l’Industrie jusqu’au 30 juin.

    wasterlain3.JPG

    L’exposition en cours sur Georges Wasterlain et un livre-catalogue en vente au prix de 30€ sont l’occasion de mettre en valeur l’ancienne collection de Claude Simon, diplômé de l’Ecole du Louvre. Ce dernier, ami de l’artiste, a décidé d’offrir 24 sculptures et 9 dessins de Wasterlain à l’ASBL Le Bois du Cazier, dont l’objectif est la préservation du patrimoine industriel et minier carolorégien.

    «Claude Simon voit ici l’accomplissement d’un vœu de mettre à la disposition du public un patrimoine qui est le reflet d’une Wallonie industrieuse» a précisé Jean-Claude Van Cauwenberghe, président du Bois du Cazier.

    «L’œuvre de Georges Wasterlain mérite considération, conservation et présentation au grand public avec la rigueur historique et scientifique qui s’impose» poursuivait Jean-Louis Delaet, directeur du Bois du Cazier, au cours de l’inauguration à laquelle participait le donateur Claude Simon.

    Prix du Hainaut en 1928

    Georges Wasterlain, originaire de Chapelle-lez-Herlaimont, est à peine âgé de treize ans lorsqu’il s’engage au charbonnage. Tout jeune, il montre des dispositions pour le dessin et le modelage. Après 1918, il décide de quitter la mine pour se consacrer à l’art. En 1925, il expose à Charleroi une Tête de Mineur qui le place d’emblée dans la lignée du réalisme social à la Constantin Meunier. En 1928, il obtient le Prix du Hainaut. Pour Wasterlain, le début de l’Occupation apparaît comme un moyen de profiter des nouvelles opportunités mais aussi d’aider les autres artistes de Charleroi. N’y voyant que les conséquences matérielles et non politiques, Wasterlain se retrouve à la tête de la Communauté culturelle wallonne (CCW). Par après, le plasticien participe aux réformes artistiques mises en place dans le Grand Charleroi, sous obédience de l’Ordre nouveau. Arrêté à la Libération, il se voit condamné à deux ans de prison et est déchu de ses droits civiques.

    wasterlain.jpg

    Lors de l'inauguration

    L’expo est à voir jusqu’au 30/6 au Musée de l’Industrie du Bois du Cazier. Ouvert tous les jours sauf le lundi. Du mardi au vendredi : de 9h00 à 17h00. Samedi et dimanche : de 10h00 à 18h00. Prix d’entrée : 8,50 €-4,50€. Infos et réservations : 071/ 88 08 56   JC HERIN

    Des œuvres acceptées malgré un passé controversé

    Pour avoir exposé en Allemagne et collaboré avec le Grand Charleroi rexiste, la Justice Belge condamnera l’artiste pour ce que l’on pourrait qualifier de «collaboration culturelle».

    75 ans plus tard, pourquoi accepter et exposer la donation Wasterlain ? Voici quelques raisons avancées.

    -Le paiement de sa dette vis-à-vis de la société.

    - L’origine sociale de Georges Wasterlain, issu de la classe ouvrière du pays de Charleroi. Cette condition lui a permis d’exprimer avec justesse la dureté du monde ouvrier et parfois la souffrance, dans la continuité d’un Constantin Meunier, mettant en valeur et sublimant le labeur de ses camarades mineurs.

    - La place de ses œuvres dans la statuaire carolorégienne, notamment dans le hall d’entrée de l’hôtel de ville avec les 4 emblèmes de la région incarnés par des figures de 2,10 m de haut :le Mineur, le Métallurgiste, le Verrier et l’Electricien.

    - Sa participation à la création en 1933 du groupe «Art Vivant au Pays de Charleroi ». JC Hérin

     

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Festival de l'Espoir

    espoir1.JPG

    Le Festival de l’Espoir a rassemblé des centaines de chrétiens dans le parc Astrid, samedi. « Nous oeuvrons pour un projet d’unité autour d’une même cause, pour la ville de Charleroi » explique David Tunno, responsable du sponsoring pour l’événement. Différents services et activités y étaient proposés: musique, tombola, châteaux gonflables,… ainsi que des conseils médicaux, juridiques ou sociaux,… Des propositions très variées, dans une ambiance décontractée et conviviale. JCH

    espoir2.JPG

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • COURCELLES - Festival des Fleurs et Jardins

    jardins4.jpg

    Cactus, plantes aromatiques, d’Afrique du Sud, fraisiers,… Lors du 3ème festival "Fleurs et Jardins", sur la place Roosevelt, le public retrouvait une large gamme de plantes, fleurs et arbustes, destinés embellir les jardins. Cette 3ème édition était mise sur pied par la Commune de Courcelles. Une dizaine d’artisans belges et français y étaient présents. Malgré la pluie, un millier de personnes ont répondu au rendez-vous. Une initiative de l'Echevin du commerce, Joël Hasselin, en partenariat avec Christophe Gonzalez des Etablissements Charve. JCH

    jardins.jpg

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- André Benn en dédicaces

    andrebenn.JPG

    Auteur de nombreuses séries humoristiques et fantastiques, comme Mic Mac Adam, Woogee, Elmer&moi, le Magicien de Whitechapel,… l’auteur de BD André Benn dédicaçait ses albums à la Galerie des Bulles, rue de Marcinelle,38. Des planches originales, dessins de l’auteur et albums y sont exposés jusqu’au 30 juin. Pour tout contact : Daniel Weber. 0485/ 852565 ou par mail bullesdado@gmail.com  J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CABARET 2000 AU THEATRE MARIGNAN- "Marius, Fanny, César": la trilogie de Pagnol !

    marius2.JPG

    Ah, la fameuse partie de cartes !

    La fameuse partie de cartes sur le Vieux-Port de Marseille est rejouée par les comédiens de Cabaret 2000 dans « Marius, Fanny, César». A voir jusqu’au 9 juin.

    marius1.JPG

    Marius et Panisse, les rivaux amoureux de la jeune Fanny

    Partir en mer ou rester auprès de son bien-aimée… C’est le terrible dilemme auquel est confronté Marius, un jeune homme de Marseille. Lola Destercq (Fanny) et Joshua Claeys (Marius) donnent beaucoup d’intensité et de couleur au couple méridional.

    Ils sont rejoints par - Antoine Vandenberghe, dans le rôle de César, père de Marius, bourru et colérique, - Jacky Druaux campant Honoré Panisse, maître voilier, amoureux de Fanny, - Tina Marzola (une tornade sur scène !) dans la peau d’Honorine, poissonnière, mère de Fanny, -Vincent Kerkhofs (Félix Escartefigue, capitaine du ferry), - Christophe Dethier (Innocent), - Georges Volral (Monsieur Brun), -Michel Méan (Piquoiseau), -Bernard Charlier (Le Bosco) et - Luigi Di Giovanni (un client). Tout ce petit monde se met en place dans le bar du Vieux port de Marseille tenu par César.

    roulis des vagues et chant des cigales

    Cette adaptation est très réussie. Jean-Paul Clerbois, metteur en scène, a puisé dans les 3 œuvres de Marcel Pagnol en supprimant les longueurs. Et si le spectacle dure plus de 2 heures, on ne voit pas le temps passer…                

    079.JPG

    César et Panisse

    Les comédiens de Cabaret 2000 ont (et gardent !) l’accent et le caractère trempé et truculent des gens du sud. Le décor et les bruitages (roulis des vagues, chant des cigales,…) rendent bien l’atmosphère.

    Certaines répliques cultissimes, dont «Tu me fends le cœur !» lancé par César et qui met en colère Panisse, sont savoureuses.

    Si le rire est bien présent, l’émotion traverse aussi toute la pièce.

    «Marius, Fanny, César» est à voir jusqu’au 9 juin au Théâtre Marignan, 53 Boulevard Tirou, je/ve/sa à 20h30 et di/ à 16h30. Tarifs : 17-10 €. Infos et réservations : 0495/10 20 14. www.theatremarignan.be 

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • UNE SAINT ROCH BIEN ARROSEE A THUIN !

    rochthuin2.JPG

    Les capes de pluie étaient bien nécessaires

    Ils sont vaillants nos marcheurs de la Saint-Roch ! Malgré le mauvais temps, ils étaient plus de 2000 à prendre le départ de la Marche.

    rochthuin3.JPG

    Comme le veut la tradition, la statue de Saint-Roch est sortie en matinée. L’événement (pas très souhaité !), c’était aussi le mauvais temps. Mais pas de quoi plomber le moral. « Ce ne sont pas quelques gouttes qui arrêteront un(e)Thudinien(ne) ! » s’exclamait Murielle, membre de la Société Royale des Mousquetaires du Roi (75 membres), rassemblés, en fin de matinée, à la Ferme du Vert Gazon.

    rochthuin1.JPG

    Les Mousquetaires

    rochthuin8.JPG

    Les marcheurs en costume avaient prévu des imperméables et des plastiques pour protéger les tambours et les drapeaux. En début d’après-midi, le temps   se remettait un peu. Toutes les sociétés affluaient vers le Chant des Oiseaux.  La rentrée solennelle avait lieu en soirée à l’église Notre-Dame d’El Vaulx. Lundi : vénération des reliques, grand messe militaire, formation du cortège, remise des décorations et hommage aux morts des deux Guerres. JCH

    rochthuin6.JPG

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Sujets thématiques 0 commentaire
  • MARCINELLE - 1ere Biennale du Verre contemporain, ce dimanche encore

    biennale1.JPG

    Wiliam Geffroy

    Les poulpes y côtoient les méduses…

    Leur savoir-faire est étonnant. 32 artisans verriers, belges et internationaux, exposent leurs œuvres jusque dimanche, au Bois du Cazier. Parmi celles-ci, les poissons et mammifères marins du Français William Geffroy.

    «Un miroir de ce qui se fait de mieux en matière d’artisanat verrier. C’est ce vers quoi tend la 1ère édition de la Biennale du Verre contemporain» soulignait Catherine Thomas, Conservatrice du Musée du Verre au Bois du Cazier, lors du lancement de l’événement. Un rendez-vous incontournable pour les professionnels et amateurs du verre. Différentes techniques représentées comme le soufflage, filage, sculpture, pâte de verre, fusing, vitrail,… permettent au public d’admirer la grande diversité des formes et des couleurs ainsi que la force de création que dégage cette matière. «Depuis 1973, année de l’ouverture officielle du Musée du Verre, les techniques, l’histoire et l’art ont toujours été les trois axes majeurs qui ont orienté tant la politique d’acquisition que la programmation culturelle » précisait Ludivine Pire, Conservatrice adjointe.

    biennale2.JPG

    dimension à l’effet loupe

    William Geffroy a fait le déplacement de Lorient (Bretagne) pour cette Biennale. Cet artisan façonne le verre dans la flamme du chalumeau pour créer toutes sortes d’animaux marins : méduses, poulpes, oursins et autres,…Ce dernier opère comme un scientifique qui prélève des échantillons marins pour constituer une collection. Parcourant les océans, les aquariums d’Europe et les museums d’histoire naturelle, il immortalise les espèces en leur donnant un aspect vivant et une dimension à l’effet loupe. William Geffroy privilégie la singularité formelle de chaque animal pour obtenir un large éventail de styles et de matières ou la couleur sublime chaque création. Sa collection «Os de verre » donne de la légèreté et de la transparence aux sculptures tout en laissant une sensation de mouvement et de vie. Chaque pièce unique est construite comme un court poème qui restitue l’immense émotion de l’artiste face à la curiosité, de l’animal, du fond marin, de la rencontre, et le synthétise au seins d’une pièce unique en verre. A voir ce dimanche de 10h à 18h au Bois du Cazier. Tarifs : 8 €- 4,50 €. Moins de 6 ans : gratuit. 071/ 88 08 56 JEAN-CLAUDE HERIN

    biennale3.jpg

    De belles œuvres à découvrir

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • COUPS DE COEUR DU WEEK-END

    laforge.jpg

    Eric Laforge ce soir au Plus Petit Théâtre du Monde

    Ce week-end voit quatre troupes carolos proposer leur dernier spectacle de la saison ! La culture rayonnera aussi à Thuin et à Pont-à-Celles.

    Récit/quiz musical

    Le Plus Petit Théâtre du Monde (à voir !) propose un récit par Eric Laforge : «Le Rock et les femmes», le 17 mai à 20h. La voix du Morning Club sur Classic 21 va raconter en live ce que l’histoire officielle du rock ne dit pas toujours…Le 18 mai à 20h : plongée dans la culture rock avec un Quiz Rock&Guinness.   Deux belles soirées en perspective au 11, rue Larmoulin à Pont-à-Celles. P.A.F. 15 €. Infos et réservations : 0478/65 91 92.

    Spectacles

    «Marius, Fanny, César» : César tient un bar sur le port de Marseille avec l'aide de son fils de 23 ans. Amis d'enfance, Fanny et Marius s'aiment, mais Marius rêve surtout de prendre la mer... Pagnol, La Provence, son accent, son pastis, ses grillons, sa bouillabaisse, la lavande, ses répliques cultes : «Tu me fends le coeur…», seront au coeur de la célèbre trilogie sur la scène du Théâtre Marignan, 53 à Charleroi. Une fresque à (re)découvrir ensemble jusqu’au 9 juin pour aborder l’été avec rire et tendresse sous le soleil carolo provençal….par la troupe de Cabaret 2000 au Jeu/ven/sam : 20H30- Di/ 16h30. Tarifs : 17 à 10 €. Infos et réservations : 0495/10 20 14 .

    «Le béret de la tortue» de Jean Dell et Gérard Sibleyras, par les Molières et Mocassins. Trois couples d’amis louent ensemble une villa pour des vacances dans le Sud de la France, en bord de mer. La cohabitation tourne rapidement au vinaigre. A voir du 17 mai au 9 juin, les ve/sa à 20h et les di/16h + Je 6/6 à 20h au Petit Théâtre de la Ruelle, place Ed.Gilles à Lodelinsart. PAF 16 à 9 €. Infos et réservations : 0474/388 032.

    «Le Nègre» par la troupe Comédia 77-Un «nègre» s’introduit chez l’homme dont il écrit les mémoires et, pour étoffer son livre, sème la panique dans sa vie, son métier, ses amours,…Une pièce de Didier Van Cauwelaert. Les 17,18,19,23,24 et 25 mai : Je 19h30- Ve/Sa : 20h30- Di/15h- Au Poche, rue du Fort, 70 à Charleroi. 14 à 10 €. -12 ans: gratuit. Réservations : 0497/132 653 

    «Les 3 Coups font du ski». 2 ans après une hilarante et folle croisière, la troupe des 3 Coups invite le public à leur second cabaret enneigé de fous rires et d’émotions. Jusqu’au 2 juin, les ve/sa à 20h30 et di/16h à la Bouteillerie, bd du Nord à Fontaine l’Evêque. PAF : 11 €. Infos et réservations : 0485/991 530.

    Association/Folklore

    Les SR Lanciers de Heigne organisent un souper le 18 mai à 19h à la Maison pour tous, place du Ballon, 43 à Jumet. Tarifs : 20 €-12 €. Inscriptions : page Facebook.

    Concert/Exposition

    L’artiste Sou (prononcez Sho-ou), propose un récital de chansons puisées à divers endroits d’une poésie dont le Portugal est la source. Par le biais de ce tour de chant, il s’empare de sa culture d’origine et revisite un patrimoine traversé par des chansons traditionnelles + expo intitulée «Points de vue en regards» consacrée aux dernières oeuvres de Jean-Yves Staffe, un voyage entre peintures et art verrier. Le 18 mai à 20h à la Galerie Antécédence, rue Diale Colas, 5 à Thuin. Infos : 071/51 00 60-0477/55 89 29.  

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • SPECTACLE- Le Vaudeville à la Ruche Théâtre: le nouveau Pignon arrive dans "Cher trésor"

    pignon1.JPG

    Entre le chômeur et l'inspecteur des finances; deux styles que tout oppose...

    Réalisateur, scénariste, producteur, dialoguiste et dramaturge français,   Francis Veber est connu surtout au cinéma avec « Le jouet », «La chèvre », «L’emmerdeur», … et au théâtre/cinéma avec «Le dîner de cons». Une autre de ses pièces est présentée en exclusivité à Charleroi : «Cher trésor» (écrite en 2012), un titre à double sens… qui fait référence aux sentiments amoureux mais aussi à l’argent !

    Dans la peau de François Pignon, chômeur depuis deux ans, le comédien carolo Judicaël Vlieghe, dont c’est la première collaboration avec la troupe du Vaudeville, tire admirablement son épingle du jeu, en transportant le public du début à la fin. Son jeu est très naturel, et on appréciera une petite performance physique ! Pignon vit dans l'appartement de son riche parrain, M. Joinville, chez qui sa mère a travaillé autrefois comme femme de ménage... Il appelle alors à la rescousse un vieil ami de la fac qui occupe un gros poste dans une banque, mais ce dernier refuse de l'aider. Enfin, pour couronner le tout, sa femme, Marie, l'a quitté pour un autre homme... Pignon, saisi d'une idée fulgurante, comprend que s'il est soumis aux foudres de l'inspection des finances, prendra de l'importance aux yeux de son entourage, et se remettra peut-être à exister aux yeux de certaines personnes. Si on le contrôle, c'est qu'il a de l'argent caché.

    Le stratagème va fonctionner au delà de ses espérances ! Une comédie dont la morale est que ce n’est pas le fait d’être riche qui compte, mais le fait que les autres vous croient riche !

    «Cher trésor» par la Compagnie du Vaudeville. Une production de la Ruche Théâtre. Mise en scène d’Alain Lackner. Avec également Alain Lackner, Giuseppe Maglieri, Annick Poulain, Angelica Ferullo, Alexandra Verbelen et Jean Plaisant. Tarifs : 15 €. A voir jusqu’au 26 mai à la Ruche Théâtre, 1, Avenue Meurée à Marcinelle. Je/ve/sa à 20h30 et les di/16h30. Infos et réservations : 0473/39 00 82 ou www.laruchetheatre.be  J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire