Cultures - Evénements - Page 2

  • POCHE THEATRE- "Noces de vent" est rejoué du 3 au 6 octobre

    noces.jpg

    Au vu du succès de la création en 2018, "Noces de vent" , comédie déjantée, est rejouée au Poche.

    C’est l’histoire singulière de quatre frères et soeur qui se sont mariés le même jour. Léopold, Albert, Baudouin et Astrid vous convient à fêter avec eux, dans le château familial décati, leur dixième anniversaire de mariage. Non-dits, orages, casseroles et déballages en tous genres rythment ces «Noces de vent».

    « Une tragi-comédie drôle, efficace, grinçante »

    « Des phrases qui tuent, des gestes qui sauvent, des folies ordinaires traversent avec bonheur cet étrange anniversaire »

    Réservation . 0496 77 44 17 . theatre2000@hotmail.com

    Les 3/10, 4/10, 5/10 à 20:30 – Le 6/10 à 16:00.

    13 € | prévente10 € | -26 ans 10 € | prévente 8 € (préventes jusqu’au 02/12) | Art. 27 1,25 €

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • ROMAN- "L'affaire Boris " de Frédéric Beth

    boris.JPG

                                        Frédéric Beth : « La police belge n’a rien à voir avec la série des Experts ! »

    L’auteur y raconte la descente aux enfers de son héros, proche de la sienne.

    CHAPEAU :

    S’inspirant librement de l’affaire Younes, Frédéric Beth (47 ans) de Montignies-sur-Sambre situe en terre carolo une bonne partie de l’action de son premier roman : « L’affaire Boris ». L’écriture est devenue une forme d’exutoire pour ce jeune retraité de la police belge, qui a été victime d’un burn out.

    « La fourgonnette Peugeot blanche se trouvait à l’arrêt dans la file de voitures, Quai de Flandre à Charleroi. En cette fin de mois d’octobre, une pluie fine tombait sur la ville, rendant les façades un peu plus grises qu’à l’habitude ». Ainsi débute « L’Affaire Boris », un roman policier inspiré de faits réels. D’autres endroits ancrent bien le roman dans le Pays Noir : la couverture, illustrant les deux refroidisseurs et l’écluse où a été retrouvé le jeune Boris, une maison inspectée par la police à la rue Lambillotte à Jumet, le ring, l’institut Médico-Légal (Centre de Médecine Légale de Ransart), le laboratoire de la Police Judiciaire Fédérale à Marcinelle,… C’est d’ailleurs dans cette institution que Frédéric Beth a été muté, après avoir travaillé à la capitale. L’engagement de ce « Carolo d’adoption », au service de la justice, remonte en 2003. La police fédérale engageait du personnel civil.C’est en ses qualités de photographe que Frédéric a fait ses armes comme expert en empreintes digitales au service d’identification judiciaire à Bruxelles.

    actif dans l’enquête sur « L’Affaire Younes »

    Mais sa mission vire rapidement au cauchemar. « Au départ, en réalisant des fiches décadactylaires, je me définissais comme un artisan. Malheureusement, les missions que l’on me confiait s’apparentaient plutôt à du travail à la chaîne. Je me suis retrouvé à aligner des statistiques ou à coller bêtement des étiquettes sur des classeurs » confie-t-il. « Ici, on n’est pas du tout dans la série des Experts Miami, où Horatio Caine arrive sur la scène de crime avec ses lunettes de soleil. Non, nos véhicules sont vieux, les roues sont lisses, il manque du liquide de refroidissement dans le lave-glace,… Et puis, j’ai subi des pressions psychologiques de la part d’un supérieur. C’en était trop !J’ai fait un terrible burn out. L’écriture de « L’affaire Boris » a été pour moi une forme d’exutoire ».

    Le roman est librement adapté de l’affaire de Younes, jeune garçon retrouvé mort dans la Lys, le 10 novembre 2009. Frédéric Beth a, lui-même, participé activement sur le terrain dans l’enquête de la disparition de l’enfant. Tous les noms des personnages ont été transformés. Boris, par exemple, fait directement référence à Younes.

    « Le héros du livre, Sébastien Jannin, assistant en laboratoire, c’est un peu moi » poursuit Frédéric. « Je compte écrire deux autres ouvrages en parallèle pour y dénoncer notamment les conditions de travail dans la police. Mes livres vont déranger, c’est sûr ».

    L’ouvrage était présenté à Livre ou Verre, au Passage de la Bourse à Charleroi. Des extraits du livre étaient présentés par l’auteur, qui se prêtait volontiers à un échange sous forme de questions-réponses avec les lecteurs. « L’affaire Boris » à Lilys Editions ASBL, 482 pages, 24 €. www.LilysEditions.com- LilysEditions.shop. JEAN-CLAUDE HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • THEATRE MARIGNAN- "Le Kangourou" de Patrick Sébastien en exclusivité belge !

    kangourou1.JPG

    kangourou3.JPG

    Qui choisir entre la sexy Mélanie... ?

    kangourou2.JPG

    kangourou4.JPG

    et... Hélène, sn "opposée" ?

    « Le Kangourou » de Patrick Sébastien est une exclusivité au Théâtre Marignan. Le comédien Antoine Vandenberghe, acteur de la première distribution, fait découvrir à présent cette pièce au public carolo !

    Voici 10 ans, Antoine Vandenberghe, comédien de la troupe carolo Cabaret 2000, avait partagé l’affiche du « Kangourou », lors d’une tournée en France, avec l’interprète de « Il fait chaud ! » et du « Petit bonhomme en mousse ».              

    Si Patrick Sébastien, à la fois homme de télé et de théâtre, imitateur, chanteur, écrivain, comédien, humoriste,… n’est pas physiquement présent à Charleroi, (peut-être viendra-t-il voir le spectacle chez nous, on ne sait jamais?), son ombre, par contre, plane durant toute la pièce du « Kangourou », rejouée au Théâtre Marignan. C’est l’originalité du spectacle dans sa version actuelle: du théâtre dans le théâtre ! A maintes reprises, les comédiens carolos interrompent leur jeu pour signaler au public qu’ils jouent dans une pièce de Patrick Sébastien, et s’appellent dès lors par leur vrai prénom ! Le public identifiera facilement quelques titres des chansons de l’ex-présentateur des « Années bonheur » et du « Plus grand Cabaret du monde », reconnaîtra son franc-parler (certains mots sont assez crus !), et ne sera pas surpris par son humanisme et son bon cœur. Le message principal du spectacle est d’ailleurs : « L’amour doit être plus fort que le pouvoir, de l’argent en particulier ».

    C. Michel et L.Onkelinx s’y invitent !

    Antoine Vandenberghe interprète Fabien Delorme, un homme d’affaires écorché, qui transportera les spectateurs dans une leçon de vie, à travers un vécu que l'on ressent, avec des moments d'émotion, d'indignation, de rire et de tendresse. Après l’annonce par Michel (Jean-Charles Gosseries), son ami médecin, d’une maladie ne lui laissant plus que 6 mois à vivre, ce chef d’entreprise veut passer le reste de sa vie dans les bras d’une femme très aimante, à qui il lèguera sa fortune. Il organise pour cela un casting dans la salle du Marignan ! Se lèveront la jeune très sexy Mélanie (jouée par Elise Maroquin, l’arrière-petite-fille du chansonnier Bob Dechamps) et Hélène, son «opposée » (jouée par la très délirante et talentueuse Isabelle Hauben, comédienne fidèle au Comédie Centrale). Lola Destercq (elle joue Simone et sa fille Sarah, parce que ça coûte moins cher à la production !) et Angelica Ferullo (Isabelle, l’ex-femme de Fabien) achèvent la distribution.

    Ici, on notera quelques références et noms 100% belges : l’affaire Publifin, Charles Michel, Laurette Onkelinx, Elio Di Rupo, notre couple royal Philippe et Mathilde, dont les portraits ornent le mur central !,… « Le Kangourou » de Patrick Sébastien est à voir jusqu’au 13 octobre au Théâtre Marignan, bd Tirou, 53 à Charleroi. Tarif : 18 à 13 €. info@theatremarignan.be- 0495/10 20 14. JEAN-CLAUDE HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Le Théâtre de l'Ancre devient une ruche !

    ruche.JPG

    L’Ancre devient une Ruche ! Le slogan : manger mieux, manger juste. Il suffit de commander en ligne et de chercher la livraison le vendredi.

    Des fruits bio de la SPRL Edgard à Nalinnes, de la viande de la ferme de l’Escavèche à Ragnies, des produits laitiers de la ferme du Lumsonry à Tarcienne, des cosmétiques éco-responsables des Huardises à Maisières, des céréales en provenance de Mettet,… En adhérant à « Une ruche qui dit Oui ! », un réseau de communautés d'achat direct aux producteurs locaux, tous ces produits que l’on vend généralement sur les étals de marchés se trouvent à présent aussi à l’Ancre.

    « Dans un théâtre qui, à travers ses spectacles, prône des valeurs telles que la citoyenneté, le respect de l’environnement,  l’éco-responsabilité,…il nous semblait important d’être actifs dans ce type d’activités. Nous ne nourrissons pas que l’esprit, mais aussi le corps, de manière saine et bonne pour la planète » précise Noémi Haelterman, chargée de communication. « C’est pratique, j’ai pris l’habitude de venir ici, chaque semaine » souligne Laurence, une habitante de Mont-sur-Marchienne.

    rencontre directe avec les producteurs

    Le principe est simple. Sur le site, le consommateur a accès aux offres des producteurs de la Ruche et peut commander ce qu’il veut : légumes, frais, fruits, produits laitiers, viande, boissons, pain,…. Le vendredi, il peut récupérer sa commande à L’Ancre (122, rue de Montigny à Charleroi), entre 16h30 et 18h30, et rencontrer les producteurs. Tout est payé d’avance : l’argent ne circule donc pas, ce qui favorise aussi la convivialité.

    Les achats rémunèrent justement le travail des agriculteurs et des artisans qui perçoivent 80% du prix de vente qu’ils déterminent eux-mêmes. Renouer avec le monde rural, mettre les mains dans la terre, échanger avec ceux qui nous nourrissent sont aussi des objectifs de ce réseau qui se construit jour après jour avec plus de 100 ruches et plus de 1000 producteurs en Belgique. « A l’avenir, nous diversifierons encore les produits, comme le jus ou encore le miel » précisent Momo et Alexandre Primez, coordinatrices pour Charleroi. Infos et dates : facebook/laruchedelancre- laruchedelancre@gmail.com- 0496/65 65 35.

    JEAN-CLAUDE HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • 2ème édition du Pôle Pastur !

    commerçant1.JPG

    Les commerçants de l'Avenue Paul Pastur tous unis !

    commerçant2.JPG

    commerçant5.JPG

    commerçant3.JPG

    Vendredi soir, des commerçants appartenant à Fox & Cie (magasin de jeux), 02 Max (spécialisé dans la course à pied), La Vigneraie, la librairie Huwart, Morgan Optic, Illico (design ludique), Cobalt (vêtements et prêt-à-porter), la banque Belfius, ainsi que Xavier Canonne, directeur du Musée de la Photographie, mettaient sur pied une nouvelle édition des Apéros « Pôle Pastur », dans les jardins du Musée de la Photographie. Le point commun ?

    Tous ces établissements sont situés à l’Avenue Paul Pastur à Mont-sur-Marchienne, une artère particulièrement dynamique. La fête battait son plein avec des bars à champagne, food trucks, DJs, concert des Francis, Francis,…

    « L’entente entre nous n’est plus à démontrer. Nous avons commencé par un petit apéro de quartier, qui a grandi par la suite » signale Xavier Payen de Fox. « Nous ne voulions pas une braderie traditionnelle (L’Union des Commerçants fait très bien ça !), mais plutôt un événement qui a pour but de valoriser la commune de Mont-sur-Marchienne ». JCH

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • Rideau sur l'expo "Le roman photo"- Musée de la Photographie

    romanphoto.JPG

    Photos: J.C.Hérin

    romanphoto2.JPG

    L'expo consacrée au roman-photo au Musée de la Photographie s'est achevée aujourd'hui

    140.JPG

    135.JPG

    120.JPG

    Prochain vernissage: le samedi 28 septembre à 19h.

    L'expo « Photographie, Arme de Classe » fait explorer tous les aspects de la photographie sociale et documentaire des années 30 en France et en Belgique. Du 28 septembre 2019 au 19 janvier 2020 au Musée de la Photographie de Charleroi.

    Une sélection de 100 oeuvres et de 40 documents de tous genres s'assemblent pour vous permettre de (re)découvrir la photographie sociale et documentaire sous un angle neuf.

    La représentation de l’ouvrier en lutte pour le collectif et les stratégies de la presse de gauche sont des thématiques étudiées au sein de l'exposition.

    Parmi les artistes exposés, retrouvez de grands noms de la photographie tels Cartier-Bresson, Gisèle Greund, Willy Ronis et bien d'autres.

    Venez passer un moment culturel et historique intense dans un monde en noir et blanc, au Musée de la Photo de Charleroi.

     

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • POCHE THEATRE- Le silence de la mer, ce WE

    « Bousculons les habitudes ». Tel est le slogan de la Compagnie Dérisoir’ (ne dites plus Dérisoir’ Prod ) qui, sous la direction de l’auteur, metteuren scène et comédien carolo Jérôme Roose, propose 5 spectacles de fond et de divertissement au Poche Théâtre.

    Du 19 au 22 septembre : « Le silence de la mer » de Vercors et J.Mercure. Quand un officier nazi rencontre une jeune française. Le silence se fait de mise avant de démarrer une belle histoire d’amour. Un spectacle émouvant, romantique.

    mer2.jpg

    038.JPG

    "Le silence de la mer " adaptation théâtrale du roman de Vercors

    Du 21 au 24 novembre : « Le diable rouge » d’A.Rault. Amour et politique. Rien ne change depuis Louis XIV, on vole les pauvres toujours plus. Comment le cardinal Mazarin assure son pouvoir. Une comédie historique qui amènerait à la révolution ?

    Du 16 au 19 janvier 2020 : « Underground » (L’Avare) de Molière. Et si l’avare vivait dans une vieille station de métro désaffectée ? Une manière de visiter un classique en dehors des fanfares et costumes de l’époque.                     

    Du 9 au 12 avril : « Le Collier rouge », une création du Carolo Maurice Lebrun. En été 1919, Morlac, un héros de la Première guerre mondiale emprisonné raconte son parcours au juge militaire chargé de son procès. Il est accompagné de son chien à qui il a donné la Légion d’Honneur pour bravoure.

    dérisoir1.JPG

    Maurice Lebrun à gauche

    Du 18 au 21 juin : « Sur un air de Lalaland » de D.Chazelle et J.Roose. Une comédie musicale. Quand deux jeunes artistes s’aiment. Ils vont vivre une magnifique histoire d’amour. Mais l’amour est-il compatible avec le métier d’artiste ? Seb est pianiste et Mia est actrice. Des chansons, des danses et du jazz !

    A partir d’octobre 2019, nouvelle version des Lundis du Poche !

    Retrouvez également les comédiens de Dérisoir’ les 1 et 2 novembre, 22 et 23 février et 23 et 24 mai lors des pass’découvertes. Abonnement Dérisoir’: 50 €. Réservations : 0476/874 680. Derisoirprod@hotmail.com – ou page Facebook.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI - Théâtre Marignan: défilé de mode multiculturelle

    défilé4.JPG

    défilé3.JPG

    défilé1.JPG

    défilé2.JPG

    défilé10.jpg

    Jérémy, fils de Jacky Druaux, défilait également

    Samedi soir, se déroulait au Bar (bien rempli pour l’occasion) du Théâtre Marignan le premier défilé de mode interculturelle : « Just wax it ! », présenté par le comédien Jacky Druaux. Le wax, c’est ce tissu coloré et chamarré, qui se taille de manière moderne, tout en gardant quelque chose de l’Afrique ancienne. 20 mannequins semi-professionnels, parmi lesquels Seyda, Elise, Jérémy, Paloma, Renaud, Mariana, Ruth, Joyce, David, Sabrina,… défilaient  au service des stylistes de Mangue Citron, Made in Mags, la Maison Marceau et Infor Couture.

    70 modèles de vêtements étaient portés. Une partie des 8 € du prix d’entrée était reversée au profit de l’A.F.E.D.E. « Cette association lutte contre les violences faites aux femmes et, en particulier, contre le viol utilisé comme arme de guerre au Kivu et dans l’Est de la République Démocratique du Congo » précisait Maddy Tiembe, membre de cette ASBL, avant le défilé.  J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • MARCINELLE- Années folles à la Ruche Théâtre

    folles3.JPG

    folles4.JPG

    folles6.JPG

    folles2.JPG

    Caroline Dumont: le plaisir de se replonger dans les années folles

    La Ruche Théâtre est aujourd'hui le plus ancien théâtre encore en activité à Charleroi. Samedi, son centième anniversaire était fêté au Blue Bar dans une ambiance « années folles » qu’auraient adoré Joséphine Baker ou encore Mistinguett ! Plus de 80 % du public s’étaient costumés comme dans les années 20. Les bras bougeaient dans le sens opposé des pieds, les corps se trémoussaient avec ardeur, les jambes donnaient des coups de pied, les visages affichaient une large sourire… La soirée se poursuivait avec Big Apple Jazz Band : une voix exceptionnelle, des arrangements vibrants et touchants, tous les classiques du jazz et de la soul. J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • NOUVELLE SAISON A L'ANCRE

    estivants.jpg

    Les Estivants

    Le ton de la programmation 2019-2020 de L’Ancre était donné dimanche par une ouverture placée sous le signe du renouveau, avec, en clôture, un concert du groupe féminin très vitaminé des « Trash Croutes ».

    La nouvelle saison de L’Ancre vaut vraiment le détour par ses Créations, qui constituent, en quelque sorte, l’ADN de ce théâtre résolument tourné vers les questions de la société contemporaine. Depuis ce mardi, au PBA Hangar, les « Estivants » invitent le public à la table d’une bande d’amis, petits bourgeois de l’intelligentsia russe. Mais derrière les bavardages, transparaissent leur nervosité et leurs doutes… Le Collectif Mensuel revient, du 21 au 24 octobre, avec « Sabordage ». La vision d’une ile qui s’annonçait paradisiaque vire rapidement à une descente aux enfers ! Suivront : « Arlequin », du 20 au 29 novembre, « Work », les 11 et 12 février, « Le Bousier », du 18 au 21 février, « Carnage » les 3 et 4 mars, « La Cour des Grands » du 9 au 12 mars, « Robin et Marion » du 17 au 20 mars,… Reprise du « Grand Feu » en hommage à Jacques Brel, disparu il y a 41 ans, et de L.U.C.A. présentés au Festival d’Avignon. Un Focus « Hétéroclite » explorera le plaisir sans tabous du 11 au 16 novembre. En février/ mars, le 7èmeFestival Kicks !/Regard(s) met l’accent sur l’adolescence et de ses refuges. Notons aussi des apéros-lectures, des stages et ateliers,… « Cette saison sera particulière et inoubliable, puisqu’elle sera la toute dernière dans nos murs » signale Jean-Michel Van Den Eeyden, directeur. « Nous allons tout déconstruire pour mieux reconstruire… sans mode d’emploi, sans réponse toute faite, mais en tentant d’ouvrir de nouvelles perspectives pour voir naître le futur Théâtre de l’Ancre. » Infos et réservations : 071/314 079. www.ancre.be

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • MARCINELLE/BOIS DU CAZIER- Expo: "Défense de jouer !"

    jouer1.JPG

    6 adolescents ont perdu la vie, lors de la catastrophe du Cazier en 1956. Si le travail des jeunes est actuellement réglementé  en Belgique, il n’en est malheureusement pas de même dans une bonne partie du monde. L’exposition « Défense de jouer » en est l’illustration.

    Richard (11 ans), Azizullah (12 ans) et Alberto (14 ans) habitent à des milliers de kilomètres les uns des autres. S’ils ont peu de chances de se rencontrer, ils sont confrontés tous les trois, de longues heures durant,  à des tâches répétitives et exténuantes: le premier, sur un site minier au Congo RDC trie la roche à la recherche de cobalt. Le deuxième passe 13 heures par jour à tisser des tapis en Afghanistan, tandis que le troisième a quitté les bancs de l’école pour couper des cannes à sucre en Bolivie. Aujourd’hui, dans le monde, et comme jusqu’il y a un siècle en Belgique, des millions de jeunes sont privés de leur enfance, de leur santé et de leur dignité.

    jouer6.JPG

    Intertitre : sécurité au travail et migrations

    L’année 2019 est marquée par le 30èmeanniversaire de la Convention Internationale des Droits de l’Enfant. « C’est dans ce cadre que le Bois du Cazier, qui a adhéré à la Coalition Internationale des Sites de Conscience visant à connecter les luttes du passé aux initiatives citoyennes en faveur des Droits de l’Homme, présente l’expo « Défense de jouer » soulignait, lors du vernissage, Jean-Louis Delaet, directeur du Cazier.

    jouer4.JPG

    « Les thèmes emblématiques qui ont été retenus sont la sécurité au travail et les migrations. Plus que jamais, notre institution est ancrée dans la réalité du monde moderne et entend montrer aux jeunes générations le chemin parcouru en matière de condition de travail dans le monde de l’industrie. Nous sommes prêts à contribuer à l’effort international pour limiter le travail des enfants au niveau mondial : 152 millions d’entre eux  y sont astreints actuellement».

    jouer2.JPG

    jouer3.JPG

    plongés dans une mine d’or au Ghana

    Les dispositifs de l’expo se déclinent en 5 espaces. Après avoir découvert  des portraits audio, vidéos, photos et témoignages d’enfants d’hier et d’aujourd’hui, les visiteurs seront sensibilisés à la pénibilité du travail infligé, à travers diverses manipulations : déplacement d’une brouette et d’un sac de 20kg, fabrication de briques et de pétards, tissage d’un tapis, triage de cailloux,… Une plongée en réalité virtuelle dans une mine d’or au Ghana est prévue.

    Enfin, un mannequin « adolescent » permettra de faire le lien entre les habitudes vestimentaires, alimentaires, technologiques des jeunes et le travail des enfants dans diverses parties du monde. Des débats seront également mis sur pied. L’expo : « Défense de jouer » est à voir au Bois du Cazier jusqu’au 8 décembre 19, rue du Cazier, 80 à Marcinelle. Ouvert tous les jours sauf le lundi. Du mardi au vendredi : de 9h00 à 17h00. Samedi et dimanche : de 10hà 18h. Tarifs : 8 à 4,50 €. info@leboisducazier.be- 071/88 08 56.JEAN-CLAUDE HERIN

    jouer5.JPG

    démonstration de tissage par Christine Van Beuer, élève à l’Académie des Beaux-Arts de Charleroi. Avec Jean-Louis Delaet, à gauche.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements, Découvre-Net 0 commentaire
  • OUVERTURE DE SAISON A L'ANCRE !

    Le public a découvert la programmation 19-20 de l'Ancre dans une ambiance K-Way / Kawaii !!!kawaii.JPG

    kawaii1.JPG

    kawaii3.JPG

    kawaii2.JPG

    kawai8.jpg

    kawaii4.JPG

    ¨Le groupe féminin "Trash Croutes" a mis le feu !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements 0 commentaire
  • BOIS DU CAZIER - Expo "Défense de jouer"

     

     
     
    How you can help - kids reading at school
     

    Une exposition à visiter du 14 septembre au 8 décembre

    Découvrez le travail des enfants à travers le temps et le monde. Une exposition didactique et interactive qui pose un regard choc sur cette question de société.

     
     

    Selon un rapport de l’OIT de 2016, il existe 152 millions d’enfants travailleurs dans le monde dont plus de la moitié exposés à des travaux dangereux. Les enfants sont aujourd'hui occupés dans les mêmes secteurs industriels qu’hier en Europe, lors de la Révolution industrielle.

    Pourquoi ces enfants travaill(ai)ent ? Quelles sont leurs conditions de vie et de travail ? Et comment peut-on agir en tant que consom’acteurs ?

    Les portraits audios, vidéos, photos et témoignages, les manipulations diverses, les installations et la réalité virtuelle aideront à répondre à ces questions et à (r)éveiller nos consciences.

    Vous êtes également les bienvenus au vernissage qui aura lieu ce vendredi 13 septembre à 18h30. Un vernissage garanti 100% "fairtrade" avec Ethiquable.

     
     
     
     
    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • COUPS DE COEUR DU WE

    Festival

    Le 13 septembre, l'église Saints-Pierre et Paul, à la place de l’Hôtel de Ville, accueillera, pour la quatrième fois, le Festival d'Orgue de Châtelet pour un concert de chorale et orgue : "L'Ensemble Vocal Pays Noir", dirigé par Guillaume Houcke avec aux claviers Aurélien Fillion. Au programme : Bach, Haëndel, Schubert, Fauré, Britten, Bridge, Rutter... Le festival se poursuit le 4 octobre avec Thierry Smets, organiste titulaire, et le 18 octobre avec Yoann Tardivel, Bruxelles. Participation aux frais : 10 € par concert ou 25 €  pour l'abonnement. Les concerts ont lieu à 20h15’. Pour toute info : http://festival-orgue-chatelet.e-monsite.com/

    Marche

    Pour la 15ème année consécutive, une compagnie en costumes traditionnels annoncera, le 14 septembre, et accompagnera, le 15 septembre, la Procession religieuse dédiée au Bienheureux Richard à Beignée. Le 14 septembre: en plus d’une bénédiction à 15h30 et d’une retraite aux flambeaux, plusieurs haltes jalonneront l’itinéraire jusqu’à la Salle l’Elysée où sera proposée une soirée festive. Le 15 septembre : les moments forts seront l’offrande, le bivouac de midi, la messe à 15h et la Procession à 16h.

    Portes Ouvertes/Spectacles/Animations

    Qui dit début de saison, dit dimanche de fête à L’Ancre ! Chillez dans les jardins en découvrant la programmation 19-20 dans une ambiance K-Way / Kawaii !!! Au programme : présentation de saison avec les artistes à 15h30, ateliers de yoga décalé, extraits de spectacles, espace enfants / babysit (dès 3 ans) & animation « Crée ton théâtre en carton » à 15h30 (places limitées à 15 enfants), jeux vidéo « made in Japan », atelier origami, karaoké, bars à gin et whisky, food & drinks,… Le concert des Trash Croutes à 19h45 ! Ouverture le 15 septembre à 13h à L’Ancre, rue de Montigny, 122, Charleroi, info@ancre.be. 071/31 40 79. Gratuit.

    Ecologie

    Une Journée de l’Environnement, de la Mobilité et de la Culture aura lieu à la Drève Sainte-Rolende à Villers-Poterie, le 15 septembre, de 10h à 18h. Programme complet sur la page Facebook- Service Environnement

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements 0 commentaire
  • LA RUCHE FETE SES 100 ANS. SOIREE CABARET LE 14 SEPTEMBRE

    La Ruche Théâtre, lieu mythique, véritable creuset culturel et associatif de sa région, est plus vivant que jamais. Rénové et rouvert en 2009, il propose depuis dix ans une programmation variée de théâtre, d’humour, de musique, de comédie musicale, d’impro.

    Années folles.png

    A cette occasion retour aux sources avec une soirée Années Folles digne des 100 ans de notre magnifique Ruche! Vivez au rythme des Années Folles avec Big Apple Jazz Band! Dress Code: Année 1920.

    Un salon photo sera à disposition toute la soirée pour vos plus beaux clichés !

    Possibilité de réserver une table avec Champagne par téléphone uniquement : 0473/ 39 00 82.

    Le Big Apple Jazz Band est fait pour vous : une voix exceptionnelle, des arrangements vibrants et touchants, tous les classiques du jazz et de la soul dans une ambiance intime et feutrée. My Baby Just Cares for Me.Musiques et chansons qui retracent l'historique de ces années incontournables. Sortez vos perles, pendentifs et chapeaux ! Sans oublier le pot de gel et que ça brille !

    SOIRÉE ANNÉES FOLLES + PROSECCO + AMUSES BOUCHES: 20€.

    Production La Ruche Théâtre Création des lumières Amaury Dubois. Pour gagner 20% sur vos entrées, n'oubliez pas votre Pass Partout: www.laruchetheatre.be/pass-partout.html

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire