Coup de coeur - Page 4

  • CHARLEROI : Températures exceptionnelles pour la Brocante des Quais !

    kora5.JPG

    kora4.JPG

    Samedi, en fin d’après-midi, la Brocante des Quais et la Fête de la musique, organisées conjointement, ont eu un effet attractif à la Ville Basse.  Si la météo joue encore de ses charmes, la barre des 100 000 personnes pourrait facilement être atteinte, dimanche soir.

    kora1.JPG

    Philippe et Thomas: " des objets qui ont une âme"

    Ouf ! Les températures caniculaires ne sont prévues que pour le milieu de la semaine prochaine. Les visiteurs peuvent donc encore bénéficier d’une douce chaleur pour la Brocante des Quais et la Fête de la Musique. Parmi les objets, on trouve bien sûr un peu de tout, c’est le principe d’une brocante !

    Remarquons tout de même que certains exposants proposent des pièces qui sortent du lot, parce qu’elles ont une âme. C’est le cas de Philippe Jakubczyk qui tenait, jusqu’en 2010, la boutique « Alieu Suso Shop », au Boulevard Tirou. (Ses clients le connaissent bien, car il offrait l’apéro tous les jours sur le temps de midi !) Ce Gerpinnois et son fils Thomas exposent toutes sortes d’objets devant la Maison du Hainaut. « J’ai beaucoup bourlingué : Togo, Sénégal, Burkina Faso, Cameroun, Benin,… Durant de nombreuses années, j’ai acheté  en Afrique pour revendre en Europe » signale-t-il. « Parmi les pièces, je possède une kora (luth à 21 cordes) assez exceptionnelle, car elle a appartenu à Alieu Suso, un grand maître luthier en Gambie, des bronzes (cires perdues)d es Dogons au Mali, des statuettes vaudous,… Je ne m’interdis aucune pièce, sauf certains objets de culte qui font l’interface entre le monde des anciens et des vivants ».

    druauxbrocante.JPG

    Jacky Druaux, chineur invétéré

    Jacky Druaux est ce qu’on appeler un chineur de la première heure. Cela fait déjà de nombreuses années que le comédien carolo de Cabaret 2000 et responsable de la Communication au Théâtre Marignan fouille, farfouille, trie,… pour trouver une pièce qui l’intéresse. « Mon intérêt se porte surtout pour la culture. Je viens d’acheter des ouvrages de contes provençaux et napolitains qui m’inspireront très probablement pour mes prochains spectacles. Amateur de BD franco-belge, je suis à l’affût d’albums de certains auteurs, comme Franz, l’auteur de Jugurtha ou de Lester Cockney. En matière musicale,    je reste attaché au CD. Le son MP3, c’est vraiment pas du tout la même chose ! 

    enterrement… sur la place Verte

    Parmi les visiteurs, certains ont marqué la vie de la Cité comme Etienne Knoops, qui a été conseiller communal de Charleroi de 1964 à 2012. 

    « Je suis à la recherche de vaisselles, de faïences, d’horloges anciennes,… Bon, on ne trouve pas toujours ce qu’on recherche, mais c’est très agréable de se promener sur les quais par un temps pareil. Mon épouse Bernadette apprécie aussi ! » fait-il remarquer.

    kora2.JPG

    Etienne Knoops et son épouse Bernadette

    La Place Verte avec ses chalets est très animée. Elle est traversée par des groupes musicaux qui mettent une sacrée ambiance.

    kora7.JPG

    Parmi les musiciens sur la Place Verte s'est glissé un extraterrestre !

    Lucas et David en font un terrain de jeux avec leur BMX. On assiste aussi à d’autres petites festivités.

    kora6.JPG

    Entourée de ses deux témoins Johnny et Wendy, Bobette, une habitante de Gilly, enterrait sa vie de jeune fille. « Je dois chercher sur la place des personnes qui sont nées la même année que mon futur mari, interroger des personnes âgées qui donnent le secret de l’amour, vendre de petits objets, comme des sifflets, sucettes et autres préservatifs ! ».

    kora3.JPG

    Bobette enterre sa vie de jeune fille sur la place Verte

    La bonne humeur et une part d’insouciance sont vraiment de mise durant trois jours ! JEAN-CLAUDE HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • FETE DE LA MUSIQUE, CE DIMANCHE ENCORE

    Lancement explosif de la Fête de la Musique à Charleroi et dans l’arrondissement, vendredi soir ! A Thuin, les tenanciers se sont réunis  dans le jardin du Mousse-tier. Les festivités se poursuivent dimanche.

    moustier1.JPG

    Les tenanciers thudiniens réunis

    Dans un jardin à proximité de la Taverne du Mousse-tier à Thuin, les gérants  du Mousse-Tier, de l’Escale, de l’Impérial, du Beffroi, du Rapido, de la Casa Nostra, de l’Estaminet et du Tennis Club de Thuin ont uni leurs forces pour mettre sur pied « Thuin s’emmêle ». Leur café respectif est fermé, durant tout le week-end, pour qu’il y ait le plus de monde possible à la Fête de la Musique!

    « On est vraiment content d’être ici. Les examens sont terminés. Il fait beau. La bière est bien fraîche. Que demander de plus ? »     s’exclamaient Pierre et Serge, deux jeunes de Biercée, localité assez proche.                                            

    moustier3.JPG

    Ambiance cool dans les jardins

    Les concerts se déroulaient sous un chapiteau déjà dressé pour la Saint-Roch.

    moustier2.JPG

    Virus: un excellent cover !

    L’affiche était très attrayante avec Back Dead suivi de Virus ( un très bon cover !) et d’une animation DJ en fin de soirée. Samedi, le groupe Tribute Muse débutait les concerts, suivi de Captain Oaet. Ce dimanche, on annonce « Tonton Crevette » à 15h !

    Charleroi n’était pas en reste, avec différents concerts à la station métro/gare du sud, au Mistral, au Kilimandjaro, au Cribbi, à l’auberge de jeunesse, au Nophil, aux Filles d’à côté,…

    L’Eden proposait aussi une belle programmation avec les Great Montain Fire, Run Sofa, Bagarre,… La prestation du groupe anglais « The KVB » a particulièrement conquis le public. Actif depuis 2012, cette formation de rock indépendant britannique joue une musique qualifiée de post-punk, gothique et shoegazing.

    moustier5.JPG

    The KVB: post-punk et gothique

    moustier4.JPG

    La Fête de la musique n’est pas terminée. Ce dimanche : 10h : animations au PBA avec « Dirige ton orchestre », 10h15 : visite guidée technique du PBA et apéro lyrique. A l’Eden : Vide dressing de 13h à 17h. A la Place Buisset : 13h30 : Académies de musique : rythmes du monde. Au Parc de Monceau: 14h30 : ensemble instrumental Roger Tourneur, See you later, Margie|The Stinsons, Fizz et DJ Mix. Au Vecteur : 16h : Gablé Comicolor. Pour toute info : www.fetedelamusique.be  J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • COUPS DE COEUR POUR LE WEEK-END

    charlykingston.jpg

    Charlykingstone: 100 % carolo

    Les Fêtes de la Musique et la Brocante des Quais feront battre le cœur de Charleroi, tout ce week-end marqué par le retour de l’été ! Dans la périphérie également, les animations feront le plaisir de tous

    Découverte

    Le Sommelier du Thé, 51, rue Félix Dutry à Beaumont met sur pied son 3ème WE Découverte. Au programme : dégustation de thé, cuisine indienne, spectacle avec Ashu Devgan (voyage en musique au pays des maharadjahs), bien-être, exposition des tableaux de Isabelle Fagot, le 21 juin de 17h à 22h,  les 22 et 23 juin de 12h à 22h. Gratuit. Pour tout contact : 071/33 09 21.

    Fête de la Musique

    La bonne musique va résonner et se faire entendre partout dans le grand Charleroi et au Centre Ville. Le 21 juin dès 19h à l’Eden, bd Jacques Bertrand à Charleroi : Bagarre + The KVB + Run SOFA + Great Mountain Fire + Black Mirrors. Le 22 juin, à la place Buisset à Charleroi : programme proposé par Charbon actif + Charlykingston + Djembé Mitoussa + Urbanda + TDU avec dès 15h : Déambulation d’Urbanda et Temps Danses Urbaines, Jim, Digital Bastardx Délice, Yingré, Maya, Ballet Deggo, Babelsouk. Le 23 juin : programme proposé par PBA. Dès 13h30 : Académies de Charleroi. Tous ces concerts sont gratuits.

    digitalbastard.jpg

    Digital Bastard

    Soirée/DJ

    Pour fêter les 15 ans de la grande soirée carolo des Années 80 en 2019, les organisateurs convient le public au Dôme, le 22 juin, rue des Olympiades, 2 à Charleroi, pour une soirée spéciale « Années 80 », avec toujours Junior, Foxy et Jean-Luc aux platines en association avec Nostalgie. Prix : 20 €. Prévente : 15 € à la taverne Le Centenaire à Montignies-sur-Sambre et au Circus Bowling à Gosselies. www.soireeannees80.be. Interdit aux moins de 18 ans.

    Folklore

    Le Tour de la Saint Jean est l'occasion de se réunir pour de nombreux Gosseliens, et une vraie procession qui se déroule dans les rues. Plusieurs groupes y participent comme la Fraternité gosselienne, le 112e Régiment de ligne d'Empire, les petites bergères,... Le 21 juin : ouverture des loges foraines. Le 22 juin : 13h : honneur au Tchot. Le 23 juin : Grand Tour. A 6 h15: réunion des pèlerins à l'église et des cavaliers au Faubourg de Charleroi. 6h30: départ du Tour, de la Place des Martyrs à Gosselies. 9h15: messe en plein air à la Chapelle Saint-Jean. 10h30 : départ de la Chapelle. A 11 heures, rassemblement des médaillés au Pont du Carrosse à Gosselies. 11 h 30: rentrée en ville du Tour avec les reliques de saint Jean, encadré par les Bergères, escorté par le 112ème de Ligne. 12h : messe solennelle dans l'église Saint-Jean-Baptiste.

    Danse

    Temps Danses Urbaines organise sa seconde édition de la District East Party (rencontres citoyennes urbaines), sur la place Try Royelle à Gilly, le 23 juin, de 13 à 18h. L’occasion de rassembler les citoyens du District Est ainsi que les acteurs socioculturels et sportifs lors d’un moment festif. Pour tout contact : Camille L’Hoost : 0498/40 92 81.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • CHARLEROI- Poche Théâtre: "L'Ile au trésor" jusque dimanche !

    Le rhum répandra ses effluves sur la scène du Poche dans« L’Ile au trésor » de Robert- Louis Stevenson. La pièce, dernière de la saison, est interprétée par 11 comédiens, dans une adaptation de Jérôme Roose. Tous à l’abordage !

    trésor2.JPG

    Entraînement avec Jean-Michel Werrion

    Le plus grand butin de tous les temps de mémoire de pirate est vivement recherché dans « L’Ile au trésor » !

    Sous la direction du comédien carolo Jérôme Roose, qui a également assuré l’adaptation de l’oeuvre parue en 1883, les célèbres personnages de l’écrivain voyageur Robert-Louis Stevenson reprennent force et vigueur sur la scène du Poche. Et en costumes d’époque !

    Et pour pousser le réalisme encore plus loin, les comédiens se sont entraînés auprès du maître d’armes de la Compagnie de la Licorne : Jean-Michel Werrion, qui a suivi lui-même les enseignements de Claude Carliez, à la direction des combats dans des films avec Jean Marais ou Jean-Paul Belmondo.                    

    L’histoire tient en quelques mots. Second du légendaire Capitaine Flint, le vieux loup de mer Billy Bones laisse derrière lui un précieux parchemin. Et c’est ainsi que Jim Hawkins, le fils de l’aubergiste chez qui le corsaire est venu finir ses jours, hérite de la fameuse carte et se lance dans l’aventure…                

    Le jeune homme partage sa découverte avec le docteur Livesey qui embarque avec lui sur l'Hispaniola à la recherche du trésor. Mais ils ne sont pas les seuls dans cette course.

    Long John Silver souhaite aussi s'emparer du trésor avec l'aide des autres marins du bateau, eux aussi pirates…

    « Ce spectacle, je l’ai voulu très familial. J’ai évité, par exemple, des passages trop brutaux » précise Jérôme Roose, metteur en scène. « Ce qui n’empêche pas de montrer une scène où les pirates bousculent violemment le jeune Jim. La piraterie est vraiment un milieu où l’on ne fait pas dans la dentelle et où l’on ne peut se fier à personne !

    « L’île au trésor » par l’équipe Dérisoir, avec Jérôme Roose, Léopold Colart, Maurice Lebrun, Vivien Charlier, Christian Vanhaudenhuyse, Anthony Pellitteri, José Larcher, Marco Badalamenti, Emmanuel Strobbe, Gilles Fontaine et Jean Plaisant. A voir au Poche Théâtre, 70, rue du Fort à Charleroi, les 21/06 et 22/06 à 20h30 et le 23/06 à 15h. Tarifs : 16€ sur place -13€pré-vente-8€ étudiants. Promo 5€ pour enfants déguisés et animation autour de la piraterie le dimanche à 13h30 (sur réservation). Infos/réservations : 0499/34 39 06. derisoirprod@hotmail.com J.C.HERIN

    trésor1.JPG

    Belle distribution !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI - Eden - Un défilé pas comme les autres !

    grabuge1.JPG

    Vitrine des ateliers de l’Eden, « Grabuge » a clôturé la fin de saison de l’Eden. Avec un défilé vraiment pas comme les autres, signé Daniele Bossi.

    grabuge5.jpg

    Daniele Bossi a créé des tenues originales

    grabuge4.JPG

    A travers un défilé, le styliste carolo Daniele Bossi, animateur au Labo d’Arts Textiles & Upcycling, présentait quelques-unes de ses créations : des tenues originales à base de tissus jaunes (la couleur rappelle le combat mené par les gilets jaunes) et d’origami.

    Quelques femmes du Service Résidentiel pour Adultes Les Oliviers (Soleil Levant à Montignies-sur-Sambre) étaient fières de montrer également leurs réalisations textiles. Parmi les objets représentés, on trouvait des tissus peints, des fauteuils roulants décorés de fleurs, et même un bâton chatouilleur utilisé lors du Carnaval à Charleroi ! « Avec les participantes, nous sommes parties au Musée du Masque à Binche pour glaner quelques idées. Durant toute l’année, j’ai eu beaucoup de plaisir d’éveiller la créativité, à travers mes ateliers » faisait remarquer Laurence Vits, animatrice.

    grabuge2.JPG

    Laurence Vits et des participantes des Oliviers

    Des caisses en carton balisaient le parcours. « Le chiffre 6 est mis à l’honneur dans les créations, puisque il est représenté 3 fois dans l’année de la fondation de la Ville : 1666 » faisait remarquer Peggy Francart, animatrice du Café Tricot.              

    Puis des slameurs de l’atelier/M sont venus dire leur texte. (Pour rappel, des scènes ouvertes de slams de poésie se tiennent une fois par mois dans la brasserie de l’Eden).

    « Depuis quelques années déjà, mon équipe et moi-même avons mis en place un véritable Centre d’Expression et de Créativité, un espace qui est véritablement conçu comme un laboratoire de pratiques artistiques (arts plastiques, textiles, mouvement,… » signalait Fabrice Laurent, directeur. « Faire du grabuge, c’est littéralement foutre le b…. ! C’est aussi prouver que l’inventivité peut aller dans tous les sens ». JEAN-CLAUDE HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • ANCRE- Deux créations de l'Ancre au Festival d'Avignon

     
     
     
     
     
    LE GRAND FEU
     
    JACQUES BREL / JEAN-MICHEL VAN DEN EEYDEN / MOCHÉLAN / RÉMON JR
     
    Après   Nés Poumon Noir, Mochélan, Rémon Jr et Jean-Michel Van den Eeyden
    se retrouvent avec l’envie de se confronter à Brel. À la croisée du théâtre et de la musique,   Le Grand Feu est un rendez-vous avec l’artiste, ses mots,sa pensée.
     
    THÉÂTRE DES DOMS
    5 > 27 juillet à 22h
    (relâches les 10,16 et 23 juillet)
     
     
     
     
    L.U.C.A.
     
    CIE ERANOVA / 
    GREGORY CARNOLI & HERVÉ GUERRISI
     
    « D’où viens-tu ? » En partant de cette question à priori anodine,   L.U.C.A. (Last Universal Common Ancestor)  remonte jusqu’aux origines de l’Homme et explore avec (im)pertinence les notions d’héritage et d’intégration.
     
    LA MANUFACTURE
    5 > 25 juillet à 17h30
    (relâches les 11 et 18 juillet )

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • MARCHIENNE-AU-PONT: Combats de catch au Rockerill !

    catch1.JPG

    au centre de la photo : Pietro Badiali (70 ans) surnommé Python Man. A droite de la photo : Monster MC, catcheur de Montignies-sur-Sambre.

    Au cours du 6ème Rockerill Festival, les concerts ont alterné avec des combats de catch. Avec Jason TNK en vedette !

    catch2.JPG

    Jason TNK prêt à en découdre...

    Au Rockerill, la fièvre du samedi soir se vivait aussi bien dans la salle de concert, où se sont produits plusieurs groupes, que dans la grande salle, autour d’un ring de catch. « Les combats entre catcheurs (un peu comme le jeu de balle pelote) ont fait les beaux jours de Charleroi.

    C’est pourquoi j’ai voulu recréer cette ambiance particulière au Rockerill » expliquait Michaël Sacchi, directeur. La soirée a vu défiler bon nombre de joueurs appartenant au groupe LMC (Lady Man Catch).

    Le public était bien présent, très chaud pour le show. Le carolo Jason TNK défendait son titre. Après 15 bonnes minutes, le champion du club l’emportait haut la main contre son adversaire montois Robby Ken Way.

    catch3.JPG

    « Le catch, je m’y prépare mentalement » signalait Monster LMC (26 ans) de Montignies-sur-Sambre, technicien en électroménager dans la vie. « Avant d’entrer en scène, je suis toujours un peu stressé. Et puis, j’y vais, et je me donne à fond ». Le club carolo a été fondé en 1998 par Pietro Badiali (70 ans). Ce dernier portait le surnom de « Python Man », car il a livré de nombreux combats en exhibant un python de 7 mètres. Pietro était une véritable star locale de 1974 à 2007, année où il a malheureusement été victime d’un grave accident qui a mis fin à sa carrière. Les entraînements du club, qui compte une trentaine de membres, ont lieu à la Maison des Jeunes de Couillet. J.C.HERIN

    catch5.JPG

    groupe "Last Night"

    catch6.JPG

    Michaël Sacchi et le photographe Franco Giannone

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CINEMA- Antoine P. et toute l'équipe d'AB Négatif au Centre de Transfusion, à partir de 16 h !

    dondesang1.JPG

    Ce lundi, 11 membres de l’équipe du film carolo « AB Négatif » se rendent au Centre de Transfusion sanguine pour un don de sang.

    Depuis trois ans, Antoine Panagiotopoulos (Tony Pana) peaufine son film post-apocalyptique « AB Négatif ». Un long métrage carolo d’action indépendant, que l’auteur souhaite diffuser le plus largement possible.

    Si le budget était assez réduit (à partir d’un crowdfunding), toute l’équipe n’a pas ménagé ses efforts pour tourner des scènes dans des conditions les plus professionnelles possible.  Le film sera projeté pour la première fois le 28 juin à 20h au Quai 10/Côté Parc. Le titre fait directement référence à un groupe sanguin assez rare, qui permettra à un groupe humain d’être immunisé contre un virus mortel, dans un monde en pleine pandémie. Ce sang, très prisé, est aussi le sérum qui repousse l'échéance de mort pour les autres...

    Conscient de l’importance vitale de donner son sang pour sauver des vies humaines, le jeune cinéaste de Montigny-le-Tilleul a convaincu toute son équipe de se rendre, ce lundi, au Centre de Transfusion sanguine, de 16 h à 19h. « Tout le monde a accepté rapidement, bien sûr. Ce qui est marrant, c’est que certains ont un peu peur d’une aiguille, alors qu’ils ont enduré d’autres d’épreuves physiques, dans les bois notamment, bien plus redoutables ! » fait remarquer Antoine.

    Ce don de sang est le bienvenu. « Comme chaque année, en cette période (pré)estivale, nous sommes en pénurie. Nous avons absolument besoin de 500 poches par semaine. Nous lançons un appel aux (futurs) donneurs » rappelle Laurence Lecomte, responsable du prélèvement.  J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • LES RIBOULDINGUES, COMPAGNIE LAUREATE DE LA COUPE DU GRPA

    knock1.jpg

    Toute l'équipe autour de Jacques Dutrifoy ( Knock )

    Les gens bien portants sont des malades qui s’ignorent", telle est la déclaration du docteur Knock dans la célèbre pièce de théâtre de Jules Romain "Knock ou le triomphe de la médecine" adaptée en wallon par Christiane Malherbe et interprétée par la Cie Riboul'Dingues à la Ruche Théâtre de Marcinelle en octobre dernier.

    Cette pièce "El triomfe d'èle med'cine" a permis à la Cie Riboul'Dingues d'être désignée lauréate du 82ème GRPA (Grand prix du Roi Albert 1er) par un jury chargé de visionner les 8 spectacles en compétition. Il s'agit de la plus belle reconnaissance dans le théâtre wallon. 

    Cette Cie théâtrale qui se voit ainsi récompensée rassemble des figures connues du théâtre wallon carolo, comme Pascal Heringer, Jacques Dutrifoy ou encore Alicia Monard et aura donc le plaisir de présenter son spectacle au Théâtre Trianon à Liège le samedi 1 juin à l'occasion d'une séance de gala en présence du représentant du Roi. 

    Comme dans toute bonne compétition, ils seront accompagnés de supporters qui feront le déplacement en car. Une de nos équipes les a suivis du départ de Charleroi à la remise de la Coupe sur la scène du Tria

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • COUPS DE COEUR DU WEEK-END

    Grabuge2.jpg

    Solidarité/Chant

    La chorale « Les Motivés » fêtera les 30 ans de la Déclaration des Droits de l’Enfant avec deux groupes venant de Fedasil-Jumet et de la Maison Lancelot de Monceau-sur-Sambre. Cela se passe le 14 juin à 19 heures à la Maison Pour Associations, 80, route de Mons à Marchienne-au-Pont. Entrée gratuite. Il y aura de quoi boire et manger à prix démocratique !

    Ateliers/créativité :

    « Grabuge » met en avant le résultat des différents ateliers, stages et autres animations artistiques du CEC (Centre d’Expression et de Créativité) de l’Eden: atelier écriture slam, défilé labo textile, scène slam, atelier fresque,… qui ont eu lieu tout au long de la saison. Arts plastiques et textiles, photographies, installations, performances…, il y aura de tout, partout ! Le 14 juin de 16h à 20h (verre de l’amitié), les 15 et 16 juin à 13h à 20h. Infos : 071/202 995. info@#eden-charleroi.be. En partenariat avec le service de l’action collective du CPAS de Charleroi et avec le soutien du Plan de Participation Sociale du CPAS de Charleroi.

    Santé/Bio

    Le troisième marché local & bio de la saison 2019 aura lieu à Montigny-le-Tilleul, le 15 juin, de 14 h à 17 h 30, à la Cour de la ferme du Martin-Pêcheur, rue de Bomerée, 299. On y trouvera les fruits et les légumes bio des jardins de Dim & Pat, le pain bio de Philippe, la viande bio de l’Escafène, le jus de pomme et pétillant de sureau de Philippe et Marilou, les fromages de la ferme du Lumsonry et de la chèvrerie des Saules, les friandises bio de « Super Bon », de l’huile d’olive, …D’année en année, le marché local & bio de Montigny-le-Tilleul est devenu une tradition bien ancrée dans la vie associative de la commune. Les marchés ont lieu tous les troisièmes samedis du mois jusque octobre.

    Enfants/Spectacle

    La petite récré du samedi après-midi présente « Shoes ». Simone et Solange ont le goût du travail bien fait : à chaque chaussure, sa place, à chaque soulier, son pied. Chaque nouvelle paire est recueillie avec soin, rafistolée, chouchoutée, adoptée. Mais les demoiselles sont aussi fantaisistes et sous chaque semelle fleurit l’imaginaire… « Shoes » est un spectacle ludique et poétique pour petits et grands. Vous ne verrez plus vos chaussures comme avant ! A voir le 15 juin à 16h à l’hôtel de ville de Trazegnies, place Larsimont. Tarifs : 6 €. Gratuit pour les moins de 12 ans. Tél. 071/45 66 87. laposterie.be

    Balades/Familles

    8ème balade Tracteurs Ancêtres en fête, le 16 juin, au départ de la rue Tingremont, 67 à Nalinnes. 8h30 : accueil et exposition des tracteurs ancêtres (construits avant 1994). 9h45 : départ de la 1ère étape de la balade (environ 15km). 14h : départ de la 2ème étape de la balade (environ 13km). 18h : Barbecue pour les participants et sympathisants. Pour la balade et les repas : 30 € /adulte- 15 €/enfant de 6 à 12 ans. Gratuit pour les enfants de moins de 6 ans. Pour le barbecue uniquement : 20 €/adulte. 10 €/enfant de 6 à 12 ans. Pour tout contact : Jean-Louis Maître 0479 810297 ou par mail à: jeanlouis.maitre@gmail.com. tracteursancetres.nalinnes@gmail.com. La réservation ne sera effective qu'après paiement, avant le 15 juin sur le compte BE02 0688 9741 6240 de Tracteurs ancêtres en fête.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • COUILLET- Parc en fête: Animations perturbées par la pluie...

    parc8.JPG

    Le kicker humain... sous la pluie !

    Pour la première fois, le parc communal de Couillet recevait, dimanche, une structure gonflable pour des parties de « baby foot ( ou kicker) humain ».

    Attachées à des barres qui peuvent coulisser et se déplacer latéralement uniquement, 2 équipes de 6 personnes s’affrontaient. Malheureusement, la pluie s’est invitée aux festivités, perturbant l’organisation des rencontres.

    Heureusement que les « Tchanteus de Ducasse », avec leur récital de chansons en wallon, étaient là pour réchauffer les cœurs !

    parc10.JPG

    parc9.JPG

    Et puis, il était toujours possible de s’abriter sous le chapiteau pour boire un bon verre…

    parc11.JPG

    Un bon verre sous le chapiteau !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • FLEURUS: Nuit du blues: toutes les pensées allaient à Michel Roccetti

    blues1.JPG

    Michel Roccetti, fondateur de la Nuit du Blues, était encore dans toutes les mémoires, samedi, sur le site de l’Ancienne abbaye de Soleimont.  Une belle affiche, cette année encore, avec une programmation d’un blues très éclectique.

    blues2.JPG

    Sébastien Hogge Quartet

    Cette 23ème édition de la Nuit du blues, qui se tenait sur le terrain de jeu de Circomédie, a failli ne pas voir le jour…. En cause, le décès accidentel (noyade ?) en Tunisie de Michel Roccetti, en décembre 2018.

    Fabrice Hermans, directeur du Centre culturel de Fleurus et coordinateur depuis la 2ème édition, s’en souvient avec émotion. « Michel était un homme jovial, le cœur sur la main, un militant de gauche aussi. C’était un réel plaisir de travailler avec lui » souligne son ami depuis plus de trente ans. « Quand Michel a lancé ce festival, il était éducateur à l’Ecole Clinique de Montignies-sur-Sambre. Son idée était de reverser les bénéfices à cette institution et de réunir personnes valides et « extra-ordinaires » autour de la musique: ce qu’il a très bien réussi. »  

    blues4.JPG

    Fabrice Hermans, ami de Michel Roccetti

    Entre 800 et 1000 personnes étaient attendues le samedi. La météo a joué un peu les trouble-fête avec de la pluie en plein après-midi. « Nous souhaitons que le public puisse « se promener » dans les différents courants du blues : acoustique, swing, blues, funk, rock, musique africaine, fusion,…» poursuivait Fabrice Hermans.

    Curtis Salgado, en tête d’affiche

    Les musiciens se répartissaient sur deux scènes. Belles découvertes avec notamment « Sébastien Hogge Quartet ».

    Accompagné d’Antoine Dawans à la trompette, Jean Debry à la basse et Lionel Aquilina à la batteri, Sébastien, le leader, met un point d’honneur à fusionner des rythmes funk endiablés aux couleurs harmoniques entre jazz et folk. Excellent groupe du Brabant Wallon, dont le répertoire est essentiellement tourné vers le Blues et le Boogie, « Thyle’s Band » valait aussi le détour.

    Roland Van Campenhout, un des plus vieux bluesman de Belgique ( né en 1944 ) a fait forte impression. Avec l’insolence du talent, cet artiste belge néerlandophone évolue allègrement entre blues, rock, folk, country, avec quelques incursions dans le jazz. Il a signé des musiques de film et écrit pour le théâtre. Venu tout droit des Etats-Unis, Curtis Salgado, la tête d’affiche de ce festival, enchantait le public partout avec sa voix puissante et son excellent jeu d’harmonica. Et il y avait aussi Mike Sanchez, Dalva,The Thomas Henry Orchestra,… L’année prochaine, la Nuit du Blues pourrait se dérouler tout le week-end !

    blues3.JPG

    Un public qui adore le blues

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • BANDE DESSINEE- Palais du Bas: Et Milo créa Bardot...

    bardot1.jpg

    B.B par Manara: pas qu'un symbole érotique...

    Depuis le mois de mars, la femme est au centre de toutes les attentions au Palais du Bas. Deux expos, l’une consacrée à Brigitte Bardot par le dessinateur Milo Manara, et l’autre de la réunionnaise Aurélie Quentin, clôturent le cycle.

    Dans les années 50-60, Brigitte Bardot, surnommé « BB », est devenue rapidement une légende du cinéma français et une star internationale, enchaînant les films à succès aux côtés des réalisateurs les plus influents de l’époque. Une telle icône a bien sûr inspiré Milo Manara dans ses créations ( où la femme a toujours occupé une place centrale) à tel point que le maître italien a réalisé 25 aquarelles de BB.

    L’objectif pour la Maison parisienne Millon était, avec la récolte des fonds, d’édifier, dans l’esprit des BD de Manara, une statue de la star (qui fêtait ses 83 ans), devant le musée de la gendarmerie à Saint-Tropez.

    La galerie Huberty & Breyne, qui a assuré les ventes, a cédé deux aquarelles au Palais du Bas. Sur les oeuvres, l’actrice principale de « Et Dieu créa la femme » a dessiné de petites fleurs. Les aquarelles sont donc cosignées Manara-Bardot.  Les 5 autres œuvres vendues au Palais du Bas sont des épreuves pigmentaires.

    «  Comment ne pas être touché(e) par les aquarelles  de Manara » ? se demande Ornella Cencig, galeriste. « Mon mari Jean-Michel et moi avons rencontré, en janvier 2019 à Angoulême, cet immense artiste, dont je partage la nationalité. A travers ses aquarelles sur Brigitte Bardot, celui-ci sublime le corps de la femme, en ne la réduisant pas toutefois à un symbole érotique ».

    Originaire de l’Ile de la Réunion, l’artiste/peintre Aurélie Quentin, qui a fait des études d’architecture à Paris, offre également une très belle vision de la femme à travers huit huiles de grand format, où elle dépeint la vie quotidienne. J.C.HERIN

    bardot2.jpg

    Les œuvres de Manara et A.Quentin réunies ( avec Ornella Cencig )

    Les expos « Et Milo créa Badot » et d’Aurélie Quentin sont à voir les 15 et 22 juin de 11h à 19h ou sur RDV au Palais du Bas, 27, rue de Marcinelle à Charleroi. L’expo d’A.Quentin se poursuit à la Table de la M.U., place Buisset à Charleroi ( 22 août, présence de l’artiste) jusque fin août. Pour tout contact : Ornella Cencig : 0495/910 135- ornella@filleulgalerie.be

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • VERNISSAGE AU BPS 22 DE XAVIER MARY ET SANAM KHATIBI

    075.JPG

    La sculpture MX Temple fait de pneus usagés de Xavier Mary

    040.JPG

    animalité et sensualité pour Sanam Khatibi

    063.JPG

    Les artistes en compagnie de Pierre-Olivier Rolin, conservateur

    Les expos se tiennent jusqu'au 1er septembre, du mardi au dimanche de 10h à 18h

    BPS22 - Boulevard Solvay, 22
    B-6000 Charleroi
    T. +32 71 27 29 71
    INFO@BPS22.BE

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire