Coup de coeur - Page 3

  • NATURE- Aménagement d'un futur jardin naturel didactique

    biodiversité.jpg

    photo: Michel Fautsch

    Sur l’ancien terrain du moulin du Fichaux, une prairie fleurie est créée avec les participants de la formation « La biodiversité en espaces verts », destinée aux professionnels du secteur vert. Michel Fautsch était le formateur du jour. 

    « Concrètement, plusieurs milieux naturels favorables à la faune et à la    flore vont être aménagés (haie, mare, verger, spirale aromatique,…). Il n'y a plus qu'à attendre que ça fleurisse au printemps » souligne Marc Stieman, participant au projet. « Ce jardin à vocation didactique deviendra  une vitrine inspirante sur les aménagements qu’il est possible de faire chez soi en faveur de la biodiversité. Il sera accessible aux citoyens par la suite comme lieu de balade et servira aussi de lieu pour y organiser des ateliers et événements sur les thématiques du jardin naturel. » 

    Une très belle initiative de la Commune de Pont-à-Celles, initiée par la Locale Ecolo,  et en partenariat avec Natagora.

    J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • CONCOURS- Miss Belgium Elegance- Appel aux candidates carolos

    élégance.jpg

    Enya Ouadi 

    La 7ème édition de Miss Elégance Belgium est ouverte. Ce concours de beauté est ouvert aux jeunes filles âgées de 16 à 26 ans, sans critère de taille ni de poids. Deux jeunes filles de la région se sont déjà illustrées en remportant le titre de Miss Elégance Belgium: Mahawa Sylla Lamborelle, lors de la 4èmeédition, et Enya Ouadi (19 ans) de Pont-à-Celles, étudiante en droit, lors de la 6ème édition.

    La sélection s’opère sur 500 candidates. Une centaine seront retenues pour la demi-finale, puis une quarantaine pour la finale, en novembre.      « Sera élue la jeune fille qui incarne la personnalité, le charisme et l’élégance » tient à préciser Altesse Kamanda, l’organisateur, qui connait bien notre région, puisqu’il a joué au basket à la Garenne. « Chez nous, les participantes ne défilent pas en maillot de bain, ni en lingerie. Elles suivent un programme encadré par une équipe de professionnels, afin de leur donner les clés de la réussite ». 

    Le concours offre aux candidates l’opportunité de se former à travers une multitude d’ateliers incluant: le bien-être, l’habillement, l’esthétique, le maintien, la diction, la photographie… « Nous mettons l’accent sur le développement de la confiance en soi, la gestion du stress, la sublimation du visage, l’optimisation  du look en fonction de la silhouette et l’apprentissage de la marche pour les défilés, à poser pour les shootings photos » poursuit Altesse. L’activité offre l'opportunité aux jeunes filles de se produire sur les podiums, d'acquérir une expérience dans le monde de l’élégance, de gagner une voiture, 4000 €, un voyage et de vivre une belle aventure humaine au soleil sous les feux des projecteurs pour la réalisation d’un book photo. 

    Toutes les étapes du concours sont à suivre sur www. misselegancebelgium.com Altesse Kamanda : 0495/ 148 178- altesse@misselegancebelgium.com

    J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • NOUVELLE SAISON POUR CHARLEROI DANSE

    lascaux2.JPG

    lascaux4.JPG

    Annie Bozzini

    La programmation de Charleroi danse pour la saison 20-21 est lancée.  Suivant les mesures sanitaires en cours, un protocole sera pratiqué.

    Avec toute une nouvelle série de spectacles, Charleroi danse se remet en selle pour une saison 20-21.  Lors de la présentation aux Ecuries, vendredi soir, Annie Bozzini, directrice, a fait le point, après 6 mois d’arrêt, liés à la crise du Coronavirus.  « Plusieurs incertitudes subsistent quant à une programmation complète (certains spectacles seront sans doute annulés ou reportés), mais nous avons opté  pour la continuité. Nous gageons que nous reprendrons la même course,là où le virus l’a stoppée. Nous nous adapterons bien sûr en fonction des mesures sanitaires » a-t-elle souligné.  Cette année, en plus de la brochure annuelle, l’équipe de Charleroi a édité un dépliant : « Charleroi  en famille » avec des propositions de spectacles (dont « Revoir Lascaux » et « 10.10 »  en partenariat avec la Maison du Conte de Charleroi), visites de lieux, conférences,  contes pour enfants, bords de scènes avec les artistes, goûters,…

    lascaux1.jpg

    "Revoir Lascaux"

    Hip-Hop avec Temps Danses Urbaines

    « Tous ces moments témoignent de la réalité du quotidien d’un centre chorégraphique. Notre volonté est de réunir,  de créer encore plus de lien avec le public autour des artistes » a précisé Thibault Eichenlaub, responsable de la communication de Charleroi. Un atelier 6+ (initiation à la pratique de la danse) est proposé tous les mercredis de 15h à 17h, ainsi qu’un atelier pour les 55 ans et +, tous les vendredis de 10h30 à 12h30.  Les partenariats avec les théâtres carolos : L’Ancre, l’Eden et le PBA sont renforcés. Notons aussi que, du mercredi 25 au samedi 28 novembre, se tiendra  le Focus Hip Hop avec Temps Danses Urbaines, le Tremplin Danse Hip Hop  #3, Julien Carlier, Milo Slayers, Julien Carlier et Ousmane Sy. Infos sur www.charleroi-danse.be        

    JEAN-CLAUDE HERIN

    lascaux3.JPG

    Parmi le public, on reconnaît Jean-Michel Van den Eeyden de l'Ancre et Jacky Druaux de la Maison du Conte

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • MARCINELLE: Marché des Artisans à Composite

    créateurs1.JPG

    à droite, Mokiris

    Samedi dernier,  Composite mettait sur pied son premier marché des artisans, dans les bâtiments qu’il occupe depuis 2 ans, à la route de Philippeville, 170,  à Marcinelle.

    créateurs2.JPG

    Eric Godfroid, artiste à la scie chantournée

    Fondé il y a 4 ans, Composite est un collectif qui rassemble et fait la promotion des acteurs de l’industrie créative dans la région de Charleroi.

     « Nous formons une communauté soudée et forte » signale Martin Marique, chargé de projets du Comptoir des Ressources Créatives  de Charleroi. « Or, ces derniers temps, avec la crise du Covid-19, nos artisans/créateurs accusent un fameux  manque-à-gagner. D’où l’idée  de  ce marché ». L’événement rassemblait environ 300 personnes, autour de 27 stands.

    créateurs4.JPG

    Une animation musicale était programmée toute la journée avec de chouettes groupes locaux. Parmi les exposants présents lors de cette journée, citons l’artiste plasticienne portraitiste Cécile A. Bouillot de Loverval, Eric Godfroid, artisan qui réalise des décorations et des portraits découpés à la scie à chantourner, ou encore Mokiris.

    Cette dessinatrice carolo réalise des illustrations pour enfants dans des ouvrages publiés par la maison d’édition de Couillet « Entre 2 pages », comme « L’anniversaire de Chloé », un livre-jeu qui évolue en fonction de coups de dés. 27 histoires sont possibles, d’après le concept du jeu dont le lecteur est le héros. Mokiris réalise aussi des BD engagées pour la cause animale (en faveur du végétarisme : une petite fille refuse de manger du lapin), comme « Carence d’amour », auto-édité à Namur. L’artiste développe aussi  des cours en ligne sur You Tube.

    J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • STAGES AU PETIT THEATRE DE LA RUELLE

    coursTHEATRE.jpg

    Depuis près de 13 ans, le Petit Théâtre de la Ruelle à Lodelinsart organise des cours de théâtre.  Ces cours sont proposés à deux tranches d'âge les 8 à 12 ans et les 13 à 18 ans. 

    Une fois par semaine, à raison de séances de 2 heures, l'occasion est ainsi donnée aux apprentis comédiens de s'essayer et de s'exprimer sur une vraie scène de théâtre.  Ils seront ici encadrés et épaulés par des animateurs chevronnés qui développeront leur amour et leur don pour la scène. Suivre des cours de théâtre, même s'ils ne sont pas suivis dans un but professionnel, garantit une vraie aisance en société, une élocution plus facile, un remède certain contre la timidité... Ces cours seront donnés les lundis pour les 8-12 ans de 17 h 30 à 19 h 30 et les jeudis pour les 13-18 ans aux mêmes heures au Petit Théâtre de la Ruelle - rue des Platicheus (près de la Ruche Verrière) à Lodelinsart. La rentrée pour les premiers est fixée au lundi 12 octobre et pour les seconds au jeudi 15 octobre.

    Le prix est fixé à 40 Euros par mois (assurance comprise).  Pour tout renseignement : 0474 388 032

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • COUPS DE COEUR DU 18 AU 20 AOUT

    tir1.jpg

    Le poteau d'exécution au Tir

    Chaque année, en septembre - Charleroi a été libérée le 4 septembre 1944 - la Province de Hainaut, via sa cellule Hainaut Mémoire, et le Service Jeunesse de la Ville de Charleroi ouvrent au public le site du Tir de Marcinelle. Pendant  la Seconde Guerre mondiale, ce site, investi par les nazis, a été le théâtre du massacre de cinquante personnes, essentiellement des Résistants, dont le major Servais, le commandant Massart, le lieutenant Evrard et d'autres héros. En 2015, la Province de Hainaut et la Ville de Charleroi se sont associées dans le but de mettre en valeur ce site d'exception, où l'on peut encore voir le cachot et le poteau d'exécution. Le Tir se situe à l’angle de la rue de la Belle-Vue  et de la rue Jules Bordet à Marcinelle. Infos et réservations indispensables: 064/ 43 23 40 - christine.nopere@hainaut.be www.facebook.com/hainautmemoire. Gratuit.

    Musique

    « Under The Reefs Orchestra » est un power trio instrumental évoluant aux frontières du jazz et du rock alternatif, dans des riffs obsessionnels et des sonorités envoutantes. Clément Nourry, guitariste, compositeur et proche collaborateur de Yokaï et Nicolas Michaux, est entouré du saxophoniste    Marti Melia (Flat Earth Society) et du batteur Jakob Warmenbol (Don Kapot).  Le 19 septembre à 20h.  Prix : 13€ (en prévente : 10 €), à l’Eden, 1, bd Jacques Bertrand à Charleroi. info@eden-charleroi.be. 071/202 995

    Jogging

    Le 19 septembre, de 9h à 16h30, l'équipe de volley Tchalou organise son jogging « Tchalou des ruelles » avec un départ prévu sur la Place de Thuillies. La course s’effectuera en 6 départs par vagues de 75 personnes maximum. Les vagues démarreront à 9h - 10h30-12h -13h30 -15h -16h30.  Infos et questions au 0496/769465.

    Marché bio

    D’année en année, le marché local & bio de Montigny-le-Tilleul est devenu une tradition bien ancrée dans la vie associative de la commune Huitième saison ! Rendez-vous le 19 septembre de 14h30 à 17h30 à la Ferme du Martin-Pêcheur, 299, rue de Bomerée à Montigny-le-Tilleul. Tél. 0473/356 036.

    Théâtre/Enfants

    L’Ilot Guimbarde, un espace de création dédié au théâtre jeune public,    sera inauguré ce week-end (ainsi que les 26 et 27 septembre). Programme du 19 septembre : 10h : « Tiébélé ». 11h et 15h : « Viva Raphaël ». 17h : « Et les 7 nains ». Le 20 septembre :  15h : « Cruda ». 17h : « Les 3 petits cochons ». 18h30 : Concert de François Bijou. Plus de détails sur les spectacles : www.laguimbarde.be. Evénement gratuit uniquement sur réservation jauges limitées-Covid. Rue des Gardes, 2/013, à Charleroi contact@laguimbarde.be – 071/15.81.52 – 0492/58.08.76. Réservation obligatoire. Gratuit.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • CHARLEROI- Revue "Ca passe co vit' !" par Cabaret 2000

    covit1.JPG

    Evelyne (à droite) était accompagnée d'Alicia Monard, comédienne et conseillère communale

    150 personnes ont assisté, samedi, au spectacle « Ca passe co vit’ » présenté par les comédiens carolos de Cabaret 2000, précédé d’un petit tour de chants par Evelyne Delfosse.

    covit.JPG

    Sur un podium installé dans le passage de la Bourse,  Evelyne Delfosse, accompagné par Vincent Pérès, a interprété, samedi soir, des grands standards de la chanson française : « La java bleue », « Milord », « La tendresse »,… comme elle le faisait, de la mi-mars jusqu’au 2 juin,  tous les jours à 20h02’, pour les habitants de sa rue, puis de son quartier, à Gosselies.

    « Sortir de chez moi, et chanter a permis d’apporter un peu de bonheur et de réconfort, lors de cette période très dure de confinement » fait-elle remarquer.                           

    La comédienne carolo rejoindra Cabaret 2000, du 25 septembre au 18 octobre, dans la pièce « Le prénom ».

    covit3.JPG

    La joyeuse bande de Cabaret 2000

    Pour annoncer une saison 2020-21 bien remplie, Jacky Druaux, Michelle Vercammen, Antoine Vandenberghe, Luigi Di Giovanni et Jean-Charles Gosseries (bien déguisés pour l’occasion !), les 5 piliers de la troupe carolo, offraient aux spectateurs le spectacle « Ca passe co vit’ ». Donald Trump y était épinglé  avec sa fameuse déclaration sur l’eau de javel   à s’injecter pour se débarrasser du Covid-19 ! 

    covit2.JPG

    covit4.JPG

    L’esprit de ce cabaret rappelait les premiers spectacles de Cabaret 2000 au Trianon,… situé au passage de la Bourse ! C’était il y 20 ans. Retour donc à la case départ ! J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • MARCINELLE- Bois du Cazier: Tout feu, tout flamme !

    Toutfeutoutflamme.jpg

    Dans le cadre du "Coal Quartet", un cycle de quatre expositions et événements consacrés aux quatre éléments, le Bois du Cazier accueillera des activités et animations placées sur le thème du feu les 19 et 20 septembre. Un week-end alliant découverte et artisanat, à ne pas manquer !

    Avec l’association VerriBelGlass, découvrez en direct les nombreux processus qui permettent de former le verre à 1.200° ! Éléphant, gaufre, poisson, verre à pied, coupe, personnage,... Le Verre peut tout faire !

    Au programme des journées du 19 et 20 septembre :

    • des démonstrations de verre soufflé,
    • des sculptures à chaud,
    • un challenge des souffleurs : le public est invité à proposer des objets, sur base d'un dessin ou d'une photo. Les quatre artistes relèveront le défi de le reproduire en "live", quelle que soit la complexité de l'oeuvre. Ces objets seront ensuite vendus à la boutique du Bois du Cazier.
    • à 11h et 15h : les participants pourront souffler eux-même un objet et repartir avec... quel que soit le résultat.

    4 ÉVÉNEMENTS SUR LE THÈME DES 4 ÉLÉMENTS ENTRE 4 SITES MINIERS MAJEURS
    Le Coal Quartet a été initié par les quatre sites miniers majeurs de Wallonie, inscrits ensemble au Patrimoine mondial de l’UNESCO en 2012 : le Grand-Hornu, Bois-du-Luc, le Bois du Cazier et Blegny-Mine. En 2019 et 2020, ces 4 sites proposent un cycle de 4 expositions ou événements dédiés aux 4 éléments : l’air, l’eau, la terre, le feu, indissociables de l’exploitation minière et qui sont ainsi déclinés et présentés séparément en fonction de l’identité propre de chacun des sites. Au Bois du Cazier, le verre est associé au charbon et au fer.

    VERRIBELGLASS, UNE ASBL BRÛLANTE !
    Née en 2009, l'ASBL regroupe des passionnés du verre et des verriers confirmés ou débutants issus de toutes les disciplines du verre contemporain, fédérés par un projet commun créatif, axé sur l’échange, l’information et la formation. Le but de l'association est d'initier et de former à un savoir-faire technique et artistique dans le domaine du verre contemporain, de favoriser les rencontres et le partage autour du verre par la mise en place d’événements, d’échanges de compétences et de savoir, de manifestations, d’expositions. 

    Entrée aux tarifs habituels - Animations de 10h à 18h

    www.leboisducazier.be - info@leboisducazier.be

     

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • JUMET: Culture et bio font bon ménage...

    bio1.JPG

    Durant deux jours, Jumet.bio et le Théâtre National Wallonie-Bruxelles présentaient des spectacles, un marché artisanal et bio, ainsi que la découverte du parc et de ses projets.

    bio2.jpg

    Ecologie et culture ont fait bon ménage sur le site de Jumet.bio, à la rue  de Borfilet, pendant tout le week-end.  A travers divers stands et ateliers, L’ASBL jumétoise faisait connaître, auprès du grand public, son projet de développement local pour préserver la biodiversité, baptisé : « la Ferme urbaine du futur. »

    Basé sur les fondements de la permaculture, ce concept invite tout citoyen à se mobiliser dans une approche collective et participative.

    « Avec les parcelles cultivées, les sites de compostage, les ruches, les jardins solidaires, la savonnerie,…Jumet.bio est en évolution constante » explique Chloé Karakatsanis,  présidente de l’ASBL.

    Coordonnés par le Théâtre National Wallonie-Bruxelles, plusieurs spectacles avaient pris place sur le site : du théâtre avec « Lutte des classes », « Sacrées petites voix », « Francis sauve le monde »,… du slam avec « L’urgence de la délicatesse », de la danse avec « Black »  et  « The Magnificent 4 », du cirque avec « Encore une fois », ainsi que  des concerts avec Peggy Lee Cooper et Jasmine Tamaz.

    bio3.JPG

    bio4.JPG

    Contact : jumet.bio@protonmail.com- facebook.com/jumet.bio.

    J.C.HERIN

    Lire la suite

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Sauvez huit livres... au Passage de la Bourse

    huitlivres1.JPG

    C’était la rentrée littéraire aux Editions du Basson ! L’événement a rassemblé plus de 500 personnes au Passage de la Bourse.

    Après avoir organisé, les années précédentes, des événements littéraires  dans un ancien car wash : « Chez Raoul » ou une présentation de livres sous forme de défilé à la Réserve, les éditions marcinelloises du Basson brillaient encore par leur originalité, en mettant sur pied, samedi, "Sauvez huit livres" (les cinéphiles apprécieront le jeu de mot !), au Passage de la Bourse.                          

    huitlivres2.JPG

    Une trentaine d’écrivains  venant de 10 maisons d’édition avaient été invités par Etienne Vanden Dooren et Joëlle Fensie.  Parmi les auteurs locaux: Dominique Delescaille, Olivier Lorent, Denis Uvier,… Le concept : 8 livres achetés donnaient droit à une carte VIP des éditions du Basson, pour recevoir un cadeau à chaque événement. 

    Autre opération: pour un livre acheté au Book Corner, les lecteurs avaient droit à un livre gratuit à la bouquinerie Fafouille. 

    Une animation musicale était également assurée par l’accordéoniste Noé le Grand et par le groupe de jazz acoustique Hipi-Kats.

    Les Editions du Basson ont sorti récemment 2 romans dans la collection Basson Rouge : « Vieille Peau » et « Odeur Blanche ». En février, elle publiera un ouvrage compilant  une  centaine de portraits de Carolos (rédigés par eux-mêmes !), avec texte et nombreuses photos. Pour toute info : editionsdubasson@gmail.com   J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • VOYAGE A PIED JUSQUE SAINT JACQUES DE COMPOSTELLE POUR TONY PANA

    tonypana1.jpg

    Bonsoir à tous,
    En dehors du cinéma, ma seconde grande passion est sans aucun doute le voyage! J'ai récemment eu la chance d'entreprendre mon premier grand voyage à pied (et un peu à vélo). Une promenade de 2000 kilomètres à travers la France et l'Espagne. Ma destination, Santiago de Compostelle!
     
    J'aurai l'honneur de vous raconter les détails de mon périple lors du festival Carolodyssée, parmi une brochette d'autres voyageurs étonnants qu'il me tarde de rencontrer! Merci aux organisateurs pour cette présentation et l'opportunité! Je vous retrouve donc le 3 octobre au Passage de la Bourse! Bonne soirée à vous!
     
    Tony Pana ( Antoine Panagiotopoulos )
    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • FLEURUS- Lancement du Week-End au Château

    jos.jpg

    A Fleurus, on fête en même temps la rentrée et les Journées du Patrimoine, dont le thème est, cette année,  les Parcs, Jardins et Espaces Verts.  Les festivités débutaient, vendredi soir, par le vernissage des œuvres de Jos Grégoire.

    Organisé par l’Office Communal du Tourisme en collaboration avec Fleurus Culture,  à l’initiative de la Ville de Fleurus, «  Week-end au Château » propose plusieurs animations : visites guidées du Château de la Paix, projection du nouveau film sur le passage éclair de l’Empereur à Fleurus,  concert de Causio et Loredana (samedi soir), balade sur le thème « Les espoirs de l’Empereur »(le dimanche 13 septembre à 14h), concert de BJ Scott ( dimanche soir),…

    Vendredi soir, le bourgmestre de Fleurus Loïc D’Haeyer et Francis Lorand, échevin du Tourisme, procédaient au vernissage des œuvres de Jos Grégoire (1900-1976).

    jos3.jpg

    Peintre de paysages, d’intérieurs, de fleurs, de natures mortes, Jos Grégoire a aussi figé sur ses toiles des vues et des ambiances de Fleurus, sa Ville natale.  Par la fenêtre de son habitation, il a immortalisé notamment le marché, sans oublier la fête foraine de Pâques, sans oublier une des spécialités gastronomiques de la Ville de Fleurus, la Dorée (tarte au riz).

    « Dans le cadre des Journées du Patrimoine, il nous a semblé judicieux de donner un coup de projecteur sur ce grand artiste, dont un de nos parcs porte le nom et qui jouxte l’atelier dans lequel il a travaillé de nombreuses années »  a souligné Francis Lorand.

    J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • GOSSELIES- Visite du Bois-Lombut, un véritable poumon vert au milieu d'un secteur industrialisé

    patrimoinenature1.jpg

    Conçu comme un parc à l’anglaise, au milieu du 19ème siècle, par l'architecte paysagiste Édouard Keilig, le Bois-Lombut s’étend sur 110 hectares. Le domaine, qui s'articule autour d'un château et ses dépendances, a reçu, samedi matin, la visite de Valérie De Bue, ministre wallonne du Patrimoine.

    patrimoinenature2.JPG

     

    A peine le vicomte Louis le Hardÿ de Beaulieu a-t-il commencé la visite guidée, qu’une chevrette, courant dans les fourrés, attire l’attention du public. Non loin de là, une quarantaine de vaches et de génisses paissent paisiblement.

    patrimoinenature3.JPG

    Paisibles vaches et génisses...

    D’autres hôtes comme le lapin de garenne, la bernarche du Canada ou encore le fuligule morillon fréquentent aussi les lieux. La flore n’est pas en reste avec des ormes, des hêtres pourpres, des saules têtards, des rubaniers rameux,…

    « Ce parc est un véritable écrin de verdure dans lequel l’architecte Edouard Keilig (1827-1895) a créé des perspectives vers des prairies, des espaces boisés, ainsi que vers une succession de six étangs disposés en ligne et reliés entre eux » explique le vicomte, dont la famille est installée depuis deux siècles.

    Ce week-end, ce domaine est exceptionnellement ouvert au grand public, à Gosselies, lors des Journées du Patrimoine. Au cours de l’année, il peut recevoir aussi,  des chercheurs, des architectes, ou d’autres groupes lors de séminaires…

    premier point d’arrêt pour Valérie De Bue

    La visite peut se faire libre, avec la possibilité de scanner un QR Code,      ou en groupes de 20 personnes, pour respecter le Protocole sanitaire. Mais attention, vu le nombre limité du public, il n’est plus possible de s’y inscrire.  Sœur Bernadette et Sœur Françoise n’auraient pas voulu rater ce rendez-vous,  samedi matin. « C’est la première fois que nous voyons si bien la propriété. Et en plus, le temps est magnifique !

    Nous connaissons bien les membres de la famille Hardÿ de Beaulieu, qui se rendent régulièrement à la messe à l’église Saint Jean-Baptiste » notent les deux Sœurs de la Providence à Gosselies.                          

    patrimoinenature4.JPG

    Valérie De Bue, ministre wallonne du Patrimoine

    Valérie De Bue a inscrit le domaine comme le premier de ses points d’arrêt, sur l’ensemble des 259 sites ouverts lors des Journées du Patrimoine, dont la thématique est centrée sur les parcs et jardins.

    «  Le Bois-Lombut est  un véritable havre de paix et de nature au sein d'un secteur fortement industrialisé, comptant, en bordure immédiate, l'ancienne usine Caterpillar et l'aéroport de Charleroi » signale la ministre wallonne du Patrimoine.                        

    «  En parcourant le site, nous voyons bien que Charleroi et son entité, au riche passé industriel, comptait des châteaux seigneuriaux et des industries qui étaient agrémentés de jardins ou de parcs souvent réalisés par des architectes-paysagistes de grande renommée. »

    JEAN-CLAUDE HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • ANNIE CORDY A L'IMPERIALE: Que de bons souvenirs !

    anniecordy.jpg

    Walter et Liliane se souviennent bien d'Annie. 3ème à partir de la gauche: Jacques Taylès 

    A travers opérettes, pièces de théâtre et concerts, la regrettée Annie Cordy a animé la vie culturelle à Charleroi, pendant de nombreuses années. La pétillante artiste a laissé également de bons souvenirs dans des établissements carolos, comme à l’Impérial, sur la place du Manège.

    Depuis la disparition d’Annie Cordy,  vendredi soir, les commentaires vont bon train à Charleroi. « Nini la Chance» appréciait notre Ville et la chaleur de ses habitants : elle le répétait régulièrement son public.

    Si la chanteuse/comédienne/danseuse belge se produisait régulièrement  au Palais des Beaux-Arts de Charleroi, elle fréquentait aussi les établissements carolos aux alentours. C’est le cas de l’Impérial. 

    Avant qu’il ne devienne  un service traiteur, spécialisé dans les produits italiens et français, ce  restaurant a accueilli, de 1946 à 1974, de nombreux artistes généralement après leur spectacle, comme Fernandel, Claude François, Luis Mariano, Nana Mouskouri, Jean Richard, …et Annie Cordy ! « Que de bons moments partagés  avec cette grande artiste. Nous l’avons reçue plus d’une dizaine de fois dans notre établissement » se souviennent les gérants Walter et Liliane.

    « Très accessible, et toujours de bonne humeur, elle avait toujours le mot pour rire. Avec elle, nous jouions à son jeu de cartes favori : l’Uno ! »

    Annie en lapin dans « Ouah ! Ouah ! »

    Jacques Taylès fait partie des fidèles clients de l’Impérial, depuis plus de  50 ans ! Directeur de Charleroi/Opérettes de 1991 à 2002, celui-ci a très bien connu Annie Cordy, notamment dans l’opérette « Ouah ! Ouah ! »,  jouée à Charleroi en 1967-68. « Bien sûr, les vedettes au centre du spectacle étaient Annie, ainsi que Bourvil.  Jeune comédien à l’époque, je n’avais que quelques scènes au début et à la fin, en jeune marié (je sortais échevelé de ma chambre) et en maître d’hôtel, mais j’étais content de faire partie de la distribution.                   

    On rigolait beaucoup avec Annie. Elle était irrésistible quand elle se déguisait en petit lapin !  Grande professionnelle, elle connaissait son texte sur le bout des doigts.  Elle ne laissait rien au hasard ».  

    Annie Cordy aura marqué aussi la scène du PBA avec d’autres opérettes comme « La Route fleurie » ou « Tête de linotte », des pièces de théâtre comme « La Bonne planque » (de nouveau avec Bourvil) ou encore lors d’un récital pour ses 40 ans de carrière.

    JEAN-CLAUDE HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • GERPINNES- Un beau chèque pour Faim et Froid

    marches3.jpg

    marches1.jpg

    18 membres du Comité du 13 octobre (date retenue pour l’inscription de la marche et du tour Ste Rolende ainsi que la St Roch et St Frégo d’Acoz et de Lausprelle au Patrimoine Mondial de l’Unesco) se sont réunis dernièrement à la salle des Fêtes, à la place des Combattants. 

    Ce comité d’éthique et/ou des sages représente toutes les compagnies de marches (5000 marcheurs) qui participent à la Sainte Rolende.  Au cours de la soirée, les bénéfices, soit 5500 euros, de la vente de  l’affiche de la Pentecôte 2020 : « Le Tour  Sainte Rolende annulée pour cause de Covid », ont été versés à l’association Faim et Froid de Gerpinnes, en présence de l’échevin du Folklore Michel Robert.  

    1000 boites de Risk encore en prévente

    Après cette remise de chèques, Nicolas Bohain et Laurent Damay,          deux concepteurs parmi les quatre du jeu Risk « Entre-Sambre et Sambre », ont présenté le jeu de société.

    marches.JPG

    « Nous avons  gardé les règles  originales pour permettre aux passionnés du Risk de jouer normalement.  Nous y avons ajouté des nouvelles règles qui reprennent les spécificités des marches folkloriques de l’Entre-Sambre-et-Meuse. Notre envie était vraiment de partager ces deux passions » ont fait remarquer ces deux accros de jeux.                  

    Le public a pu voir en exclusivité la boite ainsi que le plateau de jeu et un livret de marches. La sortie du jeu, prévu pour la fin de l’année, sera sans doute reportée à début 2021. 1000 boîtes peuvent encore être précommandées au prix de 58 euros l’unité. Rendez-vous sur le site ou la page Facebook du jeu.

    J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire