- Page 2

  • COUILLET: Self defense: comment prévenir et maîtriser une agression ?

    seldefense1.JPG

    Axel ( à gauche) et son partenaire de combat

    Les techniques de self defense permettent de se défendre et de neutraliser l'adversaire. Suite à une vague récente en Europe d' agressions sur des femmes, Jules Bureau a même développé, à Couillet, des modules qui leur sont spécialement adaptés.

    Jules Bureau est le président du "Silatador pencak défense", et pratique les arts martiaux depuis l'âge de 12 ans. " Au départ, le pencak silat a été élaboré par des commandos indonésiens, puis adapté en Europe pour le self defense" précise-t-il. Cette discipline est destinée à pallier à tout type d'agressions: saisie, étranglement, frappe du pied et du poing, menaces avec utilisation d'armes blanches,... L'asbl, née en 2008, dispense actuellement des cours mixtes, deux fois par semaine, à Couillet. Le public se compose d'une quinzaine de personnes par cours, âgées de 14 à 64 ans. La plupart des techniques utilisées concernent des positions debout, très peu au sol. " En trois coups, la personne agressée doit pouvoir neutraliser l'adversaire" explique Jules Bureau. " En aucun cas, il ne s'agit de porter des coups volontairement,  mais bien de désarmer et d'empêcher l'agresseur de poursuivre ses actes. "

    IMG_1058.JPG

    Au centre, Jules Bureau

    Cologne, Ostende,... agressions sur les femmes

    Constatant que les femmes sont de plus en plus souvent de nouvelles cibles, surtout dans les grandes villes européennes, Jules Bureau a mis sur pied des modules leur étant expressément destinés. " Tout le monde a encore en mémoire les agressions contre des femmes, survenues la nuit de la Saint-Sylvestre de cette année,  près de la gare centrale de Cologne. Au total,90 femmes avaient déclaré à la police avoir été agressées, notamment sexuellement. Le 4 février, des femmes ont été violées à Ostende, ...Des faits similaires sont de plus en nombreux, malheureusement " signale-t-il. Le professeur de pencak silat mise ici avant tout sur la prévention. Il enseigne ainsi aux dames comment éviter certains lieux, surtout la nuit, comme les parkings , les sas de banques, les parcs,.... " Dans tous les cas, ce qui est important pour elles, c'est de sortir de l'axe de l'agresseur et "s'extirper" d'une situation difficile". JCH

    Les cours se donnent les lundis et jeudis de 19h30 à 21h. Prochain séminaire pour les dames: 5, 12 et 15 mars, les samedis de 10h30 à 11h 45, à l'école des Fougères, 111 à Couillet. Pour tous renseignements: Jules Bureau: 0486/43 44 54.

    PENCAK SILAT, AUSSI UN ART

    selfdefense3.JPG

    Magali

    Conductrice de train, Magali de Montigny-le-Tilleul est bien consciente du danger que représente son métier. " Heureusement, je n'ai pas encore été attaquée, mais je pense qu'il vaut mieux prévenir que guérir... Ce qui est important pour moi, c'est d'utiliser les bons gestes, en cas d'agression. J'avais déjà pratiqué les arts martiaux, mais jamais en dehors des tatamis." Axel Tedesco de Jumet poursuit: " Au début, je faisais du pencak silat simplement parce que l'art m'impressionnait. Je voulais apprendre à me défendre , ensuite, c'est devenu une véritable passion, qui m'a aidé pour la danse. ( N.D.L.R. Le jeune homme se produit également dans des shows, où  il imite Michaël Jackson).  Ensuite, la danse m'a aidé dans cet art, j'ai pu m'épanouir et trouver une voie qui m'a permis de me sentir mieux, plus fort intérieurement et extérieurement. Ce qui m'intéresse: la fluidité, la puissance, les gestes "reptiliens",... Cette discipline conservera toujours des secrets."

    J.C.HERIN

     

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- "Wake up!" au Palais des Expos !

    wakeup.JPG

    Le Palais des Expositions est bien connu pour ses différents salons. Mais, cette fois, le hall d'honneur a accueilli, vendredi soir, la deuxième édition "indoor ( après le Spiroudome ) du "Wake Up ! ".

    A la barre de ces apéros urbains, 7 étudiants: Baptiste, Martin, Thomas, François, Augustin, Maxime et Jérémy, bien décidés à faire revivre Charleroi et à lui (re)donner une image positive. 3 DJ: Melodeep, Sofia Vijay et Houseleggers mettaient une ambiance d'enfer!

    Plus de 2000 personnes, jeunes et plus âgées, avaient répondu à l'appel! Dans le public, Alain Bouvy de Marcinelle. " C'est chouette de se retrouver au Palais des Expos pour ce type de soirée" signale-t-il. " Ca me rappelle les concerts auxquels j'assistais ici, dans les années 80: Téléphone, Elvis Costello, Crosby, Stills &Nash ( CSN), ... "

    wakeup4.JPG

    Alain Bouvy, nostalgique des années 80

    wakeup3.JPG

    Ambiance conviviale... pour un festival dont la date a été maintenue, ce qui n'est le cas de l'avant-dernière édition, qui avait été annulée pour cause de sécurité.

    D'autres photos en cliquant ci-dessous

    Lire la suite

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- Rues fermées le 23 février pour cause de tournage

    Ce n'est pas la première fois que notre ville sert de décor à des productions cinématographiques. Ce sera à nouveau le cas ce mardi 23 février pour le tournage d'un court-métrage. Pour ce faire, deux rues seront temporairement fermées à la circulation automobile. Il s'agit de la rue des Rivages et boulevard Rouillier.

    De 8h30 à 10h30, la rue des Rivages sera inaccessible. Le boulevard et tunnel Rouillier sera quant à lui fermé au stationnement et à la circulation à partir de 7h pour le boulevard et de 10h à 15h pour le tunnel, dans les deux sens.

    - See more at: http://www.charleroi.be/rues-ferm-es-pour-cause-tournage-ce-mardi-23-f-vrier#sthash.UMSCv5h6.dpuf

    Lien permanent Imprimer Catégories : Sujets thématiques 0 commentaire
  • CHARLEROI- Comédie Centrale: la rencontre infernale, jusqu'au 23/2

    rencontre.JPG

    Entrez dans la caravane d'une famille très modeste, aux habitudes pas très raffinées! Un exemple de passe-temps : faire des boulettes avec des crottes de nez !

    Certaines expressions valent leur pesant d'or. Par exemple,  lorsque Jacky Frognard, ancien boucher reconverti en ferrailleur ( Renaud Rutten, plus vrai que nature ! ) s'adresse, en singlet, à sa fille Rosette( Isabelle Hauben) , toujours célibataire à 28 ans, il la traite de "grosse biesse", avec l'accent de Liège de surcroît!

    La jeune fille a l'art de cligner bêtement des yeux et de secouer  nerveusement les jambes! D'autres expressions sont bien plus crues encore, ( il ne nous est pas permis des les écrire, car un peu portées sur la chose, dirons-nous !) mais dans la bouche des acteurs, ils acquièrent une certaine saveur ! Les répliques, en tout cas, fusent à du 200 à l'heure ...

    Heureusement que les tensions se terminent souvent par une bonne "baise" sur la joue !

    Quant à Renée ( Carine Van Lippevelde ) et Jacques-Edouard Lardoisier ( Marc Andreini), ils livrent tous deux une prestation extraordinaire. La première, pas très fute-fute, campe la femme de René, et s'assoit comme les Vamps, c'est à dire les jambes écartées. Le second, par contre, est fils à papa et administrateur de la plus grosse chaîne de télévision du moment.        

    Le couple souhaite marier leur fille, mais on comprend que la différence des classes sociales va poser de sérieux problèmes ! Cette comédie de Vincent Bleus est vraiment drôle, du début à la fin... Même s'il faut parfois... se boucher un peu les oreilles !!!

    Le spectacle " La rencontre infernale" est à voir jusqu'au 23 février, au Comédie Centrale, 33, rue du Central à Charleroi. 30 ( prix plein), 26 euros ( seniors et groupes), et 15 euros ( étudiants/abonnements) . Réservations: 071/30 50 30. charleroi@comediecentrale.com. JCH

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Expo au Bacchus: Sous les jupes des filles...

    filles1.JPG

    " Rétines et pupilles, les garçons ont les yeux qui brillent pour un jeu de dupes : voir sous les jupes des filles..." Au Bacchus se tient une expo qui ne déplairait pas à Alain Souchon ! Elle a été montée par cinq amies carolos : Peggy Francart, Laurence Vits, Ornella Marotta, Irène Bughin et Marie Perea. " A l'approche du printemps, nous nous sentons joyeuses" confie Laurence. " Cette exposition se veut légère, fraîche et chaleureuse". 

    IMG_0727.JPG

    Les points communs entre ces artistes? Elles travaillent le fil et le tissu. Ornella a fabriqué des mains en laine feutrée ( confectionnées à partir de ses propres mains! ), Laurence, des mains en fil de fer, Irène, des mains au crochet. Le public passe en dessous de toutes ces mains, suspendues au plafond. Etrange et délicieuse sensation... qui pourrait expliquer le titre de l'expo! A travers ses tableaux réalisés au crayon et au marqueur, Peggy Francart s'est amusée à représenter quelques-uns de ses proches, dans des univers de contes ( Peter Pan, Blanche Neige, la Belle au Bois Dormant,... ) . En s'approchant très près des oeuvres, on se rend compte que la ressemblance avec les sujets originaux est très forte. Irène Bughin ( que tous les Carolos connaissent bien!) apparaît d'ailleurs sur l'une d'elles. Laurence Vits a créé des mobiles "attrape-rêve", à partir de matériaux de récupération. Il faut aussi  voir les bijoux textiles d'Ornella Marotta, professeur de création textile à l'Académie des Beaux-Arts de Charleroi. Le vernissage était animé par la DJ Claudia Shallow. Musiques tziganes et de fanfare étaient au rendez-vous ! JCH

    L'expo "Sous les jupes des  filles " est à voir jusqu'au 4 avril, aux heures d'ouverture du Bacchus, place du Manège, 8, à Charleroi. Tél. 071/32 82 86 ou le 0479/59 22 68.

    filles.JPG

    Avez-vous reconnu Irène ?

    IMG_0732.JPG

    Les créations de Laurence

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • COUILLET- Expo des Mouflets à la galerie Cerami

    cerami.png

     

    Vous l'avez bien lu, il ne te reste jusqu'au samedi 20 février (ce samedi quoi!) pour visiter MOUFLETS, l'expo des gamins de la Devinière. 

    Si vous n'avez rien suivi,  les infos c'est par là

    Vous avez jusqu'au 5 mars pour voir SI TU NE VIENS PAS JE TE SCALPE, l'expo de Vincen Beeckman qui a pris des photos pendant 2 ans à la Devinière. 

    Et là, le grand sur la photo, c'est Jacques Cerami, la deuxième expo, c'est chez lui que ça se passe, à Couillet. Il t'explique tout ici.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Soirée contée à l'Eden, le 10 mars

    soireecontee.jpg

    Date : 10.03.16  |  Heure : 20:00  |  Lieu : L'Eden, Charleroi 

    D'ici à là...

    Vous rêvez de voyager, de découvrir l'ailleurs. De vous immerger dans d'autres cultures, d'autres endroits. De vous évader...

    On vous emmène !

    Préparez-vous à écouter, regarder, sentir. Laissez libre cours à votre imagination. Mélangez vos rêves à nos mots. Mettez vos pas dans les nôtres... nous sommes déjà dans d'autres pays...

      Grande salle

    5€

    Infos et inscriptions :

    info@eden-charleroi.be ou 071/202.995

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Ecrivains publics à Ville 2 pour la Saint-Valentin

    écrivains1.JPG

    Dans une allée de Ville 2, le PAC ( Présence et Action Culturelle ) de Charleroi avait dressé quelques tables pour la Saint Valentin. Après avoir suivi une formation de deux mois, 6 écrivains publics se tenaient à la disposition des visiteurs.

    Parmi les bénévoles, Marcelle de Couillet. " J'avais déjà participé à un atelier à Noël, dans la gare du Sud. Il s'agissait de l'opération " Sans toi et sans toit". Nous proposions de rédiger des cartes de voeux aux navetteurs et d'accrocher des messages à cinq arbres thématiques. Convaincue par cette expérience enrichissante, j'ai décidé de me lancer  dans un deuxième atelier.

    Fabiola Anibarro de Marcinelle poursuit: " Je suis ici parce que l'écriture est la meilleure façon de s'exprimer "  souligne-t-elle. "Ensuite, parce que j'aime le contact humain. Et puis, si je peux, en plus, aider les autres à trouver des mots sur des sentiments  qu'ils ne peuvent pas toujours exprimer, c'est formidable!".

    un amour universel...

    Samedi après-midi, Lilou ( 7 ans ) est venue de Marcinelle, avec ses parents Stéphanie et Samuel. La fillette souhaite leur exprimer tout son amour. Elle a d'abord choisi du papier qu'elle peut décorer à sa guise, en utilisant des gommettes et des petits coeurs. " Nous avons découvert ce stand, un peu par hasard, en déambulant dans Ville 2 " confient les parents. "C'est vraiment une très bonne idée. En plus recevoir une lettre personnalisée de notre fille nous fait vraiment plaisir!". Les visiteurs pouvaient aussi emporter de petites cartes avec des citations, et y écrire un message personnalisé.  Mohamed Moussaoui, coordinateur des écrivains publics au sein de Présence et Action Culturelle, signale: " L'Amour ne concerne pas seulement les fiancés. C'est un peu l'affaire de tous et de tous! L'idée est de déclarer bien fort que l'être humain n'est jamais seul... Un voisin peut éprouver de la sympathie pour un autre voisin, quelqu'un d'autre peut ressentir de l'amitié pour une personne qu'il ne connaissait pas la veille... C'est vraiment ça, l'esprit de la Saint   Valentin ! " JCHérin

    écrivains2.JPG

    Lilou a écrit une belle lettre à ses parents...

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- Eric Laforge aux Lundis du Poche

    Eric Laforge.jpg

    Eric Laforge , animateur radio sur "Classic 21", sera l'invité des "Lundis du Poche" ce 22 février à 19h30 précise

    Reimois d’origine, c Laforge sait dès son plus jeune âge que c’est de la radio qu’il veut faire.  Après un essai à Paris, ce français intègre l’équipe de Marc Ysaye sur "Classic 21".en 2004 et ce, avec le succès que l’on sait.

    Les auditeurs de "Classic 21", connaîssent sa voix pour l’avoir entendue, pour les lèves-tôt, dans le "Morning Club" dès 5h30, de 9h à 10h ou dans "Man@Work" ou encore la saison passée dans "Lunch around the clock".

    Taraudé par deux passions : la radio et l’écriture, le voilà qui vient de sortir son second livre intitulé "Lady Dies" ; c’est la première évocation écrite de la mort de Diana. Accident ? Assassinat ?

    Son premier livre "Premières fois",  sorti en 2013 est un recueil de billets évoquant ses premières fois (premier voyage en train, premier film d’horreur, première fois devant la mer…).  Dans ce livre, un brin taquin, il prend le public à contre-pied mais chacun y retrouve avec un peu de la nostalgie son passé.  Un livre à mettre entre toutes les mains !

    Pour lui, la radio, c’est comme l’écriture, une véritable passion et faire de sa passion un métier, n’est-ce pas le rêve de tout le monde ?

    Ce "Lundis du Poche" ne sera donc pas une soirée morose vu la conjugaison percutante entre la philosophie et la bonne humeur de notre invité de la soirée, l’humour décoiffant de Dominique Watrin, l’insolence de la jeunesse de Martial Dumont, la finesse et  l’irrésistible drôlerie de notre seule représentante de la gent féminine, Anne Simon et enfin l’inénarrable et polyvalente personnalité de notre chef de fanfare, Bernard Suin.

    Nos quatre compères ne manqueront pas non plus de survoler, comme à l'habitude, l'actualité du mois avec leur revue de presse satirique et humoristique.

    Tour à tour, ils nous feront découvrir la face cachée de l’invité interviewé, titillé, égratigné, flatté et complimenté gentiment et cela en veillant au respect et à la convivialité.

    Mais pourquoi vous en dire plus alors qu’il serait si simple de venir découvrir ces talents le lundi 22 février prochain à 19h30 précise au "Poche Théâtre"  et d’y emmener vos amis, vos proches, enfin tous ceux à qui vous voulez du bien.

    Ce "Lundis du Poche"  sera égal à lui-même avec 90 minutes d'humour, de bons mots, d'interviews, de "biessetries carolo-riantes", de chroniques irrévérencieuses, ironiques, caustiques et autres.

    Merci d'en faire un large écho dans vos colonnes ou dans une de vos séquences.
    Nous sommes à votre disposition pour tout renseignement complémentaire, interview, et...

    N'hésitez pas à venir nous rejoindre 22 février, vous serez nos hôtes.

    Vincent SCHEUER

    Administrateur Dérisoir'Prod 0471 404 921

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements 0 commentaire
  • LODELINSART- La fantaisie toujours au rendez-vous du Bal des Climbias

    climbias3.JPG

    Bernard et Vivien

    Dans le prolongement des fêtes carnavalesques, le 124ème Bal des Climbias   a transformé la Ruche Verrière en Temple du déguisement. L'originalité était une fois de plus au rendez-vous !

    Bernard Charlier et son fils Vivien de Montignies-sur-Sambre font partie de l'officieuse Société des "Vaporistes belges", qui compte une trentaine de personnes. Leurs costumes s'inscrivent dans la ligne steampunk, dans univers rétro-futuriste,   proche des romans de Jules Verne. Leur particularité: réinventer l'histoire en la faisant dériver sur un point précis: la vapeur et non pas l'électricité, d'où le nom de la société. Ici, tout le monde porte un pseudonyme: Bernard devient Mortimer et Vivien Aristide. " Cela fait maintenant 35 ans que je participe au Bal des Climbias" note Bernard. " C'est un rendez-vous incontournable!" De leur côté, Caroline ( 38 ans ) et Jérémy ( 28 ans ) de Gilly se sont transformés en Bête furieuse    et son dompteur. L'art circassien est mis à l'honneur. "Nous avons utilisé des fourrures recyclées, de vieux tissus, des peaux, du lierre synthétique,..." explique le couple. " Nous aimons faire une petite mise en scène. Ici, nous faisons peur aux visiteurs!" . Les années précédentes, Caroline et Jérémy se sont déguisés en Fabiola/Di Rupo, Tintin et la Castafiore, Coppélius et Olympia ( contes d'Hoffmann), ... ce qui leur a valu de rafler de nombreux prix !

    climbias2.JPG

    Le dompteur et sa Bête furieuse !

     X.Desgain a construit son pistolet !

    climbias7.JPG

    Xavier Desgain déborde toujours d'imagination !

    D'autres thèmes étaient prisés, comme le Carnaval de Venise, Dark Vador, la danse flamenco, la famille Adams, les Valentin,  les pirates espagnols,... Toujours fidèle au bal, Xavier Desgain illustrait les années 1930, avec sa compagne Agnès. " J'ai construit un pistolet à bille avec une boite de camembert, un tube de PVC et une veille sulfateuse" s'amusait l'écolo carolo. Une petite centaine de candidats participaient au concours, dans les catégories: femmes, hommes et couples. Chaque déguisement était évalué   par les membres du jury. L'après-midi, le bal costumé des enfants a rassemblé plus de 1100 personnes. En soirée, 500 personnes. Il régnait à la Ruche Verrière une ambiance extraordinaire. Aux couleurs, se mêlaient les rires, les chants, la danse,... Des élus locaux y étaient présents. Toutes ces festivités se déroulaient, bien sûr, sous le regard bienveillant des Climbias, membres de la société philanthropique du même nom. Leur devise depuis 1892: " Plaisir et Charité". Toujours d'actualité aujourd'hui !

    climbias11.JPG

    Une fête très colorée

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • CHARLEROI- Election des Jean-Claude à l'Eden !

    jeanclaude1.JPG

    A l'issue d'une soirée animée à l'Eden, David Quinaux, porte-parole de la police de Charleroi, a été désigné le " Jean-Claude" du meilleur " Jean-Claude" . Un concours un brin décalé et 100 % Carolo !

    jeanclaude7.JPG

    David Quinaux au centre de la photo !

    jeanclaude6.JPG

    Son trophée en forme de Carapils !

    Il n'en revient toujours pas! Pour son travail accompli au sein de la police de Charleroi, David Quinaux a reçu un award en forme de Cara-Pils! Ce qui résume bien l'esprit de dérision présent tout au long de la 2ème soirée d'élection des "Jean-Claude", vendredi soir, à l'Eden. Le maître de cérémonie : Philippe Genion . " Ce concours aurait pu s'appeler "Ditché" ou encore "Kèvinn" ( avec un fort accent carolo), mais non, il s'appelle "Jean-Claude", car ce prénom est sympa ( N.D.L.R. c'est aussi celui de l'auteur de l'article !) et sonnait bien. Il ne faut pas y voir d'autres explications!" précisait l'animateur et humoriste carolo. 18 catégories étaient citées. Parmi celles-ci: - le "Jean-Claude du Truc Pas encore Disparu, mais qu'on ne regrettera pas, si ça disparaît comme espéré en 2016", avec en lice le "superbe" bâtiment des TEC en béton à châssis jaunes, Alain Simons à VivaCité Charleroi, " Rire sur la Ville",... - le " Jean-Claude du Truc Disparu, qui nous donne un peu de nostalgie, mais pas au point de le regretter", comme la Tour Apollo ou cité Francis Poty, les Colonnades, Philippe Sonnet, Le Vaudeville,... ou encore - le " Jean-Claude le plus original de la première guerre mondiale" comme Etienne Grandchamps pour son  Grand-Bi ou encore l'ex-échevin Christian Renard pour ses oreilles, qui sont une référence involontaire et touffue aux Poilus....!

    jeanclaude5.JPG

    Un public nombreux à l'Eden !

    Lives et surprises

    Plusieurs nominés dans la salle ont été récompensés. C'est le cas de Nicolas Géa, pour ses t-shirts "Sons of baraki", Eric Ghislain pour le meilleur Rouchat, Kevin Saladé, pour la meilleure interpellation au Conseil communal, Isabelle pour la Cuve à Bière, Spaguetta Orghasmmond,  élu "Artiste de l'année" pour son tube planétaire: " L'Amour à Charleroi ",... La société de gilles de Charleroi des Récalcitrants a été primée dans la catégorie: " la plus belle beuverie publique! " Le chef de file écolo Luc Parmentier est venu chercher son prix. Coup de chapeau également à Victor Gravy et à sa troupe d'El Bourdjwès djintilome, à la Brasserie des Alliés, aux Apéros Urbains,... La cérémonie était émaillée de lives et de quelques surprises décalées avec Pascal de Maeseneire, l'humoriste Sum, The Marshmallows,... Cette soirée prolongeait l’esprit carnavalesque pour égratigner gentiment des ( grands) noms de la ville. Entre cynisme, humour et tendresse, cette cérémonie bien sympathique aura permis de faire parler encore de notre chère Cité, au même titre que " le Carolo de l'année" ou encore les "Beffrois de Cristal" ! A l'année prochaine, pour une troisième édition! JC HERIN

    jeanclaude2.JPG

    Jean-Claude Durieu au centre de la photo

    Nous avons accueilli le chanteur Renaud au "Coup de Fusil !"

    jeanclaude3.JPG

    Un "Jean-Claude" du meilleur Nom de Famille a été remis à Jean-Claude Durieu ( 64 ans ) pour le Coup de Fusil. Cet établissement au Boulevard de L'Yser a accueilli des milliers de jeunes, d'octobre 1970 à octobre 1980. " Nous étions une bande de copains issus du Collège Pie 10 et nous cherchions un lieu sympa pour nous retrouver en dehors de l'école. Nous souhaitions aussi accueillir des groupes musicaux,  car très peu de scènes existaient à l'époque dans la région pour les artistes " fait-il remarquer. Très rapidement, le Coup de Fusil a multiplié les cabarets artistiques. " Nous sommes allés jusque Namur pour demander à Renaud de venir chanter chez nous. Ce qu'il a fait ! A l'époque, il a demandé 20 000 francs, l'équivalent actuel de 500 euros... Il est resté une semaine à Charleroi, et je l'ai hébergé. Renaud avait 24 ans à l'époque". Des concerts de Maxime Le Forestier, Hugues Aufray, Michel Barbier,... y ont été aussi organisés. Sur la scène de l'Eden, Jean-Claude Durieu était rejoint par Micheline Dufert et Francis Pourcel, musiciens qui ont également fréquenté l'établissement, et récompensés d'un Jean-Claude pour la création du blog " Chemins des Terrils".

    J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • LODELINSART- Petit théâtre de la Ruelle- "Love Letters" du 4 au 27/3

    Une comédie plein d’émotion…

    LOVE LETTERS

    au Petit Théâtre de la Ruelle

     

    love letters 4.jpg

    love letters 4.jpg

    Au Petit Théâtre de la Ruelle à Lodelinsart, les spectacles se suivent et ne se ressemblent jamais…

    A partir du 4 mars 2015, à l’affiche, une pièce qui a fait le tour du monde avec un succès jamais démenti, LOVE LETTERS d’A.R. Gurney… une comédie pleine de tendresse, d’humour mais surtout d’émotion.

    Tout au long de leur vie,  Alexa et Thomas se sont aimés de loin, par correspondance, sans jamais pouvoir être ensemble. Le destin, la vie, les rencontres les ont rapprochés puis éloignés. Jamais ils n'ont cessé de s'écrire. Au fil de leurs échanges, on ressent l'amitié taquine de l'enfance, la passion adolescente, la complexité des sentiments mêlée aux espoirs et désillusions de l'âge adulte. Leur relation épistolaire est à la fois drôle, tendre et d'une réalité bouleversante.

    Cette pièce américaine écrite à la fin des années 80 est traduite dans une trentaine de langues. Elle a été jouée en France des centaines de fois par Anouk Aimée dans le rôle de Melissa, tandis que se sont succédés pour le rôle d'Andy : Bruno Cremer, Jean-Louis Trintignant, Philippe Noiret, Jacques Weber et Alain Delon.

    Au Petit Théâtre de la Ruelle (rue du Village – près de la Place E. Gilles à Lodelinsart), la mise en scène de LOVE LETTERS sera signée François Langlois tandis que dans les rôles, on retrouvera Erika Blommaert et Jacques Delmeire.

    love letters 6.jpg

    Le spectacle aura lieu du 4 au 27 mars 2016 (les vendredis, samedis à 20 h et les dimanches à 16 h – représentation supplémentaire le jeudi 24/3 à 20 h)

    Réservations : 0474 388 032

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- "Cérémonie des Jean-Claude" 2016, ce soir, à l'Eden !

     

    jc.png

    La soirée sera animée par Philippe Genion

    Bonjour ! M'appelant Jean-Claude ( dit JC pour les intimes!) , et étant le blogueur de Charleroi, je ne peux que vous inviter à cette soirée, à l'Eden, dès 20 h ! 

    Tout comme les Césars ont leurs Gérards et les Oscars ont leurs Razzies… "Les Carolos de l’année" et autres "Beffrois de Cristal" ont désormais leurs Jean-Claude!

    Entre cynisme, humour et tendresse, une quinzaine de prix seront remis lors de cette seconde Cérémonie des Jean-Claude! Les récompenses iront de la plus belle paire d’ambassadeurs de Charleroi à la meilleure question du conseil communal en passant par la plus belle beuverie publique ou encore du meilleur roucha de la ville! Il y aura bien entendu l’award ultime, le «Jean-Claude du meilleur Jean-Claude», homme ou femme de l’année selon les membres du jury. 

    Vous l’aurez compris la dérision sera de mise pour cette soirée qui profitera de l’esprit carnavalesque pour se moquer gentiment des grands noms de la ville!

    La cérémonie sera émaillée de lives et de quelques surprises décalées. 

    Maître de cérémonie: Philippe Genion

    Infos et réservations: 071/202 995Venez-y nombreux !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • CHARLEROI- Saint Valentine's day, ce vendredi, à la gare du Sud !

    stvalentin2.jpg

    La tête dans le cœur !

    Dans le cadre de la Saint Valentin, le CAIJ ( Centre d'Animation Jeunesse ) et Charleroi-Sida IST sont présents, ce vendredi 12 février, de 8h à 18h, à la gare de Charleroi Sud pour un "Gare aux jeunes: Valentine's Day. " Nous aurons la joie d'offrir un kit de prévention aux jeunes, afin que la Saint-Valentin ne rime pas avec VIH" précise Joffrey Coremans, coordinateur. Toute personne qui le souhaite aura aussi la possibilité de faire un test( gratuit ) de dépistage au Centre de Prélèvement de la gare de Charleroi-Sud. Pour tous renseignements complémentaires: 071/41 09 05. 0483/57 57 92.

    stvalentin6.jpg

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire