- Page 4

  • CHARLEROI- Végétar(l)ien: un art de vivre...

    goffaux2.jpg

    Comment diminuer, voire supprimer sa consommation de viande pour être en meilleure santé, et diminuer notre empreinte écologique ? C'est ce que propose Michaël Goffaux, responsable de la jeune antenne carolo de Végétik.

    Habitant au Centre-Ville,  Michaël Goffaux ( 26 ans)  fait partie des 3% de Carolos  végétariens ( soit 6000 personnes dans l'entité ).  Et depuis quelques semaines, il vient de passer un nouveau cap:  il est devenu végétalien! ( Bérénice, sa copine, végétarienne aussi, n'a  pas encore franchi le pas... ) . C'est à dire qu'en plus de la viande et du poisson, il ne consomme pas non plus de produits dérivés de viande animale:  lait, oeufs, fromage, beurre, ...  Ces restrictions alimentaires ne l'empêchent toutefois pas de se préparer de bons petits plats: gâteaux à la noix de coco, tofu à base de soja, lentilles accompagnées de céréales,... et même des hamburgers ( végétariens, bien sûr!) Le  jeune homme affiche une santé rayonnante, et déborde de bonne humeur et de dynamisme.  "C'est tout un art de vivre" note-t-il. " Pendant de nombreuses années, j'ai fait partie des "omnivores", même si la quantité de viande que j'absorbais était assez réduite".  Et puis, suite à une émission sur les acides gras trans ( insaturés en hydrogène ),  diffusée il y a 8 ans,  Michaël    a décidé de changer son mode alimentaire.  " De 1950 à nos jours, la consommation de viande a quintuplé , dans les pays occidentaux. Il est temps de mettre un feu à cette accélération galopante! 

    en faveur du "flexitarisme"

    Sensible aux combats d'ordre écologique  ( il a été ambassadeur chez Greenpeace,  est membre actif de Gaïa,.... ),  Michaël  affirme haut et fort:  " La  consommation  de viande est coupable de 18 à 19% des émissions de gaz à effet de serre.   C'est une  des causes les plus importantes de la pollution à l'échelle de la planète".  Le jeune homme sensibilise aux méfaits de l'excès  de viande, à travers son métier - il est conseiller/vendeur chez Bio Cap à Marcinelle -,   mais également au sein de l'association végétarienne belge Végétik.  Michaël vient d'ailleurs de fonder  une antenne à Charleroi.  " L'idée est d'inviter des gens à  venir partager des repas et à leur faire goûter une nourriture végétale " note -t-il. " Cependant,  nous n'imposons pas aux gens un arrêt brutal. Nous prônons plus le "flexitarisme": c'est à dire , par exemple, de choisir un jour par semaine, sans consommation de viande. C'est déjà un bon geste !".  Michaël compte d'ailleurs sur de bonnes volontés pour faire grandir l'antenne, et proposer conférences, ateliers cuisines,... et autres activités. JC

    Pour tous renseignements: Michaël Goffaux: 0471/72 51 52 vegetikcharleroi@gmail.com - www.unjoursansviande.be

    goffaux3.JPG

    Végétalien, et fier de l'être...

     

    Pour suivre... quelques recettes végétariennes...

     

    Lire la suite

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- "Edgar et la Douze demoiselle" à la Maison du Tourisme

    051.JPG

    A la vitrine de la Maison du Tourisme de Charleroi sont exposés différents objets du futur film de Frédéric Legrand: Edgar et la Douze Demoiselle ! Un court-métrage fantastique à découvrir !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Une patinoire pour les petits à la Place de la Digue

    10171882_10204705964907419_2810407077364161909_n.jpg

    Dans le cadre de « Quartiers d’Hiver 2014 », l’ASBL Charleroi CentreVille en accord avec la ville de Charleroi a confié l’organisation de l’évènement à la société 50N05E qui a rencontré un franc succès cet été lors de la diffusion des matchs de la coupe du monde sur « La Terrasse d’Olive & Tom ».

    50N05E vous proposera un doux mélange entre tradition et modernité sur la Place de la Digue du 5 à fin décembre 2014. Au cœur d’un «... jardin des neiges » (spectacle de magie, atelier gourmandises de noël, bricolages de noël, …) un sentier de glace et une petite patinoire accueilleront les tous petits.

    Environs 30 chalets proposeront des produits diversifiés (artisanat et produits de bouches). Au centre de « Quartiers d’Hiver » un restaurant éphémère proposera aux visiteurs de prendre un verre dans une ambiance cosy.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire
  • THEATRE- Les sardines grillées !

    sardines1.JPG

    Les comédiennes Norman Bozzolan et Kathy De Stercke forment un duo attachant dans  "Les sardines grillées". La première incarne Victoire,  une sans  domicile fixe,  qui  dort à proximité d'une maison bourgeoise, au numéro 13 de la rue Victoire de Pécouilh.  Elle est bien déterminée à attendre que le père de famille, qui y habite,  la reconnaisse enfin comme sa fille. Que  fait-elle de son temps? Quand elle ne dort pas dans un  carton, elle grille des sardines,  assise sur son banc, avant de les savourer tranquillement. Avec un bon coup de rouge,  il n'y a rien de mieux, semble-t-il, pour se maintenir en forme!  En tout cas, elle n'a pas la langue dans sa poche... ( C'est un des ressorts comiques du spectacle ).  La seconde joue Solange, une gourde  plus finaude qu’il n’y parait, un peu vieille fille,  qui rêve du grand amour.  Comme Victoire a bon coeur, elle va "décoincer"  cette pauvre Solange, qui n'a jamais connu d'hommes,  à l'exception de son vieux papa et son médecin"... Ces deux femmes,  que tout oppose,  vont,  au fil de leurs  rencontres,  tisser une belle amitié.  Dans cette pièce, les dialogues font mouche.  De révélations en surprises, elles nous entraîneront dans un tourbillon plein d’humour et de poésie. Au passage, on appréciera le réalisme de la tenue de  Victoire ! JCH

    sardines2.JPG

    059.JPG

    "Les sardines grillées", dans une mise en scène de Frédéric Genovese,  à voir jusqu'au 12 octobre, le  vendredi 10 et  le samedi 11 à 20h30, et le dimanche à 16h.  A la Bouteillerie, Bvd du Nord 6140 à Fontaine l'Evêque. Réservations: 0485/99 15 30- auxtroiscoups@gmail.com

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements 0 commentaire
  • MARCINELLE- Les forges en activité

    10251923_10152497781009563_1986270222708429335_n.jpg

    Les forges du Bois du Cazier étaient en pleine activité, ce dimanche, avec les stages de fer et de feu. 

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire
  • GOSSELIES- Journée Découverte Entreprise: Sensations fortes avec l'Airspace

    skydiving3.JPG

    Voler dans un cylindre en verre.  C'est le principe de l'Indoor Skydiving Airspace.  Les visiteurs de la Journée Découverte Entreprise ont pu  comprendre son fonctionnement, dimanche.  Décoiffant !

    skydiving5.JPG

    Que tous ceux qui ont le vertige, se rassurent...  Pour voler,  il n'est désormais  plus nécessaire de se jeter dans le vide à plus  de  4000 mètres d'altitude, avec la peur au ventre de ne pas voir s'ouvrir son parachute... Un tunnel à vent vertical de plus de 10 mètres de haut,  propulsant  à une vitesse allant de 200 à 310 km/h,   permet  de procurer  les mêmes sensations ! " L'idée de cette construction avait  germé dans nos têtes depuis déjà de longues années" confie Steve Braff. Ce  parachutiste  aguerri ( il  a déjà réalisé 5700 sauts! )  est un des trois responsables de l'Indoor Skydiving Airspace,  érigé fin avril 2014 sur le site de l'Aéropole.  Il poursuit: "C'est chouette de pouvoir faire partager cette expérience au grand public.  Avec ce système,  finies les longues heures d'attente pour  pouvoir faire un saut... " .  En effet,  après une petite formation d'1/4h par les instructeurs,  les volontaires mettent casque, combinaison, lunettes,  et bouchons dans les oreilles,... et sont prêts ! 

    skydiving6.JPG

    Steve Braff

    Depuis l'ouverture du Centre à l'Aéropole,  le 28 avril 2014, l'Airspace recueille un franc succès,  puisque  1200 heures de simulation de vol ont déjà été organisées.  "  Le plus jeune des visiteurs était âgé de 2 ans et 1/2,  et le plus âgé de 83 ans! " fait remarquer Steve Braff.  Dimanche,  les visiteurs pouvaient voir " l'envers du décor", dont les  moteurs très impressionnants.  Le simulateur de vol de Gosselies est le seul de Belgique.  Il est aussi le plus puissant d'Europe,  avec la chambre de vol la plus haute.  Ses fondations se trouvent à 15 mètres sous le sol!  Le vol a bien plu aux amateurs. 

    skydiving4.JPG

    Julien et Hugo ont apprécié

    Julien ( 14 ans ) de Mont-sur-Marchienne note :  "C'est la première fois que je fais de la chute libre. On se sent vraiment libre!  On a un peu l'impression de faire du ski, en descendant une pente,  à toute vitesse!"  Hugo  ( 15 ans ) de Gerpinnes:  " Ce qui est surprenant, c'est de passer du sas au tunnel à vent.  Quel contraste!".   Quant à Anita ( 58 ans ) de Châtelet: " Je suis surtout venue ici pour regarder.  Ma ( mauvaise ) santé ne me permet pas de tenter l'aventure! J.C.H 

    Indoor Skydiving Airspace, rue Charles Lindbergh, 26 à Gosselies. Ouvert du mercredi au dimanche. Prix: de 59 ( pack découverte)  à 365 euros.  fly@airspace.be.  Téléphone: 071/91 91 00 

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire
  • CHARLEROI-Expo: "Putain de guerre" !

    sang2.JPG

    Scène atroce après un attentat en Afganistan

    Et si les hommes ne tiraient aucune leçon des guerres passées?  Centrée  sur l'humain et les dégâts consécutifs aux conflits armés,  "Putain de guerre" nous  prend au tripes.  Avec de nombreux artistes, dont le Carolo Michaël Matthys.  

    sang3.JPG

    Le squelette: une œuvre de Léo Copers

    "Putain de guerre":  c'est  avant tout  une oeuvre du dessinateur Jacques  Tardi, pour dénoncer les atrocités de la Grande  guerre.  Ce titre, volontairement choquant,  le galeriste carolo Jacques Cerami l'a repris pour une  exposition qui se tient actuellement  au Musée des Beaux-Arts de Charleroi.  " En partant de la bande dessinée,  je voulais étendre le propos  sur les conflits armés en général qui secouent la planète" note le commissaire  de l'expo. "  Les guerres actuelles en Irak, Syrie,  Israël,  Sierra Leone, ... sont tout aussi abominables, et les dommages collatéraux  sur la population civile sont tout aussi ravageurs qu'il y a 100 ans."  Dans son discours d'inauguration, l'échevine déléguée Françoise Daspremont  a rappelé que  cette expo est un "devoir de mémoire", s'inscrivant dans toute une série de commémorations sur la Guerre 14-18 .  Coraly Aliboni, Conservatrice,  a  souligné les risques que prennent les reporters de guerre pour nous rapporter des photos, au péril de leur vie. 

    sang5.JPG

    Michaël Matthys

    Le choix de Jacques Cerami s'est porté sur une bonne quinzaine d' artistes belges et internationaux.  Du côté belge, on notera la participation de trois artistes.  Leo Copers a réalisé  un squelette frappant une timbale.  Le bruit fait penser à une marche militaire conduisant à la mort.  Ronny Delrue est l'auteur de "Bombchildren". Des saints,  abrités par des cloches en verre,  ont été remplacés ici par des "enfants bombes".  Le plasticien carolo Michaël Matthys s'est, quant à lui, inspiré de magazines satiriques publiés peu après la Grande Guerre.  Dans une série de six tableaux, il représente des soldats morts au combat.   " La terre et le sang se sont mêlés continuellement sur les champs  de bataille.  C'est pourquoi j'ai utilisé de la terre noire et brune,  ainsi que du sang de  boeuf. " fait-il remarquer.  Côté international, Giorgos Moutafis avait fait le déplacement à Charleroi.  Le photographe grec a pris un cliché d'un groupe  de combattants rebelles de l'armée syrienne libre,  au nord-ouest de la Syrie.  Il raconte:  "  Ils devaient être une dizaine d'hommes et seulement trois d'entre eux étaient armés. Soudain,  un soldat  monta sur son cheval et, tenant son fusil,  posa "fièrement" devant moi... "  Des photos qui ne peuvent laisser indifférents... JCH

    sang7.JPG

    Giorgos Moutafis

    L'expo se tient jusqu'au 13 décembre 2014, au Musée des Beaux-Arts de Charleroi. Infos: 071/86 11 36. www.charleroi-museum.be

    Yves de Wasseige:  réhabiliter le "Tir".

    sang9.JPG

    Parmi les visiteurs, présents au vernissage, vendredi soir, se trouvait le sénateur honoraire Yves De Wasseige. " Je me suis engagé en décembre 1944, et on m'a envoyé en Irlande " souligne-t-il. Si l'homme reconnaît ne pas avoir pris part directement aux combats, il tient à  honorer la mémoire de tous les soldats tombés au front.  Secrétaire de la section de Marcinelle des Anciens Combattants,  il souhaite réhabiliter  le "Tir" à Marcinelle, où ont été fusillés des Résistants par des Nazis. L'intention est de transformer les anciens bâtiments inoccupés en musée,   qui accueillerait des expositions temporaires. " L'expo "Putain de guerre" fait penser à tous ces soldats qui ont lutté héroïquement pour que nous puissions recouvrer  un jour  la liberté" signale-t-il.  JCH

    026.JPG

    La séance académique en présence de Françoise Daspremont et des artistes

     

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI : La Galerie Bernard est en fête !

    CD07CC6D-6395-4E54-B51C-86B1C2B880DC.jpegLa célèbre Galerie Bernard à Charleroi (réalisant la jonction entre le Boulevard Joseph Tirou et la rue de Montigny), est connue pour son architecture et la convivialité du lieu. Cependant les commerçants estiment que celle-ci doit d'avantage être connue du public par la qualité des petits commerces qui s'y trouvent.

    C'est en 2013, tout juste il y a un an qu'Annie Chartier, directrice du centre de réeducation alimentaire et nutrition NaturHouse Charleroi de la galerie organisait sa porte ouverte qui remportait un gros succès d'affluence et de bons retours par rapport au plaisir que chaque visiteur avait pu obtenir lors de cette journée spéciale.

    C'est ainsi que l'idée d'organiser cette année un événement encore plus grand, convivial, accessible à tous, profitable aux commerçants de l'ensemble de la galerie et aux visiteur a germer, tout cela avec l'aide précieuse de sa diététicienne Marie Christie Derval motivée et enthousiaste aussi à l'idée de proposer aux visiteurs, aux prospects, aux clients une porte ouverte de l'ensemble des établissements de la Galerie Bernard sous le titre de "Galerie Bernard en fête" qui aura lieu ce samedi 11 octobre 2014 de 10 à 18:00. 

    CD07CC6D-6395-4E54-B51C-86B1C2B880DC.jpeg"L'année passée, notre porte ouverte a eu un gros succès, le public était content de pouvoir découvrir notre magasin et de pourvoi profiter d'avantages, d'avoir l'occasion de nous poser des questions, des découvrir aussi nos produits, la Galerie est fabuleuse par son aspect esthétique, facile d'accès. L'idée était de pouvoir cette année offrir la possibilité aux visiteurs de bénéficier également du savoir faire, des services et des avantages que peuvent offrir les  autres commerçants de la galerie. Donc "La Galerie Bernard en fête" c'était l'occasion d'agrandir notre initiative avec la collaboration des autres enseignes de la galerie et de la ville de Charleroi pour le côté logistique. La galerie propose pas loin de 10 magasins qui ont chacun une spécialité, des services ou produits de qualités qu'il est intéressant de faire découvrir aux carolos. Nous allons proposer des offres spéciales, des ristournes, des cadeaux, de l'animation,... proposées par chacun des établissements. De nouveaux commerçants ont également prévus de s'installer dans la galerie bientôt et rejoindre ce haut lieu de notre ville de Charleroi. Nous avons hâte de faire de cette journée une réelle réussite pour tous et d'accueillir chacun lors de cette journée de convivialité et de fête." déclare Annie Chartier, directrice de NaturHouse.

    "Le plaisir d'organiser et de coordonner un événement comme "La Galerie Bernard en fête" avec Annie est très motivant, c'est la possibilité de faire découvrir, redécouvrir peut être notre galerie Bernard et nos compétences au public. C'est une sacrée aventure qui nécessite de l'organisation, de bons contacts avec nos confrères commerçants qui jouent le jeu aussi et souhaitent apporter réellement leur collaboration en ouvrant leurs portes et en effectuant d'éventuelles offres spéciales. Le projet à cela de sympathique de pouvoir accueillir au mieux chaque visiteur, même si nous le faisons déjà tout au long de l'année, ici c'est une journée plus "festive". C'est un challenge et à la fois un plaisir de participer à ce projet." atteste Marie Christie Derval, diéteticienne de NaturHouse. 

    61AC1B33-C4E3-4C24-B4AF-F1F6B17CB363.jpegLe projet est donc lancé. La dizaine de commerçants de la Galerie Bernard ont suivis également l'initiative d'Annie Chartier et collaborent tous ensemble pour cet événement d'octobre. Durant cette journée de fête, différentes ristournes, des cadeaux, des animations seront proposées au public.

    "La Galerie Bernard en fête" est un événement à ne rater sous aucun prétexte qui apportera à chacun la possibilité de découvrir ou redécouvrir cette galerie aux multiples facettes mais également les petites surfaces commerciales qui apportent tant de diversités. On y retrouve en autre un centre de diététique, un bijoutier, un vendeur d'articles historiques et d'accessoires d'ornements, une onglerie, un magasin de vêtement, un spécialiste en jeu de rôle, une boutique d'arts créatifs,...

    Le samedi 11 octobre lors de cette journée sera aussi l'occasion en animation de profiter d'une initiation à la Zumba (de 15:00 à 16:30). 

    Retrouvez ci-dessous le visuel de la "Galerie Bernard en fête" (cliquez sur les affiches et visuels pour agrandir)

    Ne manquez pas le rendez-vous: LA GALERIE BERNARD EST EN FETE !

    Infos: 071.58.71.00 / Nature House / Me A.Chartier.

    CD07CC6D-6395-4E54-B51C-86B1C2B880DC.jpeg

     

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements, Société, Tendance, Votre quotidien 0 commentaire
  • LODELINSART- Molières et Mocassins: une saison "élixir" !

    elixir1.JPG

    Jacques, Salvatore, Raffaele et Pierrette

    elixir2.jpg

    Il pose pour "Phi-Phi"!  

    La nouvelle saison pour les Molières et Mocassins est " élixir"! " Chaque année, nous voulons  innover en présentant des spectacles qui sortent  des circuits commerciaux" note Jacques Delmeire, fondateur et directeur.  La saison 2014-2015  surprendra surtout par son éclectisme. Il y en aura vraiment pour tous les goûts! " De nouveaux genres sont à découvrir. C'est la première fois d'ailleurs que la troupe monte une opérette, avec plusieurs nouveaux jeunes talents. "Phi-Phi",  qui se joue jusqu'au 19 octobre , raconte les aventures conjugales et extraconjugales du sculpteur  grec Phidias. Suivront  un policier: "Le crime était presque parfait" , une comédie familiale: "Isidore, le pêcheur", un one-man-show ( avec Salvatore Vullo):  "Le zizi des grands",  et une exclusivité:  " Une semaine pas plus".  Bien sûr, la revue satirique sur Charleroi  est au programme (  comme elle l'est depuis 1977!).  Elle s'intitulera, cette année, " C'est toujours les maïeurs qui partent les premiers!"  

    Julie Patte fera son apparition 

    Seront tour à tour évoqués le (faux)  départ de Magnette, l'arrivée de Françoise Daspremont,  échevine déléguée,  les chaises musicales consécutives aux élections législatives de mai 2014, ... Julie Patte,  nouvelle échevine des Fêtes   et du Tourisme, sera ainsi mise à l'honneur dans un sketch.   Des thèmes  classiques comme l'insécurité, les grèves du TEC, les prostituées,... ne seront pas oubliés.  Cette année, le journaliste Didier Albin rejoint le comité de rédaction, composé de notre consoeur Françoise Ory, Francis Groff, Fred Dubois, Philippe Mac Kay, Gérard Monseux, et Jacques Delmeire. " L'an passé, nous nous étions attiré les foudres d'Anthony Dufrane, qui n'avait pas supporté de le voir "porter les valises" de Magnette " rappelle Jacques Delmeire " En aucun cas, nous ne voulons choquer... Mais il  faut aussi que nos mandataires fassent un peu preuve d'humour!".  Les Molières et Mocassins existent depuis 1988.  Pendant 16 ans, la troupe a joué au Café-Théâtre de la Brasserie. Depuis 2005, elle a changé de lieu et occupe le Petit Théâtre de la Ruelle. Chaque année, plus de 6000 spectateurs assistent aux spectacles  ! JCH 

    La troupe fait appel à des bénévoles pour la revue. Pour tous contacts, renseignements et réservations : 0474/388 032.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Election de Miss Elegance !

    élégance1.jpg

    Comme une trentaine de candidates, et une centaine en ligne,  Laurie ( 23 ans ) de Montignies-sur-Sambre a participé au casting de "Miss Elégance Belgium 2015", au Café Harpers, au Boulevard Tirou. "Ca ne me  déplairait pas de travailler dans le milieu de la mode et du mannequinat" a confié la jeune fille.  Ce concours  est organisé par le top model bruxellois Hervé Kamanda, assisté de Daniel Teixeira-Baptista.  " Ce que nous souhaitons mettre en avant, c'est l'élégance  et le charme de la femme " soulignent-ils. " Peu importe sa taille,     par exemple.  Il faut arrêter avec les stéréotypes!".  Prochains castings: Bruxelles ( 28/9) , Louvain-la-Neuve (3/10) , Mons (4/10)  et Liège ( 5/10).  La finale se déroulera en mars 2015. Pour tous renseignements: 0474/283 713- www.misselegancebelgium.com  JCH

    élégance3.JPG

    Laurie tente sa chance !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- J.P.Mayence relance le bridge !

    bridge2.JPG

    Cela fait 8 ans que des tournois de bridge ne se déroulaient plus dans notre Cité carolo...  Membre du Cercle de Charleroi,  l'avocat pénaliste carolo  Jean-Philippe Mayence vient  de les relancer. Une façon de redynamiser ce jeu d'esprit,  au niveau local.   Samedi, ils étaient plus de 172  joueurs ( 86 paires) à s'être déplacés au Palais des Expositions, pour le Challenge "Georges Jauniaux",  président depuis 15 ans du Cercle de Bridge de Charleroi.  La rencontre  était placée sous le contrôle de Guy Lambeaux, arbitre international et président de la Ligue belge francophone  de bridge.  De nombreuses personnalités participaient à ce tournoi :  l'ancien ministre Etienne Knoops, Philippe Busquin, ex-président du PS,  Etienne Delangre, ancien footballeur belge,... " C'est un jeu qui combine  à la fois la mémoire et la concentration, et qui fait peu de place à la chance... Et puis, on n'y parle pas d'argent. C'est plus sain que le poker,  par exemple ! " a souligné Jean-Philippe Mayence.  Si la moyenne d'âge était relativement élevée, on relevait la participation d'Antoine ( 14 ans), venu jouer avec sa maman. " Il s'agit surtout de faire la bonne annonce, ce qui n'est pas toujours facile! " soulignait le jeune homme. JCH

    bridge3.JPG

    Le Club se réunit au 91/A, avenue Meurée à Marcinelle. Pour tout contact: 071/43 76 26. 

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements, Société 0 commentaire