- Page 2

  • CHARLEROI- craintes de licenciements à la Ville

    467469982_B973848125Z_1_20141020105252_000_G9M3AUJSD_1-0.jpg

    Grosse séance de crise lundi soir lors du conseil communal de Charleroi : près de 500 agents communaux étaient venus dire au bourgmestre, le socialiste Paul Magnette, leurs craintes devant les rumeurs de licenciements à la Ville. Le bourgmestre les a reçus, mais son message n'est pas très bien passé.

    Paul Magnette a dû faire face à 500 agents en colère, qui n'acceptent pas ces menaces de licenciements qui planent sur leurs têtes. Le bourgmestre ne les dément pas, et évoque notamment un taux d'absentéisme trop élevé. "Le taux à Charleroi est supérieur à 10%", tente de placer le maïeur sous les huées.

    Au bout d'une demi-heure d'incompréhension totale, la rencontre se termine sur une réflexion malheureuse du bourgmestre, qui déclenche alors les hurlements. "Je l’ai interpelé car vu le nombre de licenciements envisagés, ce serait un véritable drame social, explique Mounia Ben Slama (CSC). Il m’a répondu gentiment qu’il ne fallait pas faire du sentimentalisme trop larmoyant… Je trouve que c’est du mépris vis-à-vis des travailleurs et des syndicats !" Source RTBF.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire
  • MONTIGNIES-SUR-SAMBRE: Solidarité pour Georgette !

    georgette1.JPG

    Georgette ( 80 ans)  vit dans le même quartier de Montignies-sur-Sambre  depuis sa naissance... Maman  de Françoise ( 55 ans),  grand-mère de Frédéric  ( 23 ans ) et  arrière grand-mère de Théo ( 4 ans),  elle reçoit pourtant  peu de visites et elle se sent souvent seule...  Cette solitude est renforcée par le fait qu'elle sort très rarement de chez elle  ( elle se déplace difficilement )  et souffre de gros problèmes de vue.  Heureusement  que son chien Snoopy  lui tient fidèlement compagnie...  C'est d'ailleurs grâce  à son petit animal domestique  que Georgette  a fait connaissance avec Colette, la toiletteuse,   qui habite un peu plus loin.  Des liens très forts se sont noués entre les  deux dames, à tel point que Colette passe régulièrement dire bonjour à l'octogénaire,  et lui apporte des gâteaux et des bons petits plats. "J'apprécie tellement Mamie ( c'est le surnom affectueux  que je  lui ai donné!)   que j'ai voulu lui faire plaisir!" explique la toiletteuse.  " J'ai tout de suite pensé à l'équipe de Bel RTL  et à l'émission "La vie est bel ! "   

    Une trentaine de bénévoles

    georgette3.JPG

    georgette2.JPG

    C'est grâce à Colette, la toiletteuse ( au centre de la photo), que tout s'est mis en place. 

    Très rapidement,  l'animatrice de Bel RTL Ingrid Fransen a diffusé le message, dans une émission de l'après-midi:  "La vie est bel" .  Cette émission est basée sur l'entraide, en faisant appel aux bonnes volontés.  Les auditeurs, émus par le cas de Georgette,  se sont montrés tout de suite très nombreux et enthousiastes. " Nous avons donc décidé d'apporter un peu de chaleur et de réconfort à Georgette, en passant chez elle et en remettant  en état son jardin, afin qu'elle puisse en profiter les jours de beau temps... C'est pratiquement son unique plaisir!  " explique-t-elle.  Dans ce projet, l'équipe est soutenue par des jardiniers professionnels, ( dont la société Jardibat qui a prêté gracieusement son concours !), ainsi que par des personnes de la commune qui prennent en charge les déchets.  La chaîne de solidarité a bien fonctionné.  Samedi, ils étaient plus d'une trentaine à se retrousser les manches pour élaguer, pulvériser,  débroussailler, planter,... Ingrid et toute son équipe: Juan, Christopher, Nathalie et Ingrid ont aussi mis la main à la pâte.  Certains auditeurs venaient de la région, mais d'autres de Dalhem, Beauraing, Bruxelles,...  Une chouette initiative qui montre que l'huile de coude alliée à la générosité peut redonner le sourire ! JCH

     

    georgette4.JPG

    Y a du boulot !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire
  • MARCHIENNE-AU-PONT: Portes ouvertes à la Centrale électrique

     

    enel2.JPG

    visite de la salle de production

    Producteur d'électricité en Belgique avec une centrale à gaz à cycle combiné  de 420 MW, la Centrale Electrique TGV- Enel Marcinelle ouvrait ses portes,  samedi,  au 150,  rue de la Providence à  Marchienne-au-Pont.   La visite comprenait la chaudière de récupération, le transformateur 150 K,  la salle  de production, l'aéro-réfrigérant, la station de filtration des eaux usées,...  "Ce type de centrale est amené de plus en plus à se développer dans le futur.  Il s'agit là d'une  bonne alternative au nucléaire"  souligne Giuseppe Zagami, directeur.   Construite à l'emplacement d'une partie de Carsid,  cette centrale se situe entre la Sambre et le canal de Charleroi-Bruxelles. L'entreprise est  très écologique,  puisqu'elle gère complètement bon nombre de déchets:   eaux de la Sambre,  boues à risques, produits chimiques et huileux,... a journée se poursuivait par un apéro musical au Rockerill et par une expo de trois photographes carolos. JCH

    enel1.JPG

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société, Sujets thématiques 0 commentaire
  • MONTIGNY LE TILLEUL- 1ère édition du Vox Festival

    vox1.JPG

    La  toute première édition du  "Vox Festival" affichait sold out!  Pas moins de 500 personnes avaient rejoint le Foyer Culturel de Montigny-le-Tilleul, samedi soir.  Echevine de la Culture,  Nathalie Gherardini explique la naissance de ce festival: " Lorsque nous avons mis sur pied la Fête de la Musique dans notre localité  en 2013, nous avons remarqué que plusieurs villes entraient un peu  en concurrence  les unes contre les autres.  Avec "Le Vox Festival", nous voulions vraiment nous démarquer en créant notre propre événement musical. C'était aussi une façon de faire bouger un peu plus notre localité, qui avait tendance à s'endormir un peu ces derniers temps " .  S'intégrant dans la programmation de l'ICML  ( Initiatives Communales à Montignies-le-Tilleul-Landelies ), le Festival comptait sur l'appui de l'Eden.  Le programme,  très éclectique,  mettait en valeur des groupes de la région,  avec de la musique métissée et festive proposée par  "On prend l'air",   du pop rock juvénile et énergique grâce à "Zappeur Palace" et  le groupe  carolo  "Rising Sparks",  qui récemment faisait  la première partie de Puggy!  Adrien Binon, le leader, est  originaire de Montigny-le-Tilleul!  En tête d'affiche,  Noa Moon  nous emmenait dans son paradis avec sa voix à  la fois fragile  et assurée. Son pop folk nous guidait jusqu'à l'orée de la nuit et passait le relais à la toute aussi séduisante Maya Cox. JCH

    vox3.JPG

     

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- L'envers du décor pour les enfants

    enfants4.JPG

    Permettre aux mômes de pénétrer dans "l'envers du décor", en leur faisant découvrir des métiers et des techniques de fabrication qu'ils ne connaissent pas toujours...  C'est le but recherché par  "Place aux enfants",mis  sur pied à Charleroi par le  Centre Ener' J et  le Département Jeunesse de la Ville.  Encadrés par des passe-muraille( adultes accompagnateurs) , 225 enfants participaient à la journée,  samedi. Plusieurs lieux étaient visités:le ciné le Parc, les magasins Oxfam, la bibliothèque Rimbaud, la ferme du Martinet,... Cette année, une nouvelle activité était au programme: la visite des fresques, réalisées dans le cadre du festival "Asphalte ! ".  Au centre d'Action Laïque, Raphaël De Bruyker proposait une animation sur " la loi des séries", en partant du dessin animé Bob L'Eponge.  "Pour une fois, on invite les enfants à prendre ma place!" notait Raphaël avec amusement.  D'autres enfants s'étaient rendus chez l'opticien Roquet à la rue de Dampremy. " On montre aux enfants la salle d'examen, et on leur fait passer des tests de vue" explique Antonin Ghesquière, opticien depuis 10 ans. Le meulage des verres par une machine très performante,  ainsi que les différentes étapes du montage,  étaient  aussi commentées. "C'est génial de venir ici" s'exclame Brahim  

    enfants1.JPG

    ( 10 ans ) de Gilly,  un petit garçon hypermétrope. " A présent, je comprends mieux mon défaut de la vue! " "Je participe depuis quatre ans à "Place aux enfants". Mon meilleur souvenir? La visite de cachots de la police, il y a deux ans!".  Un spectacle de clôture se déroulait par un spectacle à Charleroi Danses, après une journée bien remplie et riche en découvertes ! JCH

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire
  • CHARLEROI: Le prince Baudouin n'est plus.

    L'information était annoncée depuis que l'on savait les colonnades de Charleroi (bd Tirou) condamnées par les travaux du projet rives gauche. 

    C'est ce lundi matin que les portes de la taverne la plus célèbre du centre ville de Charleroi se sont définitivement fermées. Le matériel mis en vente, les vitrines occultées, c'est bien la fin. Les citoyens, riverains et carolos ne pourront donc plus dorénavant profiter de ce lieu mythique qui laissera sous peu place aux travaux de démolition. 

    Une page de l'histoire se tourne aujourd'hui. Adieu Prince Baudouin. 

    ©seben / SDZ

    Lien permanent Imprimer Catégories : Faits Divers, Votre quotidien 8 commentaires
  • CHARLEROI- "Cassé" par Comédia 77- du 23 au 26/10

    cassé2.jpg

    Virée de l'entreprise Prodex, Christine survit à force de médicaments prescrits par un médecin amoureux. Frédéric, le mari, informaticien chez Sodecom,  a subi aussi une chute sociale, puisqu'il est devenu responsable des poubelles.  Jean-Bernard  ( le syndicaliste, meilleur ami de Frédéric )  et Christine ne peuvent accepter cette situation. Cette dernière organise alors le faux suicide de son mari, ayant appris qu'elle pouvait toucher l'assurance-vie,  si  le décès était causé  par un trop grand stress lié au travail. Pour les besoins de la pièce, un placard  ( la "grosse pièce" a été montée sur la scène du Poche,  samedi dernier! )  donne la possibilité à Frédéric  de se cacher,  à chaque visite.  La pièce traite des sans-emplois d'une  manière décalée, et peut même faire rire les travailleurs angoissés que nous sommes. L' accroche permet de dédramatiser et donner à réfléchir sur le sujet. Le ton est celui d'une satire sociale,  pleine de rebondissements et de quiproquos vaudevillesques.  Avec les comédiens Sophie De Roeck, Alain Delbart, Laurence Seghin, Leonardo Pace, Réginald Sion, Sylviane Delstanche, Maurice Lebrun et Laurent Steurs.

    cassé3.jpg

    Cassé" de Rémi De Vos, dans une mise en scène de Christine Michel, par la troupe de Comédia 77,   à  voir les 23, 24, 25 octobre à 20 h30 et le 26 octobre  à 16h30, au Théâtre Poche, rue du Fort à Charleroi, 70, rue du Fort à Charleroi. Tarif: 14, 10 euros ( -26 ans / +65 ans ). Infos et réservations: 0491/630 888- info@comedia-77.be    JCH

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements 0 commentaire
  • JAMIOULX- 4ème souper autour du monde, le 15/11

     

    ob_0a3265_affiche-finale-moyen-format.jpg

    Le 15 Novembre à 19H, le Lions Club Charleroi Porte de France organise son 4ème souper tour du monde.  Après l'Alsace, le Brésil et le Maghreb, il posera ses valises au pays des stars de Bollywood au coeur de l'Inde.


    Le repas aux saveurs indiennes se composera :
    - d'un apéritif et ses mises en bouche
    - d'un poulet tikka massala accompagné de riz
    - d'un trio de desserts
    Prix : 25 euros/personne 

    Des danseuses indiennes et un DJ animeront cette soirée Bollywood.

    - les bénéfices seront reversés aux oeuvres soutenues par le L.C. -

    LIEU : Salle "Le Foyer", 6 rue Willy Brogneaux à 6120 JAMIOULX

    Le nombre de place étant limité, une réservation est souhaitée au 0476/90.95.39
    ou sur le site http://lions-club-charleroi-pdf.net

    Ambiance assurée ...  Soyez nombreux à les rejoindre.      "

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire
  • RADARS: Région Charleroi du 20 Octobre 2014

    Unknown.jpegRadars prévus le lundi 20 octobre 2014  dans la région de Charleroi.
    - Lodelinsart : rue de la Croix 
    - Monceau : rue de Roux 
    - Jumet : rue Wattelaer 
    - Gilly : chaussée de Châtelet 
    - Mont/s/Marchienne : rue de Marcinelle et avenue Paul Pastur 
    - Gosselies : rue Blériot 
    - Dampremy : route de Mons 
    - Ransart : chaussée de Gilly 

    Levez le pied et bonne route !
     
    A NOTER que le numéro du poste de Police de Charleroi à changé depuis le déménagement de l'hôtel de Police (anciennement le 071 86 15 15) le NOUVEAU numéro est à présent le 071 21 03 33 
     
    Source: Police de Charleroi ©Facebook
     

    Lien permanent Imprimer Catégories : Allo Police, Votre quotidien 0 commentaire
  • LODELINSART- Les patients ont été transférés du CHU de Charleroi à Marie Curie

    patients7.JPG

    première noria d'ambulances, samedi matin

    patients2.JPG

    Les premiers patients en lit sont arrivés au service des urgences,  vers 8h,  à  l'hôpital Marie Curie.  Ils ont été pris en charge immédiatement par plusieurs membres du personnel.  Parmi eux, Jean Janiczek, infirmier hygiéniste, se félicite du bon déroulement des opérations. " J'ai connu l'hôpital civil de Jumet pendant 15 ans et celui de Charleroi pendant 10 ans.  On ne vit ce déménagement  qu'une fois dans sa vie".  Des bénévoles étaient aussi présents, parmi lesquels des étudiants infirmiers,  une technicienne de labo de microbiologie, un chef de projet informatique,...  Des infirmières retraitées ont repris du service  comme Marie-Claire Pozzebon, qui s'occupait de l'encadrement nursing à Charleroi, et Suzanne Dewilde, ancienne directrice à Châtelet. Pour bien se préparer à leur mission,  cette équipe de 13 volontaires  a été drillée par Françoise Cheron, directrice du site de Marie Curie.  " Notre tâche a consisté  principalement à habituer les patients à leur nouvel environnement. Cela passait par l'utilisation du fauteuil, l'éclairage des chambres,  les commandes du lit, la salle de bain,  une nouvelle  sonnette,  les écouteurs de la télé, l'installation des vêtements,  les armoires à codes,... " expliquait Marie-Claire.  Suzanne, responsable également d'une association de services d'aide aux enfants malades, ajoutait: "En pédiatrie, nous avons déballé les jouets, donné à manger aux tout-petits,... C'étaient des moments particulièrement émouvants".  JCH

    patients4.JPG

    Prêts à accueillir les premiers patients

    patients5.JPG

    Marie-Claire et Suzanne, infirmières retraitées

    Les premiers patients transférés:

    Voici  un mois, Steve Filippin ( 32 ans ) a été victime d'un accident avec son tronçonneuse.  "Je coupais un arbre, mais il s'est fendu dans le mauvais sens! L'arbre a littéralement "éclaté"! Une jambe a été sectionnée par la tronçonneuse. L'autre a été broyée".  Cet habitant de Gerpinnes a passé un mois à l'hôpital civil de Charleroi, avant d'être transféré samedi midi, en service orthopédique,  à l'hôpital Marie Curie. " Le personnel est très  attentionné" souligne-t-il. " Je n'ai pas trop de mal à m'habituer à ma nouvelle chambre... J'avais déjà le même type de lit quand j'ai été opéré de la colonne vertébrale en 2002.  Tout ici est spacieux et moderne. Et je dispose pour le moment de deux télécommandes ! "  En tout, Steve a subi 6 interventions chirurgicales, ce qui n'entame pas son moral. " Il a vraiment   un moral d'acier!" lançait une infirmière du service. JCH

    patients9.JPG

    Steve Filippin

    Depuis mardi, Franz Blancquaert de Souvret était hospitalisé à l'Unité Coronaire de  l'hôpital Civil de Charleroi.   Samedi, il était le premier transféré du service cardiologie. "Tout s'est bien passé" raconte-t-il.  " On nous a rassemblés à trois personnes de la même unité.  Ensuite, on nous a déplacés  sur des brancards puis dans des ambulances.  Le trajet m'a paru très rapide, car la circulation était très fluide. Parti à 11h à Charleroi, j'étais dans ma nouvelle chambre, déjà 1/4 h  plus tard. "  Franz avait déjà été opéré des valves  en 2002.  Il se trouve actuellement en phase de diagnostic, avant de subir probablement une nouvelle opération. " Ici, c'est le top:  j'apprécie beaucoup les lieux: la luminosité, le décor,... Tout est bien aménagé!".  Même avis pour Sylvie Lefébvre ( 36 ans ) de Marchienne Docherie qui attend son sixième bébé.  " Les locaux sont vraiment agréables et colorés. On est à 5 minutes de notre domicile.  Et puis, c'est beaucoup plus facile ici pour se garer qu'à l'hôpital  civil! "  constate-t-elle.  Quand aux visiteurs, ils n'ont pas trop de mal à s'orienter dans l'hôpital. Arlette est venue rendre visite à son mari Ferdinand, en compagnie de sa fille Nathalie et de sa petite fille Elodie: " L'hôpital est gigantesque,  mais on nous renseigne vraiment bien où aller! " JCH

    patients11.JPG

    Franz, premier transféré en cardiologie

    patients10.JPG

    Elle attend son sixième enfant !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- Comédie Centrale jusqu'au 14/11: "Venise sous la neige !"

     

    10153727_10152748318037731_6831095803884290854_n.jpg

    Evelyne Delfosse et Antoine Vandenberghe

    avec Antoine Vandenberghe, Tristan Moreau, Evelyne Delfosse et Mélanie Robin . Au Comedie Centrale de Charleroi du 17 octobre au 14 novembre.

    Pièce mythique jouée actuellement à Paris depuis plus de 8 ans !
    Jean-Luc va se marier avec Nathalie. Ils décident d'inviter un vieil ami d'université nommé Christophe.
    Celui-ci est accompagné de Patricia, avec qui il vient de se disputer. Elle, ne connaissant personne, est bien décidée à ne pas ouvrir la bouche. Les autres convives la prennent alors pour une étrangère. Ne résistant pas au plaisir d'entretenir le quiproquo, que va t'elle bien pouvoir inventer pour mettre son Christophe dans l'embarras ?

    T"Venise sous la neige" à voir au Comédie Centrale: 071/ 30 50 30.

    Tarifs : adultes 25€, seniors et groupes de + de 10 personnes 21€, étudiants de – de 21 ans 12,50€.

    10660264_10152748319662731_1233905771455325860_n.jpg

    523408_1.jpeg

     

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements 0 commentaire
  • LODELINSART- "Phi Phi": dernier week-end pour l'opérette péplum

     

    unnamed.jpg

    elixir2.jpg

    Alain Blommaert et sa belle musculature

    Le soutien-gorge hyper sexy et les mollets de Salvatore Vullo ( qui se travestit pour jouer Mme Phidias!),  ainsi que les  " tablettes de chocolat" d'Alain Blommaert,  resteront à jamais gravés dans  les mémoires ...  sans oublier le  jeu fantastique des autres acteurs, dont 4 jeunes et jolies modèles aux cheveux blonds.  " Phi-Phi"  raconte les amours du sculpteur grec Phidias,  joué par Jacques Delmeire.   Et de ses relations extraconjugales aussi,  ce qui fait le sel du spectacle !  Périclès, qui commanda des statues à l'artiste, est  joué ici par Damien Chavat.  C'est la première fois que la troupe des Molières  et Mocassins se lance dans une opérette, que l'on pourrait qualifier de "peplum", puisque  les comédiens évoluent dans de jolies  jupettes.  Le texte, très spirituel, pétille de tous ses feux, et les chansons ( parfois un peu trop nombreuses ) plongent le public dans  la rigolade.  La mise en scène a été confiée à Pierrette Laffineuse, comédienne et chanteuse lyrique  de formation. La pièce,  créée au lendemain de l'Armistice de 1918, a parfois    un peu vieilli, mais il s'agit surtout ici de ne pas se prendre au sérieux...   "Phi-Phi" permet en effet de passer un bon moment! JCH

    « Phi-phi »  est à voir jusqu’au 19/10, les vendredi 17 et samedi 18 à 20h, et le dimanche 19 à 16h, au Petit Théâtre de la Ruelle, rue du Village à Lodelinsart. Renseignements et réservations: 0474/388 032.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Charles Szymkowicz anime toujours l'atelier de dessin

    090.JPG

    092.JPG

    L'artiste carolo ne compte pas laisser tomber l'enseignement

    Artiste renommé à Charleroi, Charles Szymkowicz enseigne à l'Académie   des Beaux-Arts de Charleroi, depuis 1976.  Son atelier de dessin    d'observation,  très réputé,  a formé de nombreux élèves.  " L'enseignement  a toujours été  et reste une passion" confie -t-il.  " Je considère que l'Art concourt à s'ouvrir  à la Culture en général.   Grâce à l'atelier, certains étudiants porteront peut-être un regard différent sur la couleur d'un mur,  aménageront différemment leur intérieur,..."  Le cours s'est toujours donné le samedi toute la journée.   Mais depuis que Charles Szymkowicz a  pris sa pension,  il est passé à une après-midi, en septembre 2013.  " Je me voyais mal arrêter, uniquement parce que j'avais passé la barre des  65 ans. C'est la raison pour laquelle,  avec l'accord du Directeur de l'Académie,  je poursuis mes activités. Même si c'est à titre bénévole!" poursuit l'artiste.

    Une vingtaine d'étudiants sont inscrits au cours. Certains viennent de la région, mais aussi de plus loin (  Thy-le-Château, Nivelles, La Louvière,... ). "Plusieurs  personnes pensent qu'il faut beaucoup de talent pour participer à l'atelier.  C'est faux.  Chacun évolue à son rythme. Il n'y a pas d'esprit de compétition.  Le but est aussi de s'épanouir  sur un plan personnel, par l'Art  " insiste Marie-Jeanne de Monceau-sur-Sambre.  Charles Szymkowicz  organise également des activités à l'extérieur. La semaine passée,  le groupe est allé à Lens, pour visiter le musée, ainsi qu'une expo sur les désastres de la guerre. Mais depuis quelque temps, l'institution souffre de son image. "Certains Carolos ont oublié qu'il existe une Académie des Beaux-Arts à Charleroi !" note  l'artiste.  La dégradation des bâtiments ( mais des travaux sont entrepris depuis peu ),  le  minerval ( 174 euros),  la concurrence des autres disciplines ( par ex. l'infographie  ),... expliqueraient en partie cette perte d'aura. "Ce qui est dommage, c'est que, dans notre monde actuel,  la Culture est souvent sacrifiée! " fait remarquer Charles Szymkowicz.

    Pour toute info:  Académie des Beaux-Arts  A.Darville, rue Etienne Dourlet, 26 à Charleroi.  Tél. 071/41 75 11.

     

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- La galerie Bernard en fête

    040.JPG

    La galerie Bernard mettait sur pied une journée "portes ouvertes". L'occasion de découvrir cet espace en plein centre de Charleroi, faisant la jonction entre le boulevard Tirou et la rue de Montigny.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- Gonul partira pour le Japon !

    043.JPG

    L'agence Gusel à Charleroi a offert le billet d'avion à Gonül pour le Japon. La jeune fille de Couillet participera au Concours de Miss International.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire