- Page 2

  • CHARLEROI- Festival de l'Espérance

    fstival, espérance

    Le 1er festival de l'Espoir s'est tenu dans le parc Reine Astrid. Musiques, jeux, services sociaux divers, activités récréatives, de la nourriture, un message d'espoir et bien plus, gratuitement... Cette fête avait pour objectif de dévoiler les aspects méconnus des églises protestantes évangéliques établies dans la métropole carolorégienne. 1000 à 2000 visiteurs ont pacouru les allées et se sont arrêtés pour écouter et applaudir les choristes de plusieurs concerts.

    festival,espérance

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • LODELINSART- "Le Grand Bain"- Théâtre de la Ruelle du 25/5 au 10/6

    grand, bain

    Six amis avec un bébé ont loué une maison de vacances sous le soleil du Lubéron. Problème: la piscine est grande, très belle, très profonde... mais vide! Qu'est-ce qu'on fait quand il n'y a plus d'eau?

    Réponse dans "Le Grand Bain" de Clément Michel, dans une mise en scène de Valérie Lemaître. A voir du 25/5 au 10/6, par la Troupe des Molières et Mocassins, au petit Théâtre de la Ruelle à Lodelinsart.

    Les vendredis , samedis à 20h. Les dimanches à 16h. Séance supplémentaire le 7/5 à 20h.

    Infos et réservations: 0474/388 032

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • MONTIGNY-LE-TILLEUL Bientôt fini le parc de transit!

    transit, parc

    Dans quelques mois, le parc de l’ICDI de Landelies ne pourra plus être appelé de « transit ». Le 15 juin sera posée la première pierre pour la construction d’un nouveau parc à la rue de la Falgeotte ( à 500 mètres de l’ancien ). L’inauguration est prévue pour la fin de l’année 2012.

    « Ce parc sera à l’image des nouveaux parcs dans le style de Ham-sur-Heure/Nalinnes » explique Louis Van Lanckaer, brigadier. Tous les conteneurs seront en contrebas avec quais de déversement. Le site comprendra également une maison en dur ( sanitaire et douche pour le personnel ). Le parc de Landelies fait partie des 15 parcs de l’ICDI de Charleroi. Dans le cadre des 20 ans de l’Intercommunale, Véronique Cornet, bourgmestre de Montigny-le-Tilleul, et Philippe Debon, échevin de l’Environnement, sont descendus sur les lieux. Ceux-ci n’ont d’ailleurs pas hésité à reproduire les gestes des préposés du parc. « L’objectif est de comprendre le quotidien de ces travailleurs, dont on ne saisit pas toujours l’envergure de la tâche »  indique la bourgmestre. « A travers cet anniversaire, nous voulons avant tout insister sur la nécessité d’établir une proximité entre le personnel qui évolue dans une service public et la population qu’il est chargé d’accueillir ». Pour Ali et Jean-Claude, deux préposés du parc, le changement de parc sera de taille. « Tout le monde nous connait ici. Nous avons l’habitude de renseigner le public, et principalement les personnes âgées, sur la manière dont on doit trier les déchets » expliquent-ils. « Nous continuerons, bien sûr, à rendre ces services ! »

     

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • MARCINELLE- Avec les personnes handicapées!

    ensemble, extraordinaires

    « C’est ma première expérience avec des personnes handicapées ! Et je trouve ça très enrichissant ! » notait Florian Arnould, animateur SPJ. C’est grâce à de nombreux bénévoles ( dont des étudiants : futurs éducateurs spécialisés, assistants sociaux, instituteurs,…), mais aussi grâce au soutien financier de l’asbl « Vers la vie » présidée par Patrick Lefèvre, à une quinzaine d’ouvriers provinciaux, et au personnel de la Direction Générale des Affaires Sociales, que la 5ème édition de « Ensemble, avec les personnes extraordinaires », a été un véritable succès ! Le soleil, présent une bonne partie des deux journées, conférait aussi à l’optimisme. Organisée depuis 2008, cette manifestation a  pour but de ne plus faire du handicap un sujet tabou. Yves Lardinois, organisateur, peut se réjouir : « C’est fantastique de mettre sur pied, chaque année, un événement de sensibilisation aux handicaps, mais aussi comme l’intitulé l’indique, d’établir une formidable solidarité entre les citoyens « ordinaires » et « extaordinaires ». Je soutiens, par exemple, l’initiative de volleyeuses qui ont organisé des tournois de net ball  avec des personnes moins valides ». Samedi matin, il est à peine 6 heures, quand les premiers brocanteurs et marcheurs arrivent sur le site de la Haute Ecole Condorcet. « La soirée de vendredi a été bien animée, jusqu’à 3 heures du matin, avec Mademoiselle Luna de Fun Radio, notre grande marraine. 400 entrées ont été enregistrées ! » poursuit Yves Lardinois.

     

    Death ride : impressionnant !

     

    Marcher un bandeau sur les yeux, accompagné d’un chien, faisait par exemple bien prendre conscience des problèmes  que rencontrent des personnes aveugles. D’autres activités étaient mises sur pied, comme des activités informatives ( colloques, stands ), culturelles( expositions d’art plastique, spectacles et animations musicales ), et sportives ( handisport, jogging, matches de volley, marche, handbike ),… L’attraction la plus spectaculaire était sans nul doute la Death Ride ( tyrolienne ). Les participants descendaient sous une corde statique de 20 mm d’épaisseur et d’une longueur de 150 mètres. Le point de départ se situe à plus de 50 mètres d’une grue téléscopique. Le principe est de se jeter dans le vide. La corde est arrêtée à quelques mètres seulement du sol par un instructeur ! Sensations fortes garanties…

     

     

    PORTRAIT : Cédric Viane

     

    Cédric Viane ( 39 ans ) est résident est l’Odyssée, home pour personnes handicapées à Montignies-sur-Sambre. Cédric se déplace généralement en voiturette manuelle. L’endroit où il préfère se déplacer : Ville 2, en raison de son accessibilité. Quand il se déplace en ville, il utilise une voiturette électrique. Commence alors pour lui le parcours du combattant !

     

    Voici 5 gros points noirs :

     

    -       Les trottoirs sont mal adaptés, souvent trop étroits, et rendus inaccessibles par des voitures qui empiètent sur cet espace. A la rue de la Paix, c’est une galère !

    -       Les nids de poule.

    -       La circulation : les gens ne regardent pas, et foncent !

    -       Les bordures : sa voiturette ne parvient pas à les passer.

    -       Les marches : trop d’espaces publics ne sont pas de plain-pied, et sont donc difficile d’accès.

     

    « Beaucoup d’efforts doivent être faits ! » insiste Cédric.

     

     

    ensemble, extraordinaires

     

    ensemble,extraordinaires

    ensemble,extraordinaires

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • CHARLEROI - Festival des Palabres à l'Ancre

     

    festival, palabresDurant deux jours, l’Ancre a vécu aux rythmes endiablés et bien typiques de groupes venus tout droit du continent africain. Djembé, kalima et balaton étaient au rendez-vous pour emmener le public là où le soleil brille et les terres brûlent. Né d’une envie de métissage culturel, entre curiosité musicale et soif de rencontres, le Festival des Palabres est un projet du groupe carolo « On prend l’air ». L’entièreté des bénéfices du festival et de la vente de CD était versée à l’ONG Iles de Paix, qui soutient un projet basé dans la ville de Fada N’Gourma au Burkina Faso. En parallèle aux concerts, étaient proposées des activités diverses : cuisine, débats, activités djembé.

    festival, palabres

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • MONT-SUR-MARCHIENNE : Vente de bégonias à la SPA

    vente, bégonias

    Comme chaque année, la SPA organisait une grande vente de bégonias. Les bénéfices seront versés à cette association. Pour venir en aide à la SPA: 071/60 93 11. Le Centre est ouvert au 115, rue E.VAndervelde à Mont sur Marchienne. Ouvert du lundi au vendredi de 8h30 à 17h, et le samedi de 8h30 à 15h.

    vente, bégonias

     

    vente,bégonias

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • CHARLEROI- Fête des Rhétos sur le thème de la croisière

    rhéto, croisière

    Chaque année, les élèves de rhéto du Collège du Sacré-Coeur de Charleroi font un défilé dans la cour. Cette année, le thème retenu était les vacances et les croisières. L'imagination était au rendez-vous. Tous les élèves pouvaient assister au spectacle.

    rhéto, croisière

    rhéto,croisière

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • CHARLEROI- Une pieuvre géante au PBA!

    monstre, verne

    Le capitaine Nemo, naviguant dans les océans du globe à bord de son célèbre sous-marin Nautilus, est dans toutes les mémoires… Cette odyssée, retracée dans « Vingt mille lieues sous les mers » de Jules Verne, les spectateurs du Palais des Beaux-Arts de Charleroi ( peu nombreux, on se demande pourquoi !!!) ont pu la suivre à travers un spectacle oscillant entre conte fantastique et théâtre d’objets décalés, dans une mise en scène de Sydney Bernard. Vers la fin, les spectateurs ont été bien surpris de voir d’immenses tentacules se déployer dans leur direction ! En les repoussant, ils donnaient vie à une pieuvre géante… C’est une des surprises que leur réservait le spectacle !

    monstre, verne

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • CHARLEROI- Un poulpe géant au Palais des Beaux-Arts!

    vingt, mille

    Embarquement familial de 7 à 107 ans !

    Au cours d'une réception officielle, le truculent Professeur Aronnax conte avec passion et fougue son incroyable aventure à bord du Nautilus.  Au fur et à mesure de son récit, le décor se transforme et devient navire, sous-marin, fond abyssal et même poulpe géant, entraînant le public dans une odyssée surprenante et magique ..." C'est l'une des meilleures adaptations d'une oeuvre de Jules que j'ai vu à ce jour " Jean Verne (arrière-petit-fils de Jules Verne)"
     
    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • MONT-SUR-MARCHIENNE : 25 printemps pour le Musée de la photo

    photo, musée

    Installé dans l'ancien carmel de Mont-sur-Marchienne, depuis 1987, le Musée de la Photographie peut se targuer d’abriter plus de 80 000 photographies, dont 800 en exposition permanente, et 3 millions de négatifs : ce qui en fait aujourd'hui le plus vaste et un des plus importants musées de la photographie en Europe, rehaussé, depuis juin 2008, par une nouvelle aile. Ce week-end, on fêtait donc les 25 ans du musée. Dommage que le froid et la pluie se soient invités… empêchant de profiter pleinement des activités de l’extérieur, comme un grand manège ou des ventes de barbes à papa et de popcorn. Si le temps était assez frisquet, un opéra rock basé sur « Les ailes du désir » de Wim Wenders réchauffait les cœurs, samedi soir. Tout au long du week-end, le public pouvait opter pour différentes visites : « contée », « flash » ou encore « philo ». Pour cette dernière, un guide était accompagné d’un philosophe du Centre d’Action Laique. Des capsules télévisées de personnalités ( Jean-Luc Fonck, Virginie Hocq, Pierre-Olivier Rollin,… ), s’exprimant sur des photos, étaient diffusées dans le musée.

    Des photos à partir d’une boîte !

    Différentes activités étaient proposées tout au long du week-end, dont deux ateliers : photogrammes et sténopés. Une simple boîte à biscuits ou à chocolats, percée d’un trou de faible diamètre, permet la réalisation d’une photo. « Ce système remonte à la préhistoire de la photographie ! » notait América Parra Smet, animatrice. Il faut ensuite passer en chambre noire pour l’impression. D’autres ateliers étaient aussi au programme, comme la création de bijoux et autres objets. « Pour ce faire, nous utilisons des photos prises lors de stages ou données par des anonymes » poursuit América. « Par une technique de transfert sur plastique, ces photos vont permettre de réaliser de véritables pendentifs, boucles d’oreilles, bracelets, colliers, magnets, badges,… Et chaque participant est reparti avec ce qu’il a créé ! » 

     

    clichés3.jpg

     

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • MARCINELLE- Ensemble avec les personnes exraordinaires!

    faire, extraordinaire

    . Pour rappel, l'événement se tiendra les 11 et 12 mai sur le site provincial de Marcinelle.

    Plus de 60 activités sportives, culturelles et de sensibilisation, des conférences, des spectacles, des expositions, des jeux, des sensations fortes, une grande brocante,
    de la danse, de la fête, du soleil, de la bonne humeur et près de 4.000 personnes en 2 jours pour partager tout cela !!!

    C'est le programme proposé par la Province de Hainaut et l'Asbl Vers la Vie pour leur 5e édition d'Ensemble Avec les Personnes Extraordinaires qui se tiendra les 11 et 12 mai 2012 sur le site provincial de Marcinelle (Rue de la Bruyère, 157).
    L'événement qui connaît des nouveautés et des changements importants cette année propose à tous les publics (enfants, jeunes, ados, adultes et seniors) de vivre une fois de plus deux journées de rencontres, de dialogues et de découvertes pour que le handicap ne soit plus vu de la même façon.

    Infos: Sébastien CORAZZA
    Communication et partenariats
    071/ 531 558

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • MONCEAU-SUR-SAMBRE: 30 bougies pour "le Germoir" et "Quelque chose à faire"

    germoir, faire

    Le chapiteau dressé à Monceau-Fontaines, à l’occasion des 30 ans du « Germoir » et de « Quelque chose à faire », était littéralement noir de monde. Cette affluence était due certainement au fait que ces deux asbl d’économie sociale sont pionnières sur le site. Dès le départ, « Quelque chose à faire », fondée par Roger Vanthournout, s’est fixé pour objectif de donner une chance d’insertion professionnelle à des personnes fragilisées. Aujourd’hui, l’asbl compte 37 travailleurs et 70 stagiaires pour la région de Charleroi et de Sambreville. Cette association, enregistrée comme entreprise générale de la construction, réalise tout type de travaux du bâtiment, tant chez le particulier que pour les entreprises et les organismes publics : maçonnerie, plafonnage, carrelage, menuiserie,… Elle est également spécialisée dans les techniques de l’éco-construction.        

     

    Autre association à souffler 30 bougies : le Germoir, association spécialisée dans l’horéca, les commis de salle, commis de cuisine, nettoyage et aide-ménagères. « Nous avons commencé de façon assez modeste : dans une cave à Marchiennes ! Notre but : mener des femmes à l’emploi, pour éviter des problèmes liés au logement, au surendettement,… Nous avons bien grandi au fil du temps ! » note Dominique Bricoult, directrice. Cette asbl occupe aujourd’hui 23 personnes encadrantes, 40 stagiaires au quotidien et 90 stagiaires toute l’année. Tout au long de la journée festive, différentes animations étaient mises sur pied : courses d’orientation, cuistax, sumos, ateliers du goût,…  « On fait  la fête, car on veut remercier nos partenaires, sans lesquels nos asbl ne seraient pas devenues ce qu’elles sont aujourd’hui » précise Bernard Spinoit, directeur de Quelque Chose à faire.

     

    germoir,faire

     

     

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • CHARLEROI- Portes ouvertes à l'Athénée Vauban

    portes, vauban

    La section primaire de l'Athénée Vauban organisait sa journée portes ouvertes. Avec au programme: château gonflable, barbe à papa, barbecue, expositions, spectacle "Vauban fait sa comédie", stand Télévie, vente de pâtisseries, quizz culturel et musical,... Les enseignants se tenaient à la disposition des parents pour toute explication.

    portes, vauban

     

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • LIBERCHIES- Week-end "Django Reinhardt"

    dajngo, reinhardt

    Le public amoureux de jazz s’est rendu au 10ème festival Django@Liberchies, ce week-end. A cause du mauvais temps ( surtout samedi ), ce n’était pas la grande foule, mais la chaleur des participants était communicative. Certains mordus avaient fait le déplacement de Grande Bretagne, des Pays-Bas, d’Allemagne,… pour venir à Liberchies, commune où est né le grand Django Reinhardt ! Réunis autour de leur passion commune pour le  jazz manouche, les membres du « Sarah French Quintette » chauffaient le public, samedi soir, par leurs mélodies swing teintées de buleria espagnole et de chants napolitains. Leur concert précédait la tête d’affiche du Festival : le trio des frères Ferré. Des fans dansaient devant la grande scène : l’ambiance était à la décontraction ! Sous le chapiteau, la bière coulait à flot. Grimages, ateliers artistiques, et visite sur les traces de Django étaient aussi au programme. Le « Djang’off » retenait aussi toute l’attention du public. Des compagnies belges, comme la Cie Ebadion, y présentaient des attractions, comme une machine à remonter le temps ! Ici et là, des musiciens formaient des groupes, et improvisaient des airs entraînants… L’an prochain, cela fera 60 ans que Django nous aura quittés !  

      

    Florian ( 30 ans ) de Pont-à-Celle:

     

    « Je suis bénévole depuis 3 ans au festival. Cette année, je me suis vu confier de nouvelles tâches : assurer les cautions pour les gobelets « durables » ainsi que la billetterie. Ce que j’apprécie dans ce Festival ? La variété des musiques jazz, pas uniquement cantonnées au jazz manouche de Django. »

     

    Aniello ( 63 ans ) de Roux

     

    « Je suis un fidèle du Festival. J’y emmène toujours mon épouse Jacqueline. J’aime beaucoup la guitare. Dans mon jeune temps, j’ai même fondé un groupe, mais qui n’a pas tenu longtemps. Nous animions des bals de quartier. J’assiste à tous les concerts de la journée. J’attends surtout le groupe « Swing Express ».

     

    Virginie ( 39 ans ) de Fontaine-l’Evêque :

     

    « Cela fait 5 ans que mes parents habitent Pont-à-Celles, et c’est la première fois que nous nous sommes décidés à venir. Le moins que l’on puisse dire, c’est que nous ne sommes pas déçus ! Cette musique me prend « aux tripes ». Nous connaissions surtout la musique jazz de Glenn Miller, à présent nous découvrons autre chose de tout aussi plaisant ».   

     

     

    dajngo,reinhardt

    dajngo,reinhardt

     

    dajngo,reinhardt

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • GILLY- Temps mitigé pour la braderie!

    gilly, braderie

     

    Samedi, le froid et la pluie n’ont pas incité les Gilliciens à se déplacer en masse à la braderie. Les effets étaient plutôt négatifs pour les commerçants. « Nous faisons la braderie de Gilly, depuis 20 ans… et jamais notre chiffre d’affaires n’a été aussi mauvais. Nous n’avons vendu que pour 150 euros ! » s’exclamaient Nadine, vendeuse de bijoux et Frédéric, vendeur de jeans. « C’est d’ailleurs la première fois que nous remballons toute notre marchandise à 19h ». Même son de cloche du côté des autres marchands. « Il faut aussi ajouter l’effet de la crise. Pourtant nous ne changeons plus nos tarifs depuis quelques années » ajoutait Christophe, qui tient une friterie. Les forains aussi ont eu beaucoup de mal à attirer du public. Seuls quelques cafetiers et restaurateurs ne se plaignaient pas trop… parce qu’ils pouvaient accueillir des clients à l’intérieur ! Mais les quatre chaussées, rendues piétonnes pour l’occasion, étaient assez tristes, et les animations ( dont le magicien Fredini avec son rapace ) avaient du plomb dans l’aile… Dimanche, heureusement, le temps était plus clément, et les rues étaient plus fréquentées. L'enthousiasme avait repris le dessus!

     

    Luc Hénin, nouveau président de l’UCAG

     

    Cette braderie de printemps ( vieille de plus de 80 ans !) est marquée par l’arrivée de Luc Hénin. Lors de l’inauguration, le nouveau président de l’Union des Commerçants et Artisans de Gilly a rendu hommage à son prédécesseur : « Avec tous ses membres, Luc Defosse a porté à bout de bras, pendant plus de 25 ans, l’organisation des braderies de Gilly. L’impact de ces braderies, d’un point de vue commercial et publicitaire, est indéniable, et s’étend au-delà des limites de notre cité des gayolles ». La séance se poursuivait par la visite d’un nouveau local au 55, chaussée de Lodelinsart, où des permanences seront assurées pour les commerçants de l’association. Pour toute info : 071/41 72 06.

     

    gilly, braderie

    gilly, braderie

     

    gilly,braderie

     

    gilly,braderie

     

    gilly,braderie

     

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire