LIVRE- "L"apprenti guérisseur" de Cédric Quinaut: "Mon héros n'a rien d'un guerrier" !

exa.jpg

Analyste au FOREM de profession, Cédric Quinaut explore le monde d’Exa dans « L’apprenti guérisseur ».  Trois Cités portent la toile de fond de cette fresque fantastique. Un seigneur sombre, d’une lignée presqu’éteinte, convoite ces terres illuminées.  La suite dans le roman… Rencontre avec ce sympathique Courcellois de 38 ans qui en est l’auteur.           

-Cédric Quinaut, pourquoi vous êtes vous lancé dans un roman d’héroïc fantasy ?

C.Q.  Je suis un grand admirateur de Tolkien (« Le Seigneur des Anneaux ») et de son univers. Débordant d’imagination moi-même, j’ai toujours aimé créer mes propres lieux.  En l’occurrence, dans mon premier roman, j’emmène le lecteur dans trois Cités. La première est Ventaures, baptisée « La Cité des Arcades ». Sa forme lui confère une organisation optimale et un équilibre urbain. Ensuite Cabeelst : cette Cité du Nord offre un charme rare et incomparable. Son histoire a traversé les récits des poètes et des conteurs. Et enfin Jacan, une cité tout en longueur, perchée sur les hauteurs d’Exa. Son passé militaire confirme les bases de la Cité. Tous ces lieux m’ont été inspirés par mes voyages en Aveyron.

Les vestiges du XIIIème-XIVème siècle y montrent un état de conservation extraordinaire.

-Vous teniez à mettre en exergue l’aspect humaniste de votre héros.

C.Q. : Tout à fait. Dans la plupart des récits d’héroïc fantasy, l’aspect guerrier prime.  Ici, c’est tout le contraire. Je ne voulais pas exalter les exploits d’un super héros. Mon personnage principal, Ezerli, dont la mission est de maintenir la sécurité d’Exa, est un guérisseur.  Altruiste, il est entouré, entre autres, de sa collègue Dycii, d’un compagnon volatile, d’un homme-arbre (Le Feuillard),… Il a la capacité de réfléchir, de prendre du recul, de calmer certaines ardeurs.  Je suis moi-même professeur de méditation. Le confinement m’a permis aussi plus d’intériorisation. Je parsème d’ailleurs le récit d’écritures népalaises.

- Un autre roman en préparation ?

C.Q. :  Oui, je prévois 4 à 5 tomes des « Protecteurs d’Exa ». Le premier peut constituer un récit à lui tout seul, mais j’ai envie de continuer d’animer les personnages - ils sont plus d’une trentaine! - et de donner d’autres directions à l’intrigue. L’écriture est devenue vraiment une passion : j’y travaille tous les jours. Je pourrais aussi m’atteler à un roman de science-fiction ou à un roman plus traditionnel.

- Auteur, vous avez également d’autres cordes à votre arc…

C.Q. : En effet, j’ai été joueur et entraîneur de basket à Courcelles et au Spirou Basket Jeunes. Je pratique le jiu-jitsu. Je suis instructeur d’un club  de sabre-laser à Courcelles. Je suis aussi un adepte du Cosplay, et je fais partie de la 501èmeLégion à Mons.  Fan de Star Wars, je me suis mis récemment dans la peau du Grand Amiral Thrawn,  poursuivi par Ahsoka Tano dans «  The Mandalorian ». C’était pour moi un réel plaisir de jouer ce personnage redoutable !

exa2.jpg

« Les protecteurs d’Exa ». Tome 1 : « L’apprenti guérisseur » par Cédric Quinaut. 407 pages. Couverture : Philippe Hanotiaux. Le Livre en papier. 18,75 . www.publier-un-livre.com cedric.quinaut@yahoo.fr

PROPOS RECUEILLIS PAR JEAN-CLAUDE HERIN

Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés le week-end et la semaine entre 21 h - 07 h (Europe/Paris).

Optionnel