• COUPS DE COEUR POUR LE WE DU 16 AU 18 OCTOBRE

    collègues.jpg

    Les Indésirables jusqu'au 18 octobre au Comédie Centrale

    Evénement

    « Livresse », le Festival littéraire pluridisciplinaire incontournable de Charleroi, propose, jusqu’au 17 octobre, des livres, des résidences, des expos, des discussions,  des projections, des concerts, des ateliers,….

    Le 16 octobre  à 12 h:  ouverture de la librairie de Livresse, et de l’exposition de Samuel Trenquier et Michel Goyon au V2.

    Le 17 octobre de 13h à 16h : atelier « Coller/Copier » proposé par Gargarismes. Ouvert à tous au 30, rue de Marcinelle à Charleroi. Gratuit.

    Le programme est sur http://www.vecteur.be. Réservations : livresse@vecteur.be Téléphone : 071 27 86 78

    Jeux

    Le Centre culturel de Gerpinnes propose 3 soirées jeux de société,          dont la première aura lieu le 16 octobre (les autres: le 20 novembre et le 18 décembre). Une dizaine de jeux à découvrir en famille ou entre amis, au Centre culturel de Gerpinnes, de 19h à 22h, rue de Villers 61 à Acoz/Lausprelle. Gratuit. Pour tous contacts : 071/50 11 64.

    Théâtres/spectacles

    -Après « Le Bain », les comédiens liégeois Marc Andreini et Jean-Yves Girin offrent au public une comédie sympathique,  dynamique, légère et souvent féroce.  

    « Petites méchancetés entre collègues » est à voir jusqu’au 18 octobre, au 33, rue du Grand Central à Charleroi. 

    Dans le monde de l’entreprise, les coups par derrière et les courbettes s'enchainent souvent… Les spectateurs associeront certains moments du spectacle avec leur propre vécu ou avec un collègue qu’ils croiront reconnaître... Tarifs : 25 à 12,50 . Infos et réservations:  071/30 50 30.

    - Lui, il est bourré de toc, et est cloîtré chez lui depuis 15 ans. Et elle, elle est mariée, avec 3 enfants. Le Théâtre des 3 Coups propose : « Nous ne sommes pas du même monde » de Brigitte Massiot, dans une mise en scène d’Alain Rochette, avec Emmanuelle Caron et Ludo Semal, à la Bouteillerie, bd du Nord, en face  du 64, à Fontaine l’Evêque.  Du mercredi au samedi à 20h30 et les dimanches à 16h, du 16 octobre au 1er novembre. Prix : 11 . Réservations : 0485/991 530. auxtroiscoups@gmail.com

    Conférence

    Dans le cadre du 75e anniversaire de la Victoire sur le nazisme, le Bois du Cazier propose, jusqu’au 29 octobre,  un cycle d'événements qui reviendra sur les actions des Partisans armés au pays de Charleroi, et notamment un surprenant vol d’explosifs au Bois du Cazier. Le 16 octobre 19h se tiendra une conférence de José Gotovitch, professeur honoraire de l'ULB : « Les résistants étaient-ils des terroristes ? ». Réservation obligatoire : c.gori@leboisducazier.be

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • RUCHE THEATRE- Première de "Song for you" !

    song3.jpg

    Thierry Piron en maître de cérémonie

    Donner carte blanche aux chanteurs et humoristes en se produisant sur scène le temps d’une chanson ou d’un sketch.  C’est le concept de « Song for you » lancé par la Ruche Théâtre, samedi dernier. La soirée a recueilli un franc succès.

    Déjà très en forme, les musiciens du groupe B4 (BIV) : Pierre Oliver au clavier, José Bedeur à la contrebasse, Benoît Lagasse à la batterie, et Emmanuele Gualano à la guitare, chauffent le Blue Bar… même un peu à l’avance sur l’horaire prévu.  Le public est réparti par petites tables, pour respecter les mesures sanitaires. Dans quelques instants, des chanteurs en herbe se lanceront - avec plus ou moins de bonheur ! - dans l’interprétation d’une chanson, qu’ils auront préalablement répétée en fin d’après-midi. 

    Samedi soir, lors du « Song for you », la Ruche Théâtre renouait avec une longue tradition. Les plus anciens se souviendront, avec un brin de nostalgie sans doute,  des soirées « Salles de bains » qui enflammaient La Boule qui Lume (près du Palais des Expositions), avec le trio Michel Barbier au chant, Alfred (William Dunker) et Marc Keiser à l’accordéon.  Plus proche de nous, le Poche Théâtre avait repris également la formule.

    En duo avec sa fille

    « Depuis sa fondation, la Ruche Théâtre a toujours fait la part belle à la chanson (française). Nous ne sommes pas prêts d’arrêter.  Ici, les chanteurs peuvent venir seuls ou en groupe. Tout est permis : accessoires, costumes, surprises…Mais attention, ce n’est pas un karaoké,  donc il ne s’agit pas de lire les paroles sur un prompteur ! » prévient Thierry Piron, coordinateur.                        

    Lors de la soirée, Matthieu Sottiaux a interprété, avec Adélaïde, « Je m’en vais » (Vianney),  « J’envoie valser »(Zazie) puis, avec sa fille Chloé, « Dernière Danse » (Indila). « C’est un réel plaisir de chanter en duo, surtout en famille ! » soulignait cet habitant d’Estinnes.

    song1.jpg

    Matthieu et sa fille Adélaïde

    « J’avais déjà participé à un spectacle cabaret « Anges et démons »,  l’an dernier, et je serai également présent pour l’hommage qui sera rendu à Serge Gainsbourg, à l’occasion des 30 ans de sa disparition ». 

    Ludo Lejeune de Jurbise, quant à lui, a rendu un hommage à Brassens, en chantant « L’Orage ».  

    Chaque mois, les soirées seront placées sous un nouveau thème : Années 80-90,  On voyage,  Chansons érotiques, Révolution, Chansons paillardes et coquines, On danse,… Pour tous renseignements : info@laruchetheatre.be. 0473/ 39 00 82.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • THEATRE- "Retour de Madison" au Poche les 25 et 26 octobre

    madison4.jpg

    Un couple dans la vie quotidienne, avec ses doutes, ses fragilités mais aussi avec ses moments (éphémères) de rapprochement et de bonheur. C’est ce que nous donne à voir la nouvelle compagnie carolo ClairObscur dans « Retour de Madison ». Jusqu’au 17 octobre.

    madison2.JPG

    Le temps qui passe agit parfois comme un rouleau compresseur sur les couples. Karine rêve de vivre une passion comme Meryl Streep  dans  « La route de Madison ». La jeune femme est troublée par cette histoire et se demande s’il faut rester quand on aime moins. Didier essaie de comprendre, d’accepter les caprices de sa partenaire, jusqu’à un certain point…

    Véritable hymne à la vie, aux femmes et aux hommes, de sexes très opposés certes,  mais si complémentaires, la pièce « Retour de Madison » d’Eric Assous est portée sur la scène par la nouvelle troupe carolo du ClairObscur. Belle complicité sur scène entre les deux comédiens : Sarah Hennecart, dans le rôle de Karine et de Christophe Jasinski, dans celui de Didier. Annick Poulain assure la mise en scène.

    madison3.JPG

    « Bousculer les codes, varier les genres, donner à des pièces de              théâtre une nouvelle fraicheur…

    Voilà quelques objectifs poursuivis par notre Compagnie » explique Annick Poulain, comédienne et fondatrice. « Il nous arrivera de pointer le côté sombre dans une comédie ou un vaudeville comme dans « La bonne adresse » de Marc Camoletti. Mais aussi de pointer le côté plus léger dans une pièce forte : ce sera le cas par exemple dans « Huis Clos » de Jean-Paul Sartre ou encore dans « L’amant » d’Harold Pinter. Nous ne voulons vraiment pas nous cantonner dans une catégorie de spectacle ». Chaque spectacle sera amené à voyager, d’abord au Poche Théâtre puis dans d’autres salles de  de Wallonie. 

    La pièce : « Couple en danger- Retour de Madison » sera rejouée  les 16 et 17 octobre à 20h. Pour tous contacts : Poche Théâtre : rue du Fort, 70 à Charleroi. PAF : 14 . Moins de 26 ans : 10 . Infos et réservations : 0494/403 434.

    J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CULTURE- Pont-à-Celles: Une formation de comédien avec Alain Lackner

    courslackner1.jpg

    Depuis septembre, le comédien et metteur en scène carolo Alain Lackner donne des cours de théâtre au Centre Culturel de Pont-à-Celles.  Différents styles de pièces y sont travaillés.

    courslackner3.JPG

    Dans la vie, Cathy Spitaels d’Ham-sur-Heure et Bernard Goffaux de Villers-Perwin sont respectivement dentiste et ingénieur chimiste chez Solvay. A priori, pas grand-chose à voir avec le théâtre, et pourtant cette passion commune les amène à fréquenter, comme une vingtaine d’autres élèves, les cours d’Art Dramatique d’Alain Lackner, au Centre Culturel de Pont-à-Celles.               

    Samedi matin, ils jouaient un extrait de la comédie de Dell et Sibleyras :  « Une demi-heure de retard », dans la peau de Pierre et de Laurence.     

    Le pitch : ce couple, qui affiche plus de 30 années de vie commune au compteur, est invité à dîner chez le patron de Pierre. Rien de plus banal.  Mais au moment de partir, Laurence a besoin de parler. Ce qui va prendre un certain temps…

    « Je me suis inscrite au cours, car tout ce qui touche à la culture m’intéresse, et puis aussi pour vaincre une certaine forme de timidité » reconnaît Cathy. «  Une de mes pièces préférées est « Le Mariage de Madame Beulemans » poursuit Bernard. « Je m’y verrais bien un jour offrir un rôle ! »

    bientôt sur la scène de Presles

    Comédien, metteur en scène, scénographe, Alain Lackner a été directeur du Théâtre du Vaudeville à Charleroi,  de 1990 à 2013.  «  Ce parcours m’a nourri de rencontres et d’expériences qui m’ont amené à développer ma pédagogie, axée sur la connaissance de l’élève et sur la mise en lumière de ses qualités individuelles, morales, intellectuelles, émotionnelles et artistiques ».                         

    courslackner2.JPG

    Dans des genres aussi variés que des comédies, vaudevilles, pièces classiques, plusieurs aspects sont étudiés, comme le timbre de la voix, la diction, l’articulation, le nuancé des phrases, les jeux de scène, la construction de personnages,…

    Les élèves seront en représentation en novembre 2020 et en juin 2021 au Centre culturel de Presles. Pour tous contacts : Alain Lackner : 0471/863 681. alainlackner@gmail.com

    JEAN-CLAUDE HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire