• VOYAGE A PIED JUSQUE SAINT JACQUES DE COMPOSTELLE POUR TONY PANA

    tonypana1.jpg

    Bonsoir à tous,
    En dehors du cinéma, ma seconde grande passion est sans aucun doute le voyage! J'ai récemment eu la chance d'entreprendre mon premier grand voyage à pied (et un peu à vélo). Une promenade de 2000 kilomètres à travers la France et l'Espagne. Ma destination, Santiago de Compostelle!
     
    J'aurai l'honneur de vous raconter les détails de mon périple lors du festival Carolodyssée, parmi une brochette d'autres voyageurs étonnants qu'il me tarde de rencontrer! Merci aux organisateurs pour cette présentation et l'opportunité! Je vous retrouve donc le 3 octobre au Passage de la Bourse! Bonne soirée à vous!
     
    Tony Pana ( Antoine Panagiotopoulos )
    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • FLEURUS- Lancement du Week-End au Château

    jos.jpg

    A Fleurus, on fête en même temps la rentrée et les Journées du Patrimoine, dont le thème est, cette année,  les Parcs, Jardins et Espaces Verts.  Les festivités débutaient, vendredi soir, par le vernissage des œuvres de Jos Grégoire.

    Organisé par l’Office Communal du Tourisme en collaboration avec Fleurus Culture,  à l’initiative de la Ville de Fleurus, «  Week-end au Château » propose plusieurs animations : visites guidées du Château de la Paix, projection du nouveau film sur le passage éclair de l’Empereur à Fleurus,  concert de Causio et Loredana (samedi soir), balade sur le thème « Les espoirs de l’Empereur »(le dimanche 13 septembre à 14h), concert de BJ Scott ( dimanche soir),…

    Vendredi soir, le bourgmestre de Fleurus Loïc D’Haeyer et Francis Lorand, échevin du Tourisme, procédaient au vernissage des œuvres de Jos Grégoire (1900-1976).

    jos3.jpg

    Peintre de paysages, d’intérieurs, de fleurs, de natures mortes, Jos Grégoire a aussi figé sur ses toiles des vues et des ambiances de Fleurus, sa Ville natale.  Par la fenêtre de son habitation, il a immortalisé notamment le marché, sans oublier la fête foraine de Pâques, sans oublier une des spécialités gastronomiques de la Ville de Fleurus, la Dorée (tarte au riz).

    « Dans le cadre des Journées du Patrimoine, il nous a semblé judicieux de donner un coup de projecteur sur ce grand artiste, dont un de nos parcs porte le nom et qui jouxte l’atelier dans lequel il a travaillé de nombreuses années »  a souligné Francis Lorand.

    J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • GOSSELIES- Visite du Bois-Lombut, un véritable poumon vert au milieu d'un secteur industrialisé

    patrimoinenature1.jpg

    Conçu comme un parc à l’anglaise, au milieu du 19ème siècle, par l'architecte paysagiste Édouard Keilig, le Bois-Lombut s’étend sur 110 hectares. Le domaine, qui s'articule autour d'un château et ses dépendances, a reçu, samedi matin, la visite de Valérie De Bue, ministre wallonne du Patrimoine.

    patrimoinenature2.JPG

     

    A peine le vicomte Louis le Hardÿ de Beaulieu a-t-il commencé la visite guidée, qu’une chevrette, courant dans les fourrés, attire l’attention du public. Non loin de là, une quarantaine de vaches et de génisses paissent paisiblement.

    patrimoinenature3.JPG

    Paisibles vaches et génisses...

    D’autres hôtes comme le lapin de garenne, la bernarche du Canada ou encore le fuligule morillon fréquentent aussi les lieux. La flore n’est pas en reste avec des ormes, des hêtres pourpres, des saules têtards, des rubaniers rameux,…

    « Ce parc est un véritable écrin de verdure dans lequel l’architecte Edouard Keilig (1827-1895) a créé des perspectives vers des prairies, des espaces boisés, ainsi que vers une succession de six étangs disposés en ligne et reliés entre eux » explique le vicomte, dont la famille est installée depuis deux siècles.

    Ce week-end, ce domaine est exceptionnellement ouvert au grand public, à Gosselies, lors des Journées du Patrimoine. Au cours de l’année, il peut recevoir aussi,  des chercheurs, des architectes, ou d’autres groupes lors de séminaires…

    premier point d’arrêt pour Valérie De Bue

    La visite peut se faire libre, avec la possibilité de scanner un QR Code,      ou en groupes de 20 personnes, pour respecter le Protocole sanitaire. Mais attention, vu le nombre limité du public, il n’est plus possible de s’y inscrire.  Sœur Bernadette et Sœur Françoise n’auraient pas voulu rater ce rendez-vous,  samedi matin. « C’est la première fois que nous voyons si bien la propriété. Et en plus, le temps est magnifique !

    Nous connaissons bien les membres de la famille Hardÿ de Beaulieu, qui se rendent régulièrement à la messe à l’église Saint Jean-Baptiste » notent les deux Sœurs de la Providence à Gosselies.                          

    patrimoinenature4.JPG

    Valérie De Bue, ministre wallonne du Patrimoine

    Valérie De Bue a inscrit le domaine comme le premier de ses points d’arrêt, sur l’ensemble des 259 sites ouverts lors des Journées du Patrimoine, dont la thématique est centrée sur les parcs et jardins.

    «  Le Bois-Lombut est  un véritable havre de paix et de nature au sein d'un secteur fortement industrialisé, comptant, en bordure immédiate, l'ancienne usine Caterpillar et l'aéroport de Charleroi » signale la ministre wallonne du Patrimoine.                        

    «  En parcourant le site, nous voyons bien que Charleroi et son entité, au riche passé industriel, comptait des châteaux seigneuriaux et des industries qui étaient agrémentés de jardins ou de parcs souvent réalisés par des architectes-paysagistes de grande renommée. »

    JEAN-CLAUDE HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire