L'EDEN ENTAME SA MUE ESTIVALE

Nous avons été nombreux à le signaler, le secteur culturel compte parmi les plus impacté par la crise sanitaire du Covid 19. Annulation de la fin de saison, incertitude quant à la reprise en automne, artistes et compagnies fragilisées …

Le Centre Culturel a décidé de faire de la contrainte une opportunité pour se réinventer durant l’été avec un objectif en ligne de mire : rendre effectif le droit culturel des personnes !

Comment continuer à faire ville ensemble quand on entend distanciation, masque et protection ? Comment (re)découvrir son quartier, mettre des mots sur ses maux, s’évader sans bouger ?
Comment faire rimer culture, extérieur et proximité ?

Ces questions ont habité les réflexions du Centre Culturel qui a décidé de profiter de l’été pour mener ses missions au plus proche des gens en commençant par les personnes les plus durement touchées par le confinement.

L’été de l’Eden débutera donc avec une action symbolique lors de la Fête de la Musique. Autour du 21 juin,une vingtaine de concerts se joueront sous les fenêtres de services résidentiels (pour personnes âgées, en situation de handicap ou encore d’ado placés par le juge). De petites bulles musicales de courtes durées et à la formation légère (2 ou 3 artistes max) qui se dérouleront en parfait respect des mesures sanitaires. Cette opération symbolique est rendue possible grâce à la plateforme Fête de la Musique* et le soutien du CPAS et de la Ville de Charleroi.

On le sait, le confinement a impacté le moral des citoyen.ne.s. Le Centre Culturel a décidé de mettre des mots sur les maux en organisant des ateliers d’écriture slam dans les services résidentiels pour ado placés par le juge mais aussi en lançant une grande tournée de speaker’s corner tout l’été dans les parcs et points verts de Charleroi.  Pour rappel, le speaker’s corner littéralement « coin des orateurs » désigne l'espace réservé au nord-est de Hyde Park, à Londres où chacun peut prendre la parole librement et assumer un rôle temporaire d'orateur devant l'assistance du moment. Ces rendez-vous (qui depuis fleurissent aux quatre coins du monde) reconnaisse le besoin ressenti par la population de se réunir en public pour donner libre cours à des discussions. Le premier rendez-vous est donné le 1er juillet date toute symbolique du déconfinement du secteur culturel ! Le lieu sera communiqué quelques jours avant !

Si le confinement a donné des envies de s’exprimer, il a aussi donné des fourmis dans les jambes à beaucoup de Carolos qui ont (re)découvert les petites perles que recelait leur environnement proche. Dans la poursuite de l’opération « Le Paradis c’est ici », le Centre Culturel profitera des beaux jours pour proposer des balades exploratoires du Pays Noir. Premier rendez-vous dimanche 05 juillet à 14h00 devant le Château de Cartier à Marchienne(réservation indispensable info@eden-charleroi.be).

Les personnalités créatives ne sont pas oubliées puisque deux ateliers reprennent dès la mi-juin à savoir le Café Tricot (atelier d’arts textiles se déroulant tous les jeudis de 17h00 à 20h00 dans la Brasserie) et Bouger dans la Rue (atelier de mouvement se déroulant les dimanches de 14h00 à 16h30 dans la Brasserie également).  Enfin, un atelier de réalisation de caisses à savon sera organisé à la fin de l’été en collaboration avec les maisons des jeunes.

Un programme déconfiné qui ne manquera pas de se compléter au fil de l’été !

La programmation de l’action symbolique de Fête de la musique est signée Académies de Charleroi, ACJ La Broc, Atelier / M, Centre Ener’J, Charbon actif, Charlykingston, CRCC, Créativ’toi ; CSP, Collectif du Jardin du Parc, Cotton Club, Djembé Mitoussa, Indigèn, Jeunesses Musicales de Charleroi, La Ruche, Les Amis du Château de Monceau, Le Vecteur, MBA, Métromusic, Orisha, PBA, Quai10, Rockerill, Secteur 42, Service Jeunesse de la Ville, SMart, TEC, Temps Danses Urbaines, Urbanda .

Avec le soutien du Conseil de la Musique de la Fédération Wallonie-Bruxelles, du CPAS et de la Ville de Charleroi

Lien permanent Imprimer 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.