LODELINSART- Prolongations jusqu'au 19 janvier: Revue: "L'élixir du mayeur Polamour" au petit Théâtre de la Ruelle

polamour1.JPG

Les fêtes de fin et de début d’année sont toujours joyeuses avec la revue des Molières et Mocassins. Cette année, le bourgmestre Paul Magnette a bien l’intention de faire goûter une nouvelle bière : la « Pol »amour !

polamour5.JPG

Si Charleroi compte déjà un nombre impressionnant de (nouvelles) bières, il faut dorénavant en compter une de plus : la « Polamour ».

polamour4.JPG

Née d’une source qui part de la Maison des Huit heures, et de couleur rouge (tiens, tiens, serait-elle liée à un quelconque parti ?), elle purge les idées trop négatives.  Il paraîtrait même qu’un tuyau ravitaillerait le petit Théâtre de la Ruelle de ce précieux breuvage ! Une fois de plus, la troupe des Molières et Mocassins s’est surpassée pour cette nouvelle édition, avec, à l’écriture, Didier Albin, Gérard Monseux, Christiane Malherbe et Jacques Delmeire. Autour du meneur de revue Salvatore Vullo, signalons la présence de trois nouvelles chanteuses/comédiennes/danseuses : Amélie Francx, Joyce Orsolini et  Emy Vanderelst. Rafaelle Vullo, Christiane Malherbe et Gérard Monseux font partie aussi de la fine équipe. Les chorégraphies, toujours colorées et originales, sont signées Sylvia Printemps.    

polamour3.JPG

Julie Patte, hyperactive

La revue fait toujours la part belle à nos élus locaux. Paul Magnette,  bien sûr (spécialiste du pain, il mène son équipe à la baguette !), mais aussi Julie Patte ( « Active, hyperactive, bosser, elle arrête pas »), Gaëtan Bangisa ( « J’s’rai bientôt chez Tibi, Depuis l’temps que j’attends ça ! »), Françoise Daspremont ( « C’est foutu, tu n’es plus au sommet »), Maxime Felon  ( « Il a chopé la Sambrienne, ça rapporte plus que les étrennes »),… Sont aussi épinglés les « non » du PTB, les rendez-vous du PS et MR chez Hicham Imane (au café « Chez ta mère »), la chute des commerces à la Ville Haute et à la rue de la Montagne, les scandales Publinfin et du Samu Social et les magouilles en général, l’allongement de la piste de la BSCA,… le tout dans la bonne humeur. La revue « L’elixir du Mayeur Polamour » est à voir jusqu’au 19/1/20 avec prolongations possibles, au Petit Théâtre de la Ruelle, rue des Plasticheûs à Lodelinsart, les ve/sa à 20h et les dimanches à 16h. PAF : 17 à 10 €. Infos et réservations : 0474/388 032. JEAN-CLAUDE HERIN

polamour2.JPG

Julie Patte occupe une place de choix dans la revue

Depuis 5 ans, Philippe Busquin, qui a occupé divers postes politiques dont celui de Député de l'arrondissement de Charleroi en 1978, ne manque aucune édition de la revue. Il vient avec des amis, dont le Nalinnois François Ruttens, un ami depuis plus de 60 ans ! « Je m’y amuse toujours beaucoup. Et puis je retrouve sur la scène Gérard Monseux (ex-échevin des Travaux de Charleroi), qui a travaillé dans mon cabinet en 1981, comme Conseiller pour l’Energie et le Bâtiment. Par contre, je regrette l’absence provisoire de Jacques Delmeire » signale Philippe Busquin. « J’apprécie beaucoup le côté mordant du spectacle, bien que je lui trouve un côté plus consensuel, cette année ».J.C.HERIN

polamour7.JPG

polamour8.JPG

Philippe Busquin bien entouré !

Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.