ANCRE- ""Arlequin" une création à voir du 20 au 29 novembre 19

arlequin.jpg

« Arlequin » : toujours vivant aujourd’hui...

Avec « Arlequin », sa nouvelle création, Frédéric Ghesquière renoue avec le théâtre populaire ancestral. Mais le personnage est proche de notre époque !

Vêtu d'un habit rapiécé fait de losanges de tissus de diverses couleurs et porteur d'un masque noir et d'une toque, Arlequin est un personnage incontournable de la commedia dell'arte, rapidement adopté à partir du 17ème siècle par la plupart des théâtres d'Europe.

Passionné par le jeu masqué, qui fait la part belle à l’improvisation, Frédéric Ghesquière, souhaite revenir aux sources même du personnage italien, Arlecchino, un mélange comique de bêtise naïve et de goinfrerie, à l’accent épais. « J’avais envie de montrer, somme toute, que la parole d’Arlequin résonne encore dans notre société occidentale, marquée par les inégalités sociales. Son propos piquant se répand à travers de vastes farces. Notre comportement et nos petites manies sont passés au rouleau compresseur ! » souligne le comédien, metteur en scène et pédagogue à l’ESACT de Liège.

En remettant au goût du jour un théâtre populaire ancestral, Frédéric Ghesquière nous convie à une fête où se mêlent la truculence et la poésie, mais aussi une certaine férocité. Aujourd’hui, L’Ancre offre au comédien une occasion unique : un espace pour improviser, jouer et chercher avec le public. Plus question de fuir !

Devant nous, il faudra qu’il se lance, et qu’il parte sur les traces de cet insaisissable Arlequin… Un spectacle qui revisite avec virtuosité l’histoire du théâtre et des Hommes. « Arlequin », une création à voir à l’Ancre, par la Compagnie du Singe Nu, du 20 au 29 novembre à 20h30, 122, rue de Montigny à Charleroi. Me/Je à 19h. Prix plein : 14 €. Réduit : 11 €. Abonnement : 9 €. Infos er réservations : 071/314 079. info@ancre.be- www.ancre.be  J.C.HERIN

Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.