POCHE THEATRE: "Le Diable Rouge" conçu comme un jeu d'échecs géant !

mazarin1.jpg

Le comédien et auteur carolo Jérôme Roose remet en scène « Le Diable Rouge » (Mazarin) d’Antoine Rault de façon très originale : les personnages se déplacent tels des pions sur un échiquier géant !

«  Décortiquer, comme autant de mouvements d’attaques et de défense, les déplacements des personnages, à la façon de pions gigantesques au service  du magnifique texte d’Antoine Rault, le tout dans une ambiance de miroirs et colonnes de marbre, était un formidable défi. Dans cette aventure,  je me suis arraché quelques plumes… Au final, cela fonctionne bien ! »  signale Jérôme Roose, qui avait déjà fait, en 2013, la mise en scène de ce petit bijou du théâtre français.

mazarin2.JPG

Mazarin (Marcel Lebrun) avec Anne d'Autriche (Annick Poulain)

L’action se situe en 1658. Mazarin (Maurice Lebrun), Premier ministre de la régente Anne d’Autriche (Annick Poulain), règne en maître absolu sur le royaume de France. Se sachant atteint par une maladie incurable, il achève l’éducation de son filleul, le jeune Louis XIV (Jérôme Roose), en accomplissant un dernier coup d’éclat politique.

Au moyen de ruses diplomatiques dont il a le secret, le cardinal, assisté de Bernouin (Laurie Roose), sa fidèle première dame d’atour, négocie un traité de paix entre la France et l’Espagne, en échange du mariage de Louis avec l’infante Marie-Thérèse.  Mais le fin stratège va devoir écarter sa nièce Marie Mancini (Magali Smets), qui a su gagner le cœur du roi et risque de faire échouer ses plans…

Le ministre des finances Colbert (Christophe Jasinski) use de son influence pour préparer son accession à la surintendance des finances à la mort du cardinal. La pièce retrace les derniers mois de la vie de Mazarin, principal ministre du jeune roi Louis XIV, dont il achève la formation de souverain.

mazarin5.JPG

Mazarin et Colbert ( Christophe Jasinski )

«  La pièce est d’une brûlante actualité. En matière de finances et de taxations, comment ne pas y voir un lien avec la politique d’austérité imposée par l’ex-premier ministre Charles Michel ? » se demande Jérôme Roose. « Le Diable Rouge » est jouée par la troupe du Dérisoir’ au Poche Théâtre, 70, rue du Fort à Charleroi, du 21 au 24 novembre. Horaire : Je/Ve/Sa: 20h. Dimanche : 15h00. Tarifs : Adultes : 16€ – 26ans : 10€ – 12ans : 8€ – Préventes : 13€. Infos et réservations : 0476/ 874 680. derisoirprod@hotmail.com J.C.HERIN

Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.