• FETES D'HALLOWEEN, CE 31 OCTOBRE

    horreur2.jpg

    Voici un petit tour d'horizon de ce que vous attend à Charleroi et dans la région:

    Voici quelques suggestions pour les fêtes d’Halloween, le jeudi 31 octobre : - les Gilles du Charnoy et ses ladies à partir de 16h : dans les rues de Jumet Heigne. Cortège +soirée de l’horreur à la salle Tivoli, place Francq. - Afterwork/soirée Forever Young  à l’Ancre, 122, rue de Montigny : vernissage dès 17h : Emilie Villes Emika exposera une sélection de ses magnifiques œuvres en résonance au focus HétéroCLITe. Aux platines: Dim Wild de Driving Dead Girl. - Halloween Party au Novotel Charleroi Centre, place Verte, 27, invite le public à passer une soirée à donner la chair de poule à partir de 18h. - First Soirée Halloween à partir de 18h au Bubble Bar, place de la Digue, 5, à Charleroi. Habillés ou déguisés, faites comme il vous plaira. Mais le plus beau déguisement gagnera une belle surprise ! - Karaok’Halloween à partir de 21h : avenue du Centenaire, 216, à Montigny-sur-Sambre. Soirée pleine de surprises, avec le pire des meilleures chansons de cette décennie ! - Halloween x Dj AymounexYodda B-day à 23h, à The Room Club, rue de la Pépinière à Gosselies.- Freaky Show à partir de 22 h au Quai 10, Arthur Rimbaud à Charleroi. Dj Amy aux platines. - Soirée Halloween au Mister Bar, rue de Montigny, 89 à Charleroi. Concours du meilleur déguisement homme et femme. - Halloween Horror Show à la M.U., rue de Brabant à Charleroi. Une soirée avec une déco terrifiante et une festive avec Dj Steph one.  - Party Night Halloween au Harpers Café, 88, boulevard Tirou. Le meilleur déguisement gagnera un karting pour lui et 4 de ses amis. - Halloween au Spawn, Avenue de l’Europe, 58 à Charleroi. Seules les personnes ayant un déguisement d’Halloween ( horreur, monstre, zombie, ... ) pourront participer au concours. - Halloween Party à partir de 17h au Château de Trazegnies, place Albert 1er. Parcours en 4 zones : Village Toxic, maison de poupées, cirque, cimetière. Spectacle son et lumière. Entrées : 2 €. Enfants de moins de 6 ans : gratuit.

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • COUPS DE COEUR DU WE

    hauben2.jpg

    Isabelle Hauben au Comédie Centrale

    En ces vacances d’automne, les animations ne manquent pas : rire, détente, lecture, découverte du patrimoine,… Faites votre choix !

    One Woman Show- Humour

    Nouvelle venue dans l’émissionTV : « Le Grand Cactus », l’humoriste Isabelle Hauben présentera son dernier one woman show au Comédie Centrale (une salle qu’elle connaît bien !), 33, rue du Grand Central à Charleroi, les 30 et 31 octobre 2019 à 20h30. Dans le spectacle « Isabelle Hauben a des caractères », le public découvrira que la fantaisiste peut jouer de ses charmes, mais être aussi émouvante, angoissée, décalée, …Les femmes actuelles qu’elle incarne ne laisseront pas les spectateurs indifférents. Ecrit par Isabelle Hauben, dans une mise en scène de Renaud Rutten. PAF : Adulte 25€ / Sénior (+65 ans) & Groupe : 21€. Abonné et Etudiant (-25 ans) 12,50€. Réservations indispensables au 071/30 50 30. charleroi@comediecentrale.com- www.comediecentrale.com

    Bande dessinée :

    La BD est en fête avec BD Days à Rive Gauche et à Slumberland BD/World, le 31 octobre de 10h à 12h,  avec O.Boiscommun (Danthrakon /Le Règne). Le 2 novembre, de 11h à 13h : M.Hardy (Pierre Tombal), Ptiluc (Hitler/Rats), E.Reuzé (Faut pas prendre les Cons pour des Gens/L’art du 9ème Art). A partir  de 14h30 : Batem (Marsupilami), B.Deville (Leopoldville 60/Sourire 58) P.Bercovici (Les Femmes en Blanc), M.Constant (Mauro Caldi/La Dame de Fer), Dan (Petit Spirou/Soda), M.Hardy, Ptiluc, G.Van Linthout (Brian Bones/Lou Smog),… Deux expos se tiendront : « Spirou et les Droits de l’Homme » et « Les Petits Mythos ». D'autres choses peuvent encore s'ajouter au programme, à découvrir sur le site web de Rive Gauche. Pour tout contact : Christian Bernard : Tél. 0475/42 15 95.

    Animations :

    Un défilé « extravablanc », mettant en lumière les créations des participant(e)s aux labos d’arts textiles aura lieu lors du Bal Blanc à l’Eden, bd Jacques Bertrand à Charleroi, le 2 novembre à 21h ! Un rite féérique Le Grand Bal Blanc, c’est tout cela et bien plus encore. Tout le monde y est le bienvenu, à condition d’être intégralement vêtu(e)de blanc. En partenariat avec le service de l’action collective du CPAS de Charleroi, du plan de participation et activation sociale des usagers du CPAS de Charleroi. Gratuit.

    Environnement

    Le 2 novembre, de 9h à 17h, le Centre culturel de Gerpinnes, 61, rue de Villers, organise une journée festive « Ramène tes fruits», autour du développement durable, de l’utilisation du circuit court et des enjeux sociétaux liés à l’environnement. Durant cette journée, le public pourra transformer les pommes en délicieux jus grâce à la présence de la presse mobile Pépipom,   faire des achats au marché des producteurs, découvrir l’exposition « La Chevêche d’Athéna »,… D’autres activités gratuites sont prévues tout au long de la journée. Pressage sur réservation au 0471/440076. Tél.+071/ 50 11 64. www.gerpinnes.tv

    Patrimoine

    Sait-on ce qui s’est réellement passé le 14 mai 1794 à l’Abbaye d’Aulne ? Certaines versions pourraient surprendre le public... Rendez-vous 225ans plus tard, le 3 novembre, au cœur des vestiges de l’abbaye et ensuite dans les environs proches. Un guide contera ce saccage qui n’a pas que pour seul témoin les ruines que nous connaissons. Avec la participation du 7ème régiment d'infanterie de ligne, régiment de Champagne et groupe de reconstitution représentant un régiment typique de l'époque couvrant la période de la  révolution française de 1791 à 1795. Rendez-vous « ThuInsolite » à L’Abbaye d’Aulne à Gozée. Prix : 7€/adulte – 6€/senior – 3€/jeune (12 à 18 ans) – Gratuit pour les - de 12ans (cadre familial). Inscriptions par téléphone au 071/59.54.54 Par mail à thuin@thuintourisme.be

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • DOME: The Bohemians, tribute de Queen, en concert

    bohemians1.JPG

    Récemment mis à l’honneur avec le film « Bohemian Rhapsody », le groupe Queen ressuscitait, vendredi soir, au Dôme, lors d’un concert tribute. Un succès !

    bohemians3.JPG

    Au chant (la tessiture de sa voix est assez étonnante !), au piano et à la guitare acoustique, Rob Comber du groupe tribute « The Bohemians » (en référence au célèbre titre : « Bohemian Rhapsody ») a fait presqu’aussi bien que Freddie Mercury, vendredi soir, au Dôme. Presque… parce qu’il est impossible d’égaler le leader du groupe Queen, bien entendu! Les musiciens, la gestuelle typique et les déplacements rapides de Freddie, les tenues de scène des années 70, l’ambiance générale du concert avec le côté strass et paillettes… ont conquis plus d’un millier de fans, qui dansaient sur le parquet, et entonnaient des titres comme « The Show must go one », « Under Pressure », « I want to break free »,… Peut-être peut-on regretter le volume trop élevé du concert (une tendance malheureusement actuelle). La prise de drapeau anglais avec l’inscription « Queen », dans lequel s’est drapé Rob Comber, en toute fin de spectacle, était un bel hommage au groupe mythique de rock britannique anglais. J.C.HERIN

    bohemians2.JPG

    Rob Comber drapé dans le drapeau anglais

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • LODELINSART/DAMPREMY: La petite citrouille a frappé !

    korrigans1.JPG

    Brrr... Monstrueux les Korrigans !

    Avec quelques jours d’avance sur le calendrier, Halloween a été fêté un peu partout dans la localité, le week-end. A Dampremy, des épreuves étaient mises sur pied en équipes sur le thème du « Mystère des Korrigans », créatures légendaires de Bretagne. Bienveillants ou malveillants selon les cas, ces lutins peuvent peut faire preuve d'une extrême générosité…                    

    korrigans5.JPG

    korrigans2.JPG

    korrigans3.JPG

    A Lodelinsart, la maison de jeunes du Secteur 42 s’était associée aux sections animation, coiffure et esthétique de la Garenne. Un cortège suivait la séance de maquillage.

    korrigans6.JPG

    korrigans7.JPG

    Séance de maquillage

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • FESTIVAL LIVRESSE

    livresse.JPG

    A Charleroi depuis 1998, le festival littéraire pluridisciplinaire Livresse met en avant la microédition, la bande dessinée indépendante, les essais, les livres d’art,… Lectures, expos, discussions, projections, concerts, ateliers, dégustations,… ont ponctué les 4 jours au Vecteur. « L’année prochaine, l’affiche du Festival sera plus nourrie, avec des activités et animations en matinée. C’est la formule de Livresse: à une édition plus réduite suit toujours une édition plus édition plus étoffée » note Temese Nottet, chargée de communication au Vecteur. J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Cabaret "Confidentiel" les 1 et 2 novembre au Poche Théâtre

    confidentiel1.jpg

    Retrouvez les plus beaux morceaux de Jean-Jacques Goldman, Brel, Maurane, … autour des textes de cette histoire d’amour poétique racontée par Jérôme Roose et ses comédiens. La douceur d’une rencontre, la passion des parfums, les larmes de l’éloignement. Piano, Guitare, Batterie, Basse et nos chanteurs pour un cabaret « Confidentiel’ dans la salle intimiste du Théâtre Le Poche

    Infos et réservations :

    Tél +32 (0) 476 874 680

    Horaire :

    Jeudi/Vendredi/Samedi : 20h

    Dimanche : 15h00

    Tarifs :

    Adultes : 16€

    – 26ans : 10€

    – 12ans : 8€

    – Préventes : 13€

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • SOIREE HALLOWEEN A OXYYJEUNES

    Vendredi soir, l’ASBL OXYJeunes célébrait Halloween avec son traditionnel Château de l’Horreur.  Près de 140 personnes ont eu le courage de pénétrer dans la vieille demeure remplie de créatures maléfiques ! 

    OXY Château de l'horreur (1).jpg

    Le Château de l’Horreur OXYJeunes, c’est quoi ? Un parcours mis en place dans le château d’OXYJeunes. 35 acteurs maquillés et costumés, sons et lumières, mais aussi effets spéciaux étaient au rendez-vous pour une soirée effrayante.

    Un film d’horreur grandeur nature. Madame Jekils rachète un ancien orphelinat abandonné. Les voisins disent qu’il est hanté : ils entendent des bruits étranges et voient des apparitions. La nouvelle propriétaire n’y croit pas et veut faire taire les mauvaises langues. Elle fait donc appel à des enquêteurs du paranormal. Durant le parcours, le public suit ces experts dans leurs recherches. Ils passent du salon de Madame Jekils à la salle de bain, en passant par l’ancien dortoir de l’orphelinat et le cimetière au fond du jardin. Bref, des lieux peu rassurants !  lls se rendent vite compte que la demeure est effectivement hantée et rencontrent des créatures étranges qui s’emparent de la maison, et de Madame Jekils…

    OXY Château de l'horreur (3).jpg

    Lors de cet événement, près de 160 € ont été récoltés pour l’ASBL New Regard, ayant créé une classe inclusive dans une école communale de Farciennes. 

    Une balade contée a également été organisée mercredi pour les enfants de 6 à 12 ans. Ils étaient 36, parfois accompagnés de leurs parents, à assister à différentes scènes jouées par les animateurs déguisés. Ils ont eu l’occasion d’aller sonner aux portes afin de récolter plusieurs sacs de vivres non périssables pour le projet Shoe-box de l’ASBL Formidable, une association qui fournit des aides aux personnes dans le besoin.

    OXY Château de l'horreur (2).jpg

    Ambiance glaçante...

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • CLOTURE DE LA BIENNALE DE DANSE

    birds.JPG

    birds2.JPG

    When Birds Refused to Fly

    La Biennale de Danse 2019 se clôturait, samedi, au PBA avec « Requiem pour L. » au PBA et aux Ecuries avec « When Birds Refused to Fly ».

    A l’issue de ce dernier spectacle, - une exclusivité pour la Belgique !-,  une rencontre était organisée avec Annie Bozzini, directrice de Charleroi danse, et Olivier Tarpaga, chorégraphe burkinabé qui fait le rapprochement entre les indépendances africaines en 60/70 et l’expérience des Afro-Américains. La soirée se terminait de façon festive (danses, musique, dégustations,…) au bar.  J.C.HERIN

    birds3.JPG

    birds4.JPG

    Une bonne ambiance au bar !

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • LIVRE- Baudouin De Rycke: "Le petit prince au pays de l'homme-machine"

    Derycke.JPG

    Le Petit Prince au pays de l’homme-machine » est signé Baudouin De Rycke. Dans son troisième ouvrage, cet ex-enseignant de Montigny-le-Tilleul continue à s’interroger sur la pédagogie.

    Si Baudouin De Rycke est aujourd’hui à la retraite, il n’en continue pas moins pour autant à faire de la pédagogie son « cheval de bataille ». Déjà dans ses deux précédents ouvrages : « De mémoire d’âne » et « Réussir à l’école par la connaissance de soi », ce professeur, qui a donné cours de français et de latin au Collège du Sacré-Cœur de Charleroi, tentait de cerner au plus près les sentiments que pouvaient éprouver les élèves en difficulté, tout en formulant les questions cruciales qui relèvent de la pratique difficile du métier d’enseignant. Revisitant ses propres expériences de vie à la lumière de la philosophie pure et profonde de Saint-Exupéry, Baudouin De Rycke a publié un troisième opus : « Le Petit Prince au pays de l’homme-machine », dans lequel il invite le lecteur à réfléchir à l’influence que peuvent avoir nos choix, nos attitudes et nos méthodes sur la formation du caractère des enfants, sur leur développement intellectuel, et sur leur perception de la vie et du monde.

    une société matérialiste

    « Le livre est un essai par lequel, chapitre après chapitre, je me suis appuyé   sur des extraits du Petit Prince » poursuit l’ex-enseignant.

    « La guerre des moutons et des fleurs », décrite par Antoine de Saint-Exupéry, est plus actuelle que jamais. Elle oppose la fraîcheur de l’enfance à la voracité des hommes. Le manque de finesse éducative tue prématurément les capacités d’émerveillement d’un grand nombre d’enfants.  Un psychanalyste a écrit que le Petit Prince était l’image psychique de ce qui, en nous, a été tué avant de vivre».

    Baudouin Derycke revient sur la symbolique de la rose, semblable à toutes les roses, mais unique aux yeux du Petit Prince, parce qu’il l’a choisie et qu’il la trouve très belle. «  Aujourd’hui, si vous dites : « J’ai vu une belle maison en briques roses, avec des géraniums aux fenêtres et des colombes sur le toit », la plupart des gens ne s’imagineront pas cette maison. Il faut leur dire: «J’ai vu une maison de cent mille francs.» Alors ces personnes s’écrieront: «Comme c’est joli ! ». Nous vivons vraiment dans une société vraiment matérialiste, où règne le phénomène de « l’homme-machine », réduit à la productivité ».

    Le livre, très chapitré, comprend également une partie consacrée à des propos et citations d’hier et d’aujourd’hui. « Cette annexe permet de mettre en perspective, avec d’autres auteurs, les sujets centraux du livre : l’éducation, bien sûr, mais aussi l’urgence d’une ré-humanisation de notre société » fait remarquer Baudouin De Rycke. « Le Petit Prince au pays de l’homme-machine », 284 p., 20 €, chez EdiLivre. client@edilivre. com  JEAN-CLAUDE HERIN

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • CHARLEROI- La peine de mort au CAL jusqu'au 6 décembre

    mort1.JPG

    La peine de mort est abordée, jusqu’au 6 décembre, au Centre d’Action Laïque de Charleroi. Cette thématique s’articule autour de deux expositions qui se répondent et se complètent. La première : « Fenêtres sur le couloir de la mort » met l’accent sur les Américains attendant leur exécution capitale, aux USA. Ce projet est né aux Etats-Unis à l’initiative de Patrick Chappatte, dessinateur de presse, et d’Anne-Frédérique Widmann, journaliste.

    mort2.JPG

    mort3.JPG

    «  Cette expo permet de rassembler, parfois avec une touche d’humour, différents points de vue, dont celui des prisonniers. Parmi ces derniers, on constate une majorité d’Afro-Américains, ce qui pose aussi le problème de la discrimination » signalent Mélanie Carboni, chargée de communication et Pauline Stavaux, coordinatrice des animations au CAL. En 13 panneaux, la seconde expo « Pourquoi il faut abolir la peine de mort » dresse un état des lieux de la peine capitale dans le monde et vise à donner les arguments nécessaires au combat d’abolitionniste et permet ainsi de comprendre pourquoi Amnesty International se mobilise pour l’abolition universelle. Diverses animations sont aussi prévues. A voir à la rue de France 31 à Charleroi, du lundi au vendredi de 9h à 17h. Tél. 071/ 53 91 72 J.C.HERIN

    mort4.JPG

    Une expo qui fait réfléchir

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • COUPS DE COEUR POUR LE WE

    Danse contemporaine

    La Biennale de Danse 2019 de Charleroi danse tire sa révérence après un mois intensif de spectacles ! Dans « Requiem pour L. », les 25 et 26 octobre à 20h au PBA, place du Manège à Charleroi, le compositeur Fabrizio Cassol et le metteur en scène Alain Platel abordent en douceur le tabou de la mort, à l’origine du Requiem inachevé de Mozart. Métissée, traversée de jazz, de musique africaine populaire et de chants, leur proposition s’enrichit du foisonnement de toutes ces variations sonores. Tarif plein : 24 €. « When Birds Refuse to Fly », le 26 octobre à 20h aux Ecuries, bd Mayence 5C à Charleroi, commence dans les années 60, au moment où les pays de l’Afrique Subsaharienne célèbrent leur indépendance dans une ambiance festive. Tarif : 10 €. Pour tous contacts : www.charleroi-danse.be

    Evénement musical

    « The show must go on”, “We are the Champions", "We will rock you", "Bohemian Rhapsody”,… Ces titres et bien d’autres de Queen font faire vibrer le public du Dôme à Charleroi, le 25 octobre à 20h. Le groupe Tribute britannique  « The Bohemians » fait revivre le mythe Queen dans un spectacle brillant. Des musiciens, chanteurs et artistes de premier plan présentent les plus grands succès de ce groupe légendaire dans un spectacle des deux heures et demie, avec des chansons de leur début jusqu'à leurs derniers tubes. Des classiques du disco aux ballades rock. Les producteurs anglais de la série n'ayant pas ménagé leurs costumes et ni leurs effets, le public se sentira renvoyé dans l'âge d'or du rock. Prix : gradin bas : 44 €. Parterre : 39 €. Réservation sur E-Ticket.

    Animations/Halloween

    DAMPREMY : Chassés par les hommes, Les Korrigans, de curieux, vilains et malicieux personnages, ont décidé, à l'approche d'Halloween, de sortir de leur tanière et de reconquérir le territoire damrémois. Le 26 octobre, le public est invité à aller à leur rencontre à travers un parcours scénique mêlant légendes et épreuves à réaliser aussi bien par les enfants que les adultes. Participation: adulte : 1,50€ enfant : 1,00€. Un concours d'estimation de bonbons sera organisé avec 5 beaux lots à gagner pour les 5 meilleurs résultats. A 19h30, assistez au brûlage du Korrigan et dansez au rythme des tam-tams de Rosita. Pour tout contact : Syndicat d’Initiative de Dampremy. Georges De Muynck : 0474/ 470 571

    GERPINNES : La fête du Potiron aura lieu le 26 octobre de 10h à 18h sur le site de l’ancienne scierie, rue de la Gare, de 10h à 18h. Productions de potirons, concours du plus grand potiron, balades, char à banc,… Contact : Royal Syndicat d'Initiative de Gerpinnes : 071/ 50 14 85. info@rsi-gerpionnes.be www.rsi-gerpinnes.be

    Master Class/Concert

    Tous les deux ans, la Fanfare de Beignée organise une Master Class pour musiciens de tous niveaux. Cette année, c’est au tour des bois (clarinettes, saxophones) et des flûtes de pouvoir profiter de cette journée du 26 octobre durant laquelle des ateliers sont organisés par des professionnels. Concert de gala par la Fanfare Royale de Beignée en l’Eglise Saint-Louis. Dès 19h30, la soirée débutera avec le quatuor Clarias et elle se poursuivra avec le récital de la fanfare dès 21h00. Infos et renseignements auprès d’Alain Gootmactighe. 0476/59.00.77 ou sur www.fanfareroyalebeignee.com

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • COURCELLES- Maëlle Divers élue Miss Courcelles

    misscourcelles1.jpg

    Maëlle Divers, 19 ans, a été élue Miss Courcelles 2020. La première dauphine est Oara Masso et la deuxième dauphine Alessia Ledoux. « La soirée a été riche en émotion, entre la joie, le stress et l'impatience » souligne Maëlle. « Mes amies et moi sommes restées très soudées, même après l'annonce du podium 2020 ».

    La jeune gagnante habite à Monceau-sur-Sambre. Elle est actuellement étudiante en Agent d'éducation A2 et apprentie tatoueuse depuis 5 ans. Pour elle, l’art est plus qu'une passion, que ce soit la peinture, le street art ou autre,…

    « Durant mon année de règne, j'aimerais aller à la rencontre de personnes intergénérationnelles, m'investir au sein de Courcelles et ses entités. Et montrer aux personnes qui n'ont pas confiance en elles que tout est possible ! » poursuit Maëlle. «  Je remercie Amélie et Guy du Comité Miss Courcelles, la bourgmestre Caroline Taquin, l'échevin Joël Hasselin, et les sponsors grâce à qui nous avons pu vivre cette belle expérience. J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • BIENNALE DE L'ART BARON PIERRE PAULUS jUSQU'AU 27 OCTOBRE

    baron2.JPG

    baron3.JPG

    Jusqu’au 27 octobre, se tient à l’hôtel de ville de Châtelet la Biennale de l’Art Baron Pierre Paulus. La première édition a vu le jour en octobre 1997. Le concours, qui s’adresse aux artistes belges, porte le nom du peintre châtelettain Pierre Paulus (1881-1959), anobli par le Roi Baudouin et élevé au rang de Baron pour sa contribution à l’enrichissement du patrimoine pictural belge. Cette biennale combine plusieurs disciplines : peinture, sculpture, gravure, céramique et photographie. Au cours de cette Biennale, le public  pourra découvrir les « sculptures performatives » d’Aurélie Bay (Charleroi), les tricots en papier de Cécile Ahn, les peintures de Daniel Bonet, d’Alice Gerin, Valéria Maksimova et de Line Poncelet, les céramiques de Karine De Baets, de Valérie Horgnies (Lobbes) et de Diane Tenret, les gravures d’Anne Dorselaer, les photographies de Jessica Gérard, d’Adina Ionescu-Muscel et de Valérie Jumet (Charleroi), les dessins sur moulage et broderie de Marianne Ransquin. L’exposition se tient le week-end, de 14h à 18h, à la Place de l’Hôtel de Ville 11/12. Entrée gratuite. Renseignements : 071/244 926. culture@chatelet.be J.C.HERIN

    prixbiennale.JPG

    Les 3 premiers Prix ont été remis à la 12èmeBiennale de l’Art Baron Pierre Paulus de Châtelet. 1er Lauréate: Adina Ionescu-Muscel ( Bucarest,1970) pour ses photographies. 2ème Lauréate : Aurélie Bay (Charleroi, 1981) pour ses « sculptures performatives ». 3ème Lauréate : Anne Dorselaer (Schaerbeek, 1960) pour ses gravures.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements 0 commentaire
  • PETIT THEATRE DE LA RUELLE- LODELINSART- "Rapt" du 1er au 17 novembre

    Suspense à la une... RAPT au Petit Théâtre de la Ruelle     

    Suspense, humour et drame social... voici les ingrédients du prochain spectacle du Petit Théâtre de la Ruelle à Lodelinsart, RAPT d'Ahmed Madani qui se donnera du 01 au 17 novembre 2019.

    Henri et Simone, la quarantaine, se trouvent dans une situation extrême sans plus aucune possibilité d’avenir. Chômeurs en fin de droit, ils n’ont plus de solutions légales pour survivre. Poussé à bout, ils décident de kidnapper un voisin, heureux gagnant du gros lot de la loterie, afin de lui faire avouer où il cache son magot. La pièce commence et le rapt est commis. Nos deux chômeurs se retrouvent avec, sur les bras, un kidnappé qui leur résiste. La disette, la précarité, la peur du lendemain les pressent. Survivre devient une urgence alors que le rapté se tait. Jusqu’où iront nos deux acolytes ? Quelles limites seront-ils prêts à franchir pour arriver à leurs fins? Y a-t-il un point de non-retour?

    Cela pourrait être un mauvais téléfilm américain. Mais quand la faim, la misère et la peur sont là, le « drame » n’est pas loin et, tous, nous sommes contraints de révéler nos vérités profondes. Et nous, dans cette situation, que ferions-nous ?

    Ecrite dans le cadre d’une résidence d’auteur , cette pièce drôle, et riche d’émotions en tous genres, est la première œuvre d’un jeune auteur français, Ahmed Madani.

    La mise en scène de RAPT sera de Victor Scheffer tandis que la distribution sera assurée par Sarah Anciaux, Salvatore Vullo et Jean-Claude Lauwereys.

    Les représentations se donneront au Petit Théâtre de la Ruelle (Rue des Platicheux - près de la place E. Gilles) à Lodelinsart du 01 au 17 novembre (les vendredis, samedis 20 h et les dimanches 16 h - représentation supplémentaire le jeudi 14/11 à 20 h).

    Réservations : 0474 388 032

    rapt bon.jpg

    rapt photo2.jpg

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • CHARLEROI: Ouverture officielle de "La Petite Fugue 2.0."

    fugue1.JPG

    A l’Avenue de l’Europe, « La Petite Fugue » était devenue une réelle institution. Malheureusement, l’établissement a fermé ses portes, il y a quelques années. Samedi soir, les nostalgiques pouvaient retrouver un peu la bonne ambiance de ce bar mythique dans « La Petite Fugue 2.0 », à la place de la Digue. « Je vais certainement y retrouver de nombreux potes ! » s’exclamait Christian Bernard, libraire à l’ex « Tropica BD » et aujourd’hui à Slumberland. Parmi les DJs  de la soirée: Bisquette, Cédric Gilbert, Barbe Rousse, DJ Snip, DJ Wavemen, Vincent De Courcel,…

    « L’ambiance est formidable, ici !  Nous sommes tout près de « Chez ta mère », du « Nophil », du « Mistral », de la « La Brasserie de la Digue »,… C’est toute la place de la Digue qui est redynamisée ! » soulignait   le dynamique patron Sofian Salamat, bras droit de Jérémy Warrand, initiateur de l’Apéro des Quais. « La petite Fugue 2.0 » sera ouvert les jeudis, vendredis et samedis de 15h à minuit. J.C.HERIN

    fugue2.JPG

    fugue3.JPG

    à droite, Sofian Salamat, patron

    fugue4.JPG

    fugue5.jpg

    Ouverture en musique !

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire