FLEURUS- Expo" Unisverre" encore ce dimanche

verre1.JPG

Maria Palatine dans son arche de verre

verre2.JPG

Bernard Tirtiaux

Combinant à la fois l’eau, le verre, la musique et la lumière, un spectacle était donné sur l’étang de Martinrou, vendredi soir, pour l’inauguration de « UNISverre ». L’expo, rassemblant 40 artisans verriers, est visible jusqu’à ce dimanche. 

« Depuis la nuit des temps, la substance translucide qu’est le verre nous émerveille ». Fondateur et propriétaire de la Ferme de Martinrou, Bernard Tirtiaux prenait la parole, de sa voix grave, lors du vernissage de « UNISverre ». En début de soirée, la chanteuse Maria Palatine caressait les cordes de sa harpe et interprétait une de ses compositions sur le grand étang, qu'elle traversait dans une barque faite de lames de verre.

« Défiant le principe d’Archimède, cette embarcation marie à la fois l’eau et le verre » poursuivait le maître verrier fleurusien.

Autour du personnage romanesque de Nivard de Chassepierre, dont Bernard Tirtiaux a fait le héros de son roman : « Le passeur de lumière », le projet « UNISverre » rassemble, à Martinrou, 40 praticiens du verre. Certains artisans sont venus de France, comme Pascal Lemoine d’Angers : « Mon travail a commencé avec la réalisation d'urnes funéraires » explique-t-il. « Au fur et à mesure, les pièces se sont couchées, devenant des lames, galets ou conques dans lesquelles figure un monde, peut-être marin. Puis, ces mêmes pièces sont devenues « Origines », jouant l’ambiguïté de ce qui était, de ce qui est et de ce qui sera ».

verre3.JPG

Pascal Lemoine

L’association « Terre et Verre » est présente. Bernard Vaisières, un autre artisan verrier, fait des démonstrations de soufflage à la canne de boules de Noël. Le sable, la potasse et la chaux fondent dans le four à 1200° pour être « cueillé » et, grâce à la dextérité du verrier, devenir boule de Noël, presse-papier, vase,… La terre sur le tour va se transformer en vase, bol ou encore en assiette,… C’est un peu ça la magie de sa création ! L'exposition, qui s'étend dans les prairies et le long d’un parcours jalonné de grandes sculptures translucides, emmène les visiteurs dans les salles et ateliers.

verre4.JPG

Bernard Vaisières

A voir encore ce dimanche 13 octobre de 11 h à 17h, Chaussée de Charleroi, 615 à Fleurus.  J.C.HERIN

Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire

Les commentaires sont fermés.