• COUPS DE COEUR POUR LE WE

    terre.jpg

    "Désir, terre et sang"

    Voici nos bons plans pour le week-end, qu’il s’agisse de spectacles, d’expos, d’animations en famille,…

    Théâtre

    Dans « Désir, terre et sang », au PBA, du 11 au 15 octobre à 20h, Les Baladins du Miroir et l’Infini Théâtre s’attaquent à la langue poétique et politique de Federico Garcia Lorca, poète et dramaturge espagnol, également prosateur, peintre, pianiste et compositeur, né le 5 juin 1898 et exécuté sommairement le 19 août 1936. Pour cette nouvelle création, Dominique Serron, metteur en scène, s’empare de trois pièces rurales de Lorca : « Yerma », « La Maison de Bernarda Alba » et « Noces de sang ». Un drame moderne avec, en son cœur, la musique, des corps et des passions humaines. On y retrouve le combat sans merci entre désir et traditions oppressantes. Chapiteau chauffé sur le parking Expo 1, rue de l’Ancre. Prix : 16 € (prix plein). 13 € (- 26 ans). 11€ (abonnés). www.pba.be- Infos et réservations : 071/31 12 12.

    Exposition

    « Unisverre » est une exposition internationale, qui réunit 40 artistes de toutes disciplines autour du travail du verre. A ne pas manquer : une barque réalisée entièrement en verre par le « passeur de lumière » : Bernard Tirtiaux. La soirée comprendra également un concert de harpe et de chant par Maria Palatine, dans une composition spécialement créée pour le vernissage de l'exposition, qui fera la part belle aux découvertes et à la poésie. Le 11 octobre de 14 à 21h, le 12 octobre de 14h à 18h, et le 13 octobre 2019 de 11 h à 17h à la Ferme de Martinrou à la Chaussée de Charleroi 615, Fleurus. Pour toute info : 071/81 63 32. info@martinrou. be- www.martinrou.be

    Solidarité

    Le Relais pour la Vie de Charleroi 2019, organisé par la Fondation contre le Cancer, est une marche en relais de 24h autour de la Place de la Digue. Du 12 octobre à 14h au 13 octobre 14h. C’est un moment symbolique où les Battants (les personnes qui traversent ou ont traversé un cancer) sont mis à l'honneur, ainsi que festif et convivial avec concerts et animations pour les enfants. Le montant de participation de 10€ et tous les bénéfices dégagés par l'événement sont des dons pour la recherche contre le cancer. Voici comment rejoindre l'équipe GHdC : rendez-vous sur le site www.relaispourlavie.be.

    Jeux/Animations

    Les 12 et 13 octobre, de 10h à 18h, se tiendra « Brick Mania Expo Légo ».Une grande expo de 1000 m2, des jeux, ainsi que de nombreuses créations attendent les amateurs de petites briques. Des marchands de pièces détachées seront disponibles. A la salle du Vieux Campinaire, rue de la Virginette, 2 à Fleurus. Téléphone : 0476/70 47 08. http://www.belug.be/site/index.php. Tarif: 3 €.

    Stand-up

    Le Plus Petit Théâtre Du Monde se met à l’heure du stand-up. Fanny Ruwet, notez bien ce nom dans vos agendas, calez-le-vous profond dans le ciboulot… Fanny Ruwet va faire parler d’elle. Et d’ailleurs, on en parle déjà beaucoup ! Animatrice radio, notamment sur Pure (RTBF), chroniqueuse, podcasteuse du brillant « Les gens qui doutent » et journaliste pour un webzine musical, elle décide il y a quelques mois, à peine, de faire « la drôle en vrai » devant le public du Kings of Comedy Club à Bruxelles. Et ça matche ! Le 12 octobre à 20h : Fanny Ruwet : « Bon Anniversaire Jean » - Rue Larmoulin, 11 à Pont-à-Celles. PAF : 17 €- Infos et réservations : 0478/ 65 91 92.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • DECOUVERTES ENTREPRISES A LA DACQUOISE

    dacquoise.JPG

    dacquoise2.JPG

    dacquoise3.JPG

    Bon appétit !

    Ouvert en 2011 à la rue de Marchienne à Gozée, l’atelier-boutique « La Dacquoise » affirme sa position dans la chocolaterie fine, la boulangerie/pâtisserie et la crème glacée. Ces trois fleurons gastronomiques sont défendus par Dimitri Salmon, qui a commencé sa carrière dans des maisons prestigieuses telles que « Le Nôtre » à Paris.

    A partir des galets qu’il reçoit, le patron est toujours à la recherche de nouveaux sujets. Une particularité ? Les personnages qu’il crée en séries à partir de deux boules de chocolat, l’une pour la tête, l’autre pour le corps. C’est ainsi qu’il décline des Pères Noël (très humoristiques !) dans 5 ou 6 positions différentes. Sur son PC, il dessine et conçoit aussi d’autres sujets, comme des araignées (pour la fête d’Halloween), des boîtes aux lettres (sortes de bûches éphémères), des cœurs ( pour la Saint-Valentin), ou encore des pandas qu’il sortira à Pâques pour le parc Pairi Daiza. Son ami Jean-Jacques Cloquet, nouveau directeur opérationnel, est dans le coup, bien sûr. Dimitri Salmon s’est équipé d’une thermoformeuse ( il imprime avec des plaques de résine thermoformées ), mais il doit encore trouver un fabricant pour les moules. Entouré d’un ouvrier et d’une stagiaire, Dimitri Salmon produit 2 tonnes et ½ de chocolat par an.

    Et les commandes affluent ! Il suffit de voir la clientèle entrer régulièrement dans son établissement pour s’en rendre compte. Ses pages Facebook et Instagram sont d’ailleurs très actives. « Les clients aiment bien de voir comment on travaille, cela leur permet égaement de comprendre le montant qu’on peut demander pour un montage en chocolat » fait-il remarquer. Régulièrement, de nouvelles recettes font leur apparition, pour le plus grand plaisir des gourmands et des gourmets. Harmonie des couleurs, sens de la créativité et qualité d’exécution se conjuguent pour émerveiller les papilles exigeantes de ses clients. « Le chocolat fait deux fois plaisir : quand on reçoit, et quand on le mange » a-t-il l’habitude de dire.  J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • VERNISSAGE DE DEUX EXPOS AU CAL le 18 OCTOBRE

    VERNISSAGE
    « Pourquoi il faut abolir la peine de mort »
    & « Fenêtres sur le couloir de la mort »
    Vendredi 18 octobre dès 19 heures
    @ CAL Charleroi

     
    Deux expositions s’installent jusqu’au 6 décembre. L’une d’Amnesty International, plutôt didactique, fait un état des lieux de la peine capitale dans le monde. L’autre nous vient de Suisse. Réalisée par Patrick Chappatte, dessinateur de presse, et Anne-Frédérique Widmann, journaliste, elle fait partie d'un projet militant abolitioniste mené dans et hors des murs des prisons américaines

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • EDEN: Les jeunes et le climat

    L’Eden organise le mercredi 13 novembre une soirée (19h-21h) dédiée à l’engagement des jeunes autour des questions climatiques. Quatre jeunes, engagé-e-s au niveau national (Génération Climat, Students for Climate) et au niveau local (les Jedis du climat), parleront des motivations de leur engagement, des obstacles et satisfactions, de l’impact de cette mobilisation (notamment au niveau politique), et de son actualité (et maintenant). Le débat sera animé par Robin Lebrun, politologue et spécialiste de l’engagement des jeunes.

    La soirée se fera en deux temps : dans une première partie, la parole sera donnée aux intervenant-e-s, et dans une seconde, que nous voulons assez longue, il y aura un échange avec la salle.

    Pour plus d’informations et les inscriptions :

    https://www.eden-charleroi.be/agenda/youth-for-climate

    Pour la diffusion de l’événement :

    https://www.facebook.com/events/469775970465562/

    Lien permanent Imprimer Catégories : Sujets thématiques 0 commentaire
  • MARCINELLE- Composite, un village de créateurs

    composite1.JPG

    En 1 an, Composite, collectif de créateurs, est passé de 5 à 35 occupants. Samedi, le public était invité à visiter les lieux et à rencontrer les artisans.

    Comme Nico, Chloé, Nora, Gwenaëlle,… (35 créateurs(ices) en tout !), Geneviève a rejoint le collectif « Composite ». La spécialité de cette « créatrice verrier » ? La fabrication de bijoux et des pièces décoratives pour jardin. « Le verre de récupération est transformé en en vitrail Tiffany. Chaque morceau de verre est serti d’un ruban de cuivre » explique-t-elle.                  

    composite3.JPG

    Geneviève Mazy

    C’est dans l’esprit du designer Denis Van Isschot que naît, en 2014, le projet Composite. Ce dernier en parle alors à ses amis d’enfance, tous deux professionnels de l’industrie créative : Christophe Thiry (graphiste) et Thomas Riguelle (web designer). L’objectif est de rassembler dans un même espace des indépendants issus des métiers de l’industrie créative (digitale et manuelle) de la région de Charleroi, afin que chacun bénéficie des compétences complémentaires des autres.

    composite4.JPG

    12 espaces différents

    En 2016, Composite d’installe à Monceau-Fontaines. En avril 2018, le Collectif apprend que des entrepôts d’une ancienne menuiserie se libèrent à Marcinelle, et déménage à cet endroit. Avec l’aide du Comptoir des Ressources Créatives Charleroi ASBL, Composite rassemble peu à peu une communauté d’intéressé(e)s : couturier(e)s, ébénistes, illustrateurs(ices), peintres, créateurs(ices) de bijoux,…prêt(e)s à co-construire ce nouveau projet. Aujourd’hui, Composite compte près de 35 membres. Samedi, le public pouvait visiter 12 espaces différents, dont la capacité est d’accueillir jusqu’à  45 personnes dans 1000 mètres carrés. « Composite est conçu comme un village.

    Sa communauté de créateurs et de métiers annexes à la création partagent une même vision du travail, de l’humain et de l’avenir» explique Martin Marique, chargé de projets. « Une de nos missions est aussi de faire rayonner la culture carolo par le biais de notre lieu ». Les bâtiments de Composite se trouvent au 170-174, Avenue de Philippeville, à Marcinelle. Pour tous contacts : Cyrielle Marlet : 0497/28 85 16. cyrielle@palabright.com

    JEAN-CLAUDE HERIN

    composite5.JPG

    Martin Marique, chargé de projets

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire