• 20 ème Nuit des Etoiles, le 12 octobre

    Vers la Lune !
     
    Le 12 octobre, dès 17h, le CCS s'associe une nouvelle fois à Charleroi Astronomie, au Club d'Astronomes Amateurs du Pays de Charleroi (CAAPC) et à l'Institut d'Astronomie et d'Astrophysique pour explorer les beautés du ciel et les plaisirs de l'infini, mais aussi, pour sensibiliser le public aux méfaits de la pollution lumineuse.

    Le temps d'une soirée, plongez dans le monde fascinant de la nuit et de l'astronomie en particulier. Au programme, séances de planétarium*observations astronomiques (si le temps le permet), exposition de matériel d'observation, conférencecontrôle à distance d'un télescopebricolageconte interactif*animation à la découverte des animaux nocturnes... 
    Pour découvrir le programme complet de cette soirée, cliquez ici.

    Petit•e•s et grand•e•s, soyez les bienvenu•e•s lors de cette soirée de découvertes et d'émerveillement.

    Bar et petite restauration

    PAF : 2€

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • MARCHIENNE-AU-PONT: "Démo-crasse-chie", une créature qui interpelle au Rockerill !

    lart1.JPG

    Sébastien Bracq et sa créature: " Démo-Crasse-Chie"

    Concerts vitaminés et créations plastiques faisaient bon ménage, vendredi, au Rockerill, lors de la soirée mise sur pied dans le cadre des Fêtes de la Wallonie. Le tout sur un mode déjanté.

    Terrifiants sous leurs cagoules, les Muckrakers (de Muck : « fange » et to rake, « fouiller », littéralement « remueur de boue », « fouille-merde » !), groupe de metal industriel, originaire de la Lorraine, se déchaînaient, vendredi soir,  au Rockerill. Leur slogan : « Ceux qui luttent sont ceux qui vivent » !

    lart5.JPG

    Les Muckrakers: un groupe qui "déchire" !

    Et ils n’étaient pas les seuls musiciens à mettre une ambiance du tonnerre, puisque Fishtick 66/33, Flutwacht, Igor M.,... et quelques autres composaient également une affiche de concerts entièrement gratuits, faut-il le préciser ! Peinture, sculpture, photographie, collage, installations...: on ne présente plus les « Têtes de l’Art ». Les membres du collectif carolo aux inspirations infinies, cocasses, loufoques, touchantes,... inauguraient, en début de soirée, leurs créations.

    Signe de ce côté décalé : un énorme cochon fait de patchworks a pris place dans la grande salle.

    lart.JPG

    Quelques "Têtes de l'Art"

    lart2.JPG

    La baleine lumineuse de Sébastien

    Parmi les nombreux artistes de cette expo, citons Sébastien Bracq.

    Ce dernier crée des sculptures vraiment originales, comme un personnage, aussi effilé qu’une sculpture de Giacometti, qu’il a nommé : « Démo-Crasse-Chie ».

    « Je l’ai fabriqué avec des tôles soudées les unes aux autres » explique Sébastien. «  Il a la bouche bâillonnée, pour signaler l’absence de réelle liberté d’expression dans nos sociétés « dites » démocratiques. Malgré tout, il garde le regard fier, car il a sa dignité ». Ce plasticien de Fontaine l’Evêque s’est lancé également dans une série de momies, qu’il a confectionnées avec le blindage de câbles en cuivre volés sur les voies de chemins de fer !

    Sa « baleine » lumineuse mérite aussi le détour. Elle a été réalisée dans le Fab Lab (littéralement laboratoire de fabrication) de l’UT. Les arêtes sont en plexiglas et les fanons sont constitués de vis. Qui pourra encore dire que les Carolos ne sont pas inventifs ! JEAN-CLAUDE HERIN

    lart4.JPG

    Pastel sur le Pays Noir

    lart3.JPG

    A base de matériaux de récup'

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • POCHE THEATRE- "Noces de vent" est rejoué du 3 au 6 octobre

    noces.jpg

    Au vu du succès de la création en 2018, "Noces de vent" , comédie déjantée, est rejouée au Poche.

    C’est l’histoire singulière de quatre frères et soeur qui se sont mariés le même jour. Léopold, Albert, Baudouin et Astrid vous convient à fêter avec eux, dans le château familial décati, leur dixième anniversaire de mariage. Non-dits, orages, casseroles et déballages en tous genres rythment ces «Noces de vent».

    « Une tragi-comédie drôle, efficace, grinçante »

    « Des phrases qui tuent, des gestes qui sauvent, des folies ordinaires traversent avec bonheur cet étrange anniversaire »

    Réservation . 0496 77 44 17 . theatre2000@hotmail.com

    Les 3/10, 4/10, 5/10 à 20:30 – Le 6/10 à 16:00.

    13 € | prévente10 € | -26 ans 10 € | prévente 8 € (préventes jusqu’au 02/12) | Art. 27 1,25 €

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • COUPS DE COEUR POUR LE WE

    pardon1.jpg

    Fête nautique, fabrication et dégustation de pains, musique, animations à la ferme ou encore remontée dans le temps, à l’époque des Romains. Une fois de plus, nos bons plans s’adressent à tous, dans des domaines très différents.

    Evénement

    Le 25ème Pardon va animer les Quais de Sambre à Marchienne-au- Pont. Quiconque a déjà fréquenté le milieu de la plaisance ou de la batellerie connait l'extraordinaire convivialité de tous ces "marins d'eau douce",tant professionnels que plaisanciers. Le Pardon est l'occasion de rencontres entre mariniers professionnels et mariniers de loisir. - 27 septembre dans la journée : arrivée de bateaux participants à Marchienne. - 28 septembre: grande brocante. A partir de 15h 30: arrivée des bateaux transportant les invités VIP's, suivie du "Défilé nautique de la Flamme". 16.15 : Allumage de la "Flamme du Pardon" (Monument du Pardon), par la Base navale de Zeebruges. - 29 septembre à 10h : messe du Pardon (à bord du Bateau-Chapelle). De 13h à 17h : portes ouvertes au château de Cartier (exposition maritime et visite des locaux mis à disposition des Cadets de Marine). Balades en bateaux également prévues.

    Théâtre

    À 18 ans, Donovan a déjà joué des tours à plus d’une vedette (Bigflo & Oli, Angèle, Alice On The Roof, Therapie TAXI, Roméo Elvis…), enregistré des records de vue sur YouTube avec Mcfly & Carlito, Squeezie… et acquis une solide fanbase suite à ses apparitions sur RTL-TVI. Son talent ? Réaliser des choses extraordinaires dans des lieux ordinaires. Et pourquoi pas sur scène plutôt que dans la rue ou en festival, s’est dit le jeune magicien ? « About magic », son premier spectacle, bien plus que de la magie, se veut un surprenant mélange de stand-up, d’humour, de poésie, d’interactions et, naturellement, de magie. Les 26 et 27 septembre à l’Eden, 1 boulevard Jacques Bertrand à 20h. Prix : 8 et 13 €. Site Web : https://www.eden-charleroi.be/agenda/donovan/

    donovan.jpg

    Donovan

    Concert

    Le 27 septembre, Le Rockerill, au 136, rue de la Providence à Marchienne-au-Pony, fête la Fédération Wallonie Bruxelles! Dès 18h00, vernissage de l'expo du collectif "Les têtes de l'Art" pour la 18ème année de délire artistique !Les 20 bougies du groupe engagé Muckrackers seront aussi soufflées ! Concerts: 19 h: Fishstick 66/33 (BE), 19h30 Vessie Garon (BE). 20h: Pec Citron (BE). 21h: Igor M. (RU). 22h: Johnny Mafia (FR). 23h: Muckrackers (FR). 0h: Flutwacht (DE). DJs: 23h: Specimen (BE).0h : Manuel-M (live) (FR). 1h30 : Oton (BE). Entrée gratuite.

    Animations

    Les 28 et 29 septembre, de 11h à 18h, la place des Haies à Gilly va connaître la 4ème édition de la "Fête du Pain". Une organisation du CIG (Comité d'Initiatives Gilliciennes). Au programme : fabrication de pains artisanaux. Démonstration de Maîtres-boulangers. Dégustation de produits du terroir. Découvertes multiculturelles. Bar, petite restauration. Ambiances musicales. Entrée gratuite. Infos : cig.gilly@gmail.com - 0477 26 56 71

    Exposition

    « L’Art de la Terre Cuite au Pays de Châtelet du 16ème siècle à nos jours »,par le Vieux Châtelet, en collaboration avec les poteries Biron, Dubois et Lardinois, la Maison de la Poterie et le Syndicat d’Initiative de Bouffioulx. A voir tous les jours du 28 septembre au 12 octobre, de 14h à 18h, à l’Hôtel de Ville de Châtelet, place de l’Hôtel de Ville Gratuit.

    Histoire

    « Chemins antiques, sentiers d’aujourd’hui » propose une Journée romaine le 29 septembre à Gouy-lez-Piéton. Programme : 9h30 : rallye pédestre : nature et santé. Départ : rue du Bosquet. Balades avec attelage communal. 11h30 : bar et petite restauration. 15h30 : conférence : Un trésor sous les cendres. « Les Fresques de la Villa Pompéienne de Boscoreale » par Annie-Verbanck-Piérard » en l’église Saint-Martin. 18h : clôture de la journée. Entrée et participation gratuites. Infos : Caroline Buda : 0475/39 44 18.                        

    Portes ouvertes

    Une journée festive pour toute la famille à la découverte des métiers de la ferme se déroulera le 29 septembre de 10h à 19h à la ferme Ferme Kairet, rue des Petits Sarts, 40 à Viesville. Visites, animations, artisanat, dégustations, petite restauration prévue. Accès PMR assuré. Entrée gratuite. Infos : 0473 86 22 86. Facebook : www.facebook.com/Ferme-Kairet-1899075683671478/

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • ROMAN- "L'affaire Boris " de Frédéric Beth

    boris.JPG

                                        Frédéric Beth : « La police belge n’a rien à voir avec la série des Experts ! »

    L’auteur y raconte la descente aux enfers de son héros, proche de la sienne.

    CHAPEAU :

    S’inspirant librement de l’affaire Younes, Frédéric Beth (47 ans) de Montignies-sur-Sambre situe en terre carolo une bonne partie de l’action de son premier roman : « L’affaire Boris ». L’écriture est devenue une forme d’exutoire pour ce jeune retraité de la police belge, qui a été victime d’un burn out.

    « La fourgonnette Peugeot blanche se trouvait à l’arrêt dans la file de voitures, Quai de Flandre à Charleroi. En cette fin de mois d’octobre, une pluie fine tombait sur la ville, rendant les façades un peu plus grises qu’à l’habitude ». Ainsi débute « L’Affaire Boris », un roman policier inspiré de faits réels. D’autres endroits ancrent bien le roman dans le Pays Noir : la couverture, illustrant les deux refroidisseurs et l’écluse où a été retrouvé le jeune Boris, une maison inspectée par la police à la rue Lambillotte à Jumet, le ring, l’institut Médico-Légal (Centre de Médecine Légale de Ransart), le laboratoire de la Police Judiciaire Fédérale à Marcinelle,… C’est d’ailleurs dans cette institution que Frédéric Beth a été muté, après avoir travaillé à la capitale. L’engagement de ce « Carolo d’adoption », au service de la justice, remonte en 2003. La police fédérale engageait du personnel civil.C’est en ses qualités de photographe que Frédéric a fait ses armes comme expert en empreintes digitales au service d’identification judiciaire à Bruxelles.

    actif dans l’enquête sur « L’Affaire Younes »

    Mais sa mission vire rapidement au cauchemar. « Au départ, en réalisant des fiches décadactylaires, je me définissais comme un artisan. Malheureusement, les missions que l’on me confiait s’apparentaient plutôt à du travail à la chaîne. Je me suis retrouvé à aligner des statistiques ou à coller bêtement des étiquettes sur des classeurs » confie-t-il. « Ici, on n’est pas du tout dans la série des Experts Miami, où Horatio Caine arrive sur la scène de crime avec ses lunettes de soleil. Non, nos véhicules sont vieux, les roues sont lisses, il manque du liquide de refroidissement dans le lave-glace,… Et puis, j’ai subi des pressions psychologiques de la part d’un supérieur. C’en était trop !J’ai fait un terrible burn out. L’écriture de « L’affaire Boris » a été pour moi une forme d’exutoire ».

    Le roman est librement adapté de l’affaire de Younes, jeune garçon retrouvé mort dans la Lys, le 10 novembre 2009. Frédéric Beth a, lui-même, participé activement sur le terrain dans l’enquête de la disparition de l’enfant. Tous les noms des personnages ont été transformés. Boris, par exemple, fait directement référence à Younes.

    « Le héros du livre, Sébastien Jannin, assistant en laboratoire, c’est un peu moi » poursuit Frédéric. « Je compte écrire deux autres ouvrages en parallèle pour y dénoncer notamment les conditions de travail dans la police. Mes livres vont déranger, c’est sûr ».

    L’ouvrage était présenté à Livre ou Verre, au Passage de la Bourse à Charleroi. Des extraits du livre étaient présentés par l’auteur, qui se prêtait volontiers à un échange sous forme de questions-réponses avec les lecteurs. « L’affaire Boris » à Lilys Editions ASBL, 482 pages, 24 €. www.LilysEditions.com- LilysEditions.shop. JEAN-CLAUDE HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • THEATRE MARIGNAN- "Le Kangourou" de Patrick Sébastien en exclusivité belge !

    kangourou1.JPG

    kangourou3.JPG

    Qui choisir entre la sexy Mélanie... ?

    kangourou2.JPG

    kangourou4.JPG

    et... Hélène, sn "opposée" ?

    « Le Kangourou » de Patrick Sébastien est une exclusivité au Théâtre Marignan. Le comédien Antoine Vandenberghe, acteur de la première distribution, fait découvrir à présent cette pièce au public carolo !

    Voici 10 ans, Antoine Vandenberghe, comédien de la troupe carolo Cabaret 2000, avait partagé l’affiche du « Kangourou », lors d’une tournée en France, avec l’interprète de « Il fait chaud ! » et du « Petit bonhomme en mousse ».              

    Si Patrick Sébastien, à la fois homme de télé et de théâtre, imitateur, chanteur, écrivain, comédien, humoriste,… n’est pas physiquement présent à Charleroi, (peut-être viendra-t-il voir le spectacle chez nous, on ne sait jamais?), son ombre, par contre, plane durant toute la pièce du « Kangourou », rejouée au Théâtre Marignan. C’est l’originalité du spectacle dans sa version actuelle: du théâtre dans le théâtre ! A maintes reprises, les comédiens carolos interrompent leur jeu pour signaler au public qu’ils jouent dans une pièce de Patrick Sébastien, et s’appellent dès lors par leur vrai prénom ! Le public identifiera facilement quelques titres des chansons de l’ex-présentateur des « Années bonheur » et du « Plus grand Cabaret du monde », reconnaîtra son franc-parler (certains mots sont assez crus !), et ne sera pas surpris par son humanisme et son bon cœur. Le message principal du spectacle est d’ailleurs : « L’amour doit être plus fort que le pouvoir, de l’argent en particulier ».

    C. Michel et L.Onkelinx s’y invitent !

    Antoine Vandenberghe interprète Fabien Delorme, un homme d’affaires écorché, qui transportera les spectateurs dans une leçon de vie, à travers un vécu que l'on ressent, avec des moments d'émotion, d'indignation, de rire et de tendresse. Après l’annonce par Michel (Jean-Charles Gosseries), son ami médecin, d’une maladie ne lui laissant plus que 6 mois à vivre, ce chef d’entreprise veut passer le reste de sa vie dans les bras d’une femme très aimante, à qui il lèguera sa fortune. Il organise pour cela un casting dans la salle du Marignan ! Se lèveront la jeune très sexy Mélanie (jouée par Elise Maroquin, l’arrière-petite-fille du chansonnier Bob Dechamps) et Hélène, son «opposée » (jouée par la très délirante et talentueuse Isabelle Hauben, comédienne fidèle au Comédie Centrale). Lola Destercq (elle joue Simone et sa fille Sarah, parce que ça coûte moins cher à la production !) et Angelica Ferullo (Isabelle, l’ex-femme de Fabien) achèvent la distribution.

    Ici, on notera quelques références et noms 100% belges : l’affaire Publifin, Charles Michel, Laurette Onkelinx, Elio Di Rupo, notre couple royal Philippe et Mathilde, dont les portraits ornent le mur central !,… « Le Kangourou » de Patrick Sébastien est à voir jusqu’au 13 octobre au Théâtre Marignan, bd Tirou, 53 à Charleroi. Tarif : 18 à 13 €. info@theatremarignan.be- 0495/10 20 14. JEAN-CLAUDE HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Le Baluchon a soufflé 30 bougies

    magique1.jpg

    L'Armoire Magique du Baluchon !

    magique2.JPG

    magique3.JPG

    Une centaine de petites têtes blondes s’en sont donné à cœur joie dans l’Armoire Magique, installée depuis 30 ans au Baluchon, un centre d’éducation active et de sensibilisation à la nature, créé par Cécile Sottiaux.

    Pour fêter cet anniversaire,  le Baluchon avait mis les petits plats dans les grands, avec diverses activités durant tout le week-end : confection zéro déchet pour les parents : bee wraps et tawashi, une chasse au trésor en forêt, le concert d’Ici Baba, un goûter d’anniversaire (sans papiers ni couverts), des animations dans le bois de Jamioulx : accrobranche, jeu, contes, aventures, nature, bar...  Pour tous renseignements : Le Baluchon ASBL, rue de Montigny 29 à Charleroi. Téléphone : 071 50 96 89.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • GRANDE JOURNEE DES ANIMAUX

    animaux.JPG

    des membres du Conseil Consultatif du Bien-être Animal Courcellois.

    Dimanche, la sixième grande Journée des Animaux a rassemblé plus de  6000 personnes. Démonstrations, animations et présentation de stands courcellois constituaient les points forts.

    Dimanche, sous un magnifique soleil, nos amis à 4 pattes étaient mis à l’honneur à travers la grande Journée des Animaux qui se déroulait au Manège des Champs-Elysées, à Gouy-lez-Piéton. Agility, dressage, spectacle équestre, éducation, balade en calèche, jeux anciens en bois, consultation gratuite par un vétérinaire, danses avec le groupe Alex Cheyenne Dancers, vente de légumes de la Ferme des nauwes,… étaient au programme. Egalement des chiens qui travaillent avec des oies !

    Une trentaine d’associations étaient présentes, dont le Conseil Consultatif du Bien-être Animal Courcellois. Celui-ci est constitué de 16 membres bénévoles, 3 associations, 1 vétérinaire, 6 conseillers communaux et 1 membre de l’Administration Communale. « Les missions de ce Conseil ? L’assurance du bien-être de certaines espèces en liberté (pigeons, grenouilles, renards,…), le conseil aux futurs/nouveaux propriétaires d’animaux, quelle que soit l’espèce (chiens, chevaux, chats,…) ainsi que l’intervention avec l’aide des autorités compétentes en la matière, en cas de maltraitance observée » précise Anne-Manuella Van Gheluwe, membre. La Commune de Courcelles est très attentive à la cause animale. Un exemple ? L’échevin Hugues Neirynck, qui organisait cette grande Journée, a le Bien-Etre animal parmi ses compétences. Pour tous contacts avec le Conseil Consultatif: 071/466 901- bienetreanimal@courcelles.be J.C.HERIN

    animaux2.JPG

    animaux7.JPG

    animaux3.JPG

    Un peu des Etats-Unis...

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • PETIT THEATRE DE LA RUELLE- LODELINSART- "21, rue des Roses" avec Carmela Locantore

    Dans « 21, rue des Roses », jusqu'au 6 octobre, Carmela Locantore emmène le public avec sensualité, poésie, rythme endiablé, engagement, suavité, humour et profondeur, au récit des chapitres passionnants de son vécu à Marcinelle. « J’avais 10 jours quand je suis entré dans cette maison de la Grande Chenevière, au cœur d’une cité, comme on les construisait après la guerre » explique-t-elle.

    carmela3.jpg

    « Fille de mineur, je me demandais pourquoi ma mère refusait de donner un baiser à mon père. Progressivement, la poésie a réussi à extraire cette gamine que j’étais d’un milieu social précaire ».                    

    Tour à tour, la comédienne y évoque la catastrophe du Cazier, fabrique des pâtes sur scène, parle de l’immigration italienne,…

    carmellla.jpg

    Elle entre en scène. Le décor est sobre. Pas de musique, peu de lumière. Juste une femme emballée dans une robe large. Carmela Locantore entame un monologue où elle remonte à ses racines.Toute la verve, la fougue italienne... dans un spectacle qui parle de l'immigration des années 50, des charbonnages, de la catastrophe du Bois du Cazier et du destin d'une petite fille bien décidée à ne pas en rester là.. 21 RUE DES ROSES !

    0474 388 032, votre plaisir en grand, c'est mieux !
     – avec Carmela Locantore.
     

    locantorrre.jpg

    Abonnements : 65 € : adultes- 55 € : pensionnés et étudiants. Pour tous contacts : 0474/388 032.  
    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • SUCCES POUR LE PREMIER BAR A CHATS !

    chats.JPG

    Cet enfant et ce chat ne sont-ils pas mignons ? Texte et photos: J.C. Hérin

    chats3.JPG

    Le 1er Bar à chats à la SRPA de Charleroi a boosté les adoptions, dans la journée de samedi. 31 chats, 6 chiens et 2 lapins ont trouvé de nouveaux maîtres ! Au vu de son succès, cette opération sera renouvelée.

    chats4.JPG

    La question mérite d’être posée : à la SRPA de Charleroi, samedi, les chats vivaient-ils parmi les humains,… à moins que ce ne soit le contraire ? Toujours est-il que nos charmants petits félins avaient investi le bar. Les uns restaient confortablement installés dans leur cage, en attendant d’être pris dans les bras ou caressés. Les autres se prélassaient par terre ou se promenaient paisiblement à travers les visiteurs. On imagine aussi le bonheur des enfants !

    chats5.JPG

    Cette présence exceptionnelle de chats à cet endroit s’expliquait par une première opération mise en place par la SPA de Charleroi : Le Bar à chats. Né en Asie, ce concept - parfois décrié parce que l’environnement ne convient pas toujours aux animaux à long terme - est présent à Bruxelles en 2014, et a essaimé à Liège, La Louvière, Namur et Tournai. A Mont-sur-Marchienne, cette opération a été aussi un véritable succès. « J’ai véritablement craqué pour deux chats, que je baptiserai Marius et Zabou » faisait remarquer Martine de Gerpinnes. « Ils ne sont plus tout jeunes, mais pour moi, cela n’a pas d’importance. Généralement, le choix se fait sur de très jeunes chats, ce qui limite parfois l’adoption ».

    10 fois plus de chats adoptés en 1 journée !

    Une telle opération a exigé de l’huile de coude : une vingtaine de cages ont été déplacées par le personnel. Le bar a subi quelques travaux : il a fallu notamment grillager les fenêtres et les portes pour éviter que minou se fasse   la malle ! Un service a été mis en place pour enlever les « petits colis » laissés par les animaux. Franck Goffaux, directeur de la SRPA de Charleroi, tire un bilan positif de la journée.

    «  Nous avons adhéré au Bar à chats, car l’abandon de chats est une triste réalité. Depuis janvier, nous avons accueilli 1218 chats. En moyenne, deux à trois chats sont adoptés par jour. Aujourd’hui,c’est 10 fois plus, puisque 31 chats, 6 chiens et 2 lapins repartiront du Centre ! Nous sommes, bien entendu, prêts à relancer cette opération, deux à trois fois par an. Un autre atout également : le Bar à chats crée vraiment du lien social entre l’animal et les familles ». J.C.H.

    chats1.JPG

    Franck Goffaux est un homme heureux !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- Le Théâtre de l'Ancre devient une ruche !

    ruche.JPG

    L’Ancre devient une Ruche ! Le slogan : manger mieux, manger juste. Il suffit de commander en ligne et de chercher la livraison le vendredi.

    Des fruits bio de la SPRL Edgard à Nalinnes, de la viande de la ferme de l’Escavèche à Ragnies, des produits laitiers de la ferme du Lumsonry à Tarcienne, des cosmétiques éco-responsables des Huardises à Maisières, des céréales en provenance de Mettet,… En adhérant à « Une ruche qui dit Oui ! », un réseau de communautés d'achat direct aux producteurs locaux, tous ces produits que l’on vend généralement sur les étals de marchés se trouvent à présent aussi à l’Ancre.

    « Dans un théâtre qui, à travers ses spectacles, prône des valeurs telles que la citoyenneté, le respect de l’environnement,  l’éco-responsabilité,…il nous semblait important d’être actifs dans ce type d’activités. Nous ne nourrissons pas que l’esprit, mais aussi le corps, de manière saine et bonne pour la planète » précise Noémi Haelterman, chargée de communication. « C’est pratique, j’ai pris l’habitude de venir ici, chaque semaine » souligne Laurence, une habitante de Mont-sur-Marchienne.

    rencontre directe avec les producteurs

    Le principe est simple. Sur le site, le consommateur a accès aux offres des producteurs de la Ruche et peut commander ce qu’il veut : légumes, frais, fruits, produits laitiers, viande, boissons, pain,…. Le vendredi, il peut récupérer sa commande à L’Ancre (122, rue de Montigny à Charleroi), entre 16h30 et 18h30, et rencontrer les producteurs. Tout est payé d’avance : l’argent ne circule donc pas, ce qui favorise aussi la convivialité.

    Les achats rémunèrent justement le travail des agriculteurs et des artisans qui perçoivent 80% du prix de vente qu’ils déterminent eux-mêmes. Renouer avec le monde rural, mettre les mains dans la terre, échanger avec ceux qui nous nourrissent sont aussi des objectifs de ce réseau qui se construit jour après jour avec plus de 100 ruches et plus de 1000 producteurs en Belgique. « A l’avenir, nous diversifierons encore les produits, comme le jus ou encore le miel » précisent Momo et Alexandre Primez, coordinatrices pour Charleroi. Infos et dates : facebook/laruchedelancre- laruchedelancre@gmail.com- 0496/65 65 35.

    JEAN-CLAUDE HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • 2ème édition du Pôle Pastur !

    commerçant1.JPG

    Les commerçants de l'Avenue Paul Pastur tous unis !

    commerçant2.JPG

    commerçant5.JPG

    commerçant3.JPG

    Vendredi soir, des commerçants appartenant à Fox & Cie (magasin de jeux), 02 Max (spécialisé dans la course à pied), La Vigneraie, la librairie Huwart, Morgan Optic, Illico (design ludique), Cobalt (vêtements et prêt-à-porter), la banque Belfius, ainsi que Xavier Canonne, directeur du Musée de la Photographie, mettaient sur pied une nouvelle édition des Apéros « Pôle Pastur », dans les jardins du Musée de la Photographie. Le point commun ?

    Tous ces établissements sont situés à l’Avenue Paul Pastur à Mont-sur-Marchienne, une artère particulièrement dynamique. La fête battait son plein avec des bars à champagne, food trucks, DJs, concert des Francis, Francis,…

    « L’entente entre nous n’est plus à démontrer. Nous avons commencé par un petit apéro de quartier, qui a grandi par la suite » signale Xavier Payen de Fox. « Nous ne voulions pas une braderie traditionnelle (L’Union des Commerçants fait très bien ça !), mais plutôt un événement qui a pour but de valoriser la commune de Mont-sur-Marchienne ». JCH

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • Rideau sur l'expo "Le roman photo"- Musée de la Photographie

    romanphoto.JPG

    Photos: J.C.Hérin

    romanphoto2.JPG

    L'expo consacrée au roman-photo au Musée de la Photographie s'est achevée aujourd'hui

    140.JPG

    135.JPG

    120.JPG

    Prochain vernissage: le samedi 28 septembre à 19h.

    L'expo « Photographie, Arme de Classe » fait explorer tous les aspects de la photographie sociale et documentaire des années 30 en France et en Belgique. Du 28 septembre 2019 au 19 janvier 2020 au Musée de la Photographie de Charleroi.

    Une sélection de 100 oeuvres et de 40 documents de tous genres s'assemblent pour vous permettre de (re)découvrir la photographie sociale et documentaire sous un angle neuf.

    La représentation de l’ouvrier en lutte pour le collectif et les stratégies de la presse de gauche sont des thématiques étudiées au sein de l'exposition.

    Parmi les artistes exposés, retrouvez de grands noms de la photographie tels Cartier-Bresson, Gisèle Greund, Willy Ronis et bien d'autres.

    Venez passer un moment culturel et historique intense dans un monde en noir et blanc, au Musée de la Photo de Charleroi.

     

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • POCHE THEATRE- Le silence de la mer, ce WE

    « Bousculons les habitudes ». Tel est le slogan de la Compagnie Dérisoir’ (ne dites plus Dérisoir’ Prod ) qui, sous la direction de l’auteur, metteuren scène et comédien carolo Jérôme Roose, propose 5 spectacles de fond et de divertissement au Poche Théâtre.

    Du 19 au 22 septembre : « Le silence de la mer » de Vercors et J.Mercure. Quand un officier nazi rencontre une jeune française. Le silence se fait de mise avant de démarrer une belle histoire d’amour. Un spectacle émouvant, romantique.

    mer2.jpg

    038.JPG

    "Le silence de la mer " adaptation théâtrale du roman de Vercors

    Du 21 au 24 novembre : « Le diable rouge » d’A.Rault. Amour et politique. Rien ne change depuis Louis XIV, on vole les pauvres toujours plus. Comment le cardinal Mazarin assure son pouvoir. Une comédie historique qui amènerait à la révolution ?

    Du 16 au 19 janvier 2020 : « Underground » (L’Avare) de Molière. Et si l’avare vivait dans une vieille station de métro désaffectée ? Une manière de visiter un classique en dehors des fanfares et costumes de l’époque.                     

    Du 9 au 12 avril : « Le Collier rouge », une création du Carolo Maurice Lebrun. En été 1919, Morlac, un héros de la Première guerre mondiale emprisonné raconte son parcours au juge militaire chargé de son procès. Il est accompagné de son chien à qui il a donné la Légion d’Honneur pour bravoure.

    dérisoir1.JPG

    Maurice Lebrun à gauche

    Du 18 au 21 juin : « Sur un air de Lalaland » de D.Chazelle et J.Roose. Une comédie musicale. Quand deux jeunes artistes s’aiment. Ils vont vivre une magnifique histoire d’amour. Mais l’amour est-il compatible avec le métier d’artiste ? Seb est pianiste et Mia est actrice. Des chansons, des danses et du jazz !

    A partir d’octobre 2019, nouvelle version des Lundis du Poche !

    Retrouvez également les comédiens de Dérisoir’ les 1 et 2 novembre, 22 et 23 février et 23 et 24 mai lors des pass’découvertes. Abonnement Dérisoir’: 50 €. Réservations : 0476/874 680. Derisoirprod@hotmail.com – ou page Facebook.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • THEATRE MARIGNAN- Le Kangourou: il les a toutes dans la poche !

    kangourou3.jpg

    Le « Kangourou » (Antoine Vandenberghe) va-t-il toutes les mettre dans sa poche? L’auteur n’est autre que le célèbre humoriste français : Patrick Sébastien. Création exclusive en Belgique ! Un hyper patron, hyper macho,se voit contraint d’organiser un casting pour trouver une femme dont la mission sera de le rendre heureux, en échange du leg de toute sa fortune. La particularité de ce casting est qu’il se déroule dans la salle ! Une heure et demie de sourires, de fous rires et d’émotion. Du 21 septembre au 13 octobre. Avec également Isabelle Hauben, Jean-Charles Gosseries, Lola Destercq, Elise Maroquin, Angelica Ferullo. Au Théâtre Marignan,53 à Charleroi. Tarifs : 18 à 13 €. Infos et réservations : 0495/ 10 20 14

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire