• FERIA A GILLY: ce dimanche encore !

    feria1.JPG

    Folklore, gastronomie et traditions d’Espagne font le succès de la feria de Charleroi. Un rendez-vous incontournable, ce dimanche encore. Le soleil va continuer de briller sur la place des Haies !

    Si les vacanciers ne sont pas allés en Espagne, cette année, ils peuvent toujours se rendre à la feria de Charleroi ! Et ce n’est pas une proposition de second choix : il y fait actuellement la même température qu’à Madrid et seulement 4 petits degrés en moins qu’à Séville.

    Après le Vélodrome, pour la 1ère édition, et la place Destrée pour les suivantes, c’est la place des Haies qui accueille, pour la première fois, la 16ème édition. Entre 5000 et 8000 personnes sont attendues. Difficile d’être précis quant au nombre exact des participants, puisque les entrées se font à flux continu.

    Samedi matin, les festivités étaient ouvertes par une belle brochette d’élus carolos. Babette Jandrain soulignait : « Bien sûr, tout le monde regrette qu’il n’y ait pas eu d’édition, en 2018. Mais avec le Centre Espagnol de Charleroi, la fête est vraiment entre de bonnes mains. Tous les mouvements associatifs, les scouts, les groupes folkloriques, la Marche Notre Dame de Lourdes,… contribuent au succès de la feria ».

    feria4.JPG

    Babette bien entourée !

    L’échevine des Fêtes était entourée des échevins Julie Patte, Philippe Van Cauwenberghe, Laurence Leclercq, du conseiller communal Jean-Philippe Preumont, de Jacques van Gompel, Gillicien et ex-bourgmestre carolo, et de Jorge Notivoli Marin, Ministre Conseiller de l’Ambassade d’Espagne en Belgique.

    une sangria en canette

    Anciennement « Centre Andalou de Charleroi », le Centre Espagnol de Charleroi, avec Vicente Mansilla Capilla et Federico Saguar Saguar comme coordinateurs de la feria, prend une part active dans l’organisation de l’événement, aux côtés de Sabor Flamenco et de l’APAC Charleroi. La danse est toujours bien représentée avec des groupes nationaux et locaux : Chico Y Altamira, Sabor Flamenco, Caballos de Luz, Chore-Ame, Belidanza et El Batchatero. Les spectacles équestres sont toujours bien appréciés.

    feria5.JPG

    Question gastronomie, les gourmets peuvent se régaler avec la paella, les calamares, les gambas, pinchitos (brochettes), lomos, sardinas, tortillas, costillas (échines),…

    171.JPG

    Paella géante !

    Des boissons typiquement espagnoles seront servies,  telles que rebujitos, moscatel, finos, cervezas,… Il est possible aussi de boire une Sangria « Don Simon », servie en canette: c’est une grande première européenne ! Si les 3500 Espagnols que compte Charleroi sont les bienvenus, les autres nationalités y seront aussi bien accueillies !

    Ouvert depuis septembre 2018, l’établissement du Centre Espagnol de Charleroi (constitué en ASBL), au numéro 6, place des Haies, à l’emplacement du café Sainte-Barbe. Pour tous contacts : 0471/44 16 81. JEAN-CLAUDE HERIN

    feria3.JPG

    5ème personne à partir de la gauche: Jorge Notivoli Marin. On y voit aussi les coordinateurs Vicente Mansilla Capilla et Federico Saguar Saguar.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Société 0 commentaire
  • CHATELINEAU- Marche de la Grande Terre

    cassage4.JPG

                       Cassage de verre pour la Marche de la Grande Terre

    Toute la Cité castellinoise est en effervescence, ce week-end, pour la 73e sortie annuelle de la Marche Impériale de la Grande Terre/Notre-Dame de Rome, laquelle rassemble plus de 500 marcheurs. Vendredi soir, se déroulait le traditionnel cassage de verre qui inaugurait les festivités, au Collège Pie 10.

    Cette année, Armand Binard fête 60 ans de participation et Silvano Scanzi, 50 ans de participation, dont 48 dans la peau de Napoléon Bonaparte !                   

    cassage2.jpg

    Silvano Scanzi est Napoléon, depuis 48 ans !

    La marche se compose de la Vieille Garde (Sapeurs, Dragons, Hussards, Gendarmes, Conscrits grenadiers, Marins, Grenadiers, Artilleurs), de la Jeune Garde impériale, des batteries, d’un nouveau peloton de cantinières, du Président d’honneur Daniel Vanderlick, bourgmestre, de la Confrérie Napoléonienne, fondée en 1982 et de Comités (Jeune et Vieille Garde).

    Dimanche à 5h : réveil Jeune Garde au départ du Grand Chêne. 8h30 : départ de la Jeune Garde Impériale du Patro. 8h35 : départ de la Vieille Garde Impériale du Collège Pie 10. 8h45 : messe et procession dans le centre de Châtelineau. 11h45 : rentrée de la procession à l’église Saint-Barthélémy. 15h : départ de la Jeune Garde Impériale du Patro. 15h05 : départ de la Vieille Garde Impériale du Collège Pie X. 18h30 : place Wilson : grand bataillon carré et parade des deux gardes. Ce lundi, la marche se poursuit, avec à 8h45 : de l’église Saint-Barthélémy, le retour de l’image de Notre-Dame de Rome à l’abbaye de Soleilmont. A 22h30 : au départ de la place d’Arenberg : enterrement de la marche 2019. J.C.HERIN

    cassage3.JPG

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire