• PREMIERE ETAPE POUR L'INSTALLATION DU WI-FI URBAIN A CHARLEROI

    wifi.png

    En tant qu’Echevin du Développement numérique, Eric Goffart a proposé au Conseil Communal de ce soir d’approuver le dossier relatif à la fourniture, au déploiement et à la gestion du Wi-Fi urbain avec accès gratuit à l’Internet public.

    "L’installation du Wi-Fi urbain pose la première pierre du Charleroi numérique de demain. Etudiant.e.s, personnes touchées par la fracture numérique, visiteur.euse.s de notre métropole ou travailleur.euse.s, il est primordial d’offrir aux Carolos un outil performant leur permettant de bénéficier d’une connexion efficace. Que ce soit pour des raisons professionnelles, de loisirs ou simplement pour rechercher un endroit où dîner, ce dispositif apporte une véritable plus-value à l’attractivité de la Ville (commerces, tourisme, mobilité, hébergement…).

    Ce dispositif va permettre aux citoyen.ne.s d’accéder à l’Internet en divers endroits de la ville : Hôtel de ville de Charleroi et Maisons citoyennes, nouveau campus, Place de la Digue, quai de la Rive gauche, place Buisset et Parc reine Astrid. La Ville de Charleroi se donne, via ce marché, la possibilité de couvrir d’autres sites comme la Place Verte Charleroi, le quai de la Rive droite et le Centre culturel l’Eden.

    Dans une logique à plus long terme, il s’agit d’une opération qui s’inscrit dans une volonté politique de faire de Charleroi une Smart city, une ville intelligente, durable et au service du citoyen, à l’horizon 2024" précise Eric Goffart.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Sujets thématiques 0 commentaire
  • LODELINSART- Jusqu'au 9 juin au Petit Théâtre de la Ruelle: comment passer des vacances pourries?

    béret.jpg

    l'amitié va vite se transformer en règlements de comptes...

    Le séjour dans le sud de la France que vont passer trois couples d’amis sera tout, sauf paradisiaque. Petit mode d’emploi pour passer des vacances pourries avec la troupe des Molières et Mocassins !

    Pas toujours facile d’accorder ses violons quand on cohabite pendant les vacances ! Trois couples d'amis : Xavier et Martine, Alain et Mireille, ainsi que Luc et Véronique vont l’apprendre à leurs dépens. Les estivants décident de louer une maison ensemble dans le sud de la France, pour deux semaines. 

    Si, au départ, les caractères s’accordent assez bien, très vite l’expérience va tourner au vinaigre. Les visites imposées au musée du napperon (parce qu’il  n’y a rien d’autre à voir dans la région!), les yaourts périmés dans le frigo qu’il faut se dépêcher de consommer, les chambres et les dépenses à se répartir, un chien euthanasié après avoir été heurté par une voiture,… vont devenir de réelles pommes de discorde.

    Dans ces situations, la promiscuité va devenir inévitable. Les uns commencent à chuchoter et à fantasmer, les autres à casser du sucre sur leurs amis dans l'intimité d’une chambre à coucher, ce qui donne lieu à des scènes assez cocasses !

    008.JPG

    comment vivre avec une femme aussi radine ?

    003.JPG

    confidences sur l'oreiller

    l’heure du bilan à table

    Si, dans la première partie du spectacle, les couples défilent un à un, livrant leurs impressions et leurs médisances, dans la seconde partie, l’heure est au rassemblement des convives autour d’un repas sur la terrasse et aux règlements de compte.

    Les esprits s’échauffent rapidement. La moindre parole mal placée peut devenir rapidement explosive ! Et si toutes ces tensions pouvaient s’aplanir par une séance de thérapie sensorielle collective ?

    011.JPG

    Et si une séance de thérapie sensorielle pouvait les rapprocher ?

    Une comédie sympathique et rafraîchissante qui rappellera à certains spectateurs des situations (et tensions) vécues pendant les vacances ! JC Hérin

    « Le béret de la tortue » de Jean Dell et Gérard Sibleyras est à voir jusqu’au 9 juin, le je/ve/sa à 20h et di/16h au Petit Théâtre de la Ruelle à Lodelinsart, place Ed.Gilles. Mise en scène de Victor Scheffer. Avec Jacques Delmeire,  Salvatore Vullo, Valérie D’Hane, Erika Blommaert, Maïté Saint Hubert, Serge Siraux. Prix : 16 à 9 €. Infos et réservations : 0474/388 032.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • TEMPS DANSES URBAINES- Spectacle le 23 juin

    Temps Danses Urbaines asbl, école de danse urbaine à Gilly mais pas que, organise sa deuxième édition de la District East Party - rencontres citoyennes urbaines le dimanche 23 juin de 13h à 18h, Place Try Royelle.

     
    Un événement festif qui rassemble les citoyens du District Est, parce que oui, ça bouge aussi à Gilly ! L'occasion de découvrir la culture urbaine, mais aussi les différents acteurs socioculturels et sportifs du District Est. Une brocante est également organisée pour l'occasion.
    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • CHARLEROI- WE italien sur la place Verte

    pouilles1.JPG

    De gauche à droite : Sergio Scalzo, directeur du Novotel ; Vito Sante Cecere, sommelier, Franco Cazzetta, président de l’association Pugliese de Charleroi, Mariano D’Onghia, grand chef des Pouilles et Daniele Di Franzo, représentant des Pouilles.

    Le WE Italien a piqué la curiosité de 20 000 visiteurs sur la place Verte. Toute la Botte était mise à l’honneur à travers la gastronomie, la culture, le sport,… Les Pouilles y tenaient le stand d’honneur dans l’Apulian Village.

    pouilles3.JPG

    pouilles2.JPG

    dégustation de mozzarella et burrata

    La place Verte, ce week-end, a attiré bon nombre d’Italiens, mais pas seulement… Beaucoup de communautés (belge et étrangères) ont tissé des liens particuliers avec l’Italie et leurs habitants.

    Toutes les régions de la Botte étaient représentées lors du Week-end, avec, cette année, un focus sur les Pouilles. Dans le grand Charleroi résident quelque 6000 Italiens qui en sont originaires. Des facilités sont offertes aux Carolos pour s’y rendre : depuis l’aéroport de Gosselies, il est possible d’aller à Bari ou Brindisi. Chaque année, le talon de la Botte attire 20 millions de touristes, dont de nombreux Belges. 

    Franco Cazzetta, président de l’association Pugliese de Charleroi et vice-président d’Eventi Italiani, association qui organise depuis 9 ans les festivités à Charleroi, ne cachait pas sa joie de voir tant de monde réuni sur les trois jours, et de voir sa région mise en avant: « De mon enfance passée à Ginosa dans les Pouilles, avant d’arriver en Belgique en 1963 ( mon père travaillait à Hainaut Sambre ), je garde de très bons souvenirs : la mer à 15 km, les plages de sable fin, la chaleur des habitants,… Régulièrement, je rends visite à mes oncles, mes tantes et mes cousins ».

    dégustation de burrata et mozzarella

    Au stand de l’Apulian Village (Village des Pouilles), Matteo Capozzi, jeune homme qui venait tout droit de Gioia del Colle, ville métropolitaine de Bari, faisait une démonstration avec la mozzarella : il travaillait à la main le lait caillé et formait un ruban de pâte qu’il étirait et nouait. Il faisait également goûter la burrata, fromage italien fait à partir de mozzarella, avec un cœur crémeux, ainsi que les orecchiette, pâtes alimentaires en forme de petites oreilles.  

    Toute une délégation est venue directement d’Italie : Daniele Di Franzo, représentant des Pouilles en Italie, Mariano A.D’Onghia, grand chef italien, ainsi que 8 étudiants des écoles hôtelières de Castellana et de Castellaneta. Des groupes musicaux animaient la place, comme « Il Grupo di Ricerca popolare de Ginosa » qui a recueilli beaucoup de succès.

    JEAN-CLAUDE HERIN

    Défilé de Vespas et autres animations

    Organisée avec le Consulat Général d’Italie de Charleroi, la Fête Italienne s'installait durant trois jours sur la Place Verte, ainsi que dans le Complexe Rive Gauche, où le public pouvait partit en Italie, le temps d’une photo.                            

    De nombreuses animations ponctuaient les festivités : hymne national, ambiance musicale, concerts, danse, conférences au Novotel, film à Quai 10, présence d’artistes et groupes locaux comme le musicien Toni Coscia ou Temps Danses Urbaines, défilé de voitures de la « Scuderia Belgio ».

    pouilles7.JPG

    De bons produits italiens

    pouilles6.JPG

    On retiendra aussi le défilé du symbole italien à deux roues, la « Vespa » du Vespa club de Charleroi. Samedi après, 45 Vespas du club se mélangeaient au cortège de l’Escorte du Doigt d’Alzon sur la place de la Digue. Ce club, présidé par Alberto Genovese, a été fondé en 1958 et, après quelques années d’arrêt, repris en 2008. Cette année, le rallye national du club aura lieu le 18 août. J.C.HERIN

    pouilles4.JPG

    Toni Coscia, musicien carolo

    pouilles5.JPG

    Concentration de vespas

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire