• CHARLEROI- André Benn en dédicaces

    andrebenn.JPG

    Auteur de nombreuses séries humoristiques et fantastiques, comme Mic Mac Adam, Woogee, Elmer&moi, le Magicien de Whitechapel,… l’auteur de BD André Benn dédicaçait ses albums à la Galerie des Bulles, rue de Marcinelle,38. Des planches originales, dessins de l’auteur et albums y sont exposés jusqu’au 30 juin. Pour tout contact : Daniel Weber. 0485/ 852565 ou par mail bullesdado@gmail.com  J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CABARET 2000 AU THEATRE MARIGNAN- "Marius, Fanny, César": la trilogie de Pagnol !

    marius2.JPG

    Ah, la fameuse partie de cartes !

    La fameuse partie de cartes sur le Vieux-Port de Marseille est rejouée par les comédiens de Cabaret 2000 dans « Marius, Fanny, César». A voir jusqu’au 9 juin.

    marius1.JPG

    Marius et Panisse, les rivaux amoureux de la jeune Fanny

    Partir en mer ou rester auprès de son bien-aimée… C’est le terrible dilemme auquel est confronté Marius, un jeune homme de Marseille. Lola Destercq (Fanny) et Joshua Claeys (Marius) donnent beaucoup d’intensité et de couleur au couple méridional.

    Ils sont rejoints par - Antoine Vandenberghe, dans le rôle de César, père de Marius, bourru et colérique, - Jacky Druaux campant Honoré Panisse, maître voilier, amoureux de Fanny, - Tina Marzola (une tornade sur scène !) dans la peau d’Honorine, poissonnière, mère de Fanny, -Vincent Kerkhofs (Félix Escartefigue, capitaine du ferry), - Christophe Dethier (Innocent), - Georges Volral (Monsieur Brun), -Michel Méan (Piquoiseau), -Bernard Charlier (Le Bosco) et - Luigi Di Giovanni (un client). Tout ce petit monde se met en place dans le bar du Vieux port de Marseille tenu par César.

    roulis des vagues et chant des cigales

    Cette adaptation est très réussie. Jean-Paul Clerbois, metteur en scène, a puisé dans les 3 œuvres de Marcel Pagnol en supprimant les longueurs. Et si le spectacle dure plus de 2 heures, on ne voit pas le temps passer…                

    079.JPG

    César et Panisse

    Les comédiens de Cabaret 2000 ont (et gardent !) l’accent et le caractère trempé et truculent des gens du sud. Le décor et les bruitages (roulis des vagues, chant des cigales,…) rendent bien l’atmosphère.

    Certaines répliques cultissimes, dont «Tu me fends le cœur !» lancé par César et qui met en colère Panisse, sont savoureuses.

    Si le rire est bien présent, l’émotion traverse aussi toute la pièce.

    «Marius, Fanny, César» est à voir jusqu’au 9 juin au Théâtre Marignan, 53 Boulevard Tirou, je/ve/sa à 20h30 et di/ à 16h30. Tarifs : 17-10 €. Infos et réservations : 0495/10 20 14. www.theatremarignan.be 

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • UNE SAINT ROCH BIEN ARROSEE A THUIN !

    rochthuin2.JPG

    Les capes de pluie étaient bien nécessaires

    Ils sont vaillants nos marcheurs de la Saint-Roch ! Malgré le mauvais temps, ils étaient plus de 2000 à prendre le départ de la Marche.

    rochthuin3.JPG

    Comme le veut la tradition, la statue de Saint-Roch est sortie en matinée. L’événement (pas très souhaité !), c’était aussi le mauvais temps. Mais pas de quoi plomber le moral. « Ce ne sont pas quelques gouttes qui arrêteront un(e)Thudinien(ne) ! » s’exclamait Murielle, membre de la Société Royale des Mousquetaires du Roi (75 membres), rassemblés, en fin de matinée, à la Ferme du Vert Gazon.

    rochthuin1.JPG

    Les Mousquetaires

    rochthuin8.JPG

    Les marcheurs en costume avaient prévu des imperméables et des plastiques pour protéger les tambours et les drapeaux. En début d’après-midi, le temps   se remettait un peu. Toutes les sociétés affluaient vers le Chant des Oiseaux.  La rentrée solennelle avait lieu en soirée à l’église Notre-Dame d’El Vaulx. Lundi : vénération des reliques, grand messe militaire, formation du cortège, remise des décorations et hommage aux morts des deux Guerres. JCH

    rochthuin6.JPG

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Sujets thématiques 0 commentaire
  • CHARLEROI- BPS 22- Animations pour les enfants, ce dimanche encore !

    Les enfants sont les rois, ce week-end, au BPS 22 ! A travers plusieurs animations : visite par les Audacieux, des portraits poétiques, un espace «Troglodytes»,… Pas de quoi s’ennuyer !

    troglodyte2.JPG

    Tels des guides, «les Audacieux» commentaient, samedi, les œuvres des expositions en cours au BPS 22 : «Black Horizon» (par deux artistes russes de génération différente, Erik Bulatov et Andrei Molodkin) et «Qu’est-ce qu’on mange » ? Les adultes ont beaucoup apprécié ce focus personnalisé !Qui fait partie du groupe des «Audacieux» ? Des élèves de l’école primaire Cobaux, de l’école secondaire Pie X et un groupe de jeunes de Solidarcité qui, tous, ont passé une année scolaire en immersion au BPS 22. L’objectif étant de donner, aux enfants et aux jeunes, l’audace de pousser la porte d’un musée, hors cadre scolaire.

    Et ce n’est pas tout ! Au cours d’une performance originale, Fidéline Dujeu et Isabelle Collet des Ateliers de l’Escargot imaginaient le portrait poétique des enfants. Un stand du magazine philosophique Philéas et Autobule ainsi qu’un photomaton par Happy Snap étaient mis sur pied.

    un espace Troglodytes

    Dans le cadre du festival Pépites : «L’Art et les tout-petits»(jusqu’au 26 mai),   le Théâtre de la Guimbarde et l’ASBL Patrimoine à Roulettes s’associent pour une déambulation dans une installation interactive baptisée «Troglodytes». Les enfants sont accueillis par groupes de 10 à 15 dans des structures métalliques. «De belles découvertes sensorielles et poétiques ! » souligne Marie Losseau, coordinatrice de l’activité.

    troglodyte1.JPG

    A faire aussi ce dimanche, de 10h à 17h : un atelier de tatouages éphémères, de cyanotype/gravures et collages,…Samedi prochain, le festival Pépites accueillera le public avec la troisième édition de «Charleroi, ville bébés admis» pour faire vivre la Place Verte ! JCH

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • MARCINELLE - 1ere Biennale du Verre contemporain, ce dimanche encore

    biennale1.JPG

    Wiliam Geffroy

    Les poulpes y côtoient les méduses…

    Leur savoir-faire est étonnant. 32 artisans verriers, belges et internationaux, exposent leurs œuvres jusque dimanche, au Bois du Cazier. Parmi celles-ci, les poissons et mammifères marins du Français William Geffroy.

    «Un miroir de ce qui se fait de mieux en matière d’artisanat verrier. C’est ce vers quoi tend la 1ère édition de la Biennale du Verre contemporain» soulignait Catherine Thomas, Conservatrice du Musée du Verre au Bois du Cazier, lors du lancement de l’événement. Un rendez-vous incontournable pour les professionnels et amateurs du verre. Différentes techniques représentées comme le soufflage, filage, sculpture, pâte de verre, fusing, vitrail,… permettent au public d’admirer la grande diversité des formes et des couleurs ainsi que la force de création que dégage cette matière. «Depuis 1973, année de l’ouverture officielle du Musée du Verre, les techniques, l’histoire et l’art ont toujours été les trois axes majeurs qui ont orienté tant la politique d’acquisition que la programmation culturelle » précisait Ludivine Pire, Conservatrice adjointe.

    biennale2.JPG

    dimension à l’effet loupe

    William Geffroy a fait le déplacement de Lorient (Bretagne) pour cette Biennale. Cet artisan façonne le verre dans la flamme du chalumeau pour créer toutes sortes d’animaux marins : méduses, poulpes, oursins et autres,…Ce dernier opère comme un scientifique qui prélève des échantillons marins pour constituer une collection. Parcourant les océans, les aquariums d’Europe et les museums d’histoire naturelle, il immortalise les espèces en leur donnant un aspect vivant et une dimension à l’effet loupe. William Geffroy privilégie la singularité formelle de chaque animal pour obtenir un large éventail de styles et de matières ou la couleur sublime chaque création. Sa collection «Os de verre » donne de la légèreté et de la transparence aux sculptures tout en laissant une sensation de mouvement et de vie. Chaque pièce unique est construite comme un court poème qui restitue l’immense émotion de l’artiste face à la curiosité, de l’animal, du fond marin, de la rencontre, et le synthétise au seins d’une pièce unique en verre. A voir ce dimanche de 10h à 18h au Bois du Cazier. Tarifs : 8 €- 4,50 €. Moins de 6 ans : gratuit. 071/ 88 08 56 JEAN-CLAUDE HERIN

    biennale3.jpg

    De belles œuvres à découvrir

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • COUPS DE COEUR DU WEEK-END

    laforge.jpg

    Eric Laforge ce soir au Plus Petit Théâtre du Monde

    Ce week-end voit quatre troupes carolos proposer leur dernier spectacle de la saison ! La culture rayonnera aussi à Thuin et à Pont-à-Celles.

    Récit/quiz musical

    Le Plus Petit Théâtre du Monde (à voir !) propose un récit par Eric Laforge : «Le Rock et les femmes», le 17 mai à 20h. La voix du Morning Club sur Classic 21 va raconter en live ce que l’histoire officielle du rock ne dit pas toujours…Le 18 mai à 20h : plongée dans la culture rock avec un Quiz Rock&Guinness.   Deux belles soirées en perspective au 11, rue Larmoulin à Pont-à-Celles. P.A.F. 15 €. Infos et réservations : 0478/65 91 92.

    Spectacles

    «Marius, Fanny, César» : César tient un bar sur le port de Marseille avec l'aide de son fils de 23 ans. Amis d'enfance, Fanny et Marius s'aiment, mais Marius rêve surtout de prendre la mer... Pagnol, La Provence, son accent, son pastis, ses grillons, sa bouillabaisse, la lavande, ses répliques cultes : «Tu me fends le coeur…», seront au coeur de la célèbre trilogie sur la scène du Théâtre Marignan, 53 à Charleroi. Une fresque à (re)découvrir ensemble jusqu’au 9 juin pour aborder l’été avec rire et tendresse sous le soleil carolo provençal….par la troupe de Cabaret 2000 au Jeu/ven/sam : 20H30- Di/ 16h30. Tarifs : 17 à 10 €. Infos et réservations : 0495/10 20 14 .

    «Le béret de la tortue» de Jean Dell et Gérard Sibleyras, par les Molières et Mocassins. Trois couples d’amis louent ensemble une villa pour des vacances dans le Sud de la France, en bord de mer. La cohabitation tourne rapidement au vinaigre. A voir du 17 mai au 9 juin, les ve/sa à 20h et les di/16h + Je 6/6 à 20h au Petit Théâtre de la Ruelle, place Ed.Gilles à Lodelinsart. PAF 16 à 9 €. Infos et réservations : 0474/388 032.

    «Le Nègre» par la troupe Comédia 77-Un «nègre» s’introduit chez l’homme dont il écrit les mémoires et, pour étoffer son livre, sème la panique dans sa vie, son métier, ses amours,…Une pièce de Didier Van Cauwelaert. Les 17,18,19,23,24 et 25 mai : Je 19h30- Ve/Sa : 20h30- Di/15h- Au Poche, rue du Fort, 70 à Charleroi. 14 à 10 €. -12 ans: gratuit. Réservations : 0497/132 653 

    «Les 3 Coups font du ski». 2 ans après une hilarante et folle croisière, la troupe des 3 Coups invite le public à leur second cabaret enneigé de fous rires et d’émotions. Jusqu’au 2 juin, les ve/sa à 20h30 et di/16h à la Bouteillerie, bd du Nord à Fontaine l’Evêque. PAF : 11 €. Infos et réservations : 0485/991 530.

    Association/Folklore

    Les SR Lanciers de Heigne organisent un souper le 18 mai à 19h à la Maison pour tous, place du Ballon, 43 à Jumet. Tarifs : 20 €-12 €. Inscriptions : page Facebook.

    Concert/Exposition

    L’artiste Sou (prononcez Sho-ou), propose un récital de chansons puisées à divers endroits d’une poésie dont le Portugal est la source. Par le biais de ce tour de chant, il s’empare de sa culture d’origine et revisite un patrimoine traversé par des chansons traditionnelles + expo intitulée «Points de vue en regards» consacrée aux dernières oeuvres de Jean-Yves Staffe, un voyage entre peintures et art verrier. Le 18 mai à 20h à la Galerie Antécédence, rue Diale Colas, 5 à Thuin. Infos : 071/51 00 60-0477/55 89 29.  

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • SPECTACLE- Le Vaudeville à la Ruche Théâtre: le nouveau Pignon arrive dans "Cher trésor"

    pignon1.JPG

    Entre le chômeur et l'inspecteur des finances; deux styles que tout oppose...

    Réalisateur, scénariste, producteur, dialoguiste et dramaturge français,   Francis Veber est connu surtout au cinéma avec « Le jouet », «La chèvre », «L’emmerdeur», … et au théâtre/cinéma avec «Le dîner de cons». Une autre de ses pièces est présentée en exclusivité à Charleroi : «Cher trésor» (écrite en 2012), un titre à double sens… qui fait référence aux sentiments amoureux mais aussi à l’argent !

    Dans la peau de François Pignon, chômeur depuis deux ans, le comédien carolo Judicaël Vlieghe, dont c’est la première collaboration avec la troupe du Vaudeville, tire admirablement son épingle du jeu, en transportant le public du début à la fin. Son jeu est très naturel, et on appréciera une petite performance physique ! Pignon vit dans l'appartement de son riche parrain, M. Joinville, chez qui sa mère a travaillé autrefois comme femme de ménage... Il appelle alors à la rescousse un vieil ami de la fac qui occupe un gros poste dans une banque, mais ce dernier refuse de l'aider. Enfin, pour couronner le tout, sa femme, Marie, l'a quitté pour un autre homme... Pignon, saisi d'une idée fulgurante, comprend que s'il est soumis aux foudres de l'inspection des finances, prendra de l'importance aux yeux de son entourage, et se remettra peut-être à exister aux yeux de certaines personnes. Si on le contrôle, c'est qu'il a de l'argent caché.

    Le stratagème va fonctionner au delà de ses espérances ! Une comédie dont la morale est que ce n’est pas le fait d’être riche qui compte, mais le fait que les autres vous croient riche !

    «Cher trésor» par la Compagnie du Vaudeville. Une production de la Ruche Théâtre. Mise en scène d’Alain Lackner. Avec également Alain Lackner, Giuseppe Maglieri, Annick Poulain, Angelica Ferullo, Alexandra Verbelen et Jean Plaisant. Tarifs : 15 €. A voir jusqu’au 26 mai à la Ruche Théâtre, 1, Avenue Meurée à Marcinelle. Je/ve/sa à 20h30 et les di/16h30. Infos et réservations : 0473/39 00 82 ou www.laruchetheatre.be  J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • MARCINELLE- Parmi les fans de Bernard Minet, des personnnes extraordinaires !

    extraordinaire1.JPG

    Bernard Minet assailli par ses fans !

    Toujours dans un contexte d’intégration et de lutte contre les discriminations, la 12èmeédition d’«Ensemble avec les Personnes extraordinaires» s’est déroulée à l’IPSMa. Sous le soleil !

    extraordinaire2.JPG

    Le Dragon d'Erquelinnes

    La météo annonçait un temps maussade pour vendredi et samedi, et pourtant il a fait beau sur le site de l’IPSMa, lors des journées : «Ensemble avec les Personnes Extraordinaires», le plus gros événement belge proposé par la Province du Hainaut, mettant en avant l’inclusion des personnes handicapées. Plus de 60 animations étaient proposées, parmi lesquelles des colloques, des ateliers, des rencontres sportives, un Village pour enfants, des spectacles,…

    Sous le chapiteau, le public a pu applaudir Rémy Bricka, la Yuka Dance Academy, Anaïs Delva, Johnny Cadillac, Sttellla,… et Bernard Minet ! L’inoubliable «Musclé» (ah, nostalgie quand tu nous tiens !) faisait répéter en chœur à ses fans ses tubes inoubliables :«Bioman» et «Capitaine Flam».

    Cette année, le concours portait sur les Dragons, qui étaient baladés sur le site. Plusieurs établissements y ont participé, dont l’Institut des Métiers de la Construction et de l’Environnement (I.M.C.E). d’Erquelinnes, enseignement spécialisé de type 2. «L’année passée, nous avions remporté le prix du Drakkar» tient à préciser Jérôme Payen, éducateur. « Sur le nouveau thème, nous avons fait travailler une cinquantaine d’élèves, encadrés par 8 adultes. L’idée était    de construire un dragon, en utilisant des matériaux de récupération : cartons, bouchons de bouteilles, vieilles tentures, bouts de laine,…

    Ce projet nous a mobilisé depuis le mois de janvier». Cette douzième édition a rassemblé des milliers de personnes sur le site de l’IPSMa. JCH

    extraordinaire4.JPG

    extraordinaire6.jpg

    extraordinaire3.JPG

    Rencontres sportives pour tous

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- Clap d'Or au Quai 10 Côté Parc

    clap3.JPG

    Des prix ont été remis samedi aux participants de Clap d’Or. Un festival de courts-métrages qui témoigne des préoccupations des jeunes.

    clap1.JPG

    Les élèves de l'Institut Saint-André ont imité une ambiance de classe

    La grande salle de Quai 10- Côté Parc était bondée, samedi, pour la projection des courts-métrages et pour la remise des prix de la 9ème édition du festival Clap d’Or. Après délibérations du jury, composé par Frédéric Legrand (réalisateur carolo), Anthony Cujas (présentateur sur Nrj et Charleking), Charlotte Vandriessche (responsable jeunesse Quai 10), Stanislas Starzinski (directeur de la médiathèque de Charleroi), - Benjamin D’Aoust de la série «La Trêve» était excusé-, les résultats sont les suivants : - Prix du public :"Qui je veux quand je veux". - Prix du meilleur acteur à Sully du court-métrage "Tu es sûr de ce que tu fais ?"- Prix de la meilleure actrice : à l'actrice Eva du CM " Blessure d'enfance". - Prix du jury : "Leçon de vie"- prix du clap d'or: "Les Gilles et Djônes".

    De petits intermèdes étaient assurés par les élèves de l’Institut Saint-André (théâtre) et par les «Fascinateurs» (séance d’hypnose). Des élèves de l’Institut Jean Jaurès ont pris des photos et ont filmé l’événement. Le principe du festival est simple : chaque groupe a proposé un document visuel (documentaire, fiction…).

    Ce concours est initié par l’AJMO de Charleroi et plus précisément par Sergio Costabeber, Tiffany Candeloro et Gauthier Destrée, en partenariat avec les maisons de jeunes. «Nous proposons aux jeunes de s’exprimer sur des thématiques qui leur sont propres : la vie en institution, les assuétudes, le harcèlement,… Nous leur apportons, bien sûr, une aide technique pour la réalisation de leur film» » explique Sergio Costabeber.  J.C.HERIN

    clap2.JPG

    Les élèves de l'Institut Jaurès ont filmé l'événement

    clap5.jpg

    Séance d'hypnose avec les Fascinateurs

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Lancer de boules sur la place de la Digue

    jardin1.JPG

    Il ne manquait que le chant des cigales… Dans l’ambiance de «Marius, Fanny, César», leur prochain spectacle au Marignan Théâtre (à partir du 17 mai), la troupe de Cabaret 2000 affrontait à la pétanque les équipes de «Chez ta mère» (tenu par Jean-Yves Wargnies ) et du Kiwanis Charles Roy 1666. 

    jardin2.JPG

    Après 5 éditions placées sous le signe du bio, Un Jardin dans la Ville retrouvait ses quartiers, ce week-end, sur la place de la Digue, recouverte de gazon naturel. Thème pour cette édition : la Provence. Petits chalets, santons, lavande,… transportaient le public dans cette belle région de France. Des jeux en bois et des animations sportives étaient également proposés pour tous. Les gourmets ont pu apprécier des produits de bouche sucrés ou salés, ainsi que du pastis, du mojito et des jus de fruits. Un bon moment de détente sur une place qui accueillera bientôt les Quartiers d’été dans une toute nouvelle formule. JCH

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • INAUGURATION- Brasserie du Val de Sambre- Bienvenue dans "la Cathédrale !"

    cuves1.JPG

    Cette salle est surnommée "la cathédrale" car les cuves culminent à plus de 8 mètres

    La brasserie du Val de Sambre était inaugurée vendredi soir. La concrétisation d’un retour aux sources pour les bières de l’Abbaye d’Aulne.

    cuves2.JPG

    12 cuves de garde, 7 de bières filtrées, 6 de fermentation, 2 de brassage,le tout culminant à une hauteur de plus de 8 mètres! C’est dans cet univers qu’évolue Guillaume Legrain.

    «On appelle cette salle «la cathédrale»(le cœur de nos installations), tant elle est grandiose !» souligne le responsable producteur de la Brasserie du Val de Sambre. «Pour éviter de m’accroupir, j’ai fait des raccords à ma taille. C’est beaucoup plus ergonomique !».

    cuves3.JPG

    Des cuves de 8 mètres de haut

    cuves4.JPG

    Guillaume Legrain a fait construire des raccords à sa taille

    Vendredi soir, plusieurs centaines de personnes, dont les membres des confréries des Chevaliers d’Aulne, de la Confrérie Wallonne du Houblon wallon de Châtelineau et des Climbias étaient présentes à l’inauguration de la brasserie dans le zoning de Lobbes-Thuin.

    La bière coulait à flot et des repas étaient généreusement servis : boulets à la thudinienne (sirop de liège et Cuvée royale bune), volaille à la Chérie et poisson à la Sambrée. 

    cuves5.JPG

    Bon appétit !

    «Il y a 2 semaines, nous avons procédé au 1erbrassin de l’ADA, et nous allons démarrer les activités brassicoles» signalait Frédéric Colinet, directeur. «Après 4 années d’étude et de mise en place, on a le sentiment du devoir accompli ».

    La palette de bière va des blondes ADA( 6°et la 1erCru à 9°) aux brunes ADA ( 6° et la Royale à 9°), en passant par la Blanche de Charleroi,         la Sambrée et les Chéries fruitées (cerise et framboise). Ce week-end, portes ouvertes dans le cadre des journées « Vignobles, brasseries et distilleries de Wallonie ». Visites guidées de 10h à 12h et de 13h à 18h, au 8, rue du Chêne Maillard à Thuin. Infos : vinsbieresdistilleries.be

    J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • CHARLEROI- Une brouette pour transporter les Carol'Or

    carolor1.jpg

    Au départ du BPS 22, les citoyens porteurs du projet du Carol’Or reliaient symboliquement tous les partenaires du Centre-Ville qui ont, d’ores et déjà, accepté de prendre part à cette initiative.

    carolor2.JPG

    Valter Iurlaro

    Samedi matin, une dizaine de membres dd l’ASBL « Carol’Or », une sorte de bon de soutien à l’économie locale, s’étaient donné rendez-vous devant le BPS 22.

    Objectif : remettre un autocollant de bienvenue aux partenaires de l’Opération : L’Eden, LF Coiffure, Chez Lolotte, L’Ancre, Oxfam, Vrac Store, T Shirt Mania, Le Mistral, Piccolo Bar, Carolopolitan, Livre ou Verre, Dany’Or Création, Fafouille, la M.U. et la Brasserie Notre-Maison. «

    Notre petite balade urbaine, symbolique, est une façon d’adouber notre association et de faire connaître notre monnaie d’un nouveau genre. Nous avons d’ailleurs un porte-voix pour l’annoncer à la population ! » pointait Valter Iurlaro, membre, et par ailleurs participant à des plateformes citoyennes. Aline est venue avec une brouette, qu’elle a remplie de journaux recouverts d’une toile de jute, pour donner l’illusion de billets de banque. «C’est notre transport de fond un peu «à l’ancienne » signalait une autre membre.

    lancement officiel, lundi

    Trois années ont été nécessaires pour la création et la mise en circulation de cette monnaie complémentaire et citoyenne dans la région de Charleroi. Le Carol’Or vise principalement à favoriser les commerces, initiatives et prestataires de services locaux, soucieux d’allier qualité, solidarité et respect  de l’environnement.

    «Utiliser des Carol’Or, c’est donner du sens à sa manière de produire et de consommer et une façon de dynamiser les échanges au sein d’un réseau de commerces et de partenaires. L’économie réelle et de circuit court se voit renforcée et la spéculation financière diminuée» poursuivait Valter. «Ce qui est intéressant aussi, c’est que chaque coupure parle d’un aspect de la Ville : culturel, social, économique,… Une façon de (re)donner une identité à la Ville».

    Le lancement officiel, en présence des premiers partenaires et utilisateurs(trices) du Carol’Or, aura lieu le lundi 13 mai à 10h à l’Eden, premier comptoir de change du Carol’Or. JCH

    carolor3.JPG

    1 euro = 1 Carol'Or

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire