CHARLEROI- PBA- Kev Adams dans "Sois 10 ans "!

kevadams4.jpg

Chaleureux avec le public

Lors d’un spectacle qui a duré deux heures, Kev Adams a fait «plier» (c’est pas peu dire !) de rire son public au PBA. Le comédien et humoriste français s’est donné généreusement au public, en parlant un peu de Charleroi.

kevadams3.jpg

La grande salle du PBA était pleine comme un œuf, samedi soir, au PBA, pour voir Kev Adams. L’artiste français est attaché à la région. Voici un an, il s’était rendu à Pathé/Charleroi pour présenter le film «Love addict» dans lequel il incarne Gabriel, un amoureux compulsif des femmes. Il y avait rencontré chaleureusement ses nombreux fans. Ces derniers étaient là aussi bien sûr pour son dernier one-man-show à Charleroi : «Sois dis ans».  Et pour bien marquer ses 10 ans de scène, il a fait un appel au public : «Qui a 10 ans dans la salle ?» Medhi, un jeune garçon de 10 ans de La Louvière, a répondu «Moi !». S’en est suivi un petit échange. Kev a également interpellé un couple. Après lui avoir demandé les circonstances de leur rencontre, il a composé une chanson.                  

kevadams2.JPG

Mehdi, 10 ans

les meilleurs cafés à Charleroi ?

Dans ce 3ème spectacle, le fantaisiste se dévoile comme jamais au sujet de sa famille, de sa carrière, des sujets les plus sensibles aux plus intimes. 

«Bien sûr, on était morts de rire, j’en ai encore mal aux mâchoires. Mais je retiens aussi le côté émotionnel. Ainsi, Kev m’a beaucoup touchée quand il a évoqué son grand-père, trop tôt disparu. Il regrette ainsi que son papy, auquel il était très attaché, n’ait pu assister à ses spectacles » pointe Jessica de Roux, venue avec son mari Jonathan ainsi que Gabriel (11 ans) et Théo (12 ans). Ses enfants s’expriment au sujet de Kev : « Nous sommes allés voir le film Alad’2 qui nous a beaucoup amusés. Mais nous ne savions pas qu’il faisait de la scène. Il est génial et il bouge bien ! ».

kevadams1.JPG

Jessica et sa famlle

A propos de Charleroi, l’humoriste a demandé aux spectateurs quels étaient les meilleurs cafés dans la Ville. Kev Adams connaît également la rue de la Montagne, puisqu’il a demandé à un passant la distance «à vol d’oiseau» qui la sépare du PBA ! JEAN -CLAUDE HERIN

Lien permanent Imprimer 0 commentaire

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés le week-end et la semaine entre 21 h - 07 h (Europe/Paris).

Optionnel