CHARLEROI: Le centre ville est en mort cérébrale: c'est fini ?

IMG_0008.jpgDepuis quelques années et encore plus depuis plusieurs mois, la ville de Charleroi possède la recette magique pour faire mourir son centre ville. Nous avons pu entendre des choses terrifiantes sur ce que pense les carolos sur l'état de santé de leur ville: "Nos dirigeants ont vendus Charleroi comme une pute au plus offrant, au mépris même de l'avis des citoyens, des communautés et des commerçants !".

Les avis ne manquent pas de piquant. Il suffit de se promener au centre ville et de constater le nombre de commerçants qui ont fermés, qui sont partis par peur des travaux, qui ont désertés le centre ville pour partir ailleurs. Le constat est effrayant ! Plusieurs exemples ne manquent pas ! (Voir la suite).

IMG_0001.jpgEn se promenant au centre ville (rue Neuve, Rue de la montagne, Passage de la bourse, Rue de montigny, rue de dampremy, etc...) les magasins vident sont légions. Les commerçants ne veulent plus de Charleroi car il semble que les différents projets ne trouvent plus acquéreurs aux yeux de la ville, voir même ne sont plus assez accessibles pour les entrepreneurs.

A l'heure où l'on nous dit sans cesse dans les médias  que la ville, les dirigeants, les décideurs veulent faire de Charleroi une métropole moderne, dynamique, accessible, où le renouveau est lancé... on n'y voit toujours rien que des débrits, des ruines et la tristesse des rues totalement vides d'activités. Prenons l'exemple du passage de la Bourse à la ville basse qui abritait un théâtre, des commerçants, des cafés, des magasins de décorations et même la RTBF qui avait son centre de production: IL NE RESTE PLUS RIEN !

IMG_0014.jpgC'est la désolation totale, les bâtiments sont à l'abandon et se détériores à vue d'oeil. En se promenant, on ne reconnaît plus rien du tout, on ne peut qu'entendre "Tu te souviens ? là il y avait...., j'allais dans ce magasin,... C'était le bon temps...".

"Charleroi ne laisse aux carolos que des souvenirs et ne donne pas du tout l'ambiance d'antant ni même l'illusion d'un renouveau que l'on attend et promet depuis tant d'année... c'est pitoyable, j'ai même honte d'être carolo parfois car on véhicule de plus en plus une ville fantôme. On a tellement laissé les choses aller qu'il est totalement impossible d'avoir le temps, l'argent, les moyens humain de faire revivre Charleroi, ce sont encore des promesses pour les futures législatures ! Nos décideurs ont tuée Charleroi et après ils veulent gagner du temps avant de partir et laisser les merdes aux autres et ensuite pouvoir les attaquer pour n'avoir pu régler la situation de décripitude. De plus, Charleroi et ses dirigeants ne sont jamais content, ils ajoutent de plus en plus de taxes, c'est pénible", nous déclarait Christian un père de famille qui séjourne au centre ville depuis plus de 25 ans, prochainement c'est certain, ceux-ci déménageront sur Namur où il semble que le citoyen à une réelle voix. 

Vincianne: "Ce qui me dégoûte et cela peut être un paradoxe, c'est qu'avant s'il y avait de la corruption ou des magouilles à Charleroi, les citoyens ne manquaient de rien, la ville était propre, les magasins étaient nombreux et il y avait une réelle vile au centre ville, depuis le soit disant nettoyage rien ne va plus et on prends les gens pour des cons, tout ferme et nous avons l'impression que rien ne s'améliore malgré les promesses surtout en période électorale".

Fabio: "Il suffit d'aller au passage de la Bourse à la ville basse, c'est le village de la mort, alors que c'était l'endroit le plus fréquenté de la ville pour ses activités et surtout pour le glamour légendaire de l'édifice, maintenant c'est devenu un coupe gorge".

Christelle: "J'ai dû fermer le magasin que j'avais parce que les travaux ont menacés mon activité au passage de la bourse, j'ai même eu des menaces pour me forcer à partir, on allait tout faire pour m'isoler et j'aurais été la seule à rester... Aujourd'hui le passage de la Bourse sent la pisse à plein nez, on y découvre aussi des toxicomanes, des gens qui vômissent..."

Ludovic: "Charleroi n'est plus comme avant, la rue de la montagne, rue neuve et d'autres rues se vident des commerces. Des affiches "A vendre" ou "A louer" remplacent les vêtements des vitrines, c'est pathétique, comment cela se fait-il que personne ne voit ce déclin ? Faut être aveugle ou totalement illuminé par d'autres choses pour ne pas admettre que les commercants sont partis dans d'autres ville et que les citoyens eux aussi désertent Charleroi. Qui peut croire qu'il y aura un mieux pour cette ville ? Charleroi est en mort cérébral ! C'est fini !".

Il suffit de voir les photos de cet endroit "mythique" pour se rendre compte que Charleroi c'est la fin d'une époque... Pauvre ville ! (les carolos rencontrés sont sans appel).

IMG_0001.jpg

IMG_0003.jpg

IMG_0008.jpg

IMG_0009.jpg

IMG_0012.jpg

IMG_0014.jpg

IMG_0015.jpg

IMG_0017.jpg

Lien permanent Imprimer Catégories : Faits Divers, Société 4 commentaires

Commentaires

  • j'ai quitté Charleroi en 2000 et je ne regrette rien, mais rien du tout. J'habitais ville haute et travaillait boulevard Tirou, et jamais, au grand jamais je n'aurais fait le trajet à pied, je n'y étais pas rassurée du tout.

    Aucun regret, sauf celui de la mentalité belge, qui pour moi est la plus belle au monde. la france st peut-être belle mais rien ne vaut la france avec des belges :-)

  • Merci Monsieur Delhez pour votre article ....

    OUI Charleroi se meurt , il suffit de se balader... on pourrait se croire dans un mouroir dans le passage de la Bourse , hors que l'on sent ce lieu chargé d'histoire (de nombreuses photos disposées sur des vitres nous "VOUS" rappelent sa naissance, sa croissance , sa gloire .... Je les ai vues, et ma première pensée fut pour la mémoire de ces gens des années 1900 qui sont sur ces photos que penseraient-ils de ce que l'on a laissé faire à leur ville ....

    Charleroi n'était-il pas CharleROy ???

    Peuple Carolo qu'est devenu ta ville ??

    Encore merci Mr Delhez , ce sujet mérite bien des écoutes et bien des réactions, notre ville le vaut BIEN !!!

    N. de Charleroi ... née et vivant à Charleroi .

  • je suis né à Charleroi,et habité des années au centre de la ville,dans le temps le soir soir ont pouvait se promener du nord au sud sans problèmes,même à 22 h j'ai tenu un commerce à la ville haute,j'ai du arrêter,je devais travailler avec la porte fermée à clef,je me suis fait agressé plusieurs fois,je ne compte pas les pneus crevés à ma voiture,raz le bolde Charleroi,et quand je vais en vacance à l'étrangé,j en'ose pas dire que je viens de Charleroi,vraiment honteux.j esuis content d'avoir arrêté mes activité dans cette ville;

  • Désolée pour Vous, moi je réside tjr a Charleroi et en plein centre ville, je vais et vient dans la ville meme le soir , boire un verre aux terrasses, découvrir de nouveaux établissements qui ouvrent ... Je vais a la rencontre des gens....

    Dites moi , si les services "de proximités " tel que la police ou agents de ville etaient un peu plus presents en ville (A PIEDS , je précise , plutot que de ZONER en voitures ou combits ... cela changerait la donne ) ...

    Je voyage aussi a l'étranger a 9500KM de chez nous et n'ai AUCUNE HONTE a dire d'ou je vient , Belge et CAROLE (de Charleroi ) .....

    J'AIME MA VILLE avec ses commerçants que je salue a chacun de mes passages (rue de Dampremy, rue de Montigny, de la Montagne , rue Neuve .... je fais mon marché tout les dimanche aussi .. ) et ne changerai en rien mes habitudes.

    J'ai ete agressée moi-meme , il y a pas mal d'années en plein pont devant la gare en me rendant a mon travail (en matinée) ....

    ET je crois que CHARLEROI a ete ABANDONNE : par les pouvoirs décisionnels (comme le dit bien l'article de Mr Delhez) et puis par ces citoyens ..... cela est bien triste.

    Pays de Charleroi c'est toi que je préfère ..... a mes yeux oui c'est toi .... (souvenez-vous)

    N. de Charleroi .

Les commentaires sont fermés.