THUIN: Vendanges: un peu moins de raisins, mais plus sucrés ! (06/09/2020)

vendanges4.JPG

Les vendanges sur les Jardins Suspendus se sont déroulées « autrement », samedi matin,  en raison de la crise sanitaire.  La récolte a été très bonne, même si elle a été moins abondante que les deux dernières années.

vendanges1.JPG

Une pluie tombée en abondance, tôt dans la matinée, a failli perturber le travail des vendangeurs.  Heureusement, après une bonne « drache nationale » (suivie par un beau soleil), les courageux ont pu récolter le raisin. Cette année,  le nombre de bénévoles a été réduit de 120 à 60. Des bulles de 10 personnes par personne ont été constituées pour respecter les distances de sécurité.  Chaque vendangeur a pu disposer ainsi d’un espace de 35 mètres carrés, sur un terrain de 2300 mètres carrés, comptant 9 parcelles et 1.100 pieds de vigne.

vendanges2.JPG

vendanges3.JPG

Le petit déjeuner offert et l’accueil par la batterie des Zouaves ont malheureusement été supprimés. « Il a fallu prendre ces mesures pour    être conformes au protocole sanitaire. Cela dit,  tout a bien fonctionné,    et la récolte n’a pas été beaucoup plus longue que les années précédentes, vu l’enthousiasme des vendangeurs  » a précisé Jacky Collignon, président de l’ASBL « Le Vignoble Thudinien- Clos des Zouaves ».  Très rapidement, les raisins récoltés sont partis en camionnette à la Distillerie de Biercée, où ils ont été égrainés, pressés, puis mis en cuve et en barrique. Le cépage cultivé sur le sol thudinien est le Régent. A terme, il donne un vin « muté », légèrement sucré idéal pour les desserts.  En 2018 (année record), 2500 bouteilles ont été produites, et en 2019, 2000 bouteilles. 2020 sera une plus petite année avec 1700 à 1800 bouteilles. « Certes, la production a été un peu plus modeste  cette année, mais le raisin, bien sucré, est vraiment délicieux. Le réchauffement climatique, enregistré depuis quelques années, pourrait, dans quelques années, faire de la Belgique, le « pays du vin » !  poursuivait Jacky Collignon.

J.C.HERIN

09:28 Écrit par cartoon | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook | |  Imprimer |