Votre quotidien

  • CHARLEROI: Un étudiant en droit lance un projet d'aide aux particuliers

    juriste,charleroi,service citoyen,aide,droitDepuis quelques mois, les services de Juriste One rencontrent un succès de plus en plus important, il s'agit d'un nouveau service "d'aide citoyenne" mis à l'essai dans le but d'aider les personnes à obtenir une information rapide, une orientation vers des services adaptés et pour répondre à des questions simples au niveau juridique. A l'initiative, Sébastien.D, un étudiant en droit de la Haute Ecole Provinciale Condorcet de Charleroi (section économique) qui a eu l'idée de lancer son projet à l'intention de celles et ceux qui ont besoin tout simplement d'un renseignement juridique, une adresse, connaître le déroulement d'une procédure particulière ou tout simplement recevoir un conseil qu'il n'est pas toujours facile de trouver par soi-même. Les services de "Juriste One" sont accessibles à tous de façon gratuite, le but de l'opération est de pouvoir obtenir rapidement une information pratique sur les droits auxquels nous pouvons prétendre.

    Comment est né Juriste One ?

    "J'ai pu débuter des études de droit en 2015 à la Haute Ecole Provinciale Condorcet de Charleroi et cela a été une réelle révélation pour moi. Ces études ont pu m'apporter pas mal de connaissances théoriques mais aussi des cas pratiques du droit, cela est vraiment passionnant car les domaines enseignés sont nombreux et permettent vraiment de pouvoir choisir sa propre voie (droit civil, pénal, administratif, droit social, droit du travail, droit des assurances, ...). Les cours de français/ anglais aident aussi à rendre cela possible pour les aider dans la rédaction de documents ou de courriers. - L'enseignement est de qualité et l'idée m'est donc venue "pendant ces études" de pouvoir déjà mettre en pratique ces notions du droit tout en aidant gratuitement celles et ceux qui en auraient besoins: Pouvoir aider des personnes qui se posent des questions sur des sujets du droit de manière pratique, rapide et dans un langage extrêmement clair.

    Le système fonctionne t-il et êtes-vous aidé dans votre projet ?

    En quelques mois, nous avons pu aider plus de 450 personnes pour des questions simples ou plus complexes et avons pu répondre à plus de 680 questions. Juriste One est en plein développement puisqu'aujourd'hui nous avons des juristes, des avocats, des consultants extérieurs qui aident et répondent aussi aux utilisateurs du service. La structure se place petit à petit et j'espère que nous pourrons sous peu réellement stabiliser son fonctionnement, le nom et la structure est déposée et nous travaillons actuellement aux statuts de ce service à destination des citoyens ainsi que le développement des contacts et des partenaires extérieurs. Oui, c'est avant tout une démarche citoyenne, comme je le dis toujours, mon rôle n'est pas de remplacer celui de l'avocat, du notaire,... chacun son métier et dans de nombreuses situation nous renvoyons les utilisateurs vers des services spécialisés ou des acteurs dont c'est véritablement le métier.

    Quel est le fonctionnement du service et est-ce payant ?

    La démarche est totalement gratuite actuellement (je suis toujours aux études) et pas mal de personnes ne savent pas à qui s'adresser pour des questions parfois simples ou des démarches à réaliser, à terme, après ces études, des formules seront mises en place pour servir au mieux les utilisateurs en fonction des besoins de chacun. Les différents moyens pour joindre Juriste One sont intéressants et apportent une réelle facilité d'accès (par email, via les réseaux sociaux, par un répondeur accessible jour et nuit et prochainement un numéro d'urgence sera même mis en service). Les questions que nous recevons sont multiples (droit civil, pénal, administratif, sécurité social, droit du travail, assurance,...), cela peut donc concerner des pensions alimentaires, la compréhension d'un bail, la procédure devant le tribunal de police, des démarches pour obtenir la garde d'enfants, .... - Bien souvent on peut remarquer que les personnes ne lisent pas assez les contrats ou les conventions ou ne comprennent pas les courriers qu'ils peuvent recevoir et cela poser rapidement des soucis, c'est là que nous pouvons les guider pour les démarches à suivre également. Je pense que pour faire cela il faut être passionné par le droit mais aussi par l'aide que l'on peut apporter aux autres, le droit est censé être connu de tous mais dans les faits cela n'est malheureusement pas le cas. La démarche de Juriste One est à la fois d'aider, conseiller et orienter les personnes vers les meilleurs interlocuteurs pour résoudre différentes situations de la vie quotidienne", déclare Sébastien.

    Le but de la démarche de Sébastien, alors qu'il va entamer en septembre prochain sa dernière année d'étude est de pouvoir mettre en pratique et de façon journalière ses connaissances, ses recherches, déployer un réseau de connaissances tout en étant confronté au quotidien à des situations concrètes et qui peuvent surtout aider les autres. 

    Le but de Juriste One est donc de venir en aide à celles et ceux qui en ont besoins.

    Lire la suite ...

     

    Pour plus de renseignements concernant Juriste One, vous pouvez consulter le site www.juriste.one

    Pour poser des questions juridiques: info@juriste.one - Messenger Facebook : http://m.me/juristeone 

    Répondeur accessible 24h/24 pour déposer d'éventuelles demandes d'aide : 071.960.990

     

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Sujets thématiques, Témoignage, Votre Droit, Votre quotidien 0 commentaire
  • EVENEMENT: Rive Gauche et Charleroi dans le livre des records ?

    IMG_0158.jpgVous avez toujours rêvé de battre un record du monde et d'entrer dans l'histoire ? C’est l’occasion !

    Rive Gauche invite tous les carolos à venir participer à la réalisation de la plus longue chaine de cartables jamais vue !

    Comment cela va-t-il se passer ?

    Le vendredi 25 août de 14h à 20h et le samedi 26 août de 10h à 12h, les participants sont invités à venir déposer un maximum de cartables à Rive Gauche.

    Des hôtesses installées au -1, côté Club et JBC, récolteront les cartables. Chaque cartable sera étiqueté avec le nom du propriétaire et un numéro. L’événement est, bien entendu, ouvert à tous sans limitation du nombre de cartables. Plus il y en a, mieux c’est !

    Ensuite une longue chaine de cartables sera réalisée dans la galerie du centre commercial.

    Plusieurs personnalités carolos ont été invitées à venir déposer un cartable. Philippe Van Cauwenberghe, échevin du commerce, a déjà répondu présent.

    Charleroi, Rive Gauche, RecordComptage et record !

    Le samedi 26 août, à partir de 14h, un huissier de justice, Maitre Leroy, procèdera au comptage. Il annoncera ensuite le nombre exacte de cartables rassemblés à 15h, en compagnie d’un animateur, pour l’ambiance évidemment !

    Les participants pourront récupérer leur(s) cartable(s) auprès des hôtesses jusqu'à 19h.

    Le bureau de huissier remettra ensuite à Rive Gauche un document officiel attestant du nombre de cartables ainsi que toutes les preuves nécessaires (photos et vidéos) afin de soumettre une demande de validation au Guinness.

    Il faudra alors quelques semaines de procédure pour voir, nous l'espérons, Charleroi et son record inscrits au Guinness Book 2018.  

    Pour remercier les participants, Rive Gauche offre 1.000€ d'achat (5x200€) !

    Chaque participant recevra un formulaire par cartable déposé. Il devra alors répondre aux deux questions posées avant de déposer son formulaire dans l’urne prévue à cet effet.

    Egalement de nombreux goodies et bons de réduction offerts par nos enseignes participantes : JBC, Fox, Il Passatore, TUI, Black Coffee, Perla, Swarovski, Club, Mano, Neuhaus et bien d’autres… Et 5 places enfants pour Pairi Daiza à gagner.

    Imaginez donc la ville de Charleroi inscrite au Guinness Book… Et peut-être un centre commercial chinois qui essayera de battre notre record dans quelques années. :-) 

     

    NDLR: D'autres événements et activités se dérouleront également durant les prochaines semaines et les prochains mois au coeur du centre commercial Rive Gauche, avec comme en point d'honneur la valorisation d'artistes, la mise en valeur des compétences et du talent des carolos, éléments essentiels que tiens à développer la Direction du centre commercial dans ses choix. "Rive Gauche se veut avant tout un lieu de convivialité, de découverte et de vivre ensemble".

     

    Source: Rive Gauche, le shopping en plein cœur.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Billet d'humeur, Coup de coeur, Rive Gauche, Sujets thématiques, Votre quotidien 0 commentaire
  • CHARLEROI: Place verte, grue vs poteau d'éclairage 1-0

    A.jpgC'est ce mercredi à 07h50 que s'est déroulé un événement pour le moins étonnant et inhabituel, une société de rénovation de façade oeuvrait dans le cadre d'une remise à neuf d'un immeuble situé Place Verte et y entamait un chantier, celui-ci a d'ailleurs débuté avec un petit incident "technique".

    C'est lors du déploiement et la manoeuvre d'une grue présente en face des établissements Lachapelle sur la Place Verte que le bras de celle-ci a percuté un poteau d'éclairage qui soutenait plusieurs spots destinés à illuminer la place le soir venu.

    Comme on peut l'imaginer, le choc à suffi à faire lourdement tomber au sol trois des quatre spots de l'éclairage public qui ont été rapidement "récupérés" par le personnel du chantier et emmenés à l'abri des regards (sans aucun doute dans un souci de sauvegarde et de sécurisation du matériel).

    L'événement a fait suffisamment de bruit pour alerter quelques riverains dont l'attention était déjà attirée par le début de ces travaux de rénovation annoncés depuis plusieurs mois. 

    On ne peut pas dire que ces éclairages ont pu fonctionner bien longtemps depuis l'installation et plonge aujourd'hui la moitié de la place dans le noir. La ville de Charleroi a pourtant à coeur de faire de ce haut lieu carolo un espace de convivialité par ses installations publiques et s'attèle au quotidien à préserver celle-ci et à sensibiliser chacun dans ce sens, suffisamment en tout cas pour que les riverains s'alarment à la moindre situation inhabituelle sur la place publique.

    Un accident qui remet cependant en question la nécessité réelle ou les accès aux stationnements de la Place Verte lors de travaux ou de manoeuvres et le manque de sécurisation surtout de ce haut lieu de notre métropole carolo. Fort heureusement, ni les ouvriers présent ni d'autres passants n'ont été blessés par la chute de plusieurs mètres des projecteurs. 

    Certains riverains se sont immédiatement posé les questions de savoir si la facture pourrait incomber à la communauté (la ville elle-même) ou à la compagnie d'assurance du responsable du chantier privé et surtout si les spots endommagés seront remplacés et/ou replacés dans un délai suffisamment raisonnable par la ville de Charleroi.

    Credit : ©Seben 

     

    Lien permanent Imprimer Catégories : Faits Divers, Société, Votre quotidien 0 commentaire
  • CHARLEROI: L'Asbl BEEZOU rend le sourire aux enfants

    A Charleroi, nous disposons de plusieurs Asbl et associations qui oeuvrent dans différents domaines. L'Asbl BEEZOU quant à elle s'occupe de rendre le sourire aux enfants, une tache qui peut sembler évidente et pourtant... L'association réalise des visites auprès d'enfants hospitalisés, organise des événements pour enfants et pour des familles dans des quartiers parfois oubliés ou qui manquent parfois aussi d'un peu d'attention afin de permettre à tous de pouvoir bénéficier d'un peu de rêve, de détente et surtout de pouvoir profiter de moments festifs qui ne sont pas toujours accessibles financièrement ou en fonction de l'état de santé des enfants. L'enjeu de cette Asbl Beezou est d'offrir le sourire aux enfants mais aussi apporter à chacun des moments de joies et de divertissement tout simplement.

    beezou,asbl,charleroi,enfants,animations,festivitésL'Asbl Beezou offres des spectacles, des animations, des sculptures de ballons, la présence de personnages animés, des grimaces pour enfants, la présence d’échassiers,… ou en organisant aussi des événements pour petits et grands dans une ambiance conviviale, de partage et apporter tout simplement du bonheur à ceux qui en ont besoin. L'association s'est également occupée d'organiser la "la fête des voisins" dans un quartier de la région de Charleroi et a pu ainsi contribué à rassembler les personnes autour d'un projet dynamique mais aussi festif où chacun à un rôle à jouer pour le bonheur de tous. 

    L'association réalise également parallèlement à son action en faveur des enfants, des animations diverses pour enfants lors d’anniversaires privés, des événements de sociétés, lors d'inaugurations de galeries commerciales, des événements pour petits et grands dans des lieux publics lors de festivités de quartier, réalise des décorations ou des personnages en ballons, des spectacles de bulles géantes, des prestations d'échassiers et tout ceci pour financer l’association et pour permettre de réaliser leurs actions de solidarité tout au long de l’année. En effet, ce type d'association (comme pour beaucoup malheureusement) ne bénéfice pas de subsides ou d'aides financières particulières pour assurer leur mission et pouvoir aussi obtenir le matériel nécessaire à sa réalisation, ce sont donc aussi les prestations extérieures, les dons du public, les aides des uns et des autres qui permettent à l'association d'investir dans les actions solidaires qu'elle peut assurer dans l'année. 

    On apprend également que le duo carolo télévisuel, le couple de candidats "Sébastien & Michaël" de l'émission "Vu à la Télé" sur RTLTvi (depuis 6 saisons déjà) ont pu être contactés dernièrement par l'Asbl Beezou afin de devenir les parrains de l'association. Ceux-ci auraient acceptés, l'objet de l'association correspondrait à des principes de solidarité et de partage qu'ils soutiennent ou pour lesquelles ils sont sensibles généralement au quotidien.

    beezou,asbl,charleroi,enfants,animations,festivités"Pour nous, c'est vrai que le sourire des enfants est une chose qui nous paraît tellement essentiel, important, malheureusement aujourd'hui ce n'est pas toujours le cas pour différentes raisons. Tous le monde devrait pouvoir sourire, être heureux et pouvoir malgré les difficultés de la vie avoir accès à de petits moments de divertissement. Si cela "peut sembler" plus simple pour des adultes, ce n'est pas toujours le cas pour des enfants qui eux sont souvent soumis à des choix qu'ils ne peuvent pas toujours gérer eux mêmes. Parfois la maladie, l'isolement social ou même des difficultés financières familiales ne permettent pas toujours à ces familles d'offrir aux plus jeunes et aux enfants l'ouverture vers des événements festifs, des divertissements, des animations... L'association Beezou réalise des choses fabuleuses, des visites aux enfants malades, sont présents dans des anniversaires, organise des festivités dans des quartiers pour les petits et grands et contribue selon nous à partager du bonheur tout simplement, cela nous touche toujours de voir l'énergie formidable qui est déployée par les bénévoles de l'Asbl Beezou et les moyens humaines importants mis en oeuvre pour assurer aux autres du plaisir, de la joie et des rires. Pour nous, accepter d'y participer avec ce parrainage nous a semblé essentiel à notre moindre niveau afin de mobiliser un maximum de personne à participer aussi et à contribuer au bonheur des autres et plus particulièrement à ceux qui en ont le plus besoin car il y en a de plus en plus. Bien entendu il y a beaucoup d'associations, d'oeuvres, d'Asbl et nous sommes très souvent sollicités pour y participer, malheureusement cela n'est pas toujours possible ou évident pour nous par manque de temps ou tout simplement parce que nous ne voyons pas toujours l'utilité de notre présence au sein de celles-ci. Cependant, nous essayons toujours, tant que possible, d'être présents pour ceux qui ont besoin de nous.- On constate aujourd'hui aussi que certaines associations plus connues ou qui sont plus médiatisées ou qui ont plus de moyens financiers pour assurer une visibilité plus importante ont bien plus de chance d'être aidées que d'autres, cela peut paraître fort injuste mais c'est pourtant une réalité. Il ne doit pas y avoir de concurrence ou de surenchère à la solidarité car il y a aussi des associations plus modestes dans notre région qui méritent vraiment que l'on puisse s'y intéresser et les soutenir aussi car elles effectuent un travail au quotidien vraiment utile et ce même si elles sont moins "tape à l'oeil". Pour nous Beezou en fait partie et aider cette association nous paraît être une bonne chose. Le sourire des enfants, la solidarité, ça fait toujours du bien pour tous le monde !" déclarent Sébastien et Michaël. 

    Vous pouvez aussi découvrir l'Asbl Beezou et ses différentes activités sur www.beezou.be , l'occasion d'en savoir plus et de pouvoir également y contribuer ou participer à son développement au profit des enfants et des familles. 

    L'ASBL BEEZOU : Facebook - Site internet

    Sébastien & Michael : Facebook page - Facebook groupe privé

     

    Credit photo: Beezou - www.beezou.be
    Credit photo: Sébastien & Michaël - Fabrice Leroy

     

    Lien permanent Imprimer Catégories : Billet d'humeur, Coup de coeur, Cultures - Evénements, Témoignage, Votre quotidien 0 commentaire
  • SOCIETE: Des hommes battus comme ils disent...

    La maltraitance conjugale est un fléau répandu dont peu de personnes arrivent à parler, cela peut paraître complètement fou et pourtant... Cela est d'autant plus difficile quand il est question de cette violence envers des hommes. Les tristes situations de très nombreuses femmes sont pourtant couramment dénoncées, même si cela reste tabou et en tout point identique.

    Qu'en est-il de l'homme maltraité ?

    Souvent c'est l'incompréhension, la moquerie ou l'inaction qui sont au rendez-vous lorsque ces victimes souhaitent porter plainte. Il s'agit de violence au sein de couples homosexuels (mais aussi hétérosexuels parfois) où l'homme peut aussi être une victime silencieuse de ce genre de pratique.

    Pourtant, un jeune carolo a décidé de réaliser et publier une vidéo de sensibilisation audacieuse et qui mérite d'être vue (en dessous de l'article), qui ne laisse malheureusement pas de place aux doutes, particulièrement émouvante et qui en dit long sur la souffrance subie. Une vidéo "juste" pour réveiller les consciences collectives et permettre à chacun de mieux comprendre les difficultés rencontrées au quotidien et les pressions sociales, psychologiques qui sont subies par ces hommes là, qui n'ont rien de différent d'autres hommes si ce n'est qu'ils doivent cacher une culpabilité, une honte et une terrifiante vérité, celle de la victime.

    "Qu'est ce qu'il en faut du courage pour oser le dire !"

    On peut entendre ce genre de choses quotidiennement mais faut-il encore que cela se fasse ! Les statistiques peuvent aussi surprendre ou interpeller: un homme décède de violence conjugale tous les 13 jours. Bien souvent (et malheureusement pour chaque situation de trop) nous entendons parler de femmes frappées, insultées, violées, totalement sous l'emprise d'un conjoint maltraitant, sans peut-être savoir que des hommes eux-mêmes sont également victimes de faits identiques avec des actes, des coups, des manipulations encore plus intenses dans l'escalade de violence physique en raison de leur sexe "fort".

    Bien entendu, il existe de nombreux services de police, d'assistances psychologiques ou sociales, cependant on pourra regretter que certains (et ils sont nombreux) ne soient pas particulièrement "spécialisés" dans la problématique masculine ou ne sont pas assez bien préparés, n'ont pas assez de moyen, de formation en psychologie ou en accueil des victimes pour réellement assurer comme il se doit l'accueil des "hommes battus ».

    Un jour c'est lui, un jour peut-être toi !

    De nombreux témoignages relatent des situations aussi catastrophiques les unes que les autres:

    "...Lorsque je me suis rendu à la police, l'agent s'est moqué de moi, il m'a dit que j'étais un mec, un homme, un Jules et que je devrais apprendre à me défendre, venir porter plainte... pourquoi faire ? Il ne l'a pas dit, mais dans son regard j'ai vu le mépris, le sourire sur son visage lui je ne l'ai pas raté. Je n'ai pas été pris au sérieux et j'ai dû m'y reprendre plusieurs fois, suite à différentes agressions physiques supplémentaires arrivées rapidement comme toujours, pour "enfin" avoir "la chance" d'être entendu, ne fût-ce que pour une audition..." 

    "Je me culpabilisais d'être violé quasi quotidiennement, je ne devais m'en prendre qu'à moi même, j'étais un homo et c'était quasi normal pour moi de subir ça donc pourquoi m'en plaindre..."

    "Plus elle me frappait ou m'insultait, plus elle insistait sur le fait que personne ne me croirais, qui allait bien pouvoir imaginer qu'elle me battait et que moi, le mec de la maison je me laissais idiotement faire..."

    "Après plusieurs mois de maltraitance, j'ai voulu le quitter, il me menaçait et il était hors de question que "SA chose" ne lui échappe, j'étais pris au piège, il gérait tout, me surveillait pour que je ne parle à personne, n'hésitait pas à me faire passer pour un instable, il avait toujours une bonne raison de me cogner et m'insulter, je ne savais rien faire d'autre que d'attendre qu'il rentre pour m'en mettre plein la gueule, d'après lui... je n'étais bon qu'à ça !"

    Les situations, les récits, les moments de vie de ces hommes sont aussi intenses et troublants quand on prend la peine de les écouter, de prendre ceux-ci au sérieux et que l'on décide enfin de ne plus trouver cela normal de cacher ces actes dans un silence complice et terrifiant. 

    C'est oser en parler et dénoncer les faits qui peut faire avancer les choses et contribuer à faire cesser les agressions conjugales aussi bien pour les femmes que pour les hommes... en fait pour tous !

    ©Seben - Contact : sudinfo.charleroi@seben.be

     Crédit photo: Extrait de la vidéo de l'auteur.

     

    Si vous aussi vous avez un témoignage, un avis sur le sujet, une anecdote, une histoire,... n'hésitez pas à donner votre avis en commentaire de l'article. Vous pouvez nous joindre sur notre répondeur 24h/24 au 071 960 990 (option 2).

    Lien permanent Imprimer Catégories : Allo Police, Billet d'humeur, Faits Divers, Société, Sujets thématiques, Votre quotidien 0 commentaire
  • RIVE GAUCHE: Signalisation, plus de doute possible !

    Photo du jour: Ça y est ! À Rive Gauche (place verte) les nouveaux panneaux ne laissent plus de place au doute ! Les automobilistes ne pourront plus prétendre ne pas être être au courant.

    "Il était temps que les règles et les balises soient claires concernant la place verte et plus généralement la zone Rive Gauche. La signalisation est aujourd'hui véritablement cohérente, il n'y a plus de place au moindre doute: une zone piétonne est une zone sans voiture (sauf avec laisser-passer de police bien entendu)" déclare un gardien de la paix.

    Pour rappel, circuler sur le piétonnier en voiture coûte de 55 à 110 € #charleroi #rivegauche #signalisation

    Seben

    mobile_picture

    Lien permanent Imprimer Catégories : Allo Police, Rive Gauche, Sujets thématiques, Votre Droit, Votre quotidien 0 commentaire
  • RIVE GAUCHE: Grande chasse aux oeufs !

    charleroi,pâques,lâcher d'oeufs,festivitéLes congés de Pâques pour les enfants sont souvent associés à un moment très particulier de l'année, celui de la chasse aux oeufs en chocolat ! Petits et grands seront ravis d'apprendre que cette année, le centre commercial Rive Gauche sera de la partie et organise sa grande première chasse avec un événement qui promet de faire parler de lui.

    En effet, LE SAMEDI 8 AVRIL, une montgolfière s'élèvera au dessuscharleroi,pâques,lâcher d'oeufs,festivité de la Place Verte à partir de 14h30 pour un grand lâcher d'oeufs en coton qui pourront ensuite être échangés contre de vrais oeufs en chocolat ! L'activité est prévue pour les enfants de 0 à 12 ans.

    Le spectacle débutera proprement dit dés 13h30 avec la préparation de la montgolfière qui se gonflera d'air chaud pour préparer son envol. 

    Bien entendu, qui dit Pâques dit "Lapins" qui seront aussi de la fête pour le plaisir des petits et des grands avec une distribution de Pop corn. 

    Comme vous l'aurez compris, samedi ce sera l'occasion de se retrouver, de partager tous ensemble ces moments de festivités et de continuer comme il se doit de fêter la présence de Rive Gauche dans le quotidien des carolos.

    NDLR: N'hésitez pas à participer à l'événement et envoyez-nous vos plus belles photos à sudinfo.charleroi@seben.be - nous publierons vos photos les plus sympas !

    Seben© / Sébastien Delhez

     

    Lien permanent Imprimer Catégories : Rive Gauche, Sujets thématiques, Tendance, Votre quotidien 0 commentaire
  • CHARLEROI: Viva For Life c'est fini pour nous !

    La prochaine édition de Viva For Life qui doit avoir lieu en décembre. Malheureusement dirons certains, cela ne se fera PAS à Charleroi cette année semble annoncer officiellement la RTBF.

    Après deux années à Liège et deux à Charleroi, c'est Nivelles (pour le Brabant Wallon) qui recevra l'édition 2017 de l'opération. Aucun détail n'est cependant donné par la chaîne sur la raison exacte de ce changement.

    On peut donc légitimement se poser des questions: les accords avec la ville de Charleroi n'ont-ils pas été conclus cette année ? l'organisation préfère t-elle changer de ville tout simplement ? est-ce dû à la peur de lasser les carolos et fournir de moins bons résultats ? ... - Certains carolos interrogés sur le sujet ce matin semblaient penser que l'inauguration de la place Verte, dans le contexte Rive Gauche, aurait pu pour changer, être l'endroit idéal pour recevoir l'événement cette année et ainsi mettre en valeur également notre nouvelle infrastructure au centre ville, cela ne sera pas le cas !

    On peut aussi se dire que changer d'endroit tous les deux ans peut être un moyen pour l'opération de se renouveler, de changer de décors, de ne pas frustrer d'autres régions qui n'ont pas encore eu la chance d'accueillir l'opération. Il y a également un autre aspect, non des moindres, dont peu de gens prennent conscience: pour la ville accueillante, c'est le moyen de profiter largement des retombées commerciales et touristiques (s'il en est), à l'occasion de cette opération et de la période de fin d'année. 

    Quoi qu'il en soit, l'information principale à retenir est les carolos ne recevront pas l'événement sur la place de la Digue pour les fêtes de fin d'année ni à proximité du marché de Noël, autant le savoir dés aujourd'hui afin de faire un autre voeux au père Noël pour 2017.

    ©Seben

     

    N'hésitez pas à commenter cet article et nous donner votre avis sur le sujet ICI ! 

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements, Société, Votre quotidien 0 commentaire
  • DROIT: Le bail locatif : la vigilance est de mise.

    Soyez particulièrement attentif et très prudent lorsque vous devez signer un bail pour une habitation. Tout comme un contrat de mariage, il n'a véritablement d'importance que lorsque cela ne se passe pas bien... sinon il ne servirait à rien. Vous devrez donc être attentif à ne pas signer aveuglement des conditions qui pourront vous porter préjudice dans le futur (un seul mot peut tout changer pour vous comme par exemple au moment du renom ou même sur l'état de la location, des frais qui peuvent être réclamés,...)

    Comme c'est un document contractuel (un contrat) vous vous engagez à le respecter dans son integralité.

    Un bail est un document qui peut se négocier entre le locataire et le propriétaire et se rédiger au cas par cas dans les limites de la loi. Dans le doute (et avant de le signer bien sûr) faites-le lire par sécurité, après c'est souvent trop tard !

    De très nombreux soucis avec des preneurs (locataires) peu scrupuleux ont poussés les bailleurs (propriétaires) à nettement durcir les conditions des contrats, parfois même à l'excès avec des mentions qui ne sont pas toujours très claires voir aussi peu légales dans certains cas. Comme dans pratiquement tous les domaines, il y a des propriétaires ou des locataires honnêtes et d'autres moins, c'est pourquoi il faut plus que jamais être prudent.

    En cas de doute ou de questions, vous pouvez faire lire votre bail auprès d'un avocat ou un juriste.

    A Charleroi, celles et ceux qui le souhaitent peuvent joindre un jeune groupement citoyen de juristes "Juriste One" qui apporte une information pratique mais surtout gratuite, des conseils, une orientation. Vos demandes sont traitées dans le plus grand respect et la confidentialité. (Sur facebook: www.facebook.com/juristeone - Par email à juriste.one@seben.be
    mobile_picture

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société, Votre Droit, Votre quotidien 0 commentaire
  • CHARLEROI: Place verte piétonne tolérance zéro

    On ne le rappelera jamais assez: la Place verte (ancienne place Albert I, devant Rive Gauche) à Charleroi est devenue piétonne ! Il est donc interdit de stationner mais aussi traverser celle-ci sans laisser-passer ou autorisation de police.

    Les panneaux sont précis à ce sujet [panneau C103 zone piétonne de chaque côté du bd Tirou] et la Police de Charleroi peut verbaliser toutes les personnes en infractions... et cela peut coûter fort fort cher juste pour traverser le Bd Tirou, autant le savoir: tolérance zéro !

    "Je pleure de rire des gens qui se garent sur la place pour aller chercher un Quick et se font choper par les caméras de surveillance ou la police sur la place avec une amende de min. 55€ ou 110€ en cas de récidive c'est complètement con, soit directement ou dans quelques jours par la poste la surprise sera au rendez-vous - C'est déjà un Quick qui aura coûté le prix d'un bon resto ! LOL" nous envoie Olivier.

    Moralité: Une personne avertie en vaut deux !

    mobile_picture

    Lien permanent Imprimer Catégories : Allo Police, Société, Sujets thématiques, Votre quotidien 0 commentaire
  • CHARLEROI: La place verte est pietonne

    La place verte (Rive Gauche) interdit aux voitures !

    Traverser le Bd tirou de Charleroi c'est fini ! Il est nécessaire de le rappeler pour les plus étourdis ou les pseudos rebelles, la Place Verte où se situe Rive Gauche est une zone piétonne, PAS une zone "semi-piétonne" faut-il encore le rappeler ? Il semblerait que oui au vu des voitures qui "tentent" encore la traversée et mettent en danger les promeneurs, les enfants et les riverains présents dans cet espace du Boulevard Tirou.

    Il est donc interdit de s'y stationner en surface mais aussi de traverser cette zone en voiture. Les véhicules de secours, les city bus de la TEC et les taxis sont seuls "autorisés" à y accéder le temps nécessaire.

    Et pour celles et ceux qui en douteraient encore et tenteraient l'opération malgré tout, ils ne s'étonneront pas d'être lourdement sanctionnés. "Une personne avertie en vaut deux". Des cameras de surveillance, des agents de la police locales veillent au grain et assurent la securisation de la zone. Il est également question de sécurité pour tous puisque ce lieu est devenu, depuis l'ouverture du centre commercial un lieu de rassemblement privilégié des carolos. mobile_picture

    Lien permanent Imprimer Catégories : Allo Police, Société, Sujets thématiques, Votre quotidien 0 commentaire
  • CHARLEROI : Travaux du chantier Rive Gauche, la fin tant attendue !

    rive gauche,charleroi,travaux,centre ville,riverainsLes travaux du chantier Rive Gauche avancent à grand pas. Plusieurs centaines de travailleurs oeuvrent jour et nuit pour terminer le chantier avant l'inauguration qui se déroulera début mars. Les riverains attendent avec impatience la clôture de ces travaux, les nuisances sonores et environnementales (poussières, débris, vibrations,...) se sont succédé depuis plus de deux ans.

    "Je ne vous cache pas que ça fait long ! Nous n'en pouvons plus de ce bruit constant, cette poussière. Nous n'avons jamais été informés en tant que riverains de l'évolution des travaux et nous sommes toujours restés ignorés par les autorités communales voir par les responsables du chantier. Cela aurait été sympathique et respectueux de nous concerter à un moment ou un autre au lieu de systématiquement nous imposer ce colossal chantier" déplore Marie Christine, habitante du quartier. ...
     
    Un autre souci rencontré par certains riverains et non des moindres est un souci de "relogement". Certains propriétaires voient l'arrivée du nouveau centre commercial comme l'opportunité d'augmenter les loyers plus ou moins considérablement, de casser les baux locatifs pour proposer ensuite de nouveaux baux avec des conditions financières différentes, ce qui pourrait avoir comme conséquence de voir quitter une partie des riverains du centre ville de Charleroi.
     
    "Mon propriétaire m'a contacté en m'informant vouloir mettre un terme à mon bail, pour m'en faire signer un nouveau, avec de nouvelles conditions financières. D'après lui, le nouveau cadre urbanistique direct sera d'ici peu plus propice à la détente, une meilleure vue, un meilleur cadre de vie,... D'autres riverains sont dans le cas aussi et on parle chez certains d'une augmentation vertigineuse pouvant aller jusqu'à une location de 1.000 € contre 700 € précédemment. Cette pratique est scandaleuse car cela fait de nombreuses années que nous sommes dans notre appartement. Nous sommes pris en otage rien de plus ! Soit on accepte les nouvelles conditions financières imposées par le propriétaire soit nous devrons partir. Pour moi, l'arrivée du centre commercial n'est pas du tout un avantage contrairement à ce que certains propriétaires peuvent penser, ce sera plus de bruit, plus d'aller et venue, plus de délinquance aussi qui accompagnera cette toute nouvelle place,... A ça il faut ajouter que pendant plusieurs années j'ai dû avec d'autres riverains supporter les travaux, le bruit, la poussière, les dégradations, les incivilités d'autres personnes qui urinaient sur ma porte d'entrée, jetaient des déchets partout,... A aucun moment mon loyer n'a été adapté pendant les travaux et aujourd'hui c'est la claque. Nous avons été les dindons de la farce et perdant dans tout les sens du terme avec ce chantier et depuis le début d'abord avec la ville puis aujourd'hui avec les propriétaires. Je suis très en colère et tant qu'affaire que les citoyens quittent le centre ville et partent ailleurs, la ville se rendra peut-être à l'évidence qu'il y a un problème grave et peut-être aura t-elle le courage d'agir contre ce genre de procédé... mais pour moi il est déjà trop tard ! En ce qui me concerne c'est sûr, Charleroi ne me verra plus !" affirme Christophe, un riverain exaspéré de la situation.
     
    A l'aube de l'inauguration et de l'ouverture du centre commercial Rive Gauche, il faut croire que tout ne s'est pas passé sans embûche ni sans contrainte pour celles et ceux qui habitent le quartier. Les commerçants avaient déjà eux aussi subits de nombreux désagréments qui ont pu se résoudre à coup de recours et de plaintes.
     
    Nous pourrions aussi aborder le sujet brulant du stationnement en centre ville, qui a pour but d'améliorer la mobilité, cependant d'après les témoignages reçus de riverains, de commerçants, le stationnement des véhicules soumis à la gestion de la RCA (régie communale autonome) aura probablement et uniquement l'impact de voir partir les habitants du centre ville et faire fuir les clients qui préfèreront aller dans un endroit où le stationnement est moins compliqué mais surtout moins cher. La faute sans doute à de nombreuses autres alternatives de mobilité qui n'ont pas été suffisamment préparés par la ville elle-même pour permettre à chacun de se passer de la voiture.
     
    Aujourd'hui encore, certains commerçants du quartier ont du mal à conserver une activité normale et beaucoup ont souffert d'une perte croissante de clients et des pertes financières qu'il sera probablement impossible à chiffrer précisément depuis le début des travaux. Une chose est certaine, pour les riverains c'est bientôt la fin et celle-ci est attendue avec grande impatience, c'est aussi le commencement pour la ville de Charleroi d'une nouvelle aventure qui aura déjà fait couler beaucoup d'encre. 
     
    Source & photo: Seben©
     

    Votre avis nous intéresse ! N'hésitez pas à commenter cet article et y apporter votre point de vue sur le sujet. 

    Lien permanent Imprimer Catégories : Billet d'humeur, Société, Sujets thématiques, Témoignage, Votre quotidien 0 commentaire
  • CHARLEROI: Week-end festif en août pour Les Jumetois du coeur

    charleroi,les jumetois du coeur,jumet,village artisanal,artisansL'association des Jumetois du coeur organise un grand week-end festif avec une soirée dansante le 12/08 mais aussi un marché artisanal le 14/08. Avec des animations pour enfants, des démonstrations artisanales, une ambiance familiale, la possibilité de restauration sur place.

    (Le 12/08 repas boulettes sauce tomate frites et le 14/08 repas assiette de soret et/ou de charcuteries).

    La jeune association (2016) souhaite oeuvrer dans l'aide concrète aux citoyens carolos, avec en autre l'apport de conseils juridiques, de l'accompagnement en cas de maladies graves, le développement solidaire pour les personnes en situation de précarité.

    Le soutien de proximité est l'un des objectifs de cette association de fait créé par Françoise Laenen et ses amis à Jumet. Son action se veut aussi une aide citoyenne accessible à tous sur l'ensemble du territoire de la métropole Carolorégienne.

    charleroi,les jumetois du coeur,jumet,village artisanal,artisans"Au départ, j'avais l'envie de faire quelque chose pour les personnes dans les difficultés, la précarité à Jumet mais aussi à Charleroi. Trop souvent on oublie les personnes les plus proches qui ont tant besoin d'aide. L'idée était lancée mais il restait à la concrétiser. J'ai fais de belles rencontres et quelques amis plus tard Les jumetois du coeur était une réalité. Le but c'est avant tout au départ de proposer des choses concrètes qui peuvent changer la vie au quotidien, parfois de petites choses font la différence pour autant qu'on les réalisent: des conseils juridiques pour ceux confrontés à la méconnaissance des documents qu'ils peuvent recevoir et ne comprennent pas toujours. Nous remarquons aujourd'hui que tout est de plus en plus compliqués et que certaines personnes n'ont pas toujours les moyens, l'envie ou le courage de demander de l'aide aux services publics par peur aussi, il faut que nous devenions plus solidaire afin de remettre au goût du jour l'égalité pour tous et l'aide des uns et des autres proches de nous. Il y aura aussi des aides dans différents autres domaines, de l'accompagnement pour des personnes malades, des visites à l'hôpital, des interventions en faveur de ceux que l'on oublie trop souvent. Les commerçants de Jumet et de Charleroi ne sont pas délaissés pour autant car le but est aussi plus généralement pour nous de favoriser l'artisan, le petit entrepreneur en proportionnant aussi les belles réalisations et l'énergie que nous avons dans la région. C'est important d'être aux côtés de ceux qui font que nous sommes fier d'être Carolo plus généralement. Les idées et les projets d'aides ne manquent pas, mais il est vrai que pour les réaliser nous avons aussi besoin d'avoir des fonds, c'est le but de notre week-end du 12 et 14 août.  L'association est récente c'est vrai (NDLR: Mi-2016) mail c'est surtout une intention citoyenne de solidarité et d'être à l'écoute des autres qui est le plus important pour nous. Souhaitons-nous longue vie et pleins de belles réalisations et projets", déclare Françoise Laenen, la Présidente de ce mouvement.

    Pour son week-end et plus particulièrement le 14 août, l'association "Les Jumetois du coeur" fait appel dés aujourd'hui aux artisans, commerçants, forains qui souhaitent y participer et venir proposer leurs produits, créations, savoir faire. (emplacement extérieur ou en intérieur). 

    Infos et réservations :

    www.lesjumetoisducoeur.be ou par email à infos@lesjumetoisducoeur.be 

    Possibilité aussi de contact en message privé sur leur page Facebook : http://m.me/lesjumetoisducoeur

    Source: Affiche de l'événement Lesjumetoisducoeur© : Cliquez dessus pour agrandir l'image.

    Lire la suite

    Lien permanent Imprimer Catégories : Avis de recherche, Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société, Sujets thématiques, Tendance, Votre quotidien 0 commentaire
  • CHARLEROI: Incendie au Bd Tirou

    Ce dimanche matin à 5:06 s'est déclenché un violent incendie dans un immeuble résidentiel (Bd Tirou) oú se trouvait un bar à Chicha (Le Majestic) au premier étage d'où est parti l'incendie. La force des flammes a pu provoquer l'explosion des fenêtres.

    L'intervention rapide d'un riverain voisin, Michaël.G, qui a pu prévenir les secours a permis d'éviter des victimes.

    Une habitante de l'immeuble a d'ailleurs pu sortir saine et sauve dés l'arrivée des pompiers sur place arrivée en quelques minutes à peine.

    [la video du début de l'incendie sur notre page Facebook / Sudinfo Charleroi]

    #charleroi #incendie

    Photo: Seben

    mobile_picture

    Lien permanent Imprimer Catégories : Faits Divers, Votre quotidien 0 commentaire
  • CHARLEROI: Orage, le point

    Pour info:

    En ce moment à Monceau sur sambre (6031 Charleroi) la foudre est tombée et semble avoir endommagé des installations: plus de lignes téléphoniques, de télévision, d'internet.

    A Gilly, certains quartiers sont privés d'éléctricité, Gosselies les communications téléphoniques et internet sont également interrompus par endroit.

    N'hésitez pas à partager en commentaire avec nos lecteurs la situation auprès de chez vous ! mobile_picture

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société, Sujets thématiques, Votre quotidien 0 commentaire