soleil

  • SOCIETE: Les carolos sont-ils frileux en cette période ?

    Unknown.jpegOn sait que la période actuelle est plus froide, que le vent, la pluie et la grisaille peuvent jouer sur le moral de chacun de nous et parfois même aussi sur notre quotidien... plus intime.

    D'après un sondage réalisé par nos soins (du 01 au 05 nov.) auprès de 50 personnes dans le centre de Charleroi tout âge confondu, on peut constater en effet, que près de 72% des personnes sondées affirment que le mauvais temps et la période d'octobre-novembre-décembre ne sont pas propices à développer de nouveaux projets, vouloir être positif ou n'arrivent pas à voir les bons côtés des choses même quand c'est le cas.  Avoir l'envie de rester chez sois bien au chaud est une préférence pour la majorité. 62% affirment même avoir plus de mal au rapprochements intimes et à la sexualité: la libido serait pour eux réellement ralentie et l'entrain ne serait pas au rendez-vous.

    Ils expliquent aussi cela par des périodes de soucis familiaux, économiques ou financiers qui serait une source d'inquiétude, de stress et occuperait toutes les pensées. Cette tendance serait ressentie aussi bien chez les femmes que les hommes interrogés, même si ces derniers osent moins en parler ouvertement.

    soleil,hivers,frileux,carolosBien entendu, ces constations ne touchent pas uniquement les carolos mais toute les catégories de la population en Belgique. Les températures en baisses, les jours plus sombres n'épargnent personne quelque soit la couche de la population des plus aisés ou plus modestes. Pour éviter cette grisaille, rien de mieux que de profiter de chaque instant de la clarté de la journée et de pouvoir tant que possible bénéficier d'un entourage positif et de quelques périodes de divertissements ou des liens avec des proches, des amis. La réelle bonne idée serait aussi de pouvoir faire le plein de vitamine (fruits et légumes frais) et d'un éventuel traitement de vitamines que pourra conseiller chaque médecin traitant ou le pharmacien le plus proche. 

    Les carolos restent néanmoins très positifs car c'est 95% des personnes interrogées (sur 50 personnes) qui affirment au final qu'ils sont conscients de ce changement d'attitude causé par les températures et le climat et qu'une fois cette période plus morose passée, chacun reprendra de très bonnes résolutions et du tonus pour les mois à venir. Seulement 8% du panel déclare vouloir échapper à cette période en partant à l'étranger quelques jours pour se "payer un peu de soleil" contre les autres qui aimeraient ça sans pouvoir se le permettre financièrement. 

    Quoi qu'il en soit, nous le savons tous, les carolos ont toujours du soleil dans le coeur, à chacun de le partager et d'en faire bon usage. 

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire