rive gauche

  • EVENEMENT: Rive Gauche et Charleroi dans le livre des records ?

    IMG_0158.jpgVous avez toujours rêvé de battre un record du monde et d'entrer dans l'histoire ? C’est l’occasion !

    Rive Gauche invite tous les carolos à venir participer à la réalisation de la plus longue chaine de cartables jamais vue !

    Comment cela va-t-il se passer ?

    Le vendredi 25 août de 14h à 20h et le samedi 26 août de 10h à 12h, les participants sont invités à venir déposer un maximum de cartables à Rive Gauche.

    Des hôtesses installées au -1, côté Club et JBC, récolteront les cartables. Chaque cartable sera étiqueté avec le nom du propriétaire et un numéro. L’événement est, bien entendu, ouvert à tous sans limitation du nombre de cartables. Plus il y en a, mieux c’est !

    Ensuite une longue chaine de cartables sera réalisée dans la galerie du centre commercial.

    Plusieurs personnalités carolos ont été invitées à venir déposer un cartable. Philippe Van Cauwenberghe, échevin du commerce, a déjà répondu présent.

    Charleroi, Rive Gauche, RecordComptage et record !

    Le samedi 26 août, à partir de 14h, un huissier de justice, Maitre Leroy, procèdera au comptage. Il annoncera ensuite le nombre exacte de cartables rassemblés à 15h, en compagnie d’un animateur, pour l’ambiance évidemment !

    Les participants pourront récupérer leur(s) cartable(s) auprès des hôtesses jusqu'à 19h.

    Le bureau de huissier remettra ensuite à Rive Gauche un document officiel attestant du nombre de cartables ainsi que toutes les preuves nécessaires (photos et vidéos) afin de soumettre une demande de validation au Guinness.

    Il faudra alors quelques semaines de procédure pour voir, nous l'espérons, Charleroi et son record inscrits au Guinness Book 2018.  

    Pour remercier les participants, Rive Gauche offre 1.000€ d'achat (5x200€) !

    Chaque participant recevra un formulaire par cartable déposé. Il devra alors répondre aux deux questions posées avant de déposer son formulaire dans l’urne prévue à cet effet.

    Egalement de nombreux goodies et bons de réduction offerts par nos enseignes participantes : JBC, Fox, Il Passatore, TUI, Black Coffee, Perla, Swarovski, Club, Mano, Neuhaus et bien d’autres… Et 5 places enfants pour Pairi Daiza à gagner.

    Imaginez donc la ville de Charleroi inscrite au Guinness Book… Et peut-être un centre commercial chinois qui essayera de battre notre record dans quelques années. :-) 

     

    NDLR: D'autres événements et activités se dérouleront également durant les prochaines semaines et les prochains mois au coeur du centre commercial Rive Gauche, avec comme en point d'honneur la valorisation d'artistes, la mise en valeur des compétences et du talent des carolos, éléments essentiels que tiens à développer la Direction du centre commercial dans ses choix. "Rive Gauche se veut avant tout un lieu de convivialité, de découverte et de vivre ensemble".

     

    Source: Rive Gauche, le shopping en plein cœur.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Billet d'humeur, Coup de coeur, Rive Gauche, Sujets thématiques, Votre quotidien 0 commentaire
  • CHARLEROI: Place verte, grue vs poteau d'éclairage 1-0

    A.jpgC'est ce mercredi à 07h50 que s'est déroulé un événement pour le moins étonnant et inhabituel, une société de rénovation de façade oeuvrait dans le cadre d'une remise à neuf d'un immeuble situé Place Verte et y entamait un chantier, celui-ci a d'ailleurs débuté avec un petit incident "technique".

    C'est lors du déploiement et la manoeuvre d'une grue présente en face des établissements Lachapelle sur la Place Verte que le bras de celle-ci a percuté un poteau d'éclairage qui soutenait plusieurs spots destinés à illuminer la place le soir venu.

    Comme on peut l'imaginer, le choc à suffi à faire lourdement tomber au sol trois des quatre spots de l'éclairage public qui ont été rapidement "récupérés" par le personnel du chantier et emmenés à l'abri des regards (sans aucun doute dans un souci de sauvegarde et de sécurisation du matériel).

    L'événement a fait suffisamment de bruit pour alerter quelques riverains dont l'attention était déjà attirée par le début de ces travaux de rénovation annoncés depuis plusieurs mois. 

    On ne peut pas dire que ces éclairages ont pu fonctionner bien longtemps depuis l'installation et plonge aujourd'hui la moitié de la place dans le noir. La ville de Charleroi a pourtant à coeur de faire de ce haut lieu carolo un espace de convivialité par ses installations publiques et s'attèle au quotidien à préserver celle-ci et à sensibiliser chacun dans ce sens, suffisamment en tout cas pour que les riverains s'alarment à la moindre situation inhabituelle sur la place publique.

    Un accident qui remet cependant en question la nécessité réelle ou les accès aux stationnements de la Place Verte lors de travaux ou de manoeuvres et le manque de sécurisation surtout de ce haut lieu de notre métropole carolo. Fort heureusement, ni les ouvriers présent ni d'autres passants n'ont été blessés par la chute de plusieurs mètres des projecteurs. 

    Certains riverains se sont immédiatement posé les questions de savoir si la facture pourrait incomber à la communauté (la ville elle-même) ou à la compagnie d'assurance du responsable du chantier privé et surtout si les spots endommagés seront remplacés et/ou replacés dans un délai suffisamment raisonnable par la ville de Charleroi.

    Credit : ©Seben 

     

    Lien permanent Imprimer Catégories : Faits Divers, Société, Votre quotidien 0 commentaire
  • CHARLEROI : Travaux du chantier Rive Gauche, la fin tant attendue !

    rive gauche,charleroi,travaux,centre ville,riverainsLes travaux du chantier Rive Gauche avancent à grand pas. Plusieurs centaines de travailleurs oeuvrent jour et nuit pour terminer le chantier avant l'inauguration qui se déroulera début mars. Les riverains attendent avec impatience la clôture de ces travaux, les nuisances sonores et environnementales (poussières, débris, vibrations,...) se sont succédé depuis plus de deux ans.

    "Je ne vous cache pas que ça fait long ! Nous n'en pouvons plus de ce bruit constant, cette poussière. Nous n'avons jamais été informés en tant que riverains de l'évolution des travaux et nous sommes toujours restés ignorés par les autorités communales voir par les responsables du chantier. Cela aurait été sympathique et respectueux de nous concerter à un moment ou un autre au lieu de systématiquement nous imposer ce colossal chantier" déplore Marie Christine, habitante du quartier. ...
     
    Un autre souci rencontré par certains riverains et non des moindres est un souci de "relogement". Certains propriétaires voient l'arrivée du nouveau centre commercial comme l'opportunité d'augmenter les loyers plus ou moins considérablement, de casser les baux locatifs pour proposer ensuite de nouveaux baux avec des conditions financières différentes, ce qui pourrait avoir comme conséquence de voir quitter une partie des riverains du centre ville de Charleroi.
     
    "Mon propriétaire m'a contacté en m'informant vouloir mettre un terme à mon bail, pour m'en faire signer un nouveau, avec de nouvelles conditions financières. D'après lui, le nouveau cadre urbanistique direct sera d'ici peu plus propice à la détente, une meilleure vue, un meilleur cadre de vie,... D'autres riverains sont dans le cas aussi et on parle chez certains d'une augmentation vertigineuse pouvant aller jusqu'à une location de 1.000 € contre 700 € précédemment. Cette pratique est scandaleuse car cela fait de nombreuses années que nous sommes dans notre appartement. Nous sommes pris en otage rien de plus ! Soit on accepte les nouvelles conditions financières imposées par le propriétaire soit nous devrons partir. Pour moi, l'arrivée du centre commercial n'est pas du tout un avantage contrairement à ce que certains propriétaires peuvent penser, ce sera plus de bruit, plus d'aller et venue, plus de délinquance aussi qui accompagnera cette toute nouvelle place,... A ça il faut ajouter que pendant plusieurs années j'ai dû avec d'autres riverains supporter les travaux, le bruit, la poussière, les dégradations, les incivilités d'autres personnes qui urinaient sur ma porte d'entrée, jetaient des déchets partout,... A aucun moment mon loyer n'a été adapté pendant les travaux et aujourd'hui c'est la claque. Nous avons été les dindons de la farce et perdant dans tout les sens du terme avec ce chantier et depuis le début d'abord avec la ville puis aujourd'hui avec les propriétaires. Je suis très en colère et tant qu'affaire que les citoyens quittent le centre ville et partent ailleurs, la ville se rendra peut-être à l'évidence qu'il y a un problème grave et peut-être aura t-elle le courage d'agir contre ce genre de procédé... mais pour moi il est déjà trop tard ! En ce qui me concerne c'est sûr, Charleroi ne me verra plus !" affirme Christophe, un riverain exaspéré de la situation.
     
    A l'aube de l'inauguration et de l'ouverture du centre commercial Rive Gauche, il faut croire que tout ne s'est pas passé sans embûche ni sans contrainte pour celles et ceux qui habitent le quartier. Les commerçants avaient déjà eux aussi subits de nombreux désagréments qui ont pu se résoudre à coup de recours et de plaintes.
     
    Nous pourrions aussi aborder le sujet brulant du stationnement en centre ville, qui a pour but d'améliorer la mobilité, cependant d'après les témoignages reçus de riverains, de commerçants, le stationnement des véhicules soumis à la gestion de la RCA (régie communale autonome) aura probablement et uniquement l'impact de voir partir les habitants du centre ville et faire fuir les clients qui préfèreront aller dans un endroit où le stationnement est moins compliqué mais surtout moins cher. La faute sans doute à de nombreuses autres alternatives de mobilité qui n'ont pas été suffisamment préparés par la ville elle-même pour permettre à chacun de se passer de la voiture.
     
    Aujourd'hui encore, certains commerçants du quartier ont du mal à conserver une activité normale et beaucoup ont souffert d'une perte croissante de clients et des pertes financières qu'il sera probablement impossible à chiffrer précisément depuis le début des travaux. Une chose est certaine, pour les riverains c'est bientôt la fin et celle-ci est attendue avec grande impatience, c'est aussi le commencement pour la ville de Charleroi d'une nouvelle aventure qui aura déjà fait couler beaucoup d'encre. 
     
    Source & photo: Seben©
     

    Votre avis nous intéresse ! N'hésitez pas à commenter cet article et y apporter votre point de vue sur le sujet. 

    Lien permanent Imprimer Catégories : Billet d'humeur, Société, Sujets thématiques, Témoignage, Votre quotidien 0 commentaire
  • CHARLEROI: La sécurité et la surveillance aussi en version mobile.

    Dans le projet "Rive Gauche", différents chantiers sont en cours un peu partout au sein de la ville basse. Ces chantiers attirent également des voleurs de métaux, de matériaux de construction, des curieux qui à toute heure du jour ou de la nuit tentent de pénétrer sur les chantiers.

    Des modules mobiles de sécurités sont placés en ville, en autre sur le Quai de Brabant (A la hauteur de l'ancienne Banque Nationale). Des caméras de surveillance, des éclairages qui s'allument lors d'une alerte, qui transmettent des images à distance et même un haut parleur pour une éventuelle alarme sonore ou l'intervention vocale d'un agent de sécurité. Ce dispositif semble être tout à fait adapté pour des événements extérieurs mais aussi pour des chantiers et des lieux qui ne disposent pas encore d'infrastructures définitives.

    Ce dispositif mobile a été placé par une société de surveillance et de sécurité indépendante. Les moyens ont été mis sur ce chantier pour assurer plus que jamais la sécurisation du projet tout en garantissant au passage la sécurité aussi des promeneurs et des carolos sur le Quai de Brabant. 

    Credit photo: SDZ

    IMG_0052_1.jpgIMG_0053.jpg

    Lien permanent Imprimer Catégories : Sujets thématiques, Votre quotidien 0 commentaire
  • CHARLEROI: Tremblements sur le projet Rive Gauche

    IMG_0050.jpgLa place Albert 1er,  en plein coeur de Charleroi,  est le lieu du plus gros chantier du projet Rive Gauche. Les travaux pour les fondations vont bon train. Une foreuse géante creuse des "carottes" à plusieurs dizaines de mètres de profondeur, ce qui peut provoquer, on s'en doute , quelques désagréments.

    La place contient de nombreuses habitations, surtout des appartements. La proximité du chantier avec ces habitations ne sont pas sans conséquence. C'est ainsi que de la semaine, les riverains ont eu la mauvaise surprise de constater que durant le forage, des tremblements importants se déroulaient dans leur habitation.

    "C'était horrible ! Les tremblements étaient très forts, même assis dans notre divan, on sentait les vibrations sous nos pieds et le lustre tremblait relativement fort pendant le forage. Je ne me suis inquiétée de savoir si l'immeuble n'allait pas souffrir de ces tremblements, je n'ai pas envie de voir arriver des fissures sur les murs de mon salon !" déclare Marie-Josée, une riveraine de la zone. 

    "Les travaux de forage commencent entre 5 et 6 heures du matin pour se terminer vers 22:30 et ce toute la semaine. Au début,  cela ne posait pas de souci mais là cela commence à bien faire et c'est épouvantable. Nous mangeons de la poussière à toutes les sauces, le bruit est constant et maintenant des tremblements, il ne manquait plus que ça ! L'évolution de Charleroi je suis pour ! Mais je me dis aussi qu'il faut penser aux gens qui habitent à proximité, nous ne sommes informés de rien du tout de la part de la ville, c'est une honte !" s'insurge Christophe. 

    Ces tremblements de forage ont eux raison de la patience et de la bienveillance des riverains, tant et si bien que certains à 22h sont sortis de chez eux pour aller interpeller les ouvriers du chantier pour savoir exactement combien de temps cela pouvait durer mais surtout si ces forages ne pouvaient pas provoquer des dégâts importants aux immeubles. Au bout de quelques minutes,  c'est presque une dizaine de personnes qui ont fait le choix de descendre sur le chantier. 

    D'après nos sources, le forage devrait encore durer quelques semaines et se répartir tout autour de la place de façon aléatoire, ce qui devrait aussi laisser du répit pour certains riverains et permettre à certains de ne pas avoir l'impression, comme nous l'avons entendu "d'avoir un avion de ligne qui se pose devant la fenêtre de leur habitation".  

    IMG_0050.jpg

    IMG_0049.jpg

    Lien permanent Imprimer Catégories : Sujets thématiques, Témoignage, Votre quotidien 0 commentaire
  • CHARLEROI: Les étapes du chantier Rive Gauche en VIDEO

    rive gauche,charleroi,colonnades,place albert 1er,chantierLe chantier du futur complexe "Rive Gauche" tourne à plein régime, les colonnades situées sur le Boulevard Joseph Tirou ne sont plus. La démolition de ce haut lieu de Charleroi a  rendu l'âme il y a peu, ce n'est pas sans mal tant pour les nombreux riverains présents mais aussi les Carolos, les commerçants qui sont venus quotidiennement immortaliser l'ouvrage lors des différentes phases de démolition. 

    Votre blog Sudinfo Charleroi était là !

    Nous avons pu placer un appareil photo et obtenir des images étonnantes et exclusives du chantier durant toutes ses phases. Depuis le tout début des travaux, alors que le parking de la Place Albert 1er était encore très fréquenté, jusqu'à la disparition définitive du dernier pilier des colonnades qui se sont éteintes dans l'émotion la plus totale. 

    Découvrez la rétrospective de plusieurs mois d'images en vidéo, revivez au plus près cet l'événement, ce qui sera sans aucun doute le chantier le plus historique de notre Métropole et ce à plus d'un titre. Signalons enfin que notre ville de Charleroi et ses partenaires se sont lancé des défis colossaux pour l'avenir de notre ville.

    Le projet n'est pas une mince affaire, les promoteurs ont pris aussi à bras le corps ce projet gigantesque qui devrait connaître son aboutissement dans moins de deux ans. Même si ces travaux n'ont pas été toujours bien accueillis, en autres par les commerçants. La machine est lancée et les résultats devraient en principe en réjouir plus d'un. Une affaire à suivre et à vivre au quotidien. 

    Image/video: SDZ©Seben

    Découvrez notre vidéo exclusive: 


    Lien permanent Imprimer Catégories : Billet d'humeur, Coup de coeur, Sujets thématiques, Votre quotidien 0 commentaire
  • CHARLEROI: Quand le Quick à la ville basse surfe sur le concept Rive Gauche

    IMG_0027.jpgLe concept du nouveau complexe commercial Rive Gauche fait beaucoup parler de lui, tant au sein des citoyens carolos, des riverains,... mais également au sein des commerçants. On sait que les travaux, les chantiers avancent et doivent faire place à un centre commercial, des logements, des centres de divertissements culturels.

    Même si certains sont réticents à ces changements, d'autres semblent avoir eu l'idée de surfer sur la vague de ce concept. C'est le cas par exemple du Restaurant rapide Quick de Charleroi ville basse (Bd Tirou) où un menu "spécial" a été présenté aux clients "Le Menu Rive Gauche".

    Une offre spéciale composée d'un menu complet (sandwich, boissons, frites) auquel on ajouter un autre sandwich au choix et une sauce, le tout pour le prix de 10€. Ce menu semble étonner pas mal de riverains et de visiteurs de passage. 

    "Je trouve ça étonnant, je croyais que c'était une blague au départ, mais c'est plutôt un clin d'oeil pour le projet Rive Gauche et je me suis dit pourquoi pas?" déclare Laurence, une cliente habituelle.

    "Rive Gauche ça inspire il faut croire, moi cela ne me dérange pas surtout si on peut profiter d'un petit plus, l'idée est sympa." nous dit Jean-François,  un étudiant présent dans le restaurant.

    Et enfin pour la petite histoire, pour celles et ceux qui se posent la question du nom étrange de "Rive Gauche", du choix de ce nom, il est peut être issu du nom du premier magasin de luxe ouvert par Yves St Laurent à Paris qu'il avait appelé "Rive Gauche",  par sa situation géographique particulière sur la rive Parisienne. Est-ce une piste ? En tout cas, il semblerait que ce nom aujourd'hui inspire encore au niveau immobilier mais plus que ça ... commercialement aussi ! 

    IMG_0027.jpg

    Lien permanent Imprimer Catégories : Billet d'humeur, Société, Témoignage, Votre quotidien 0 commentaire
  • CHARLEROI: Les petites magouilles du chantier Rive Gauche.

    Rive Gauche, Charleroi, Travaux, Place Albert 1erLes chantiers de la ville basse de Charleroi, Rive Gauche et ses travaux vont bon train. La phase de démolition partielle des colonnades a débuté il y a peu. Avant cette étape, c'était la démolition des structures de l’ancien parking de la Place Albert 1er qui était à l’ordre du jour. 

     

    Nous avons constaté sur place de bien étranges agissements et avons été alertés à plusieurs reprises par des riverains. Depuis le départ des commerçants qui ont dû quitter les colonnades, il y a de bien drôles de choses qui s'y passent: des visites nocturnes de personnes  indésirables et profitant de l’obscurité pour venir dérober du matériel, des câbles, des structures métalliques, du bois, du béton, du mobilier qui étaient encore présents au sein des cellules commerciales. La Police de Charleroi a déjà pu interpeller à plusieurs reprises et de façon efficace et professionnelle des individus présents sur le chantier et tout à fait en infraction dans ce cadre là. Très attentif également à la sécurité des citoyens.

     

    C’est ainsi que début de semaine, deux individus cagoulés et habillés de noir avaient pu rôder sur le chantier tels des Ninjas, autour des grues et armés d’un pied de biche et de plusieurs sacs pour emporter les butins. Chaque jour, il n’est pas rare de constater des va-et-vient nocturnes sur le chantier et la présence de « civils » au sein des structures en cours de démolition. Ces présences sont à la fois extrêmement dangereuses par l’instabilité de certaines structures des colonnades et la présence d’engins, de trous et de déchets sur le chantier. La police de Charleroi reçoit d’ailleurs régulièrement des appels de riverains qui s’inquiètent de la présence inappropriée d’auteurs aux comportements plutôt douteux, voir même des adolescents ou des enfants.

     

    Les voleurs sont au rendez-vous mais pas uniquement, d’autres citoyens envahissent les lieux pour y prendre des photos, y pratiquer des actes sexuels, des promenades et vont jusqu’à plier des barrières, forcer des cadenas ou plus dangereux encore escalader les barrières de sécurité jusqu’à chuter lourdement derrières celles-ci. Les exemples et témoins ne manquent pas. 

    Lire la suite

    Lien permanent Imprimer Catégories : Billet d'humeur, Faits Divers, Société, Votre quotidien 0 commentaire
  • CHARLEROI: Destruction des colonnades de la ville basse. VIDEO

    Annoncé depuis plusieurs mois, le moment est enfin arrivé de dire adieu aux colonnades de la ville basse de Charleroi (entre la place Albert 1er et le Boulevard Joseph Tirou). Les travaux de démolitions ont débutés réellement pour l'édifice ce mardi 10 février. (La durée de cette phase des travaux devrait durer un mois).

    Un événement dont beaucoup de riverains, de promeneurs n'auraient manqués pour rien au monde. Il faut dire que ce moment était à la fois attendu pour certains avec impatience (pour marquer le signe du renouveau) et à contre coeur pour d'autres qui y voient la perte d'un haut lieu de notre vie carolo. C'est devant une foule importante que les premiers coups de grues ont pu retentir. De nombreux photographes amateurs ou professionnels étaient également de la partie. 

    Nos confrères de Sudpresse, La Nouvelle Gazette ont pu réaliser une vidéo extraordinaire avec des vues inédites du ciel et marquer pour toujours ce moment très particulier. Retrouvez cette video dans notre article ci-dessous.

    N'hésitez pas à nous donner votre avis, votre sentiment sur ce moment. La démolition des colonnades ... Bonne ou mauvaise chose ? Avez-vous le sentiment de perdre un réel patrimoine ? La démolition était-elle pour vous une chose inévitable pour avancer dans l'avenir de Charleroi ?


     

    Lien permanent Imprimer Catégories : Faits Divers, Société, Sujets thématiques, Votre quotidien 0 commentaire
  • CHARLEROI: Des passants déplacent la voiture qui bloque le chantier.

    IMG_0010.jpgLe projet Rive Gauche prend de l'ampleur et avance relativement bien. Ce vendredi s'est pourtant produit un événement bien étrange et cocasse. En cause, le mauvais stationnement d'un automobiliste qui a cru qu'il pouvait se placer à un endroit pourtant bien signalé comme interdit de stationnement, mal lui en aura pris.

    C'est fin d'après midi que l'énorme camion transportant une foreuse géante (de  14 mètres) souhaitait quitter la place mais sans succès. Un événement qui bloquait le bon déroulement du chantier et la circulation vers celui-ci.

    Que fallait-il faire ? Appeler la police pour évacuer la voiture ?  Accrocher la voiture mal garée en manoeuvrant ? Ce sont finalement des passants qui ont trouvés LA solution en déplaçant la voiture à plus d'un mètre... à la force des bras ! Un spectacle étonnant mais qui n'a pas manqué d'amuser les riverains présents. 

    - Cliquez dessus pour agrandir les photos -

    Source photo: SDZ.

    IMG_0009.jpgIMG_0010.jpgIMG_0011.jpg

    Lien permanent Imprimer Catégories : Faits Divers, Société, Votre quotidien 0 commentaire
  • CHARLEROI: L'état des travaux en centre ville.

    IMG_0037.jpgLes travaux à la ville basse de Charleroi vont bon train.

    Les travaux de la place Albert 1er à deux pas du Boulevard Tirou avancent bien et évoluent à grands pas. Le chantier a été recouvert de terre et permet aux ouvriers de débuter les perforations en sous sol pour la préparation des fondations. Quant aux colonnades, elles doivent être détruites début du mois de février si le planning est maintenu.

    La plupart des commerces des colonnades ont été vidés et les lieux complètement vidés des métaux, bois et structures présentes. Les vitres sont actuellement enlevées dans chaque espace commercial pour laisser ce bâtiment nu pour ensuite avoir plus de facilité pour l'éliminer dans la phase suivante de démolition. 

    Et les anciens commerces des colonnades ? 

    Les commerces,  qui étaient présents au sein des colonnades,  sont pratiquement tous partis. On citera par exemple le cordonnier qui a retrouvé une place au coin de la galerie Bernard sur le Boulevard Tirou ainsi que la taverne des colonnades qui s'installe actuellement également au sein de cette galerie commerçante. D'autres commerçants ont décidé de partir ailleurs, quelques-uns de fermer définitivement mais la plupart ont tenté de trouver un nouvel emplacement le plus près possible de celui qu'ils exploitaient depuis parfois très longtemps.

    Et les délais ?

    Le chantier "Rive Gauche" semble avoir respecté le planning établi, même si celui-ci a été retardé à plusieurs reprises par différents recours des commerçants. Depuis, l'avancement du chantier se déroule bien. Les ouvriers travaillent d'ailleurs en semaine de 7 à 21 ou 22 heures pour combler un maximum les délais perdus comme les congés du bâtiment ou les congés du personnel. Ces horaires engendrent aussi bien entendu du bruit, des vibrations et des désagréments, ce que les riverains comprennent mais avouent pour la plupart ne pas pouvoir supporter cela pendant de nombreux mois encore.

    "Je sais que les travaux sont importants, essentiels pour le bon fonctionnement de notre ville, son embellissement, son évolution, mais,  le soir,  par exemple impossible de regarder la télévision, de discuter calmement ou se relaxer chez sois sans qu'une grue immense ne fasse trembler l'appartement ou ne perturbe de façon tonitruante notre sérénité et notre vie privée. Même avec du double vitrage le bruit est omniprésent.  Ni la ville de Charleroi, ni le personnel du chantier ne nous informent  des désagréments qui peuvent arriver. J'espère simplement que notre bâtiment ne va pas bouger ou se fissurer car,  lors de la perforation du sol avec cette grosse grue,  tout tremble et le bruit est épouvantable." déclare François.G riverain de la place Albert 1er. 

    IMG_0037.jpg

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société, Votre quotidien 0 commentaire
  • CHARLEROI: Travaux Rive gauche: la messe est dite.

    IMG_0024.jpgComme vous le savez, les travaux de la ville basse de Charleroi "Rive gauche" ont fait couler beaucoup d'encre. Dernièrement un recours avait d'ailleurs été déposé au Tribunal Civil de Charleroi. C'est ce 3 décembre que le Tribunal a finalement déposé  ses conclusions.

    La ville de Charleroi se voit donc avec ce jugement autorisé à procéder aux ultimes expropriations. L'urgence des expropriations avait fait l'objet de différentes procédures. La situation actuelle en est que la Place Albert 1er et son parking sont actuellement "par terre": la place vient d'être éventrée depuis hier et l'ancien parking souterrain est à présent pratiquement complètement détruit.

    Les propriétaires des commerces avoisinants pourront obtenir entre 250.000 et un million d'euros, pour les locataires,  les sommes sont elles prévues entre 15 et 25.000 euros.

    La démolition des "colonnades" du Boulevard Joseph Tirou et la Place Albert 1er devrait quant à elle intervenir vers février 2015. 

    Enfin, l'anecdote sympa du moment nous vient d'une citoyenne carolo qui nous informe pour la petite histoire que le premier magasin du créateur de mode "Yves St Laurent" à Paris s'appelait "Rive Gauche". Doit-on y voir de la part des promoteurs de ce chantier l'espoir d'un avenir aussi prometteur à Charleroi ? 

    Crédit photo: ©Seben-SDZ

    IMG_0024.jpgIMG_0025.jpg

    Lien permanent Imprimer Catégories : Faits Divers, Société, Sujets thématiques, Votre quotidien 0 commentaire
  • CHARLEROI: Les travaux avancent vite !

    IMG_0038.jpgLes grands travaux de Charleroi, du centre ville avancent de plus en plus vite (pas assez pour certains, trop pour les autres). C'est au tour de la Place Albert 1er, à la ville basse près du Boulevard Tirou que les travaux sont actuellement en cours. Ce lundi 29 septembre c'est l'interdiction d'accès au parking qui a eu lieu aux premières heures du jour.

    Depuis ce début de semaine c'est un ballet incessant qui y a lieu, des camions, des grues, des ouvriers sont à pied d'oeuvre pour vider totalement la place des anciens vestiges et bacs décoratifs qui y étaient installés depuis tant d'années. La vitesse d'exécution est impressionnante, en moins de 48 heures c'est pratiquement l'ensemble du parking qui est déblayé et qui présage une suite des travaux tout aussi rapide.

    A la ville basse de notre métropole on ne chôme pas, sans doute également pour garder les délais prévus pour ce chantier déjà annoncé comme pharaonique.

    Cliquez sur la photo pour l'agrandir et y voir les détails

    Credit photo: Seben©

    IMG_0038.jpg

    Lien permanent Imprimer Catégories : Sujets thématiques, Votre quotidien 0 commentaire
  • CHARLEROI: Rive gauche fait peur aux petits commerces !

    Rive-Gauche-2-1200x595.jpgLe centre ville de Charleroi évolue constamment actuellement, il suffit pour cela de voir les différents travaux qui y sont réalisés. Le projet Rive Gauche en est une preuve actuelle. Cependant, si certains carolos ou commerçants y voient une réelle opportunité de développement du centre ville d’autres ne voient pas cela d’un bon oeil.

    D’autres encore ne se rendent pas encore compte que les projets peuvent aussi pousser notre ville vers la mort du centre ville mais surtout des commerces de proximité en faveur de grands centres commerciaux qui réunissent plusieurs enseignes et qui pousseront inévitablement les carolos, les clients à ne plus se promener dans les rues de la ville ou aller faire leur achats dans les petits magasins préférant sans aucun doute la facilité de parking, la diminution des déplacements etc… C’est donc une réelle crainte légitime qui se dessine pour le futur du centre ville et la prospérité des commerces présents.  Le témoignage d’une commerçante est flagrant de cette peur et cette angoisse pour le futur:

    PID_$300547$_a3aa1860-92e5-11e2-b45b-7d6ac4bf880d_web.jpg.h600.jpg« Je suis contente de l’évolution dans la ville, des travaux d’aménagements c’est positif mais là où je pense que les commerçants vont très vite déchanter c’est lorsque Rive Gauche sera en activité (sur la place Albert 1er en autre), plus de 80 commerces réunis dans un centre commercial fermé genre Ville2, là où le public, les visiteurs, les clients préféreront aller plutôt que dans les rues du centre ville de Charleroi, certains petites enseignes font fermés, vont totalement disparaître, qui s’en préoccupe actuellement ? Le prix de location des espaces commerciaux dans ce genre de structures est hors de prix pour les petits commerçants, seuls les grandes enseignes pourront se permettre d’avoir un espace dans le genre de galerie commerçantes.

    Rive-Gauche-2-1200x595.jpgA l’ouverture de Ville 2 déjà les commerçants ont cru que cela allait dynamiser le centre ville alors que c’était la désertion qui était au rendez-vous. Certaines enseignes ont plongés dans l’aventure et se sont vite rendu compte que cela était impayable et maintenant impossible de faire marche arrière car le centre ville et de nombreuses rues se sont vidées et les emplacements disponibles sont devenus délabrés.

    Alors Rive gauche c’est sympa le concept pour le promoteur et la ville qui vont s’en mettre plein les poches mais pas du tout pour les petits indépendants.

    Après il sera trop tard de venir pleurer, le centre ville est déjà en désertion quant aux petits magasins, il suffit de voir la rue Neuve, la rue de la Montagne, etc…cela se vide à une vitesse folle !  Rive Gauche et la ville de Charleroi sont pour moi les fossoyeurs de la prospérité des commerces. Personnellement on ne m’a jamais invitée à donner un avis sur ce qui va se produire, les dégâts seront irréversibles selon moi. Pour ma part je suis en pleine hésitation: quitter définitivement Charleroi ou fermer purement et simplement mon commerce ! L'avenir à mon avis ? Cela va être de pire en pire c’est certain ! » affirme médusée Liliane.G, commerçante à Charleroi centre ville depuis 23 ans.

    Il est vrai que la Ville de Charleroi prône un développement dynamique et positif du centre ville et un renouveau qui tarde cependant à venir. Les prochains mois et les prochaines années seront prédominantes pour notre centre ville et pour la vie de chacun des carolos. Reste à être encore un peu patient pour voir si les craintes éventuelles de certains sont fondées ou non. Gageons que Charleroi puisse devenir une ville incontournable où le bien être des citoyens et des commerçants sera au rendez-vous. 

     

    Notre avis: Charleroi est en plein développement, ce qui est très positif car cela démonte que notre métropole à de l'ambition pour l'avenir. Pour la réussite des projets concernant les commerces, les carolos, la vie sociale et commerçante, il est important d'avoir une bonne communication et une concertation permanente avec les différents acteurs: citoyens, commerçants, associations locales,.. ce qui avouons-le objectivement et au vu des très nombreux témoignages obtenus n'est que rarement le cas à Charleroi. L'important est de ne pas plonger le centre ville et les petites enseignes dans l'oubli et dans la précarité au profit du développement de nouveaux concepts de centres commerciaux gigantesques en plein coeur de la ville...chose qui n'est pas encore gagné. Il y a du pain sur la planche et il faudra sans doute faire face à de nombreux soucis à venir. Ne dit-on pas pourtant qu'il faut mieux prévenir que guérir ? :-)  

     ©SDZ.

     

     

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société, Sujets thématiques, Témoignage, Votre quotidien 1 commentaire