rentrée scolaire

  • CHARLEROI: Le TEC nous rapproche... parfois trop !

    030913SEBEN3.JPGEn cette période de rentrée scolaire, les jeunes gens et les parents devaient s'y attendre. Depuis quelques jours, les bureaux du TEC de Charleroi (Place des Tramways) sont bondés. Dés le matin à l'ouverture et durant toute la journée, c'est la file qui s'allonge et qui laisse place à une réelle marée humaine. Au moment le plus fort de la journée, ce n'est pas moins d'une centaine de personnes qui font la queue afin d'obtenir le titre de transport tant convoité ou l'abonnement mensuel pour clôturer cette période de rentrée fort agitée. Plusieurs heures de patience seront nécessaire pour enfin pouvoir passer les portes du bâtiment aux châssis jaunes, pour les derniers arrivés.


    030913SEBEN1.JPG"Dans la plupart des cas, ce sont les familles peu organisées ou qui s'occupent des formalités d'abonnement en dernière minute, voir les décisions d'examens en seconde cession dans les écoles qui sont à l'origine de ce rassemblement massif et surtout très impressionnant. (NDLR: La situation va se poursuivre encore une dizaine de jours selon nos sources). Le fait aussi d'avoir dû préparer la rentrée, certains ont pensés que le titre de transport pouvait attendre jusqu'au jour J. On peut compter depuis quelques jours, pour les derniers arrivés ici au TEC jusqu'à 2h30 d'attente à certains moments de la journée d'après certains clients. Le parking est constamment plein et le téléphone à l'entrée ne cesse de sonner sans interruption. Malgré tout, nous sommes là et bien décidé d'accueillir chacun comme il se doit. Ces journées sont très éprouvantes et ce n'est pas toujours faciles de devoir canaliser les nervosités ou les mécontents."
    , déclare une hôtesse d'accueil en façade, dépêchée sur place avec ses collègues afin de guider la foule tout au long des démarches.

    L'ambiance sur place est électrique, chaque pas effectué par un voisin suscite des réactions de vigilance de toute la file afin d'être certain que personne ne prenne votre place, les regards sont sombres et certains y vont aussi à l'intimidation, c'est terrifiant. Nous sommes sur les nerfs, nous y allons presque au coude à coude. Des agents de sécurités en nombre sont présents pour calmer le jeu si nécessaire." déclare Christiane venue avec son fils de 15 ans (présente depuis près de 50 minutes).

    Pourtant, des solutions pour éviter cette cohue et la longue attente existent au sein du TEC Charleroi, tout semble avoir été pensé dans les moindres détails, y compris le placement d'une table à l'entrée qui propose de pré-remplir le formulaire de demande d'abonnement bien avant de se lancer à corps perdu  pour l'interminable course vers le guichet.  Le TEC à mis aussi en fonction des moyens de réduire considérablement l'attente: la commande en ligne sur le net de la carte mère de l'abonnement ainsi que le paiement de celui-ci, des bornes automatiques mises à disposition du public pour l'achat de titres, le fait de compléter le formulaire de demande d'abonnement avant d'arriver sur place. Quelques éléments qui font gagner un temps précieux à chacun et surtout qui permettent de ne pas s'énerver inutilement sur le parvis  du bâtiment. Ames et nerfs sensibles s'abstenir tant que possible !

    TEC INFOS, Abonnements - ICI  

    030913SEBEN2.JPG

    Photo: SDZ /"Jusqu'à 2h30 de files parfois"

    030913SEBEN3.JPG

    Photo: SDZ /"Patience et calme requis"

     

    tec,charleroi,rentrée scolaire,abonnement,bondé

    Photo: SDZ /"Chacun son tour !"

    030913SEBEN4.JPG

    Photo: SDZ / Le parking bondé du TEC Charleroi


    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 1 commentaire