parc

  • CHARLEROI: Festival Electro EDFM un goût de surréalisme

    edmf,festival,charleroi,parc,cityparade

    - Billet d'humeur - Festival Electro EDFM un goût de surréalisme

    Le festival Electro (EDMF: Electric Dance Music Festival) organisé à Charleroi ce 15 août dans le parc Reine Astrid de Charleroi laissait présager l'événement à ne manquer sous aucun prétexte. Ce fût plutôt côté musical tout à fait à la hauteur des aspirations du public. S'il en est qu'à notre constatation il s'agissait plutôt d'un événement pour le moins mitigé à plus d'un titre et pas des moindres. Doit-on être hypocrite ou dire clairement les choses ? Nous serons objectif dans ce que nous avons constaté sur place et relatons dans ce billet d'humeur. 

    Le festival promettait une ambiance de feu, une folie musicale hors normes et les meilleurs Dj's du moment sur 4 podiums répartis sur l'ensemble du parc, ce fût le cas. L'ambiance y était extrêmement bonne musicalement, les éclairages étaient fabuleusement bien orchestrés, le son parfait et l'ambiance était au rendez-vous. Côté organisation sur place, des bars, des toilettes en nombre (payantes) et un espace suffisant qui donnait à chaque podium une ampleur permettant de ne pas trop se sentir à l'étroit. Quoi de mieux pour donner à notre ville de Charleroi un événement à la hauteur de toutes les espérances. Le nombre de visiteurs semblait ne pas correspondre vraiment aux aspirations des organisateurs, il nous a semblé y avoir nettement moins de monde tant en journée qu'en soirée. La fête fût-elle réussie... cela dépend pour qui !

    IMG_0091.jpgSi l'organisation se voulait professionnelle et pointilleuse, c'était sans compter les nombreux autres éléments qui eux ont tristement noircis le tableau de ce festival. En soirée vers 21h (et depuis le début de la journée sans doute), dés l'entrée, des agents de sécurité (d'une société de Marchienne au pont) annonçaient la couleur directement aux visiteurs "Si vous sortez vous ne rentrez plus" d'un ton sec voir agressif et par moment totalement dénué de respect et de courtoisie. Les équipes de presse ont également eux droit au même traitement de faveur de la part de l'accueil sécurité de l'événement, nous signalant personnellement et avec agressivité que si vous sortions de l'événement il nous serait interdit tout simplement d'y revenir, ne nous laissant alors aucune chance de pouvoir aller prendre ou déposer notre matériel photo et ce même avec les autorisations de l'organisateur et les accès qui nous étaient destinés dans ce sens. "Nous étions repéré physiquement". (ce qui expliquera les clichés sans aucune qualité obtenue). Certains confrères présents venus d'autres régions du Pays ont été traités de la même manière laissant à chacun un sentiment mitigé entre la honte et l'incompréhension.

    D'autres ont eu plus de chance mais ne sont sans doute pas restés assez longtemps sur l'événement pour constater réellement les choses ou n'ont pas souhaités les relater. Impossible non plus d'obtenir un réel dialogue avec des personnes qui pensent agir en toute impunité et sans se soucier des éventuelles conventions connues ou non d'eux avec les organisateurs, les sponsors etc... Le public n'a pas été épargné non plus cela dit, ce qui rend la situation à la fois plus acceptable ou devrions nous dire plus généralisée encore. Nous avons tenté en vain de trouver par nous mêmes des explications sur ces sorties définitives sans succès: Ne serait-ce pas le plus simplement du monde pour que les dealers sur place ne puissent pas sortir et revenir avec de la marchandise... Il semblerait que non puisque ceux-ci plus intelligents sans doute que d'autres passaient entre les barrières à l'arrière des espaces visibles du public à l'abris des regards de la surveillance s'il en est.

    Dieu merci ! Certains pour la plupart semblaient bien dans leur job et dans leur tête et assumaient avec sérieux la fonction de sécurité, sans frustration personnelle et n'hésitant pas aussi à informer les visiteurs de façon courtoise, ce qui prouve qu'il suffit de quelques individus pour pouvoir pourrir de façon très générale l'idée que l'on peut avoir d'un événement ou le sentiment de sécurité.

    "Je ne m'attendais pas à un accueil aussi peu chaleureux, je sais que la sécurité doit être garantie mais quand on arrive à l'entrée on s'attend plutôt à être accueilli d'un simple bonsoir ou d'un sourire (facultatif) mais pas d'un avertissement ou d'un ton hautain et presque irrespectueux qui ne vous donnait pas envie d'entrer, j'ai été refroidie je l'avoue franchement, c'est l'appel de la musique que j'entendais qui m'a fait entrer uniquement." signale Marjorie.P de Philippeville choquée à l'entrée du festival.

    Lire la suite

    Lien permanent Imprimer Catégories : Billet d'humeur, Votre quotidien 0 commentaire
  • DIVERTISSEMENT: La pluie n'aura pas de prise sur Walibi.

    resize.jpegLa pluie a fait son apparition depuis quelques jours chez nous. Les parcs d'attractions ont eux aussi été victimes du mauvais temps, ce qui a, pour certains,  découragé les sorties prévues dans le parc d'attraction de Walibi entre autres.

    Pour pallier à ce mauvais temps, Walibi a décidé de réagir positivement envers ses visiteurs: la pluie n'aura pas de prise sur Walibi.  

    "Au cours de leur visite durant le mois de juillet, tous les visiteurs de Walibi pourront profiter gratuitement du paradis tropical Aqualibi", c'est ce que déclare le parc dans un communiqué en réaction à cette période de mauvais temps. 

    resize.jpegJean-Christophe Parent, Directeur Général de Walibi déclare: “Le bien-être et le confort de nos visiteurs est notre priorité absolue. Il a déjà trop plu et pendant trop longtemps, ce qui a eu pour conséquence que nous avons même dû fermer le parc à 14h mardi dernier et offrir un ticket pour une nouvelle visite à tous les visiteurs. Beaucoup d’entre eux ont alors recherché la chaleur et le plaisir aquatique d’Aqualibi et c’est la raison pour laquelle nous invitons gratuitement tous les visiteurs de Walibi à Aqualibi durant le mois de juillet. De cette manière, le mauvais temps ne jouera pas les trouble-fête lors d’une fantastique journée à Walibi."

    "Je devais aller au parc avec les enfants car, en cette période de vacances,  comme nous ne pouvons pas partir loin,  l'idée d'aller à Walibi s'est présentée comme une évidence pour nous. Nous connaissons bien le parc et les enfants adorent la variété des activités, des attractions et le lieu est toujours très agréable. J'avais peur de devoir annuler,  car dans la journée il y a de la pluie mais aussi de longue période d'accalmie. Je viens d'apprendre le geste de Walibi et je trouve cela super positif, nous nous y rendrons comme prévu et le plan B de la piscine exotique est une alternative tout à fait séduisante." déclare Marie-Christine une maman de trois enfants de Charleroi.

    On soulignera une très belle initiative du parc d'attraction qui souhaite,  par ce geste, garantir le confort de ses visiteurs et par la même occasion sans doute limiter aussi un peu l'impact négatif éventuel sur les entrées du parc.

    Cela dit, le mauvais temps n'aura pas d'impact direct sur la distraction, le divertissement et l'amusement de chacun, de quoi en profiter pour tous. Walibi c'est donc le lieu incontournable même par mauvais temps. Le célèbre kangourou et ses amis vous y attendent nombreux pour que le soleil reste de mise dans les yeux des petits et des grands. 

    Sébastien Delhez

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements, Témoignage, Votre quotidien 0 commentaire
  • DIVERTISSEMENT: Cet été connectons-nous à Walibi.

    3080625205_1_11_fA4accr8.jpgComme vous le savez, le parc d'attraction Walibi (situé entre Wavre Limal et Bierges) n'est plus à présenter, il est dans notre pays un parc d'attraction qui a fait ses preuves et qui en cette période de fin d'année scolaire reçoit en masse les écoles, les familles, les amis désireux de souffler un peu, surtout quand le soleil est de la partie. Cette année encore les mois de juillet et août permettront au parc (on l'espère) de faire le plein, quoi qu'il en soit l'ambiance sera au rendez-vous ! 

    Rien de plus fun que de voir entraîner à toute allure dans le Calamity Mine et avoir l'impression de se retrouver à l'époque du far west, les amateurs de tir pourront se réjouir dans le challenge de Toutankhamon ou encore dans la Radja River pour ceux qui n'ont pas peur de recevoir un peu d'eau fraîche. Les amateurs de sensations fortes ne seront pas en reste non plus comme chaque année avec des attractions comme le Cobra et ses loopings, le Dalton Terror où vous serez lâché dans le vide du haut de la tour ou le Vampire dans une lancée vertigineuse les pieds dans le vide, de quoi avoir envie de crier très très fort... de plaisir cela dit. 

    Cette saison c'est le Psyché Underground qui remporte tous les suffrages des visiteurs car on se souvient de l'inauguration où Quentin Mosimann avait pu mettre le feu au parc devant une foule enthousiaste. Une nouvelle attraction "Walibi Secret" a fait son entrée plus officiellement dans le parc et entraîne les enfants, les familles dans un dédale 3D assez surprenant.

    Lire la suite

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements, Société, Sujets thématiques, Tendance 0 commentaire
  • COUILLET- Le Parc en fête

    parc, fête

    parc, fête

    Le Parc de Couillet était en fête avec la présence de jazz band, de karaoké, du groupe caritatif " les Enfoirés", des cyclotouristes de Marcinelle, des marcheurs de Saint-Laurent de Couillet,... Le tout sous la houlette de Yves Lardinois!

    parc, fête

    parc,fête

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • MONTIGNY-LE-TILLEUL Bientôt fini le parc de transit!

    transit, parc

    Dans quelques mois, le parc de l’ICDI de Landelies ne pourra plus être appelé de « transit ». Le 15 juin sera posée la première pierre pour la construction d’un nouveau parc à la rue de la Falgeotte ( à 500 mètres de l’ancien ). L’inauguration est prévue pour la fin de l’année 2012.

    « Ce parc sera à l’image des nouveaux parcs dans le style de Ham-sur-Heure/Nalinnes » explique Louis Van Lanckaer, brigadier. Tous les conteneurs seront en contrebas avec quais de déversement. Le site comprendra également une maison en dur ( sanitaire et douche pour le personnel ). Le parc de Landelies fait partie des 15 parcs de l’ICDI de Charleroi. Dans le cadre des 20 ans de l’Intercommunale, Véronique Cornet, bourgmestre de Montigny-le-Tilleul, et Philippe Debon, échevin de l’Environnement, sont descendus sur les lieux. Ceux-ci n’ont d’ailleurs pas hésité à reproduire les gestes des préposés du parc. « L’objectif est de comprendre le quotidien de ces travailleurs, dont on ne saisit pas toujours l’envergure de la tâche »  indique la bourgmestre. « A travers cet anniversaire, nous voulons avant tout insister sur la nécessité d’établir une proximité entre le personnel qui évolue dans une service public et la population qu’il est chargé d’accueillir ». Pour Ali et Jean-Claude, deux préposés du parc, le changement de parc sera de taille. « Tout le monde nous connait ici. Nous avons l’habitude de renseigner le public, et principalement les personnes âgées, sur la manière dont on doit trier les déchets » expliquent-ils. « Nous continuerons, bien sûr, à rendre ces services ! »

     

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire