magnette

  • CHARLEROI: Les carolos soutiennent leurs mendiants contre Paul Magnette !

    sdf (11).jpgDernièrement, le conseil communal de Charleroi et donc tout logiquement son bourgmestre (PS) Paul Magnette aux commandes ont décidé de modifier le règlement de police concernant la mendicité à Charleroi.

    C'est ainsi qu'il est convenu qu'uniquement les lundis de 8 à 18h (à partir du 15 sept.) les "mancheurs" pourront être au centre ville, les autres jours, ils devront partir dans les autres communes du grand Charleroi. La mesure ne semble pas satisfaire du tout les citoyens carolos contrairement à ce qu'avait annoncé l'Echevine Véronique Salvi (CDH) en télé et presse écrite, assez fière d'elle d'avoir rempli sa mission confiée par le collège communal et sous "les fils" du mayeur.

    Sur les réseaux sociaux, les citoyens de Charleroi et d'ailleurs sont consternés, choqués, humiliés, écoeurés, frustrés,.... de la mesure. Personne ne semble comprendre le but de l'opération si ce n'est de faire du grand nettoyage en vue de l'arrivée des travaux de "Rive Gauche". Certains citoyens n'hésitent pas à se laisser aller à des suppositions étranges:  "Il faut croire que Magnette et ses copains vont toucher un pot de vin par les promoteurs de Rive gauche s'ils arrivent à nettoyer le centre ville des putes et des clochards, cela ne m'étonnerait pas trop en fait, c'est très réaliste" déclare Joseph un ancien commercant retraité du centre ville.

    Les insultes sont également présentes sur le net et personne ne semble vouloir épargner "l'élu" de critiques. D'autant plus que Paul Magnette lui même publie sur son mur Facebook des messages parlant de "solidarité", "fêtes des voisins", "socialisme", ... qui provoquent une répugnance encore plus profonde de la part des carolos qui n'approuvent pas ce geste tout à fait "anti-socialiste" d'après eux. 

    Il semblerait que la mesure vise principalement à satisfaire (paraît-il) les commerçants qui avaient formulé une demande massive dans ce sens ainsi que les carolos eux mêmes Quand on voit les nombreux messages, courriers et commentaires de contestation à ce sujet, on a peine à croire que cela est vrai ! Plusieurs citoyens appellent à la mobilisation sur le net et en rue pour contrer ce règlement de police et menacent même de faire d'autres actions plus musclées si nécessaire et d'en appeler à d'autres niveaux de pouvoir. L'hôtel de ville de Charleroi quant à lui semble muet concernant cette vague de contestation, espérant peut être un apaisement par l'oubli. 

    Retrouvez ICI le fâmeux règlement de police sur la mendicité à Charleroi

    ma2.jpg

    ma1.jpg

    Découvrez ci-dessous les différents commentaires d'internautes. (cliquez sur "lire la suite")

     

    Lire la suite

    Lien permanent Imprimer Catégories : Faits Divers, Société 4 commentaires