germoir

  • MONCEAU-SUR-SAMBRE: 30 bougies pour "le Germoir" et "Quelque chose à faire"

    germoir, faire

    Le chapiteau dressé à Monceau-Fontaines, à l’occasion des 30 ans du « Germoir » et de « Quelque chose à faire », était littéralement noir de monde. Cette affluence était due certainement au fait que ces deux asbl d’économie sociale sont pionnières sur le site. Dès le départ, « Quelque chose à faire », fondée par Roger Vanthournout, s’est fixé pour objectif de donner une chance d’insertion professionnelle à des personnes fragilisées. Aujourd’hui, l’asbl compte 37 travailleurs et 70 stagiaires pour la région de Charleroi et de Sambreville. Cette association, enregistrée comme entreprise générale de la construction, réalise tout type de travaux du bâtiment, tant chez le particulier que pour les entreprises et les organismes publics : maçonnerie, plafonnage, carrelage, menuiserie,… Elle est également spécialisée dans les techniques de l’éco-construction.        

     

    Autre association à souffler 30 bougies : le Germoir, association spécialisée dans l’horéca, les commis de salle, commis de cuisine, nettoyage et aide-ménagères. « Nous avons commencé de façon assez modeste : dans une cave à Marchiennes ! Notre but : mener des femmes à l’emploi, pour éviter des problèmes liés au logement, au surendettement,… Nous avons bien grandi au fil du temps ! » note Dominique Bricoult, directrice. Cette asbl occupe aujourd’hui 23 personnes encadrantes, 40 stagiaires au quotidien et 90 stagiaires toute l’année. Tout au long de la journée festive, différentes animations étaient mises sur pied : courses d’orientation, cuistax, sumos, ateliers du goût,…  « On fait  la fête, car on veut remercier nos partenaires, sans lesquels nos asbl ne seraient pas devenues ce qu’elles sont aujourd’hui » précise Bernard Spinoit, directeur de Quelque Chose à faire.

     

    germoir,faire

     

     

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire