couteau

  • CHARLEROI: Attaques inquiétantes en série... au couteau !


    couteau.jpgEn l'espace de 5 jours, Charleroi à pu vivre ses heures les plus sombres. Quatres agressions au couteau ont eu lieu en plein centre ville à différents endroits.

    Deux victimes sont décédées à la suite des blessures occasionnées. Peut-on parler pour autant de "poignardeur" en série à Charleroi ? Les faits sont troublants et laissent place à de nombreuses spéculations. Il est étrange de constater cette vague d'agressions fort rapprochées et qui font la une des quotidiens. La ville haute et la ville basse ont été concernées, aussi bien en plein jour que la nuit.

    Une enquête est bien sûr ouverte à ce sujet par le parquet de Charleroi et un avis de recherche est lancé. Pour l'heure, Daniel Marlière, le premier susbtitut du procureur du Roi de Charleroi ne souhaite pas se laisser aller à des commentaires  précis. "Il est beaucoup trop tôt pour pouvoir réellement déterminer si les faits sont liés ou s'il s'agit d'un seul ou plusieurs auteurs ou d'une bande organisée".

    La prudence est donc de mise. On comprend aisément également qu'il est sans doute trop tôt pour dévoiler les éléments qui sont réellement dans les mains des enquêteurs afin de ne pas compromettre l'évolution des investigations en cours. Les agressions semblent pour le moment viser principalement des hommes. Est-ce un choix ? Le hasard ? 

    Quoi qu'il en soit, sans pour cela sombrer dans une psychose, "Il est d'usage actuellement de rester plus que jamais prudent et de ne pas sortir tant que possible seul le soir ou la nuit dans des endroits isolés du centre ville ou d'avoir des comportements à risques. Etre accompagné c'est toujours plus sympa et rassurant aussi !" déclare un agent de sécurité à Charleroi. 

    Nous sommes encore très loin des séries télévisées aux tueurs en série ou d'un tristement célèbre Jack l'éventreur ... de Charleroi. L'inquiétude est tout de même présente auprès des riverains des différents quartiers où se sont produits ces attaques contre des citoyens qui semblent ne pas avoir de liens entres eux. 

    Lien permanent Imprimer Catégories : Faits Divers, Société 0 commentaire