carlos

  • CHARLEROI- spectacle au Comédie Centrale: "L'apprenti-sage" jusqu'au 6 mai

    carlos, vaquera

    carlos, vaquera

    Carlos Vaquera sonde les pouvoirs de la pensée !

     

    Dans son nouveau spectacle au Comédie Centrale, Carlos Vaquera lit dans les esprits. Plus fort encore que Patrick Jane dans « Le Mentaliste ! »    

     

    Non, les animaux savants, les fumigènes, les femmes coupées en deux, les grands effets spéciaux,… ne sont les ingrédients de « L’apprenti-sage » ! Carlos Vaquera est aux antipodes d’un univers à la David Copperfield : il utilise des objets de la vie quotidienne : cartes à jouer, livres, billets de banque,…

     

    Alors qu’« iMAGIEnaire » mettait surtout en avant la manipulation et la prestidigitation, l’illusionniste belge pratique ici les techniques de télépathie, d’hypnose et de mentalisme. Un terme anglophone « pack small » résume bien cela : on met tout dans une petite valise, et cela produit un effet grandiose ! Le nouveau spectacle de Carlos Vaquera est joué pour la première fois au Comédie Centrale. Les spectateurs ( qui n’attendent que ça !) sont invités à monter tour à tour sur scène pour tenter des expériences. La prise de risques est évidente, en fonction de la réceptivité du public : lors de la deuxième représentation, tout n’a pas marché à 100%, mais dans l’ensemble, les résultats sont assez bluffants !

     

    Menteur, menteur…

     

    Le but de Carlos Vaquera : explorer les esprits afin de se rendre compte de leurs incroyables pouvoirs. Il aime, par exemple, distinguer le côté clair et obscur de tout individu. Partant du constat que « l’homme ment 7 à 8 fois par jour », Carlos fait venir un menteur et un « vériteur »( mot inventé par lui !). A l’illusionniste de démasquer celui qui omet de dire s’il a caché une bague glissée dans une poche… Autre expérience ( un peu sadique !) : le vaudou. Carlos Vaquera propose à une personne dans la salle de faire du mal à quelqu’un. Par dessins interposés, bien sûr !

     

    Le spectacle est à voir aussi parce qu’à la magie de l’illusion se mêle celle des mots : Carlos est un véritable conteur. Ses tours de magie baignent dans une ambiance à la fois fantastique et onirique, le tout mâtiné d’un brin de philosophie. Et l’humour y est aussi bien présent. A la fin du spectacle, l’artiste est venu saluer, chaleureusement, les spectateurs, individuellement : « C’est comme ça ! J’aime les gens ! » a—t-il répété. A cette occasion, il a révélé quelques projets : une émission à la télé française dont le concept est de décoder le langage non verbal de l’autre. Il va poursuivre une suite de documentaires pour la RTBF ( le premier s’intitulait « Poker et révélation intime »), et sortir un livre en septembre, intitulé « Passeport pour l’amitié ». Une actualité bien chargée ! 

     

    LES REACTIONS DES SPECTATEURS

     

    - Philippe (40 ans) de Ham-sur-Heure : « J’ai vraiment été bluffé quand des personnes, dans la salle, devaient choisir une ville et un prénom. A distance, Carlos Vaquera avait tout trouvé : Oscar pour le prénom et Béni( au Congo ) pour la ville ! »    

    - Frédéric ( 25 ans ) de Chapelle-lez-Herlaimont : « Carlos m’a demandé de serrer les mains et puis de les desserrer. Puis il m’a montré une carte. Sous l’effet de l’hypnose, je ne parvenais plus à desserrer les mains, mais surtout je n’arrivais plus à me souvenir de la carte. A croire que j’ai été « absent » pour un petit moment !»

    - Christian( 58 ans ) de Couillet : « J’étais transmetteur et je devais faire deviner un dessin à un récepteur. Le transfert ne s’est pas passé tout à fait comme je l’aurais pensé… Malgré tout, Carlos a trouvé des similitudes évidentes entre nos deux dessins ! Il est très fort ! ».

     

    « L’apprenti-sage » jusqu’au 6 mai, au Comédie Centrale, 33, rue du Grand Central à Charleroi. Infos et réservations : 071/30 50 30. 

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire