bleusaille

  • CHARLEROI: La période de la bleusaille a commencé

    DSCF0894.jpgComme chaque année à cette même période, les baptêmes d'étudiants débutent. Et il n'est pas rare de croiser par ci, par là,  dans notre métropole, des groupes d'étudiants qui sont soumis à certaines épreuves d'initiation comme le veut , diront certains,  la tradition. 

    Les "anciens", les baptisés,...  s'occupent de l'organisation, de  la gestion de cette période qui dure plusieurs mois et qui doit amener à l'ultime épreuve du baptême final. Durant ces épreuves, les "bleus" devront s'adonner à des épreuves passant par de simples phases jugées enfantines à de l'humiliation, des jeux de rôles,...

    Il n'est pas rare de croiser ces étudiants qui parfois sollicitent les citoyens, voire les Carolos,  pour les aider à réussir certaines épreuves. L'ambiance de ces bleusailles se veut,  par principe et selon les témoignages des cercles d'étudiants,  un moment bon enfant,  où chacun doit s'amuser et prendre ces bleusailles comme un passage initiatique,  sans pour cela sombrer dans les excès. On se souviendra cependant que dans certains cercles d'étudiants des accidents importants se sont déroulés et ont même parfois pu conduire certains à la mort. Heureusement, le danger n'est pas systématiquement  au rendez-vous.

    DSCF0909.jpg"Les bleusailles, le baptême,... doivent  être une période de jeux,  de convivialité, d'épreuves aussi,  bien sûr,  qui doivent être gérés avec sérieux et responsabilité. Nous déplorons trop souvent de découvrir des cercles d'étudiants qui peuvent pousser certaines épreuves jusqu'à des incidents ou des blessures graves, ce que nous réprimons absolument."

    "Même si certaines épreuves peuvent paraître difficiles, parfois humiliantes, il faut savoir qu'il s'agit souvent d'un jeu de rôle et chaque bleu peut aller jusqu'au bout ou abandonner à tout moment,j  mais il est surtout important que chacun puisse être libre de choisir s'il veut ou non continuer et tenir bon durant cette période d'initiation ou participer ou non aux épreuves. Il faut aussi savoir qu'il est d'usage que ce que nous proposons aux bleus est réalisés par nous même aussi et nous ne ferons pas aux candidats des choses que nous ne pourrions pas réaliser nous même.

    DSCF0923.jpgCela a aussi un but plus profond de "forger" un caractère, une volonté de se dépasser tout en conservant enfin chez nous une totale sécurité de l'individu. Nous souhaitons que chaque étudiant qui y participe garde un souvenir agréable tout de même de cette période de leurs études.

    L'encadrement des bleusailles est pour nous primordial". déclare Jean-Philippe, membre d'un cercle de Charleroi. 

    Quoi qu'il en soit, ces bleusailles sont soit très appréciées ou totalement réprimées par l'opinion publique. Il est difficile de savoir exactement ce qu'en pensent  les gens qui assistent à certaines épreuves de l'extérieur des cercles d'étudiants. 

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société, Sujets thématiques, Votre quotidien 0 commentaire