arnaques

  • SOCIETE: Les fausses adoptions sur internet, le retour fait des victimes !

    animaux(1).jpgIl y a quelques années que le phénomène se produisait déjà. En cette période d'été 2013, le nombre de cas semblent être en augmentations sur internet et fait de plus en plus de victime.

    Il est donc question de faire très attention ! En effet, de nombreuses petites annonces sur internet se multiplient dans le cadre d'adoption d'animaux de compagnies (chiens, chats, râtons, ...)  donnés gratuitement, contre de bons soins !

    Cependant, les choses ne se passent pas réellement ainsi. Dans la majorité des cas, les propriétaires qui ne peuvent garder les petits animaux sont (comme par hasard) partis à l'étranger depuis peu de temps, proposent de faire envoyer les animaux par transporteur ou via une filiale dite spécialisée. Dans ce mode de fonctionnement, les frais d'envois des animaux et bien entendu à la charge de... l'adoptant ! Qui, le coeur sur la main et pour "sauver" l'animal sera souvent prêt à payer (cela peut aller de 100 à 600 euros demandés), selon les témoignages.

    Le propriétaire annonce même que ces frais peuvent être payés directement par LA société qui se chargera du transport, le souci, c'est que la société n'existe pas vraiment (et que l'argent arrive auprès des malfaiteurs) et que l'arnaque est bien montée.

    Une fois les frais payés, l'adoptant ne recoit pas l'animal, voir même, une autre somme supplémentaire est demandé car les frais ne suffisent pas "pour faire arriver" l'animal tant convoité par amour. De plus, dans certains cas, les animaux à l'adoption par ce procédé n'existe pas du tout ou serait des jeunes animaux volés (ce qui peut expliquer les éventuelles photos reçues). C'est que ce procédé est une arnaque connue et très très souvent utilisé, encore plus depuis quelques mois. Les victimes en Belgique et à Charleroi se déclarent quotidiennement face à ce fléau et ce mode d'arnaque basé sur l'amour des animaux.

    Le pire semble être que les annonces bien rédigées, parlent de l'impossibilité pour les propriétaires de s'occuper des animaux pour des raisons plus ou moins sombres comme un nouvel emploi, un déménagement à l'étranger qui se prolonge, des soucis familiaux qui plongent le propriétaire dans le choix ultime de "donner, offrir gracieusement l'animal" sous conditions d'attention et de bons soins !

    "Suite à cette arnarque, les victimes sont souvent extrêmement gênés et n'osent pas toujours porter plainte, les arnaqueurs jouent aussi sur cet élément" selon un membre de la police. 

    Sur internet, il suffit de peu de recherche pour découvrir les nombreux témoignages de victimes qui ont subits ce type d'arnarque à l'adoption. (à découvrir ci-dessous).

    Lire la suite

    Lien permanent Imprimer Catégories : Faits Divers 0 commentaire