Société

  • CHARLEROI- Témoignage d'Alberto Israël, rescapé des camps

    alberto.png

    Chers amis journalistes,


    Ce lundi, Hainaut Mémoire invitait Mr Alberto Israël, rescapé des camps d'Auschwitz et de Mauthausen, à revenir sur son parcours devant les élèves de l'Athénée Royal Vauban de Charleroi.

    L​e récit d'Alberto Israël débute à sa naissance le 3 août 1927 à Rhodes, territoire alors italien. En juillet 1944, tous les Juifs de l'île sont embarqués à bord d'un bâteau à destination d'un camp près d'Athènes. S'ensuit une déportation de treize jours vers Auschwitz. Alberto Israël a, alors, 17 ans. Il décrit l'arrivée, la sélection et la quarantaine dans le camp, son travail dans une mine, les privations, la marche de la mort vers Mauthausen (Autriche), son transfert au camp d'Ebensee et la libération début mai 1945. Un témoin, une parole forte!
    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire
  • JUMET- Beau sucès pour le Télévie au parc de la Serna

    televiependeville2.JPG

    L'animatrice Sophie Pendeville, entourée de Olivier Leborgne et de Thomas de Bergeyck

    téléviebénévoles3.JPG

    Variétés avec le groupe belge Delta

    Le grand week-end Télévie s'est déroulé au Parc de la Serna.

    " Soyons optimistes avec le temps. Y a du soleil au dessus des nuages! " lançait joyeusement Nicolas Dieu, le leader de Mister Cover, en tête d'affiche des concerts payants, organisés, pour la deuxième année consécutive, la veille des grands défis du dimanche. Un petit millier de personnes s'étaient regroupées sur la pelouse.

    Coordinatrice pour l'accueil des artistes, Fanny Quairia soulignait: "Cette soirée se veut avant tout intergénérationnelle. Si les adultes retrouvent leurs tubes avec le groupe belge spécialisé dans les reprises et grand fidèle de l'Opération, les jeunes s'amuseront bien avec les DJ's Todiefor, Daddy K et Mademoiselle Luna ". A la présentation des concerts: Alix Battard et Thomas de Bergeyck.

    Très complices, les animateurs vedettes de la chaine sont tous deux présents à Télévie depuis une dizaine d'années. " Avec le cancer du rein qui a touché , en 2016, ma fille Théodora ( 4 ans ) - heureusement aujourd'hui en rémission- cette Opération a une résonance particulière. Plus que jamais, je réalise l'importance de faire avancer la recherche " confiait Alix.

    " J'adore me retrouver en terre carolo! J'y ai mangé les meilleures pâtes à la téquila.  Je suis régulièrement entouré,  en télé et  en radio, d'Emilie Dupuis et de Christian De Paepe, qui sont de bons vivants. J'ai de bons souvenirs également de pièces Télévie jouées dans la région" poursuivait Thomas. "Il n'y a pas de petits dons. Aujourd'hui, grâce au Télévie, on compte 90% de réussite pour la guérison de la leucémie chez l'enfant. Ces chiffres sont très encourageants ! "

    La pétillante animatrice carolo Sophie Pendeville, qui faisait équipe avec Olivier Leborgne et Thomas de Bergeyck, s'est plutôt bien débrouillée au défi pétanques, puisqu'elle a fait le point gagnant. " J'y joue 1 fois par an à Spa. Je ne suis pas plus douée que ça, disons que je me débrouille..." soulignait-elle en toute modestie.

    Dévouée depuis 7 ans au Télévie, Sophie était en radio en matinée et présentait les groupes sur la scène, l'après-midi. " Cette année, j'étais aussi présente dans la pièce de théâtre "Boeing Boieng" pour défendre   la cause de cette Opération qui me tient vraiment à coeur" poursuivait-elle.

    MICRO-TROTTOIRS

     Youri ( 33 ans ) de Pont-à-Celles:

    "Ce week-end est l'occasion de me retrouver avec ma mère, ma tante et des amis. On vient boire un verre, on se promène... L'ambiance est sympa. Régulièrement, on achète des produits Télévie: mon fils adore les bonbons,  et moi aussi ! Je suis aussi sensibilisé au Télévie, car ma tante maternelle est décédée de la leucémie. J'avais 8 ans à l'époque et j'ai été très marqué par son décès."

    televieportraits1.jpg

    Youri

    Coralie ( 31 ans ) de Montignies-sur-Sambre:

    " Je viens chaque année en famille. Infirmière, je me sens directement concernée par le Télévie. De plus, j'ai perdu ma meilleure amie à l'âge de 18 ans, d'un cancer des os. Cette Opération est utile, il faut continuer la campagne jusqu'à ce que la maladie soit complètement éradiquée. Et pourquoi ne pas informer dès le plus jeune âge, à l'école maternelle, par exemple ? Cela me semble primordial!"

    télévieportraits2.jpg

    Coralie

    ils étaient plus d'une septantaine de bénévoles, en provenance de Binche, d'Ham-sur-Heure, de Boussu,... à se relayer au bar, à proximité du podium. Il faut dire que l'affiche attirait beaucoup de monde ( assoiffé!) avec des artistes comme Grandgeorge, le groupe Delta, Mosimann, Typh Barrow,... " A 14h, ce dimanche, on a déjà dépassé les 30 fûts de Jupiler! Et on n'est pas encore au pic de l'affluence ! " se félicitait Yves Pottiez, coordinateur des bénévoles au bar.

    Près de 100 bénévoles, vendeurs et participants, des magasins Match et Smatch donnaient aussi de leur temps pour le Télévie. " C'est une belle mobilisation! On peut vraiment compter sur une grande chaine de solidarité " reconnait Stéphane De Rango, PDG. En 18 ans, 3 500 000 euros ont été versés par le groupe à l'Opération. Les chiffres sont assez éloquents. L'année dernière, il s'est vendu 10 000 peluches, 1 tonne de bonbons, 10 000 gaufres, 2000 bracelets,...Le dernier grand souper de gala au Spiroudome a généré un bénéfice de 104 000 euros.

    téléviebénévoles1.JPG

    téléviebénévoles2.JPG

    téléviedivers1.JPG

    Les Spirous, impressionnants par la taille !

    téléviedivers2.JPG

    L'échevine Julie Patte a couru pour la bonne cause 

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire
  • GOSSELIES- Les élèves du CEFA en aide aux plus démunis

    buchet1.jpg

    Gérer le stock de la banque alimentaire avec l'aide des jeunes du CEFA:  un beau projet mené par Christophe Buchet, professeur.

    Depuis septembre 2017, la section "équipier logistique" du CEFA ( Centre d'Education et de Formation par Alternance ) Hainaut-Sud de l'Institut Sainte-Anne à Gosselies gère la banque alimentaire, mise en place par la  Maison Citoyenne de Gosselies.

    De plus, avec les produits qui n'ont pas été pris par les bénéficiaires, les élèves en MFI ( Modèle de Formation Individualisé ), parmi lesquels des futurs maçons, chauffagistes, vendeurs, bouchers,... qui n'ont pas de stage en entreprise, participent à un atelier culinaire pour transformer certains aliments en plats cuisinés. Celui-ci est  géré par Christophe Buchet, professeur de cuisine. " J'apprends à mes élèves à ne pas gaspiller. Dans notre société de consommation, on jette un peu tout. Il faut changer nos habitudes".

    expérience enrichissante

    C'est ainsi que de la soupe, faite avec des surplus alimentaires, a été distribuée gratuitement aux plus démunis au lieudit du Calvaire.

    " Nous avons mené cette opération trois vendredis d'affilée. A l'avenir, nous envisagerons d'autres actions pour le bien-être de la population " précise Christophe Buchet. " Mettre en contact les étudiants avec la population précarisée de Gosselies est vraiment enrichissant. Nos jeunes peuvent ainsi se rendre compte concrètement des besoins des plus démunis ". Toutes ces activités rentrent dans un programme appelé "CEFA croche". L'équipe peut compter aussi sur l'aide précieuse de Soeur Bernadette, religieuse bien connue de la Providence. Pour tous contacts: 0478/ 98 83 75- 0476 57 84 16 J.C.H.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Société 0 commentaire
  • Marcinelle- Raoul: 105 ans: une vie extraordinaire !

    raoul3.JPG

    Raoul Da Sousa Rodrigues soufflait ses 105 ans... Le doyen de Charleroi est le premier "Blanc" à avoir épousé officiellement une Congolaise !

    Le parcours de Raoul Da Sousa Rodrigues est incroyable, et force le respect ! Notre plus que centenaire est né à Lisbonne, le 24 mars 1913. En 1914, la Belgique, étant en guerre, a demandé aux chemins de fer portugais s'ils avaient la possibilité de fournir des éléments d'élite de tous les corps de métier pour leur chemin de fer en construction au Katanga Congo Belge. C'est ainsi qu'à l'âge de 5 ans, il arrive au Congo Belge avec ses parents.

    Raoul exercera  la fonction de typographe ( à l'âge de 17 ans), de mécanicien et de directeur d'une société cotonnière. C'est grâce à son rang qu'il réalisera de nombreuses choses dans l'intérêt de la population, comme créer de nouveaux villages, construire des centaines de kilomètres de routes afin de supprimer le portage, déplacer des villages qui étaient en plein foyer de tripasonias ( maladie du sommeil ),...

    Dans un pays marqué par la ségrégation raciale, il a été le premier à se marier officiellement avec une jeune fille congolaise Maryse ( aujourd'hui décédée), fille du Chef Coutumier. Un combat qu'il a mené âprement !

    Il lit sans lunettes !

    "Durant sa longue carrière, il n'a cessé de se tourner vers les autres et à les rendre heureux" signalait Grégory,   un de ses petits-fils. " Il a soigné notamment 175 lépreux pendant 4 ans. Avec son épouse, il a recueilli tous les enfants mulâtres abandonnés . Il a reçu du comité spécial du Katanga une parcelle résidentielle de 5 hectares pour une construction." Raoul ne quittera le Congo qu'à l'âge de 103 ans pour venir s'installer à Marcinelle.

    C'est au domicile de sa petite-fille Nathalie et de son époux Patrick, à l'avenue Albert 1er, que Raoul fêtait ses 105 ans, lors d'une cérémonie célébrée par l'échevin Serge Beghin. L'année passée, il pratiquait encore régulièrement la gymnastique et buvait de la bière! Il mange bien, se déplace ( avec difficulté), regarde la télévision, s'intéresse un peu à tout, et lit sans lunettes ! Roddy, un infirmier, veille sur lui à tout moment.

    Notre "patriarche" a une belle descendance: 9 enfants ( dont 3 décédés), ainsi que 80 petits-enfants et arrière-petits-enfants ! Sa famille semble plongée dans un bain de jouvence: la plupart des membres font beaucoup moins que leur âge ! J.C.H.

    raoul2.JPG

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- Stop aux étiquettes !

    étiquette1.jpg

    Sous forme de diverses créations artistiques, des jeunes Carolos se sont exprimés sur les préjugés dont ils sont victimes. L'expo est à voir jusqu'au  24 avril à la Maison de l'adolescent.

    " Une batterie d'idées reçues circule(nt) sur les jeunes: ils ne respectent plus rien, sèchent les cours, sont fainéants, passent leur temps sur les réseaux sociaux, abusent de l'alcool et de la drogue..." faisait remarquer Hakim Bouzbib, président du Centre Ener' J, lors du vernissage de l'expo "Stop aux étiquettes". " Il est plus que temps de tordre le cou à tous ces clichés! L'objectif est d'ouvrir un champ d'expression face aux stéréotypes dont ils sont la cible, de les sensibiliser et de les informer sur le mécanisme qui conduit au préjugé".        

    Pendant la durée de préparation de l'exposition, des jeunes de 11 à 16 ans ont travaillé sur divers supports: photos, peinture, vidéos, musique ( rap ), cartes postales,... Cette exposition s'inscrit dans le cadre de l'appel à projet "Regards croisés", en partenariat avec plusieurs institutions: MJ Case départ, MJ Marcinelle District Charleroi, Le Mas, Pavillon J et Sens Sas.

    enregistrement d'une chanson rap

    "Ensemble, nous avons cherché des pistes pour renvoyer une meilleure image de la jeunesse" par Isabelle Kidawa, animatrice au Centre Ener'j. Le rappeur Rhylesse de Fontaine l'Evêque poursuivait: " Un studio a été mis à notre disposition au Centre l'Eveil à Ransart . Nous avons pu écrire les textes, et nous nous sommes exprimés librement. C'était un travail très intéressant. "

    etiquette3.jpg

    En septembre 2017, le Centre Ener'J avait déjà conçu un outil à la fois éducatif et faisant appel à la créativité des jeunes. Une animation invitait le jeune à comprendre comment un stéréotype menait à des propos discriminants.              

    " Cette exposition constitue un nouvel outil pédagogique itinérant à partir duquel il sera possible d'entamer de nouveaux échanges avec d'autres groupes de jeunes, et poursuivre ainsi un travail de sensibilisation" signalait Lola Destercq, animatrice.  

    L'expo sera mise à la disposition des écoles et de toute association qui le souhaite. A voir jusqu'au 24 avril à la Maison de l'adolescent, 1, bld Zoé Drion. Pour toute info: 071/41 09 05. J-C.HERIN

    étiquette2.JPG

    Une expo qui interpelle

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- Collège du Sacré-Coeur. Deux élèves bientôt en Inde avec Objectif O

    objectif0.jpg

    Jean-Denis Lejeune et son équipe d'Objectif 0 étaient reçus au Collège du Sacré-Coeur, lors d'une grande soirée. Le projet: permettre à deux élèves de partir en Inde, afin de placer un forage dans la région de Calcutta.

    objectifo1.jpg

    Des milliers de sourires... Voici ce que Jean-Denis Lejeune voit sur des visages, depuis la fondation d' Objectif O, en 2008. Le papa de Julie apporte des solutions concrètes aux problèmes d'accès à l'eau potable dans les pays en développement, que ce soit grâce à la construction de puits, de pompes, de chlorateurs ou de stations de potabilisation de l'eau.

    Rapidement, le Collège du Sacré-Coeur de Charleroi s'est montré sensibilisé par le projet.  A l'initiative de Sophie Bernair, professeur, un premier voyage était mis sur pied en 2010 en République Démocratique du Congo. Un deuxième voyage aura lieu en Inde, l'an prochain. Dans ce pays, le bilan est très positif pour 2016-2017: 12 forages et 29 latrines pour 13 000 personnes ont été rendus possible grâce à cette association. Deux élèves seront accompagnés par François Damay et Stéphane-Alice Poulin, enseignants. 

    Avant Noël, les élèves du Collège ont participé à des constructions de radeaux et à une nage parrainée. Durant le Carême, ils se sont engagés à récolter des fonds pour financer un forage, en vue d'un tournoi de foot. Dans le cadre du cours de géographie, les problèmes de la désertification et les moyens pour lutter contre celle-ci ont été abordés. Une animation dans les classes était aussi proposée par Marine, membre de l'équipe

    projet aussi soutenu par le Sporting

    "Toutes les 17 secondes, une personne meurt dans le monde à cause d'une eau impropre à la consommation" rappelait Jean-Denis Lejeune.

    Un film réalisé, en novembre dernier, en Inde, par Benjamin Vandenbogaerde, était projeté.

    IMG_7542.JPG

    Benjamin Vandenbogaerde, réalisateur

     Le directeur du Collège du Sacré-Coeur Eric Van Den Bossche, le sous-directeur Lucien Gauthier, et plusieurs membres de l'équipe éducative étaient présents, ainsi que deux footballeurs carolos: Parfait Mandanda et Gaëtan Hendrickx, accompagnés de Walter Chardon, délégué commercial.

    objectifo2.JPG

    Le Sporting aux côtés d'Objectif 0

    " Soulignons que le Sporting de Charleroi soutient aussi notre action ! " poursuivait le fondateur d'Objectif O. Julie Patte avait fait le déplacement: " Ce projet, humaniste, fait rayonner Charleroi et montre la richesse de notre enseignement inter-réseaux ! " faisait remarquer l'échevine de la Jeunesse.

    IMG_7547.JPG

    Sophie Bernair à l'initiative du projet, à côté de Nicolas Polizzi venu témoigner de sa mission en 2010

    objectifo3.JPG

    Après qu'une vingtaine d'élèves eurent déposé leur lettre de motivation dans l'urne, un grand souper lasagnes était organisé au restaurant. Les bénéfices seront versés aux actions d'Objectif O. J.C.HERIN

    objectif09.jpg

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- Vernissage vendredi "Stop aux étiquettes "

    stop-aux-etiquettes-2018-recto.jpg

    Dans le cadre de l'appel à projet "Regards croisés", Le Centre Ener'J en partenariat avec plusieurs institutions (MJ Case départ, MJ Marcinelle District Charleroi, Le Mas, Pavillon J et Sens Sas) ont permis aux jeunes de s'exprimer sur les préjugés dont ils sont victimes sous forme de diverses créations artistiques (photos, de peinture mais également de rap).

    Envie de découvrir leurs réflexions? Nous vous attendons ce vendredi 23 mars à 18h30 à la Mado pour un vernissage convivial..

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- Ouverture, ce vendredi et samedi, de "Livre ou Verre"

    Blandine ouvrira les portes de son café-bouquinerie: Livre ou Verre au Passage de la Bourse.

    L’inauguration durera le vendredi 16/3  de 17h à 24h et reprendra le samedi 17/3 de 14H à 18h. Le week-end sera animé par des concerts, des conteurs, du cirque,… Tout au long du week-end, le public aura également l’occasion de découvrir l’exposition de deux artistes carolo : Neya et Emm’s Artwork, exposition qui sera accrochée jusqu’au 16 avril.

    pitch2.JPG

    Un nouvel espace de convivialité et de culture à Charleroi

    Un « Café-bouquinerie » à Charleroi, c’est quoi ?

    Un lieu pour allier plaisir de la lecture et moment de détente au café, seul ou accompagné. Les boissons y seront locales, bio, et originales; les livres, de seconde main et inspirants. La lecture et les consommations sont à déguster sur place, mais vous pouvez aussi simplement acheter les bouquins pour les emporter chez vous.

    La boutique sera ouverte du mardi au samedi de 11h à 19h. L’espace est disponible à la « location » pour diverses activités. Le Livre ou Verre a, par exemple, déjà accueilli le Comptoir des Ressources Créatives à l’occasion de son Pitch Café du 22 février, et on accueillera une soirée concert dans le cadre des « Femmes de Mars » le 24 mars.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Société 0 commentaire
  • PATHE CHARLEROI- Film polonais, ce dimanche, avec "Kobiety Mafii"

    Kobiety.jpg

    Pathé Charleroi poursuit un cycle de cinéma polonais avec la projection, ce dimanche, à 18h, du film "Kobiety Mafii "( Action, Policier) du réalisateur Patryk Vega.

    Les séances connaissent un réel succès grâce au dynamisme du CCBELPOL. Cette association belgo-polonaise est bien représentative dans la région de Charleroi, qui compte une importante communauté polonaise. A travers des manifestations variées: soirées, films, spectacles, voyages, conférences,… CCBELPOL ( 60 années d’existence et une centaine de  membres ) vise à récolter des fonds pour les plus défavorisés: plus de 50.000 euros ont été distribués ces dernières années.

    " Depuis novembre 2017, nous programmons, chaque mois, un film polonais en essayant de varier les genres : cela va de la comédie au drame, en passant par le polar musclé " signale Fabrice Van Pamel, responsable communication. " Ces longs-métrages collent toujours avec l’actualité cinématographique polonaise:  en effet, nous proposons toujours des films récemment sortis en Pologne: en général 2 semaines maximum après la Pologne . Les films sont toujours programmés  en Version Originale polonaise avec sous-titres anglais, et de sous-titres français, quand l'occasion se présente."

    Préventes disponibles au http://store.cinepointcom.be/charleroi/Film/1831. Le Cercle peut être contacté via facebook ou via le site : http://www.ccbelpol-charleroi.be Prochains films: Dimanche 25/03 à 18h00 : KOBIETA SUKCESU. Dimanche 22/04 à 18h00 : PITBULL : OSTATNI PIES - Tarif normal : 9€ - Tarif réduit (étudiants et seniors) : 8 euros. J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- 3ème Pitch Café à "Livre ou Verre"

    pitch1.jpg

    Les créateurs carolos

    Le 3ème Pitch Café s'est déroulé au Café-Bouquinerie " Livre ou verre", tenu par Blandine Grandchamps ( Blou), au Passage de la Bourse .

    Qu'est-ce qu'un Pitch Café ? Une série de rencontres proposées à Liège depuis décembre 2014 et à Charleroi depuis juin 2017 par le Comptoir des Ressources Créatives.

    " Nous sommes partis du constat que les réalités et le quotidien des créateurs sont mal connus " signale Colette Verstraeten, coordinatrice. " Notre objectif: mettre en lumière des initiateurs de projets, ainsi que leurs activités en cours de réalisation". Parmi les 6 projets présentés chacun en 7 minutes, au cours de la soirée, on trouve - Anthracirk, qui regroupe des sportifs carolos ayant le cirque pour passion, - ChARTleroi , collectif de jeunes désireux de restaurer et reconvertir " La Maison des Médecins", à la rue Léon Bernus, - APTE: des créateurs du collectif L'Art plastique au Travail et Entreprise, - ORISHA, une asbl dont l'envie commune est de créer du lien dans la société,...

    Le 16 mars à 17h aura lieu l'inauguration de "Livre ou Verre". Pour tout contact: Blou: 0476/67 99 89.

    pitch2.JPG

    Ambiance conviviale à "Livre ou Verre"

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- La politique migratoire fait débat

    migration1.jpg

    Vanessa Hase de Mont-sur-Marchienne héberge des migrants

    migration2.JPG

    Un actu-café, à la Maison des 8 heures, intitulé: " Héberger un migrant. Pourquoi pas ? " était animé, samedi après-midi, par Thierry Van Loo de l'asbl Cenforsoc, Centre de Formation Sociale et culturelle pour travailleurs.

    Parmi les intervenants, Clara Merken, coordinatrice déléguée du Pôle Hébergement de la Plateforme Citoyenne, Eric Hufkens, médecin, Carinne Roitsaert, administratrice du groupe Facebook " Charleroi-La Louvière-Binche- Thuin- Hébergement citoyen." La rencontre portait sur les conditions d'accueil des migrants, avec un éclairage juridique.

    migration3.JPG

    Clara Merken

    Parmi les "hébergeuses" présentes dans le public : Vanessa Hase. " Je souhaiterais que des Carolos s'engagent davantage dans une démarche d'accueil , en rejoignant le groupe Facebook par exemple " soulignait cette habitante de Mont-sur-Marchienne. " En ce qui concerne le milieu associatif et culturel carolo, je ne vois pas grand chose... Soulignons tout de même L'Ancre, qui en s'associant avec United Stages, marque son soutien pour une politique migratoire basée sur l'hospitalité, le respect des droits humains et les valeurs de solidarité".

    Au cours du conseil communal de ce lundi soir, il sera aussi largement question des migrants et des visites domiciliaires, à travers la motion de loi déposée par Luc Parmentier. Le texte sera proposé et signé par les élus Ecolo suivis par ceux du PS, du PTB et du CDH ( mais pas le MR ) . " Nous ne pouvons accepter qu'une proposition de loi du gouvernement fédéral autorise des perquisitions chez les habitants hébergeant de migrants " tonne le conseiller communal écolo.  J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire
  • PONT A CELLES: Ca swingue et ça jazze !

    swing.JPG

    Liberchies, Cité où est né le très célèbre musicien manouche Django Reinhardt, a refilé le virus du jazz à sa commune voisine Pont-à-Celles ! Samedi soir, 80 personnes ont participé au premier "Bal Swing"!  Le Centre Culturel pont-à-cellois vibrait aux pas des danseurs de Lindy Hop, entendez par là une danse de rue qui s'est développée dans la communauté noire-américaine de Harlem vers la fin des années 1920, en parallèle avec le jazz et plus particulièrement le swing. Parmi les danseurs, le juge Luc Hennart, très médiatisé en ce moment. Les cours de danse sont donnés par Emmanuelle et Martin. " Pour danser le swing, il faut être bien dans le rythme, et surtout s'amuser ..." précisent-ils. Les cours sont donnés à Liberchies. Pour tout contact: 0485/382 695. JCH

    swing1.JPG

    swing2.JPG

    Ambiance Swing !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- Les agents pensionnés de la Ville mis à l'honneur

    agents1.jpg

    agents2.jpg

    Belle cérémonie dans la salle du Conseil de l'Hôtel de Ville pour mettre à l'honneur les agents pensionnés de la Ville de Charleroi. Merci pour tout ce que vous avez apporté à notre Ville et bonne retraite à toutes et tous ! photos: Julie Patte.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Société 0 commentaire
  • LODELINSART- Ce soir, grand bal des Climbias

    Ce soir, dès 21h, les déguisements les plus fous se côtoieront au Bal Costumé de la Société Philanthropique Royale des Climbias ! Rendez-vous à la Ruche Verrière ! 

    climbia.JPG

    Michel Meunier, président, est au centre ( accroupi)

    Les Climbias ne sont pas superstitieux... Pour preuve, ils sont complets à 13, nombre pourtant à éviter quand on est à table. On compte d'ailleurs toujours 13 chaises dans leur local de réunion, à la Ruche Verrière ! Depuis la fondation de la société en 1893, ce nombre est resté inchangé. Or depuis quelques années, des signes d'essoufflement se font sentir. Les membres qui quittent  la société sont difficilement remplacés. Un onzième Climbia a été intégré en la personne de Philippe Smets ( 53 ans ), mais il reste toujours deux places à pourvoir. La moyenne d'âge est assez élevée. Le fils de Philippe, Murphy , entré il y a 8 ans, fait exception. Agé de 27 ans, ce Lodelinsartois fait chuter nettement la moyenne d'âge. Actuellement, le jeune homme est en charge des archives. " Je suis le benjamin de l'équipe. Quand je suis arrivé, tout le monde était un peu étonné. Et pourtant, si on veut que la société continue à exister, il faut du sang neuf! " Après lui, on trouve le conseiller communal carolo Jean-Philippe Preumont ( 40 ans ) , entré en 2013, en charge de la communication.

    climbias15.JPG

    climbias7.JPG

    Reconnaissez-vous à droite un célèbre Carolo écolo ?

    Pour élargir le cercle, les règles ont changé. Aujourd'hui, pour être Climbia, il ne faut pas nécessairement être de Lodelinsart, mais du grand Charleroi. Toutes les candidatures sont donc les bienvenues ! Ce soir, il sera temps de revêtir les habits costumés les plus originaux ! La société célèbre son 126ème anniversaire ! Pas de grande(s ) nouveauté(s), cette année : on reste dans la continuité. Rendez-vous à la Ruche Verrière ( place Edmond Gilles ) à 21h, pour le grand bal. Une petite surprise attend le public !

    L'ambiance montera encore d'un cran, lors du concours  vers 22h15. Des prix seront remis par un jury  dans diverses catégories ( solo, couples,...). Michel Meunier est président de la société depuis trois ans, et le 42ème Climbia. " Cette fête est vraiment une affaire de famille, puisque mon beau-père, Lucien Bourgeois, a été président pendant une quinzaine d'années. Mon épouse Martine est aussi fille de Climbia" souligne-t-il. "Les Climbias ne se résument pas à un jour de  festivités : toute l'année, nous organisons diverses collectes de fond pour des associations , car notre devise est "Plaisir et Charité". JCH

    climbias11.JPG

    Bonne ambiance assurée !

     

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- Soumonces générales, ce samedi !

    romain4.jpg

    Romain Dehavay ( 25 ans ) de Mont-sur-Marchienne et ses compagnons des "Récalcitrants" se sont bien amusés, samedi, lors des Soumonces générales. Ils avaient pris l'apparence de Karl Lagerfeld !

    Comme huit autres membres des Récalcitrants, Romain avait revêtu son nouveau costume ! Cette année, le thème était Karl Lagerfeld . C'est dans cette tenue qu'il a défilé, samedi, à Charleroi, lors des soumonces générales. Etre gille, on a ça dans le sang chez les Dehavay ! Romain l'est depuis l'âge de 7 ans, dans la même société. " Je vois encore mon premier déguisement... J'étais habillé en pirate! " se souvient le jeune homme, par ailleurs  médecin généraliste et en formation d'anesthésiste à l'hôpital Marie Curie.      

    romain2.JPG

    Romain en Karl Lagerfeld

    " Le Carnaval est vraiment un rendez-vous folklorique incontournable. C'est aussi un événement que nous attendons tous ! " En effet, Romain n'est pas le seul de sa famille à participer aux festivités carnavalesques. Jean, son papa, a été gille de nombreuses années, et lui a refilé le virus. Son oncle, Pierre ( 38 ans de participation! ) et son cousin Simon ( 29 ans ) font partie eux aussi des Récalcitrants. Sa maman, sa soeur Florence et sa cousine Pauline, fille de Pierre, sont aussi bien présentes à ses côtés, même si elles ne font pas partie du défilé !

    romain3.jpg

    le bossage, au saut du lit !

    Et les festivités ne se limitaient pas à une sortie dans la Ville. Vendredi soir, une vingtaine de membres de la société, dont Jérémie Parmentier, président, partageaient une tartiflette chez une autre Florence, sympathisante. Samedi matin, plusieurs membres se rassemblaient, à Montignies-sur-Sambre, dans le domicile de Luc Parmentier, conseiller communal. Une omelette était servie au petit déjeuner. A 9h30, tout le monde se retrouvait aux Templiers, le local attitré de la société, avant de se rendre dans une dizaine d'établissements: la Cuve à bière, le Royal Nord, le Métro, la Maison des 8 heures,...

    " Ce samedi est la plus longue journée des Soumonces, et aussi la plus chaleureuse, car les précédentes commençaient seulement l'après-midi" faisait remarquer Romain. Mardi sera aussi un grand jour, avec le bossage, très tôt le matin! - et le Carnaval. Ce jour-là, le Comité et les médaillés 2018 des Gilles « Les Récalcitrants » convient le public , à la Maison de la Laïcité, rue de France 31, sur le coup de 8h45, à venir les rejoindre pour boire une flûte en leur compagnie ! JCH

    romain5.JPG

    romain6.jpg

    Des déguisements tous plus originaux les uns que les autres

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire