Société

  • MISSION D'OBJECTIF O EN INDE

    objectifo4.jpg

    Grâce aux forages d’eau installés dans les villages de la région de Calcutta, des milliers d’Indiens peuvent à présent améliorer leur hygiène de vie. La délégation d’enseignants et élèves du Collège du Sacré-Cœur de Charleroi, qui accompagnait Jean-Denis Lejeune, au cours d’une mission d’Objectif 0, n’oubliera pas de sitôt les sourires et l’accueil chaleureux.

    objectifo.jpg

    L’expérience restera gravée dans les mémoires… Pendant quelques jours, Jean-Denis Lejeune, fondateur d’Objectif O, François Damay et Stéphane-Alice Poulin, enseignants au Collège du Sacré-Cœur, Justine Harmegnies et Perrine Payen, élèves en 3ème et 4ème secondaire, le journaliste Charles Neuforge et parrain de l’association, ainsi que le photographe Etienne Godelaine se sont rendus en Inde sur 9 forages d’eau, dont les trois premiers sont situés dans des écoles.

    objectifo2.jpg

    A Howrah dans le Bengale-Occidental, une plaque indique qu’un forage d’eau a pu être construit par les donations du Collège du Sacré-Cœur de Charleroi. «Nous sommes heureux de voir que l’argent récolté au cours d’activités dans l’école a pu financer un tel projet» signale François. «Tout a été réalisé à la main par les gens du village. Les outils sont rudimentaires et la manipulation des tuyaux de forages est dangereuse. Aujourd’hui, une partie de la population est autonome pour son approvisionnement en eau potable : c’était aussi le but recherché». 

    Pour finir la visite des projets sur place, l’équipe a vu un forage en construction. 

    Blondes… parmi les Indiens !

    L’équipe a marché également sur les pas de la fameuse «Mère Thérèsa», religieuse partie vivre à Calcutta pour aider les habitants des bidonvilles. Au programme : la visite de l’orphelinat, où la délégation belge a rencontré des centaines d’enfants pour la plupart très démunis, ainsi que la «Mother House», un bâtiment dans lequel se trouvent sa chambre et son tombeau.

    Une telle mission s’avère positive. «Malgré la misère, nous avons été frappées par l’accueil chaleureux des Indiens » signalent Perrine et Justine. «Par exemple, durant les deux jours où nous mangions dans l’école, nous avons reçu du lait de coco, du café indien, des biscuits,…Jusqu’à 7 services ! Nous faisions la fête avec une marque rouge sur nos fronts. Et puis tous les Indiens étaient un peu étonnés de voir deux jeunes blondes (c’est aussi la couleur de cheveux de nos professeurs !) parmi eux».

    objectifo3.jpg

    Stéphane-Alice poursuit : «Même si ce voyage était éprouvant, tant physiquement que moralement, nous nous estimons chanceux d’avoir pu participer à un tel projet. Aider les plus démunis, voir les sourires sur leurs visages, les sentir soulagés d’avoir accès à l’eau potable,... Cela a été pour nous une satisfaction totale et un moteur qui nous donnent l’envie de poursuivre ce combat. Pour nos élèves, cette expérience bénéfique pourra leur faire prendre conscience de l’importance d’aider les autres.» JCH

    objectifo1.jpg

    Des milliers de sourires

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- Visite de Composite avec Babette Jandrain et Eric Goffart

    composite.jpg

    Visite de Composite - Espaces créatifs partagés avec les échevins Eric Goffart et le Comptoir des Ressources Créatives - CRC à la rencontre d'artisans tels que Marianne Smolders  #charleroi #artisanat #artisan

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Société 0 commentaire
  • REPAS D'ANNIVERSAIRE POUR LA PLATE-FORME CHARLEROI-PALESTINE

     

    La Plate-forme Charleroi-Palestine marquera ses 10 années d'actions pour la Palestine par un repas-événement, qui aura lieu


    dimanche 27 janvier à midi


    à la Maison du Peuple de Dampremy,
    rue Julien Lahaut , 11

    (anciennement rue Jules Destrée)
    A 5' à pied du métro de Dampremy
     

    Au programme :

    Repas

    Comme dans le passé, nous vous préparons un repas succulent



    Au menu :

    -apéro
    -entrée : dégustations palestiniennes
    -plat : couscous (*)
    -dessert : gâteaux d'anniversaire

    Nous vous proposons une participation de 12 € (gratuit pour les enfants de moins de 6 ans).

    (*) des plats végétariens et halal sont prévus

    La réservation du repas est obligatoire.

    Stands et animations

    -Projection sur grand écran de vidéos de nos actions BDS (boycott des produits israéliens) dans les grands magasins et lors d'autres actions.



    En avant-gout, savourez déjà cette vidéo-ci :
    BDS : action contre la politique de Colruyt à Gilly

    -Rappel en photos d'autres moments forts de nos activités



    -Stands avec keffiehs de Palestine, brochures BDS, drapeaux palestiniens et autres produits de la solidarité



    Nous n'oublierons pas notre ami Mustapha Awad, ouvrier et artiste belge, qui a été arrêté par Israël le 19 juillet l'an dernier. Vous pourrez écrire une carte à Mustapha au stand Free Mustapha.



    Événement FB : 2009-2019 : 10 ans de lutte et de solidarité avec la Palestine


    Et bien sûr, nous vous proposerons des projets pour 2019.

     

    Pour réserver votre repas :

    Merci de répondre à ce mail ou de téléphoner au 0473 28 63 75

    Service traiteur :

    Vous n'êtes pas libre à midi, mais vous voulez soutenir l'activité : vous pouvez venir chercher un couscous au prix de 10 € à l'adresse de l'événement à partir de 16 h. Merci de réserver également.

    Cotisations 2019

    Nouvelle importante : changement de banque !

    Nouveau numéro de compte :
    BE10 5230 8104 6104 de la Plateforme Charleroi-Palestine, rue de Bomerée 83f à 6032 Mont sur Marchienne

    (10 € à titre individuel, 30 € pour une association)

    La Plate-forme Charleroi-Palestine vous remercie pour votre soutien !


     

     

     

    Restez informés, visitez le site web de la plate-forme régulièrement

    Plus intéressé(e) ? Cliquez ici pour vous désinscrire

     
    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- Bons voeux du Service des Ainés

    Bel après midi avec Philippe Van Cauwenberghe et le service des aînés de la ville pour souhaiter les bons vœux aux personnel, référents,bénévoles et professeurs. Un grand merci à eux pour leur formidable implication 

    ainés.jpg

    ainés3.jpg

    Philippe Van Cauwenberghe et Alain Vanek ( photos: Alain Vanek )

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Société 0 commentaire
  • UNE BELLE ANNEE 2019 AU CENTRE CULTUREL DE FARCIENNES

    Ateliers hip-hop
    Plus qu’un apprentissage technique, le hip-hop est un moyen d’expression par le mouvement autant qu’un moment de décompression. Au cours des ateliers, vous profiterez de l’expérience et des conseils de Joseph, danseur professionnel, avec pour finalité la Cavalcade de Farciennes au mois de septembre.

    En collaboration avec la Province de Hainaut

     
    Infos pratiques
    Mercredis 9 et 23 janvier, de 15h à 17h
    Au Centre culturel de Farciennes
    GRATUIT
    Inscriptions au 071 38 35 33 ou animation@centreculturelfarciennes.be
    Atelier jeux de société
    Les ateliers jeux de société sont de retour à Farciennes ! 
    Seul, en famille ou entre amis, venez (re)découvrir anciens et nouveaux jeux de société !

     
    Infos pratiques
    Mercredi 16 janvier, de 15h à 17h
    Au Centre culturel de Farciennes
    GRATUIT
    Ciné-club
    DON'T WORRY, HE WON'T GET FAR ON FOOT
    Un film de Gus Van Sant (2018)

    Même s’il a failli mourir dans un accident de la route lors d’une nuit de beuverie, John n’a pas la moindre intention d’arrêter de boire. Il finit pourtant par suivre une cure de désintoxication et se découvre un don inattendu : le dessin satirique.


    En collaboration avec le CAL Charleroi, le Cercle Laïque Aiseau-Presles & Farciennes et la Province de Hainaut
    Visionner la bande-annonce
    Infos pratiques
    Jeudi 17 janvier à 13h30 et à 18h30
    Au Centre culturel de Farciennes
    Tarif : 2,50€ / 2€ pour les abonnés et les groupes
    Infos & réservations : info@centreculturelfarciennes.be / 071 38 35 33
     

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • SPA- Noël des Animaux- Appel à la générosité !

    spa1.JPG

    Réunis autour de Franck Goffaux et du Père Noël

    En ce mois de décembre, 10 tonnes de colis alimentaires feront le bonheur des animaux hébergés par la SPA. Ce samedi, le Noël des Animaux a boosté la collecte !

    Père Noël a rendu visite à la SPA, où il a été chaleureusement accueilli. Si le personnage à la longue barbe est associé à la générosité pour les êtres humains, il l’est aussi pour nos animaux à quatre pattes qui, eux aussi, ont droit à leur Noël !

    Les dons ont afflué, samedi, pour le Noël des Animaux. "Notre objectif est d’atteindre les 10 à 11 tonnes en fin de mois » signalait Franck Goffaux. Preuve que tout n’est pas fini : des jeunes de GPF ( Gosselies) viendront déposer le fruit de leur récolte, jeudi et vendredi prochain. Et le public peut toujours faire de même jusqu’à la fin du mois.                            

    spa2.JPG

    C’est la première fois que cette opération ne se déroulait plus sur un week-end. «La raison est que les événements se bousculent en cette période. Nous constatons qu’il vaut mieux concentrer toutes les énergies sur un seul jour» poursuivait le directeur du Centre.

    Un changement était également opéré : exit la confiture, les foulards, le parfum, les vêtements,… Seuls restaient les stands en lien direct avec la cause animale, dont le stand des Cadets de la SPA. Chaque mercredi, des jeunes de 7 à 11 ans proposent leur aide bénévolement !

    création prochaine d’une pension

    Un autre objectif est aussi de faire sortir les chiens du Centre. «Nous espérons en faire adopter environ 25 durant les Noël des Animaux et 75 en tout en décembre» note Franck Goffaux. Cette fin d’année sonne l’heure du bilan. Et il est plutôt positif ! Sur l’année 2018, la SPA a enregistré 86 % d’adoptions sur 1986 chiens rentrés au Centre. Ces chiffres sont meilleurs que l’an passé, voire même que les années précédentes. Il y a tout juste dix ans, le nombre de chiens rentrés s’élevait à 6 600 ! Les chats suivent aussi cette évolution. Sur 1935 chats rentrés en 2018, 699 ont été adoptés, soit 30% des sorties.

    spa4.JPG

    Parmi les projets de la SPA, la création d’une pension. Un nouveau bâtiment sera construit, en 2019-2020, pour accueillir nos animaux de compagnie pendant que leurs maîtres sont en vacances. Ce serait une première pour la SPA ! JEAN-CLAUDE HERIN

    spa3.JPG

    Nos amis à quatre pattes au cœur du Noël des Animaux

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- Noël des Mômes

    momes1.jpg

    Comment dessiner des vagues dans l’espace, faire parler son corps, être en harmonie avec les autres à travers la danse, … ? A travers le spectacle «Corps confiants» de la Compagnie Félicette Chazerand, les danseurs Paulo Milton et Maria-Eugenia Lopez ainsi que le musicien Marc Galo faisaient découvrir «la danse contact» aux enfants, ainsi qu’à leurs parents. A la fin du spectacle, d’ailleurs, le public était invité à rejoindre les artistes pour quelques pas de danse au «corps à corps». Cela se passait sur le plateau de Charleroi danse, à l’occasion du Noël des Mômes. Une journée mise sur pied par les Services Jeunesse, Culture, Sport, Commerce et Famille de Charleroi.

    momes5.jpg

    momes2.jpg

    Durant toute la journée, des bus anglais sillonnaient le Centre Ville de Charleroi, ainsi que les alentours. Des centaines d’enfants ont pu s’arrêter à 16 points différents. Et tout était gratuit ! A l’Eden, pour tester une sélection de jeux et assister à la leçon de danse décalée de SuperSka, à la Maison de l’Energie pour s’amuser et apprendre sur les énergies, au Musée du Verre pour confectionner un bracelet en perles de rocailles, au Centre de Culture scientifique pour percer les secrets de l’encre invisible, sur la place Verte pour profiter des joies de la glisse, à Unicef Charleroi, pour colorier des dessins sur les Droits des Enfants,… De belles animations récréatives, éducatives et solidaires pour les têtes blondes, en cette période de fêtes ! J.C.HERIN

    004.JPG

    006.JPG

    Une journée placée sous le signe de la créativité

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- Rive Gauche/Conservatoire A.Grumiaux: spectacle pour les Droits de l'Homme

    conservatoire1.jpg

    A l’occasion des 70 ans de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme, une centaine d’étudiants du Conservatoire Arthur Grumiaux dans les classes de djembé, théâtre, danse et instruments à vents en cuivre participaient à un spectacle/concert à Rive Gauche.

    Au programme : un quiz sur les Droits de l’Homme, des saynètes, une danse sur la musique «Le même soleil» de Grégoire, où les participants portaient une écharpe blanche et des gants de couleur pour montrer «l’unité dans la diversité»,…

    Le tout s’est terminé par un lâcher de ballons devant «Le Pain Quotidien».

    conservatoire8.jpg

    conservatoire5.jpg

    Le public était au rendez-vous

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- VILLE 2- De nouvelles plaques pour les personnes handicapées

    parking1.jpg

    Inquiet du manque de civilité par rapport aux moins valides, le Lions Club a décidé de placer 300 plaques : «Si tu prends ma place, prends aussi  mon handicap», à l’emplacement des places de stationnement pour personnes handicapées, un peu partout en Wallonie. Un montant de  10 000 € a été débloqué pour cette Opération. Un accord a également été trouvé avec la SNCB pour le placement dans les gares.

    Samedi, quelques membres du Lions Club de Charleroi Porte de France,ainsi que Pol-André Lebeau, directeur commercial de Ville 2, posaient la première plaque dans le Complexe commercial Ville 2.  12 plaques y seront installées en tout. Notons que le Service Club est aussi très actif à Cap 48 et Viva For Life.  

    plaques.jpg

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire
  • BOIS DU CAZIER- Expo sur le HF4 ( Musée de l'Industrie )

    hautfourneau1.JPG

    hautfourneau2.JPG

    Depuis la dernière coulée signant sa mise à l’arrêt, il y a 10 ans, le Haut-Fourneau 4 est l’objet de toutes les attentions d’un comité qui lutte pour sa sauvegarde.  Une exposition  au Musée de l’Industrie ( Bois du Cazier ) est consacrée à ce dernier bâtiment géant de l’industrie sidérurgique carolo. A voir jusqu'au 21 avril 2019.

    Le  11 novembre dernier, des dizaines de torches éclairaient le ciel carolo. Pour la 5èmeannée consécutive, une marche aux flambeaux était menée par des anciens ouvriers de Carsid et par des citoyens, afin de faire prendre conscience aux Carolos de l'importance de conserver le HF4, comme lieu de mémoire,  55 ans après sa mise à feu.

    La Saint-Eloi 2013 avait été choisie pour interpeller l’ASBL Patrimoine Industriel Wallonie-Bruxelles ( PIWB ). En 2014, les Autorités communales se prononcent pour la sauvegarde du HF4 ainsi que des trois cheminées de l’agglomération. Différents scénarios de reconversion, avec leurs coûts, sont alors examinés par le Gouvernement Régional, mais le problème reste le rachat du haut-fourneau. Le propriétaire Duferco obtient en 2017 un permis de démolition partielle, en cours actuellement. Pour le Comité de soutien, l’essentiel semble sauvegardé, mais le temps presse…

    parcours didactique et «vécu»

    hautfourneau4.jpg

    La Saint-Eloi de cette année coïncidait avec l’inauguration de l’expo :"HF4, Fierté d’Hier et de demain», au Musée de l’Industrie. «Une partie didactique et une partie «vécu» sont présentées, formant ainsi les deux  faces d’une même mémoire » explique Charlotte Jeuniaux, attachée à la communication du Bois du Cazier.

    Le parcours didactique permet de découvrir le fonctionnement d’un haut-fourneau et son rôle dans le processus sidérurgique, ainsi que le contexte dans lequel il a évolué.

    Très informatives,  des bâches, suspendues au dessus des machines, contiennent des données chiffrées et des dates-clés. A voir aussi une belle maquette du site.

    Le parcours « vécu », quant à lui, emmène le public dans les coulisses du HF4,   à la rencontre des hommes et des femmes qui ont manié cet outil remarquable, l’ont dirigé, pensé et même construit. Une troisième approche assumée par des artistes propose une mise en lumière sur cette industrie monumentale et pour beaucoup, mystérieuse.  Ce travail de mémoire s’est construit de manière collaborative : entre Meta-Morphosis, PIWB et Espace et Environnement, avec la participation du Bois du Cazier.

    «Cette dimension est fondamentale dans une démarche comme celle-ci » précise Jean-Louis Delaet, directeur du Bois du Cazier. «L’objectif premier étant de valoriser ce patrimoine, en révélant les nombreuses fiertés sous-jacentes, liées tant à l’histoire qu’au lieu.»  L’expo est à voir au Bois du Cazier jusqu’au 21/4/19, de ma/ve 9h-17h et les sa/di de 10h à 18h. Prix : 8 à 4,5€. Entrée gratuite pour les moins de 6 ans. Infos : 071 88 08 56 JEAN-CLAUDE HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI NORD: repas gratuits à l'école de l'Alouette

    repas.jpg

    Repas gratuits pour les élèves de Maternelles à l'école de l'Alouette à Charleroi ce midi ! Avant la mise en place de cette mesure de gratuité, aucun enfant ne prenait de repas chauds. Aujourd'hui, près de 100% des élèves (70 enfants) bénéficient d'un repas complet et équilibré ! Une vraie mesure d'égalité des chances. Merci à la Ministre Isabelle Simonis ! –

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire
  • BOIS DU CAZIER- En hommage à Assunto Benzoni

    benzoni.jpg

    Les Bergamaschi nel Mondo au Bois du Cazier ce matin!
    En hommage à Assunto Benzoni, victime de la tragédie de Marcinelle.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • MARTINROU- Appel à la solidarité envers les réfugiés !

    refugees.jpg

    Chers spectateurs,
    Depuis l'an dernier, on ne peut pas dire que la situation se soit améliorée.  Donc nous re-retroussonsnos manches!

    Parce que l'hiver, c'est maintenant, parce qu'il y a des gens qui dorment dehors ou sous tente à nos portes, parce que notre impuissance nous enrage, 

     
    nous vous proposons de participer à nouveau avec nous à la collecte de dons de "la Plateforme citoyenne de soutien aux réfugiés" qui cherche les produits suivants (merci de vous en tenir à la liste ci-dessous !!) :

    - Produits d’hygiène (dentifrice, gel douche, shampoing, déodorant, crème hydratante, lingettes, rasoirs, mousse à raser) de préférence de petite taille et neufs;
    - Serviettes hygiéniques pour femmes;
    - Chaussures (baskets ou chaussures chaudes et imperméables) M/F (tailles adultes);
    - Manteaux taille S/M, M/F (de couleur sombre - évitez la veste de ski fluo);
    - Pulls polaires ou capuche tailles adultes (tailles S/M);
    - Echarpes, bonnets, gants (tailles adultes);
    - Sous-vêtements (uniquement neufs) taille S/M, M/F (tailles adultes);
    - Sacs de couchage et matelas de camping;
    - Manteaux de pluie et ponchos imperméables (tailles adultes);

    Vous trouverez des mannes dans l'entrée des salles à Martinrou pendant le spectacle de cabaret (du 11 au 14 décembre Ma. Je. Ve. à partir de 19h15 - Me. à partir de 18h15 ). Nous nous chargerons d'acheminer vos dons.   Merci pour votre solidarité !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- Cassons la croûte... de l'indifférence

    oxfam1.JPG

    500 personnes ont pris place dans le restaurant du Collège du Sacré-Cœur pour les petits déjeuners solidaires d’Oxfam/Les Magasins du Monde.  Les produits alimentaires proposés, ainsi que l’artisanat, sont issus du commerce équitable. JCH

    oxfam2.JPG

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- COMMEMORATIONS DU 100ème ANNIVERSAIRE DE L'ARMISTICE

    armist9.JPG

    Devant le portrait du roi Chevalier Albert 1er

    Jour pour jour, il y a cent ans, l’Armistice mettait un terme à 4 années d’hostilités.  Des commémorations ont eu lieu un peu partout à Charleroi et dans l’entité, en mémoire aux soldats tombés pendant la Grande Guerre.

    Nombreux était le public qui avait pris part, dimanche, aux commémorations du 100èmeanniversaire de l’Armistice,  à Charleroi. Le parcours, empruntant les rues et avenues de la Ville Haute, comprenait le Cimetière de Charleroi Nord, les monuments «A nos Martyrs», «Aux Prisonniers Politiques», «Albert 1er» et «Les Chasseurs à Pied ».

    armist10.JPG

    armist11.JPG

    La délégation était emmenée par Françoise Daspremont, échevine des Associations Patriotiques, entourée de Guy Misson, président du CLAP( Comité de Liaison des Associations Patriotiques), des échevins Xavier Desgain et Mahmut Dogru (bientôt nommés dans leurs nouvelles fonctions), et Julie Patte,  Jean-Louis Delaet, directeur du Bois du Cazier, de Laurent Verschueren, guide touristique à la Maison du Tourisme, et d’autres personnalités.

    Dans l’assemblée, Thierry Debruyn tenait un cadre, contenant une photo et une plaque militaire. «Ma grand-mère maternelle habitait Charleroi Nord. Jusqu’à son décès, il y a deux mois, elle gardait, dans un tiroir, la photo d’Augustin Castado, qui était 10èmede Ligne pendant la 1èreGuerre mondiale» explique-t-il. «J’ai découvert cette photo, il y a peu, et je suis particulièrement ému de voir inscrit le nom de mon arrière-grand-oncle sur le Monument aux morts à l’Avenue de Waterloo ». 

    armist6.JPG

    Thierry Debruyn

    armist7.JPG

    Augustin Castado, mort en 1918 de la "grippe espagnole"

    concert piano-voix avec Dominica Merola

    Peu avant midi, Paul Magnette, bourgmestre de Charleroi, accueillait le public à l’hôtel de Ville de Charleroi. Françoise Daspremont prenait la parole, à la salle du Conseil. Reprenant le début de la chanson humaniste québécoise composée par Raymond Lévesque en 1956, la Jumétoise déclarait : «Quand les hommes vivront d'amour, il n’y aura plus de misère. Et commenceront les beaux jours, mais, nous, nous serons morts, mon frère ».       

    La chanson était aussi interprétée au piano par Dominica Merola.            Depuis plusieurs années, cette auteure-compositrice-interprète, québécoise d’origine italienne, parcourt le Canada, les États-Unis et l’Europe. Elle séduit son public avec son charisme, sa forte présence sur scène et la virtuosité  de son jeu pianistique.

    armist1.jpg

    Dominica Merola, virtuose

    armist5.JPG

    Dans son discours, Françoise Daspremont se lançait alors dans un véritable plaidoyer pour la paix. « Les paroles de Raymond Lévesque auraient pu fleurir dans les tranchées de la guerre 14-18. Depuis les deux Guerres mondiales, la création d’institutions comme l’O.N.U ou encore l’U.E. ont fait reculer la violence, même si elle encore trop présente… Malheureusement, l’Europe est touchée, à son tour,  par un retour du conservatisme et par la poussée de mouvements d’extrême-droite. Heureusement que la Wallonie reste bien à cette percée ».

    Des jeunes cadets de la Marine du Pardon à Marchienne-au-Pont étaient aussi présents, lors  de la réception.

    armist3.jpg

    Au cours de la cérémonie, le porte-drapeau Frédéric Dubois a été décoré pour ses 40 ans de participation.   JEAN-CLAUDE HERIN

    armist.JPG

    Frédéric Dubois, à droite de la photo

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements, Société 0 commentaire