Sudinfo Charleroi - Page 5

  • LODELINSART- Petit Théâtre de la Ruelle- Revue 2019-Mission A Paulo !

     

    Le spectacle Carolo de l'année....LA REVUE 2019, MISSION A PAULO au Petit Théâtre de la  Ruelle à Lodelinsart

    revue 2019 affiche.jpg

    Il se passe toujours quelque chose à Charleroi !  Et ce n'est pas la désormais célèbre revue du Petit Théâtre de la Ruelle à Lodelinsart qui le démentira.

    Pour la 22ème année, dès le 14/12, c'est parti pour un festival de rosseries et autres drôleries autour d'un spectacle festif par excellence, la Revue Carolo 2019 - Charleroi, Mission à Paulo.

    Rengaines populaires, refrains revisités pour l'occasion pour commenter dans le rire et le délire le grand livre de l'actualité carolo de l'année écoulée...  Parmi les thèmes retenus pour cette revue 2019, les dernières élections communales occuperont forcément une place de choix avec leur cortège de contents,de déçus et de mécontents sans oublier le phénomène des gilets jaunes, les arts ménagers, le départ de Jean-Jacques Cloquet, les barakis, l'écologie façon carolo... autant de sujets traités avec humour et dérision par la plume d'observateurs privilégiés de la bonne Ville de Charleroi : Didier Albin, Françoise Ory, Frédéric Dubois, Luc Parmentier, Christiane Malherbe, Gérard Monseux et Jacques Delmeire.

    La chorégraphie et la mise en scène seront signées Sylvia Printemps tandis que la distribution comprendra 9 comédiens : Erika Blommaert, Christiane Malherbe, Nathalie Petitbambou, Nancy Priesterbosch, Serge Siraux, Gérard Monseux, Raffaele Vullo, Jacques Delmeire et Salvatore Vullo.

    Les représentations auront lieu du 14 décembre 2018 au 13 janvier 2019 (les vendredis, samedis 20 h et les dimanches 16 h - représentation et soirée spéciale souper et spectacle le 31/12 dès 18 h) au Petit Théâtre de la Ruelle, rue du Village - près de la Place E. Gilles - à 6042 LODELINSART

    Réservations : 0474 388 032

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • SPECTACLE: "Vanya" était joué au Poche Théâtre

    024.JPG

    Vanya ( Jérôme Roose ) s'emporte... photo JCH

    L'air doux de la campagne russe se dégageait du Poche Théâtre, pour Vanya. Cette pièce présentée par Dérisoir Prod a su immerger son public au cœur des discussions et des tourments des protagonistes.

    015.JPG

    007.JPG

    001.JPG

    013.JPG

    Les spectateurs étaient répartis de part et d'autre des acteurs

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI-THEATRE MARIGNAN- Revue 2018: "On l'a dit, bordel!"

    bordel1.jpg

    Les élections communales, le décumul des mandats, le Samusocial,la campagne «Balance ton porc», Publifin, les Gilets Jaunes,…ont fait (ou font) la une des journaux en 2018. Autant de sujets qui donnent du grain à moudre pour la revue en chroniques et en chansons: «On l’a dit, bordel !».                

    Les chroniqueurs: Nathalie Libert, Anne Simon, Martial Dumont ( en boucher pour le scandale Veviba), Jacky Druaux ( excellent chanteur lyrique sous son sombrero !), le journaliste de Télésambre Eric Ghislain (extraordinaire dans l’imitation de personnages de dessins animés)  et le pince-sans-rire Dominique Watrin ( et son inséparable Fernande !) s’en donnent à cœur joie…

    Les fous rires et mots grinçants sont au rendez-vous. Cela se passe au bar «Quinze 100 guinzes » du Théâtre Marignan, boulevard Tirou, 58 à Charleroi,  le 8 décembre à 20h30 et le 9 décembre à 16h30.  Tarif : 15 €. Prévente : 12€. Infos et réservations : 0471/17 44 88 culda1515@gmail.com J.C.HERIN

    bordel3.jpg

    bordel4.jpg

    bordel5.JPG

    Une sacrée ambiance !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • FLEURUS/FERME DE MARTINROU - "La Crapaude" du 11 au 14 décembre

    La Crapaude en wallon, ce n’est pas tant la femelle du crapaud que l’amante effrontée, la petite amie volage. Bref, la crapaude, c’est la liberté ! Avec pour seuls instruments leurs voix, leurs mains et une table en bois, cet excellent groupe vocal ressort des vieilles malles les trésors enfouis de la tradition et de leur redonne vie. Ces chants wallons oubliés, parfois un peu déconsidérés voire teintés de machisme… la Crapaude s’en empare, les réarrange, les réécrit parfois, pour servir de savoureux moments de scène. Une belle manière de faire la nique aux idées préconçues et de démontrer que la chanson wallonne est aussi une « musique du monde », riche et variée. Un spectacle 100% du terroir, rien que des voix et un pur délice !

    Crapaude6©Nicolas Arnould.jpg

    photo: Nicolas Arnould

    Avec Charlotte Haag (chant, composition et arrangements) – Sabine Lambot (chant et arrangements) – Marie Vander Elst (chant et arrangements) – Pascale Sepulchre (chant et arrangements) A la Ferme de Martinrou du 11 au 14 décembre 2018 Ma. Je. Ve. 20h30 – Me. 19h30 (*) Formule "cabaret". Places non numérotées. Accès à la salle 1h15 avant le spectacle. Infos & réservations : info@martinrou.be - 071/81 63 32

    Une soirée à Martinrou, entre amis ou en famille Une restauration de qualité est proposée tant avant qu’après les représentations, ce qui achève de rendre les soirées conviviales et chaleureuses. Rappelons que le vendredi, une séance de cinéma est organisée parallèlement au spectacle, pour les enfants de six ans et plus. Des saveurs qui ont du sens, une saison qui a du goût Nous poursuivons cette année encore la collaboration avec le Germoir, pour le plus grand plaisir des papilles de notre public ! Repas avant le spectacle tous les soirs et également après le spectacle le mercredi (sur réservation).

    Martinrou, c’est aussi une saison théâtrale jeune public et un Centre d’Expression et de Créativité qui vise à donner au plus large public l’accès aux arts de la scène. Programme détaillé www.martinrou.be Contacts : Pascale Hers & Patrice Mincke, Co-direction et programmation Elisabeth Radar, Chargée de communication 071/81 63 32 - elisabeth@martinrou.be

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • BOIS DU CAZIER- Marche aux flambeaux, nouvelle plaque et lancement d'une expo sur le HF4!

    eloi1.jpg

    éloi2.JPG

    éloi3.JPG

    Dans le cadre des fêtes patronales des travailleurs de la mine et du fer,    une marche aux flambeaux, organisée dans et autour du Bois du Cazier, accompagnait les statues de Sainte-Barbe et de Saint-Eloi, samedi soir.        

    Cette marche se déroulait avec la collaboration de l’Amicale des Mineurs des Charbonnages  de Wallonie, les Ex-Minatori, les Gueules noires et Hiercheuses, le Groupement des Cadres prépensionnés et pensionnés de la Sidérurgie carolorégienne, l’Association Culture HF4 et le Comité de Défense.

    éloi4.JPG

    Au cours de la soirée, une plaque «Sentier des Sauveteurs» a été dévoilée par Sergio Aliboni, président de l’Amicale et ancien mineur, à l’entrée de l’Espace Amercoeur.

    éloi5.JPG

    Le coup d’envoi de l’expo : «HF4, Fierté d’hier et de demain» a également été donné au Musée de l’Industrie.

    éloi6.JPG

    éloi7.JPG

    A voir jusqu’au 21 avril 2019. Infos : 071/88 08 53-0497/77 18 10.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • BANDE DESSINEE- Philippe Glogowski dédicacera ses albums à BD Choc, le 8 décembre

    glogowski.jpg

    Philippe Glogowski illustre deux périodes de l’Algérie

    glogowski1.jpg

    Avec «Harkis-Fidélité et abandon» et «Histoire des Spahis-tome 1», aux éditions du Triomphe, Philippe Glogowski met l’Algérie au coeur de l’Histoire en BD.  Le dessinateur carolo sera en séance de dédicaces à BD Choc, le 8 décembre.

    glogowski2.jpg

    Quand il ne se rend pas aux éditions Dupuis pour des travaux de lettrages, le dessinateur Philippe Glogowski travaille méticuleusement, pendant de longues heures, dans son atelier. Son trait est de plus en plus élégant et précis.

    Le sport (avec notamment des albums sur les Diables Rouges ou sur Manchester United) et l’Histoire l’inspirent pour ses bandes dessinées.      «Je me sens bien dans ces deux domaines. Ils me nourrissent l’un et l’autre » fait-il remarquer.

    Très récemment, pour le centenaire de l’Armistice, Philippe a été très sollicité dans des commémorations à Gilly, à Châtelet…, en dédicaçant sa BD : «Ypres, Memories».  

    Sa passion pour l’Histoire se traduit aussi par 2 autres albums sur l’Histoire de l’Algérie, parus dernièrement dans la collection : Le Vent de l’Histoire (Editions du Triomphe).  

    Avec le scénariste Patrick de Gmeline, Philippe Glogowski signe «Harkis- Fidélité et abandon ». L’album traite des Harkis. Recrutés dès 1955 pour combattre le FLN en Algérie, les supplétifs musulmans se révèlent indispensables face à la guérilla qui sévit alors.  Mais après les accords d’Evian, les Harkis sont considérés comme des traitres par les nouveaux dirigeants algériens, puis sont également désavoués par les Français.

    reconnaissance des Harkis

    «Cette BD participe à honorer la mémoire de ces soldats abandonnés par la France après l'indépendance de l'Algérie. Leur réhabilitation dans la politique française a pris du temps, mais  ils sont aujourd’hui reconnus et hommage est rendu à leur sacrifice.»

    Toujours avec Patrick de Gmeline, Philippe Glogowski a réalisé le premier tome ( sur les deux ) de «L’Histoire des Spahis». Cavaliers légendaires d’origine ottomane,  les Spahis débutent leur histoire en Turquie. De l’ordonnance du 22 juillet 1834, «relative au commandement général et à la haute administration des possessions françaises dans le nord de l'Afrique », prise par le roi des Français, Louis-Philippe en 1834, jusqu’à la fin de la Première Guerre mondiale, le lecteur est transporté au milieu des chevauchées rudes et glorieuses de l’aventure coloniale française en Afrique et en Asie, sous le feu prussien lors de la Guerre de 70 puis sur le front et dans les tranchées françaises.

    Philippe Glogowski a aussi illustré les textes de Marise Gallo dans un très bel ouvrage intitulé « Journal de demoiselles- Contines de la Vertu ».  JCH  

    Le samedi 8 décembre, de 14h à 18h, Philippe Glogowski dédicacera ses albums à BD Choc, 28, rue de Marcinelle à Charleroi. Pour toute info : 071/ 65 59 93

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • MARCINELLE/GILLY- 2ème Festival de la Chanson italienne

    canzone1.jpg

    Le dimanche 9 décembre, à partir de 16h30, se tiendra, au Centre Temps Choisi de Gilly, la 2ème édition du «Festival della Canzone italiana».        

    Venus majoritairement de Wallonie, mais aussi de Bruxelles et même de Flandre, les 23 candidats, qui monteront sur scène, se présentaient, samedi matin, au Bois du Cazier. La plus jeune est Félicia: 9 ans !

    « Lorsqu’on nourrit l’ambition de créer un  lien fort avec sa culture d’origine, la musique constitue un levier important.  La chanson est plus qu’une simple forme d’expression, elle permet aux divers chanteurs, compositeurs, interprètes,… d’apporter par leur créativité,  de la chaleur, du bonheur, de l’émotion à notre vie quotidienne » signalait Maria Di Donato, présidente de l’ASBL V.I.A.L.E. ( Vita Italiana all’Estero). «Notre association ne pouvait laisser l’occasion qui lui a été offerte de relever ce nouveau défi en acceptant, l’année dernière, de reprendre l’organisation  de cette activité très appréciée par les publics ». Soulignons aussi l'appui du C.O.M.I.T.E.S.

    La soirée sera rehaussée par la participation de CelentaRock. Le groupe ponctue l’histoire de 3 générations. La ressemblance physique et vocale de CelentaRock, sosie du grand artiste italien Adriano Celentano (né en 1938), est le déclencheur de ce spectacle d’hommage.  Les meilleurs tubes y seront interprétés. Informations et réservations : 0476/594 382.

    046.JPG

    Le comité organisateur

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • MONTIGNY-LE-TILLEUL: Salon Jeux vidéo, ce dimanche encore !

    jeuvideo5.JPG

    Geoffrey Crepin, un "mordu"

    Que ce soit dans le rétro-gaming ou le gaming «normal», les jeux vidéo piquent la curiosité de centaines de visiteurs au Foyer Culturel, ce week-end. Une première édition déjà très prometteuse !

    «Ma passion pour les jeux vidéo remonte aux premiers jeux d’arcades, lancés à la fin des années 80. J’adorais, par exemple, « Space Invaders » d’Atari » reconnaît Geoffrey Crepin (34 ans), un visiteur du salon. «Je cultive toujours un peu cette nostalgie du joystick. Heureusement, avec la borne d’arcade Vewlix (dont le coût oscille entre 2000 et 2500 € tout de même !), je retrouve cette joie de manipuler le joystick, et de jouer à d’anciens jeux comme Pacman, Street Fighter,… ».

    Geoffrey est un véritable collectionneur, puisqu’il possède une cinquantaine de bornes d’arcades (proposant des jeux anciens et nouveaux), ainsi qu’une quarantaine de consoles portables ou de salon. Comme lui, beaucoup de passionnés, mais aussi des curieux, se rendent au salon MLT Games Days. Mise sur pied par l’administration communale de Montigny-le-Tilleul et par l’ICML (Initiatives Culturelles Montigny Landelies), la première édition regroupe une vingtaine d’exposants au Foyer Culturel.

    un espace cosplay

    Tout ce week-end, 2 consoles de jeux, 6 bornes d’arcades et 3 PC (avec des jeux « Fishing Cactus »)  sont mis à la disposition du public. De plus, la bibliothèque fait découvrir son EPN (Espace Public Numérique) avec ses jeux rétro.

    La Haute Ecole Albert Jacquard présente la section des techniques infographiques. « Il est dépassé, le temps où les jeux vidéo étaient réservés aux ados boutonneux ! Ce cliché vole tout à fait en éclats… Aujourd’hui quelles que soient les générations,  tout le monde s’y adonne » constate Geoffrey Delmotte, l’organisateur de l’événement.

    jeuvideo4.JPG

    Geoffrey Delmotte et Mael Andries en "Monokuma"

    Un espace est consacré également au cosplay. Maël Andries de Bruxelles, adepte, a revêtu la tenue de Monokuma de la saga de "Danganronpa". Mi-blanc, mi-noir, son nom est un jeu de mot sur "monochrome" et "kuma" (signifiant "ours" en japonais). Il est ainsi un robot en forme d'ours, bien qu'on le prenne souvent, contre son gré, pour un simple ours en peluche !  Les visiteurs peuvent aussi être photographiés sur fond vert à côté de personnages issus directement des univers « manga ». Le salon se tient également, ce dimanche, jusque 18h. Entrée gratuite. J.C.HERIN

    jeuvideo3.JPG

    jeuvideo1.JPG

    Un plaisir pour tous !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • CHARLEROI- Inauguration du Village de Noël

    noel.JPG

    noel1.JPG

    Les délicieuses brochettes ( arrosticini) de Filippo 

    noel9.jpg

    noel10.JPG

    Christopher Lison, champion de Belgique dans la catégorie junior

    Champion de Belgique dans la catégorie junior,  Christopher Lison ( 18 ans ) de Farciennes  inaugurait, vendredi soir, la patinoire du Village de Noël 2018, sur la place Verte (jusqu’au 6/1), sur une musique de Michaël Jackson !  L’équipe carolo de hockey sur glace des Red Roosters ne déméritait pas non plus…

    noel12.JPG

    Les Red Roosters

    noel5.JPG

    Babette Jandrain et Philippe Van Cauwenberghe 

    « Je ne suis pas une excellente patineuse, mais je compte m’améliorer » signalait Babette Jandrain, nouvelle échevine des Commerces et des Fêtes. Sur la place de la Digue, la fête battait aussi son plein De délicieuses odeurs s’échappaient des chalets. «Dans la famille, nous importons directement les arrosticini d’Italie !» faisait remarquer Filippo Giancola. Vin chaud, marrons, tartiflettes,… feront aussi le bonheur des nombreux gourmets (jusqu’au 28/12 ).                     

    noel3.JPG

    Santé ! 

    noel2.JPG

    Délicieux marrons chauds !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • CHARLEROI NORD: repas gratuits à l'école de l'Alouette

    repas.jpg

    Repas gratuits pour les élèves de Maternelles à l'école de l'Alouette à Charleroi ce midi ! Avant la mise en place de cette mesure de gratuité, aucun enfant ne prenait de repas chauds. Aujourd'hui, près de 100% des élèves (70 enfants) bénéficient d'un repas complet et équilibré ! Une vraie mesure d'égalité des chances. Merci à la Ministre Isabelle Simonis ! –

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire
  • COUPS DE COEUR POUR LE WEEK-END

    flambeaux2.jpg

    Kroll en dédicace à la librairie Molière, vendredi

    flmabeaux5.jpg

    Même si le beau temps n’est pas de la partie, vous ne vous embêterez pas ce week-end, une fois de plus, avec toutes nos propositions de sorties !

    BD/Dessins de presse

    - Kroll dédicacera le dernier recueil de dessins «Champions du monde» à la librairie Molière à Charleroi ( bd Tirou), le 30 novembre, de 16h30 à 18h30. Infos : 071/32 89 19. 

    - Dan Verlinden, dessinateur de Soda, fera de même pour ses albums à la librairie BD Choc, le 1er décembre, de 14h à 18h30, au 28, rue de Marcinelle à Charleroi. Infos : 071/65 59 93.

    Jeux vidéo

    Briser les idées reçues, informer et ouvrir la culture du jeu vidéo à tous, tel est l'objectif de cette première édition du Mlt Games Days, les 1er et 2 décembre de 10h à 18h, au Foyer Culturel de Montigny-le-Tilleul, rue Wilmet. Gratuit.

    Patrimoine

    Dans le cadre des Fêtes Patronales des travailleurs de la mine et du fer,  le Bois du Cazier met sur pied, le 1er décembre, sa traditionnelle marche aux flambeaux qui accompagnera les statues de Sainte-Barbe et de Saint-Eloi.  17h30 : rassemblement à l’église des Haies, cours Garibaldi à Marcinelle et bénédiction des deux statues. 17h45 : départ de la Marche aux flambeaux. 18h : Inauguration du «Chemin des Sauveteurs ». 18h15 : hommage au Mémorial.

    flambeaux.JPG

    Insolite/Marché de Noël

    Ce 2 décembre, le Rockerill, rue de la Providence, 126 à Marchienne-au-Pont,  ouvre ses portes dès 10h00 jusque 22h pour la première édition du Rockerill Xmas Vintage Market! Vous l'aurez compris, on met les bouchées doubles cette année avec un marché de Noël amélioré! L'occasion de déguster un vin chaud tout en dénichant des meubles, livres, fringues, vinyles, décos vintages. De quoi trouver le cadeau idéal à mettre sous le sapin ! Inscriptions & infos stands: valentino@rockerill.com / 0496.24.49.52. Entrée gratuite.

    Revue/Humour

    Revue «On l’a dit, bordel» : 2018 en chroniques et en chansons, avec 6 chroniqueurs, les 2-6-7-8-9 décembre à 20h30 ( 16h30 le dimanche ) au Théâtre Marignan, bd Tirou, 53. Prix : 15 €. Prévente : 12 €. Infos et réservations : 0471/17 44 88. Culda1515@gmail.com

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • CHARLEROI- Portes Ouvertes au Palais de Justice !

    procès4.JPG

                                              photos : J.C.Hérin

    Samedi, trois procès fictifs, mis sur pied par la Conférence du Jeune Barreau de Charleroi, ont permis au public d’entrer un peu plus dans le milieu de la Justice.  L’avocat carolo Pierre-Alexandre Napoli y a joué trois rôles !

    007.JPG

    Le public est attentif !

    Un jeune homme se présente en chaussettes au Tribunal de la Jeunesse. Pourquoi dans cette tenue ? Parce que, ne recevant plus d’argent, il n’a plus grand-chose à se mettre ! A ses côtés, une représentante du Rebond, un centre d’accueil  d’urgence à Charleroi. Derrière lui, l’avocat du mineur.

    Dans la partie adverse, un couple déchiré : l’homme est accusé d’actes de violence sur son fils et sa femme, laquelle veut divorcer de son mari.  A l’arrière, se trouve l’avocate de la mère. Face à tout ce petit monde : la juge (présidente), le greffier et le procureur du Roi. Voilà ! Les pions sont placés.       

    Si cette situation est fictive (mais parfaitement plausible !), elle n’en a pas moins le mérite de montrer en public un type de procès qui ne se déroule qu’à huis clos, puisqu’il concerne  un mineur.  C’est dans une salle du Palais du Verre, une extension du Palais de Justice de Charleroi qui abrite le Tribunal du Travail, son auditorat et le Tribunal du commerce, que se déroulaient les (fausses) audiences.

    vol de voiture tiré d'un fait divers

    Particularité de ce procès : il a été « scénarisé » par trois avocates du Jeune Barreau de Charleroi : Sophie Bruyre, Krystel Inglese et Anaïs Leal Y Pittia. Le rôle de la victime était tenu par l’avocat Romain Boudelet, défendu par Pierre-André Hallet, qui, en réalité, est le Juge de la Jeunesse ! «J’ai beaucoup aimé plaider la cause de mon jeune client» reconnait ce dernier.

    Dans le deuxième procès, qui traite d’une affaire de vols de vols de voiture, Pierre-André  incarne la Partie Civile. «Les faits sont inspirés d’une réelle de course-poursuite à Nalinnes, en décembre 2015, à l’issue de laquelle une Ford a été immobilisée, ainsi que ses cinq occupants » signale-t-il. «Heureusement que, dans les statistiques, les faits de délinquance ont tendance à diminuer, ces trois dernières années.  Cela se traduit par une baisse de saisines pour le juge».

    le prévenu, au centre du procès

    procès8.JPG

    L'avocat Pierre-Alexandre Napoli

    Mais la palme des changements de rôles revient à l’avocat Pierre-Alexandre Napoli, qui est, tour à tour, père violent et jeune délinquant dans le procès du Tribunal de la Jeunesse… et, avocat de la défense, dans un Procès pénal, d’un habitant de  Montigny-le-Tilleul, qui a subi l’irruption à son domicile de deux furies armées ! «Quel rôle m’a le plus interpellé ? Celui du prévenu, car il est au centre du procès » reconnaît Pierre-Alexandre. «Si, par cette journée Portes Ouvertes, le public en a appris davantage sur les rouages de la Justice, notre mission est atteinte !»  souligne François Etève, avocat du Jeune Barreau, et dans un domaine très différent, un des pionniers de la Wake Up ! à Charleroi.

    005.JPG

    procès6.JPG

    On se croirait... à un vrai procès !

    Micro-portraits

    1.Yoel ( 27 ans )

    POUR LA MEDIATION

    procès1.JPG

    «Je baigne moi-même dans le milieu de la justice, puisque je suis expert au   Parquet de la Cour d’Appel de Liège. Je suis venu m’informer ici sur les services de médiation. Généralement, je suis plus habilité à régler des conflits entre les personnes et l’Etat, et non des conflits entre personnes. Dans la médiation, on se rend très vite compte que l’affectif prime sur le juridique».

    Audrey (25 ans ) de Gosselies 

    FAN DES EMISSIONS DE JUSTICE

    procès2.JPG

    « Mon métier d’assistante vétérinaire est éloigné de la justice. Je suis certaine donc apprendre beaucoup de choses, lors de cette Journée Portes Ouvertes. J’apprécie beaucoup les émissions de télévision qui traitent de la justice comme «Indices», «Devoir d’enquête», «Face au juge», «Un crime parfait ? »,… On voit bien comment se déroulent les enquêtes».

    Valérie (47 ans) de Jumet

    UNE DEMANDE DE CONSEILS

    procès3.JPG

    «Je ne suis pas venue écouter les procès fictifs, mais plutôt pour demander des conseils. Deux avocats m’ont bien aiguillée sur une situation à régler concernant une situation familiale. J’ai apprécié leur disponibilité. Il n’est pas toujours facile de s’y retrouver dans des tas de documents qui utilisent un langage qu’on ne comprend pas toujours ».

    J.C.Hérin

    Lien permanent Imprimer Catégories : Sujets thématiques 0 commentaire
  • CHARLEROI- Trois talents carolos au Théâtre Marignan

    franco1.jpg

    franco2.jpg

    Olivier et une violoniste !

    Le concert «Franco-Marignan» a duré un peu plus de 4 heures, dans le bar du «Quinze Cent Guinzes» au Théâtre Marignan, samedi soir. La qualité étant au rendez-vous, les spectateurs n’ont pas vu le temps passer !

    L’affiche était 100% carolo.  Accompagné par Vincent Perez, Marc Parmentier a interprété des chansons de Jean Ferrat et des chansons wallonnes extraites de son  dernier CD: « Momins ». Ensuite, Aurélien Belle a emmené son public dans   son univers poétique et surréaliste, avec de très nombreuses surprises à la clé!                     

    Olivier Terwagne a fait danser la langue française, au rythme de ses instruments et de ses mots parfois grinçants, souvent charmants et toujours dans l’air du temps! Petite surprise : le Chimacien (et Couilletois depuis peu !) était accompagné,  à la fin, par une violoniste !

    Un concert qui, par les chansons « à textes » et la musique, aurait pu s’inscrire dans feu le festival «Mars en chansons ». Le comédien Jacky Druaux, l’initiateur de la rencontre, entend bien programmer d’autres événements de la même veine ! J.C.HERIN

     

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire