Sudinfo Charleroi - Page 4

  • MARCHIENNE-AU PONT: Marché de Noël décalé au Rockerill

    rockerillmarché.JPG

    Marc Hubert

    Les anciennes Forges de la Providence ont abrité le "Marchienne de Noël" du Rockerill avec des stands de vinyles, livres, déco, fringues vintages, expo, artisanat, Dj set avec Woodboy, gaufres, vin chaud, tartiflette, Irish/Italian Coffee, soupe aux potirons, dégustation de produits locaux…Parmi les artisans: Marc Hubert, sérigraphe, graveur et peintre, qui se sert d'une essoreuse à vêtements de 1912, comme presse à lino ! JCH

    IMG_4695.JPG

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Pauline Beugnies a présenté son film: Rester vivants

    pbeugnies.JPG

    Pauline et une partie de l'équipe du film

    Jeune cinéaste et photographe carolo, Pauline Beugnies a suivi la résistance et la reconstruction de la jeunesse égyptienne après le Printemps Arabe.      

    Son film "Rester vivants " était projeté au Quai 10, dans le cadre du Festival du Film Méditerranéen. " A travers les portraits de 4 jeunes Egyptiens, depuis la révolution de 2011 jusqu’au cinquième anniversaire du soulèvement en janvier 2016, je traite, dans ce documentaire, du temps qui passe, des idéaux qui s'égrènent, dans un contexte de répression violente et de propagande nationaliste" .

    Le documentaire était suivi d'un échange. Devant le public, la journaliste égyptienne Soleyfa ( que l'on voit dans le film ) témoignait du manque de liberté ( nombreuses arrestations et emprisonnements ) ainsi que la censure sous le régime du maréchal Sissi." 406 sites d'informations sont bloqués actuellement sur Internet! C'est un véritable déni de la démocratie! " signalait-elle.

    A travers l'exposition "Génération Tahir", Pauline Beugnies a photographié la jeunesse égyptienne durant la révolution.

    Ses photos seront exposées au BPS 22 du 9 février au 8 avril 18. Le film " Rester vivants" sera projeté en janvier 2018, au Quai 10. J.C.HERIN

    pbeugnies2.JPG

    Pauline avec Soleyfa

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • GILLY- Prix du Concours du 1er Festival "Canzone italiana"

     

    prixchansons1jpg.jpg

         Giuseppe Giambarresi ( 1er prix ) de Zellik et Luigi Plano ( 2ème prix) ténor de Saint Vaast

    prixchansons2.jpg

    prixchansons3.jpg

    3ème prix: Melissa, Letizia et Sandra de Mont-sur-Marchienne

    prixchansons5.jpg

    Les jeunes aussi de la partie ! Un prix leur sera attribué l'an prochain

    Photos: Olivier Sanglier

    Beau succès de foule dimanche pour la 1ère édition du concours Festival " Canzone italiana" Charleroi 2017, repris par l'asbl V.I.A.L.E ( Le festival, quant à lui, existe depuis les années 90 avec les A.C.L.I puis l'asbl Cultura ).

    23 candidat(e)s se sont présentés sur la scène du Temps Choisi à Gilly ce dimanche. La salle était comble.

    Le sosie de Adriano Celentano ( Celentarock) a mis le feu pendant 30 minutes !

    "Nous avons créé des liens, c’est aussi le slogan de l’Asbl VIALE" Nous sommes une association sans but lucratif qui souhaite promouvoir l’italie sous  toutes ses formes, nos activités visent principalement la création de liens entre les  jeunes italiens et moins jeunes issus de l’immigration et leur culture d’origine.  Notre ambition est qu’ils puissent au travers de nos activités, donner du sens à leur « italianité ».

    Le « made in italy in the world » s’affirme de façon différente dans nos modes de vies,  le design, la mode, la gastronomie, le cinéma, l’art, la chanson, les belles voitures ... L’image de l’identité italienne est la quintessence de l’élégance et de l’émotion.  

    Cette imagerie est plus forte qu’une simple style qui trouve son harmonie, entre tradition et modernité entre clichés attachants et innovation créatrice.  C’est précisément ce postulat que nous entendons perpétrer.

    Lorsque que l’on nourri l’ambition de créer un lien fort avec sa culture d’origine la MUSIQUE constitue un levier important,  LA CHANSON est plus qu’une simple forme d’expression, elle permet aux divers chanteurs compositeurs, interprètes d’apporter par leur créativité, de la chaleur, du bonheur de l’émotion à notre vie quotidienne.

    Notre association ne pouvait laisser l’occasion qui lui a été offerte de relever ce  nouveau défi en acceptant de prendre en charge l’organisation de cette nouvelle édition "précise Maria DI DONATO, Présidente de l'Asbl V.I.A.L.E     JCH

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • POCHE THEATRE: " Les héritiers"jusqu'au 16 décembre

    Les Héritiers d'Alain Krief

    Mise en scène d'Alain Rochette.

    A peine arrivés chez la veuve, après les mots d’usage et les airs de circonstance, il s’installent et, petit à petit, ils s’incrustent. Puis ils évaluent, marchandent et enfin raflent tout. Il sont répugnants, immondes et sans scrupule, mais ils sont dans leur droit : ce sont les héritiers.

    Les 14, 15, 16 Décembre 2017
    Jeudi 14 : 19h30 - Vendredi 15 : 20h30 - Samedi 16 : 19h30
    Production "Dérisoir'Prod"- 70, rue du Fort. Réservations: 0476/874680 resa@lepoche.be
    Derisoir
    Réservation : Tel : +32 (0) 476 874 680- resa@lepoche.be

     

    affiche-les-HERITIERS.jpg

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • MUSEE DE LA PHOTO- Le parfum révulsant de la mort...

    fossoyeurs1.JPG

    Frédéric Pauwels a exploré l'univers des fossoyeurs

    Le Musée de la Photographie à Mont-sur-Marchienne annonçait les six lauréats du 17ème Prix du Concours " Photographie Ouverte". Frédéric Pauwels a remporté le Prix National. Ce dernier a régulièrement posé son regard d'observateur du monde sur des situations qui l'interpellent : SDF, hôpitaux, quartiers abandonnés,...

    Cette fois, le photographe bruxellois s'est intéressé au monde des fossoyeurs. " Aujourd'hui, les conditions de travail des fossoyeurs se sont considérablement dégradées, à cause notamment de cercueils trop étanches , des pesticides, ou encore de la pollution qui découle de la mauvaise dégradation des dépouilles mortelles" soulignait-il lors du vernissage. "Les besoins de reconnaissance de ce métier , et ceux de pouvoir briser le tabou qui entoure la mort pour refaire de nos cimetières des lieux de vie, m'ont convaincu d'aborder pudiquement ce sujet délicat".

    A l'issue de l'exposition, les votes du public détermineront le gagnant du Prix du Public. Jusqu'au 22 avril, le Musée présente également les oeuvres de Marc Trivier" La lumière et les choses",  Boite Noire: " Maradeur" de Bénédicte Loyen et la Galerie du Soir: retour sur images. Pour toute info: 071/43 58 10.JCH

    fossoyeurs3.JPG

    Les lauréats ainsi que la représentante de la ministre Alda Gréoli ( 2ème à gauche )

    fossoyeurs4.JPG

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Rive gauche- Rencontre avec Jeremstar et ses fans !

    jeremestar1.JPG

    Jeremstar adore autant la téléréalité qu'il la déteste... Samedi après-midi, le grand utilisateur de Snapchat et chroniqueur télé français venait dédicacer son livre " Jeremstar par Jérémy Gisclon" , à Rive Gauche, devant plus de 500 fans !

    jeremstar4.JPG

    - Vous découvrez le public carolo...Vos impressions ?

    Jeremstar : Comment dites-vous ? Carolo ? Je pensais qu'il fallait dire   Carolin ( rires) ! Le moins qu'on puisse dire, c'est que le public est chaud, même plus qu'à Bruxelles...

    -  Alors, Jérémy ou Jeremstar ? Dans votre livre, vous faites un peu tomber le masque...

    J:  Oui, tout à fait ! Jeremstar a un côté complètement extravagant et extraverti. Jérémy, par contre, est un garçon timide voire complexé... En fait, les deux se complètent. Ce sont deux faces que j'ai envie de montrer au public. On me suit dans ma vie quotidienne, même jusqu'aux toilettes ! Ce livre, c'est aussi une confession et une forme de thérapie. A force de courir un peu partout, j'ai même oublié de dire à ma mère " je t'aime"...

    Vous appréciez la téléréalité et vous la critiquez en même temps... N'est-ce pas un peu paradoxal ?

    Bon, je ne vais pas cracher dans la soupe: je lui trouve un aspect divertissant. Mais je veux aussi dénoncer toutes les expériences foireuses, les producteurs véreux, les angoisses, les frustrations,... qu'on peut connaître dans ce genre d'émissions. Parfois, la téléréalité peut être un véritable "sac de merde"... C'est de la mise en scène. C'est donc tout, sauf de la réalité ! Et c'est vrai que ça balance pas mal sur les vidéos que je réalise en interviewant des personnalités dans ma baignoire ! Ca devient rapidement explosif ! Et jouissif !

    - Etre plus sérieux, c'est aussi une volonté ?

    J.: Tout en fait. Sur le plateau de Thierry Ardisson, j'aborde des sujets de société comme la drogue, la prostitution, la violence... Il est temps maintenant de sortir de mon costume d'amuseur public pour révéler ma véritable personnalité.  J.C. HERIN

    jeremstar8.JPG

    jeremestar5.JPG

    jeremstar6.JPG

    Les fans l'attendaient !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • LODELINSART- Bientôt la revue " Charleroi, objectif Tunes"

    Au Petit Théâtre de la Ruelle à Lodelinsart...

    LA REVUE 2018 est annoncée...

    Charleroi, Objectif Tunes

     

    revue 2018.jpg

     

    Il est des traditions incontournables...

    Après l'arrivée du beaujolais nouveau, autre évènement tout aussi important à Charleroi, la Revue qui lui est consacrée !

    Depuis 1996, le Petit Théâtre de la Ruelle à Lodelinsart met à l'affiche un spectacle de chansons, de danses, de sketches qui parle en rires et en sourires de l'actualité carolo de l'année écoulée...

    Parler de l'actualité de Charleroi n'est pas mince affaire ! Il s'y passe toujours quelque chose...

    Pourtant à partir du 15 décembre, les Molières et Mocassins présenteront pour la 21ème année consécutive, la Revue Carolo 2018 intitulée cette fois: "Charleroi, Objectif Tunes".

    Sous la plume d'auteurs éclairés comme Didier Albin, Frédéric Dubois, Jean-Claude Van Cauwenberghe, Gérard Monseux et Jacques Delmeire... , les petits comme les grands événements carolo 2017 seront commentés de la plus agréable manière au travers de chansons connues réécrites pour l'occasion.

    La chorégraphie du spectacle sera confiée à Sylvia Printemps tandis que la distribution comprendra 9 comédiens : Christiane Malherbe, Erika Blommaert, Mélissa Surrenti, Nancy Priesterbosch, Alain Blommaert, Jacques Delmeire, Gérard Monseux, Raffaele Vullo et Salvatore Vullo.

    revue 2018- 2.jpg

    Les représentations auront lieu au Petit Théâtre de la Ruelle à Lodelinsart - rue du Village (près de la Ruche Verrière) du 15 décembre 2017 au 14 janvier 2018 ( les vendredis, samedis 20 h et les dimanches 16 h - ***représentation spéciale - souper, spectacle, nuit dansante le 31/12 dès 17 h 30***)

    Réservations : 0474 388 032

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • JUMET- Marché de Noël sur la place Francq, ce dimanche encore

    jumetmarché2.jpg

    Pour la première fois, le marché de Noël traditionnel de Jumet, mis sur pied par les Amis de la Madeleine, ne se tient plus à la place du Prieuré, mais à la place Francq . 9 chalets s'y sont installés pour accueillir plus de 1000 personnes, durant tout le week-end.

    jumetmarché.jpg

    des membres de l'Escorte de Napoléon

    Parmi les exposants, des membres de l'Escorte de Napoléon. Cette société de la Madeleine propose aux visiteurs   la bière " Waterloo" déclinée en 4 variétés. Le 13 janvier, elle organise la Grande Récré des Enfants à partir de 16h, à la taverne " le Tivoli". J.C.HERIN

    IMG_4678.JPG

    Beaucoup de monde autour des chalets

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • CHARLEROI- Spiroudome: Dernier stand up de Dany Boon !

    boon1.JPG

    Jeudi soir, Dany Boon était vivement attendu par ses fans ( ils étaient plus de 6000 !), au Spiroudome. C'est la dernière fois que le comédien et metteur français se produisait sur scène au cours d'un stand up. Rigolant de lui-même ( notamment avec ses oreilles décollées!), Dany a parlé de son premier sketch, il y a 25 ans, portant sur la déprime. Puis il a abordé les rapports ( parfois houleux) avec sa femme, la poste de Bergues et son refus d'être épinglée dans le film au succès phénoménal: " Bienvenue chez les Ch'tis", le changement du Nord-Pas-de-Calais en "Hauts de France",...

    Cet artiste a tissé des liens avec Charleroi, puisqu'il y a participé, à ses débuts, à une sorte de télé-crochet. Dany Boon a démarré sa carrière en écrivant des sketches, et a été repéré par Patrick Sébastien. A ses débuts, il s'est attablé au bar de l'émission "Bon week-end", produite par la RTBF Charleroi. J.C.HERIN

    boon2.JPG

    Dany Boon face au public

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CINEMA- Quai 10- "Rester vivant" de Pauline Beugnies, ce vendredi

    Festival Cinéma Méditerranéen | Rester Vivants

    paulinebeugnies.jpg

    Jeune cinéaste et photographe carolo d'origine, Pauline Beugnies a suivi la résistance et la reconstruction de la jeunesse égyptienne après le Printemps Arabe. "Rester vivants" parle du temps qui passe, des idéaux qui s'égrènent, dans un contexte de répression violente et de propagande nationaliste.

    Avant de se tourner vers la vidéo, Pauline Beugnies a photographié la jeunesse égyptienne durant la révolution. Les photos de l'exposition "Génération Tahir" retracent ce tournant de l'histoire avec beaucoup de force, de sensibilité et de pédagogie.

    • 20h : Projection du documentaire Rester Vivants + échange avec la réalisatrice avant et après la projection
    • 22h : Afterparty suprise

    Le Festival Cinéma Méditerranéen est né en 1989 de la volonté de refléter la richesse multiculturelle belge et bruxelloise. Le festival se veut un espace de dialogue et d’échange entre le Nord et le Sud, entre les populations d’origines diverses à Bruxelles, entre les professionnels belges et méditerranéens, entre le public de plus en plus nombreux et les personnalités invitées qui se prêtent volontiers aux débats et rencontres…

    + Plus d’infos + 

    Autre film en décentralisation au Quai10 : A mon âge je me cache encore pour fumer de Rayhana, le 01/12 à 20h

    Version: V.O.ST.FR.
    Réalisateur: Pauline Beugnies
    Date de sortie: 18/01/2017
    Durée: 1 heure 48 minutes
    Genres: documentary,
    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • DAMPREMY- Dîner annuel des aînés

    repasnoel3.jpg

    repasnoel2.jpg

    Belle participation au repas des aînés au CEME . Bravo à Serge Beghin pour cette belle organisation

    Lire la suite

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • TELEVISION- CCC-Cinéma Court Carolo le13 décembre

    court.jpg

    Frédéric Legrand et Lola Destercq

    Diffusion de « CCC - Cinéma Court Carolo » sur Télésambre,
    le mercredi 13 décembre à 18H30.


    Une émission dédiée aux courts-métrages réalisés à Charleroi, par des jeunes de la région de Charleroi. D’une part, pour donner une visibilité aux courts-métrages purs souches carolos, mais aussi pour donner des tutos/conseils/outils aux jeunes désireux de faire de la vidéo, du court-métrage.

    Cette émission est présentée par Lola Destercq et Frédéric Legrand. Ils présenteront en primeur les images du tournage du prochain court-métrage du cinéaste carolo Alexandre Jallali. Également une rencontre avec Francisco Yvan Luzemo, qui nous parlera de son court « La loi du déshonneur » tourné en février 2017 à Charleroi, et dont ce film à fait le tour du monde en festival. Mais aussi des découvertes de jeunes cinéastes à suivre à Charleroi.

    Une émission qui a reçu le soutien du QUAI10 et de Télésambre.

    court2.jpg

    court3.jpg


    "Pour info : CCC n’est pas une première, puisque nous avons réalisé et diffusé à Télésambre en 2016, 3 émissions de 25 min autour des courts-métrages carolos.
     Le mercredi 13 décembre, il s’agira d’une seule et unique émission de 25min où nous avons fait un condensé qui regroupe les créations vidéos réalisées en 2017 à Charleroi". Fred Legrand  0471/493.593 frederic-legrand@hotmail.com
    Bande-annonce : https://www.youtube.com/watch?v=MsEOXMe2xQ8

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Quai 10- Avant première de " Tueurs " de François Troukens

    troukens2.JPG

    François Troukens

    Ancien truand repenti, François Troukens présentait "Tueurs" en avant-première au Quai 10. Une bonne partie du film, dont il signe la réalisation avec Jean-François Hensgens, se déroule dans la région de Charleroi.

    troukens3.JPG

    François Troukens , la comédienne Lubna Azabal et Marc Van Geenderhuysen, animateur de l'échange.

    "Pour une scène de fusillade sous le ring, qui se voulait la plus réaliste possible, j'ai réveillé la population vers 3 heures du matin! " raconte François Troukens. Dimanche soir, l'ex-braqueur belge et animateur du magazine judiciaire: " Un crime parfait" se trouvait à Quai 10, en compagnie de Lubna Azabal, comédienne, pour parler de son film " Tueurs". Des noms bien connus figurent au casting de ce premier long métrage tels que Olivier Gourmet,  Bouli Lanners, Natacha Régnier.

    troukens4.JPG

    Plusieurs scènes ont été tournées dans des lieux connus des Carolos: le tunnel A 54, sur la route de Mons à Marchienne-au-Pont, les quartiers de la Docherie,... Juste après le lancement du film, François Troukens nous confiait qu'il connaissait bien toutes les petites rues et quartiers du Pays Noir qui lui permettaient de commettre ses méfaits...  

    " Charleroi et sa périphérie sont un vrai décor de cinéma. J'apprécie beaucoup cette lumière jaunâtre et cette force incroyable qui se dégage de sites industriels " confiait-il.

    le film montré à des prisonniers

    Le film raconte l’histoire de Frank Valken, un braqueur qui veut terminer sa carrière sur un dernier casse de haut vol pour ensuite se faire oublier en partant au bout du monde avec sa famille. Il réussit son coup mais son dernier fait d’arme l’entraîne dans une affaire méchamment plus dangereuse où se mêlent l’assassinat d’une juge et les tueurs du Brabant. Le film dénonce entre autres la sur-médiatisation des affaires criminelles ainsi que l'instrumentalisation politique de certains malfrats.

    La veille de l'avant-première à Charleroi, le film a été projeté à des prisonniers de Ittre. " Je souhaite que ce film illustre pour eux la façon dont j'ai pu me réinsérer  dans la société" précise-t-il.

    Voilà pourquoi, régulièrement, on l'aperçoit à la télé dans "Les orages de la vie" sur RTL TVI, dans des émissions à la RTBF, pour parler des prisons, des problèmes des enfants dont les parents sont emprisonnés,... La sortie en salle est programmée le 6 décembre. JCH

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 1 commentaire
  • GOZEE- Marché de Noël

    marchéaulne1.JPG

    Nathalie Pecheur de Donstiennes

    marchéaulne.JPG

    des personnages en porcelaine à froid

    Depuis 10 ans, quatre amis Hubert Guerry, Daniel Cawoy, Franco Pasquarelli et Roseline Dagnelie mettent sur pied un marché de Noël à l'église Saint-Joseph ( abbaye d'Aulne ),  sur deux week-ends. L'intégralité des bénéfices est versée directement au Bois Roussel ( service d'accueil de jours pour enfants atteints d'handicaps ) et à Dyskinesia ( association qui vient en aide aux enfants atteints de maladies pulmonaires ). En janvier 2017, deux chèques d'un montant de 2800 euros chacun étaient remis aux deux associations.

    marchéaulne2.JPG

    Ce week-end, le marché réunissait 22 exposants. Parmi les objets: boules de Noël, crèches, bougies, créations à partir d'objets de récupération ( capsules à café),... Nathalie Pecheur de Donstiennes réalise des figurines en porcelaine froide ( animaux, petits personnages,...) , à partir de farine et d'huile de maïs, citron, amidon et colorants alimentaires. La cuisson se fait dès le départ, puis la pâte durcit progressivement. Entièrement réalisé à la main, chaque personnage nécessite plusieurs heures de travail ! Samedi, le Père Noël rendait visite aux exposants. JCH

    marchéaulne5.JPG

    Toute la magie de Noël

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire