Charleroi Sudinfo - Page 3

  • RIVE GAUCHE: Grande chasse aux oeufs !

    charleroi,pâques,lâcher d'oeufs,festivitéLes congés de Pâques pour les enfants sont souvent associés à un moment très particulier de l'année, celui de la chasse aux oeufs en chocolat ! Petits et grands seront ravis d'apprendre que cette année, le centre commercial Rive Gauche sera de la partie et organise sa grande première chasse avec un événement qui promet de faire parler de lui.

    En effet, LE SAMEDI 8 AVRIL, une montgolfière s'élèvera au dessuscharleroi,pâques,lâcher d'oeufs,festivité de la Place Verte à partir de 14h30 pour un grand lâcher d'oeufs en coton qui pourront ensuite être échangés contre de vrais oeufs en chocolat ! L'activité est prévue pour les enfants de 0 à 12 ans.

    Le spectacle débutera proprement dit dés 13h30 avec la préparation de la montgolfière qui se gonflera d'air chaud pour préparer son envol. 

    Bien entendu, qui dit Pâques dit "Lapins" qui seront aussi de la fête pour le plaisir des petits et des grands avec une distribution de Pop corn. 

    Comme vous l'aurez compris, samedi ce sera l'occasion de se retrouver, de partager tous ensemble ces moments de festivités et de continuer comme il se doit de fêter la présence de Rive Gauche dans le quotidien des carolos.

    NDLR: N'hésitez pas à participer à l'événement et envoyez-nous vos plus belles photos à sudinfo.charleroi@seben.be - nous publierons vos photos les plus sympas !

    Seben© / Sébastien Delhez

     

    Lien permanent Imprimer Catégories : Rive Gauche, Sujets thématiques, Tendance, Votre quotidien 0 commentaire
  • MARCINELLE: Le Bois du Cazier: ouvert au public depuis 15 ans

    L’ASBL Le Bois du Cazier a tenu ce 29 mars son Assemblée générale, qui s’est montrée très satisfaite des résultats engrangés durant l’exercice 2016. Retour sur les chiffres d’une année exceptionnelle pour l’ancien charbonnage et sur 15 ans d’ouverture du site au public, et ce grâce aux Fonds structurels européens et à la Région wallonne.

    bois du cazier.jpgLe Bois du Cazier affiche une santé financière positive, avec un chiffre d’affaires de 1.718.912€ (+8,75% par rapport à l’exercice précédent), des recettes propres de 330.493€ (+11,65%) et un bénéfice de l’exercice de 59.915€ (+444 %), qui sera destiné à hauteur de 55.000€ à l’éclairage des chevalements, complétant ainsi la mise en valeur du site. Ces bons chiffres sont les résultats du riche programme des 60 ans de la commémoration de la Tragédie du 8 août 1956. Ce sont aussi les fruits du travail accompli par les 30 membres du personnel et de la confiance renouvelée des pouvoirs publics, le Commissariat Général au Tourisme (propriétaire du site), la Fédération Wallonie-Bruxelles et la Ville de Charleroi, ainsi que des sponsors qui se sont mobilisés pour cet anniversaire.

    Cette Assemblée générale correspondait presque jour pour jour avec les 15 ans d’ouverture du Bois du Cazier au public. Une occasion de rappeler quelques grands moments qui ont jalonné ces années : la visite du Président de la République italienne Carlo Azeglio Ciampi en 2002, l’aménagement du domaine boisé et de ses trois terrils en 2005, l’inauguration par le Roi Albert et la Reine Paola du Mémorial en hommage au 262 victimes en 2006, l’installation du musée du Verre en 2007, l’adhésion à la Coalition internationale des sites de conscience en 2008, l’inscription sur la Liste du Patrimoine mondial de l’UNESCO comme site minier majeur en 2012 ou encore la reconnaissance en tant que Patrimoine exceptionnel de Wallonie en 2013.

    En 15 ans, le site a accueilli 579.661 visiteurs (se répartissant entre 364.797 entrées payantes et 214.864 entrées libres), soit une moyenne de près de 39.000 personnes par an. Ses activités variées font du Bois du Cazier un lieu d’identité forte, non seulement pour les Carolorégiens mais pour tous ceux qui sont attachés à l’histoire du monde du travail en général et à celle de l’immigration italienne en particulier. Il est aussi devenu une image de référence tant pour le monde de l’entreprise que pour les organisations sociales et services-clubs qui souhaitent se réunir sur un site emblématique d’exception, donnant à leurs manifestations une touche d’authenticité. L’année 2017 ne dérogera pas à la règle avec ces moments de convivialité comme Sport terrils pour tous les 20 et 21 mai, le Festival de Chant choral le 9 juillet, le marché de Noël les 15, 16 et 17 décembre, qui rassemblent plusieurs milliers de participants.

    Le programme des animations de ce site, alliant le charbon, le fer et le verre, s’enrichit cette année de deux nouveaux outils, d’une part, un film en mapping 3D « De la révolution industrielle au patrimoine mondial » en introduction à la visite et, d’autre part, un parcours d’orientation, une activité originale à vivre en famille ou entre amis pour découvrir le Bois du Cazier et ses trois terrils autrement. Deux raisons de plus de venir ou revenir à Marcinelle…

    Le Bois du Cazier est ouvert tous les jours sauf le lundi. MA - VE : 9h-17h. SA - DI : 10h-18h. Plus d’informations : www.leboisducazier.be - info@leboisducazier.be

    Lien permanent Imprimer Catégories : Sujets thématiques 0 commentaire
  • MARCINELLE- Deux siècles de cités sociales

    cité.JPG

    Aménagée sur un site rural, la Cité Parc regroupe aujourd'hui une grande diversité d'habitats sociaux. A l'initiative de la Maison du Tourisme de Charleroi,  des touristes d'un jour allaient à sa découverte, ainsi qu'à la Cité Empain.

    La pluie, samedi, n'a pas arrêté une vingtaine de touristes bien motivés pour  faire le circuit: " Deux siècles de cités sociales à Charleroi ". C'est donc, parapluie en main, que débutait une balade de 4 heures, à l'angle de l'avenue Mascaux et de la rue Hector Denis à Marcinelle. Le lieu n'avait pas été choisi au hasard.  Homme politique et sociologue belge, Hector Denis (1842 – 1913) s'est engagé dans l'immobilier social. Béatrice Garny, la guide, commençait son commentaire par une mise en contexte. " Il faut surtout comprendre qu'avec son industrie croissante, Charleroi s'est vite retrouvée à l'étroit pour y loger sa population ouvrière. 1919 a été une année importante avec la création de la Société nationale des logements à bon marché". La Cité Empain, par où sont passés les promeneurs, faisait l'objet de toutes les attentions. " Cette cité tire son nom du baron Louis Empain ( 1908-1976), homme d’affaires et philanthrope. Il s'était inspiré des cités-jardins nées en Angleterre et développées à Bruxelles dans l’entre-deux guerres " poursuivait-elle.

    cité6.JPG

    une belle maison de la Cité Empain, typique de la Cité Jardin

    un site en évolution complète

    A deux pas de là se sont développées, quelques années plus tard, la cité C.E.C.A et la Cité Parc. " En 1958, soit deux ans après la catastrophe du Cazier, a été lancé un grand concours pour élaborer un plan de la Cité Parc. C'est l'architecte Rémy Van der Looven, qui l'a emporté. Les travaux ont pris quatre ans." précise André Lierneux, le mari de Béatrice Garny. " Quand j'étais gamin, je venais ici en vélo, c'était la pleine campagne! Les vaches y paissaient! On a du mal à le croire aujourd'hui...". Six barres ( grands immeubles ) marquent toujours le paysage. Le site est en évolution continue, toujours ouvert aux architectures nouvelles. En 2015, des logements avec façade de briques rouges mariées au bois, et grandes baies vitrées à double vitrage,      ont été construits pour modifier à terme l’image la Cité Parc et y favoriser la mixité sociale. " Charleroi mérite donc bien son titre de Capitale sociale de la Wallonie" conclut André Lierneux. " D'où l'intérêt de cette visite, qui est  un peu d'un genre nouveau."  JCH

    cité5.JPG

    Microtrottoirs:

    Bernadette ( 69 ans ) de Chastrès

    cité1.JPG

    " J'ai longtemps habité Mont-sur-Marchienne. Dans ma jeunesse, je prenais le tram qui s'arrêtait dans le quartier du XII, avant d'aller à Charleroi. Grâce à l'exposé, je prends conscience de l'ampleur du projet social des constructions".

    Adèle ( 23 ans ) de Roux

    cité2.JPG

    "Je viens ici dans le cadre de mon mémoire. Je suis des études d'anthropologie urbaine à l'UCL. Je m'intéresse tout particulièrement à l'espace public. Ce site est une illustration très concrète de transition postindustrielle de Charleroi. "

    Pierre ( 64 ans) et Christine ( 60 ans ) de Bouge:

    cité3.JPG

    "Nous sommes férus de patrimoine et d'architecture en général. La revue "L'Appel" parlait de cette journée. C'est une bonne façon de découvrir des sites que l'on ne connaît pas, dans une région souvent décriée par les médias". J.C.HERIN

    Béatrice Garny et André Lierneux, initiateurs du Carolo Bus Tour                

    cité4.JPG

    Historiens passionnés et guides officiels de la Ville, Béatrice Garny et André Lierneux occupent la très belle maison au n°5 du Quai Arthur Rimbaud. Le couple commente les visites du Carolo Bus Tour, une immersion de 9 heures dans Charleroi, à la rencontre d'une ville stupéfiante, imprévisible, faite de lieux inattendus, mais si mal connue des Carolos eux-mêmes... Prochain départ : dimanche 23 avril, à 9 heures précises, devant les bureaux  de la Nouvelle Gazette, quai Paul Verlaine 1, à Charleroi. Retour vers 18 heures. Le prix par personne est de 22 euros pour le car et de 16 euros pour le repas pris au buffet de l’ancienne gare de Gilly Sart-Allet, modèle carolo d’économie et de réinsertion sociales réussies.

    Cycle " L'Histoire nous est contée"

    La journée " Deux siècles de cités sociales à Charleroi " s'inscrivait dans le programme: "L'Histoire nous est contée". Prochaines visites: - Le Musée de la Tuile et l'église de Mellet, les 8/4, 8/7 et 7/10. - L'Ancienne abbaye de Soleilmont: 23/4, 21/5, 18/6, 16/7 et 8/10. - Le monument oublié "Den Kameraden " à Couillet, colosse de 200 tonnes pour commémorer le passage de la Sambre par les troupes allemandes en 1914: le 11/11.

    Pour le Carolo Bus Tour et les visites "L'Histoire nous est contée": Inscriptions à la Maison du Tourisme de Charleroi, place Charles II, 20. Téléphone:            071 /86 14 14.

     

    Lien permanent Imprimer Catégories : Sujets thématiques 0 commentaire
  • CHARLEROI- Gare aux jeunes: action contre le racisme

    unia1.jpg

    Dans le cadre d'un Gare aux Jeunes#DonneMoi1Minute, une action de sensibilisation contre le racisme avait lieu toute la journée de vendredi.  A l'attention des passants, elle se déroulait à la gare du Sud de Charleroi.  

    Chaque année, Unia organise des activités autour de la Journée internationale de lutte contre le racisme, qui a lieu le 21 mars. Cette année, ce service public indépendant de lutte contre la discrimination et de promotion pour l'égalité des chances lance une campagne avec comme fil conducteur le hashtag #DonneMoi1Minute: Donne-moi 1 minute pour… me présenter, te dire qui je suis, t’écouter etc. Donne-moi 1 minute… en chantant, dansant, slamant, filmant, jouant ,... À Charleroi, Unia s’associait au Centre Ener’J, à plusieurs Maisons de Jeunes de la région et au CRIC pour organiser un Gare aux Jeunes,... " C' est avec ce genre de partenariat que je me dis que j'aime mon job plus    que tout et que, pour rien au monde, je ne voudrais faire autre chose !" souligne Joffrey Coremans, le très motivé coordinateur de plusieurs éditions    de " Gare aux jeunes" à Charleroi. " L'intérêt de ce genre d'opérations est vraiment de toucher le plus grand nombre de personnes. "

    mur d'expression, micro-trottoir,...

    Le programme était assez varié: un atelier théâtre sur des impros clownesques par la M.J. des Castors d'Aiseau-Presles, une prestation artistique sur l’Esplanade de la Gare, un « micro-trottoir » par la M.J. L'Eveil de Ransart, où chacun peut s’exprimer pendant 1 minute sur la question du racisme, un mur d’expression pour prendre le temps de s’exprimer aussi par écrit, une exposition d’œuvres réalisées par la Maison des Jeunes de Marcinelle, des stands d’information de partenaires sur l’égalité des chances et la non-discrimination,... La gare était donc bien animée, vendredi ! "Autre intérêt du #DonneMoi1Minute: il permet de s’exprimer et de relayer sur les réseaux sociaux." signale Camille Van Hove, coordinatrice d'Unia pour le Brabant Wallon/Hainaut Sud. Permanences à Charleroi: les jeudis après-midi. Pour  tout contact: 0470/66 46 89. JC Hérin

    unia2.jpg

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Société 0 commentaire
  • MARCHIENNE-AU-PONT: Rockerill: un millier de festivaliers à "Uzine"

    uzine5.jpg

    Les forges et la salle de concert du Rockerill étaient réquisitionnées, samedi, pour l'édition printanière du Festival "Uzine".

    Evénement incontournable pour les amateurs de musique électronique venus écouter les musiciens et DJ belges et français: Jeanjass , Gobul ( les régionaux de l'étape), Deen Burbigo, Zion train, Roméo Elvis, Etienne De Crécy, Caballero, Darktek, Dead Obies, Fabrice Lig, Teddy Killerz, Jade. Le tout dans une ambiance surchauffée! 

    uzine.jpg

    Zion train

    La soirée se terminait aux petites heures du jour... Un bon millier de personnes s'y étaient donné rendez-vous. Et pour l'édition de septembre, ce sera le double !

    uzine6.jpg

    L'ambiance était chaude!

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI-Comédie Centrale- "Dans la peau de ma femme" jusqu'au 9 avril

    De Benoit Labannierre, Guilhem Connac et Pierre du Tremblay.

    femme.jpg


    Suite à une scène de ménage, Cécile a fait un voeu. Elle a souhaité que son mari, Fred, se retrouve une seule journée à sa place. Le lendemain, le voeu a été exaucé.

    Fred se retrouve dans le corps de Cécile et Cécile, dans le corps de Fred.

    La visite inopportune de leur meilleur ami les oblige à jouer le rôle de l'autre. Comédie de moeurs où hommes et femmes apprendront beaucoup d'eux-mêmes.

    Avec Jules Bernard, Bérénice, Olivier Leborgne et Aurélie Machelart.

    Le comédie centrale de Charleroi

    33 rue du grand central - 6000 Charleroi

    Tel 071 30 50 30 - fax 071 30 50 31

    Du lundi au vendredi de 09h30 à 18h00

    Tel. accueil les soirs de spectacle 071 30 50 31

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- 40 ans de l'Amicale Caterpillar au Spiroudome !

    caterpillar1.jpg

    A l'initiative de Tony Coscia, son président, et de Viviane Fiévet, vice-présidente, l'Amicale de Caterpillar-Gosselies a fêté les 40 ans de son existence au Spiroudome. Un bon millier de personnes y étaient présentes. Depuis les origines, ce club dynamique a récolté 1,4 millions d'euros pour des oeuvres diverses et elle a aidé 110 associations. Malgré la bonne humeur ambiante et les diverses animations à destination des enfants, la fête était ternie par la fermeture de l'entreprise et le licenciement de 2200 salariés. Des centaines de "mercis" sur des panneaux témoignaient de la reconnaissance du public envers l'Amicale.

    caterpillar2.jpg

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- Eden: Le chanteur Saule a salué "Madame Pipi"

    saule2.jpg

    Salle comble ( 700 personnes !), vendredi soir, pour Saule ! Entamant son concert en plein milieu de la foule ( il est toujours très proche de son public!), ce colosse, drôle et poétique, présentait son nouvel album, réalisé par Mark Plati ( Bowie, Bashung, The Cure ). Généreux, exubérant, rempli d’un souffle nouveau, le chanteur belge se lâche dans "Éclaircie".

    saule1.JPG

    au milieu du public !

    Une véritable bouffée d’air frais qui lui permet de brasser le rock anglo-saxon, la chanson française de qualité, le "pop épique"..., le tout dans un déluge de lumières et de décibels... Au passage, Saule a salué Lisette, "Madame Pipi " de l'Eden : il consacre, en effet, une chanson à cette profession.

    saule4.JPG

    En première partie, le public a pu écouter la très talentueuse Lisza, qui signe, avec Vincent Liben, "La Vie sauvage", premier opus d’une beauté envoûtante.

    saule5.JPG

    saule7.JPG

    Lisza: une chanteuse talentueuse !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • ENSEIGNEMENT- Une expo en réalité augmentée !

    deglume1.JPG

    Magique et surprenant ! Les élèves de l'école primaire du Collège Saint-Augustin de Gerpinnes ont peint des tableaux de l'artiste gerpinnois Henri Deglume, en y ajoutant de nouvelles technologies!

    Il est de tradition que les élèves de primaire du Collège Saint-Augustin travaillent sur le peintre Henri Deglume ( 1865-1940 ).  Mais cette année, une petite révolution s'est opérée au sein de l'établissement: les enfants ont eu recours à la réalité augmentée !

    De cette façon, le public a pu visiter l'exposition avec une tablette en prêt, découvrir la biographie du peintre en 3D, écouter des bruitages au survol d’une oeuvre,... Certaines classes ont fait parler la photo d'Henri Deglume ( les traits de son visage bougent! ) avec l'application Photospeak, d'autres ont réalisé un dessin animé avec l'application Tellagami, ou encore mis en place une affiche pour inviter les de futurs visiteurs à voir l'expo.

    Surnommé " Le solitaire", Henri Deglume a toujours vécu à Gerpinnes. Impressionniste, celui-ci se plaçait à divers endroits de la localité pour y réaliser des paysages particulièrement lumineux, à la manière de Monet. A l'initiative de Michel Robert, 1er échevin, un parcours didactique a été créé à Gerpinnes, en l'honneur de l'artiste local.

    deglume2.JPG

    projet auprès de l'Ecole Numérique

    "On apprend plus vite avec les nouvelles technologies que par des cours traditionnels , et puis, c'est plus amusant! " confiait Camille ( 12 ans ) d'Hymiée, élève de 6ème année du Collège Saint-Augustin. Le message est donc bien clair! " Cette initiative pédagogique est une première en Belgique. Les enfants ont pris beaucoup de plaisir à préparer cet évènement" a souligné Anne Michel, l'initiatrice et coordinatrice du projet.

    " Cette exposition a été rendue possible grâce à l'appel à projet que nous avons rentré auprès de l'Ecole Numérique. Par la présence du public, nous donnons du sens à nos apprentissages, ainsi qu'aux initiatives de l'Ecole Numérique dont nous sommes lauréats." poursuit Laurence De Schrijver, directrice.  Pour tout contact avec Anne Michel: 0498/505 634. L'expo pourra être vue sur l'application App Store. J.C.HERIN

    deglume3.JPG

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- Gare aux jeunes: Donne-moi une minute...

    Rendez-vous en Gare de Charleroi-Sud ce 31 mars de 14h à 20h pour une action de sensibilisation dans le cadre d'un Gare aux Jeunes#DonneMoi1Minute.  Chaque année, Unia organise des activités autour de la journée internationale de lutte contre le racisme (21 mars). Cette année, Unia lance une campagne avec comme fil conducteur le hashtag #DonneMoi1Minute. Donne-moi une minute pour… me présenter, te dire qui je suis, t’écouter etc. Donne-moi une minute… en chantant, dansant, slamant, filmant, jouant etc. Le #DonneMoi1Minute permet de s’exprimer et de relayer sur les réseaux sociaux.  À Charleroi, Unia s’associe au Centre Ener’J, à plusieurs Maisons de Jeunes de la région et au CRIC pour organiser un Gare aux Jeunes le 31 mars de 14h à 20h.
    Au programme :  - Un atelier artistique sur l’Esplanade de la Gare ;  - Un « micro-trottoir », où chacun peut s’exprimer pendant 1 minute sur la question du racisme ;  - Un mur d’expression , pour prendre le temps de s’exprimer aussi par écrit ;  - Une exposition d’œuvres réalisées par la Maison des Jeunes de Marcinelle ;  - Des stands d’information de partenaires sur l’égalité des chances et la non-discrimination. 
    Où ?  En Gare de Charleroi-Sud  Quand ?  Le 31 mars de 14h à 20h

    donnemoiuneminute.jpg

     

    Lien permanent Imprimer Catégories : Société 0 commentaire
  • MAISON DU TOURISME DE CHARLEROI- Circuit: " 2 siècles de cités sociales", ce samedi

    Avec le circuit " Deux siècles de cités sociales à Charleroi » mis sur pied par la Maison du Tourisme de Charleroi, le public en apprendra davantage sur la cité Empain et le développement de la Cité Parc à Marcinelle, un vaste site en évolution continue, toujours ouvert aux architectures nouvelles et tout entier dévolu aux habitations sociales.

    Point de départ , le 1er avril à 14h: angle de l'Avenue Mascaux , 672 à Marcinelle et de la rue Hector 2, devant la pharmacie du XII Xavier Grégoire.

    Pour toute info: Béatrice Garny- 0476/45 31 57

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • SOUVRET- 70 ans de gille pour Yvon Hasselin !

    yvon1.JPG

    Dimanche dernier, lors de la traditionnelle laetare, Yvon Hasselin ( 73 ans)  a été médaillé pour ses 70 ans de gille. Il devient ainsi le Doyen des Gilles... Une première en Belgique, il faut le préciser !

    Il est un des gilles les plus fidèles au Carnaval de Souvret... Et pour cause, Yvon Hasselin n'a jamais raté une édition depuis 1947 ! Une incroyable effervescence régnait, ce dimanche matin, à salle des fêtes de Souvret, pour honorer le Doyen des Gilles ! Un virus qu'il a refilé à son fils Joël, échevin du Folklore de Courcelles, ainsi qu'à ses deux petits-fils Léo ( 13 ans) et Loïc ( 16 ans ).

    yvon3.JPG

    trois générations de gilles !

    yvon4.JPG

    Yvon

    Comme il est de tradition, la cérémonie commençait par la traditionnelle remise de médailles pour les 15, 30, 35 et 40 ans d'ancienneté par Michel Damay, président des Barons Vadrouilles, aux gilles des trois sociétés: les Joyeux Gilles, les Infatigables, et les Bons Vivants. Puis Yvon a été décoré par Tommy Leclercq, gouverneur du Hainaut, pour ses 70 ans de gille au sein de la Société Royale des Joyeux Gilles de Souvret, créée en 1934 au Café le Faucon à Souvret. " 2017 est un bon cru: le doyen des Gilles est souvretois ! " a souligné Caroline Taquin, bourgmestre de Courcelles. "Yvon est vraiment quelqu'un d'extraordinaire. Il est un héros dans l'entité! " a poursuivi Sandrine Alexandre, président du Comité des Fêtes.

    yvon6.JPG

    Les Barons Vadrouilles étaient présents

    un bon gille danse !

    Dans la famille Hasselin, être gille est une véritable affaire de famille ! C'est à l'âge de 3 ans qu'Yvon a fait ses premiers pas dans la société, accompagné de son papa. Sans oublier sa maman qui l’a habillé étant petit et son épouse, Maria, qui l’habille toujours aujourd’hui . " Un vrai gille a vraiment ça dans le sang. Il pleure s’il est vraiment dans l’impossibilité de participer au carnaval " a-t-il coutume de dire. Ce passionné de folklore, de judo et de bateaux continuera jusqu’au moment où il ne pourra plus danser, car, pour lui, un bon gille est un gille qui danse ! " Je constate malheureusement que les gilles ne dansent plus en marchant... ce qui rend les cortèges beaucoup plus longs.    Mais au sein de notre société, les Gilles veillent à faire respecter au mieux les coutumes et traditions du carnaval de Binche.

    yvon.JPG

    Pas de remède miracle !

    Yvon Hasselin était très ému, lors de la cérémonie. " Je ne suis pas un grand parleur, j'aimerais juste dire que je suis très heureux d'être parmi vous. Je pense aussi à tous les disparus, que j'ai côtoyés" a-t-il signalé. A 73 ans, étant le plus vieux gille de Souvret, il a fait remarquer qu'il n'a aucun remède miracle pour tenir les 3 jours du Laetare. " Bien sûr, il faut une bonne santé. L’aide mutuelle, la présence des gens et celle du dernier gille de l’époque et ami d’enfance, Michel Devillers ( 50 ans de gille) sont aussi précieuses pour moi.  Je suis aussi très reconnaissant envers mon fils, Joël , à qui il a passé le flambeau de présidence de la société, il y a maintenant 2 ans, après 20 ans de bons et loyaux services."

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- Spectacle: "Lettre à D., histoire d'un amour", ce jeudi

    lettre.jpg

    « Cela fait cinquante-huit ans que nous vivons ensemble et je t'aime plus que jamais. Récemment je suis retombé amoureux de toi une nouvelle fois et je porte de nouveau en moi un vide dévorant que ne comble que ton corps serré contre le mien. » Cette lettre écrite par André Gorz, philosophe, penseur et journaliste, à l’âge de 82 ans, est destinée à sa femme Dorine. Elle retrace avec force leur vie d’amants, de compagnons, de collaborateurs : l’histoire  d’un amour. Le 22 septembre 2007, André Gorz se suicidait à l'âge de 84 ans avec sa femme Dorine, atteinte d'une maladie incurable. Quelques mois plus tôt, il avait mis de côté son costume de philosophe et de journaliste pour écrire cette lettre à sa femme.

    Toujours passionnément amoureux depuis  ce fameux soir neigeux d'octobre 1947, où il avait osé l'inviter à danser,  André Gorz contemple par-dessus son épaule, ces 58 années de vie commune,    parfois semées d'obstacles, parfois semées, mais toujours affrontées à deux.   André Gorz avait écrit cette lettre en pleurant, on en termine la lecture dans   le même état, bouleversé et touché, en plein coeur. Dirk Roofthooft, seul en scène, donnera chair à ce texte pour rendre le tremblement et les failles de cette parole, pour raconter cet amour qui veut résister à la mort elle-même. Quand on connaît l’issue tragique de ce couple, on ne peut s’empêcher d’être gagné par la tristesse, mais comment ne pas y voir également une forme de beauté... JCH

    Le spectacle "Lettre à D., histoire d'un amour", programmé par l'Ancre, est à voir le 30 mars à 20h, au PBA Studio Danses, place du Manège à Charleroi. Prix: 15- 12 euros. Infos et réservations: 071/314 079 -071/31 12 12. 

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • GOSSELIES- Scout Silver Cup avec Harry Potter !

    scout1.JPG

    scout.JPG

    scout4.JPG

    Le célèbre sorcier Harry Potter s'est invité, samedi, à la 21 ème édition de la Scout Silver Cup, au Collège Saint-Michel de Gosselies. 1700 lutins, scouts, guides,... de Wallonie et Bruxelles s'y étaient donné rendez-vous. La formule: des joutes inter-équipes ! Une bonne quarantaine d' épreuves d'adresse et sportives attendaient les participants: Quidditch moldu ( avec trois anneaux disposés à des hauteurs différentes ), combats de sumos, mur d'escalade, benne avec savon noir, baby-foot géant, équilibre sur des caisses, ...

    Initiée parla 1ère Unité Scoute Albert 1, la Scout Silver Cup est coordonnée par une Cellule regroupant divers membres de Charleroi. Elle compte aussi sur 200 bénévoles qui garantissent son succès. Cette année, la météo était bien meilleure que l'an passé. C'est donc sous un soleil généreux que les activités se sont déroulées, favorisant les rencontres et l'amitié.

    scout5.JPG

    Le sourire sur tous les visages des scouts

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • MARCHE FOLKLORIQUE- 2 Napoléon à la Saint-Joseph !

    joseph1.JPG

    Les 2 Napoléon: l'un en civil, l'autre en militaire !

    Après une interruption de 10 ans, la Marche Folklorique Saint-Joseph,   présidée par Guy Lambot, était relancée, l'an passé, dans les rues de Roselies. La deuxième édition débutait samedi avec 80 marcheurs ayant revêtu des costumes du 1er Empire. A cette occasion, Silvano Scansi, le Napoléon de la Marche Impériale de la Grande Terre de Châtelineau, était venu saluer le Napoléon de Saint-Joseph, Philippe Cuvelier. Le grand jour de la Marche avait lieu dimanche, avec 180 marcheurs, accompagnés exceptionnellement par la Musique du 1er Régiment des Grenadiers à pied de la Garde de Waterloo. Dans le cortège, on comptait des membres de l'Etat Major Impérial, des Dragons du XVème Régiment, des gendarmes d'élite, des artilleurs,... Parmi les temps forts: la messe militaire, la procession, et le Bataillon Carré à la Maison communale. La Marche se clôturait lundi avec la rentrée, en soirée. JCH

    joseph3.JPG

    joseph2.JPG

    joseph4.JPG

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire