Sudinfo Charleroi - Page 3

  • TRAZEGNIES: Des bières aux arômes originaux !

    beer1.JPG

    6 jeunes passionnés par la bière à l'origine du salon 

    beer2.JPG

    Un 2ème salon de " The place to beer" s'est tenue au château de Trazegnies, ce week-end, avec des arômes originaux: concombre, banane, chocolat,... 40 bières, provenant pour la plupart de micro-brasseries, étaient présentées. 

    beer3.JPG

    beer4.JPG

    Santé !

    Lire la suite

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • CHARLEROI- Les Profs ont débarqué à Slumberland/BD World

    picaaa1.JPG

    Adaptée à deux reprises pour le cinéma, la série « Les Profs » est devenue une référence dans les titres de BD d'humour.  Et cela depuis presque 20 ans !                

    Son talentueux dessinateur Pica, alias Tranchand, était invité, samedi,    à la librairie Slumberland/BD World pour une séance de dédicaces.

    Il n’était pas le seul, puisque une dizaine d’auteurs, dont Dodier ( Jérôme K Jérôme Bloche ),se livraient au même exercice. « Nous avons organisé cette rencontre dans nos magasins de Mons et de Charleroi, dans le cadre de la brocante de Temploux,et du Festival BD de Wallonie mis sur pied conjointement» signale Cédric De Waele, responsable de la communication de Slumberland. « C’est une manière vivante de faire vivre la BD auprès de nos lecteurs ». J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Les Arts de la rue avec l'ASBL Imp-act

    artrue1.JPG

    Samedi soir, l’entrée du Marignan (fraîchement rénové !) était particulièrement animée ! Des géants, un groom, un joueur d’orgue de barbarie,… accueillaient le public. De quoi donner le ton pour la présentation de l’ASBL Imp-Act.        

    Beau programme en soirée avec le groupe de musiciens « The Young Band », des intermèdes décalés, …

    Créée en 2017, à l’occasion du 1er Festival des Arts de la rue, l’ASBL est dirigée actuellement par Lola Destercq, Marie Van de Pontseele et Wesley Mayence. Ces trois comédiens carolos se connaissent bien, puisqu’ils ont joué, la saison passée, dans le spectacle en wallon : «El Tin Dès Cérèjes ».

    « Objectif de cette soirée ?Trouver de nouveaux partenaires et créer des réseauxLa Ville a déjà manifesté son intérêt. Notre mission est de renforcer le lien entre associations et secteurs culturels » signale Lola. «Faute de subventions, le festival 2018 n’a pu se tenir. Cela dit, nous pensons qu’un tel événement est important pour (re) dynamiser le Centre Ville. Nous  partons du constat que  les gens pensent trop souvent que le théâtre  est fait pour une élite. Nous voulons démontrer le contraire en nous adressant à tous les publics ».

    Plusieurs événements sont à prévoir dans les prochains mois, comme des balades déjantées à Charleroi, de la magie, du cirque,… Les lieux changeront  à chaque fois pour créer la surprise ! Pour tous contacts : la page Facebook et l’adresse mail : impactcourriel@gmail.comJ.C.HERIN    

    artrue2.JPG

    On ne s'embête pas avec les membres de l'ASBL !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • MARCINELLE- 73 ème édition de la Saint-Louis

    louis1.JPG

    louis2.JPG

    Depuis 73 ans, sauf en 1956, année de la catastrophe du Cazier, la Saint-Louis emprunte les rues de Marcinelle. La première sortie et la prise de drapeaux se sont déroulées, samedi, au départ de l'église Saint-Louis à Marcinelle Haies, en présence de 200 marcheurs. Dimanche avait lieu la procession.  

    louis4.JPG

    Les cantinières étaient aussi de sortie !

    louis3.JPG

    La Saint-Louis compte beaucoup d'enfants 

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • ETE DIVERT': "Bonjour, ivresse" à voir le 24 août

    ivresse.JPG

    Aurélie et Damien 

    Un  gros bonbon acidulé avec un peu de piquant à l’intérieur ! Voilà comment l’auteur Franck Le Hen définit son œuvre  théâtrale « Bonjour, tristesse ». Le titre est un clin d'oeil à "Bonjour, Tristesse" de Françoise Sagan. La Cie Art Event Project reprend à son tour cette pièce « feel good », qui bouge dans  tous les sens ( parfois un peu trop d’ailleurs !), très inspirée des sitcoms américaines comme Will & Grace et Friends. Cette comédie décomplexée, aux répliques assassines, rappelle une autre de ses pièces: " Les homos préfèrent les blondes "( 2007) .

    "Pour la petite histoire nous sommes quatre collègues et professeur en arts de la parole à l'académie de Marcinelle" signale Damien. "Nous avons fait les mêmes études, mais dans des conservatoires différents. Aurélie Elodie et moi à Mons et Jeremy à Bruxelles. J'avais déjà, il y a deux saisons, joué cette pièce avec Aurélie Machelart et j'avais envie de la reprendre pour le festival été divert' et peut être lui donner une seconde vie. L'Asbl Art Event Project à été créé il y a trois ans et nous sommes à Notre deuxième participation pour le festival été divert'. Cela devient un rendez-vous incontournable dans nos activités."

    La scène se déroule dans le studio parisien de Benoît. La veille de son anniversaire, sa soeur lui apporte un coffre à jouets avec des tas de souvenirs, et notamment une liste de choses qu'il s'était promis de faire avant ses 30 ans: par exemple: trouver l'amour de sa vie, coucher avec une fille, avoir un enfant,...

    Problème: il a 30 ans, le lendemain ! Une soirée sera-t-elle suffisante pour mener à bien tous ses projets ? Entre sa soeur coincée, sa meilleure amie alcoolique mondaine assumée et un invité surprise, notre trentenaire va passer une soirée d'anniversaire explosive et pleine d'ivresse au milieu de ses secrets et souvenirs d'adolescent. 

    Avec Damien Lucaselli, Aurélie Machelart, Elodie Ficheroulle et Jérémy Boosten. "Bonjour Ivresse" est à voir le vendredi 24 août à 20h30 à la Ruche Théâtre, 1, Avenue Meurée à Marcinelle. Prix: adultes : 16/14 euros, enfants : 12/10 euros. Infos et réservations: 0479/289 827. www.divertiscenes.be  J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • COUPS DE COEUR POUR LE WEEK-END DU 24 AU 26 AOUT

    laurencebibot2.jpg

    Laurence Bibot clôture Eté Divert'

    La fin des vacances approche à grands pas. Voici nos suggestions pour passer de bons moments en famille, avec des amis…

    Marche

    73ème Marche Saint-Louis à Marcinelle. Le 25 août : 14h : formation de la marche à l’église Saint-Louis de Marcinelle Haies. Le 26 août : 10h30 : début de la procession. 14h30 : défilé militaire et salves aux membres d’honneur. Le 27 août : 10h : grand messe militaire. 21 h : retraite aux flambeaux. Le 28 août : 22h : grand feu.

    Festival

    Imp-Act : festival des arts de rue à Charleroi, le 25 août de 14h à 18h. Comédiens de rues, artistes circassiens, village associatif, surprises et magie,… attendent le public à la Ville Basse. Dans le cadre d’Eté Divert’. Gratuit !

    Musique

    Open air de Gougnies mis sur pied par 6h VTT/Gougnies, le 25 août.  Soirée DJ Melle Luna et Nicky Sanchez. 21h30 : Mister Cover. Prix : 8/10 euros.  Infos et réservations : 0481/80 34 36 ou sur www.6heuresvttgougnies.be

    Animations

    Convention de la MOD, les 25 et 26 août au Centre de Délassement de Marcinelle,  Avenue des Muguets à Marcinelle. Concours Cosplay, medieval ( artisanat, forge,…), bourse et brocante ( manga&gaming, fan arts et écritures ). Pour tous renseignements : Stéphane : 0479/0617 54.

    Spectacle 

    « Bibot distinguée » : 25 août à 20h30 à la Ruche Théâtre, 1, avenue Meurée à Marcinelle. Soirée de clôture du Festival Eté Divert’ avec Laurence Bibot. Avec ses manières d’aristo, cette artiste manie avec dextérité l’art consommé du décalage entre l’élégance de l’emballage et la trivialité du propos.  Prix : adultes : 19/17 euros. Enfants : 15/13 euros.  Infos : divertiscenes.be. Tél. 0479/289 827.

    J.C.H.

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • Kdence 24: nouveau labo pour le théâtre et le cinéma

    bimbocci.jpg

    Alberto Bimbocci

    Fondée par Alberto Bimbocci et Michèle-Carlotta Alessandri, Kdence24 est une nouvelle ASBL  dans le paysage culturel carolo. Avec pour mission de réunir des artistes et techniciens de la scène, de l’image et du son.

     Comédien professionnel carolo, auteur et réalisateur de plusieurs longs et  courts métrages, coach d’acteur et enseignant d’art dramatique, Alberto Bimbocci est bien connu à Charleroi, notamment à travers le festival Kino. Il a déjà  fait tourner des acteurs et comédiens de renom : Jean-Marie Bigard, Marc Duret, Julie Ferrier,… Actuellement,  Alberto est en repérage dans les Pouilles pour « Au revoir »,   un film dont l’action se situe entre 1954 et 1956. Début du tournage : fin 2018. Le pitch : poussé par son père, un boxeur va quitter sa terre natale pour les mines de Marcinelle. Objectif : subvenir aux besoins de la famille.  

     également le développement personnel

     Se rendant du coût élevé pour réaliser un film ou monter un spectacle,  Alberto Bimbocci a créé Kdence 24, avec Michèle-Carlotta Alessandri, journaliste, écrivain public, Art thérapeute, coaching théâtre,… Leur association s’adresse à un public d’enfants, d’adolescents et adultes, d’artistes,  d’aspirants artistes et à toute personne désireuse de développer sa créativité. Jeu, improvisation, training, technique de base du théâtre, jeu face caméra,… seront enseignés.  D’autre part, Alberto et Michèle-Carlotta ont le dessein que les formations proposées ne soient pas que des modules « techniques ». L’asbl proposera  donc également diverses techniques de développement personnel  pour favoriser l’ouverture et l’échange destiné à des publics résidant dans des structures d’aide  à la personne.

    bimbocci1.jpg

     

    Les Carolos aiment s’élever…

     « La région et Charleroi, en particulier, est en plein essor culturel et économique. Ses habitants (jeunes et moins jeunes) sentent ce vent qui souffle et aimeraient être partie prenante de cette ascension fulgurante. Ils veulent en être les acteurs » fait remarquer Alberto. «La population de Charleroi est très « demandeuse » de s’élever et de s’ouvrir à d’autres cultures. Notre savoir-faire nous permet de croire que l’art sauve de bien des maux. Qu’il guérit les âmes   et le corps. »  La première session de cours se déroule du 3 octobre au 8 décembre 2018, au local Composite, route de Philippeville à Marcinelle.       Pour toute info :  kdence24@gmail.com. ( Prix démocratiques). Pour toute info:  0486 55 88 81- 0488/48 18 48. JEAN-CLAUDE HERIN

    bimbocci2.jpg

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • GOZEE- L'abbaye d'Aulne attire les Chinois !

    chinois1.JPG

    chinois3.JPG

    Shihao Bao, fidèle spectateur de la série

    Séduits par l’abbaye d’Aulne,  qui a servi de lieu de tournage dans la série romantique Mr Right, une quarantaine de Chinois ont débarqué sur le site, un an après la diffusion d’un épisode. Un point de départ pour développer le tourisme entre la Thudinie et la Chine ?

    Shihao Bao ( 61 ans ) est un habitant de Shanghai. Comme 380 millions de téléspectateurs chinois, il suit avec beaucoup d’attention les épisodes de M.Right, une des séries les plus populaires et romantiques dans son pays.           

    « Quand j’ai vu, à la télé, les ruines de l’abbaye d’Aulne et les alentours -je suis très impressionné par ce lieu magnifique et riche en Histoire-,      j’ai voulu me rendre sur place.  Chez nous, nous avons beaucoup  de bâtiments en bois, mais qui n’ont pas tenu le coup. Les bâtiments en pierre,  eux, sont plus résistants ».

    Son vœu a été exaucé.  Il n’était pas le seul, puisque un car complet est arrivé,  samedi après-midi, avec, à son bord, 40 Chinois ! Accompagné par la blogueuse Ying Zhang, le groupe a été pris en charge par Adeline Jaumin,  guide à l’Office de Tourisme de Thuin,  pour une visite guidée en anglais.  Au programme: explications historiques sur le site et dégustation de la bière « Chérie » très appréciée en Chine !

    repéré par le producteur chinois

    Mr Right, l’histoire de trois hommes qui trouvent leur âme sœur, en est à sa deuxième saison.  Le comédien principal, Cheng Hao, qui joue un chirurgien reconnu à Beijing, est souvent comparé à George Clooney ! Les deux premiers épisodes de cette deuxième saison ont été tournés en Belgique, principalement à Anvers et à Gand.  La société chinoise qui  produit la série en Chine collabore avec une société belge basée à Anvers.  Le producteur de la série Kristoff Leue vit en Belgique et a fait visiter la Belgique à son ami, Xiao Feng Yao, qui est le producteur de la série. Quand ce dernier a découvert le site de l’abbaye d’Aulne, il a décidé que l’endroit était idéal pour y tourner un épisode. Un collaborateur belge a pris contact avec l’Office du Tourisme de Thuin    pour obtenir l’autorisation de tourner sur le site. Le tournage a eu lieu le 1er août 2017 dans l’abbaye et ses environs immédiats.  JEAN-CLAUDE HERIN

    La Guinguette propose la carbonnade Mr Right !

    La journée avait été préparée en collaboration avec l’agence Wallonie Belgique Tourisme.  C’est ainsi qu’avant de visiter l’abbaye d’Aulne, nos hôtes chinois ont découvert Mons, la Cité du Doudou.

    Pour Thuin, cette visite est une véritable aubaine. « Les cars de Chinois ne se bousculent pas sur le site de l’abbaye.  C’est sans doute le début d’une nouvelle aventure !  » signale Swamini Decuir de l’Office du Tourisme de Thuin. « Fonctionnelle depuis le 30 avril de cette année, la liaison aérienne, quatre fois par semaine, entre les aéroports de Gosselies et Hong Kong  resserre aussi les liens ».          

    Lors du tournage, l’an passé,  l’équipe du film avait pris un repas au restaurant la Guinguette, à la rue de l’Abbaye d’Aulne. Les membres de l’équipe ont pu  déguster et apprécier une spécialité belge : la carbonnade  à la bière flamande.  Les Chinois aiment les plats en sauce. Depuis lors, la Guinguette propose « la Carbonnade MrRight » !

    Pas le souci du détail historique…

    Dans la série Mr Right, le lieu ne sert que de prétexte à l’histoire du film. L’équipe s’embarrasse peu de cohérence… On remarque ainsi qu’après être entrés dans l’église Saint-Joseph, les acteurs se retrouvent directement dans une brasserie anversoise ! J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • LOBBES- Joutes nautiques !

    joutes1.JPG

    joutes3.JPG

    A Lobbes, on n’imagine pas un été sans joute nautique !  Les rencontres rassemblent non seulement les sportifs, mais aussi un nombreux public de supporters. A cela, il faut ajouter les repas sous les tonnelles, le bar, et des attractions pour les enfants, dont un château gonflable : ça fait partie de l’ambiance ! 

    Dernièrement, à proximité du pont qui enjambe la Sambre,  et en contrebas de la magnifique église préromane de Saint-Ursmer, une quarantaine de jouteurs,  armés de leur lance, s’apprêtaient à  en découdre, lors d’un grand championnat.  

    Le but du jeu: déstabiliser l’adversaire et le faire tomber à l’eau. Par des températures caniculaires, cette chute est souvent « rafraichissante » et bienvenue pour les candidats ! Côté belge, on retrouvait le club  de Lobbes. Côté français, les clubs d’Etreux  ( champion de France), Fréjus, Schtitigeim et Vigneux. Le club de Lobbes, dirigé par John Moreau, joute 12 à 15 fois par an, en Belgique, France et Allemagne.          

    Les Lobbains pratiquent la méthode strasbourgeoise, c’est-à-dire à la rame, mais ils souhaiteraient aussi la pratiquer à la corde.  

    De son côté, la société des Sauveteurs et Jouteurs de la Thudinie met aussi sur pied des joutes à Thuin, à la rue T’Stertevens ( en face de l’Estaminet ). Prochaine rencontre le 25 août dès 15h. JCH

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • GERPINNES: Gérard Tonnon en osmose avec la nature !

    tonnon.JPG

    Double actualité pour Gérard Tonnon (72 ans). Le peintre, fondeur et sculpteur gerpinnois se raconte dans un ouvrage reproduisant abondamment ses oeuvres, et expose jusqu'au26 août, avec ses amis «Les Dalton».

    L’énergie positive et la bonne humeur que dégage l’artiste gerpinnois      Gérard Tonnon est à l’image de ses œuvres : un univers vivant, en continuelle mutation, un monde auquel tout être est relié par une énergie cosmique.          

    La nature, le rapport homme/nature, les arbres, les femmes, les enfants, les relations humaines,… sont autant de sujets récurrents dans ses peintures. « La tendresse du cœur est ce que la nature a donné aux hommes, en leur offrant le rire et les larmes. On ne peut la vivre qu’en projetant son empathie vers les autres êtres vivants » signale Gérard. «Notre action du présent est la conséquence du passé dans le futur.  A nous de bouger, d’agir avec la seule volonté, celle de faire le bien. Ce sont là les messages que je pose sur mes toiles ».

    Très marqué par une inondation qui a ravagé sa maison à Gerpinnes      en 1987, Gérard Tonnon s’est refugié dans une caravane, en plein milieu  des bois. Jusqu’alors travailleur aux chemins de fer puis patron d’une scierie, il s’est remis en question, en quête de créativité et de spiritualité.

    le disciple de personne !

    Sa rencontre avec le peintre local Charles Histace a été déterminante dans le lancement de sa carrière artistique. Plusieurs fois médaillé d'or avec mention au concours international de l'Académie de Lutèce à Paris, Gérard Tonnon a exposé notamment à Paris, à Bruxelles, Coxyde,…

    En 2004, il a été sélectionné parmi plusieurs surréalistes, lors de l'inauguration de la prestigieuse maison Magritte à Châtelet. «Mais si certains voient dans mes œuvres des similitudes avec René Magritte, je tiens à rappeler que je ne suis le disciple de personne ! » fait remarquer l’artiste.

    Dans son atelier à Gerpinnes, Gérard Tonnon reçoit très régulièrement la visite de Michel Hanse, peintre portraitiste, passionné de musique et d’animation 3D. Avec Phybra et Francis Lagneau, Gérard et Michel font partie des « Dalton ».  Ce collectif d’artistes, réunis par « l’humour de l’art »,  fête son cinquième anniversaire, en ce mois d’août.  Leur exposition se déroule du 17 au 26 août 2018, tous les jours de 13h à 19h, à l’abbaye de Floreffe. Infos : 081/44 53 03.  L’ouvrage «Gérard Tonnon se raconte » est publié aux éditions Crousse/Graphic/BDlabo éditions. Pour tout contact avec Gérard Tonnon : 0475/49 94 26. JCH

    tonnon4.jpg

    tonnon4.JPG

    Michel Hanse fait partie des Dalton

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • CHARLEROI- Festival du Conte, le 19 août

    Tout juste rénovée (après 5 ans d’inoccupation), la salle rénovée du Marignan offrira propose déjà un premier événement : le Festival carolo du conte, le dimanche 19 août. A la barre, le comédien Jacky Druaux      (un des membres fondateurs de Cabaret 2000), entouré de Carine Donckers, Raphaëlle Bouillon, Sylviane Piefort et Pascale Baeyens. Un événement soutenu par la Maison du conte de Charleroi.

    La journée commencera à 11h  par une balade histori-contée, et se poursuivra à la Ville Basse (Rive Gauche, la Bourse, les quais, etc. )    par des contes et légendes des indiens, (tout public), des impro-contes,  des contes sucrés et gourmands pour les petits (3-6 ans).  Egalement au programme un atelier de contes pour les 6-12 ans, « L'arbre aux histoires » ( création collective), et par des contes coquins ( en soirée,    à réserver aux adultes bien entendu ! ). « Ce festival succède au Festival du Conte de Charleroi » pointe Jacky Druaux. «Il est bien entendu ouvert à tous ! Cette journée se veut avant tout familiale ».JCH

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • SARS-LA-BUISSIERE: Concentration de tracteurs !

    grignard.JPG

    grignard1.JPG

    Julien, Simon et sa maman 

    Dimanche dernier, une centaine de tracteurs (et quelques quads) étaient concentrés sur un terrain à proximité de la ferme Grignard, à Sars-la-Buissière.               

    Cette exploitation et entreprise agricole élève 200 animaux parmi lesquels  des lapins, volailles, lapins,… et vend directement des légumes et produits laitiers (beurre,  maquée, crème glacée) ainsi que des œufs et pommes de terre.

    Nombreux étaient les visiteurs qui ont trouvé leur bonheur en effectuant  un parcours de 12 km dans la localité, en chars à bancs.  Particularité :    le public pouvait  s’essayer à la conduite !

    Parmi les passionnés : Thomas, un véritable collectionneur. Il possède plus de 17 tracteurs, au point qu’il a construit un hangar pour les abriter. En milieu de matinée, cet habitant de Labuissière faisait monter quelques enfants sur un «ancêtre » Deutz, fabriqué en 1965.  «C’est la septième année que je participe à cette journée, avec toujours le même plaisir!»  signalait-il.

    grignard2.JPG

    Thomas a fait le bonheur des enfants

    Cette balade familiale s’effectuait dans des conditions météorologiques idéales : il ne faisait pas trop chaud ! «Nous sommes loin des canicules que nous avons connues depuis de nombreuses semaines » pointait Julien Poskin ( 28 ans ), organisateur des festivités. «Conséquences : nous sommes trois semaines en avance : le maïs a déjà été récolté.  Nous n’avons pu faire qu’1 coupe de foin au lieu de 3, tellement le terrain est  sec, et nous avons déjà dû puiser dans  un ¼ des stocks des réserves de l’hiver ! ». Julien est le fils de Philippe Poskin et de Chantal Divers, exploitants depuis 1991.  Ses grands-parents étaient aussi agriculteurs à Mellet ( branche maternelle ) et à Farciennes ( branche paternelle).  Avec Simon, son frère, il a bien l’intention de reprendre la ferme. «C’est un boulot contraignant, mais « on est né dedans !» Le principal est de toujours pouvoir s’adapter ! ».               

    La journée comprenait également une brocante, des agri-jeux, un gymkhana de tracteurs anciens,… 500 personnes y ont participé. JCH

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • CHARLEROI- Clôture de Quartier d'été au Parc Reine Astrid

    quartierfin1.jpg

    quartierfin4.jpg

    Hakim et Christophe au cente de la photo

    Depuis le 5 juillet, Quartier d’été a mis des couleurs et de la gaieté dans le parc Reine Astrid.  Une grande soirée DJ clôturait l’événement, mardi soir. Mais l’avenir s’écrit en pointillés…

    Ne rêvons pas… Charleroi ne pourra jamais disposer de grandes stations balnéaires comme Copacabana ou Miami Beach… Et pourtant, avec son    grand tipi/bar, ses chalets, ses bars à cocktails, sa mini plage, ses transats,…

    Quartier d’été a offert au public un bel espace convivial, durant presque tout l’été. Des rires, de la joie, des rencontres sympathiques autour d’un verre,… ont ponctué cette quatrième édition. De quoi permettre aux Carolos ( et aux autres ) d’oublier la grisaille du quotidien ou de prolonger leurs vacances…    

    Les quelque 3000 personnes réunies, mardi, autour des DJ’s Globul, Logeno et Loulou Players,  appréciaient la douce température de la soirée, tout en savourant  une Corona Extra, un Cubanisto, la Ginette, ou encore une Carolo Pils Zébrée,…

    «Je suis habitué de Quartier d’été, et je ne loupe jamais une soirée de clôture » signalait Yvan de Loverval. «  Il y a deux ans, je dansais. J’ai perdu l’équilibre, et je suis tombé dans la piscine ! »

    quelques incivilités…

    Quartier d’été a donné aussi une belle visibilité à des équipes dynamiques carolos comme TShirt Mania. «Nous sommes ici depuis le tout début» précisait Nicolas Gea. «Nos tee-shirts ont toujours beaucoup de succès comme : « Excuse my carolo attitude ! »  

    quartierfin3.jpg

    Nicolas Gea et ses tee-shirts 

    Parmi le public, les avis sont globalement positifs.  La sécurité, la disponibilité du personnel, le bon déroulement et la ponctualité des animations,… sont souvent cités. Par contre, Hakim ( 26 ans ) de Charleroi relève : «Pour un événement qui se veut démocratique, je trouve que le prix de certaines boissons est trop élevé, par exemple, 5 euros pour un verre de Prosecco, c’est un peu exagéré». Christophe ( 26 ans ) souligne, quant à lui, quelques incivilités. «J’habite la rue du Parc, et il est désagréable de se lever en voyant du vomis et des déchets quasi sur le pas de la porte».

    Quid pour l’avenir de Quartier d’été ? Il devrait être déplacé, l’été prochain, à la place de la Digue. Un appel d’offres va être lancé. Mais la plupart des visiteurs sont attachés au cadre bucolique du Parc Reine Astrid… J.C. HERIN

    Le beau temps, mais pas que…

    quartierfin2.jpg

    Elisa Van Bever au centre de la photo

    Avec Julie et Pierre-Nicolas (tout juste parents !), Sarah et Coralie, Elisa  Van Bever est membre de la société 50°N5°E, organisatrice de l’événement.            

    Le bilan est plus que positif pour cette édition. «Nous pouvons estimer la fréquentation à 85 000-100 000 personnes ( c’est une fourchette car le public est à flux continu).  Cela fait entre 15 000 et 20 000 personnes supplémentaires par rapport à 2017 » note Elisa. «Le beau temps y est certainement pour quelque chose - nous n’avons eu que   3 jours de pluie seulement – mais dans l’ensemble, le public a apprécié le service  et la qualité des animations ».      

    Parmi les temps forts : l’inauguration, les soirées Old School et Wake Up !, les journées Kid’s Days ( bulles géantes dans le parc, jeux géants, ateliers créatifs autour du livre,…) qui se sont tenues tout au long des 6 semaines.  De nombreuses associations carolos se sont fait connaître comme le Cercle Royal des Echecs de Charleroi, les Charleroi Coal Miners  (football américain), la MOD ( cosplay-medieval),…. «Peu de points faibles,  si ce n’est le dénivelé du site » poursuit Elisa. « Le parc nous oblige à construire une structure sur plusieurs étages, mais dans l’ensemble, le public s’y est habituéJ.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • GERPINNES: 10ème aux lampions !

    lampions3.jpg

    lampions.jpg

    Mathieu Vanthuyne,  Rémy Gilbert, Adeline Lepinne de l’association ATVG ( Animations et Traditions Villageoises Gerpinnes )

    Ambiance festive et estivale au Parc Saint-Adrien, mardi soir.  La 10ème édition du Bal aux Lampions a fait 6 000 heureux de se retrouver en plein air et d’écouter de la bonne zique… Un Festival qui joue dans la cour des grands !

    Que tout marcheur rolendien le sache : les fifres et les tambours ne sont plus les seuls à résonner à Gerpinnes… Les décibels leur font concurrence, lors du Bal aux Lampions ! Un événement que tout bon festivalier (de Gerpinnes et d’ailleurs !) bloque dans son agenda de ce mois d’août.                             

    A la manœuvre,  on retrouve  6 jeunes dynamiques de Gerpinnes. Ensemble, ils ont constitué le Comité ATVG : Animations et Traditions Villageoises de Gerpinnes. «C’était un pari fou. Avec une bande de copains, nous voulions créer au départ une fête de village (d’où l’appellation : « Bal aux Lampions ») sur la place de Gerpinnes.  Les compétences de chacun sont les bienvenues ! » pointe Mathieu Vanthuyne, membre de l’équipe et graphiste de profession. «Cette année, nous avons  eu un petit stress à cause du temps.  Après la canicule, des orages étaient annoncés, et, de ce fait, les réservations se sont    fait un peu plus attendre… Mais au final, nous sommes plus de 6000 ! En dix ans, le nombre de personnes a été multiplié par 12 !».

    bénéfices pour autres animations

     Un tel festival se prépare déjà depuis le mois de février.  6 jours de montage ont été nécessaires. Une petite centaine de bénévoles se sont mobilisés. Un des atouts : le bon rapport qualité/prix très attractif pour les jeunes.          

    Le beau temps était au rendez-vous, mardi ( on a évité la pluie et les grosses chaleurs !)  et l’affiche principalement électro bien nourrie avec Jerem-D Drum Show, Stéréoclip, Nicolaz,  DJ Gazz, DJ Robby, The DiscoClashers, …                    

    Les locaux étaient bien présents, notamment avec le DJ Romain de Courcelles, dans le duo «The Wickeed » qu’il forme avec John. L’Atelier Mix, à Ransart, a initié des jeunes au métier de DJ. « Avec les bénéfices récoltés lors de ce Bal aux Lampions, nous pourrons mettre sur pied d’autres animations, comme la soirée « Années 90 », des spectacles d’humour, la fête du Village,  le grand feu,…» poursuit Mathieu. « Plus que jamais, nous sommes bien motivés à faire connaître et vivre notre  Cité ! » J.C.HERIN

    lampions2.jpg

    The Wickeed avec Romain et John

    lampions5.jpg

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • COUPS DE COEUR POUR LE WEEK-END DU 17 AU 19 AOUT

    Voici nos suggestions culturelles et associatives de la mi-août. Il y en a vraiment pour tous les âges, pour tous les goûts !

    château1.jpg

    Le château de Farciennes: un lieu qui inspire les conteurs...

    PATRIMOINE

    Promenade contée au Vieux Château de Farciennes, en compagnie de l’auteur Francis Demierbe,  le 17 août de 18h à 19h, rue Jules Maltaux, 62.  Des histoires drôles, réelles, fantastiques,… Le public peut s’asseoir en chemin. Infos : http://facebook%20francis%20demierbe. Gratuit.

    Humour

    « Il était temps » : spectacle de l’humoriste Sum, le 18 août à 20h30, à la Ruche Théâtre, 1, Avenue Meurée à Marcinelle. La séparation entre sa femme et lui, la garde alternée de son fils et une arrivée en tant que chroniqueur à la TV sont les piliers de ce spectacle. Prix : Adultes 18/14 euros. Enfants : 12/10 euros. Dans le cadre d’Eté Divert’. Infos et réservations : 0479/ 289 827.

    Consommation

    Marché local et bio à la Ferme Martin-Pêcheur, rue de Bomerée, 299 à Montigny-le-Tilleul. Le 18 août de 14h à 17h30. On y trouvera tous nos exposants traditionnels: les fruits et les légumes bio des jardins de Dim & Pat, les produits de la ferme de Stéphane et Stéphanie, le pain bio, les confitures de Jeanne,… Infos : 0476/51 52 75.

    Folklore

    Procession et marche militaire de la Saint-Roch à Ham-sur-Heure Le 18 août à 17h30 : transfert de la statue de la Saint Roch à sa chapelle paroissiale. Le 19 août à 5h : réveil. 9h : messe en l’église Saint-Martin. 11h : départ des marcheurs pour la formation de cortège. Le 20 août à 13h : réception au château communal. Le 21 août : 14h : sortie militaire dans tout le village.          Le 22 août à  24h : feu d’artifice.

    Culture

    Balade Magritte au coeur de Châtelet, le 19 août, de 10h à 12h.  Découverte d’œuvres d’artistes contemporains inspirées du surréalisme de Magritte. Cette visite se clôture par la visite de la Maison Magrite. Infos : Maison du Tourisme de la Charleroi. Réservations obligatoires : 071/86 14 14. Réservation obligatoire. Tarifs : 2,50 euros. Gratuit pour enfants de moins de 6 ans. J.C.H.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire