Charleroi Sudinfo - Page 2

  • FOLKLORE- Ducasse aux cerises de Biercée

    cerise1.JPG

    Tout le week-end, la Confrérie du Taste-Cerise de Biercée ( qui compte 16 membres dont Fabrice Bastin, Grand Chambellan) invitait le public à la fête  lors de son 43ème Chapitre. La 142ème Ducasse avait lieu dimanche. Un apéro aux cerises était offert dans la cour de l'école, en présence de  58 confréries gastronomiques. Un cortège se déplaçait ensuite vers la distillerie pour aller chercher la tarte géante aux cerises. Après les nouvelles intronisations se tenait le banquet. L' enterrement de la tarte clôturait les festivités !

    cerise3.jpg

    cerise2.JPG

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • PIERRE KROLL A FLEURUS, DU 12 AU 15 SEPTEMBRE

    kroll2.jpg

    Nous l’attendions en avril : voilà Kroll en scène, au Théâtre Martinrou, du 12 au 15 septembre. Pour toute info: 071/81 63 32. info@martinrou.be

    Kroll sans gilet de sauvetage

    Le plus célèbre de nos cartoonists lâche la plume et prend sa langue pour raconter sa vie. Il ne s’agira pas d’une conférence académique du style « Moi mon œuvre » mais bien d’un vrai spectacle, fait d’interactivité, de surprises en direct, d’éclats de rire, de réflexions, de projections aussi. Ecran et table lumineuse seront le seul décor de ce vrai seul en scène, Kroll se livrant avec beaucoup de déraison, d’anecdotes et de sincérité. Un spectacle trempé de cette ironie mordante mais jamais cynique qui fait sa patte. Kroll se met en danger, va-t-il se sauver ?

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Stage cinéma avec Frédéric Legrand

    effetspeciaux1.jpg

    Bien connu pour ses films fantastiques et projets multimédias: " Edgar et la Douze Demoiselle", " Tibiacity", "CryAture"..., Frédéric Legrand animait une semaine de stage ( gratuite!) dans l'espace Gaming du Quai 10, dans le cadre de l'opération " Passeurs d'images".

    Entouré d'une dizaine de participants âgés de 13 à 17 ans , le jeune réalisateur carolo expliquait tout sur la conception d'un jeu vidéo et apprenait comment réaliser un court-métrage avec des effets spéciaux.

    En passant par l'écriture, la pré-production, la production, la post production, la diffusion,... les jeunes auront reçu tous les outils pour réaliser une vidéo de A à Z. JCH

    effetsspéciaux2.JPG

    Des professeurs et un animateur bien motivés

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- Jeu d'échecs géant !

    quartier.JPG

    Ce week-end, dans le cadre de "Quartier d'été" au parc Reine Astrid, un grand échiquier était au centre de toutes les attentions. Une partie s'engageait... Le public suivait le jeu avec attention.

    Originalité: Le Roi mesure à lui seul 64 cm, les autres un peu plus petites ! " Nous avons imaginé un plateau surdimensionné pour accentuer le côté visuel des échecs, et permettre aux débutants de suivre plus facilement le jeu " signale Robert Romanelli, président d'honneur du Cercle Royal des Echecs de Charleroi ( C.R.E.C.). 

    Le club est né en 1928, et compte de 60 à 70 membres, parmi lesquels Gregorio Santiago ( 56 ans): 49 ans de participation ! Champion de Belgique en 2012, le club a remporté, en juin 2017, le Championnat de Belgique Interclubs francophone Division 1 et 2.

    Pour les amateurs du genre, rendez-vous du 29 juillet au 5 août, à la 16ème édition de tournois d'échecs au Complexe sportif de Roux.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • CHARLEROI- Des food trucks jusqu'à ce dimanche 20 h !

    foodtrucks1.JPG

    Pitas aux calamars frits, fish and chips de cabillaud, hamburgers au homard ou à l'espadon, croquettes chorizo oignon, boudin noir spéculoos, poulet mozzarella, carotte lardons,... Pendant trois jours, 17 Food Trucks ( belges, luxembourgeois, hollandais et français ), répartis par thèmes et par spécialités, ont proposé des spécialités vraiment originales. Des centaines de personnes étaient attablées sur la place Verte. En Belgique, ces véhicules sont arrivés il y a quelques années seulement, et déjà on les voit fleurir un peu partout lors d'événements, de festivals,...

    foodtrucks2.JPG

    Président de l'association Belgian Food Trucks Association, Fabrice Willot était installé dans un school bus de 1957, indiquant au compteur 2 millions de km ! " Je suis un peu l'héritier de la mouvance bobo des Etats-Unis. Tous les amateurs ont  gardé en eux cet esprit. "

    foodtrucks4.JPG

    Santé !

    foodtrucks5.JPG

    foodtrucks.JPG

    Fabrice Willot: "on utilise des gobelets réutilisables! "

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- Lancement du Quartier d'été !

    quartier1.JPG

    à gauche, Laurent Pacolet

    Dans une véritable oasis de 1000m2, composée d'une grande terrasse de bois, de bars, de terrains de jeux, de chaises longues pour siroter un délicieux cocktail,... le lancement de la nouvelle édition se déroulait sous le soleil, vendredi soir. L'an passé, 50 000 personnes ont fréquenté les lieux. " Au vu de l'affluence du vendredi, gageons que ce nombre grimpera encore ! " s'exclamaient Julie Cordemans et Pierre-Nicolas Houyoux de l'asbl 50N 5E.

    Parmi le public, le bourgmestre Paul Magnette, l'échevin Philippe Van Cauwenberghe, Georgios Maillis, bouwmeester de Charleroi,... Certains sont venus de très, très loin comme Laurent Pacolet. Invité par l'échevin carolo Mohamed Fekrioui, qui est aussi son ami d'enfance, ce Marcinellois revient d'Abou Dabi, pour voir des membres de sa famille, après 8 ans d'absence ! Un jour, Laurent est parti, sac à dos, pour visiter le monde. Après des séjours  au Canada, Chine, Alaska, Australie, Taïwan,... il est aujourd'hui directeur d'un hôtel de luxe aux Emirats Arabes Unis ! Pour le programme de Quartier d'Eté ( animations jusqu'au 15 août) , consulter www.quartierdete.be

    quartier3.JPG

    Philippe Van Cauwenberghe aux côtés du photographe Thierry Portier

    quartier2.JPG

    quartier5.jpg

    quartier4.jpg

    Nicolas Polizzi aux platines

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- "La Vérité sort du puits": un film 100% social

    social.JPG

    Le duo Dominique Smeets-Dubuisson

    Dans " La Vérité sort du puits", écrit et produit par le couple carolo Dominique Smeets- Dominique Dubuisson, il est largement question de la condition des SDF. Une nouvelle asbl Cap 99 convertira d'ailleurs les recettes du film en logement social.

    Dominique Dubuisson n'en revient pas... En compagnie de Denis Uvier, travailleur social au sein de l'association Solidarités Nouvelles, le producteur   carolo a fait un tour du Centre Ville à Charleroi , et il a vu des personnes sans domicile fixe vivant dans la précarité la plus complète, logeant, par exemple, dans des tentes ou des trous juste en dessous du ring ! "On ne peut imaginer qu'on puisse vivre encore ainsi de nos jours ! " s'exclame-t-il. Après "Marbie, star", le duo carolo Dominique Smeets et Dominique Smeets reste dans la veine sociale avec "La Vérité sort du puits".

    " Nous pouvons affirmer que nous faisons du film 100% social, contrairement à certains réalisateurs" clament-ils. " Nous ne touchons pas un cent sur le film. Tout sera reversé à des personnes dans le besoin. Au vu de l'actualité, et notamment de l'affaire du Samusocial, où des politiques se sont enrichis sur le dos de pauvres gens , nous tenions à le préciser. Nos revenus dépendent uniquement de notre statut d'artistes !".

    Pour donner d'ailleurs toute la transparence voulue, la société de production Big Bang Prod a été rejointe par une toute nouvelle asbl " Cap 99" ( il reste quelques jours pour voter pour le logo! ) qui réalisera le projet social d'habitat léger pour SDF.

    financement citoyen

    Le personnage d' Eugénie est au centre du film. Veuve à deux reprises, et riche propriétaire, elle remplit sa vie comme elle peut. " Elle est surtout insouciante, et peu sensible à la souffrance des gens qui l'entourent , jusqu'au jour où une fameuse tuile lui tombera sur la tête... Par la force des choses, elle va vivre des choses proches de ce que les SDF vivent... " signale Dominique Smeets, auteure, dialoguiste, scénariste et comédienne. " Tout comme dans mon dernier film " Marbie, star", le message est altruiste. Dans notre société actuelle, ne sommes-nous pas trop tournés vers les biens matériels ? De véritables échanges ne sont-ils pas porteurs d'autres valeurs?" 

    Début du tournage: en 2019, le temps pour constituer une équipe comédiens et rôles secondaires ( 90 en tout!) . Les lieux: à Charleroi et dans la région ( notamment au Bois du Cazier ). " Outre l'aspect psychologique, il y aura plus d'action ! " poursuit Dominique Smeets. L'équipe de communication a  été renouvelée, la plupart des personnes constituant la première équipe ( Patrice Pedrotta, Paul Barbieux, Philippe Schoepen,... ) ont trouvé du travail grâce à "Marbie, star".

    Le financement est entièrement citoyen et participatif: toute personne intéressée peut donc consulter la page Facebook: " La Vérité sort du puits"'! JCH

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 2 commentaires
  • MARCINELLE- Bois du Cazier: Rendez-vous " entre nature et culture"

    EntreNatureetCulture.jpg

    Entre Nature & Culture chaque vendredi de l’été!

    "Entre nature et culture", des animations à vivre en famille ou entre amis sur le site de l’ancien charbonnage du Bois du Cazier. Chaque vendredi de juillet et août à 13h30, venez découvrir ce site classé au Patrimoine mondial de l’Unesco sous ses différentes facettes : histoire, musées, terrils, …

    “Parcours d’Orientation”

    Les vendredis 07/07, 28/07 et 25/08 : animation « 100% aventure »

    En famille ou entre amis, apprends à utiliser une carte, à garder le nord, à lire une légende, à retrouver des balises sur le site du Bois du Cazier et les 25ha d'espaces verts avoisinants.

    L'orientation, c'est une nouvelle façon de vivre un moment 100% nature sur le site de l'ancien charbonnage et ses terrils. Activité encadrée par un spécialiste de l’orientation, découvre toutes les ficelles de ce nouveau sport aventure. L’orientation est une activité originale à vivre en famille ou entre amis, pour le plaisir ou la compétition, en jeans et chaussures ou en training et baskets.

    “À la découverte du jardin du Musée du Verre“

    Les vendredis 14/07 et 18/08 : animation « 100% découverte »

    Découvrez l’univers floral à travers les collections “Art Nouveau” du Musée et consignez vos souvenirs dans un carnet. .

    “À la découverte des terrils“

    Uniquement le vendredi 11/08 : animation « 100% nature »

    En compagnie de notre guide-nature, arpentez les terrils. La faune et la flore n’auront plus de secret pour vous !

    Témoins de l’extraction du charbon par le passé, les terrils sont aujourd’hui des sites semi-naturels diversifiés. Poumons verts dans un environnement marqué par l’industrie lourde, ils possèdent un biotope particulier. Avec notre guide-nature, empruntez les sentiers aménagés et découvrez comment ces montagnes noires ont été colonisées par les fleurs, les arbustes, les arbres, observez les roches (schistes, grès, …) qui les composent.

    “Sur les traces des mineurs” 

    Les vendredis 21/07 et 04/08: animation « 100% histoire »

    Découvrez l’histoire de l’ancien charbonnage classé au Patrimoine mondial de l’UNESCO pour son authenticité et son intégrité, deux qualités que vous découvrirez dans notre visite !

    En compagnie de notre guide, partez sur les pas des mineurs. Depuis la grille d’entrée de l’ancien charbonnage, vous suivrez le trajet journalier des mineurs depuis la loge jusqu’à la recette en passant par la salle des pendus et la lampisterie.

    INFOS PRATIQUES

    Animation de + /- 2 heures, encadrée par un professionnel. Pour tous dès 6 ans (de 7 à 12 ans pour le Musée du Verre). Activité sur réservation : 071 / 29 89 30 - reservation@leboisducazier.be. Adultes : 6 € - Enfants dès 6 ans : 3,50 €. Plus d’informations sur www.leboisducazier.be

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • CHARLEROI- L'Ancre souffle ses 50 bougies

    ancre1.jpg

    Le "petit théâtre sous le ring" a bien grandi. L'Ancre souffle aujourd'hui 50 bougies ! Et les projets ne manquent pas pour cette institution carolo  qui, après d'imposants travaux, augmentera considérablement sa capacité d'accueil.

    Situé face à la piscine Hélios à proximité des pilastres du ring, L'Ancre ne dispose pas d'une visibilité optimale à Charleroi... Mais, à bien y regarder, cet emplacement un rien atypique n'en est-t-il pas un de ses atouts ?

    C'est en 1967 que tout a commencé. Avant de s'installer au 112, rue de Montigny, espace qu'il occupe depuis 1982, le théâtre a voyagé. D'abord au Conservatoire de Charleroi, puis à l'hôtel de Ville, au PBA et enfin au Centre Culturel de Mont-sur-Marchienne. L'Ancre est alors dirigé par Jacques Fumière, un des co-fondateurs, qui en sera le directeur artistique, puis administratif jusqu'en 2010. Incarnant à lui seul le théâtre de L'Ancre, l'homme au rire tonitruant, qui a marqué les esprits carolos, s'est éteint en 2011.

    ancre6.jpg

    Jacques Fumière

    théâtre élu Carolo de l'année 2014 !

    Le Théâtre prend place dans un ancien dépôt de batteries! Par une programmation novatrice et audacieuse, L’Ancre se professionnalise avec, entre autres, des pièces comme "Pays Noir, mes racines" (1983), rendant hommage au passé ouvrier de Charleroi ( Madeleine Fabrice et l'accordéoniste Marc Keiser sont encore dans la mémoire des Carolos!).

    ancre2.jpg

                           "Bella, Marie, Tim et Harry vont à la mer " de Whitehead ( 1984)

    En 1991, Bernard Gillard (père du comédien Damien et du journaliste de la RTBF Nicolas! ) ajoute dans la programmation le « Cycle Attraction » pour toucher un public plus large.

    Dès 1996, L’Ancre s'associe à l'Eden pour le Festival Bis-Arts. Des partenariats voient le jour avec Charleroi/Danses et le PBA lors de la création du Focus flamand en 2003. L'arrivée de Jean-Michel Van den Eeyden apporte un nouveau tournant. Il fait rayonner L’Ancre et ses créations au delà des frontières belges (Festival d’Avignon, Edimbourg, Londres, Suisse, Tunisie, Maroc…) En 2014, L’Ancre est élu "Carolo de l'Année" ! En 2017, le théâtre devient "L'Ancre Royal'! L'équipe se compose aujourd'hui de 11 personnes pour la diffusion, la technique, la communication, la programmation...Parmi elles, Anne-Thérèse à la billetterie depuis 1982 ! JCH

    ancre12.jpg

    Anne-Thérèse, le premier contact du public avec l'Ancre

    ancre7.jpg

    Jean-Michel Van den Eeyden,  directeur artistique de L'Ancre à partir de 2008, et directeur général depuis 2010: crédit Luciana Poletto

    Jean-Michel Van den Eeyden : " J'ai tissé des liens forts avec Charleroi"

    Directeur artistique de L’Ancre depuis 2008, et directeur général depuis 2010, Jean-Michel Van den Eeyden a été formé au Conservatoire de Liège, d'où il est sorti diplômé en 2001. Bruxellois d'origine, il a rejoint Charleroi en 2002 au Théâtre de la Guimbarde, en résidence à l'Eden. " C'est une Ville que je ne connaissais pas bien, mais avec laquelle j'ai tissé des liens très forts. Le côté "underground " de Charleroi avec un passé industriel très lourd, mais en même temps la simplicité et l'authenticité de ses habitants en sont assurément des points forts".

    En 2005, il crée, toujours à la Guimbarde, "Stone" ( joué 300 fois! ). Le spectacle traduit le malaise de deux jeunes adolescents en quête d'eux-mêmes, thème social cher au metteur en scène, acteur et pédagogue. Suivront "Push Up" en 2006, "Mère Sauvage" en 2009, "Un Homme Debout" en 2010, "Garuma" en 2012, "Nés Poumon Noir" en 2013, "Les Villes Tentaculaires" en 2014 et "Amnesia" en 2015. La même année, il met en scène « Smoke on the water » ( vu par 8000 spectateurs, on se souvient des projections de Dirty Monitor) , également dans le cadre de Mons 2015.

    ancre8.jpg

                            "Smoke on the water": crédit: Leslie Artamonow

    ancre5.jpg

    Un Homme Debout" crédit: Luciana Poletto

    " Porter un regard sur le monde, rester critique par rapport à des grands systèmes qui dirigent l'homme ( parfois à son insu ), pratiquer le discernement,... en n'excluant pas l'humour ou la causticité, sont des missions du théâtre contemporain" insiste Jean-Michel Van den Eeyden. " Je conçois un peu L'Ancre comme une agora, un espace citoyen".

    ancre4.jpg

    façade actuelle: crédit: Leslie Artamonow

    Spectacles en Avignon dans " l'Eldoradôme"

    2017 est une année clé pour L'Ancre avec un projet mené en collaboration avec le Théâtre de Poche de Bruxelles dans le cadre du Festival d'Avignon Off : L'Eldoradôme, un dôme géodésique de 16 mètres de diamètre, équipé de 100 places assises et d'un plateau de 8 sur 6 mètres. Du 8 au 28 juillet, "La Route du Levant " de Dominique Ziegler, qui interroge le sujet complexe de la radicalisation religieuse violente, fera partie des 7 spectacles (6 belges et 1 français) qui y seront programmés. Par ailleurs, " La Vedette du quartier", mis en scène par Jean-Michel Van den Eeyden, de et avec Riton Liebman, sera présenté au Théâtre des Doms, la vitrine du théâtre belge francophone à Avignon.

    Des spectateurs de plus en plus nombreux

    Les chiffres parlent d'eux-mêmes: de 5951 personnes en 2010 à 9958 en 2015,... le public est en augmentation. En 2016, le nombre de 19 621 spectateurs est atteint, si l'on prend également en compte "Smoke on the water"! Quant au Festival KICKS !, " Regard(s) sur la jeunesse", il est passé de 7100 personnes en 2012 à 11 400 en 2016 ! Du 16 février au 24 mars 2018, ce festival devrait faire aussi le plein avec des spectacles, des animations, des ateliers...

    Chaque saison, les spectacles sont aussi plus nombreux. De 8 propositions annuelles dans les années "Fumière", qui étaient programmées durant quelques week-ends d'affilée, on est aujourd'hui à 25 spectacles pour la saison prochaine.

    Un lieu festif et décalé

    Depuis quelques années, L’Ancre sort des sentiers battus pour des journées et soirées à thèmes. En septembre dernier par exemple, lors de son dimanche d’ouverture sur le thème des sixties, le théâtre présentait sa nouvelle saison riche en spectacles divers: danse, théâtre, musique, cabaret, jeune public,.... Le public, aux cheveux colorés, grosses lunettes, tee shirts à fleurs,... avait débarqué dans les jardins du théâtre ! Ce même esprit décalé soufflera les 16 et 17 septembre prochain, lors du week-end d'ouverture: "décadence royale"! Une ouverture exceptionnelle pour les 50 ans de cette institution.

    ancre10.jpg

    soirée hippie à l'Ancre. photo: JCH

    Trois ans de travaux...

    L'Ancre va connaître prochainement un profond lifting. Deux maisons à la rue de Montigny ainsi que deux maisons à la rue d'Assaut ont été achetées pour l'agrandissement du bâtiment. Deux salles de spectacles vont y être aménagées: l'une d'une capacité de 400 places et l'autre de 120 places, alors que la salle actuelle en compte 102. Début des travaux en 2018-2019. Ceux-ci devraient durer trois ans. En attendant, L'Ancre va devoir trouver un autre lieu...

    Vers un nouveau centre dramatique carolo?

    Autre projet d’envergure pour L’Ancre : la volonté de devenir un Centre Dramatique à moyen terme lorsque le nouveau théâtre sera construit (à l’instar des quatre centres dramatiques déjà existants: le Théâtre de Liège, le Théâtre de Namur, le Varia à Bruxelles et Mars, Mons Arts de la Scène) J.C.H.

    ancre9.jpg

    week-end d'ouverture: Leslie Artamonow.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • BOUFFIOULX- Fête de la Poterie

    biron2.JPG

    Yann Lejeune magicien: un talent fou !

    Ce week-end, la Cité bouffalonienne était réunie autour de ses trois poteries: Dubois, Lardinois et Biron. Le coeur était à la fête pour la 48ème édition, malgré le temps pluvieux, surtout samedi.

    "Il pleut tellement que nous n'avons même pas revêtu nos habits... On s'ennuie un peu comme des rats morts ! " s'exclamaient, samedi, les membres de la Mesnie di Matra, Compagnie de reconstitution médiévale 14/15ème siècle de Bouffioulx. Une pluie continue a isolé le campement ainsi que le chapiteau dans lesquels se déroulaient les festivités. " La météo est vraiment l'élément    le plus imprévisible de la fête ... Cela dit, le programme, concocté par le Syndicat d'Initiative, a été maintenu " précisait Françoise Abad Gonzalez, échevine du Folklore. Pour la première fois, les festivités s'ouvraient par un spectacle de fauconnerie, à la place de France. Samedi, des saltimbanques déambulatoires issus de la Puck Compagnie ont animé le public, tout comme le Carolo ( très doué!) Yann Lejeune, par ses numéros de magie. Dimanche, la météo était meilleure. Profitant de belles éclaircies, un cortège folklorique s'ébranlait dans les artères du Centre, avec la présence de 6 géants, dont 2 du Carnaval de Charleroi, en invités !

    biron3.JPG

    Les artistes saltimbanques de la Puck Compagnie

    premier magasin en 1935 !

    Les trois poteries étaient, bien sûr, accessibles tout le week-end. Une affaire de famille ! Chez les Biron, on en est déjà à 5 générations ! Arrière-petit-fils de Pierre, petit-fils de Willy, fils de Nelly ( 60 ans de présence à la poterie!), Sébastien Lambert perpétue la tradition. Son fils Valentin ( 19 ans ) reprendra-t-il l'entreprise ? Rien n'est moins sûr... Le premier magasin avait été ouvert en 1935 , à la rue de la Maladrerie à Châtelet.       

    biron1.JPG

    3 générations représentées sur cette photo

    Aujourd'hui, Sébastien fabrique de la poterie utilitaire ( 75% de son chiffre d'affaires ): beurrières, pots à condiments, plats à brochettes, tasses, assiettes personnalisées, ... ainsi que de la poterie ornementale: fontaines à eau, masques de gilles, cornes d'abondance ou encore "la pipe à café", petit clin d'oeil à René Magritte ! " Nous continuons à créer de nouveaux produits artisanaux de qualité ( des pièces uniques!),  mais la clientèle est en baisse: 60%  en dix ans" signale Sébastien Lambert. " En cause: la baisse du pouvoir d'achat, mais aussi la concurrence des articles venant d'Ikéa, de la Chine,... Il va falloir se battre pour survivre". JCH

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • MARCINELLE- 60 ans d'immigration grecque en Belgique

    grec.JPG

    A l'instar des mineurs de plusieurs communautés, des travailleurs grecs sont venus dans nos mines belges. Pour célébrer les 60 ans d'immigration grecque dans notre pays, la Communauté Héllénique de Charleroi, présidée par Karalabos Raptis, fils de Stavros, mineur décédé en 2008, avait mis sur pied un week-end de commémorations et des festivités au Parc de Monceau ainsi qu'au Bois du Cazier. La catastrophe du Cazier en 1956 a stoppé l'immigration italienne. C'est dans ce contexte que l'année suivante était signée la Convention entre la Grèce et la Belgique.

    Originaires de Kalimnos, six mineurs grecs ont perdu la vie à Marcinelle: Demetre Kambilis, Lyberis Foupopoulos, Constantin Hatzigiorgis, Nicolas Katsinis, et Panayotis Tsiazis. Un hommage  leur était rendu sur le site du Cazier, avec également Jean-Louis Delaet, directeur, et le pope Nicolas Arvanitopoulos.

    Présentes également Ourania et Eftichia Tsovilis, filles de Périclès, mineur qui a travaillé aux Vallées à Gilly et au charbonnage numéro 10 du Gouffre à Châtelineau. A Charleroi, la Communauté grecque en est actuellement à son quatrième génération. J.C.H.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Société 0 commentaire
  • PORTRAIT- Anthony Cujas sur NRJ Belgique, tout l'été !

    cujas1.JPG

    Anthony à la Manufacture Urbaine

    cujass4.jpgLes vacances seront bien remplies pour Anthony Cujas de Châtelineau... Durant toute cette période estivale, cet étudiant en Communication à la Haute Ecole Condorcet anime des émissions radio sur la station NRJ Belgique. Rencontre avec un jeune homme sympathique et féru de culture. J.C.Hérin

     

    JCH: Anthony, vous voilà aux commandes d'émissions sur NJR Belgique, pendant tout l'été. Pas trop stressant ?

    Anthony Cujas ( A.C.): C'est un beau défi à relever, mais je n'en suis pas du  tout à mes débuts ( même si je ne suis âgé que de 22 ans !). La radio est une véritable passion. Quand j'étais petit, j'enregistrais de "fausses" émissions sur des cassettes, puis j'ai animé une tranche le dimanche sur une radio locale à Roselies.

    Depuis 2 ans, j'ai rejoint Charleking Radio, une station basée à Charleroi.

    Je suis à NRJ Belgique depuis 1 an, le we. En juillet-août, je serai  à l'antenne en semaine entre 13h et 16h, le samedi entre 16 et 20h, et le dimanche de 12h à 16 h. J'aime beaucoup l'ambiance décontractée d'NRJ. Ca me correspond tout à fait !

    Ma mission: accompagner l'auditeur entre les tubes, les jeux, les opérations de la chaîne,  les concours ( de beaux voyages à gagner!),...

    J.C.H. Une petite anecdote à raconter ?

    A.C.:   Oui, en décembre dernier, je passais le réveillon dans les studios de NRJ, quand tout à coup... la musique disparaît de ma conduite. Panne générale, la galère complète ! Je n'avais plus le contrôle de rien... Je suis resté 2 heures à attendre que tout se remette en marche. Et en plus, je n'ai pas pu souhaiter une bonne année aux auditeurs !!!

    N.G.: Un Carolo sur NRJ Belgique... C'est pas courant !

    A.C.:  En effet, je fais un peu figure d'exception... A Bruxelles, pour faire partie de l'équipe d'animateurs, j'ai été soumis à un casting et j'ai été choisi parmi  5 finalistes. Je suis le seul Carolo sur la station. Je défends ma Ville bec et ongles auprès de mes collègues ( qui ne la connaissent pas ou trop peu !) , en portant d'ailleurs les Tshirt Mania et en proposant des sorties à Quai 10, à la Manufacture Urbaine,  à Charleroi/Danse ... Charleroi bouge beaucoup, et les lieux "branchés" se multiplient...

    cujas2.JPG

    Anthony défend sa Ville. Ici, sur la "placerelle", devant Quai 10.

    N.G.: Parmi vos invités, un certain Henri PFR...

    A.C.: Une grande rencontre à CharleKing Radio! Ce jeune DJ qui a fait une ascension fulgurante, est extrêmement chaleureux. Sa musique, très rythmée, est très appréciée auprès de nos auditeurs. C'est la raison pour laquelle elle fait l'objet de nombreux passages. C'est un peu notre David Guetta belge, il en a tout le talent. J'ai aussi eu la chance d'interviewer Jean-Marie Bigard, Dan Gagnon,  Kid Noize, GuiHome,...

    cujas3.jpg

    Anthony et Henri PFR

    N.G.: Un souhait?

    A.C. Faire de la télé ! J'apprécie beaucoup ce média. Mon entourage me dit d'ailleurs télégénique. Des projets sont en cours... ( avec Télésambre? ) Mais chut ! Il est encore un peu trop tôt pour en parler.

    cujas9.jpg

    Anthony avec l'échevin carolo Mohamed Fekrioui

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • MONCEAU-SUR-SAMBRE: Fête Saint Louis

    louis.jpg

                                     Fête St Louis à Monceau... Les Gilles étaient de sortie, ce samedi

    louis5.jpg

    L'échevin Serge Beghin bien entouré

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • CHARLEROI- Village des Associations

    broc18.JPG

    le stand Mai'tallurgie

    Lors de la Brocante des Quais, un tout nouveau village prenait place à la rue Puissant: le Village des Associations. L'occasion pour le grand public de faire la connaissance de l'école de danse New Dance Generation, dirigée par Silvana Lumia, de la compagnie théâtrale Cabaret 2000 , de la plateforme culturelle Divertiscènes qui met sur pied le festival Eté Divert" ( 40 spectacles programmés du 15 juillet au 26 août) , ...

    broc8.JPG

    Coups de dés pour Cabaret 2000: un numéro 6: une place gratuite ! 

    Mai'Tallurgie était aussi représenté. Organisé une année sur deux, le festival se tiendra en mai 2018. Avec Mai'Tallurgie, l'expression passe par l'art, le théâtre, la danse, la culture, la couture, le chant, la sculpture,... afin de mettre en valeur Marchienne-au-Pont, Cité laissée trop longtemps en friche. Le festival est donc l'aboutissement de deux ans de rencontres, de recherches, de travail -  du choix du thème à la création d'un son &lumières - rassemblant plus de 100 personnes. Les Citoyens, à qui on donne l'occasion de s'exprimer, retroussent donc leurs manches. Leurs armes: une bonne dose d'optimisme, une volonté à toute épreuve, et une foi en l'être humain. Leur slogan: " Sur les friches, c'est la fête ! "  J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI DANSE- Biennale 27 septembre- 14 octobre 2017

    Construite sur un principe d’ouverture et faisant résonner les couleurs d’une nouvelle identité visuelle résolument dynamique, la Biennale inaugurera la saison de Charleroi danse. Elle marquera le premier signal du changement souhaité par Annie Bozzini, directrice du Centre chorégraphique Wallonie-Bruxelles depuis janvier 2017, qui s’est donnée pour objectifs premiers le soutien aux artistes, une approche de la danse contemporaine sous ses imaginaires les plus larges ainsi que le renforcement de la relation de Charleroi danse avec ses publics.

    bozzini.jpg"Notre ambition vise l'élargissement de l'imaginaire par l'art et par celui qui nous tient à cœur;  la danse dans ses dimensions multiples, ses grands récits, ses folklores tels que les artistes d'aujourd'hui savent les réinventer, ses évolutions inédites que provoquent les nouvelles technologies, tous ces gestes mêlés qui tracent une histoire universelle des hommes." souligne Anne Bozzini. "Notre première préoccupation est de partager cette ouverture émancipatrice avec vous, le public".

    En plaçant les artistes au cœur de son projet – artistes installés en Wallonie et à Bruxelles comme Louise Vanneste et la chorégraphe belgo-argentine Ayelen Parolin avec lesquelles s’engage déjà un compagnonnage artistique et de production de trois années, mais aussi artistes d’ailleurs, artistes confirmés ou artistes de la génération montante – Charleroi danse défendra une danse à l’image de l’époque contemporaine, riche de diversité et d’horizons, et soucieuse de recréer du lien entre les individus pour mieux pouvoir reparler de la notion de collectif.
     
    Durant trois semaines, aux Écuries à Charleroi et à La Raffinerie à Bruxelles, les deux sites de Charleroi danse accueilleront de nombreuses créations et offriront une photographie de la danse internationale actuelle.

    La soirée d’ouverture donnera le tempo avec la présence de Louise Vanneste, dont le solo pour deux danseurs interroge une relation de l’être au monde puisant dans l’instinct et l’intériorité, et la création de LA HORDE, rassemblement de « jumpers » originaires de toute l’Europe et qui dansent la rage de vivre leur jeunesse dans notre époque avec une ferveur à faire trembler les murs. Après avoir mis à l’honneur la dernière pièce de Ayelen Parolin sur la relation entre l’étrangeté individuelle et la communauté, la Biennale 17 présentera un focus sur la création belge francophone, mais aussi le travail du chorégraphe d’origine sénégalaise Amala Dianor et celui des artistes indonésiens du festival Europalia. La Chinoise Wen Hui, la Portugaise Marlene Monteiro Freitas, l’Espagnole Rocío Molina, la Française Malika Djardi, autant de femmes qui viendront faire souffler un bel esprit d’aventure sur l’art chorégraphique. Charleroi danse affiche désormais une intention de rassembler toutes les générations. Les plus petits trouveront leur bonheur avec Alessandro Sciarroni, qui fait usage des nouvelles technologies pour représenter le corps dans des transformations propres à faire galoper l’imagination. Enfin, les spectateurs plus habitués retrouveront le plaisir du répertoire avec le programme Lucinda Childs/William Forsythe par le Ballet de l’Opéra de Lyon, ou encore l’extraordinaire vitalité créatrice que porte encore l’œuvre de Vaslav Nijinski, avec la reprise de L’Après-midi d’un faune et de Jeux par Dominique Brun, sur la musique de Debussy.
     
    Du local à l’international, la Biennale de Charleroi danse, ce sont autant de découvertes ou de redécouvertes : grands récits qui fondent l’histoire vivante de la danse, folklores réinventés et évolutions inédites nées du croisement avec les nouvelles technologies… autant de gestes mêlés qui tracent l’aventure universelle des hommes et qui tendent un miroir à la société d’aujourd’hui.

    Renseignements et réservations: Charleroi-danse.be 071/20 56 40- Les Ecuries: Bd Pierre Mayence, 65 C à Charleroi.
      

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire