Sudinfo Charleroi - Page 2

  • COUPS DE COEUR POUR LE WEEK-END

    messmer2.jpg

    Messmer pour un grand spectacle d'illusion

    Après les réveillons, les animations et activités associatives reprennent de plus belle à Charleroi et dans les environs. Avec deux spectacles de mentalisme !

    Cirque

    La troupe de cirque aérien et de danse de Cirk’ En Ciel présente sa nouvelle création «Once Upon a Time», un voyage à travers les contes de notre enfance, qui sont ici revisités. C’est à voir les 4 et 5 janvier à 19h30, et le 6 janvier à 15h, à l’Espace 6001 de Marcinelle, Avenue de la Cité Parc. Prix : 12 € pour les adultes. 6 € pour les enfants de moins de 6 ans. Infos et réservations : 0477/64 38 34

    Salon/bourse

    Les Ainés du Modélisme organisent une bourse de trains miniatures. Trains, autos, avions, décoration de réseau,… feront le bonheur des collectionneurs ! Le 5 janvier de 9h à 13h, à la salle Jean XXIII, rue des Bruyères 58 à Anderlues. Entrée : 2,5 €. Téléphone : 064/45 18 80.

    Animation/cinéma

    Les amateurs du film «Les Bronzés font du ski» pourront enfiler leur plus belle tenue de ski, chausser leurs bottes fourrées et peut-être repartir avec un chèque voyage, le 5 janvier ! La soirée commence côté Jardin du Quai 10, Quai Arthur Rimbaud à Charleroi, dès 18h avec le DJ Franck, et se poursuit à la salle 4 par la projection du film. Gratuit.

    Spectacle/illusion

    -«Rien» est le nouveau spectacle de mentalisme de Carlos Vaquera. Et si on s’attend à rien, c’est que tout est possible… Préparez-vous à vivre un spectacle totalement interactif qui chaque soir sera différent. Les 4 et 5 janvier à 21h, au Comédie Centrale, 33, rue du Grand Central à Charleroi. Prix : 20 à 10 €. Infos et réservations : 071/30 50 30.

    -Référence mondiale en hypnose et en magnétisme, Messmer propose «Hypersensoriel», un rendez-vous de magie, interactif et euphorique, mêlant technologie et réalité virtuelle, le 6 janvier à 16h30, au Spiroudome à Charleroi. Prix : 65,20 € à 43,10 €. Réservation sur Ticketmaster.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • BILAN POSITIF POUR LE QUAI 10

     

    2018: Bilan positif pour le quai10 

    Bilan positif pour le Quai10 qui note une augmentation de  3.2% de sa fréquentation, soit 4000 entrées en plus sur l’année 2018. Le chiffre d’affaires est également en progression avec 7% d’augmentation par rapport à 2017.

    Les cotillons sont aspirés, les bulles sont bues et les bonnes résolutions sont prises, c’est donc l’heure des bilans. Au Quai10, on commence 2019 avec le sourire, fiers de constater une progression de 3.2% de fréquentation sur l’année écoulée.  Au total, 104.000 personnes ont poussé les portes de ce lieu culturel, ouvert depuis janvier 2017, 11.000 côté jeu vidéo et 93.200 côté cinéma.

    Il faut préciser que les signaux n’étaient pas rassurants après un été très chaud, peu fournis en bons films et une coupe de monde qui en aura éloigné plus d’un des écrans… de cinéma ! Heureusement novembre et décembre ont été particulièrement remarquables avec une fréquentions de 30.000 personnes dans les deux espaces – cinéma et jeu vidéo, sur les deux mois.

    En détaillant les chiffres, on constate deux points intéressants. D’une part, la vente d’abonnement a littéralement décollé en décembre avec 465 vendus contre 269 en 2017 ce qui inaugure une augmentation de la fréquentation en 2019. Côté top 5 des films, on retrouve « Le Grinch », « Bohemian Rhapsody », « Le retour de Mary Poppins », « Girl » et « Three bilboards outside Ebbing, Missouri » ce qui confirme les cibles principales du cinéma à savoir un public de cinéphiles, amoureux des grands films et les familles, de plus en plus présentes.

    Il est maintenant l’heure de se projeter sur 2019, avec un objectif de 110.000 entrées, cinéma et jeu vidéo confondus.

    Contact presse:
    Lucile loewer - lucile@quai10.be - 0496/47.79.32

    Le Quai10

     

    Contact

    Matthieu Bakolas
    Directeur

    Quai Arthur Rimbaud, 10
    B-6000 Charleroi

    Tel. : +32 71 31 71 47
    Fax : +32 71 30 64 04
    Email : info@quai10.be

    TVA : BE0472.217.873

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • UNE BELLE ANNEE 2019 AU CENTRE CULTUREL DE FARCIENNES

    Ateliers hip-hop
    Plus qu’un apprentissage technique, le hip-hop est un moyen d’expression par le mouvement autant qu’un moment de décompression. Au cours des ateliers, vous profiterez de l’expérience et des conseils de Joseph, danseur professionnel, avec pour finalité la Cavalcade de Farciennes au mois de septembre.

    En collaboration avec la Province de Hainaut

     
    Infos pratiques
    Mercredis 9 et 23 janvier, de 15h à 17h
    Au Centre culturel de Farciennes
    GRATUIT
    Inscriptions au 071 38 35 33 ou animation@centreculturelfarciennes.be
    Atelier jeux de société
    Les ateliers jeux de société sont de retour à Farciennes ! 
    Seul, en famille ou entre amis, venez (re)découvrir anciens et nouveaux jeux de société !

     
    Infos pratiques
    Mercredi 16 janvier, de 15h à 17h
    Au Centre culturel de Farciennes
    GRATUIT
    Ciné-club
    DON'T WORRY, HE WON'T GET FAR ON FOOT
    Un film de Gus Van Sant (2018)

    Même s’il a failli mourir dans un accident de la route lors d’une nuit de beuverie, John n’a pas la moindre intention d’arrêter de boire. Il finit pourtant par suivre une cure de désintoxication et se découvre un don inattendu : le dessin satirique.


    En collaboration avec le CAL Charleroi, le Cercle Laïque Aiseau-Presles & Farciennes et la Province de Hainaut
    Visionner la bande-annonce
    Infos pratiques
    Jeudi 17 janvier à 13h30 et à 18h30
    Au Centre culturel de Farciennes
    Tarif : 2,50€ / 2€ pour les abonnés et les groupes
    Infos & réservations : info@centreculturelfarciennes.be / 071 38 35 33
     

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • BONS VOEUX 2019

    voeux1.jpg

    Déjà un bon réveillon ! Merci pour votre fidélité et à bientôt en 2019 !  J.C.Hérin

    Lien permanent Imprimer 0 commentaire
  • CINEMA- Brandon Gotto, réalisateur de "Halloween"

    brandongotto4.JPG

    Brandon Gotto

    Cinéaste de Thuin, Brandon Gotto (24 ans) réalise des courts-métrages depuis l’âge de 11 ans ! Lors de ses études secondaires, il a fréquenté l’institut Jean-Jaurès, en section audio-visuel. Aujourd’hui, le jeune homme travaille principalement en indépendant.

    brandon.jpg

    Brrrr...Le rôle féminin est tenu par Margaux Colarusso

    En octobre 2018, Brandon tournait «Halloween 1» (à voir sur You Tube) et le mois suivant, «Halloween 2»,qui sera projeté, en avant-première, le 28 janvier 2019 à 19h30 au Caméo de Tamines. Le jeune réalisateur a mis tout son savoir-faire dans des films dont le budget est limité. Brandon s’est inspiré de la version «Halloween» de 1978 avec Jamie Lee Curtis.

    «A aucun moment, je n’ai pas voulu faire un copier-coller de ce film. J’y apporte d’ailleurs une touche originale et personnelle. Par exemple, dans «Halloween2», je renverse les codes. Le tueur n’est peut-être pas aussi méchant que l’on ne pense… »

    Le rôle du tueur psychopathe Michael Meyers est tenu par Fabian Rigaux, et de Laurie Strode, la survivante du massacre, par Margaux Colarusso. Certaines scènes ont été tournées à l’Institut psychiatrique de Manage.

    La version 2018 d’Halloween du réalisateur américain David Gordon Green a beaucoup intéressé Brandon. « Jamais je n’aurais cru que ce nouvel Halloween, qui fait revivre le mythe, changerait ma perception sur le cinéma, sur la façon d’en faire, de l’aborder» poursuit le jeune homme. «La simplicité est d’une efficacité redoutable. Ce film est véritablement audacieux avec l’absence de musiques pendant 60% du film et des scènes gore qui se produisent hors champ».

    Le film «Halloween 1» de Brandon Gotto était projeté dernièrement, au Secteur 42 à Lodelinsart, dans le cadre du «Jour le plus court de l’année », un événement qui se déroulait dans la Fédération Wallonie-Bruxelles. Pour la première fois, le Kino Carolo s’y associait avec la projection de 18 courts-métrages de réalisateurs carolos, dont Brandon. JCH

    brandongotto3.JPG

    Brandon est à gauche sur la photo

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • COURCELLES -Philippe Samain de Courcelles se bat pour la sécurité des cavaliers

    chevaux1.jpg

                       Crédit PHOTO: Maria di Biase di Quadri©2008 by Sofam

    Avertissant du danger qu’encourent les cavaliers, un panneau de signalisation routière attend toujours sa publication au Moniteur belge…Plus de 50 ans après sa création par Philippe Samain de Courcelles !

    Philippe Samain de Courcelles habite toujours la maison dans laquelle il est né. Dès son enfance, il est passionné par les chevaux et se bat depuis plus d’un demi-siècle pour améliorer la sécurité des cavaliers. En 1967, il concevait le panneau, d’abord intitulé provisoirement «A5» jusqu’en 2014, ensuite «A24». Ce signal routier représente un cavalier se dirigeant vers la gauche, provenant du signal C15 dont Philippe avait extrait le cavalier pour le replacer dans le triangle «14a», finalement homologué en 2009 par le Secrétaire d’État Étienne Schouppe. Mais… n’étant pas encore passé au Moniteur belge, ce signal routier n’a aucune valeur légale !

    Son combat s’était déjà illustré en 2001. À l’heure de l’ouverture de séance du Conseil communal, un cortège composé d’une septantaine de cavaliers, dont il faisait partie, prenait position pour une rencontre avec le Bourgmestre André Trigaut et tout le Collège communal. L’objectif était de formuler une demande afin de solliciter l’aménagement de promenades équestres sécurisées dans l’entité.

    Avec 6 manèges, élevages et centres équestres, totalisant plus de 500 cavaliers, et des terrains aménagés sur le site du terril du Six Périer à Souvret, l’entité de Courcelles, mi-citadine, mi-rurale est devenue l’épicentre d’activités équestres en pleine nature.

    Avenir des randonnées compromis

    L’urbanisation galopante de Courcelles et la disparition de chemins forestiers et agricoles, à la suite de la création du zoning industriel, à proximité de l’autoroute E 42, ont fortement aggravé cette situation. Lors de randonnées, les chevaux doivent parfois être transférés à bord de véhicules !

    Philippe Samain de Courcelles a remporté quelques victoires. Citons un Ravel avec une bande herbeuse ex-centrée, jouxtant la piste asphaltée a été obtenu en 2002. Une première promenade a été ensuite élaborée, testée à pied par le groupe et qu’il a validée à cheval, tant pour l’équitation que l’attelage en avril 2005. Avec le groupe Sentier, la C.C.A.T.M et Caroline Taquin, la réhabilitation du Chemin des Morts en octobre 2011…

    En septembre 2018, l’Ecuyer Courcellois, le plus ancien club affilié à la FFE, (Fédération Francophone d’ Équitation) fêtait ses 50 ans d’existence. De nombreuses générations de cavaliers de Courcelles se sont succédé dans ce centre géré par Renaud Dehan.

    Philippe Samain de Courcelles publie régulièrement des articles et réalise des clichés d’illustration pour la revue Hippo-News. L’occasion pour Philippe de relancer le combat pour 2019 ! JEAN-CLAUDE HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Sujets thématiques 0 commentaire
  • SPECTACLE- Vaudeville: "On dinera au lit" jusqu'au 13 janvier 2019

    diner1.jpg

    photos: J.C.Hérin

    dîner2.jpg

    Comédie de  Marc Camoletti avec la Compagnie du Vaudeville, jusqu'au 13/1 à la Ruche Théâtre.

    Horaires

    Jeudi, Vendredi et samedi 20h30 en soirée, le dimanche 16 h

     

    Réserver en Ligne: http://www.laruchetheatre.be

    A savoir http://www.laruchetheatre.be. Sur le net: https://youtu.be/pkEeBdHdN3


    Spectacle hilarant ! A ne pas rater. Une femme croyant, à tort ou à raison, que son mari la trompe, trouve dans une revue féminine et féministe, une recette pour se venger. En effet, cette conseillère du cœur suggère perfidement aux femmes qui veulent se libérer de la routine conjugale de pratiquer un ' sex-group '. Prenant le prétexte d'être à la mode, Jacqueline exigera de son mari de passer à la pratique, et celui-ci s'efforcera d'éviter par tous les moyens d'y arriver….. Les protagonistes de cette aventure seront parachutés dans une cascade d'erreurs et de quiproquos...

    Mise en scène d'Alain Lackner.

    Distribution:  Georges Léglise, Angelica Ferullo, Giuseppe Maligieri, Virginie Goossens, Damien C. Lucaselli, Stéphanie Menga

    Pour gagner 20% sur vos entrées, n'oubliez pas votre Pass Partout: www.laruchetheatre.be/pass-partout.html

    Pourquoi ne pas allier le plaisir de la culture, aux plaisirs de la bouche?
    N’oubliez pas de réserver votre restaurant au 071 16 83 08 et savourez la bonne cuisine de Jeff et de son équipe.
    laruchebrasserie.com/#intro

    diner3.JPG

    diner4.JPG

    Comment parler d'un "groupe" bien particulier ?

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • LODELINSART- Les politiques s'invitent à la revue des Molières et Mocassins !

    politiques.jpg

    Eric Goffart (CDH) et Jean-Marc Nollet (Ecolo) ont assisté- et participé!-  à la revue Mission à Paulo" des Molières et Mocassins

    Soirée spéciale de réveillon du Nouvel An. Infos et réservations : 0474/388 032.http://molmoc.blogspot.com  

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • LODELINSART- Soirée du Jour le plus Court

    brandongotto1.JPG

    Chanel entourée du Père Noël !

    brandongotto2.JPG

    Avez-vous reconnu le sosie du célèbre Georges ( à droite ) ?

    Le jour du 21 décembre est le jour le plus court de l’année… Une belle occasion dès lors, de présenter des « courts »- métrages ! Pour la première fois, le Kino Carolo s’associait au «Jour le plus court», un événement qui se déroule  dans la Fédération Wallonie-Bruxelles. Chanel Agura, coordinatrice a Charleroi, était entourée, pour l’occasion, de Père Noël et de Fredo Depardieu, le sosie du célèbre Georges ! La soirée était présentée par la comédienne Antonella Meco, au Secteur 42.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • EXPO DE MARC HUBERT-Central Art Gallery- jusqu'au 5 janvier

    hubert1.jpg

    hubert2.JPG

    Marc Hubert expose ses œuvres à la galerie «La Central Art Galery».

    Le titre de son expo: «Pas…sages !». Les piétons qu’il représente sont un pont entre deux rives, entre deux temps… Nul ne sait ce que le passager sera demain, mais il s’affirme… L’artiste travaille au bic assisté par ordinateur et l’impression se fait sur Dibond (les couleurs du fond).

    hubert3.JPG

    «Marc Hubert fait danser le piéton, la norme, insuffle un frémissement, une danse à la Charlie Chaplin. Son signe pur surgit dans le fracas du monde» note Jean-Philippe Goffaux, critique d’art. «Plus de routes, plus de traces, plus d’impératifs… Le piéton rayonne ! Il a détruit sa niche, son nid, le voilà dans l’«Ouvert ». Hors temps, hors cadre, insistance inconsciente».

    hubert4.JPG

    A voir les samedis 29 décembre jusque 20h  et 5 janvier 2019 de 12h à 20h à la rue du Grand Central, 67, à Charleroi. Pour tout contact : page facebook de Marc Hubert. Tél. 0475/137898.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • GASTRONOMIE- Jérémy Vandernoot, chef à domicile

    vandernoot.jpg

    De gauche à droite : Pascal Thonon, patron de la Barrique, Jérémy Vandernoot, Thibaud Thonon, fils du patron, et Clément Baussart, responsable magasin.

    Jusque dimanche soir, Jérémy Vandernoot propose sa carte à la Barrique. Le sympathique candidat belge de la 9èmesaison de Top Chef se déplace aussi chez les particuliers pour y faire goûter et apprécier sa cuisine.

    Fervent supporter du Sporting de Charleroi, - et footballeur lui-même-, Jérémy Vandernoot n’a jamais caché ses attaches avec la Ville. Ses parents, d’ailleurs, travaillent dans la région.

    C’est par des contacts avec Thibaud, fils de Pascal Thonon, patron de la Barrique, que Jérémy a déjà participé à des événements ponctuels dans cet établissement nalinnois spécialisé en vins et en spiritueux (1000 références !). Pleinement satisfait de cette collaboration passée, Pascal Thonon a proposé au candidat de Top Chef 2018 de travailler, - pendant la période des fêtes, soit dix jours !-, dans le bar (complètement réaménagé) à vins et alcools. «Et à l’avenir, cette collaboration sera encore renforcée, car l’entente est parfaite ! » souligne Pascal. « Jérémy est très liant avec tous les clients».

    Pour les services du midi et du soir, 3 menus sont présentés, à partir de 36 € (avec 3 services : 1 entrée, 1 plat, 1 dessert) à 72 €. Voici un avant-goût. Comme entrées : de la seiche, du ris de veau, des coquilles Saint-Jacques,… Comme plats : barbue/beurre noisette/chou-fleur, biche/coin/betterave,…

    «Je privilégie les aliments frais, de saison, et de la région» tient à préciser Jérémy.

    Pour l’accompagnement en vin, il est possible de prendre au verre ou de sélectionner une bouteille dans le magasin : supplément droit de bouchon 10 € par rapport aux prix de vente.

    « Je remplace Madame »

    Lors du «Top chef 2018», Jérémy Vandernoot, toujours à l’affût de nouvelles expérimentations en matière culinaire, avait voulu transformer du jus de chou rouge en bleu. Mais à cause d’un mauvais calcul de l’acidité, le jus est devenu rose… et a entrainé l’élimination du candidat de Salzinnes. Qu'à cela ne tienne ! Le jeune homme de 28 ans a acquis une certaine notoriété grâce à l’émission.

    Son parcours, pourtant, n’a pas tout de suite démarré dans le milieu. C’est après avoir commencé des études en diététique et en éducateur spécialisé qu’il s’est orienté vers l’hôtellerie. Il a notamment travaillé chez un traiteur à Gouy-lez-Piéton. Sa carrière a été fulgurante. En deux ans, le jeune homme a fréquenté 4 maisons belges 2 étoiles et a été le second de Carl Gillain, autre candidat de Top Chef, dans son établissement namurois «L’Agathopède».

    Aujourd’hui, Jérémy Vandernoot se rend chez des particuliers, un peu partout en Wallonie, et pourquoi pas à Charleroi ? «Etre chef à domicile me plaît énormément » signale-t-il. «Un four traditionnel ou à micro-ondes et des taques pour cuisiner : c’est suffisant ! Lors de la soirée, je remplace Madame qui peut s’occuper pleinement des invités !». JCH

    Repas à la Barrique avec Jérémy Vandernoot jusqu’au 30/12. Pour tous contacts: 071/21 80 25 ou 0477/375 408. pascal.thonon@labarrique.be

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • JUMET: Fromage de chèvre au menu pour le Réveillon !

    chèvres1.JPG

    Elevage assez unique dans la région, les chèvres de la Chèvrerie des Saules se promènent en plein air. En cette période de fêtes, l’entreprise jumétoise voit multiplier ses commandes. Les produits sont de fabrication 100% artisanale !

    chèvres2.JPG

    A l’approche du Réveillon de Nouvel An, pourquoi ne pas s’offrir un beau plateau de fromages de la Chèvrerie des Saules? Originaire de Wagnelée, Hugues Lambrechts, son fondateur, a quitté son poste d’électromécanicien, pour s’occuper à plein temps, avec son épouse Clarisse Van Thielen, d’un élevage de 80 chèvres. L’aventure a commencé il y a un peu plus d’1 an.

    «Avant de me lancer dans La Chèvrerie des Saules, j’ai consacré beaucoup de temps aux chevaux » signale Hugues. «Poursuivre avec les chèvres me semblait intéressant, car un tel type d’élevage n’est pas courant dans la région. Et puis, surtout, mon épouse et moi ne voulions pas sacrifier nos animaux ». Le cheptel a tellement grandi (au départ avec 40 chévres) qu’il a fallu construire un bâtiment de 300 m2 pour les héberger.

    2 types de races caprines sont présentes: les Saanen ou chèvres de Gessenay sont d’excellentes laitières. Les Nubiennes et les Poitevines, croisées, produisent moins de lait mais sont plus résistantes.

    fromages, glaces, yaourts,…

    Situé entre Jumet Houbois et Ransart, le terrain boisé s’étend sur 9 hectares. «Peu d’animaux d’élevage bénéficient d’un tel espace !» fait remarquer Hugues. Les chèvres ont tout le loisir de pâturer sur le site et donner un lait d’une grande diversité gustative par les multiples espèces végétales (par exemple des orchidées sauvages), dont elles peuvent se régaler.

    Autre intérêt : le fromage de chèvre est aussi apprécié pour leur faible teneur en matière grasse. En cette période de fête, les commandes affluent, d’autant plus que les produits à base de lait de chèvre- qui ne sont pas labellisés « bio », mais qui en ont la qualité, puisqu’aucun pesticide n’est utilisé- sont variés : outre les fromages, on compte des yaourts, de la mousse au chocolat, des flans, du riz au lait,…

    2 ateliers jouxtent le hangar pour y faire de la tomme et du camembert de chèvres, des bûchettes, de la maquée…. La Fromagerie se trouve à l’Allée Centrale, 90 ( à proximité du rond-point, entre la rue du Bosquet et la rue de la Révolution) à Jumet. ( fermé en janvier). JCH

    Les produits peuvent aussi se trouver sur le marché de la place Verte à Charleroi ( samedi matin), à la Ferme des Monts à Nalinnes, du Maustitchi à Leernes, … Infos : 0475/61.71.71. fromagerie@chevreriedessaules.be 

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • NOEL DES ANIMAUX- Le chien le plus fun !

    aiko1.jpg

    Aiko a remporté le premier prix !

    Une cinquantaine de toutous et un chat concouraient pour le titre de l’animal de compagnie le plus fun, vendredi, aux 6ème Féeries de Courcelles. Particularité : le jury était constitué d’enfants.

    aiko5.JPG

    Mis sur pied par Hugues Neirynck, échevin du Bien-Etre Animal, ce 2ème Noël des Animaux recevait l’appui de Joël Hasselin, échevin des Fêtes, de Caroline Taquin, bourgmestre, de la SPA de Charleroi, de l’association courcelloise «Sans maître» et de Tom&Co.

    aiko3.JPG

    Zorro, l'unique chat !

    aiko4.JPG

    Le concours était animé par la dynamique Jill Vandermeulen de RTL. Chiens et chats s’étaient mis sur leur 31. Bonnets de Noël, lunettes, écharpes,… donnaient une petite touche d’originalité. Après délibérations, c’est Aiko, un berger australien de 5 ans, qui a reçu le premier prix. Sa propriétaire, Olivia Delginiesse, décrit son chien comme très gourmand et affectueux. Elle a réussi à lui faire des tours qui ont étonné le public !

    J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • THEATRE MARIGNAN- "Adieu, je reste! " juqu'au 6 janvier, par la troupe de Cabaret 2000

    024.JPG

    photos: J.C.Hérin

    020.JPG

    011.JPG

    001.JPG

    029.JPG

    015.JPG

    013.JPG

    Passion amoureuse, tentatives de meurtres,... Le tout saupoudré de beaucoup d'humour !

    "Adieu, je reste" d'Isabelle Mergault par la troupe de Cabaret 2000, dans une mise en scène de Jean-Charles Gosseries, est à voir jusqu'au 6 janvier 2019 au Théâtre Marignan (bd Tirou,53) à Charleroi, les je/ve/sa à 20h30 et les di/16h30. Infos et réservations: 0495/10 20 14. info@theatremarignan.be

    Avec Michelle Vercammen, Annick Jelen, Luigi Di Giovanni et Jacky Druaux.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Concours, Coup de coeur 0 commentaire