Cultures - Evénements

  • CHARLEROI- Le retour d'Helmut Lotti !

    lotti1.JPG

    Après 9 ans d'absence, Helmut Lotti faisait son grand retour au PBA ! photo J.C.Hérin

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Comédie Centrale: "Abracadabrunch" jusqu'au 2 mai

    acadabrabrunch.jpg

    François Coulon a 45 ans et vient de vendre ses affaires. Célibataire, égoïste, misogyne, cavaleur, grossier et de mauvaise foi, il a décidé de consacrer le reste de sa vie à lui-même. Le bonheur selon François… Mais, pour lui l'enfer va commencer ! 

    Après ses trois précédents succès au théâtre, Alil Vardar, l'auteur du "Clan des divorcées" nous offre sa 4ème pièce où en plus de nous faire rire il a décidé d'y rajouter un peu de magie... Tout un programme !

    Abonnement 2017-2018 ║ Spectacle n°7

    Le Comédie centrale de Charleroi
    33 RUE DU GRAND CENTRAL - 6000 CHARLEROI

    071 30 50 30

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CREATION: Théâtre Poche: " Schindler" la voix de la liste " par Jérôme Roose

    schindler1.jpg

    Oskar Schindler, industriel allemand, a sauvé la vie de 1200 Juifs, durant la Shoah. Jérôme Roose adapte pour la première fois "La liste de Schindler" dans un seul-en-scène. Ici, une victime peut devenir un vainqueur.

    - Jérôme Roose, vous êtes de descendance belgo-allemande. La Liste de Schindler ne pouvait donc vous laisser indifférent...

    J.R.:  En effet. Je suis Allemand de par mes aïeux paternels. Mon arrière-grand-père Kurt Rothe était soldat de la Wehrmacht. Ayant fait partie des Jeunesses hitlériennes, il a reçu une éducation très rigide. Une partie de ma famille vit toujours en Allemagne et en Autriche. Par contre, mes aïeux maternels sont belges et ont fait partie de la Résistance.

    J'ai vécu beaucoup de tiraillements entre les deux camps. La question qui fâche: comment un pays aussi civilisé que l'Allemagne a-t-elle pu commettre de telles atrocités ? Le sentiment anti-Boche était très présent au sortir de la guerre.

    - Acteur, vous n'incarnez pas Schindler...

    J.R. Non, le spectateur le comprend très vite. La scène se passe dans une salle d'exposition. Dans la peau d'un visiteur ou d'un spectre, je réagis face à différents objets évoquant la vie d'Oskar Schindler. On y voit notamment des uniformes de prisonniers, le drapeau nazi, des dagues SS, des jouets d'enfants, des photos de vrais survivants,...

    Je porte un costume neutre, et parle à l'instant présent. Je peux représenter aussi bien un officier SS comme Amon Göth, surnommé "Le boucher d'Hitler" ( je parle alors en allemand sous-titré), que la victime ou encore l'humanité. Un seul individu peut être les trois.

    - Un tel spectacle demande la récolte de témoignages...

    J.R. Oui, bien sûr. Tout comme la pièce sur le Titanic, que j'ai écrite et mise en scène précédemment, j'ai amassé beaucoup de documentation et recueilli de nombreux témoignages. Pour la "Voix de la Liste", que j'ai rebaptisé ainsi pour ne pas avoir de problèmes de droits d'auteur, ce travail m'a demandé deux ans. J'ai pris de nombreux contacts avec des instituts belges. J'ai beaucoup lu les écrits de Leopold "Poldek" Pfefferberg, aussi connu sous le nom de Léopold Page, survivant américano -polonais de la Shoah. Il a été un grand ami d'Oskar Schindler.

    - Oskar Schindler est-il un héros pour vous ?

    J.R. Sans aucun doute. Dans son film, Spielberg l'a bien montré. La conduite d'Oskar Schindler a été vraiment exemplaire. Cet homme est un véritable humaniste. Si une nouvelle guerre éclatait, qui se comporterait de la sorte ? Nous voyons comment un homme ordinaire peut transcender les circonstances et devenir extraordinaire. Les survivants de l'holocauste partagent leur histoire avec le public.

    Mon spectacle n'est pas du théâtre documentaire, mais du théâtre s'inscrivant dans le cadre d'un devoir de mémoire. Une piqûre de rappel, en quelque sorte, pour ne plus revivre les affres de la déportation et de la seconde guerre mondiale.

    "Schindler, la Voix de la liste" est à voir au Poche Théâtre, 70, rue du Fort à Charleroi, les 10 et 12/5 à 19h30 et le 11/5 à 20h30. Prix: 15 euros- 12 euros en prévente. A partir de 12 ans. Infos et réservations: 0499/34 39 06. http://www.lepoche.be

    ROPOS RECUEILLIS PAR JEAN-CLAUDE HERIN 

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- PBA- "Cendrillon" par ART FANTEsies les 14 et 15 avril

    Le conte populaire de Cendrillon est revisité par la troupe carolo « Art Fantesies ». Action, rires, rêve, musique, costumes colorés,… sont les ingrédients du spectacle, le tout dans une scénographie remarquable. A voir les 14 et 15 avril au PBA.

    cendrillon.jpg

    Que d’évocations au seul nom de Cendrillon : le carrosse, la citrouille, le bal, la pantoufle de verre,… L'occasion de faire ressurgir nos souvenirs d'enfance avec ce grand classique du genre. Béatrice Fante, à la direction et à la mise en scène de la troupe carolo bien connue « Art Fantesies », et Jean-Charles Gosseries, assistant à la mise en scène, ont choisi de s’inspirer librement du téléfilm « La légende de Cendrillon » et de la comédie musicale Cindarella de Rodgers & Hammerstein, elle-même inspirée de celle de Charles Perrault.

    Cette version fait renaître ce conte dans une nouvelle version qui marque une rupture avec celle de ses illustres prédécesseurs. L’héroïne y apparait moins candide et plus déterminée. Le prince, qui fait la connaissance de Cendrillon au marché, fera passer l’amour au second plan. Lionel, fidèle compagnon du Prince, l'aidera à tenir tête à ses parents et à retrouver la mystérieuse inconnue. Ici, les animaux sont absents.

    La performance tient aussi dans les décors : 8 différents sur scène !  et le placement d’un livre géant, ainsi que dans la musique avec de nombreux chœurs et un bal de 12 minutes. Tour à tour, Apolline Putmann et Lise Beaufayt interpréteront la jeune orpheline. Une campagne de financement a été lancée via la plateforme kisskissbankbank.

    évolution fulgurante de la troupe

    Chanteuse lyrique et professeur de chant, c’est en 2006 que Beatrice Fante crée la troupe Art Fantesies. C’est une cinquantaine de jeunes artistes que la troupe met en avant depuis plus de 10 ans.

    Plusieurs spectacles ont rencontré beaucoup de succès : «  Anastasia », «  Oliver Twist », «  Alice et la Pierre d’Opaze »,… Art Fantesies propose des cours accessibles à tous et s’efforce de produire des spectacles semi-professionnels de grande qualité et à des prix démocratiques pour un public toujours plus nombreux. La troupe connaît d’ailleurs une évolution fulgurante depuis maintenant deux saisons. « Cendrillon » est à voir les 14 et 15 avril à 16 h au PBA / Grande Salle ticket. PBA / Grande Salle - Palais des Beaux-Arts. Adultes : 18€ > 15€ (abonnés PBA). Enfants : 15€. Infos et réservations : 071/31 12 12.  JC Hérin

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • MARCHIENNE- AU-PONT: Le Rockerill se met à la musique classique !

    classique1.JPG

    Véritable temple du rock et des musiques alternatives, le Rockerill ne voyait   pas le public bouger énergiquement, samedi soir, mais bien écouter, dans le plus grand des silences, de la musique classique... ! Alors, cette salle, bien implantée dans le paysage carolo, connaîtrait-elle une reconversion ? Eh bien non... La soirée était mise sur pied dans le cadre de la tournée des Festivals de Wallonie. Chaque année, 40 000 spectateurs se rassemblent lors de 150 concerts sur l'ensemble du territoire de la Wallonie et de Bruxelles.      

    Au programme à Marchienne-au-Pont: le Quatuor MP4, le trio Spilliaert, le Collectif Arsys, Sweete Devils et le DJ Curver. Un concert d'1h30 en continu.

    décloisonner la musique classique

    classique2.JPG

    " Bien souvent, la musique classique est victime de préjugés. On la croit réservée à des mélomanes avertis et se déroulant dans des salles assez luxueuses " signalait Isabelle Bodson, directrice. " Nous avons voulu casser cette image, et en quelque sorte, amener un nouveau public. Mes collaborateurs(ices) ont moins de 30 ans. Notre volonté est d'apporter un vent de fraîcheur. Nous avons porté notre choix sur des oeuvres courtes et très diversifiées pour ne pas lasser le public. De plus, l'acoustique est excellente".      

    A l'issue du concert, le public était ravi. André Tobie ( 69 ans) de Gosselies soulignait: " En tant que président du Printemps de la Guitare, j'ai tout particulièrement apprécié le duo de luths".

    classique3.JPG

    André Tobie

    Floris ( 16 ans ) de Bruxelles poursuivait: " Ce n'est pas le genre de musique que j'écoute habituellement... Mais j'ai beaucoup tout aimé ! JCH

    classique4.JPG

    Floris

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Eden: les femmes s'en mêlent...

    femmes2.JPG

    Riffs de guitare très rock, voix à la fois douce, mais nuançant jusqu’aux chants criés du punk... Vendredi soir, les deux chanteuses anglaises Alice Go, Bella Podpadec et islandaise Rakel Mjöll du groupe "Dream Wife" ont transmis leur dynamisme et leur joie de vivre, sur la scène de l'Eden. Ces artistes sont réputées pour en mettre plein la vue et les oreilles lors de leurs concerts!           

    femmes1.JPG

    femmes4.JPG

     Et elles n'étaient pas les seules à mettre le feu... Few Bits était également de la partie! Le groupe belge, autour de Karolien Van Ransbeeck, surfe sur une vague d'indiepop rêveuse et de mélodies mystérieuses, agrémentées d'une touche psychédélique. Le groupe électro-rock belge "Soldout ( qui a décidé de se lancer dans d'autres projets musicaux ) terminait les festivités.

    " Quand on m'a demandé de concocter l'affiche de la soirée, je n'ai pas hésité une seconde. Je me suis vraiment prise au jeu! " soulignait Charlotte Maison, chanteuse du groupe. Pendant tout un mois, les femmes étaient à l'honneur à Charleroi, au cours des "Femmes de mars", un événement en rapport avec la Journée Internationale des femmes. Quoi de plus normal, dès lors, pour la clôture de cet événement, de programmer une soirée de concerts : " Les femmes s'en mêlent", avec la présence d'artistes exclusivement féminines ! J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Bulles en tête aux Aumôniers du Travail

    bdbulles2.JPG

    Malik en pleine séance de dédicaces

    Les Aumôniers du Travail ont fait la fête à la BD lors de la 3ème édition de "Bulles en tête", mise sur pied par Frédéric Hublet et Daniel Bottes.  35 dessinateurs y étaient présents: Malik, Wasterlain, Etienne Willem, Batem,...Les locaux ont répondu aussi à l'appel : Philippe Glogowski ( bientôt une BD sur les "Harkis"),  André Osi ( qui met la dernière main à la "Paix de Campoformio" dans la saga "Napoléon" ), Renaud ( "Harry Dickson"), Yannick Brie ( "Beaumont, Ville de malheur ), Manuel Tenret, professeur à l'Académie de Pont-à-Celles, ... Dédicaces , bourse aux livres, démonstration de dessins,...étaient au programme. Un millier de personnes ont fréquenté le festival. JCH

    bdbulles3.JPG

    un millier de personnes dans les allées

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • LODELINSART- "Des gens intelligents" par les Molières et Mocassins

    intelligents.JPG

    Judicaël Vlieghe et Agnès Piantadosi, deux nouveaux venus dans la troupe

    L’usure du couple? Cela donne lieu à des discussions entre les trois meilleurs amis, David, qui a décidé de se séparer de Chloé, Alexandre et Thomas, d’un côté, puis entre leurs femmes, elles aussi très amies : Chloé, Marina , et Gina. Les femmes voient la rupture à leur manière : si rupture il y a, c’est qu’il y a une maîtresse quelque part. Les hommes voient les choses différemment, puisque deux d’entre eux ont trompé leur femme, alors que le troisième n’a jamais jeté un oeil sur une autre femme que la sienne. Mais les femmes, elles, sont-elles sans tâche de ce côté là ou auraient-elle fait quelque faux pas?       

    IMG_7574.JPG

    Du côté hommes...

    Les points forts du spectacle: la finesse de ces variations sur la complexité de la vie à deux, les surprises du dit et du non-dit, la brûlure des attentes insatisfaites et les morsures de la jalousie,... Les bons mots pleuvent mais viennent comme la cerise sur le gâteau, dans une intrigue menée au cordeau, où il n'y a pas un mot ou un geste de trop.

    IMG_7578.JPG

    Du côté femmes...

    On rit beaucoup avec esprit et empathie pour ces couples et amis qui révèlent leurs faiblesses, leurs trahisons ; car, même intelligents, ces gens-là restent très bêtement humains  à travers leurs réactions, leurs sentiments, leur amitié cédant souvent aux doutes et sont très proches de nous. La mise en scène est signée Victor Scheffer. Avec Valérie d'Hane, Jacques Delmeire, Agnès Piantadosi, Judicaël Vlieghe, Erika Blommaert et Salvatore Vullo. JCH

    " Des gens intelligents" de Marc Fayet , par la troupe des Molières et Mocassins, se joue jusqu'au 08/04 au Petit Théâtre de la Ruelle, place Edmond Gilles à Lodelinsart. Vendredis et samedis à 20h et les dimanches à 16h. Prix: de 15 à 8 euros. Séance supplémentaire le 5/4. Réservations et renseignements: 0474/388.032

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Rive Gauche 1 commentaire
  • BANDE DESSINEE- Denistoys & BD

    denistoy.JPG
     

    Denistoys & BD
    Jouets anciens - BD d'occasion - Para BD
     
    13, rue des combattants
    6031 Monceau-sur-Sambre
     
    0485 21 55 75
     
    Ouvert du lundi au jeudi de 14h à 18h ou sur RDV.
     
     

    denistoys.JPG

    bdbulles1.JPG

    Denis et Anne-Sophie étaient à la 3ème édition de Bulles en tête aux Aumôniers du Travail, ce samedi

    denistoys5.jpg

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Un bal de promo pour clôturer Kicks !

    promo1.JPG

    Ladies First: que des filles sur scène !

    Robes scintillantes, smokings et boutonnières, pompoms de cheerleader… Pour la clôture de l'édition "monstrueuse" de Kicks/Regards sur la jeunesse"!, mise sur pied par l'Ancre, Charleroi Danse a connu une véritable nuit de folie. Samedi soir, le public était invité à se parer de leurs plus beaux habits pour vivre le " bal de promo", dans la pure tradition des fêtes américaines.            

    Jean-Michel Van Den Eeyden, directeur de l'Ancre, n'avait pas oublié son noeud papillon ! En soirée, se déroulaient également les spectacles chorégraphiques " Le Sacre du printemps" et "Ladies first" ( que des filles de 12 à 20 ans sur scène pour honorer la danse de Loïe Fuller à Joséphine Baker!), ainsi que le vernissage des résonances de suivi du festival. Les membres du Jury de la Jeunesse 2018 ont remis leur prix au spectacle " Tristesses" d'Anne-Cécile Vandalem, et ont donné un coup de coeur pour "Reflets d'un banquet", mis en scène par Pauline d'Ollone. Le cinéaste et youtuber carolo Frédéric Legrand a fait aussi une apparition très remarquée !

    promo2.JPG

    promo3.JPG

    promo5.JPG

    promo6.JPG

    Remise des prix de la Jeunesse

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Gaston Lagaffe à Pathé Charleroi !

    IMG_7688.JPG

     Pierre-François Martin-Laval et Théo Fernandez. Photo: J.C.Hérin

    gaston.jpg

    M’enfin ! Gaston débarque en stage au Peticoin. Avec ces inventions délirantes, il va changer le quotidien de ses collègues.  Chat, mouette, vache, et gaffophone seront au rendez-vous des aventures de notre bricoleur de génie qui ne pense qu’à faire le bien autour de lui mais qui a le don d’énerver Prunelle son patron. Les gaffes à gogo de notre empêcheur de travailler en rond pourront-elles éviter que le redoutable Monsieur de Mesmaeker rachète le Peticoin ?

    gaston2.pngLe film était présenté en avant-première à Pathé Charleroi, en compagnie de PierreFrançois Martin-Laval, réalisateur et comédien ( Prunelle), et de Théo Fernandez ( Gaston ) qui restait bien dans son personnage, lors de la discussion avec le public.

    N'en déplaise aux puristes, pour qui Gaston ne peut être un personnage réel, le film est assez sympathique. Le long métrage est construit comme une succession de gags dans l'esprit de Franquin, avec de multiples gags réalisés à l'aide de plusieurs effets spéciaux. Mais à la différence de la BD, une start up a remplacé les bureaux des éditions Dupuis.

    Théo Fernandez ( 19 ans ) campe bien le gaffeur, mais n'est-il pas un peu trop jeune pour incarner Lagaffe... Bah, les personnages de BD n'ont pas d'âge, c'est bien connu ! J.C.Hérin

    IMG_7678.JPG

    De nombreux gags attendent le public !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Festimages du 28 au 30 mars

    festimages.jpg

    deux étudiants: Louis Vleminckx ( 2ème communication ) et Nathan Coibion ( écriture multimédia ): photo: J.C.Hérin

    " Festimages " grandit, grandit... Il en est déjà à sa 27ème édition! Du 28 au 30 mars, le social sera au centre de ce Festival du court métrage belge à Charleroi.

    Etudiants en deuxième année à la Haute Ecole Provinciale du Hainaut Condorcet de Marcinelle, Lena, Ornella, Louis et Manola, en communication, ainsi que Nathan et Marvin, en écriture multimédia, préparent activement la nouvelle édition de Festimages.

    Cette organisation a été créée en 1992. L'objectif premier du festival est de promouvoir le cinéma belge, et plus particulièrement les courts-métrages belges. L'affiche et tous les supports de communication sont renouvelés. Chaque étudiant développe ses propres compétences, mais des rôles sont prédéfinis selon les sections.            

    La section multimédia a principalement travaillé l'objectif visuel de l'événement. La composition graphique originale de cette année présente des couleurs dominantes,  dont le rouge, pour les émotions, l'amour, la violence,... et le bleu, qui fait référence à la Sambre. En communication, les élèves se chargent de l'organisation de la coordination.

    Films et séances-débats

    Pour la première fois, Festimages travaille en collaboration avec le nouveau cinéma conceptuel de Charleroi: " Le Quai 10". 27 courts-métrages d'une durée maximale de 20 minutes seront projetés dans la salle 4. Parmi les films: " Avec Thelma" de Raphael Balboni, "Corps rebelles" de Carole Rouquier, " Dispersion" de Nikita Trocki, " La station " de Patrick Ridremont, " Les petites mains" de Remi Allier, " L'enfant né du vent" de David Noblet,...

    " Cette année, nous nous intéressons tout particulièrement à des problématiques sociales " signalent Louis Vleminckx et Nathan Coibion, étudiants. Mercredi 28 mars, à 19h, aura lieu la soirée d'ouverture, avec à 20h35, une soirée "coup de coeur". Jeudi 29 à 9h : "Comment accepter la maladie d'un proche?" et à 11h: "Comment aider à surmonter l'absence/mort d'un proche?". Vendredi 30 à 10h30: " Les LGBT bénéficient-ils des mêmes droits que les homosexuels?" et à 13h30: " Comment sortir du chômage et réussir à garder son travail dans cette course à l'emploi?"

    Le festival se clôturera à 20h30 par une soirée décalée. Tarifs pour les séances débats: 2,5 euros . Séance d'ouverture-clôture: 5 euros. Infos: www.festimages.be J.C.HERIN 

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Stop aux étiquettes !

    étiquette1.jpg

    Sous forme de diverses créations artistiques, des jeunes Carolos se sont exprimés sur les préjugés dont ils sont victimes. L'expo est à voir jusqu'au  24 avril à la Maison de l'adolescent.

    " Une batterie d'idées reçues circule(nt) sur les jeunes: ils ne respectent plus rien, sèchent les cours, sont fainéants, passent leur temps sur les réseaux sociaux, abusent de l'alcool et de la drogue..." faisait remarquer Hakim Bouzbib, président du Centre Ener' J, lors du vernissage de l'expo "Stop aux étiquettes". " Il est plus que temps de tordre le cou à tous ces clichés! L'objectif est d'ouvrir un champ d'expression face aux stéréotypes dont ils sont la cible, de les sensibiliser et de les informer sur le mécanisme qui conduit au préjugé".        

    Pendant la durée de préparation de l'exposition, des jeunes de 11 à 16 ans ont travaillé sur divers supports: photos, peinture, vidéos, musique ( rap ), cartes postales,... Cette exposition s'inscrit dans le cadre de l'appel à projet "Regards croisés", en partenariat avec plusieurs institutions: MJ Case départ, MJ Marcinelle District Charleroi, Le Mas, Pavillon J et Sens Sas.

    enregistrement d'une chanson rap

    "Ensemble, nous avons cherché des pistes pour renvoyer une meilleure image de la jeunesse" par Isabelle Kidawa, animatrice au Centre Ener'j. Le rappeur Rhylesse de Fontaine l'Evêque poursuivait: " Un studio a été mis à notre disposition au Centre l'Eveil à Ransart . Nous avons pu écrire les textes, et nous nous sommes exprimés librement. C'était un travail très intéressant. "

    etiquette3.jpg

    En septembre 2017, le Centre Ener'J avait déjà conçu un outil à la fois éducatif et faisant appel à la créativité des jeunes. Une animation invitait le jeune à comprendre comment un stéréotype menait à des propos discriminants.              

    " Cette exposition constitue un nouvel outil pédagogique itinérant à partir duquel il sera possible d'entamer de nouveaux échanges avec d'autres groupes de jeunes, et poursuivre ainsi un travail de sensibilisation" signalait Lola Destercq, animatrice.  

    L'expo sera mise à la disposition des écoles et de toute association qui le souhaite. A voir jusqu'au 24 avril à la Maison de l'adolescent, 1, bld Zoé Drion. Pour toute info: 071/41 09 05. J-C.HERIN

    étiquette2.JPG

    Une expo qui interpelle

    Lien permanent Imprimer Catégories : Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • LIVRE OU VERRE - Convivialité et culture !

    blou2.JPG

    Blandine Grandchamps ( Blou ) ouvrait les portes de son café-bouquinerie: Livre ou Verre , au Passage de la Bourse. Un nouvel espace dédié à la culture, la rencontre et la convivialité.

    blou.JPG

    Etienne, Blandine et Régine Grandchamps

    Beaucoup de monde se retrouvait au "Livre ou verre", vendredi soir !  Et parmi le public, Simon, Pierrick, Pierre-Edouard , Matthieu et Alexandra, des jeunes de la région de Charleroi. " Je suis venu par curiosité " confiait Simon ( 24 ans ) de Montigny-le-Tilleul. " L'ambiance est très sympaC'est un nouvel endroit qui contribue encore un peu plus au renouveau de la Ville".

    blou5.JPG

    " On espère aussi que cet espace fera en quelque sorte un appel d'air     et qu'il attire davantage de monde à entrer dans le Passage de la Bourse, car souvent la circulation se fait dans l'autre sens, à partir de Rive Gauche " soulignait un commerçant. Le week-end dernier était animé par des concerts, des conteurs, des DJ, du cirque,… Le public avait également l’occasion de découvrir l’exposition de deux artistes carolos : Neya et Emm’s Artwork, qui sera accrochée jusqu’au 16 avril. JCH

    blou3.jpg

    blou1.JPG

    Margaux au chant !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- La Saint-Patrick à Quai 10 et à l'Irish Pub !

    stpatrick1.JPG

    stpatrick3.JPG

    stpatrick.JPG

    stpatrick4.JPG

    Un peu partout, les amateurs de l’Irlande, - l’île d’émeraude!- , de la musique et de la fête honoraient Patrick, leur saint patron ! Charleroi n'était pas en reste, samedi soir. Plein à craquer ( plus de 250 personnes!) , l'Irish Pub, au Boulevard Tirou, voyait la vie en vert et en verres ! La Guinness coulait à flot tandis qu'une musique celtique réchauffait les coeurs. Chapeaux haut de  forme à trèfles, kilts, cravates et collants verts,... faisaient partie de la panoplie du parfait fêtard.

    stpatrick5.JPG

    Concert avec "Jam You" !

    Quai 10 s'était mis aussi à l'heure de la Saint-Patrick avec la projection du film de Ken Loach " Jimmy's Hall" et le concert de "Jam You ", une excellente formation de 5 musiciens de Jamioulx qui existe depuis 17 ans déjà . Musique irlandaise et américaine étaient au programme ! JCH

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire