Coup de coeur

  • ANDERLUES- David fabrique des bijoux à partir de pièces de monnaie

    bijoux1.jpg

    David Dache-Liebershon ( 49 ans ) est un des 9 artisans sur terre à pratiquer son art ! Cet habitant d'Anderlues retravaille des pièces de monnaies de différents pays pour les monter en bijoux.

    bijoux2.jpg

    Nommé Artisan d'art de la Province du Hainaut, il y a 2 ans, David Dache-Liebershon ( 49 ans ) sera un des exposants du 17ème salon des Artisans d'art, qui se tiendra du 27 janvier au 04 février à l'hôtel de ville de Châtelet. Il pratique son art depuis l'âge de 12 ans. A son actif, de nombreuses expositions en Belgique, France, Russie, Pologne,...                          

    Sa particularité: créer des bijoux à partir de pièces de monnaie, d'après des motifs divers... L'Atomium peut l'inspirer par exemple. Pour la Saint Valentin, il a réalisé une pièce de 2 euros avec le petit coeur fait avec les mains, qui peut être montée en manchette (cuir) ou en pendentif.

    Plusieurs étapes se succèdent: ciselage, limage avec un fil très fin ( le bocksil ) , polissage à la main et à la fin le montage. Les qualités requises: la patience, la méticulosité, la maîtrise des outils.

    bijoux4.jpg

    un art né dans les tranchées !

    Un tel travail est exigeant: il lui arrive de se lever à 4 heures du matin et de se coucher à 22 heures! Une pièce peut lui prendre de 6h à... 3 mois! Mon métier exige du sérieux . C'est simple, j'aime le travail bien fait" insiste-t-il. " Toute personne qui crée ou transforme la matière et transmet son art est un véritable artisan".

    David a rencontré son formateur Karl Fischer, bijoutier d'art, maître artisan germanophone à Eupen qui lui a dit: " Dieu lui a donné un don, je vais lui apprendre à travailler de ses 10 doigts".6 ans d'apprentissage ont été nécessaires pour maîtriser complètement cet art. Ils sont seulement 9 artisans sur terre à exercer cette discipline ! Et David prépare actuellement déjà sa succession, avec un élève en école de bijouterie.

    Mais il est difficile d'en vivre. " Un bijou avec des papillons pour motifs coûte entre 190-200 euros, alors qu'il devrait être vendu au moins 300 euros, vu le temps que j'y ai passé : au moins 1 semaine !" souligne l'Anderlusien. Insolite: cette discipline est née entre 1914-1918 dans les tranchées belges, durant l'hiver, pour occuper les poilus dans les moments d'accalmie entre les    combats ! Pour toute info: voir page Facebook Maison Moshart.  0468/536473. J.C.HERIN

    bijoux3.jpg

     

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI EXPO: Dernier jour, ce dimanche, du salon Idées Vacances et Maison !

    vacances4.JPG

    Une page est en train de se tourner à Charleroi/Expo. Avec la 63ème édition du Salon Idées Vacances et Maison/Jardins&Loisirs, l'institution carolo met la clé sous la paillasson. Le public est partagé quant à l'avenir....

    Des salons depuis 1954 ! C'est toute une aventure... qui se termine ce week-end. Que de souvenirs pour les 12,5 millions de visiteurs qui ont fréquenté le Palais des Expositions, pendant toutes ces années... Yolande et Claude ( 67 ans ) de Jumet sont des habitués. Ils se sont rendus à une bonne cinquantaine de salons. " C'était le dernier grand "vestige" de Charleroi ! " s'exclame Claude. " Mais ces dernières années , nous avons constaté, mon épouse et moi, que les salons n'étaient plus ce qu'ils étaient dans le temps. Lors des derniers Arts Ménagers, par exemple, l'automobile prenait trop de place par rapport aux produits usagers".

    vacances1.JPG

    Claude et Yolande

    Si certains sont relativement inquiets, d'autres, par contre, sont confiants. C'est le cas de Jean-Pierre Dehan ( 69 ans), échevin des Travaux publics de Courcelles, et de son épouse Brigitte ( 64 ans), rencontrés également dans les allées. " Le bâtiment commençait vraiment par montrer des signes d'usure. Le remettre aux normes sécuritaires et d'énergie est une évidence! " faisait remarquer Jean-Pierre.

    vacances2.JPG

    Jean-Pierre et Brigitte

    Retour à la confiance pour la Tunisie

    Entre 15 000 et 18 000 spectateurs sont attendus jusque dimanche. " Le public répond présent, c'est une bonne chose! " signale la coordinatrice Véronique Delwarde.   Au programme: un espace tourisme avec gîtes, chambres d’hôtes, hôtels, camping, offices de tourisme, villages de vacances, un espace Rando et Loisirs nature , des véhicules de loisirs avec motorhomes, caravanes,... Cette année, la Tunisie est mise à l'honneur. " Nous avons enregistré la saison passée une augmentation très importante de réservations : 121% en plus qu'en 2016, suite à la levée des restrictions" Ichrak Ben Faten, directrice de l'Office du Tourisme de Tunisie pour le Bénélux. JCH

    vacances3.JPG

    Belle affluence au stand de la Tunisie

    Les salons sont ouverts, ce dimanche encore, de 10h à 18h. Entrée parla Géode. Prix: 3 euros. Prochains événements sur le site de Courcelles: Salon de Arts Ménagers: 27/10 jusqu'au 11/11, Salon Idées Vacances: du 17 au 20/1/19, le Salon du Mariage : 26 et 27/1 et le Salon Maison Jardins et Loisirs: du 9 au 11 et du 16 au 18/3. 

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • THEATRE- "El tin dès cérèjes" au Centre Culturel de Presles, ce week-end

    cerejes1.jpg

    " Laissez-nous vous conter la déjantragicomédidactique , histoire de la pauvre petite Baboute, marchande  de saurets dans une petite ville de notre Wallonie! Vos dallez vîr ç’ qui vos dallez vîr toutes vos p’tites vîyes dins nos histwères.  Vos dallez vîr ç’qui vos dallez vîr les p’tits, les grands, à vos mouchwèrs…"  

    Après l'énorme succès du " Bourjwès djintilome" ( "Le Bourgeois Gentilhomme" de Molière), le metteur en scène, auteur et comédien Victor Gravy adapte  en wallon carolo  "Mélopolis" de Patrick Chaboud.      

    " Ce spectacle ayant pour toile de fond la tragédie de la Commune de Paris de 1871, j'ai immédiatement entrevu la possibilité de la transposer à notre Histoire, celle vécue par nos grands parents, lors des grandes grèves de 1890, de manière analogue" poursuit Victor Gravy. Tout commence le jour où notre malheureuse Baboute est entraînée dans l’aventure théâtrale par un metteur en scène un peu illuminé. Ce dernier a l’idée géniale de monter un spectacle sur les « grandes grèves » et sur les barricades dressées par les ouvriers révoltés par la misère dans laquelle les précipitent les financiers de l’époque. Le public y rencontrera les Thénardier, deux personnages échappés du roman "Les Misérables" de Victor Hugo, Cosette, Gavroche et surtout, l’inspecteur Javert  à la recherche du traître… Belle et impressionnante distribution !

    Comédiens, figurants, et marionnettes... attendent le public sur la scène ! La musique est de Hugues Maréchal. "El tin dès cérèjes", comédie musicale très rythmée et quelque peu déjantée ( dans le style des Monty Python!),  est à voir au Centre Culturel de Presles, les 19 et 20/1 à 20 h et le 21/1 à 16h. Réservations:  0486/ 57 39 79. Prix : 10 euros

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • RENCONTRE CITOYENNE: Héberger un migrant : pourquoi pas moi ?

    migrants.jpg

    Vous aimeriez héberger un migrant chez vous mais vous avez de nombreuses questions? Rencontrez des personnes dans le Sud Hainaut qui l'ont déjà fait auparavant. 071/58.96.16

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • THEATRE- Ruy Blas au Théâtre de Martinrou

    ruyblas.jpg

    Le Théâtre de Martinrou accueille "Ruy Blas" par la Compagnie Lazzi. Un véritable tour de force théâtral: à l'origine, le spectacle dure 3 heures 20 ! La version courte ( 1h 40' ), proposée ici, rassemble 6 comédiens, qui jouent  18 personnages, sans jamais dénaturer ce monument de la littérature hugolien, et en respectant ce que l'oeuvre a de plus authentiquement drôle.

    Le propos n’a rien perdu de son actualité, même si l'action se passe à la cour d’Espagne à la fin du XVII siècle. Don Salluste, puissant ministre du roi, contraint à l’exil sur ordre de la reine pour avoir abusé d’une suivante, a juré de se venger : perdre la reine en la jetant dans les bras d’un homme de rien, un valet, Ruy Blas.            

    " Au-delà de l'intrigue, la pièce est un combat "David contre Goliath",    un homme du peuple contre un ministre redoutable, la vaillance d'une noblesse de coeur face à la toute puissance d'une noblesse de sang " précise Evelyne Rambeaux, metteur en scène, comédienne, décoratrice et responsable des masques. " C'est aussi l'image d'un état qui se délite, faute d'un chef éclairé, spolié par des ministres avides et corrompus, qui renvoie aux abus des dirigeants passés et actuels.  C'est l'apologie du mérite contre le népotisme. "Ruy Blas" est aussi un appel à sortir de sa caste. Oser sortir du rang, prendre la parole, braver les puissants et leur demander des comptes. "

    Un message qui devrait encore trouver son public en 2017. Réussir le pari d'un théâtre ludique, où la rencontre avec le public est un plaisir convivial et partagé est l'objectif de la Compagnie Lazzi, et elle y réussit fort bien !

    ruyblas2.jpg

    "Ruy Blas" de Victor Hugo au Théâtre de Martinrou, Chaussée de Charleroi, 615 à Fleurus, jusqu'au 19 janvier 2018, je.ve. à 20h 30 et le me.19h30. Prix: 18 euros. Prévente: 16 euros. Infos et réservations: 071/81 63 32. info@martinrou.be  J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Bons voeux du Centre d'Action laïque

    terrazzano3.JPG

    terrazzano1.JPG

    David Terrazzano

    Artiste engagé de Charleroi , David Terrazzano dénonce les régimes totalitaires, le capitalisme outrancier, la surconsommation, la malbouffe, la xénophobie,... S'inscrivant dans la campagne du CAL: " Pas de mur à nos frontières", quelques-unes de ses toiles ( dont de nombreux collages ) étaient accrochées    à la Maison de la Laïcité, à l'occasion des bons voeux présentés par le Centre d'Action Laïque de Charleroi. Une prochaine expo du plasticien, regroupant plus d'oeuvres, sera visible en mars au Bois du Cazier.

    terrazzano2.JPG

    Kevin Saladé, président du CAL

    " Plus que jamaisen cette année 2018, nous lutterons contre le repli identitaire, générateur de discriminations. Nos thématiques seront essentiellement ancrées dans la vie de la Cité, comme l'égalité hommes-femmes, l' enseignement, les libertés, le début et fin de vie..." soulignait Kevin Saladé, président du CAL.  " Dans le contexte très tendu que nous vivons en Belgique, le rôle d'associations comme la nôtre est très important. A la veille des élections communales, nous interrogerons la politique et interpellerons les politiques. Nous jouerons notre rôle d'acteur dans l'éducation permanente. Nous parlerons, sans langue de bois, de populisme, de peopolisation, de médiocratie, de homophobie, de radicalisme,... "

    Plusieurs séminaires, actions, conférences, débats,... sont    déjà prévus. Pour tout info: cal-charleroi.be - info@cal-charleroi.be- 071/53 91 72. JCH

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI-FONTAINE: Soumonces en batterie !

    soumonces1.JPG

    A Charleroi, les premières soumonces en batterie battaient leur plein, ce samedi . Et parmi les sociétés: une nouvelle venue: Les Zèbres du   Charnoy ! Dans l'entité, on faisait également la fête. Par exemple, Fontaine l'Evêque avec ses 4 sociétés de gilles !

    soumonces2.JPG

    soumonces3.JPG

    Casquette noir et blanc: aux couleurs des Zèbres !

    Bérets noirs et pompons en noir et blanc... Les Zèbres du Charnoy et leurs ladies ne passaient pas inaperçus dans le haut de la Ville. Cette nouvelle société effectuait sa première sortie au Café de l'Université ( à proximité de l'UT).

    Sous la présidence de Sébastien Collart, cette société compte déjà une cinquantaine de membres, dont une quinzaine d'enfants. Les hommes sont en civil. Particularité pour les dames: elles portent une robe aux couleurs du Sporting ! " Les Zèbres du Charnoy résultent de la fusion de la société carolo des Incas, disparue aujourd'hui, et d'une société du Carnaval à Jumet" explique le vice-président Thierry Mulders, qui a lui même participé à ce Carnaval d'octobre ( Corso Fleuri ) à Jumet, le dernier de l'année.

    "Nous rendons aussi hommage à l'Histoire de Charleroi, car notre cité s'appelait le Charnoy, avant 1666! " Egalement de sortie: les Récalcitrants, les Gilles du Pays Noir, la Jeunesse Commerçante, et les Gilles de la Ville de Charleroi.

    De nombreux marcheurs avaient revêtu la tenue de mineur: sarrau bleu et foulard rouge. Toute la Ville résonnait des apertintailles.

    soumonces7.JPG

    Gilles de la Ville de Charleroi

    soumonces9.JPG

    Les Récalcitrants

    Stéphane, gille et trisomique

    Dans l'entité de Charleroi également, les prémices du Carnaval étaient déjà dans l'air ! A Fontaine l'Evêque, une centaine d'Infatigables, sous la houlette de l'ex-échevin Marc Minneboo, quittaient le Café du Congo, leur local attitré, pour se rendre dans d'autres établissements: Bellino, Mouss, Pep, Vieux Fontaine,...

    La Cité fontainoise compte 4 sociétés de gilles essentiellement masculines ( à partir de 2 ans !) : outre les Infatigables, on compte les Amis Réunis, les Philanthropes, les Gilles du "Quartier latin", ainsi qu'une société de Géants: les Rita Pierre. Les filles marchent jusqu'à 12 ans.

    soumonces4.JPG

    soumonces5.JPG

    Ramon en main !

    Depuis 27 ans, Stéphane ( 37 ans) de Châtelet, trisomique, marche dans les Infatigables. " Je suis particulièrement fier de mon fils " soulignait son papa.

    soumonces6.JPG

    Stéphane marche depuis 27 ans dans les Infatigables !

    Aux soumonces en batterie succèderont les soumonces en musique, le 3 février. Et puis, le 13 février, gilles, géants, Spirous, Climbias, ... se donneront rendez-vous à Charleroi pour le grand Carnaval . A ne manquer, sous aucun prétexte, le grand final avec le brûlage d'un corbeau de six mètres de haut le soir du Mardi Gras sur la place du Manège ! J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Improcarolo: La Belgique contre la France !

    impro.JPG

    La grande salle de la Ruche Théâtre affichait complet, vendredi soir, lors de la rencontre France ( Paris)/Belgique, mise sur pied par Improcarolo. Dirigée par le très dynamique Fabian Vervier, cette équipe existe depuis 15 ans et réserve toujours de belles surprises , avec des thèmes toujours renouvelés. A noter: le 20 janvier: tournoi ados au Secteur 42 et le 9 février: Saint Valentin à La Ruche théâtre. Infos et réservations: contact@improcarolo.be . Tél : 0478 953 990  J.C.HERIN

    impro1.JPG

    impro2.JPG

    impro3.JPG

    Une salle bien remplie !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • ADRIEN BINON A THE VOICE, MARDI 16 JANVIER

    Après de longues années d'hésitation, Adrien Binon, leader carolo du groupe The Rising Sparks,  a finalement succombé au désir de se faire buzzer! L'année 2018 démarrera par un petit passage à la TV! L'artiste carolo a le plaisir d'annoncer sa participation à Zissiz Ze Voice Belgique :D Alors buzzé ou pas? Réponse mardi prochain 16 JANVIER À 20H20 sur la Une RTBF! (Maman n'oublie pas d'enregistrer!) En espérant que ma gueule en full HD ne vous effraie pas trop! Sorry  Adrien Binon! #thevoicebe The Voice Belgique - RTBF

    Adrienbinon.jpg

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • 1 AN POUR QUAI 10 !

    LE QUAI10 SOUFFLE bientôt SA PREMIère bougie ! 

    Il y'a presque un an, le 20 janvier, le Quai10 inaugurait l'ensemble de ses activités. Une très belle année puisque plus de 90.000 personnes ont poussé les portes du cinéma ! Pour fêter cette première bougie, toutes les séances de cinéma seront au tarif unique de 6€ pendant le week-end du 20 et 21 janvier.  Un concours photo-selfie vous permettra également de peut-être remporter un abonnement ! 

    L'équipe du Quai10 vous souhaite une très belle année 2018 et vous remercie de votre fidelité ! 
    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • LODELINSART- La Revue joue les prolongations

    prolongations.jpg

    Plaisir confirmé...  

    La REVUE Carolo 2018 joue les prolongations... au Petit Théâtre de la Ruelle

    Décidément on ne se lasse pas de parler de Charleroi en rires et chansons.

    Pour la 21ème année consécutive, les Molières et Mocassins présentent au Petit Théâtre de la Ruelle à Lodelinsart un spectacle haut en couleurs pour commenter dans la plus grande des dérisions l'actualité carolo de l'année écoulée...

    2018, ils ne faillissent pas à la tradition et affichent la Revue, OBJECTIF TUNES... grâce aux plumes conjuguées de Frédéric Dubois, Didier Albin, Jean-Claude Van Cauwemberghe, Gérard Monseux et Jacques Delmeire. Sur scène, 9 comédiens : Mélissa Surrenti, Erika Blommaert, Nancy Priesterbosch, Christiane Malherbe, Raffaele Vullo, Alain Blommaert, Gérard Monseux, Salvatore Vullo et Jacques Delmeire.

    Sur des airs connus, les événements qui ont jalonné l'année écoulée sont commentés avec un maximum d'humour et de fantaisie pour créer un pur divertissement qui séduira autant les yeux que les oreilles...

    Cette nouvelle édition de la Revue rencontre l'engouement d'un public trop heureux de célèbrer de façon aussi festive la bonne ville de Charleroi. Aussi quoi de plus normal que de nouvelles dates de réprésentations soient annoncées ?

    Des prolongations sont donc prévues jusqu'au 28 janvier 2018 (les vendredis, samedis 20 h et les dimanches 16 h) au Petit Théâtre de la Ruelle - rue du Village (près de la Place Edmond Gilles) à 6042 Lodelinsart

    Réservations : 0474 388 032

    mars3.JPG

    Les comédiens... envoyés dans l'espace !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • LIVRES- Les contes et nouvelles de Micheline Boland

    micheline3.jpg

    Conteuse, choriste et improvisatrice marcinelloise, Micheline Boland est  une auteure prolifique, à la plume élégante, et qui, par sa formation de psychologue, aime sonder l'être humain...et surtout ses travers !

    micheline2.jpg

    Dans "Voyages en perdition", elle nous livre 11 nouvelles qui parlent d'amour, de rencontres et de coïncidences. Des histoires de statues, de livres, de couples, de familles, d'amitiés, de liens qui se relâchent, de ruptures. Des rêves de changement et d'épanouissement. Des rêves qui se concrétisent parfois très difficilement. Un homme apprend qu'il va être licencié. Il achète un billet de loterie qui se révèle gagnant. Hélas, il peine à retrouver le fameux billet ! À l'occasion de son anniversaire, une femme pondérée et sage se laisse aller à la gourmandise. Cela la conduira à sa perte…

    micheline.jpg

    Le recueil de " Nouveaux contes en stock" , quant à lui, s'ouvre sur neuf histoires de peurs. Viennent ensuite trois histoires de petits chemins, cinq contes de Noël, dix histoires de nourriture et douze histoires de plaisirs sucrés. Le livre se termine par dix-huit histoires de moments magiques. Ces contes parlent d'amitié, de confiance accordée, de passions, de rencontres enrichissantes, de communion avec la nature, de rêves, d'astuces, de facéties, de préjugés vaincus, de conflits résolus, d'ambitions et des multiples ressources dont chacun dispose sans toujours en avoir conscience. Parfois, les animaux et les choses éprouvent des émotions et se montrent astucieux. C'est le cas du "petit chemin et le diable". Chaque tête de chapitre est illustrée par des dessins de Maryvonne et Jean-Pierre Sanson. Infos et commandes: Tél. 071/43 43 28 ( Micheline Boland ). Site Internet : http://homeusers.brutele.be/bolandecrits. Blog : http://micheline-ecrit.blogspot.com -  https://www.editionschloedeslys.be/

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • PALAIS DES BEAUX-ARTS: Bernard Lavilliers en concert le 19 janvier

    lavilliers1.jpg

    lavilliers.jpgLe penseur, l'insoumis, le baroudeur.... Cinquante ans après son premier 45 tours, Bernard Lavilliers, l'artiste à l'émotion brute, est de retour avec un nouvel album: " 5 minutes au Paradis" ( Universal ), lors d’une tournée qui l’emmène en France, en Belgique ( dont le PBA à Charleroi ) et à l’Olympia    pour 9 dates exceptionnelles. De son père, un ancien résistant et syndicaliste, il a gardé ce côté engagé. De son adolescence, le côté rebelle.  

    S'il est un peu moins bavard qu'autrefois sur scène, des thèmes comme les laissés-pour-compte, les inégalités sociales, le besoin d'espoir,... restent au centre de ses préoccupations et de ses combats de toujours, le tout accompagné de références politiques. Ses paroles font toujours écho à l'actualité, dénonçant la torture, les OGM,  les conflits armés, le nucléaire, la fermeture des usines,... Tout comme les attentats dans « Vendredi 13 », les licenciements expéditifs avec l'ironique « Bon pour la casse » et le sort des immigrés avec « Croisière méditerranéenne », qui figurent sur le 21e album. Ce n'était pas évident d'envelopper ces textes glaçants et acérés dans des arrangements symphoniques, et l'équilibre est très réussi.

    Le chanteur parle de Charleroi qui lui rappelle, Saint-Etienne, sa ville natale, au caractère également industriel. Dans la chanson "Charleroi", Lavilliers n’embellit pourtant rien. Il décrit la Cité avec tous ses défauts, toutes ses failles et sous ses aspects les moins reluisants ( "J'ai vu partir ma Ville en vrilles, partir en friches, porte clouée, maison à vendre abandonnée, ... ). Mais pourquoi voir un côté si sombre de la Ville, alors qu'elle est en pleine renaissance ?

    Concert de Bernard Lavilliers, le 19/1 à 20h au Palais des Beaux-Arts de Charleroi, place du Manège, 1. Ouverture des portes: 19h. Prix: 59,50 euros ( 1ère catégorie) à 34,50 euros ( quatrième catégorie) . Places en ligne sur le site du PBA.  Infos et réservations 071/31.12.12  J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • SPECTACLES AU CENTRE CULTUREL DE FARCIENNES

     
    Le Centre culturel de Farciennes organise prochainement deux spectacles.

     
    - "L'enfant sauvage" de Céline Delbecq, avec Thierry Hellin - Cie la Bête Noire : dimanche 28 janvier à 18h à l'Espace des Fêtes de Farciennes (87 rue Clément Daix)
    Tarif : 10€ en prévente / 12€ sur place / Art. 27 : 1 ticket + 1,25€
    Infos & réservations : 071 38 35 33 ou info@centreculturelfarciennes.be
     
    Synopsis : "On a trouvé une enfant sauvage sur la Place du Jeu de Balle. Ses cris s’entendaient de loin ; on la voyait se mordre et saliver comme une bête. Au milieu de la foule et de l’indifférence, un homme s’intéresse à elle, tente de l’arracher à l’oubli. Il s’appelle « un homme », ça aurait pu être un autre. Ce qu’il nous raconte, c’est la réalité qu’il découvre derrière les mots : accueil d’urgence, juge, famille, père, enfant, administration, adoption, home….
    Dans ce monologue poignant, Céline Delbecq nous fait pénétrer une réalité qu’elle connaît bien. Comme toujours, elle ose aborder les sujets les plus durs avec une humanité vivifiante, ouvrant des espaces de parole précieux, plaçant la fonction théâtrale au cœur des nécessités sociétales. Et inversement."

    En co-accueil avec le Service des Arts de la Scène de la Province de Hainaut.
    En collaboration avec Asspropro.
     
     
     
    - "Non je n'irai pas chez le psy" de Manon Lepomme et Marc Andreini : mercredi 14 février à 20h au Centre culturel de Farciennes (59 Grand-Place)
    Tarif : 12€ en prévente / 15€ sur place / Art. 27 : 1 ticket + 1,25€
    Infos & réservations : 071 38 35 33 ou info@centreculturelfarciennes.be
    Synopsis : "Pour la Saint - Valentin! Avec ou sans Valentin(e)...
    Venez rire avec le nouveau spectacle - Non, je n'irai pas chez le psy !
    Mise en scène de Mathieu Debaty
     
    Manon LEPOMME est une comédienne belge à la répartie dévastatrice. Son autodérision est sans limite et sa spontanéité déconcertante.
    Vous pensez que Manon est excessive? Non, elle est juste entière!
    Au lieu d'aller chez le psy, elle choisit de se raconter sur scène. Elle évoque, entre autres, sa lutte contre sa gourmandise maladive, l'Alzheimer de ses grands-parents et son ancien métier de prof.
    Le tout avec humour, folie et son petit accent belge!"
     
     
    Louise Pitot.

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Maison Georges Lemaître- Conférence sur l'abbaye de Villers

    Conférence

                           par la Société royale d'archéologie, d'histoire et de paléontologie de Charleroi asbl

    « L’Abbaye de Villers. Des ruines pittoresques aux vestiges vivants » 

    Présentée par Michel Dubuisson 

    Agrégé en Histoire, Directeur adjoint de l’asbl Abbaye de Villers-la-Ville

    Le Jeudi 8 février 2018 à 19h00 

    Fondée en 1146, l’abbaye de Villers (Belgique) a été occupée de façon quasiment ininterrompue par les moines blancs jusqu’en 1796. Ses vestiges sont considérés aujourd’hui comme constitutifs de l’un des sites les plus complets d’Europe, car tous les anciens lieux de vie monastique – non seulement le carré claustral mais aussi tous les bâtiments annexes – y sont conservés (T. Coomans). Vendue et démantelée à la Révolution, l’abbaye devint un lieu de visite romantique et pittoresque, comme en témoignent les premières descriptions des ruines à partir des années 1830. Le site reçut alors des visiteurs célèbres comme Victor Hugo qui le décrivit dans Les Misérables. Favorisé par l’arrivée du chemin de fer au milieu du 19e siècle, le tourisme s’y développa, mais le site continua à se dégrader et fut en péril. L’Etat belge expropria les lieux en 1892 et y mena un très important chantier de restauration… non sans essuyer les critiques des amoureux de l’authenticité des monuments. Le site est aujourd’hui partagé entre plusieurs propriétés publiques, son gestionnaire unique étant une association sans but lucratif (asbl) soutenue financièrement par différentes autorités de tutelle qui lui assignent des missions immobilières, patrimoniales, touristiques et culturelles.

     A la Maison Georges Lemaître, Boulevard Devreux, 6 à 6000 Charleroi.  PAF : 5€  - Membres : 2,50€ - Etudiants: 2,50€

    Renseignements :   071. 86. 22. 62   archeologiecharleroi@gmail.com

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire