Coup de coeur

  • CHARLEROI- Village des Associations

    broc18.JPG

    le stand Mai'tallurgie

    Lors de la Brocante des Quais, un tout nouveau village prenait place à la rue Puissant: le Village des Associations. L'occasion pour le grand public de faire la connaissance de l'école de danse New Dance Generation, dirigée par Silvana Lumia, de la compagnie théâtrale Cabaret 2000 , de la plateforme culturelle Divertiscènes qui met sur pied le festival Eté Divert" ( 40 spectacles programmés du 15 juillet au 26 août) , ...

    broc8.JPG

    Coups de dés pour Cabaret 2000: un numéro 6: une place gratuite ! 

    Mai'Tallurgie était aussi représenté. Organisé une année sur deux, le festival se tiendra en mai 2018. Avec Mai'Tallurgie, l'expression passe par l'art, le théâtre, la danse, la culture, la couture, le chant, la sculpture,... afin de mettre en valeur Marchienne-au-Pont, Cité laissée trop longtemps en friche. Le festival est donc l'aboutissement de deux ans de rencontres, de recherches, de travail -  du choix du thème à la création d'un son &lumières - rassemblant plus de 100 personnes. Les Citoyens, à qui on donne l'occasion de s'exprimer, retroussent donc leurs manches. Leurs armes: une bonne dose d'optimisme, une volonté à toute épreuve, et une foi en l'être humain. Leur slogan: " Sur les friches, c'est la fête ! "  J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI DANSE- Biennale 27 septembre- 14 octobre 2017

    Construite sur un principe d’ouverture et faisant résonner les couleurs d’une nouvelle identité visuelle résolument dynamique, la Biennale inaugurera la saison de Charleroi danse. Elle marquera le premier signal du changement souhaité par Annie Bozzini, directrice du Centre chorégraphique Wallonie-Bruxelles depuis janvier 2017, qui s’est donnée pour objectifs premiers le soutien aux artistes, une approche de la danse contemporaine sous ses imaginaires les plus larges ainsi que le renforcement de la relation de Charleroi danse avec ses publics.

    bozzini.jpg"Notre ambition vise l'élargissement de l'imaginaire par l'art et par celui qui nous tient à cœur;  la danse dans ses dimensions multiples, ses grands récits, ses folklores tels que les artistes d'aujourd'hui savent les réinventer, ses évolutions inédites que provoquent les nouvelles technologies, tous ces gestes mêlés qui tracent une histoire universelle des hommes." souligne Anne Bozzini. "Notre première préoccupation est de partager cette ouverture émancipatrice avec vous, le public".

    En plaçant les artistes au cœur de son projet – artistes installés en Wallonie et à Bruxelles comme Louise Vanneste et la chorégraphe belgo-argentine Ayelen Parolin avec lesquelles s’engage déjà un compagnonnage artistique et de production de trois années, mais aussi artistes d’ailleurs, artistes confirmés ou artistes de la génération montante – Charleroi danse défendra une danse à l’image de l’époque contemporaine, riche de diversité et d’horizons, et soucieuse de recréer du lien entre les individus pour mieux pouvoir reparler de la notion de collectif.
     
    Durant trois semaines, aux Écuries à Charleroi et à La Raffinerie à Bruxelles, les deux sites de Charleroi danse accueilleront de nombreuses créations et offriront une photographie de la danse internationale actuelle.

    La soirée d’ouverture donnera le tempo avec la présence de Louise Vanneste, dont le solo pour deux danseurs interroge une relation de l’être au monde puisant dans l’instinct et l’intériorité, et la création de LA HORDE, rassemblement de « jumpers » originaires de toute l’Europe et qui dansent la rage de vivre leur jeunesse dans notre époque avec une ferveur à faire trembler les murs. Après avoir mis à l’honneur la dernière pièce de Ayelen Parolin sur la relation entre l’étrangeté individuelle et la communauté, la Biennale 17 présentera un focus sur la création belge francophone, mais aussi le travail du chorégraphe d’origine sénégalaise Amala Dianor et celui des artistes indonésiens du festival Europalia. La Chinoise Wen Hui, la Portugaise Marlene Monteiro Freitas, l’Espagnole Rocío Molina, la Française Malika Djardi, autant de femmes qui viendront faire souffler un bel esprit d’aventure sur l’art chorégraphique. Charleroi danse affiche désormais une intention de rassembler toutes les générations. Les plus petits trouveront leur bonheur avec Alessandro Sciarroni, qui fait usage des nouvelles technologies pour représenter le corps dans des transformations propres à faire galoper l’imagination. Enfin, les spectateurs plus habitués retrouveront le plaisir du répertoire avec le programme Lucinda Childs/William Forsythe par le Ballet de l’Opéra de Lyon, ou encore l’extraordinaire vitalité créatrice que porte encore l’œuvre de Vaslav Nijinski, avec la reprise de L’Après-midi d’un faune et de Jeux par Dominique Brun, sur la musique de Debussy.
     
    Du local à l’international, la Biennale de Charleroi danse, ce sont autant de découvertes ou de redécouvertes : grands récits qui fondent l’histoire vivante de la danse, folklores réinventés et évolutions inédites nées du croisement avec les nouvelles technologies… autant de gestes mêlés qui tracent l’aventure universelle des hommes et qui tendent un miroir à la société d’aujourd’hui.

    Renseignements et réservations: Charleroi-danse.be 071/20 56 40- Les Ecuries: Bd Pierre Mayence, 65 C à Charleroi.
      

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Une brocante des Quais... sans chantier !

    broc1.JPG

    Olivier Paquet, passionné de bandes dessinées

    La Brocante des Quais, la Fête de la Musique, le Village des Saveurs, la Wake Up ! et les 10 Miles réunis: Charleroi a vécu un week-end de folie !  100 000 personnes ont déambulé dans une Ville Basse complètement rénovée.

    Une édition de la Brocante des Quais ... sans chantier! Les Carolos n'y croyaient plus ! Eux qui, pendant des années, ont dû éviter des trous, marcher sur des planches, contourner des obstacles,... Cela tenait presque du miracle !          

    En quelques jours , la Ville n'a jamais sans doute vu défiler autant de monde... Les festivités avaient déjà commencé mercredi avec le lancement de la Fête de la Musique. Et puis elles se sont poursuivies jusque dimanche, avec les autres événements.

    Vendredi soir, la Wake Up! mettait le feu avec ses apéros urbains sur la place de la Digue, avec 3000 personnes, avant de remettre le couvert le lendemain pour des tournois de foot urbains. Dès samedi matin, les brocanteurs s'installaient sur les quais et à proximité du Complexe Rive Gauche. En début d'après-midi, la foule était déjà nombreuse sur la Place Verte. La chaleur était plus supportable que les jours précédents, et un petit vent frais ( qui a même fait renverser un étal au Village des Saveurs ) était apprécié.

    broc15.JPG

    Philippe Van Cauwenberghe, en compagnie de Silvana Lumia

    broc13.JPG

    jeu d'échecs géant !

    " C'est une belle réussite ! " se félicitait Philippe Van Cauwenberghe, l'échevin du Commerce. " On voit bien que les Carolos ont du plaisir à revenir dans leur Ville". Côté sécurité, le public ne pouvait que constater un renfort de policiers et de militaires, vu le contexte actuel lié à la menace terroriste. Plusieurs véhicules barraient des artères pour éviter d'éventuels "voitures- béliers".

    moins étendue sur les quais...

    Cette édition comptait 180 exposants. Olivier Paquet ( 46 ans ) de Nalinnes, véritable fêlé de bandes dessinées, en faisait partie. " Je possède plus de 15 000 bandes dessinées, principalement franco-belges. Il faut dire que je les collectionne depuis mon enfance ". En 2015, Olivier s'est retrouvé au chômage, suite à une restructuration de bpost banque ( 200 personnes licenciées de la Direction générale ). Le 2 juin, il ouvrait BD Choc, une nouvelle boutique de bandes dessinées d'occasion et neuves à des prix défiant toute concurrence , au 28, rue de Marcinelle.

    Parmi les visiteurs: Fanny Jandrain, animatrice de RTL, venue avec ses trois filles Capucine, Blandine et Victoire ( 26 jours!) et sa soeur Babette.

    broc5.JPG

    Babette et Fanny

    On trouvait vraiment de tout dans la brocante: livres, ustensiles de cuisine, sacs, meubles, bougeoirs, voitures miniatures, jouets anciens,... et même des souvenirs de vacances:

    " J'ai ramené de Bali des tortues en bois et des supports d'encens" faisait remarquer Stéphane de Fontaine l'Evêque.

    broc2.JPG

    Cette brocante a-t-elle fait l'unanimité ? Pas pour tous..." Je regrette quand même qu'elle ne s'étende plus autant sur les quais" faisait remarquer Nathalie ( 48 ans ) d'Ham-sur-Heure." Du coup, on ne sait plus vraiment où elle commence et où elle finit"... J.C.HERIN

    Trois trouvailles

    broc.JPG

    Sorti en 1973, "Jumet, pages d'Histoire" a été écrit par Robert Arcq ( disparu en 1993) , père de Pierre Arcq, "historien" de la Madeleine. Richement illustré, l'ouvrage est une mine d'informations pour toute personne intéressée par la culture et l'Histoire de Jumet.

    broc21.jpg

    L'auteur de cette toile est anonyme et le portrait représenté n'est pas identifié. Son encadrement en plâtre et le recouvrement élimé derrière le tableau attestent qu'elle date du 19ème siècle, d'où sa valeur.

    broc4.JPG

    Le train et sa locomotive Légo ont été fabriqués dans les années 60. Des plans de montage sont conservés dans la boite. Avec les différentes pièces, on peut construire un bateau, un camion, une gare,... Pour les amateurs d'objets "vintage"

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- Village des saveurs

    broc7.JPG

    Alain Hotelet

    De délicieuses senteurs s'échappaient du Village des Saveurs , à la place de la Digue. 6 exposants/artisans y proposaient leurs produits.

    Parmi eux, Alain Hotelet. Fromager au "Temps du fromage" ( Grand-Place à Nalinnes ) ,celui-ci collecte les fromages de toute la Wallonie. Il en propose 250 ( il y en a 500 en tout!) , dont le Calendroz ( fromages à croûte fleurie de la Ferme du Gros Chêne ), le Triple Crème, le Poteaupré de Chimay , la Moinette ( à pâte pressée ),... ainsi que des spécialités comme la tartiflette au fromage de Bruzy.

    "Les qualités d'un bon fromage artisanal: qu'il soit au lait cru, et fabriqué directement à partir du lait de la ferme" insistait le producteur ( Il apparaîtra bientôt dans le prochain spot pour les fromages de Wallonie).

    Egalement présente, la Manufacture Urbaine de Charleroi ( installée au 2, rue de Brabant ), entreprise artisanale et éco-responsable. Les produits locaux sont privilégiés. Les fromages, les saucisses et les pâtés sont raffinés ou fabriqués avec la bière produite sur place. Du pain et des tartes sont aussi confectionnés de manière artisanale.

    ci-dessous, la manufacture Urbaine

    broc17.JPG

    Citons aussi Gauthier Bielen, gérant de American Pop ( installé au 685, rue de Gozée à Montigny-le-Tilleul ). Sa particularité: il fabrique des pop corn de différentes couleurs et saveurs. Les derniers en date: au whiskey et au cognac ! Le Village des Saveurs est organisé par le Rotary Charleroi Europe.JCH

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • THIERRY LUTHERS EN CONCERT- Hommage à Johnny !

    broc9.JPG

    "Vous auriez pu rester bien sagement à la maison pour voir les "Vieilles Canailles" sur TF1 avec Johnny Hallyday, Eddy Mitchell et Jacques Dutronc... Mais vous avez fait le bon choix: venir m'écouter ! Vous ne serez pas déçu, car mon répertoire, c'est Johnny! " lançait Thierry Luthers, samedi soir.        

    Tout de noir vêtu, l'animateur télé de la RTBF, entouré de musiciens, imitait la french rock star, dans ses moindres mimiques, ses inflexions de voix, son déhanché,... Une belle présence scénique ! C'est en 1976 que Thierry a commencé à s'intéresser à Johnny, qui est véritablement devenu son idole.    

    En une bonne heure, le journaliste sportif ( il a d'ailleurs soutenu les Zèbres, au passage! ) et chroniqueur du Grand Cactus a chanté les plus grands succès de Johnny Hallyday : " Laura", " Le pénitencier" ( à ce titre, le public a crié: "Jamioulx ! " ), "La fille de l'été dernier", " Joue pas de rock'n'roll pour moi ", " Je te promets", "Le bon vieux temps du rock n'roll'",... L'ambiance était du tonnerre sur la Place Verte ( plusieurs spectateurs chantaient et dansaient )   mais ce n'était pas la toute grosse foule...JCH

    broc10.JPG

    un public assez clairsemé...

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • CHARLEROI- Wake Up ! et Wake Up des Champions !

    up1.jpg

    up2.JPG

    Samedi, le public pouvait participer à la première édition de la "Wake Up!      des Champions "( tournois de street football ), sur la place de la Digue .  7 inscrits minimum par équipe, poules de quatre équipes et 3 matches assurés !

    broc6.JPG

    Les membres fondateurs de la Wake Up !

    broc16.jpg

    Cet évènement avait lieu le lendemain des Apéros Urbains, qui, une fois encore, ont attiré la toute grosse foule sur la place ( entre 2000 et 3000 personnes ). Le tout dans des températures très estivales ! Des DJs qui mettent le feu: Quentin Margery, Houseleggers, Juke Fox ( un nouveau venu!),... des copains, une ambiance décontractée, des rafraîchissements  à volonté, ...sont les ingrédients de la fête.

    " Nous portons toujours une grande attention à la ville de Charleroi, de plus en plus souvent décriée. Nous voulons inverser cette tendance et nous tenons à intégrer ce mouvement de renouveau qui doit caractériser notre Ville !" notait François Etève, un des fondateurs. " C’est ensemble que nous réussirons à rendre notre Cité plus agréable, plus fréquentable et plus animée encore." Rappelons que la première édition des Wake Up ! se déroulait dans les colonnades ( aujourd'hui rasées ) du boulevard Tirou ! JCH

    up3.JPG

    Des copains, copines... et de la bonne musique !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • WEEK-END FESTIF AU MUSEE DE LA PHOTOGRAPHIE

     

     

    museephoto6.jpg

    museephoto12.jpg

    Reconversion surprenante et réussie... En 30 ans,  le Musée de la Photographie de Charleroi , le plus vaste d'Europe consacré à cette forme artistique, a transformé la physionomie de l'ancien Carmel néo-gothique de Mont-sur-Marchienne. Coup d'oeil dans le "rétro" viseur, en compagnie  de son directeur actuel Xavier Canonne.

    museephoto.jpg

    Xavier Canonne, directeur actuel

    museephoto15.jpg

    Georges Vercheval

    JC Hérin:  - Xavier Canonne, comment s'est passée "la passation de pouvoir" entre vous et votre prédécesseur Georges Vercheval, l'initiateur du musée ?  

    X.C.:    Succéder à cet immense photographe/créateur, qui a été à la tête du Musée de la Photographie pendant 13 ans, et qui a occupé les postes de  professeur de Photographie et d’Histoire de la photographie à l’Académie des Beaux-Arts de Tournai, à l’Académie de Charleroi, à l’Institut des Arts de Diffusion et à La Cambre n'était pas une mince affaire... J'ai relevé le défi, même si au départ, je n'y étais pas vraiment préparé. Lors de l'inauguration du Musée en 1987, je dirigeais le secteur des Arts plastiques à la Province du Hainaut. Puis, lorsque l'heure de la retraite a sonné pour Georges, j'ai été auditionné parmi plusieurs candidats, puis choisi.

    - J.C.H. Avez-vous donné un nouveau souffle au musée ?

    X.C.   Oui, c'était bien ma volonté. C'était se développer ou mourir... J'ai choisi la première option. Si le Musée voulait étendre ses activités, il fallait à tout prix le moderniser et l'agrandir, en faire un Musée du XXIème siècle. Tout l'espace me semblait exigu: il manquait, par exemple, de la place pour les très grandes photos, il n'existait pas de résidence pour les artistes,... En 2004, j'ai instruit le dossier auprès de la Communauté française et auprès de l'Europe pour obtenir des fonds. J'ai mis le bâtiment en conformité : il fallait par exemple enlever la mérule qui s'était installée dans les toits !

    - J.C.H.: De quoi êtes-vous le plus fier dans ces nouveaux aménagements ?

    X.C. Que le public puisse avoir un accès plus direct sur les lieux, notamment par un passage vers le parc ( quelques maisons ont été abattues). Auparavant, ce parc était une véritable "jungle" ! Après les travaux, il est devenu un espace convivial. Autre élément intéressant, et de taille:  l'extension s'ouvre sur une nouvelle bibliothèque, une boutique et un "Café du musée". A présent, je souhaite une rénovation de la place communale devant le musée et un meilleur service des transports en commun.

    museephoto3.jpg

    - J.C.H.  Certaines expos avaient suscité la polémique... Après coup, vous regrettez?

    X.C. Vous parlez de cette Nipponne nue photographiée par Araki, dont le sexe était caché par une plume, et qui apparaissait sur une grande affiche, en 2007 ! Non, même si elle a suscité une vague d'indignation ( par un excès de puritanisme, je pense... ), j'ai assumé ce choix. Mes seuls interdits: le voyeurisme et la vulgarité.

    - J.C.H.: Les finances du Musée ont été plusieurs années "dans le rouge". Comment ça se passe actuellement ?

    X.C. Beaucoup mieux. Une grande vente aux enchères des oeuvres a permis de mettre un peu de "beurre dans les épinards" ( rires). Et puis, l'octroi de subsides annuels de 200 000 euros par Alda Greoli , la ministre de la Culture , est vraiment salutaire pour mener à bien nos projets. ( Sous Fadila Lanaan, l'ancienne Ministre, c'était désastreux!). A présent, nous pourrions encore augmenter le nombre de visiteurs...Nous y travaillons.

    CHIFFRES:

    - 3 vernissages annuels présentant 4 expositions.

    - 80 000 photographies dont plus de 800 en expo permanente.

    - 3 000 000 de négatifs.

    - 6000 m2 dont 2 200 m2 de surfaces d'exposition.

    - près de 60 000 visiteurs par an

    De la rue Huart Chapel à l'avenue Paul Pastur

    museephoto7.jpg

    museephoto1.jpg

    L' engagement pour la photo du couple Jeanne et Georges Vercheval se traduit, en 1978,   par la création d'une asbl " Photographie ouverte". En 1980, le premier succès de la Triennale Internationale de la Photographie incite les autorités à soutenir l'asbl, en mettant un espace à sa disposition: "La Galerie  du Musée de la Photographie", située rue Huart Chapel à Charleroi. En 1987, le Musée de la Photographie, Centre d'Art contemporain de la Communauté Française, est inauguré dans les bâtiments de l'ancien Carmel de Mont-sur-Marchienne, au 11, avenue Paul Pastur.

    museephoto2.jpg

    transformation du Carmel

    Georges Vercheval en sera le directeur de 1987 à 2000 . En 1995, d'importants travaux de rénovation sont menés. La structure est désormais ouverte à l'extérieur. En mars 2000, le musée se développe sous l'impulsion de Xavier Canonne, devenu directeur.  En 2008, le Musée inaugure sa nouvelle aile jouxtant l'ancien carmel. Celle aile contemporaine, dont l'architecture audacieuse se traduit principalement par sa structure de bois et son enveloppe en aluminium, étend largement la surface d'exposition.

    museephoto5.jpg

    le bar dans la nouvelle aile

    week-end festif!

    Mettre à l'honneur les photographes, les Amis du Musée et les visiteurs,  tel est l'objectif pour fêter les 30 ans du Musée. Rencontres, activités, événements inédits sont proposés du 23 au 25 juin. - Vendredi: journée pour les affiliés "Amis Famille" : de 18h30 à 22h: parcours nocturne sous le signe de la photographie. - Samedi: "La Journée des Amis". La visite du Musée reste accessible à toutes et tous. - Dimanche: de 10 h15 à 17h: visite des collections ( adultes) , visites décalées ( s'inscrire le jour même), visites "participatives et sensorielles" à partir d'un miroir, attaché,..., "blind test", "anniversaire", "carabistouille" ( vérité et petits mensonges ),... tout au long de la journée.  De 10h à 15h30: atelier " Un sac, une photo et moi comme artiste ( chacun peut être tour à tour designer, peintre, et styliste), à 11h30: concert de Louis Aguilar, de 15 h à 16h: "Tous à la table des desserts": buffet offert à tous. Softs payants ( 1 euro ). Infos sur http://www.museephoto.be/amismusee.html. 071/43 58 10 . 071/ 36 46 45 . www.museephoto.be

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • JOURNEE DECOUVERTE DES BRASSERIES- Saveurs maltées... dans une ambiance de copains!

    brootcoorens2.JPG

    La micro-brasserie Brootcoorens à Erquelinnes ouvrait ses portes au grand public,  samedi dernier.  Une entreprise conviviale, qui met aussi l'accent sur le Folklore  et la Culture !

    Dans la brasserie d'Alain Brootcoorens, les discussions s'animent, sur le temps de midi. Plusieurs bénévoles sont venus apporter un peu d'huile de coude, comme tous les samedis. Et parmi eux, on compte même Jérôme Beugnies, le maire de Semousies, une petite localité française qui compte... 250 habitants ! C'est que, située à une centaine de mètres de la France, près de Jeumont ( Maubeuge ), la micro-brasserie a toujours cultivé la convivialité belgo-française.  

    brootcoorens1.JPG

    Alain Brootcoorens et son équipe fabriquent des bières naturelles pur malt, non filtrées. L'entreprise réalise également à la demande des brassins personnalisés ( recette unique) dès 450 litres. Toutes les bières produites ( de 7% à 10% Alc./vol.) : L'Angélus blonde, L'Angélus brune, L'Angélus spéciale Noël ( noms donnés en référence à l'église Sainte-Thérèse), La Sambresse, et L'abbaye de la Thure, sont brassées et embouteillées sur le site de la brasserie. Celle-ci entre dans la catégorie " micro-brasserie" car elle produit 100 à 200 hectolitres par an.

    au départ, dans son garage !

    Depuis 2005, la micro-brasserie possède également une houblonnière. Il s'agit d'une véritable plantation de houblon ( 330 plants ), ainsi que diverses plantations. A vocation principalement didactique, on y expose également du matériel de brasserie. Ce jardin se visite sur demande, maximum 50 personnes. Qui aurait prédit que Alain Brootcoorens, éducateur spécialisé exerçant toujours sa profession, allait se lancer dans cette activité? Cet amoureux de folklore local ( il a notamment participé à des festivals de danses folkloriques avec son groupe "Figurez-moi ça !" ) a commencé modestement une production de bière, en 1996,   dans son garage, situé non loin de là, avec un fût de bière découpé en inox, comme une grande casserole !

    Ce n'est qu'en 2000 qu'il a racheté un ancien magasin pour en faire sa micro-brasserie. Tous les 2ème week-ends de septembre, il convie le public au traditionnel concours du meilleur cueilleur de houblon. Et les 2ème weekends de décembre, Rentrée de Saint Arnould, brassin public et retraite aux flambeaux en musique ! Pour tous contacts: 0479/88 78 35. J.C.HERIN

    Le Docteur Poche sur les étiquettes!

    Habitant Erquelinnes ( son père y était médecin), le dessinateur Marc Wasterlain a apporté aussi sa contribution. Il a réalisé un dessin sur les étiquettes des trois dernières bières : " Dr Poche", " Les Coumères" et  " Sa majesté" ( bière des chats) , sorties en décembre 2016.

    brootcoorens3.JPG

    Les contacts entre le bédéiste et Alain Brootcoorens ont été pris lors de la Saint Arnould. Depuis lors, l'auteur de BD ne manque jamais l'occasion de faire des dédicaces. "Notons que ces bières sont moins alcoolisées que les précédentes: 5,3% Alc/vol. " signale Etienne Delys, attitré à l'accueil. JCH

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • BAPTEME DE L'AIR- 10 ans de mayorat pour Philippe Busine

    solidair2.jpg

    Christophe Saeys, aérostier professionnel, lâche un petit ballon: " Le vent vient du Nord-Est" s'exclame-t-il. Après avoir donné rendez-vous devant l'église de Lausprelle, celui-ci indique un lieu plus favorable pour un voyage en montgolfière d'1 heure. Et pas n'importe laquelle: dans la Wolff, la plus grande de Belgique ( 10 000 m3 d'air!). Finalement, c'est sur le terrain de Madame del Marmol, veuve de José, propriétaire du château de Gougnies, que se fera le vol.

    Philippe Busine, bourgmestre de Gerpinnes, entre dans la nacelle. Un baptême de l'air en montgolfière, c'est le cadeau que lui ont fait les membres de la section locale du CDH à Gerpinnes, à l'occasion des 10 ans de son mayorat. Passionné de photographie, il prendra des clichés de Gerpinnes et des localités environnantes, vues d'en haut, qu'il publiera dans le bulletin communal.

    solidair8.jpg

    Philippe Busine ne reste pas les bras croisés...

    " Comme le mayeur a un esprit généreux, nous avons pensé qu'il pouvait rendre aussi un enfant heureux " soulignent Maurice Monnoyer et Jacqueline Thirion, président et vice-présidente. C'est ainsi que l'opération " Make a wish", bien connue pour son soutien aux enfants hospitalisés durant de longues périodes, a été associée au vol. Souffrant d'une pathologie sévère, Célia ( 13 ans ) de Ellezelles a pu vivre aussi pour la première fois, cette expérience.

    "Ce sera sans doute le plus beau de sa fille" soulignait Stéphanie, sa maman, accompagnée de Marianne Ferrara, responsable de la section du Hainaut de Make a Wish. Une dizaine d'habitants de Gerpinnes, dont  quelques-uns tirés au sort au cours d'une tombola organisée lors d'un souper/anniversaire pour Philippe Busine, ont   fait eux aussi cette expédition baptisée " Solid'Air"'! 17 personnes en tout. Le retour s'est fait à la Place d'Hymiée pour un verre de l'amitié. J.C.HERIN

    solidair1.JPG

    017.JPG

    Thomas et son frère: les fistons de Philippe Busine !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur 0 commentaire
  • CONCERT: " Scène ouverte" - 24 juin: B- Astre !

    .

    astre2.png

    astre6.jpg

    Infos et Réservations – theatrecpr@hotmail.com ou 0499343906

    A l'occasion du festival de Théâtre TCPR eu Centre Culturel de Mont-sur-Marchienne, B-Astre, artiste belge, se produira sur les planches, accompagnée par le bassiste Garif Telzhanov.  L'auteur-compositrice déjantée interprète les multiples facettes des expériences humaines. B-Astre, c'est la tête dans les étoiles et les pieds sur terre.  Alchimiste de le musique : chanson, cabaret, rythm and blues, funky, jazzy. On y mélange, on y brasse pour parler ce qu'on partage..., de la pop (du mot populaire) qui chante et rejoue son existence. Avec un jeu de danse et de scène pour illustrer les passages de la vie.

    De ses cheveux bleus, sur scène elle brille en chantant et racontant de sa voix puissante, les manières de dépasser certaines situations difficiles et d'en faire des étoiles.

    astre1.jpg

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Enorme succès pour les Coquineries !

    089.JPG

    Florian Fournier est vraiment un " show man"!

    080.JPG

    Vivien Charlier en pleine conquête amoureuse...

    La compagnie Comédia 77 présentait ses Coquineries, vendredi soir, sur le thème de "Fesse Book"! Sketches, chansons, textes,...Il y en avait pour tous les goûts. Le bar du Poche Théâtre était rempli à cette occasion !

    062.JPG

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • CHARLEROI- Eté divert' du 15 juillet au 26 août

    divert1.JPG

    Laura Sanna à la programmation

    A Charleroi, les vacances ne signifient pas toujours "farniente"... Pour la troisième année consécutive, la plateforme Divertiscènes propose une programmation estivale culturelle. Une présentation du programme pourle grand public se déroulait à la Ruche Théâtre. Le Festival Eté divert' 2017 aura lieu du 15 juillet ( un peu plus tard donc que l'an passé ) au 26 août dans les salles de la Ruche Théâtre à Marcinelle et du Poche Théâtre à Charleroi.        

    Plus de 40 spectacles ( théâtre, impro, contes, concerts...) sont annoncés. Les jeunes, - et même les bébés!- ne sont pas oubliés à travers une programmation théâtrale spécifique, des ateliers et des stages de musique, de comédie musicale, de danse,... L'objectif est d'atteindre 5000 spectateurs/stagiaires !

    " Dans l'idée d'ouvrir joyeusement les festivités, nous avons programmé, cette année, un spectacle musical sur le thème des années " De Johnny Hallyday en passant par Sylvie Vartan, Eddy Mitchell, France Gall et bien d'autres, 20 interprètes revisiteront les tubes de la grande période de "Salut les copains".

    Parmi les spectacles proposés, des comédies " Le Malade imaginaire", " La Bonne Anna", La Baby Sitter",... mais aussi des pièces qui suscitent la réflexion: "Est-ce ainsi que les hommes vivent?", " Journal d'un foetus", " Mein Kampf, une farce,..." De nombreux Carolos ou artistes bien  de chez nous participent à cette organisation festive, tels que ImproCarolo, la Maison du Conte de Charleroi, Freddy Tougaux, ThomC, Akro Percu, Julien Mutumbo, Mininal B,...

    Ces six semaines d'activités intenses se clôtureront le 26 août avec le tout nouveau festival de rue " IMP-ACT" , qui aura lieu de 14h à 18h, dans le Centre Ville de Charleroi. Soirée de clôture, le 26 août, avec Kody! Grâce au système de billetterie en ligne 'Utick', Divertiscènes offre la possibilité aux spectateurs de réserver et payer les places directement via son site internet: www.divertiscenes.be. Par téléphone du lundi au samedi de 9h à 12h, au 0479/289 827.

    Olivier-Terwagne2_Banner-740x329.jpg

    Olivier Terwagne

    divert2.JPG

    Le public présent à la présentation du programme

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements, Société 0 commentaire
  • LODELINSART- La Revue des Molières et Mocassins fête ses 20 ans !

    revue12.jpg

    revue13.jpg

    revue14.jpg

    Quelques-unes des photos des représentations du we dernier

    La revue des Molières et Mocassins fait son best of. " C'est l'occasion de feuilleter le grand album de 20 années d'histoires de chez nous.  Il y sera question du bourgmestre Paul Magnette et du Collège actuel, des "affaires" qui ont éclaté en 2005/2006, des casseroles traînées par nos échevins, des problèmes récurrents,... Nous avons évité, par contre, ce qui n'évoque plus grand chose dans la mémoire collective" souligne Jacques Delmeire, fondateur de la troupe. " Notre priorité, et plus encore dans cette revue/cabaret "Happy Birthday", a été de conserver le caractère intemporel de Charleroi, à travers des chansons comme "Made in Dampremy", "I'm just a Carolo", " BSCA" sur l'air de Y.M.C.A. de Village People,..." sans oublier la célèbre " Cara Pils"!  JC H

    Les représentations ont lieu jusqu'au 25 juin, le Petit Théâtre de la Ruelle à Lodelinsart (Rue du Village - près de la Place E. Gilles), les vendredis, samedis à 20 h et les dimanches 16 h - séance supplémentaire le jeudi 22/6 à 20 h. Réservations : 0474 388 032.

    revue15.jpg

    La troupe des Molières et Mocassins... en revue !

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • LIVRE: Julien Thunus: "un ange, un piano et moi"

    thunus.jpg

    Dans la vie, Julien Thunus ( 37 ans ) - dont les mimiques font penser à l'acteur Robin Williams!- est chauffeur/livreur pour toute la Wallonie.  Et là, il vient  de signer : " Un ange, un piano et moi". Il s'agit là de son premier roman constitué d'une suite de nouvelles reliées, dans lesquelles la poésie est très présente. Carolo, l'auteur fait référence à sa Ville notamment avec le cimetière de Charleroi Nord, le rond point du Marsupilami,... L'intrigue: Antoine ( 28 ans) , un jeune homme complètement désorienté et dépendant de l'alcool, vient de perdre sa maman. Il rencontre une jeune femme énigmatique. Cet "ange" décide de l'accompagner sur son chemin initiatique dont elle seule connaît l'issue... Le mystère émaille donc bien le roman.            

    " L'écriture est un véritable exutoire" fait-il remarquer. " J’écris depuis l’âge  de 12 ans et ce livre est l’aboutissement d’un travail de 3 ans. Je n’ai pas mis 3 ans à l’écrire, mais les textes le composant s’échelonnent sur 3 années de ma vie. J’avais envie de partager mes peurs, mes joies, mises en forme, avec le plus large public possible ".

    L'écrivain puise son inspiration dans son quotidien, les gens qu'il connait ou qu'il croise, dans la vie de tous les jours.      

    croire en soi

    Le piano évoque la passion du père d'Antoine pour la musique ( il a été chef d'orchestre ), qu'il aurait voulu transmettre son fils. Il y a une petite part d'autobiographie dans le titre avec le "moi". " J'ai pensé le roman avec des mots simples mais les plus justes possible" poursuit Julien Thunus.            

    "Je n’ai pas envie de dévoiler la fin du livre, mais il contient un message d’espoir. Je pense que dans la vie, tout est possible lorsque l’on croit en soi et que l’on prend conscience de ce que l'on est capables de faire. " Julien Thunus avait déjà participé aux Prix du Prisonnier Politique et à un concours de poésies organisé par la Posterie à Courcelles. Il souhaiterait à présent éditer un recueil de poésies. Le livre ( 108 pages) est édité chez Edilivre au prix de 10,50 ou sous forme d'e book ( 3 euros). Il est disponible en librairie ou via https://www.edilivre.com/J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire
  • ROMAN ET TOURNAGE: " Profileur " et "double meurtre à la Sainte Rolende"

    Pierre Paul Nélis est l'auteur de " Profileur" et "Double meurtre à la Sainte-Rolende". Le film et le roman sortiront en automne prochain. Dimanche dernier avait lieu le tournage près de la chapelle du "Tri Marie Lineau"...

    meurtre2.JPG

    Un chemin carrossable dans le hameau de Fromiée, au nord de Gerpinnes. Pierre Paul Nélis, écrivain de Gerpinnes, le réalisateur belge Steeve Jennequin, et quelques comédiens se préparent à une scène capitale du film " Profileur".  

    L'intrigue: ayant pris connaissance d'un dossier, classé "affaire criminelle, le commissaire profileur Lucas Jourdain ( joué par Jordi Climent) de Europol , venu tout droit de Barcelone, se rend sur les lieux où apparaît le spectre de Marie Lineau. Selon la légende populaire, cette jeune femme a été la dernière sorcière brûlée dans la région de Charleroi, au XVIIème siècle.

    Des décès ont lieu au cours de manifestations folkloriques belges. C'est la raison pour laquelle le profileur, qui a des contacts avec le paranormal, se trouve à la Sainte-Rolende. Le profil des victimes : elles ont toutes la même tranche d 'âge et présentent des caractéristiques physiques communes. Une enquête est menée sur la disparition d'une jeune enseignante, Stéphanie Mangeon.  

    Dimitri Gilles ( c'est aussi le nom de l'acteur), un serial killer, avoue rapidement le crime de la jeune femme. Chimiste, il a mis au point un violent poison. Une reconstitution du meurtre doit avoir lieu. Un second crime sera commis sur la personne d'Alexandre, un sapeur...

    "Sorcière, un fantasme de petite fille ! "

    meurtre1.JPG

    Juliette Nothomb au naturel...

    meurtre5.png

    et maquillée pour les besoins du film

    Actrice et chroniqueuse culinaire, Juliette Nothomb incarne Marie Lineau. Soeur aînée de la célèbre auteure Amélie Nothomb, celle-ci a pris beaucoup de plaisir à participer au tournage. " Jouer le personnage d'une sorcière est un fantasme de petite fille! Je prends part au tournage avec beaucoup de plaisir" fait-elle remarquer. "Bruxelloise, je ne connaissais pas bien le folklore de Gerpinnes. C'est l'occasion pour moi de m'y intéresser".

    meurtre3.JPG

    Pierre Paul Nélis ( à gauche ) et le réalisateur Steeve Jennequin

    meurtre4.png

    Pierre Paul Nélis est une figure bien connue à Gerpinnes. Attiré très jeune vers l'art, il commence à dessiner et à peindre. Très jeune, il est emporté par le besoin d'écrire et de chanter. Passionné par les histoires et l'écriture, les beaux textes le ramènent aux livres. Pierre Paul décide alors de rentrer dans ces différents univers. 

    Le roman: " Double meurtre à la Sainte-Rolende", ainsi que le long métrage, pour lequel il s'est assuré le concours de Michel Robert, échevin du Folklore de Gerpinnes, sont annoncés tous deux pour l'automne prochain ou en fin d'année. J.C.HERIN

    Lien permanent Imprimer Catégories : Coup de coeur, Cultures - Evénements 0 commentaire